MARTHE ET MARIE

Le trou de la Sécu...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le trou de la Sécu...

Message par Joss le Sam 29 Sep 2007 - 10:47

Première mobilisation d'envergure contre les franchises médicales
LEMONDE.FR | 29.09.07 | 09h23 • Mis à jour le 29.09.07 | 09h24

"Injuste socialement, inefficace économiquement et médicalement dangereux." Un collectif d'acteurs de la santé appelle, samedi 29 septembre, à la première mobilisation d'envergure contre l'instauration de franchises médicales à la charge des patients, une mesure inscrite dans le projet de budget pour 2008.



Composé d'associations d'usagers et de patients, d'organisations de professionnels de santé, de syndicats, de partis politiques, le Collectif national contre les franchises médicales organise des rencontres et des manifestations dans une cinquantaine de villes. A Paris, une réunion publique est prévue au gymnase Japy, dans le 11e arrondissement.

70 % DES FRANÇAIS OPPOSÉS AU PROJET

"Ces franchises feront payer en premier lieu les patients les plus malades", estime le médecin généraliste Christian Lehman, initiateur d'une pétition (appelcontrelafranchise.org) sur le sujet signée par "près de 56 000 personnes". Selon un sondage Ipsos, 70 % des Français sont opposés au projet, qui prévoit de laisser à la charge du patient 50 centimes par médicament, 2 euros par transport médicalisé, le tout plafonné à 50 euros par an.
"Partout dans le monde où l'on a fait des franchises, ça a abouti à une augmentation des dépenses", a souligné au cours d'une conférence de presse le président de l'Union des familles laïques (UFAL), Bernard Teper, un autre membre du collectif, dont font également partie l'AMUF (médecins urgentistes), Attac France, la FSU ou le PCF. De leur côté, la CGT, l'association Andeva (victimes de l'amiante) et la Fnath (accidentés de la vie, handicapés) appellent à manifester le 13 octobre pour de meilleures conditions de travail et contre les franchises.

"Après la franchise médicale, il y aura la TVA sociale", a pour sa part dénoncé Noël Mamère, sur France Info. Le responsable Vert a dénoncé en Nicolas Sarkozy un "anti Robin des Bois"

LE MONDE
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le trou de la Sécu...

Message par Fanny le Sam 29 Sep 2007 - 11:27

Oui, notre système de soins est en péril, à compter du moment où la santé est mise en danger par le profit et une gestion aberrante...

La santé ne devrait pas avoir de prix, mais, hélas, elle a un coût!

La C.M.U. est une initiative imparfaite, mais aussi remarquable ; or l'équité face aux soins et à la santé - la justice sociale - s'effrite dangereusement face aux intérêts de tous ordres : politiques, économiques...

Prions...! :love: (Merci pour le lien de la pétition)
avatar
Fanny
Installé
Installé

Féminin Nombre de messages : 375
Age : 71
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 02/06/2007

http://ecoutepartageparole.niceboard.com/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le trou de la Sécu...

Message par Souricet le Sam 29 Sep 2007 - 21:08

Ben oui, ça va coûter cher aux malades. Quand on a une grippe par an, ça va, mais quand on a toute une liste de médicaments à renouveler chaque mois, une franchise sur chaque boîte, ça finit par chiffrer.

Surtout que tout ce qui est gaze, pansements, alcool, etc, n'est plus remboursé. Quand on se fait un bobo, c'est pas trop grave, mais quand ce sont des bobos qui reviennent régulièrement dans le cadre d'une maladie chronique, ça chiffre très vite.

Et que dire de ceux qui doivent prendre de l'aspirine et des anti-douleur à forte dose ?

Faudrait qu'on soit clair avec nous : on fait sauter la Sécurité Sociale ou la conserve. Car si le but à long terme est d'arriver à un système de santé à l'américaine, qu'on nous prévienne tout de suite...

Ce qui est lamentable, c'est que ce que la Sécu ne rembourse pas, les mutuelles (que nous payons très cher, et de notre poche) n'ont pas le droit de le rembourser.


Dernière édition par le Sam 6 Oct 2007 - 13:22, édité 1 fois
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le trou de la Sécu...

Message par Joss le Sam 29 Sep 2007 - 21:12

La France va devenir un Eurodisneyland, le paradis pour beaux enfants riches, jeunes et bien-portants
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le trou de la Sécu...

Message par Souricet le Sam 29 Sep 2007 - 21:16

C'est évident qu'on voit sur quoi l'Etat fait des économies : sur tout ce qui dérange.
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le trou de la Sécu...

Message par Loup Ecossais le Ven 5 Oct 2007 - 14:43

Un trou de la Sécu ?

S'il y en a un ? Qui le creuse ?

50 secondes de lecture pour une info à couper le souffle Dorénavant, sur une consultation médicale, nous allons devoir verser un Euro non remboursé de notre poche
Nous allons être hyper contrôlés lors de nos arrêts maladie,
Nous allons devoir consulter un généraliste avant de voir un spécialiste,
Pour tout traitement de plus de 91 €, nous en serons de 18 € de notre poche

Toutes ces mesures (et d'autres à venir) ont été élaborées par nos têtes pensantes (ou présumées telles) afin de réduire le soi-disant « trou de la Sécu »

Ce fameux trou de 11 milliards d'Euro existe-t-il vraiment ? Ce qui suit peut en faire douter :

Une partie des taxes sur le tabac, destinée à la Sécurité Sociale , n'est pas reversée : manque à gagner pour la Sécu - 7,8 milliards

Une partie des taxes sur l'alcool, destinée à la Sécurité Sociale , n'est pas reversée : manque à gagner pour la Sécu – 3,5 milliards

La partie des primes d'assurances automobiles destinée à la Sécurité Sociale n'est pas reversée : manque à gagner pour la Sécu – 1,6 milliards

La partie de la taxe sur les industries polluantes destinée à la Sécurité Sociale n'est pas reversée : manque à gagner pour la Sécu – 1,2 milliards

La part de TVA destinée à la Sécurité Sociale n'est pas reversée : manque à gagner pour la Sécu – 2 milliards

Retard de paiement à la Sécurité Sociale pour les contrats aidés – 2,1 milliards

Retard de paiement par les entreprises – 1,9 milliards

En faisant une bête addition, on arrive au chiffre pharamineux de 20,1 milliards d'Euro.

Conclusion, si les responsables de la Sécurité Sociale et certains hauts politiciens avaient fait leur boulot efficacement et surtout honnêtement, les prétendus 11 milliards de trou seraient aujourd'hui 9 milliards d'excédent
Ces chiffres sont issus du rapport des comptes de la Sécu pour 2003

Faites circuler ce message (copier/coller, vous savez faire). A force de tourner, il arrivera peut-être un jour sur le bureau d'une tête pensante censée passer son temps à gérer l'argent des contribuables.


avatar
Loup Ecossais
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 194
Age : 62
Localisation : Jamais loin de vous...
Date d'inscription : 27/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le trou de la Sécu...

Message par Souricet le Sam 6 Oct 2007 - 12:45

Résumons la situation sociale en France :

1) Il est conseillé aux Français de se loger au-dessus de leurs moyens en contractant un crédit immobilier, quitte à s'endetter pour toute une vie, voire refiler le crédit à leurs descendants.

2) Il est conseillé aux Français d'être raisonnables et de contribuer aux économies de santé en évitant de contracter une maladie qui soit au-dessus de leurs moyens et pour laquelle ils ne pourront pas payer toutes les franchises. Attentifs ensemble...

port\'nawak
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le trou de la Sécu...

Message par Lagaillette le Sam 6 Oct 2007 - 15:27

Souricette a écrit:Résumons la situation sociale en France :

1) Il est conseillé aux Français de se loger au-dessus de leurs moyens en contractant un crédit immobilier, quitte à s'endetter pour toute une vie, voire refiler le crédit à leurs descendants.

2) Il est conseillé aux Français d'être raisonnables et de contribuer aux économies de santé en évitant de contracter une maladie qui soit au-dessus de leurs moyens et pour laquelle ils ne pourront pas payer toutes les franchises. Attentifs ensemble...

port\'nawak

American way of life !

Et à propos du "trou de la Sécu" on pourrait ajouter - ce qu'a fait remarquer le président de la cour des comptes - l'exonération de cotisations sociales sur les "stock-options".

Lagaillette
Installé
Installé

Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

"Chère" sécu

Message par Cécile le Mar 23 Oct 2007 - 13:28

sujet : ASSURANCE MALADIE

50 secondes de lecture à couper le souffle :
> Pour combler le déficit de la sécu, nos chers gouvernants ont trouvé que le mieux, c'était encore de nous faire payer ...

a.. Dorénavant, sur une consultation médicale, nous allons devoir verser 1 Euro
b.. Nous allons être hyper contrôlés lors de nos arrêts maladie, :angrywom:
c.. Nous allons devoir consulter un généraliste avant de voir un spécialiste,
d.. Pour tout traitement de plus de 91 EUR, nous en serons de 18 EUR de notre poche

Toutes ces mesures sont destinées à combler le fameux trou qui est à ce jour de 11 milliards

> Or, savez-vous que :

a.. Une partie des taxes sur le tabac, destinée à la Sécu n'est pas reversée : 7,8 milliards
b.. Une partie des taxes sur l'alcool, destinée à la Sécu n'est pas reversée : 3,5 milliards
c.. Une partie des primes d'assurances automobiles destinée à la Sécu n'est pas reversée : 1,6 milliards
d.. La taxe sur les industries polluantes destinée à la Sécu n'est pas reversée : 1,2 milliards
e.. La part de TVA destinée à la Sécu n'est pas reversée : 2 milliards
f.. Retard de paiement à la Sécu pour les contrats aidés - 2,1 milliards
g. Retard de paiement par les entreprises - 1,9 milliards

> En faisant une bête addition, on arrive au chiffre de 20 milliards d'Euro.
> Conclusion, si les responsables de la Sécu et nos gouvernants avaient fait leur boulot efficacement et surtout
honnêtement, les prétendus 11 milliards de trou seraient aujourd'hui 9 milliards d'excédent.
>
> Ces chiffres sont issus du rapport des comptes de la Sécu
> Faites circuler ce message. A force de tourner, il arrivera peut-être un jour sur le bureau d'une tête pensante scratch
censée passer son temps à gérer l'argent des contribuables. :flemme:


________________________

Si les pouvoirs publics étaient vraiment convaincus qu'il nous faut consommer 5 fruits et légumes par jour pour sauver notre santé et donc l'assurance maladie, ils supprimerait la TVA sur ces produits !
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3184
Age : 76
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le trou de la Sécu...

Message par Lagaillette le Mar 23 Oct 2007 - 14:50

Code:
A force de tourner, il arrivera peut-être un jour sur le bureau d'une tête pensante scratch

Mais de quelles "têtes pensantes" ?

Car les "têtes pensantes" qui sont actuellement à la tête de la République Française sont loin d'être dépourvues de cervelle et savent calculer. Leur politique est délibérée : favoriser les entreprises, (qui sont affrontées à la concurrence internationale sauvage) et les dirigeants de ces entreprises, qui engrangent (je parle des grosses entreprises) de confortables profits et servent à leurs dirigeants des rémunérations dont on a du mal à réaliser le montant.

Lagaillette
Installé
Installé

Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le trou de la Sécu...

Message par Cécile le Mar 23 Oct 2007 - 15:15

Bien sûr, ce ne sont pas des imbéciles ! Il est d'ailleurs dangereux de sous-estimer ses "adversaires"...

Je suis d'accord quand tu dis que leur politique est délibérée. Et les informations tronquées. Personnellement, je fais très attention à ne pas abuser de la sécu, alors quand je lis ces chiffres, cela me choque !
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3184
Age : 76
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le trou de la Sécu...

Message par Souricet le Sam 27 Oct 2007 - 23:07

J'ai fusionné avec le fil d4ecossais, si cela ne te dérang epas, Cécile. Wink Mais je peux remettre comme c'était, si tu préfères.
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le trou de la Sécu...

Message par LaDague le Ven 2 Nov 2007 - 15:01

La dégradation des comptes de la Sécurité sociale impose une action structurelle
fin 2007, le déficit prévisionnel du régime général est de 12,7 milliards d'euros et le gouvernement le réduit d'un milliard, (à -11,7 milliards d'euros), en décidant de compenser non seulement les exonérations liées aux heures supplémentaires mais aussi l'insuffisance actuelle du panier de recettes fiscales affectées à la compensation des allégements généraux. Ce chiffre rejoint le niveau des déficits atteint en 2004 mais avec des milliards d'euros pour la Caisse nationale d'assurance maladie des travailleurs salariés - CNAMTS) et la vieillesse (- 4,6 milliards d'euros pour la Caisse nationale d'assurance vieillesse - CNAV) quand en 2004 le déficit était concentré sur la CNAMTS.

Pour 2008, le déficit du régime général serait de 14 milliards d'euros si le gouvernement n'avait pas pris les mesures du plan d'alerte de juillet 2007 et prévu de réaliser des économies avec la politique du « générique ». Sans mesure de redressement nouvelle, le déficit serait proche de 13 milliards d'euros (-12,7 milliards d'euros). L'objectif de ce projet de loi de financement est de revenir dès 2008 à un déficit inférieur à 9 milliards d'euros (-8,9 milliards d'euros) et de replacer la Sécurité sociale sur une trajectoire de retour à l'équilibre.

Le gouvernement engage dans ce projet de loi une réforme structurelle de l'assurance maladie et une clarification des relations financières entre l'État et la Sécurité sociale.
avatar
LaDague
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le trou de la Sécu...

Message par Souricet le Ven 2 Nov 2007 - 17:33

Bla bla bla... C'est surtout la Sécu en elle-même qui les dérange. Et les malades et le personnes âgées. Heureusement qu'il sont l'avortement pour prévenir les maladies, n'est-ce pas ?
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le trou de la Sécu...

Message par Cécile le Dim 4 Nov 2007 - 10:27

SUJET : PLFSS ASSEMBLEE NATIONALE FRANCHISES ASSURANCE
MALADIE
TITRE : PLFSS: les députés adoptent les nouvelles franchises de soins
PARIS, 27 octobre 2007 (APM) - Les députés ont adopté dans la nuit de vendredi à
samedi l'instauration d'une franchise annuelle sur les médicaments, les actes
paramédicaux et les transports sanitaires prévue dans le projet de loi de financement
de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2008.
Cette mesure-phare du projet de loi, qui prévoit également les conditions de prise en
charge de ces franchises par les organismes d'assurance maladie complémentaire,
a été validée à la majorité de 44 voix contre 27.
Le projet de loi prévoit l'instauration d'une franchise de 50 centimes d'euros par boîte
de médicament et acte paramédical et de 2 euros par transport sanitaire, dans la
limite d'un plafond annuel totoal de 50 euros.
Cette mesure devrait permettre d'économiser, selon le gouvernement, près de 850
millions d'euros, affectés à la prise en charge de la maladie d'Alzheimer, du cancer
et des soins palliatifs, conformément aux orientations fixées par le président de la
République, rappelle-t-on.
Une longue partie des débats en séance de nuit a néanmoins porté sur l'affectation
véritable des recettes générées par l'instauration de ces franchises.
Le député Jean-Luc Préel (Nouveau centre, Vendée) a fait part à la ministre de la
santé, Roselyne Bachelot, de sa "perplexité". "Quel est le but des franchises pour le
gouvernement? De la responsabilisation des patients, nous sommes passés à la
réduction des dépenses du régime général puis au financement des dépenses
nouvelles", a-t-il souligné.
"Ce n'est pas avec des sanctions financières que nous parviendrons à
responsabiliser les patients, mieux vaut promouvoir l'éducation à la santé ou encore
instaurer une consultation médicale approfondie par an", a estimé le député
centriste.
L'opposition a fait valoir à de nombreuses reprises que les 850 millions dégagés par
les franchises était une somme "dérisoire" comparée au déficit des comptes de la
sécurité sociale, et s'est inquiétée d'une augmentation future du plafond de 50 euros
prévu par le texte.
APM INTERNATIONAL - 172162 Page 1 sur 3
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3184
Age : 76
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le trou de la Sécu...

Message par Cécile le Dim 4 Nov 2007 - 10:28

"Accepter aujourd'hui les franchises, c'est accepter qu'elles augmentent chaque
année", a estimé la députée communiste Marie-Hélène Amiable (Hauts-de-Seine). "Il
y a déjà eu la franchise de 1 euro, celle de 18 euros pour les actes lourds, le ticket
modérateur, le forfait hospitalier à 15 euros... Or 15% des Français renoncent
aujourd'hui à des soins pour des raisons financières".
La ministre de la santé a souligné que "personne ne contestait la nécessité
d'accroître la prise en charge sur les priorités définies par le président de la
République, la maladie d'Alzheimer, le cancer, les soins palliatifs".
Elle a rappelé que les 850 millions dégagés n'avaient pas vocation à réduire les
déficits de l'assurance maladie mais à "donner un coup d'accélérateur à ces trois
prises en charge".
"Nous pouvions créer une franchise globale mais elle aurait dissuadé une première
consultation, qui est souvent une consultation de prévention. Nous avons donc choisi
de peser sur les dépenses les plus dérivantes. La consommation de medicaments,
alors que 90 % des consultations se concluent en France par une prescription, et les
transports sanitaires, qui augmentent de 8% par an depuis plusieurs années", a-telle
déclaré.
UN RAPPORT ANNUEL DU GOUVERNEMENT SUR L'AFFECTATION DES
FRANCHISES
Les députés ont également longuement débattu des personnes devant être
concernées par le paiement des franchises, objectant que les patients touchés par
des pathologies graves n'en étaient pas exonérés.
Le projet de loi prévoit que les personnes bénéficiaires de la couverture maladie
universelle (CMU), les mineurs et les femmes enceintes, soit 15 millions de
personnes environ, ne soient pas concernées par cette mesure, rappelle-t-on.
Jean-Luc Préel a notamment déploré que "des patients atteints de maladies graves,
comme le sida, le cancer, ou encore la sclérose en plaques" aient à payer ces
franchises.
"Les patients atteints d'un cancer, d'une maladie génétique ou de celle d'Alzheimer
sont-ils des consommateurs de soins irresponsables?", a lancé la députée socialiste
Valérie Fourneyron (Seine-Maritime) à la ministre. "Vous taxez les malades et les
premiers à souffrir des franchises seront les plus démunis", a-t-elle estimé.
Plusieurs amendements visant à étendre les exonérations ont été rejetés, comme
celui de Martine Billard (Les Verts, Paris), qui souhaitait exempter de franchises les
victimes d'accidents du travail ou de maladie professionnelle et les patients touchés
par une affection de longue durée (ALD).
Le rapporteur Jean-Pierre Door (UMP, Loiret) a rappelé à plusieurs reprises que
"l'effort devait être collectif et donc supporté par tous".
Interrogée sur la prise en charge des franchises par les organismes d'assurance
maladie complémentaire, la ministre de la santé a indiqué que "les mutuelles auront
APM INTERNATIONAL - 172162 Page 2 sur 3
http://infos.apmnews.com/sdepecheinfo.php?numero=172162 29/10/2007
Copyright APM - Tous droits réservés.
bien entendu le droit de rembourser les franchises car il serait anticonstitutionnel de
les en empêcher".
"Mais nous souhaitons dans ce cas qu'elles ne disposent pas des aides fiscales et
sociales prévues dans les contrats responsables, ce qui les incitera à ne pas
rembourser", a-t-elle poursuivi.
Plusieurs amendements proposés par les députés visant à exempter de franchise
des médicaments remboursables à prix très bas, notamment homéopathiques, ont
été rejetés.
Roselyne Bachelot a estimé qu'il "n'y a[vait] aucune raison d'exonérer certains
médicaments, qu'ils soient homéopathiques ou d'un coût modique. En effet, il
pourrait en résulter une rupture dans les conditions de concurrence entre les
laboratoires".
Avec l'avis favorable de la ministre, un amendement du rapporteur Jean-Pierre Door
a été retenu, afin que le gouvernement présente chaque année au Parlement un
rapport précisant les différents postes d'affectation des franchises "afin de garantir
toute la transparence nécessaire".
L'examen en première lecture à l'Assemblée nationale du PLFSS doit reprendre
lundi à 18 heures.
cc/eh/APM polsan
redaction@apmnews.com
EHKJR008 27/10/2007 10:31 ACTU VIP
Retour à la liste
Haut de page
© 1990-2007 APM International Mentions légales
APM INTERNATIONAL - 172162 Page 3 sur 3
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3184
Age : 76
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le trou de la Sécu...

Message par Souricet le Dim 4 Nov 2007 - 16:07

Cécile a écrit:"Quel est le but des franchises pour le
gouvernement? De la responsabilisation des patients, nous sommes passés à la réduction des dépenses du régime général puis au financement des dépenses nouvelles", a-t-il souligné.

Surtout que pour les ALD, longues et coûteuses pour le patient, ça va douiller ! Qu'entend-on par "reponsabiliser" les malades ? Est-il considéré comme irresponsable de contracter une maladie coûteuse ?Ou bien de se soigner une fois la maladie contractée ? C'est drôle comme on a tendance à confondre santé et "civisme". Se soigner est donc un acte d'incivisme ?

De plus, c'est sûr qu'à la base les ALD sont des maladies lucratives. Onb a donc intérêt à mal les indemniser...

Ils précisent un plafond de 50 € par an. Je parie qu'ils ne le repscteront. Par exemple, au-delà d'un certain nombre de consultations par an, on ne devrait plus nous retirer la franchise de 2 € par consultation. Eh bien, cela n'est pas appliqué : on vous les retire toujours.
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le trou de la Sécu...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum