MARTHE ET MARIE

La France grève

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La France grève

Message par Arcanes le Jeu 20 Sep 2007 - 16:20

Nouveaux appels à la grève reportée au 18 octobre


Le syndicat FO énergie-mines a appelé ce jeudi les électriciens et gaziers à la grève contre la réforme des régimes spéciaux et la fusion Suez-GDF. Mercredi soir, les fédérations de cheminots CGT, FO, CFTC, Sud Rail et CGC avaient déjà lancé un appel à la grève pour le 17 octobre prochain à la SNCF. Le mouvement a finalement été reporté au lendemain "pour ne pas perturber l'organisation le 17 de la Journée mondiale du refus de la misère".


FO-Energie, 3e syndicat dans le secteur, a appelé jeudi matin "l'ensemble des électriciens et gaziers à se mobiliser et à faire grève le 17 octobre pour la sauvegarde de leur régime spécial de retraite et contre la fusion-privatisation Suez-Gaz de France".

"Tout comme FO-cheminots et d'autres fédérations", FO-Energie "estime que la riposte est nécessaire". Mercredi soir, les fédérations de cheminots CGT, FO, CFTC, Sud Rail et CGC ont appelé à la grève le 17 octobre prochain à la SNCF sur plusieurs sujets, dont les régimes spéciaux de retraite, avant de reporter le mouvement au 18 octobre "pour ne pas perturber l'organisation le 17 de la Journée mondiale du refus de la misère".


A la RATP, l'heure n'est pas encore à la grève. "Les salariés sont en attente de propositions du ministre du Travail et de la RATP. On est dans le principe d'un rassemblement et d'une information aux salariés", a déclaré Didier Lepahin (UNSA-RATP), 2e syndicat à la RATP.
Xavier Bertrand, le ministre du Travail, s'est voulu rassurant ce jeudi matin : "la réforme des régimes spéciaux ne sera pas une réforme couperet, une réforme guillotine".

Arcanes
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France grève

Message par LaDague le Jeu 18 Oct 2007 - 13:24

PARIS - Les personnels de la RATP, réunis en assemblées générales, ont décidé de reconduire leur mouvement de grève pour la journée de vendredi dans 40 des 46 terminus des lignes de métro, ce qui affectera la totalité des lignes, selon l'UNSA.


Plusieurs dépôts de bus en banlieue parisienne ont fait de même, selon l'UNSA, notamment ceux de Pavillon-sous-Bois et Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis, ceux de Nanterre, Montrouge, Malakoff, Fontenay, dans les Hauts-de-Seine, ainsi que ceux de Créteil, Ivry, et Vitry, dans le Val-de-Marne.

Le mouvement pourrait également être reconduit sur les lignes A et B du RER.

Les syndicats de la RATP se réunissent vendredi matin à 9h30 à la Bourse du Travail à Paris. AP

LaDague
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France grève

Message par Souricet le Jeu 18 Oct 2007 - 13:40

Résultat : certians ne peuvent pas se rendre à leur travail parce que d'autres réclament de meilleures condtions de travail. Chacun voit midi à sa porte... J'avoue que je n'ai toujours pas compris comment on peut sacrifier sa conscience professionnelle pour réclamer des avantages professionnels.

En tant qu'instit, je suis pour la grève... après la classe et pendant les vacanes (bref, quand nosu ne sommes plus responables des enfants qui nous sont confiés). :gnark:

Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France grève

Message par Joss le Jeu 18 Oct 2007 - 20:07

18 oct. 2007

L'heure des conflits




Selon une enquête CSA pour L'Humanité, 54 % des sondés disent soutenir la mobilisation syndicale de ce 18 octobre, 26 % y étant hostiles et 17 % indifférents.

Dessin de Chappatte
paru dans Le Temps(Genève)

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/

Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10386
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: La France grève

Message par Joss le Jeu 18 Oct 2007 - 20:21

Sarkozy : ensemble, c'est fini

Ce 18 octobre, le gouvernement Fillon-Sarkozy affronte sa première grande grève, lancée par les syndicats de la RATP et de la SNCF pour protester contre la réforme des régimes de retraite. Au même moment, les rumeurs sur le divorce du couple Sarkozy commencent à acquérir le statut d'information : l'épouse du président a entamé une procédure juridique en déposant au tribunal de Nanterre une requête de séparation à l'amiable.

18 oct. 2007
Martinon et la soupière volante




Dessin de Alex

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/

Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10386
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: La France grève

Message par Lagaillette le Jeu 18 Oct 2007 - 20:53

Souricette a écrit:Résultat : certians ne peuvent pas se rendre à leur travail parce que d'autres réclament de meilleures condtions de travail. Chacun voit midi à sa porte... J'avoue que je n'ai toujours pas compris comment on peut sacrifier sa conscience professionnelle pour réclamer des avantages professionnels.

En tant qu'instit, je suis pour la grève... après la classe et pendant les vacanes (bref, quand nosu ne sommes plus responables des enfants qui nous sont confiés). :gnark:

Les raisons de la grève actuelle dans les services publics c'est essentiellement la question des retraites.

Pour avoir droit à la retraite pleine il fallait, il y a quelques années, 37 ans et demi de cotisations.

Une première réforme Fillon a fait passer les salariés du privé à 40 ans de cotisation, tandis que les salariés du public restaient à 37 ans et demi.

Aujourd'hui, la "réforme" consisterait à aligner les salariés du public sur la baisse qu'ont subie ceux du privé.

Au programme de l'an prochain, déjà annoncé, il s'agira de passer à 41 années, puis 42.

Ce qui, à terme, conduira à ce que plus personne ne puisse accéder au droit à une retraite pleine.

La logique est claire.

Pour ce qui est de "l'opportunité" d'une grève, quand les cheminots ou les agents de la RATP pourraient-ils faire grève ?

Actuellement, vu la précarité qui se développe, il est devenu impossible de faire grève pour l'ensemble des salariés du privé ; les salariés du public, en faisant grève, défendent les droits de tous ; c'est ce qu'on appelle la "grève par procuration".

Lagaillette
Installé
Installé

Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La France grève

Message par LaDague le Ven 19 Oct 2007 - 10:21

L'Argumentation en ligne :

Engagement de campagne du Président de la République, la réforme des régimes spéciaux ne vise en aucune façon à stigmatiser certains salariés mais à sauver notre système de retraites aujourd'hui menacé. C'est une réforme juste, équitable et indispensable.

Dites oui à la liberté de circuler
Dites oui à la réforme des régimes spéciaux

Vous avez besoin d'aller travailler ?
Vous devez aller étudier ?
Vous devez vous déplacer ?

Dites oui à la liberté de circuler
Dites oui à la réforme des régimes spéciaux
Parce que la réforme des régimes spéciaux
vise à mettre les Français sur un pied d’égalité
La réforme des régimes spéciaux est guidée par un impératif d’équité. Pour que la solidarité soit acceptée, les règles de la durée de cotisation doivent être les mêmes pour tous.

Parce que l'effort de chacun est nécessaire
pour contribuer à sauvegarder la retraite de tous
Parce que la diminution des pensions n’est pas envisageable, seul l’allongement de la durée de cotisation est la solution acceptable socialement
.


Parce que le statu quo corporatiste n'est plus acceptable
Alors que la réforme ne vise en aucune façon à opposer certaines catégories professionnelles à d’autres, les grévistes ne vont que stigmatiser leur spécificité.

Signez la pétition de l'UMP

LaDague
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France grève

Message par Lagaillette le Ven 19 Oct 2007 - 12:32

Code:
les règles de la durée de cotisation doivent être les mêmes pour tous.

Oui : 37ans et demi de cotisation pour une retraite à taux plein.

Code:
Parce que l'effort de chacun est nécessaire
pour contribuer à sauvegarder la retraite de tous
Parce que la diminution des pensions n’est pas envisageable, seul l’allongement de la durée de cotisation est la solution acceptable socialement.

L'allongement de la durée de cotisation (41, puis 42 ans) aboutira mathématiquement à une diminution des pensions pour la majorité des travailleurs qui ne pourront pas remplir cette condition.

Comencer à cotiser à 25 ans, comme c'est, de plus en plus, le cas, ça fait la retraite à 67 ans ; or, à partir de 55 ans on commence à ne plus être "compétitif" sur le "marché du travail", les employeurs sont tentés de remplacer les "vieux" par des plus jeunes, qui "coûtent" moins cher, et le "vieux" de 55 ans aura bien du mal à retrouver un emploi.

Lagaillette
Installé
Installé

Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La France grève

Message par Souricet le Ven 19 Oct 2007 - 13:50

Lagaillette a écrit:

Pour ce qui est de "l'opportunité" d'une grève, quand les cheminots ou les agents de la RATP pourraient-ils faire grève ?

Actuellement, vu la précarité qui se développe, il est devenu impossible de faire grève pour l'ensemble des salariés du privé ; les salariés du public, en faisant grève, défendent les droits de tous ; c'est ce qu'on appelle la "grève par procuration".

Tu sais comme moi que les cheminots ne défendent qu'eux-mêmes et cela ne profitera qu'à eux. Et ils n'ont jamais cherché à trouver d'autre s moyens de se faire entendre que de paralyser un pays.

Cela m'étonnerait grandement que le sondage que nous rapporte Joss ne soit pas truqué. En tout cas, personnellement, je me sens davantage solidaire des personnes qui sont empêchées de se rendre à leur travail dans des conditions normales que de ceux qui étalent leurs avantages sur la place publique dans une conjoncture où bien peu ont des avantages.

Cela me rappelle ces enseignants du public qui me reprochaient de n'être pas solidaire en ne faisant pas grève. Je leur ai répondu que je ne vois pas en quoi il fallait être solidaires vu que nous étions tous logés à la même enseigne que personnellement je n'avais pas à me plaindre. Lorsque j'ai choisi ce métier, je savais parfaitement à quoi m'en tenir sur le fait que ce n'est pas un métier de tout repos et que nosu en sommes pas payés beaucoup. J en'avais quà choisir un autre métier. De plus, c'était plutôt aux enseignants du public d'être solidaires de nous, enseignants du privé, vu qu'ils m'ont sorti leur refrain habituel sur le manque de moyens et que nous avons bien moins de moyens qu'eux dans le privé.

Je ne connais pas les conditions de travial des cheminots, n'ayant jamais conduit de TGV, et je sais qu'en France ona a vite faite de juger une profession sans l'avoir jamais pratiquée. Ceci dit, je ne trouve pas que paralyser un pays et empêcher les gens de faire leur métier soit la solution. D'abord c'est une question de conscience profesionnelle.

Par emple, on parle de remplacer les heures quotidiennes de travail personnel des enseignants par des heures de surveillance et par d'autre smoeyns bidons de nous occuper uniquement pour nous retenir dans nos établissements (supprimant ainsi des postes de surveillants et donc augmentant le nombre de chômeurs). Quel temps nous restera-t-il pour corriger les chaiers, préparer les cours, le matériel pédagogique et faire nos photocopies ? Il est évident qu'il ne faut pas laisser passer cette mesure. Mai sje ne ferai pas grève pour cela. Je chercherai un autre moyen de nosu faire entendre. Les élèves et leurs parents ne doivent pas pâtir de nos revendications.


Dernière édition par le Ven 19 Oct 2007 - 18:40, édité 2 fois

Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France grève

Message par Souricet le Ven 19 Oct 2007 - 13:53

Lagaillette a écrit:
Code:
les règles de la durée de cotisation doivent être les mêmes pour tous.

Oui : 37ans et demi de cotisation pour une retraite à taux plein.

Et pourquoi les mêmes pour tous ? Y a-t-il deux métiers identiques ?

D'autre part, j'admire l'altruisme des hommes politiques : ils pensent aux autres et s'oublient eux-mêems. :gnark: Car si certians ont des régimes spéciaux, les hommes politiques, eux, ont des régimes de retaite plus que spéciaux. Rolling Eyes

Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France grève

Message par lucie le Ven 19 Oct 2007 - 14:45

Et on a bien oublié de paler de l'age auquel les militaires prennent leur retraite, els policiers...

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La France grève

Message par Cécile le Ven 19 Oct 2007 - 16:26

lucie a écrit:Et on a bien oublié de paler de l'age auquel les militaires prennent leur retraite, els policiers...

Mon mari était officier. A première vue, c'est vrai que cela peut paraître avantageux de partir plus tôt que les autres. Pour les militaires, ce ne sont pas les années qui comptent, mais les annuités. Dans certaines circonstances, missions hors de France, et à plus forte raison en cas de conflit, les années peuvent compter double. Mais le temps passé "au travail", lui aussi a été double... Les unités françaises actuellement en Afghanistan ne connaissent pas la semaine de 35 heures...

Dans tous les cas, je crois qu'il faut se garder de tout corporatisme. On ne connaît pas toujours les conditions de travail des uns et des autres.

Mais une chose est sûre : certaines pensions de retraite sont dérisoires et ne permettent pas de vivre. Y compris dans la fonction publique.

Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3175
Age : 75
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La France grève

Message par lucie le Ven 19 Oct 2007 - 17:10

Je suis tout à fait d'accord, Cécile, et c'est la raison pour laquelle ça m'agace d'entendre parler d'avantages chez les autres... alros que finalement, on n'y connait rien sur ce qui se passe chez les autres... Ni sur leur métier, ni sur les conditions précises sur lesquelles ils ont été embauchées.

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La France grève

Message par lucie le Ven 19 Oct 2007 - 17:17

Je ne suis pas d'accord, Souricette, pour que tu mettes en parallèle le fait de faire grève et la conscience professionnelle.
J'ai fait grève, je le ferai à nouveau lorsque j'estimerai que c'est nécessaire.
Et je n'admets pas qu'on remette en cause ma conscience professionnelle pour cette raison.

On peut discuter du bien fondé d'une grève tant sur le fond que sur les moyens. Mais j'ai plus de mal à admettre un jugement aussi rapide que "c'est une question de conscience professionnelle".

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La France grève

Message par Souricet le Ven 19 Oct 2007 - 18:50

Cécile a écrit:
Dans tous les cas, je crois qu'il faut se garder de tout corporatisme. On ne connaît pas toujours les conditions de travail des uns et des autres.

Très juste. Le but ne devrait pas être d'aligner toutes les retraites et de supprimer tous les avantages, souvent liés aux conditions de travail. Le but devrait être de réévaluer les retraites dérisoires afin que toutes personnes ayant eu une activité salariée durant sa vie active ait droit à une retraite décente.

Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France grève

Message par Souricet le Ven 19 Oct 2007 - 18:55

lucie a écrit:Je ne suis pas d'accord, Souricette, pour que tu mettes en parallèle le fait de faire grève et la conscience professionnelle.
J'ai fait grève, je le ferai à nouveau lorsque j'estimerai que c'est nécessaire.
Et je n'admets pas qu'on remette en cause ma conscience professionnelle pour cette raison.
Je ne remets pas en cause ta sincérité quand tu dis que tu es au clair avec ta conscience professionnelle. Mais moi, si je faisais la grève, j'estimerais que je ne fais pas mon métier. C'est ainsi que je le ressens. shrug Je considère que les élèves et les parents n'ont pas à pâtir de nos revendications. Ils n'ont pas toujours les moyens de garder leur enfant lorsque la maîtresse fait grève car eux aussi ont un boulot. Nombre d'élèves de terminale ont raté leur bac il y a deux ou trois an pour cause d'absence des profs. Il n'y a rien à faire, ça me choque profondément.
Et il est absolument anormal selon moi de perturbe rles transports, service d'Etat, comme le font depuis trop longtems les cheminots. pascontent

Si tous les corps de métier faisaient ça, on ne s'en sortirait plus. Il faudrait davantage de réflexion, de concertation et de clarté dans les revendications pour que l'action soit efficace, de toute façon. Or, ça, ce n'est pas le point fort des syndicats.

foule

Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France grève

Message par Lagaillette le Ven 19 Oct 2007 - 19:49

C'est ton droit de ne pas faire grève, souricette, mais tu ne devraus pas dénigrer ceux qui la font. Le droit de grève est inscrit dans la Constitution française, et c'est souvent le dernier moyen que les travailleurs ont de faire valoir leurs droits face à leurs employeurs, patrons du privé ou Etat.
C'est vrai que les intérêts "corporatistes" ne sont jamis absents de la motivation de ceux qui font grève, mais il y a aussi présente la revendication pour des droits collectifs qui dépassent le cadre de la "corporation". C'est manifestement le cas aujourd'hui avec cette grève pour la défense du droit à une retraite décente pour tous.

Et dans "grève", il y a "rêve" : rêve de "changer la vie", rêve d'un monde plus juste ; ceux qui ont vécu les grèves de 36, et celle de 68, le savent.

Lagaillette
Installé
Installé

Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La France grève

Message par lucie le Ven 19 Oct 2007 - 20:55

Souricette a écrit: Nombre d'élèves de terminale ont raté leur bac il y a deux ou trois an pour cause d'absence des profs. Il n'y a rien à faire, ça me choque profondément.

C'est faux, il suffit de regarder les chiffres de la réussite au bac pour en être assurés.
Il suffit aussi de voir comment majoritairement, les profs grévistes ont donné aux élèves des heures en plus (non payées bien sur), éventuellement dehors, pour rattrapper ce qui n'avait pas été fait. Ont distribué des poly et des exo par Internet pour aider ceux qui le voulaient.
Ont refusé de faire peser la pression sur l'examen en refusant totalement tout ce qui ressemblait à une véritable prise en otage des élèves, refuse de correction du bac etc...
Bien sur, ça, on oublie de le dire, en général.

Il faut aussi voir comment il y a deux ans, avec la grève du CPE les profs (non grévistes alors, et qui étaient présents dans les établissements sans élèves ou avec un nombre réduit interdisant de mener les cours) ont fait tout ce qu'ils pouvaient pour aider les élèves de terminale et de première dans les matières à examen : interrogation orales supplémentaires, cours "sauvages" sur la pelouse ou dans les cantines pendant que les salles de bac étaient en cours de préparation, etc..


Je l'ai fait dans les deux cas, et je ne suis pas la seule, bien sur.
Il faut en parler avec les élèves. Eux, ils ne s'y trompent pas.


Dernière édition par le Ven 19 Oct 2007 - 21:13, édité 1 fois

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La France grève

Message par lucie le Ven 19 Oct 2007 - 21:03

Souricette a écrit: Il faudrait davantage de réflexion, de concertation et de clarté dans les revendications pour que l'action soit efficace, de toute façon. Or, ça, ce n'est pas le point fort des syndicats.

Là, on est d'accord.
Mais le manque de tout ça, c'est aussi bien souvent la faute du gouvernement qui ne commence pas par réfléchir, rechercher la concertation. Parce que des grèves revendicatives, ça fait un certains temps qu'il n'y en a plus : il n'y a guère que des grèves défensives, c'est à dire qui répondent à des attaques.
C'est le cas là : aucune discussion, juste le "c'est comme ça" du gouvernement.
Et bien sur, en réponse, épreuve de force.

N'oublions pas comme ut le disais justement que quand on choisit un métier, c'est en fonction d'un certains nombres de critères... Or, là, le gouvernemnet change certains de ces critères (age du départ à la retraite) sans aucune contrepartie, sans aucune discussion ni rien.
C'est de là que doit partir la réflexion, la discussion et la concertation.

En tous cas, je trouve.

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La France grève

Message par Souricet le Sam 20 Oct 2007 - 8:23

Lagaillette a écrit:C'est ton droit de ne pas faire grève, souricette, mais tu ne devraus pas dénigrer ceux qui la font. Le droit de grève est inscrit dans la Constitution française, et c'est souvent le dernier moyen que les travailleurs ont de faire valoir leurs droits face à leurs employeurs, patrons du privé ou Etat.

Il y a façon et façon de faire grève. Je dénigre la façon sauvage dont on nous impose ces grèves depuis des années : il est anormal qu'un service minimum ne soit pas assuré dans les transport, évitant de paralyser tout le monde, il est anormal d'annoncer des trains et de les supprimer une minute avant juste pour emm...bêter le peuple, il est anormal de laisser les écoliers sur les bras des parents alors qu'on en a la responsabilité. Ca, oui, je le dénigre haut et fort. C'est cela que j'appelle de l'égoïsme de un manque de conscience professionnelle (sans juger personne en particulier sur ce fil car j'ignore dans quelles condtions vous avez pu faire grève).

Ce qui est sûr, c'est que ce ne sont certainement pas les hommes politiques qui pâtissent des grèves, avec leurs chauffeurs, leurs écoles privées, etc. La victime, c'est le citoyen lambda qui en outre n'a aucun des avantages qu'ont ces groupes professionnels. Qu'ils entendent les conserver, d'accord, mais pas au détriment des autres. bah pascontent

Non seulement les Français doivent subir la grève sans broncher, mais en plus on leur martèle des sondages plus ou moins exact qui n'ont qu'un seul but : leur faire changer d'idée en se disant qu'ils doivent forcément juger de travers vu que les autres trouvent ça très bien.

C'est vrai que les intérêts "corporatistes" ne sont jamis absents de la motivation de ceux qui font grève, mais il y a aussi présente la revendication pour des droits collectifs qui dépassent le cadre de la "corporation". C'est manifestement le cas aujourd'hui avec cette grève pour la défense du droit à une retraite décente pour tous.

Et tu comptes sur les syndicats pour nous défendre "tous" ? Tu as déjà oublié l'affaire Sauvagnac (le MEDEF qui paye les syndicats pour obtenir la fin de la grève, qui paye les grévistes de certaines entreprises, etc) ?

Et dans "grève", il y a "rêve" : rêve de "changer la vie", rêve d'un monde plus juste ; ceux qui ont vécu les grèves de 36, et celle de 68, le savent.

Je pense qu'il n'y a aucune commune mesure entre les grèves de 36 et les grèves actuelles.

Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France grève

Message par Souricet le Sam 20 Oct 2007 - 8:29

lucie a écrit:
Souricette a écrit: Nombre d'élèves de terminale ont raté leur bac il y a deux ou trois an pour cause d'absence des profs. Il n'y a rien à faire, ça me choque profondément.

C'est faux, il suffit de regarder les chiffres de la réussite au bac pour en être assurés.
Il suffit aussi de voir comment majoritairement, les profs grévistes ont donné aux élèves des heures en plus (non payées bien sur), éventuellement dehors, pour rattrapper ce qui n'avait pas été fait. Ont distribué des poly et des exo par Internet pour aider ceux qui le voulaient.
Ont refusé de faire peser la pression sur l'examen en refusant totalement tout ce qui ressemblait à une véritable prise en otage des élèves, refuse de correction du bac etc...
Bien sur, ça, on oublie de le dire, en général.

Effectivement, ça on oublie de le dire, mais ce ne fut pas le cas des profs des adolescents que je connais. Et j'ai été scandalisée des faits qui m'ont été rapportés par ces élèves ou leurs parents.

Mais je suis heureuse d'apprendre que certians l'ont fait. Cela se rapproche déjà bien plus de ma conception de la contestation tout en continuant de satisfaire aux exigences du métier. :bravo: C'est sûr que les médias mettent en avant ce qu'il sveulent et occultent le reste.

lucie a écrit:
Il faut aussi voir comment il y a deux ans, avec la grève du CPE les profs (non grévistes alors, et qui étaient présents dans les établissements sans élèves ou avec un nombre réduit interdisant de mener les cours) ont fait tout ce qu'ils pouvaient pour aider les élèves de terminale et de première dans les matières à examen : interrogation orales supplémentaires, cours "sauvages" sur la pelouse ou dans les cantines pendant que les salles de bac étaient en cours de préparation, etc..

Une amie instit dans le public a cété mise au ban de son équipe pédagogique parce qu'elle a refusé de faire grève. D'autres profs se sont vu refuser l'accès de leur établissement en voulant aller y faire cours. Ca, par exemple, c'est absolument anormal.

Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France grève

Message par Joss le Sam 20 Oct 2007 - 8:38

ANALYSE DE NOS AMIS SUISSES




Réformes: le pari risqué du président


Editorial.



Sylvain Besson
Jeudi 18 octobre 2007




La France, pays éternellement rétif aux réformes, bloqué par les privilèges et les revendications d'un autre âge... ce vieux cliché va reprendre des couleurs ce jeudi, à l'occasion de la grève géante qui paralysera la presque totalité des transports publics dans l'Hexagone.

A première vue, l'objet du conflit est limité: les syndicats des chemins de fer s'opposent à la réforme des «régimes spéciaux», qui permettent à certains employés du secteur public de prendre leur retraite incroyablement tôt (50 ans pour les conducteurs de train et de métro). Nicolas Sarkozy, qui subit là sa première épreuve d'envergure, veut supprimer cet «acquis social» datant de l'après-guerre, coûteux pour l'Etat et discriminatoire, puisque seules 500000 personnes en profitent.

Mais le message envoyé par les syndicats qui ont appelé à la grève est plus large: bien qu'il ait été élu par 53% des Français, Nicolas Sarkozy ne pourra appliquer son programme sans résistances. On peut même parier qu'elles surgiront dans tous les secteurs concernés par ses réformes.

En faisant passer l'abolition des régimes spéciaux avant d'autres mesures plus importantes (nouveau droit du travail, allégement des charges pesant sur les salaires ou de la fiscalité des entreprises...), le président français prend un risque considérable. Il ne veut ni ne peut reculer, puisque ce serait envoyer un message de faiblesse qui compromettrait ses projets futurs.

Son pari est que, après un jour de grève, la plupart des syndicats retourneront s'asseoir à la table des négociations et finiront par accepter, sous une forme peut-être édulcorée, la fin des régimes spéciaux. Nicolas Sarkozy remporterait alors une victoire symbolique, qui galvaniserait son électorat et neutraliserait les oppositions.

Il existe une autre possibilité: la grève se prolonge, encourageant d'autres «mouvements sociaux» partout où les mécontentements existent. L'économie souffre, la population s'impatiente, le gouvernement devient impopulaire et impotent. Les réformes les plus nécessaires - assouplissement du droit du travail, élimination des innombrables barrières à la concurrence, simplification des pesantes structures étatiques - sont une nouvelle fois repoussées aux calendes grecques. C'est le scénario du pire mais, en France, il n'est pas impossible.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/

Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10386
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: La France grève

Message par Souricet le Sam 20 Oct 2007 - 8:41

lucie a écrit:
Souricette a écrit: Il faudrait davantage de réflexion, de concertation et de clarté dans les revendications pour que l'action soit efficace, de toute façon. Or, ça, ce n'est pas le point fort des syndicats.

Là, on est d'accord.
Mais le manque de tout ça, c'est aussi bien souvent la faute du gouvernement qui ne commence pas par réfléchir, rechercher la concertation. Parce que des grèves revendicatives, ça fait un certains temps qu'il n'y en a plus : il n'y a guère que des grèves défensives, c'est à dire qui répondent à des attaques.
C'est le cas là : aucune discussion, juste le "c'est comme ça" du gouvernement.
Et bien sur, en réponse, épreuve de force.

Les syndicats ne valent pas mieux. Tant que ce seront eux qui orchestreront ces grèves, rien ne s'arrangera. Nous avons là deux interlocuateurs malhonnêtes et de mauvaises foi : l'Etat et les syndicats, et ni l'un ni l'autre ne souhaite le progrès social. Il faudrait publier la chronique caché des syndicats.

N'oublions pas comme ut le disais justement que quand on choisit un métier, c'est en fonction d'un certains nombres de critères... Or, là, le gouvernemnet change certains de ces critères (age du départ à la retraite) sans aucune contrepartie, sans aucune discussion ni rien.
C'est de là que doit partir la réflexion, la discussion et la concertation.


Pour l'enseignement (j'en parle car je connais, le reste je connais mal), on ne fait pas ce métier pour l'argent. Ensuite, les points précis comme la retraite, le salire exact, etc, ne rentrent généralement pas en ligne de compte quand on choisit ce métier. On s'y intéresse après. Et l'important est de vivre correctement. Or, le pouvoir d'achat diminue de plus en plus, mais ça c'est le cas porutout le monde en France, ce n'est pas propre à ce secteur. Et encore, nous , notre salaire ne diminue pas, contrairement à d'autre branches, et nous n'avons la sécurité de l'emploi, ce qui est plus qu'appréciable de nos jours. Quant aux soit disant manques de moyens, je ne pense pas que le problème soit là, à part pour des secteurs très particuliers comme l'ensiegnement aux aveugles, aux handicapés, etc.

Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France grève

Message par Souricet le Sam 20 Oct 2007 - 8:44

Je suis fondamentalament opposée à N. Sarkozy. Mais je ne suis pas d'accord pour prendre prétexte de ces grèves pour paralyser son action, comme le souligne l'article du journal suisse. C'est uen demi-mesure, un faux fuyant, un moyen de s'opposer sans s'opposer, ce n'est ni franc ni courageux, et ce n'est pas intelligent.

Qu'on ait des revendications, OK, qu'on déguise une action contre le gouvernement derrière ces faux prétexte, non.

Organisons-nous sérieusement contre le gouvernement, et pas de cette façon désordonnée et menteuse.

Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France grève

Message par Joss le Sam 20 Oct 2007 - 9:06

Il existe une autre possibilité: la grève se prolonge, encourageant d'autres «mouvements sociaux» partout où les mécontentements existent. L'économie souffre, la population s'impatiente, le gouvernement devient impopulaire et impotent. Les réformes les plus nécessaires - assouplissement du droit du travail, élimination des innombrables barrières à la concurrence, simplification des pesantes structures étatiques - sont une nouvelle fois repoussées aux calendes grecques. C'est le scénario du pire mais, en France, il n'est pas impossible.

Cela se prolonge : pas de trains dans mon secteur ce matin.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/

Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10386
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: La France grève

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:17


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum