MARTHE ET MARIE

BILDERBERG

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: BILDERBERG

Message par lucie le Jeu 31 Mai 2007 - 14:07

Merci, j'avais vu ces images de résine. Mais je n'avais pas cherché plus loin.

C'est vraiment bien fait, en tous cas.

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: BILDERBERG

Message par Loup Ecossais le Jeu 31 Mai 2007 - 14:25

Clotilde a écrit:
lucie a écrit:merci....
C'est bien fait... Et je préfère

Voilà un exemple de sculpture réalisé avec cette résine:


C'est là qu'est la supercherie justement. Réaliser des objets avec des matières qui trompent l'oeil. Ainsi personne saura faire la différence entre le vrai et le faux. C'est ce que l'on appelle le conditionnement mental.
avatar
Loup Ecossais
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 194
Age : 61
Localisation : Jamais loin de vous...
Date d'inscription : 27/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: BILDERBERG

Message par Clotilde le Jeu 31 Mai 2007 - 14:26

Le conditionnement mental inverse, ça existe aussi Wink
avatar
Clotilde
Installé
Installé

Féminin Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: BILDERBERG

Message par Loup Ecossais le Jeu 31 Mai 2007 - 14:35

Clotilde a écrit:Le conditionnement mental inverse, ça existe aussi Wink

Oui, aussi. Mais continue comme ça. C'est bien aussi. Te souviens-tu des camps nazis? Des expériences qui y avaient été menées? C'était pourtant de notoriété publique. Or une majorité de gens pensait comme toi.

Lorsque les camps ont été délivrés, la réalité était pire que ce qu'en disaient les médias clandestins. Si ce mot avait existé à cette époque, tu aurais dit la même chose. Mais après tout, c'est ton affaire.
avatar
Loup Ecossais
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 194
Age : 61
Localisation : Jamais loin de vous...
Date d'inscription : 27/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: BILDERBERG

Message par lucie le Jeu 31 Mai 2007 - 14:42

Loup Ecossais a écrit: Te souviens-tu des camps nazis? Des expériences qui y avaient été menées? C'était pourtant de notoriété publique. Or une majorité de gens pensait comme toi.

Lorsque les camps ont été délivrés, la réalité était pire que ce qu'en disaient les médias clandestins. Si ce mot avait existé à cette époque, tu aurais dit la même chose. Mais après tout, c'est ton affaire.[/color]

C'est vrai.... Et je dois bien dire que la manière dont tant de monde a refusé de croire à l'innomable est une leçon intéressante...


Il y a pas mal de choses que je voudrais ne pas croire... mais l'histoire m'interdit de fermer les yeux...

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: BILDERBERG

Message par Clotilde le Jeu 31 Mai 2007 - 14:46

Loup Ecossais a écrit:
Clotilde a écrit:Le conditionnement mental inverse, ça existe aussi Wink

Oui, aussi. Mais continue comme ça. C'est bien aussi. Te souviens-tu des camps nazis? Des expériences qui y avaient été menées? C'était pourtant de notoriété publique. Or une majorité de gens pensait comme toi.

Que sais-tu de ce que je pense?
avatar
Clotilde
Installé
Installé

Féminin Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: BILDERBERG

Message par Loup Ecossais le Jeu 31 Mai 2007 - 15:02

Clotilde a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Clotilde a écrit:Le conditionnement mental inverse, ça existe aussi Wink

Oui, aussi. Mais continue comme ça. C'est bien aussi. Te souviens-tu des camps nazis? Des expériences qui y avaient été menées? C'était pourtant de notoriété publique. Or une majorité de gens pensait comme toi.

Que sais-tu de ce que je pense?

Clo, je ne vais pas recommencer ni poursuivre le jeu de ping-pong qui avait lieu entre Noel, moi et toi sur le forum de D.A. Je t'aime bien Clotilde. Alors laissons la polémique. Mais n'hésite pas à vouloir à tout prix le dernier mot. Je te le laisserai toujours. Que l'on me croit ou non me laisse de marbre. Les événements parlent pour moi.
avatar
Loup Ecossais
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 194
Age : 61
Localisation : Jamais loin de vous...
Date d'inscription : 27/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: BILDERBERG

Message par Clotilde le Jeu 31 Mai 2007 - 15:14

Je ne cherche pas à avoir le dernier mot, pas plus que toi Wink Mais je ne souhaite pas non plus que tu interprêtes mes propos selon ce que tu crois que je pense.

Qu'il y ait des manipulations génétiques entre humains et animaux, je n'ai pas dit le contraire, et l'actualité nous le montre déjà. Je me suis simplement prononcée sur les photos qui illustrent ces manipulations.
avatar
Clotilde
Installé
Installé

Féminin Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: BILDERBERG

Message par Arcanes le Dim 3 Juin 2007 - 14:26

Loup Ecossais écrit : Oui, aussi. Mais continue comme ça. C'est bien aussi. Te souviens-tu des camps nazis? Des expériences qui y avaient été menées? C'était pourtant de notoriété publique

C'est quelque chose de monstrueux, si bien qu'il m'est difficile de concevoir de l'être humain chose pareille.
avatar
Arcanes
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: BILDERBERG

Message par Joss le Dim 3 Juin 2007 - 14:48

Loup Ecossais a écrit:
Clotilde a écrit:Le conditionnement mental inverse, ça existe aussi Wink

[color=blue]Oui, aussi. Mais continue comme ça. C'est bien aussi. Te souviens-tu des camps nazis? Des expériences qui y avaient été menées? C'était pourtant de notoriété publique. Or une majorité de gens pensait comme toi.

Mon père qui était résistant n'en avait jamais entendu parler. Il a fallut qu'il parte en Allemagne pour délivrer un centre où étaient enfermées des jeunes filles juives et russes, énorme lupanar livré au plaisir des nazis dans le but de faire une sélection ethniques des fruits de leurs viols.

Il faut noter, à partir de 1941 de la mise en garde contre le nazisme d'un jésuite qui a créé un journalrésistant d'information et de mise en garde : "TEMOIGNAGE CHRETIEN"
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10481
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: BILDERBERG

Message par lucie le Dim 3 Juin 2007 - 14:49

Le problème, c'est que d'autres ont été capables de l'imaginer....

Si on ne voit pas que le monstrueux est possible, j'ai l'impression qu'on court le risque de le laisser faire : comment se battre, contre quelque chose d'inimaginable, comment tenter de l'empêcher ?

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: BILDERBERG

Message par Souricet le Lun 4 Juin 2007 - 7:11

La Résistance polonaise antinazie de l'Armée de l'Intérieur (AK) sera la première à alerter les Alliés occidentaux. Dès le 17 septembre 1942, l'AK informera Londres du génocide des Juifs perpétré en Pologne par l'occupant nazi allemand :

En même temps que la tragédie du peuple polonais, décimé par l'ennemi, depuis près d'un an se déroule le massacre monstrueusement planifié des juifs. Ce génocide est sans précédent dans l'histoire du monde... Comme le commandement de la résistance civile ne peut pas s'y opposer de manière active, il proteste au nom de tout le peuple polonais contre le crime dont les juifs sont victimes. Toutes les organisations politiques et sociales (dans la clandestinité - AV) de Pologne s'unissent à cette protestation...

Et le 27 novembre 1942, le Conseil national polonais (Parlement) en exil à Londres appellera à son tour les Alliés à entreprendre une action contre le génocide et à élaborer des lois fixant déjà les peines réservées aux criminels nazis. En vain. Les appels ne seront pas entendus.

Les services de renseignement polonais avaient continué à transmettre l'info aux Alliés, qui ont fait la sourde oreille :

En 1944, le service de renseignement de l’Armée de l’Intérieur parvint à intercepter une fusée qui n’avait pas éclaté sur le polygone et à en transmettre des fragments à Londres.Les informations concernant la localisation des usines d’essence (opération« Synthèse ») et des dispositifs militaires sur les territoires allemand et polonais étaient tout aussi essentielles. On transmit aussi des rapports ayant trait aux camps de concentration et d’extermination. Le matériau transmis par les Polonais était hautement apprécié par leurs partenaires. Nous lisons entre autres dans les évaluations de l’Intelligence Service : « le service polonais de renseignement nous a fourni des informations extrêmement utiles » (Ier semestre de 1942), les analyses faites par l’Armée de l’Intérieur « appartiennent aux plus précieuses que nous détenions » (juin 1944).Tout compte fait, depuis la seconde moitié de 1940 jusqu’à la fin de 1943 (en absence de données pour la période ultérieure), les réseaux de renseignements polonais transmirent aux Alliés plus de 26 mille rapports et plusieurs milliers de dépêches allemandes décryptées.

Et en ce qui concerne les Goulags, voici un texte éloquent de Maria Czapska, au sujet des récits des prisonniers polonais du goulag :

A l'époque, en 1943, quand les premiers Polonais libérés des camps avaient commencé à arriver en Angleterre, la Russie était une alliée utile, donc intouchable. La réalité soviétique glaçait les auditeurs :"Quelle exagération, quel culot, nous aussi nous connaissons la Russie. - Voilà de vieux règlements de compte polono-russes, dénués d'objectivité … "Les compagnons demeurés dans les camps, entre la vie et la mort, répétaient, désespérés et pleins d'espérance, à ceux qui étaient libérés : "Dites à l'Occident … Dites toute la vérité sur ce que nous étions et sur ce qu'ils ont fait de nous !" Et les partants juraient de dire toute la vérité, sans rien cacher, la vérité sur l'abaissement de l'homme. Cependant, personne n'en voulait, de cette vérité, personne ne voulait l'écouter, personne n'en était curieux, et les témoignages de "l'autre monde" ne trouvaient pas preneurs.

La même année, à la conférence de Téhéran, le représentant britannique Anthony Eden scellait le sort de la Pologne en l'abandonnant à Moscou.


Dernière édition par le Lun 4 Juin 2007 - 7:26, édité 2 fois
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: BILDERBERG

Message par Souricet le Lun 4 Juin 2007 - 7:18

Et le Vatican a aussi tiré le signal d'alarme :

Le Saint-Siège considère avec beaucoup de préoccupation les objectifs de guerre du gouvernement soviétique. L'intention d'occuper les Etats baltes, une partie de la Pologne et des Balkans ne serait pas en accord avec la charte Atlantique et pourrait sérieusement compromettre la paix.

Le Vatican ne croit pas le Kremlin décidé à respecter la liberté de ces peuples et invite donc les démocraties occidentales à ne pas sous-estimer le danger du communisme en Europe. Plus de quatre décennies de violations des libertés fondamentales en Europe de l'Est et de tensions Est-Ouest suivent cet avertissement. Ce qui devrait, aujourd'hui encore, faire réfléchir sur les conséquences parfois contre-productives d'un pseudo "pragmatisme" plus opportuniste que lucide.

Le Vatican dénonçait les totalitarismes nazi et soviétique.

En 1943, on ne sait pas exactement ce qui se passe. Il y a beaucoup de rumeurs, par exemple : la Wehrmacht aurait capturé 100 000 jeunes roumaines pour alimenter ses bordels ; protestations du nonce en Roumanie auprès du chef de l'Etat roumain (plus ou moins sous la coupe des Allemands) ; l'histoire sera démentie peu après. Dans ces conditions, il est impossible de porter des accusations aussi graves contre les nazis. A la même époque, le département d'état américain publie une note interne comme quoi il est impossible de faire une déclaration officielle au sujet des camps de concentration. En revanche, à chaque fois qu'il est au courant d'une rafle dans un pays d'Europe de l'Est, le Saint-Siège envoie le nonce faire pression sur les gouvernements. Beaucoup de convois sont ainsi annulés. Un historien juif (désolé, j'ai pas pu noter le nom) a évalué à 850 000 le nombre de juifs d'Europe de l'Est sauvés grâce aux interventions de l'église et, dans beaucoup de cas, grâce à l'intervention personnelle de Pie XII.

Le 20 octobre 1939, le Pape va mettre en cause encore une fois le nazisme et le communisme ensemble, et même un certain aveuglement des démocraties occidentales.

En effet, le Souverain Pontife dresse un bilan amer du premier mois de la guerre sous la forme solennelle d’une encyclique où s’exprime l’amertume d’avoir prêché dans le désert, dès 1937, le danger, notamment génocidaire, des deux totalitarismes criminels, nazi et soviétique, à ceux qui, "nombreux, n’avaient pas compris l’importance de la mission éducatrice et pastorale de l’Eglise et ses avertissements".

C’est au sommet d’erreurs et de mouvements antichrétiens qu’ont mûri ces fruits amers...

Dans la seconde partie du message, le Pape se tourne déjà vers l’avenir, pour s’interroger sur "l’ordre nouveau fondé sur la justice et la prospérité" que promettent les agresseurs nazis et communistes ensemble, chacun y mettant un sens différent, ainsi que les démocraties alliées agressées, qui y voient encore autre chose. Car, il y a des poncifs, qui, lorsqu'ils sont creux, peuvent servir des objectifs opposés. Pie XII, lui, se demande si l’on peut fonder un monde juste et bon sans Dieu, sans foi, sans morale et sans authentique liberté enracinée dans la charité :

Les traités de paix, le nouvel ordre international à la fin de cette guerre seront-ils animés par la justice et l’égalité envers tous, par l’esprit qui libère et pacifie, ou seront-ils une lamentable répétition des erreurs anciennes et récentes ?

Le chef de l’Eglise catholique s’adressait en cet automne 1939 aux nations chrétiennes et démocratiques, espérant sans doute que les deux régimes soudain ligués d'Hitler et de Staline seraient ensemble vaincus par elles, et qu’elles-mêmes "comprendraient mieux les avertissements de l’Eglise qu’elles ont transgressés dans leur fausse sécurité des temps passés".

Le Pape tenta de faire réagir avant tout les gouvernements alliés occidentaux, "dont peut encore dépendre le sort de la Pologne et des Pays Baltes (toujours occupés par l'URSS, selon les clauses du pacte Ribbentrop-Molotov), où des agresseurs cruels, inhumains accumulent aujourd'hui des atrocités inouïes". Comme le gouvernement des Etats Unis, encore en proie à la stalinophilie, ne semblait pas se rendre compte du danger, les évêques américains publièrent une déclaration contre les "systèmes tyranniques". Mgr Cigognani écrivit le 20 novembre 1944 à Mgr Tardini à Rome :

Ils ne nomment pas les Russes, mais tous comprennent que les systèmes soviétique et nazi sont ainsi condamnés".

Le 21 septembre 1939, le Nonce apostolique à Paris avait signalé au Vatican que des députés communistes faisaient distribuer dans les couloirs du Palais Bourbon "évidemment en accord avec l’ambassade russe, des feuilles où ils rejettent sur l’Angleterre l’échec des tentatives de paix et affirment que Staline est décidé à observer (après avoir pris sa part de la Pologne) une stricte neutralité".

Que les Soviétiques prennent donc la Pologne orientale, bien au-delà de la Ligne Curzon, et y procèdent à l'extermination et à la déportation des Polonais ne dérange pas plus les communistes français que l'action commune soviéto-nazie qu'ils appuient à l'époque avec force.

Une partie de la presse hésite. Des archives fermées et toujours difficiles d’accès du vice-ministre polonais des Affaires étrangères de l’époque, Wladyslaw Szembek, dévoilent un entretien que celui-ci a eu avec le ministre français Paul Gautier, le 26 septembre 1939. Szembek écrit :

Gautier attire mon attention sur des symptômes inquiétants dans la presse française, qui a l’air d’accepter comme un fait accompli le partage de la Pologne entre l’Allemagne et la Russie. Cela crée dans l’opinion française une sorte de psychose que ce n’est plus la peine de lutter
.
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: BILDERBERG

Message par Souricet le Ven 28 Sep 2007 - 21:56

Une info qui va intéresser notre ami Ecossais, s'il n'est pas déjà au courant... Bernard Kouchner a assisté à la réunion 2007 du groupe Bilderberg, du 31 mai au 3 juin à l'hôtel Ritz-Carlton à Istanbul en Turquie. Il était déjà ministre des Affaires Etrangères. Aucun média n'a relayé cette information.
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: BILDERBERG

Message par Loup Ecossais le Sam 29 Sep 2007 - 7:54

Souricette a écrit:Une info qui va intéresser notre ami Ecossais, s'il n'est pas déjà au courant... Bernard Kouchner a assisté à la réunion 2007 du groupe Bilderberg, du 31 mai au 3 juin à l'hôtel Ritz-Carlton à Istanbul en Turquie. Il était déjà ministre des Affaires Etrangères. Aucun média n'a relayé cette information.

Bien sûr, que je suis au courant. Je connaissais la liste avant la réunion. Le dernier pion des Illuminati est en place. Strauss-Kahn, désormais directeur du FMI. Salaire annuel, 500.000 dollars nets d'impôts, sans compter les primes. Bref. Le grand bal va pouvoir commencer.
avatar
Loup Ecossais
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 194
Age : 61
Localisation : Jamais loin de vous...
Date d'inscription : 27/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: BILDERBERG

Message par Souricet le Sam 29 Sep 2007 - 8:57

Ubu a écrit:J'ai entendu les informations les plus contradictoires sur le rôle de l'Église catholique pendant la dernière Guerre... À mon avis il est clair que certains des protagonistes ont inventé des «faits» de toutes pièces.

Es-tu sûr que tu ne voulais pas mettre cette réponse sur le fil sur Jeanne d'Arc ?

Je déplace ton post sur le fil LE VATICAN pendant la seconde guerre mondiale.


Dernière édition par le Sam 29 Sep 2007 - 9:00, édité 1 fois
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: BILDERBERG

Message par Souricet le Sam 29 Sep 2007 - 8:57

Loup Ecossais a écrit:
Souricette a écrit:Une info qui va intéresser notre ami Ecossais, s'il n'est pas déjà au courant... Bernard Kouchner a assisté à la réunion 2007 du groupe Bilderberg, du 31 mai au 3 juin à l'hôtel Ritz-Carlton à Istanbul en Turquie. Il était déjà ministre des Affaires Etrangères. Aucun média n'a relayé cette information.

Bien sûr, que je suis au courant. Je connaissais la liste avant la réunion. Le dernier pion des Illuminati est en place. Strauss-Kahn, désormais directeur du FMI. Salaire annuel, 500.000 dollars nets d'impôts, sans compter les primes. Bref. Le grand bal va pouvoir commencer.

On comprend pourquoi Sarkozy a fait appel à lui...
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: BILDERBERG

Message par Souricet le Mar 9 Oct 2007 - 13:35

Dominique Strauss-Kahn fréquente les cercles les plus prestigieux du pouvoir. Dès 1993, on le voit au Forum de Davos. Anne Sinclair, sa troisième épouse, l'introduit au Siècle, l'association la plus mondaine de Paris. Puis, Antoine et Simone Veil le font entrer au Club Vauban. En 2000, l'OTAN l'invite au Club de Bilderberg où il retrouve Pascal Lamy et Jean-Claude Trichet qui occupent avec lui aujourd'hui de prestigieux fauteuils dans les institutions internationales.
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: BILDERBERG

Message par Lagaillette le Mar 9 Oct 2007 - 18:51

Du beau monde, tout ça !

Lagaillette
Installé
Installé

Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: BILDERBERG

Message par Joss le Jeu 12 Juin 2008 - 13:05

Bilderberg: silence médias sur les réunions de l'élite mondiale

Par Jack Shafer | Rédacteur en chef de Slate | 11/06/2008

C'est à cette époque de l'année que le groupe Bilderberg, rassemblant environ 120 milliardaires, banquiers, hommes politiques, industriels, universitaires, haut fonctionnaires, personnalités d'influence dans le monde du travail et de l'éducation et journalistes, se réunit pendant un week-end dans un hôtel. ou un centre de villégiature quelque part en Amérique du Nord ou en Europe, afin de discuter en privé des affaires du monde.
Cette
année, la 56e conférence de Bilderberg s'est déroulée -le weekend
dernier- à l'hotel Westfields Marriott de Chantilly en Virginie, à une
quinzaine de kilomètres de l'aéroport international de Washington
Dulles. Comme lors des éditions précédentes, les détracteurs de
Bilderberg accusent la presse grand public de passer sous silence un
club qui selon eux dirige un gouvernement secret.

Le lieu où seraient choisis les futurs présidents américains
Les critiques affirment que Bilderberg est le lieu où sont choisis les futurs présidents américains et Premiers ministres britanniques, ce que confirmerait la participation à la conférence de Bill Clinton en 1991 et celle de Tony Blair en 1993. En 2004, le magazine Time a révélé que John Kerry a choisi John Edwards pour être son colistier juste après que ce dernier avait fait une forte impression sur les participants de la session Bilderberg en Italie.

D'après l'ouvrage de 1980 intitulé "Trilateralism: The Trilateral Commission and Elite Planning for World Management" (Le Trilatéralisme: la commission trilatérale et l'organisation du management mondial par les puissants), le président Dwight D. Eisenhower souhaitait vivement que son personnel assiste à Bilderberg, le président John F. Kennedy a largement recruté les membres de son administration parmi d'ancien participants de Bilderberg, comme Dean Rusk, George W. Ball, George McGhee, Walter Rostow, Arthur Dean et Paul Nitze, et les membres de l'administration Carter prenaient largement part aux réunions annuelles du groupe.

Un critique a publié une liste établissant que le club Bilderberg 2008 comprend Henry Kissinger, Ben S. Bernanke, David Rockefeller, Vin Weber, Robert B. Zoelick, Donald Graham, Verdon Jordan, Charlie Rose et leurs homologues européens. Des manifestants ont surveillé cette élite à l'entrée de l'hôtel et enregistré des vidéos de "surveillance" à l'extérieur et à l'intérieur des parties du bâtiment faiblement gardées, avant que la conférence commence.

Jusqu'ici les détracteurs de Bilderberg ont raison: la presse grand public a ignoré Bilderberg en 2008. Selon la base de données Nexis, les sites Wonkette et Raw Story ont relaté l'événement et les objections des critiques. Avec une simple recherche Web, on tombe sur des articles de critiques de Bilderberg comme Alex Jones et Jim Tucker, qui sonnent l'alarme sur le problème.

Les critiques ont raison sur un autre point: la réunion de 120 importantes personnalités mondiales est une nouvelle à ne pas taire. Mais à la décharge de la presse grand public, il faut dire qu'il est difficile de rendre compte d'un rassemblement privé, placé sous haute surveillance.

Permettre aux participants d'exprimer librement et ouvertement leur opinion

Les organisateurs de Bilderberg ont donné le mot d'ordre aux participants de ne pas divulguer les débats du weekend, affirmant dans un communiqué de presse cette année que "le caractère privé des réunions n'a pas d'autre motif que celui de permettre aux participants d'exprimer librement et ouvertement leur opinion". En 1927 la Chatham House, "think tank" britannique, a consacré une règle du même type, et des obligations de cet ordre s'appliquent lors de certaines réunions du Conseil de relations étrangères ("think tank" américain) et du Groupe de stratégie de l'Institut Aspen. Dans presque toutes les villes du monde, des groupes privés se réunissent pour discuter de manière confidentielle. C'est comme ça que le monde fonctionne. Il y a bien de temps à autre des fuites de la part des membres de Bilderberg, comme dans le cas de John Edwards en 2004, mais les chics et puissants gardent généralement le silence.

Quelles auraient été les conséquences si le Washington Post avait envoyé un reporter au très exclusif rassemblement de Chantilly? Un journaliste d'Associated Press était parti couvrir la session Bilderberger de 1978 à Princeton dans le New Jersey, mais ce qu'il a raconté se résume à une scène où des "hommes en costumes gris et aux lunettes de soleil" le chassent du périmètre du centre de conférence Henry Chauncey. Extraits de la dépèche (Steve Hindy):

Code:
    "Kissinger s'est nonchalamment promené autour d'un petit étang artificiel samedi, jusqu'à s'approcher à quelques mètres de la route menant au bâtiment.

    Il a tourné autour de l'étang deux fois, une première fois avec un homme grisonnant qui fumait la pipe et une seconde avec un homme plus jeune. Kissinger avait l'air grave et attentif pendant que les hommes parlaient de choses comme de "limitations de portées".

    Kissinger avait l'air agacé et a refusé de s'exprimer lorsqu'un reporter s'est approché de lui.

    L'un des deux agents des services secrets protégeant l'ancien secrétaire d'Etat fit un signe de tête plein de sympathie au reporter et lui dit: 'Vous avez fait de votre mieux.'

Et pourtant la presse grand public ne peut guère être accusée de passer Bilderberg sous silence. Selon Nexis, le New York Times a mentionné Bilderberg une vingtaine de fois depuis 1981, dont un article de 2004 intitulé "une conférence secrète pour dominer le monde". D'autres articles dans le Washington Post, le Chicago Tribune et le Boston Globe mentionnent le groupe.

Le mois dernier encore, dans le Washington Post, Anne-Marie Slaughter a fait référence aux membres de Bilderberg dans sa critique d'un nouvel ouvrage: "Superclass: The Global Power Elite and the World They Are Making" (la Superclasse, l'élite de la puissance mondiale et le monde qu'elle est en train de construire). [en France, Michael Gama a consacré un livre, "Rencontres au sommet" (ed. Altiplano), à ces réunions des riches et des puissants, dont Bilderberg].

Article traduit par Marie Peterson
En partenariat avec


Rue89.com

PHOTOS 2004

Cette année, l'ordre du jour et la liste des participants

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10481
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

ACTUALITES BILDERBERG 24 MAI 2012

Message par Joss le Lun 28 Mai 2012 - 7:16


_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10481
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

De lourdes accusations sur FRANC MACONNERIE BILDERBERG

Message par Joss le Jeu 31 Jan 2013 - 12:38

De lourdes accusations sur le Groupe Bilderberg

Il y a quelques années, nous étions une faible minorité à connaître l’existence du Groupe Bilderberg. Maintenant, quelques personnes pourtant encore bien ignorantes du « monde réel » dans lequel nous vivons, évoquent, par exemple au cours d’une soirée, l’existence du Groupe Bilderberg.

On se souvient, il y a pas si longtemps, d’un journaliste ‘professionnel’ comme J.-F. Kahn, interrogé par le l’animateur de C dans l’air à propos du Groupe Bilderberg, répondre en ouvrant de grands yeux tout en feignant ignorer ce que tout journaliste consciencieux doit connaître quand il traite de sujets d’actualité sérieux.




FERDINANDO IMPOSIMATO Président Honoraire de la Cour de Cassation Italienne Sur les attentats des années 70/80 en Italie.  

"....complicité de l'état ou de fractions de l'état avec la mafia, le terrorisme et la franc-maçonnerie....".

"Complicités qui ont fusionné au travers d'une organisation dénommée 'Gladio' ou Stay Behind, une organisation internationale manoeuvrée par la CIA."    

"Avant c'était de la science-fiction. Aujourd'hui c'est une réalité qui perdure."      

"...... Le groupe Bilderberg est l'un des responsables de la stratégie de la tension et donc aussi des attentats, ce groupe Bilderberg, RESPONSABLE DES ATTENTATS."

"IMPENSABLE que personne n'ai été au courant."

"Mais c'est le genre de choses que fait le groupe Bilderberg, il dirige le monde et les démocraties de façon invisible afin de conditionner le développement démocratique de ces démocraties."  
 

Aujourd’hui, c’est le président honoraire adjoint de la Cour de Cassation italienne, Ferdinando Imposimato, qui égratigne sérieusement le Groupe Bilderberg. En effet, lors de la présentation de son livre La république des tragédies impunies, il assure que cette entité qu’ont fréquenté et que fréquentent nombre de tartuffes siégeant aux postes éjectables de la république française, fut impliquée dans les attentats tragiques des années 1970 et 1980 en Italie. Derrière le terrorisme imputé aux cellules terroristes et de la mafia… il y a surtout les services secrets américains.

« La stratégie servait à entraver l’émergence de gouvernements de gauche, et était orchestrée par la CIA ».

Bien des choses ont changé depuis… Les gouvernements de gauche sont à la solde des services US et préparent le terrain juridique pour rajouter la France, belle ‘province’, à la liste des nombreux Etats américains. En ce sens, les sieurs Sarkozy/Hollande font un tandem merveilleux pour faire avancer le chimlblic (Coluche).

http://liesidotorg.wordpress.com/2013/01/31/de-lourdes-accusations-sur-le-groupe-bilderberg/#comment-89139


L'HISTOIRE DE BILDERBERG :



intervenants vidéo :
Francis DUPUIS-DERI Professeur de sciences politiques UQAM Canada
Benoit PERRON Conférencier sur les "réseaux d'affaires" Canada
Charles MOUMOUNI Professeur de communication Université LAVAL Canada
Jim TUCKER Journaliste AFP
Andrew MARSHALL Associé de recherche CENTRE DE RECHERCHE SUR LA MONDIALISATION
Gilles VANDAL Professeur Ecole de politique appliquée Université de SHERBROOKE
Pierre HILLARD Docteur en sciences politiques PARIS
Mireille TREMBLAY Professeur en communication sociale et publique  UQAM Canada



Cette vidéo nous apporte des explications simples sur le concept du groupe Bilderberg. Au cours de ses réunions, des décisions stratégiques essentielles y sont prises, hors des institutions démocratiques au sein desquelles ces débats devraient normalement avoir lieu, et à l’abri des regards, violant ainsi l’éthique journalistique. Ces orientations conditionnent ensuite les décisions des institutions subalternes comme le G8, les gouvernements des Etats, mais aussi les directions des marchés, l’évolution des conflits…

Les membres de ces réunions sont composés de dirigeants politiques, patrons de banques, milliardaires et responsables occidentaux, pour déterminer l’avenir du monde et resserrer leur contrôle sur les rouages des organismes supranationaux. David Rockefeller, financier américain, en est le fondateur. La première réunion se serait tenue en mai 1954 à l’hôtel « Bilderberg » aux Pays-Bas. Parmi ses membres fondateurs, on compte Denis Healey, Joseph Retinger mais aussi Joseph Luns (ex-secrétaire de l’OTAN).

« Nous sommes à la veille d’une transformation globale. Tout ce dont nous avons besoin est la bonne crise majeure, et les nations accepteront le nouvel ordre mondial ! » (David Rockefeller – 1957)



Dernière édition par Joss le Sam 15 Juin 2013 - 17:44, édité 2 fois

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10481
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

CHRISTINE OCKRENT

Message par Joss le Lun 4 Fév 2013 - 21:56



» Le jour viendra où nos gouvernements devront admettre que l’ Europe intégrée se dresse devant eux, tel un fait accompli, avec ses règles bien établies. Il leur restera rien d’autre à faire que de se soumettre à une administration fédérale unique. Ce sera l’heure des Etats- Unis d’ Europe. » ( Jean Monnet, lors d’ un entretien avec les journalistes Serge et Merry Branderberg en 1968 ).

» Notre naissante Agence ( CIA ) a secrètement financé en Europe les syndicats non communistes et, en Italie et en France, les partis politiques démocratiques. » ( Richard Helms, ex directeur de la CIA, dans ses mémoires ).

» Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, au Time Magazine et autres grandes publications, dont les directeurs ont assisté à nos réunions et respectés les promesses de discrétion pendant près de quarante ans. Il nous aurait été bien impossible de développer notre projet pour le monde si nous avions été soumis aux pleins feux de l’actualité pendant ces années. Mais le monde est maintenant plus sophistiqué et disposé à marcher vers un gouvernement mondial… La souveraineté supranationale d’ une élite intellectuelle et des banquiers mondiaux est sûrement préférable à l’ autodétermination nationale que l’on pratiquait les siècles passés… » ( David Rockefeller, le 8 juin 1991 à Essen en Allemagne, au terme d’un colloque du groupe Bilderberg ).

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10481
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

LA RÉUNION DU BILDERBERG 2013 DÉBUTERA LE 6 JUIN.

Message par Joss le Lun 3 Juin 2013 - 21:24

LA RÉUNION DU BILDERBERG 2013 DÉBUTERA LE 6 JUIN.

La réunion annuelle du Bilderberg permet aux puissants de ce monde de discuter secrètement de leurs plans en dehors de tout contrôle démocratique. Le seul fait qu'un tel truc puisse exister justifie la vision conspirationniste de l'Histoire.

Jeudi prochain, des dirigeants politiques, des patrons de banques, des milliardaires et des responsables occidentaux, se réuniront à l’hôtel Grove, au nord de Watford (Angleterre), pour la réunion annuelle du groupe Bilderberg.

La réunion se déroulera du 6 au 9 juin 2013 en Angleterre, pour la première fois depuis 1998, et rassemblera 140 membres de "l’élite internationale".

Le PDG de Royal Dutch Shell trépigne déjà d’impatience de pouvoir passer trois jours aux côtés du chef de la HSBC, du président de Dow Chemical, des ministres des finances européens et des chefs du renseignement américain. La réunion est le point fort de l’année pour tous les ploutocrates, et ce, depuis 1954.

La seule fois où la réunion du groupe Bilderberg n’a pas eu lieu fût en 1976, lorsque le président fondateur du groupe, le Prince Bernhard des Pays-Bas, a été arrêté pour une affaire de pots de vin de la part de Lockheed Martin.

Selon la liste des participants disponible sur le site du groupe Bilderberg lui-même, Christine Lagarde, actuelle directrice du FMI, ainsi que François Fillon et Valérie Pécresse, seront présents à la réunion du groupe. Toutefois, François Fillon participera jeudi 6 Mai au soir en France, à l’émission "Des paroles et des actes". Il est donc possible que sa participation soit annulée ou partielle.

Cette année, le groupe Bilderberg tente de jouer la carte de la "semi-transparence" suite aux pressions des journalistes et des militants : pour la première fois en 59 ans, il y aura un bureau de presse non officielle, avec des bénévoles. Plusieurs milliers de militants et de blogueurs sont attendus, ainsi que des photographes et des journalistes du monde entier.

Il y aura une zone pour la presse, des toilettes portatives, un snack-van, un coin pour les haut-parleurs – tous les ingrédients pour donner l’image d’un Bilderberg "nouveau". Certains militants ont décidé de tenir un

Bilderberg Fringe Festival. D’autres, les plus nombreux, ont choisi d’occuper médiatiquement l’événement pour informer les citoyens sur cette organisation.

Cependant, la zone autour de l’hôtel est extrêmement sécurisée. A tel point que
les habitants sont obligés de présenter leur passeport pour se rendre à leur domicile.

La police de Hertfordshire a refusé de donner le montant pour la sécurité de l’événement. Cependant, le ministère de l’Intérieur est en pourparlers au sujet d’une subvention pour les "dépenses imprévues ou exceptionnelles». La facture finale devrait atteindre plus d’1% des dépenses totales des forces de police, soit environ 2,1 millions d’euros.

Il peut sembler étrange qu’un groupe de cette importance, composé de dirigeants politiques de haut rang puissent rencontrer pendant trois jours dans un hôtel luxueux, des présidents et des directeurs généraux de hedge funds, de sociétés technologiques et d’importantes multinationales, sans que la presse ne soit présente pour superviser et informer les citoyens.

Michael Meacher, ancien Ministre de l’Environnement sous Tony Blair, décrit cette conférence comme "une cabale anti-démocratique de dirigeants occidentaux, réunis en privé pour maintenir leur pouvoir et leur influence en dehors d’un contrôle public."

Si vous vous demandez qui finance cette conférence ainsi que la gigantesque opération de sécurité, la réponse a été donnée la semaine dernière
par un fichier pdf transmis par Anonymous. Le document montre que la conférence Bilderberg est payée, au Royaume-Uni, par un organisme de bienfaisance enregistré officiellement : l’Association Bilderberg (numéro de charité 272706).

Selon ses comptes, l’association répond à toutes ses dépenses, qui comprennent les frais de réception et les frais de voyage de certains délégués. On peut supposer que cela couvre également l’énorme contrat de sécurité avec G4S.

L’organisme de bienfaisance reçoit cependant des sommes à cinq chiffres régulièrement de la part de Goldman Sachs et de BP. La preuve la plus récente de ceci date de 2008
(voir fichier pdf), mais depuis l’organisme ne divulgue plus les noms de ses donateurs sur ses comptes (voir fichier pdf).

L’organisme de bienfaisance est supervisé par trois personnes (voir fichier pdf): le membre du comité directeur du groupe Bilderberg et ministre en service,
Kenneth Clarke, Lord Kerr de Kinlochard et Marcus Agius, l’ancien président de Barclays, qui a démissionné suite au scandale du Libor.

Sources :

The Telegraph / The Guardian / Le Journal du Siècle
http://lejournaldusiecle.com/2013/06/03/la-reunion-secrete-du-groupe-bilderberg-du-6-au-9-juin-2013/

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10481
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: BILDERBERG

Message par Joss le Sam 15 Juin 2013 - 17:39


_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10481
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: BILDERBERG

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum