MARTHE ET MARIE

SAINT HENRI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SAINT HENRI

Message par Souricet le Lun 27 Aoû 2007 - 13:16



Henri, surnommé le Pieux et le Boiteux, naquit en 972 sur les bords du Danube. Il avait, pour père, le duc de Bavière. C'est en cette contrée de la Germanie qu'il grandit. En 995, il épousa Cunégonde, fille du comte de la Moselle. Lorsqu'il devint, par succession, suzerain des Bavarois, l'on peut dire que jamais gouvernement ne fut plus paternel, plus heureux. Les sujets bénissaient le ciel de leur avoir donné un chef si vertueux et si juste ; le duc Henri, de son côté, remerciait la Providence des grâces qu'elle répandait sur ses États et de l'union qui régnait entre tous.

Or, Henri avait eu pour parrain saint Wolfang. Ce pieux évêque mourut et, une nuit, apparut en songe à celui qu'il avait tenu sur les fonts baptismaux :

— Lis ce qui est écrit sur la muraille, ordonna-t-il. Henri lut et ne vit rien d'autre que ces deux mots « Après six. »

Intrigué, il en conclut que sa fin était proche et qu'il se verrait, dans six jours, aux portes de l'éternité. Aussitôt, de jeûner, de prier et de faire pénitence. Comme il se réveilla, le septième jour, en excellente santé, il pensa qu'il s'agissait de six semaines et redoubla d'austérité. Les six semaines s'écoulèrent, Henri se portait bien.

— Alors, se dit-il, c'est six mois qui nie restent à vivre.

Sept mois, huit mois passèrent... Au bout de six ans, ayant vécu d'une vie parfaite, il fut élu empereur d'Allemagne. Ainsi se réalisait le présage de saint Wolfang.

Persuadé que la paix est le premier besoin des peuples, Henri fit tous ses efforts pour la maintenir dans son empire.

Il opéra tant de miracles, guérit tant de paralytiques, rendit la vue à tant d'aveugles, qu'il fallut renoncer à les enregistrer tous.

Ce modèle des souverains eut l'honneur de recevoir la visite du Pape Benoît VIII, et, voyant combien la discorde régnait entre les nations, fit demander une entrevue au roi de France, Robert le Pieux. Les deux chefs d'État se rencontrèrent sur les bords de la Meuse, échangèrent leurs idées et rêvaient de rassembler, avec le concours de Benoît VIII, un grand Concile à Paris pour assurer la paix du monde. Hélas ! Henri mourut l'année suivante, en 1024.

Il avait travaillé toute sa vie à établir une véritable monarchie chrétienne. Son peuple tout entier le pleura comme un -père.

Eugène III le canonisa en 1152.
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SAINT HENRI

Message par Hélène le Lun 27 Aoû 2007 - 14:21

Merci beaucoup pour ce petit topo : je travaille dans un quartier de Montréal (défavorisé) qui s'appelle "Saint-Henri"... il est bon de savoir sous le patronage de qui nous travaillons . Wink
avatar
Hélène
Installé
Installé

Féminin Nombre de messages : 153
Age : 48
Localisation : Dans le Coeur de Dieu au coeur du monde
Date d'inscription : 17/06/2007

http://www.ephata.actifforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: SAINT HENRI

Message par Souricet le Lun 27 Aoû 2007 - 16:58

:asianbow:
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SAINT HENRI

Message par Souricet le Lun 3 Sep 2007 - 13:23

Il y a un autre saint Henri, qui fut ermite en Angleterre au XIIe siècle.
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SAINT HENRI

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum