MARTHE ET MARIE

Ignace Lepp, catholique et psychanalyste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ignace Lepp, catholique et psychanalyste

Message par Ubu le Ven 21 Sep 2007 - 21:04

Ça fait deux livres que je lis de cet auteur et je le trouve absolument captivant, d'une grande intelligence et d'une culture époustouflante.

Il a écrit plusieurs livres, entre autres «Psychanalyse de l'athéisme» (il manque le dernier mot du titre), livre dans lequel il se livre à une démythologisation de l'athée, qui n'est pas forcément l'intelligence supérieure et l'homme psychologiquement adulte qu'on voit souvent en lui.

Il a aussi écrit «la morale nouvelle» où il propose d'adapter les exigences morales traditionnelles à la mentalité moderne. Il croit que la nature humaine n'est pas statique, qu'elle évolue, forçant la morale à s'adapter. Cela ne revient pas au relativisme, puisqu'il reconnaît des valeurs intemporelles. Il insiste sur le fait que le psychisme humain a évolué à travers les siècles, et que certains jugements moraux ont de même évolué. Il prône une morale de la «générosité» et de la promotion d'une existence humaine authentique, plutôt qu'une morale basée sur des contraintes (il reconnaît toutefois que les contraintes ont parfois une certaine utilité). Il discute aussi de problèmes concrets, comme l'interdit de tuer, le droit de propriété, la soumission à l'autorité, le mensonge, l'éthique sexuelle, l'ascèse et l'éducation morale. Très bon livre, même si je ne partage pas son teilhardisme...
avatar
Ubu
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ignace Lepp, catholique et psychanalyste

Message par Fée Violine le Ven 21 Sep 2007 - 22:07

"qu'on voit souvent en lui" : ça dépend qui est "on".
Je ne crois pas du tout que la nature humaine change.
Il adapte la morale à la mentalité moderne, et c'est pas du relativisme ?
Oui, certains jugements moraux évoluent et heureusement, depuis le judéo-christianisme les valeurs humaines ont pris de l'importance. Le problème, c'est qu'avec la diminution de l'influence du christianisme, la barbarie revient à grands pas.
Et en ce qui concerne tuer, mentir etc, ça s'appelle les 10 commandements, ce n'est pas vraiment nouveau, mais c'est bien ! et c'est intemporel !
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ignace Lepp, catholique et psychanalyste

Message par Ubu le Ven 21 Sep 2007 - 22:27

Dominique a écrit:"qu'on voit souvent en lui" : ça dépend qui est "on".

En tout cas c'est l'image qu'essaient de projeter les athées.
avatar
Ubu
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ignace Lepp, catholique et psychanalyste

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum