MARTHE ET MARIE

SAINT BERNARD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SAINT BERNARD

Message par Souricet le Lun 20 Aoû 2007 - 14:31

Saint Bernard de Clairvaux

Abbé, Docteur de l'Eglise (+ 1152)

A quoi pouvait rêver dans l'éclat de sa jeunesse le fils de Tescelin, chevalier du duc de Bourgogne, et de dame Aleth de Montbard, si bonne chrétienne? De chasses ou de tournois ? de chants de guerre ou de galantes conquêtes? En tous cas, certainement pas de vie monastique comme il en fera le choix à l'âge de vingt-trois ans. D'autant qu'il entraînait avec lui une trentaine de jeunes en quête d'absolu...Dès 1115, après trois années de vie monastique à Citeaux, Bernard est envoyé à Clairvaux pour y fonder l'abbaye dont il restera père-abbé jusqu'à sa mort. Mais loin de rester cloîtré il parcourt les routes d'Europe devenant, comme on a pu l'écrire, « la conscience de l'Eglise de son temps ». Il vient plusieurs fois à Paris, à Saint Pierre de Montmartre, à la chapelle du Martyrium, à la chapelle Saint Aignan où il vient prier souvent devant la statue de la Vierge qui se trouve maintenant à Notre-Dame de Paris. Sa correspondance abondante avec des princes, des frères moines ou des jeunes gens qui requièrent son conseil ne l'empêche pas de se consacrer à la contemplation tout autant qu'à l'action directe dans la société de son temps. Infatigable fondateur, on le voit sur sa mule, traînant sur les routes d'Europe sa santé délabrée et son enthousiasme spirituel. Sa réforme monastique l'oppose à l'Ordre de Cluny dont il jugeait l'interprétation de la règle de saint Benoît trop accommodante. A sa mort, en 1153, ce sont trois cent quarante-trois abbayes cisterciennes qui auront surgi du sol européen.



Dernière édition par le Dim 2 Sep 2007 - 8:39, édité 3 fois
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SAINT BERNARD

Message par Cécile le Lun 20 Aoû 2007 - 14:47

Sur le Nouvel Obs, ils racontent que St Bernard est entré à l'Abbaye de Côteaux ! Avait-il bu un peu trop, celui qui a écrit ça !

J'ai eu l'occasion de dormir dans la maison natale de Saint Bernard. C'est une de mes amies oblates qui en assure la garde. Juste à côté, il y a la basilique que l'évêque de Dijon "prête" aux tradis pour y célébrer la messe de Saint Pie V...

Quelques mètres plus bas, il y a une belle petite église, Saint Bernard bien sûr, où il y a une superbe statue du Saint.
Mon amie Marie-Pierre s'occupe d'ouvrir, fermer ces 2 églises, et reçoit les gens intéressés avec beaucoup de dévouement, et aussi pas mal de "paumés"...
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3184
Age : 76
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: SAINT BERNARD

Message par Fée Violine le Mar 21 Aoû 2007 - 15:42

Cécile a écrit:Sur le Nouvel Obs, ils racontent que St Bernard est entré à l'Abbaye de Côteaux ! Avait-il bu un peu trop, celui qui a écrit ça !

J'ai eu l'occasion de dormir dans la maison natale de Saint Bernard. C'est une de mes amies oblates qui en assure la garde. Juste à côté, il y a la basilique que l'évêque de Dijon "prête" aux tradis pour y célébrer la messe de Saint Pie V...

Quelques mètres plus bas, il y a une belle petite église, Saint Bernard bien sûr, où il y a une superbe statue du Saint.
Mon amie Marie-Pierre s'occupe d'ouvrir, fermer ces 2 églises, et reçoit les gens intéressés avec beaucoup de dévouement, et aussi pas mal de "paumés"...

ma plus jeune soeur (j'en ai trois) habite à quelques centaines de mètres de là, et mes grands-parents maternels sont enterrés dans le cimetière qui est à côté du château et de l'église.
Ton amie Marie-Pierre doit connaître mes amis Christiane et Daniel, qui habitent aussi le quartier et qui sont très engagés dans la paroisse (mais pas du tout tradi).

Pour revenir à st Bernard, quand il est parti pour Cîteaux, il est parti avec ses frères, ses cousins, ses serviteurs et ses amis : ils ont été une vingtaine à entrer au monastère ! Ça c'est beau !
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: SAINT BERNARD

Message par Souricet le Lun 27 Aoû 2007 - 11:29

Bernard, troisième enfant du sire de Fontaines, naquit en 1091, près de Dijon. Son père, fort grand seigneur, et mondain, passait le temps en
festins et chevauchées, cependant que la jeune mère de famille, Elisabeth, demeurait au foyer et, par sa vie laborieuse, recueillie, par ses abstinences et la simplicité de sa mise, offrait l'image de la femme forte de l'Évangile.

Le petit Bernard chérissait sa mère. Quand il eut l'âge, on l'envoya à Châtillon-sur-Seine pour étudier le latin et les belles-lettres. A 19 ans, il rentra chez lui. Ce fut, hélas ! pour recueillir le dernier soupir d'Elisabeth. Il éprouva de cette mort un chagrin incroyable ; chacun crut qu'il n'y survivrait pas. Mais Dieu veillait. Un jour le jeune homme comprit ces paroles du Sauveur : « Venez à moi, vous tous qui souffrez et êtes chargés de peines, et je vous soulagerai. » Dès ce moment, une douce sérénité s'établit en son âme. Bernard, embrasé d'amour, se voua à Dieu pour toujours.

Son oncle, Gauldry, fut le premier de ses disciples. Ensuite vinrent ses frères : Barthélemy, André, puis Guido qui était marié et dont la femme se retira dans un monastère. Seul Gérard condamnait le zèle de son frère. Bernard lui dit :

— Le jour est proche où ta poitrine, à l'endroit que Je touche, sera percée d'un coup de lance, et par cette plaie entrera dans ton âme la parole que tu méprises maintenant.

Peu de temps après, Gérard était blessé dans une escarmouche entre châtelains. Il pensa mourir :

— Ta blessure ne va pas à la mort, mais à la vie, lui fit dire Bernard.

Dès qu'il fut rétabli, Gérard répondit à l'appel divin.

Par humilité, le serviteur de Dieu ne chercha pas à créer pour lui et sa petite communauté, un Ordre nouveau. Il préféra se plier à la Règle d'un Institut déjà existant et choisit l'Ordre de Cîteaux, alors le plus fervent de tous. Les mœurs édifiantes de Bernard et de ses compagnons attirèrent de si nombreux postulants chez les bons Cisterciens qu'il fallut songer à de nouvelles fondations. Le Saint en fut chargé. C'était en 1115. Il n'avait que 25 ans.

Les partants s'établirent dans une contrée marécageuse, le Val d'Absinthe, dont le nom fut changé en celui de Clairvaux. Là, quelle pauvreté ! La disette sévit durant l'année 1115, à tel point que plusieurs Frères parlèrent de se retirer.

Bernard joua un rôle immense en son temps. Les évêques lui demandaient des conseils, lui faisaient rédiger les statuts de l'Ordre des Templiers. Il prêcha la deuxième Croisade (1147-1149) et fut l'ami intime du Pape Eugène III. Mais ce parfait religieux aimait par-dessus tout les humbles. Il trouvait toujours une parole de consolation pour les affligés, des secours pour les opprimés, des conseils pour les esprits inquiets, des ressources pour les nécessités pressantes, un baume pour les maladies.
Epuisé par les austérités et les travaux, il sentit venir sa fin. Ses religieux assemblés lui dirent :

- Père bien aimé, vous voulez donc abandonner ce monastère ? Que vont devenir les enfants que vous avez tant aimés ?

- Je ne sais, répondit-il, auquel des deux il faut me rendre, ou à l'amour de mes fils qui nie pressent de rester ici-bas, ou à l'amour de mon Dieu qui m'attire en haut !

Et aussitôt il expira. C'était le 20 août 1153.

L'on doit à saint Bernard la belle prière du Souvenez-vous, source de véritables miracles, et les invocations 0 clemens, ô pia, ô dulcis Virgo Maria, ajoutées par lui au Salve Regina.
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SAINT BERNARD

Message par Souricet le Lun 27 Aoû 2007 - 11:30

Souvenez-vous, ô très miséricordieuse Vierge Marie, qu'on n'a jamais entendu dire qu'aucun de ceux qui ont eu recours à votre protection, imploré votre assistance ou réclamé votre secours, ait été abandonné. Animé d'une pareille confiance, ô Vierge des vierges, ô ma Mère, je cours à vous et, gémissant sous le poids de mes péchés, je me prosterne à vos pieds. O Mère du Verbe incarné, ne rejetez pas mes prières, mais écoutez-les favorablement et daignez les exaucer.

Ainsi soit-il.
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SAINT BERNARD

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum