MARTHE ET MARIE

SAINT MAURICE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SAINT MAURICE

Message par Souricet le Jeu 20 Sep 2007 - 14:51

Le 7 septembre 284, Dioclétien fut proclamé empereur des Romains par l'armée qu'il commandait en Orient. Tout pénétré de sa grandeur, le nouvel élu se fit donner le nom de Jovius, tiré de celui de Jupiter, et confia à son collègue Maximien le gouvernement de l'Empire d'Occident. Maximien partit en guerre contre les Bagaudes, peuple composé de paysans des Gaules. C'est dans Cette expédition que l'on place le martyre de saint Maurice et de la légion qu'il commandait.

Cette légion s'appelait Thébéenne, parce qu'elle avait été levée dans la Thébaïde, en Haute-Egypte, où les chrétiens étaient à la fois nombreux et fervents. Elle était uniquement formée de soldats qui croyaient en Jésus-Christ. L'on croit même que son chef, saint Maurice, n'y admettait personne d'une autre religion.

La légion Thébéenne fut au nombre de celles qui, sous le commandement de Maximien, passèrent d'Orient en Occident pour combattre les Bagaudes. Maximien, ennemi des chrétiens, les poursuivait de sa haine et ne manquait aucune occasion de répandre leur sang.

Or, l'armée ayant franchi les Alpes, campa dans le Valais, province de la Suisse actuelle, et l'empereur déclara que l'on profiterait de la halte pour sacrifier aux dieux et obtenir ainsi le succès de la guerre. Entendant cela, saint Maurice et ses compagnons s'en furent dresser leurs tentes à distance. Mais Maximien, averti, leur enjoignit de revenir. Ils refusèrent. Le cruel empereur, irrité, désigna des otages qui furent exécutés sous les yeux des autres soldats thébéens. Ces derniers persistèrent dans leur refus de sacrifier aux idoles. Alors Maximien fit dire à la légion qu'elle serait exterminée jusqu'au dernier de ses membres si elle s'obstinait dans sa désobéissance. Saint Maurice répondit à ces menaces par une fière et noble épître :

« Nous sommes vos soldats, ô César, écrivit-il à l'empereur, mais nous sommes en même temps les soldats de Dieu. De vous, nous tenons les honneurs militaires ; de Dieu, nous tenons l'Innocence de notre âme. Quand Dieu nous défend une chose, si vous nous la commandez, César, nous ne devons point vous obéir. Pour tout le reste, nous sommes à vos ordres ; montrez-nous l'ennemi, vous nous verrez à l’œuvre ! »

La légion Thébéenne fut massacrée. Elle comprenait plus de 6 000 hommes. Aucun n'opposa moindre résistance à ses bourreaux.
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum