MARTHE ET MARIE

La religion (dégénérée) de l'adolescent

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La religion (dégénérée) de l'adolescent

Message par Ubu le Mar 10 Juil 2007 - 21:56

Ça fait quelque temps que je médite sur la question, et j'en suis venu à penser qu'on peut caractériser la religion de l'adolescent moyen par trois traits:

1) Une morale de l'honneur et de la réputation, où l'important est protéger son image, de résister aux forces de de destructions incarnées par d'autres personnes et de s'imposer pour briller. à cet impératif de protéger sa réputation cèdent les préceptes moraux traditionnels.

Il est remarquable que ce trait soit parfaitement aux antipodes du message du prophète Jésus, qui disait de toutes sortes de façons que «les premiers seront les derniers» et que «qui s'élève sera abaissé».

2) Une morale de la tribu, par opposition à une morale universelle. Je veux dire par là que l'adolescent moyen ne se sent pas solidaire avec l'ensemble de l'humanité, mais seulement avec sa «tribu». Il ne se reconnaît pas de devoir envers ses ennemis, surtout pas le devoir de pardonner et d'aimer.

Encore une fois, cela est en violente opposition avec le message d'amour de Jésus et du Nouveau Testament en général.

3) Une morale de la performance. C'est-à-dire que dans la religion de l'adolescent moyen, la valeur de l'individu se mesure aux performances qu'il peut accomplir. Cela peut être des performances sportives, sexuelles, humoristiques ou plus rarement académiques.

J'ajoute que dans plusieurs cas, chez les adolescents les plus cons, cet aspect inclut l'apparence physique et les problèmes de comportement imputables aux maladies mentales. En ce qui me concerne, cet aspect est allé jusqu'à des insultes au sujet de ma voix laide. On ne peut alors parler de performance à proprement parler, mais on voit encore là qu'ils n'accordent pas la même valeur à tous, qu'ils jugent autrui d'après une sorte d'idéal...

Encore une fois, cela rentre en conflit avec l'agir de Jésus, qui accueillait et aimait les exclus et les marginaux, précisément ceux qui auraient été méprisés par ces adolescents.

J'en conclus que ces adolescents sont sataniques, dans la mesure où ils professent des doctrines exactement contraires à celles du bien incarné, qui est Jésus.
avatar
Ubu
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion (dégénérée) de l'adolescent

Message par Ubu le Jeu 12 Juil 2007 - 23:06

Comme je la hais, cette religion dégénérée et absurde, qui sécrète l'homophobie, le mépris, la haine et en définitive la mort.

Dignes héritiers du très infect Nietzsche (qui est un pseudo-philosophe pour adolescents, justement)!
avatar
Ubu
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion (dégénérée) de l'adolescent

Message par Thomas le Ven 13 Juil 2007 - 0:04

Non mais, il en sort des odeurs de ta poubelle !

Tu crois vraiment ce que tu viens d'écrire sur les adolescents, Ubu ?
cartonrouge J'ose même pas te citer. scratch

blah, blah, blah Du blah blah pour du blah blah !!! S.T.P. No Continue de réfléchir et recherche le bien autour de toi.

Tu ne connais pas les ados qui sont remplis de promesses !!! et d'espérance !!!


Dieu te bénisse Ubu. Et que ton coeur s'ouvre à la présence lumineuse de l'Esprit Saint.
avatar
Thomas
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 184
Localisation : Québec
Date d'inscription : 03/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion (dégénérée) de l'adolescent

Message par Ubu le Ven 13 Juil 2007 - 0:19

Je sais qu'il y a des ados très bien, je ne le nie pas.

J'ai rencontré des gens merveilleux dans mon adolescence.

Mais l'adolescent moyen me déçoit.
avatar
Ubu
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion (dégénérée) de l'adolescent

Message par Thomas le Ven 13 Juil 2007 - 0:26

Cet adolescent moyen dont tu parles est une des plus belles expression de force et de ténacité qui se développe sous nos yeux pour la vie adulte. Et certains adultes les regardent trop souvent de trop haut.

On a beaucoup à apprendre d'eux. D'ailleurs, si nous pouvions déployer autant de force qu'eux, on évoluerait peut être un peu plus...

Désolé pour ma franchise Ubu. Il y a des adultes qui me font peur, parfois !

Paix de Jésus !
avatar
Thomas
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 184
Localisation : Québec
Date d'inscription : 03/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion (dégénérée) de l'adolescent

Message par Ubu le Ven 13 Juil 2007 - 0:32

Je suis loin de partager votre optimisme sur l'adolescent moyen, surtout en cette ère de déchristianisation, de nihilisme, d'individualisme et d'hédonisme effréné où il n'y a plus guère de points de repères sûrs pour les jeunes.

Mais bon, à entendre les témoignages de l'Antiquité, c'est pas d'hier que les ados mettent le trouble.
avatar
Ubu
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion (dégénérée) de l'adolescent

Message par Thomas le Ven 13 Juil 2007 - 0:37

Mais le problème dont tu soulèves Ubu est généralisé. Il ne sagit pas de pointer du doigt seulement les adolescents. Tous les âges se laissent aller dans toutes les expressions de la personne.

Dans le concert: SOS pour la Terre, les adolescents étaient d'un grand nombre à cet événement.

Les JMJ's nous présentes une multitude d'adolescents qui, au moins, veulent du changement.

Certains ados, de tous les âges sont portés à ne pas suivre le Christ et son enseignement.
avatar
Thomas
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 184
Localisation : Québec
Date d'inscription : 03/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion (dégénérée) de l'adolescent

Message par christianc le Ven 13 Juil 2007 - 5:57

Peut on confondre les caractéristiques de la maturité des adolescents avec des "doctrines" ?

Le stade de l'adolescence est le stade du passage de l'enfance (la dépendance des paernts,de leurs valeurs ) au stade de l'adulte (autonome dans le cadre de ses valeurs et responsable dans ses comportements).

Le passage de la dépendance à l'autonomie passe par un apprentissage, dont le retrait et la contre-dépendance font partie.

- Retrait par rapport aux valeurs de la famille, un des élèves qui était avec moi en terminale était un ardent militant d'extrème droite, c'était un garçon tout fait intelligent et sensible par ailleurs, mais son père et toute sa famille était des communistes .
- De même je connaissais à l'époque des ados qui étaient bien impliqués dans les activités sociales (scoutisme,aumonerie) et qui arrivés en fac, livrés à eux mêmes décrochaient.

- L'isolement est difficile mais nécessaire, pour trouver ses propres valeurs.

- Il y a dans beaucoup de communautés chrétiennes, des "groupes de jeunes" ou les ados sont encouragés à se prendre en charge, et ces groupes sont des bons facteurs de maturation.( Pour Tony Anatrella l'adolescence dure jusq'u' a 30 ans)

Pour Cyrulnik, le role des "groupes de pairs" est important dans la construction de l'identité, un "groupe de pairs" comme un club de jeunes d'une communauté chrétienne animés par des adultes qui souhaitent faire progresses les jeunes est important. Un apprentissage controlé de l'autonomie et de la responsabilité, se voir, visionner des vidéos, se faire des études bibliques, se faire la cuisine, inviter d'autres groupes, avec l'aide d'adultes qui "sécurisent".


Pour les "satanises ados" je dirais qu'il s'agit exactement du même phénomène. Ce sont des ados désocialisés qui fréquentent ce genre de groupe, et le satanisme n'est qu'un prétexte pour retrouver un "groupe de pairs",de gens qui "pensent pareil";
Le groupe est une "source de fusion" et "la fusion est nourricière"..

Les aspects doctrinaux sont minimes à ce niveau là ce n'est que du discours, j'ai été longtemps en contact avec des musiciens de rock et entre nous nous discutions souvent des satanistes...

Les réactions étaient très différentes, ceux qui étaient bien insérés socialement ,avec une bonne relation aux autres (avoir des problèmes avec sa copine fait partie d'une bonne insertion sociale, c'estl'apprentissage de la vie de couple..) Ceux là s'en moquaient.

Les autres, plus fragiles, plus isolés étaient fascinés par leur apparente rigueur, source de sécurité...Les groupes dont j'avais entendu parler fascinaient les personnes fragiles,

Pour les "impliquer", sceller le pacte, ils impliquaient le nouveau venu dans un "acte délictueux". Cette acte délictueux dont le secret est gardé par le groupe lie"le nouveau "au groupe.

Le "pacte" est là, pour qu'un groupe tienne il faut un pacte et le pacte est fondé sur " un secret".

Le choix du satanime comme idéologie ne fonctionne que dans un milieu de culture chrétienne, où les symboles chrétiens sont connus,

- dans un monde purement "animiste" le satanisme n'aurait aucun sens, l'appartenance à un groupe rebelle oui.

- la transgression dans les sociétés orientales se vit dans l'appartenance à un groupe sectaire qui sous l'influence d'un gourou emmène tout le monde (comme le leader de la secte AUM)
- Le "vieux de la montagne" avec sa secte d'"haschichin" /"assassins" est aussi un exemple de transgression sociale qui touche les ados..

Pour avoir un phénomène sectaire,il faut un "gourou", et le satanisme me semble être surtout un phénomène sectaire, qui fonde son recrutement sur des adolescents mal ou désocialisés. Sous la conduite d'un leader (plus vieux, plus expérimenté) qui "porte la vision du groupe".

Ces analyses sont "classiques " dans le milieu des "travailleurs sociaux" car c'est de cette manière là que l'on "casse" les groupes qui dealent. Les groupes de consommateurs de drogue ont les mêmes schémas de comportement. (groupes, transgression, pacte,secret).

Il suffit qu'une seule personne rompe le pacte et legroupe "explose" si il est petit, les équilibres inter-personnels sont rompus, parce qu'un ado peut avoir de "vrais problèmes" et ce n'est en général pas leg groupe qui va aider à s'en sortir...
avatar
christianc
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 424
Age : 61
Localisation : Ecritures,Tradition,Raison
Date d'inscription : 02/06/2007

http://foispiritualitepsycho.blogspirit.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion (dégénérée) de l'adolescent

Message par saturnales le Ven 13 Juil 2007 - 12:14

Ubu a écrit:
Dignes héritiers du très infect Nietzsche (qui est un pseudo-philosophe pour adolescents, justement)!

Mouais, moi des ados qui parlaient volontier de Nietzsche, j'en ai connu une belle tripotée, des ados qui avaient le recul, l'expérience, la culture philosophique , et le "coeur" pour le saisir et le commenter ....Je n'en ai connu aucun. De fait c'est plutot les quinquagénaires qui l'enseignent en fac....Et, pour tout dire on trouve beaucoup plus de Nietzschéens parmis les artistes et les lettreux que parmis les "philosophe" a proprement parler. Ca n'est pas une philosophie systématique, constructive, c'est une philosophie critique et initiatique. lui même avouait que les philosophes n'entreraient jamais par la bonne porte dans ses textes. Il y a quelque chose de fondamentalement performatif dans son oeuvre. C'est une ôde au vivant Dans toute sa rugosité plus qu'une analyse.
avatar
saturnales
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 236
Age : 35
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion (dégénérée) de l'adolescent

Message par saturnales le Ven 13 Juil 2007 - 12:19

Ubu a écrit:Comme je la hais, cette religion dégénérée et absurde, qui sécrète l'homophobie, le mépris, la haine et en définitive la mort.

L'homophobie ? pourquoi ca ?! Des fois, en te lisant ubu, j'ai la vive confirmation que nous ne vivons pas sur le même continent Rire

Si j'en crois mes vieux souvenirs de lycée, être gay, c'est la meilleure des choses qu'il pouvait t'arriver si tu voulais devenir une mascotte officielle, etre entouré de jolies filles, et passer pour un mec "cool et intelligent". j'en connais d'ailleurs quelques uns qui ont stratégiquement laisser le doute planer :gnark:
avatar
saturnales
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 236
Age : 35
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion (dégénérée) de l'adolescent

Message par Ubu le Ven 13 Juil 2007 - 17:07

À Saturnales,

Effectivement on ne vit pas sur la même planète, car dans mon adolescence, être soupçonné d'homosexualité était un grave handicap et attirait la haine, le mépris et les moqueries.

Pour moi il est clair que l'intérêt, non, la vénération pour le putride Nietzsche vient d'une fixation à une crise d'adolescence. Il faut pourtant finir par grandir et entrer dans l'âge de la maturité.

Même si je désapprouve, comme Nietzsche, le christianisme, ma critique est basée sur des arguments intellectuels. Je ne songerais pas à mettre en doute l'utilité du christianisme tant pour la société que pour l'individu en quête de sens.

Je pense en effet que le christianisme est une des moins mauvaises façons de se donner une raison de vivre. Je me sens presque coupable d'élever des objections contre la vérité du christianisme, tant cette religion m'apparaît respectable.
avatar
Ubu
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion (dégénérée) de l'adolescent

Message par Novalis le Sam 14 Juil 2007 - 0:35

On peut s'inquiéter de cette religion dégénérée des ados aujourd'hui. D'ailleur, on peut s'en inquiéter car ce n'est pas une "religion". Les ados sont les premières victimes de l'indifférentisme et du relativisme régnant.
Au moins, Nietzsche, même mal compris, demeure une valeur forte et stimulante. Le "putride" provient pour moi du culte du néant publicitaire et de l'égo (l'image de soi) auquel se vouent de plus en plus d'ados.
Qui sont leurs idoles? Des rappeurs haineux et inconsistants (dernier tube: "paire de requins" de Tandem!!! chanson dédiée au culte publicitaire et égotiste), Kate Moss et Pete Doherty (top model anorexique et coké notoire), des DJs qui ressemblent plus à des clones qu'à des hommes...
Qu'est-ce qui les intéresse? La pornographie, se prendre en photo (blogs, portables...), leur look et leur attitude, leur apparente "liberté d'esprit" (sexe, drogue, échec scolaire...), etc.
Enfin bref, il y a de quoi s'inquiéter, les ados sont "déphasés", et c'est de la faute d'une société ultra-laïciste, individualiste et complètement libérale au niveau moral...
avatar
Novalis
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 100
Age : 31
Localisation : corps à Paris, esprit à Rome
Date d'inscription : 08/07/2007

http://elpadrinomaxime.spaces.live.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion (dégénérée) de l'adolescent

Message par Ubu le Sam 14 Juil 2007 - 0:42

Bien dit, Novalis
avatar
Ubu
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion (dégénérée) de l'adolescent

Message par Ubu le Sam 14 Juil 2007 - 3:04

à Christianc,

Cela vous arrive-t-il de penser que certains adolescents sont satanistes, non pas en raison de problèmes personnels, mais tout simplement parce qu'ils sont méchants? Parce qu'ils ont choisi d'être méchants, gratuitement?
avatar
Ubu
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion (dégénérée) de l'adolescent

Message par Ubu le Sam 14 Juil 2007 - 3:08

à Saturnales,

C'est vrai qu'il y a quelque chose de performatif dans l'oeuvre de cette pourriture de Nietzsche. C'est pourquoi les nietzschéens n'accordent pas a priori la même dignité à tous les humains, mais mesurent la dignité d'un individu à ses performances.

On ne peut pas être plus éloigné de la morale du prophète Jésus, ce dont se vantent précisément Nietzsche et ses sectateurs.

Ce n'est sûrement pas ce que tu voulais dire (dans le fond, je ne comprends pas grand-chose à ce que tu dis tellement tu te situes dans un espace philosophique différent...), mais c'est cela que ça m'inspire.
avatar
Ubu
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion (dégénérée) de l'adolescent

Message par saturnales le Mer 18 Juil 2007 - 22:28

«Nos jeunes aiment le luxe, ont de mauvaises manières, se moquent de l’autorité et n’ont aucun respect pour l’âge. À notre époque, les enfants sont des tyrans.».... C'est de Socrate :gnark: Les jeunes cons et les vieux cons c'est une vieille histoire vous savez.

Alain ( un auteur tres prisé des lettreux, tour a tour philosophe, journaliste, et essayiste), de son côté, disait que lorsqu' un jeune de 16 ans n'est pas celui qui qui blâme, qui s'indigne, qui méprise, on peut douter qu'a 30 ans il ait suffisemment d'énergie pour etre pompier.


Dernière édition par le Mer 18 Juil 2007 - 22:44, édité 1 fois
avatar
saturnales
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 236
Age : 35
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion (dégénérée) de l'adolescent

Message par saturnales le Mer 18 Juil 2007 - 22:36

Ubu a écrit:à Saturnales,

C'est vrai qu'il y a quelque chose de performatif dans l'oeuvre de cette pourriture de Nietzsche. C'est pourquoi les nietzschéens n'accordent pas a priori la même dignité à tous les humains, mais mesurent la dignité d'un individu à ses performances.
Heuu, la je comprend pas ce que toi tu as compris. je vois pas du tout ton pitch , la .

Bon, je crois que je vais arreter avec Nietzsche, qui n'a semble t il a esperer qu'un public universitaire et un peu lettreux strictement franco-allemand ( et encore...) C'est un peu comme Francis Bacon en peinture, quoi.

La pensée est performative si elle constitue elle-même la chose qu'elle énonce. La fin d'une lecture Nietzschéenne, c'est l'état de joie. L'ode au vivant, non son analyse. Nietzsche est souvent critique, jamais fondateur ( faire de la mensée Nietzschéenne une "morale" tient non seulement de la connerie, mais a l'encontre des prescriptions même de l'auteur) Faut prendre Nietzsche comme il est : un extraordinaire courant d'air !
avatar
saturnales
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 236
Age : 35
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion (dégénérée) de l'adolescent

Message par Lazare le Jeu 19 Juil 2007 - 9:22

Ubu a écrit:
J'en conclus que ces adolescents sont sataniques, dans la mesure où ils professent des doctrines exactement contraires à celles du bien incarné, qui est Jésus.
Les adolescents sortent tout juste de l'enfance. Ils ont besoin de s'émanciper, et de se rebeller contre l'autorité parentale et sociale.

C'est plutôt l'adolescent qui ne fait pas de vague qui m'inquièterait.

De toute manière, d'après d'éminents psychanalistes, la majorité des adultes ont un niveau mental de 12 ans. :gnark:
avatar
Lazare
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 298
Localisation : Provence
Date d'inscription : 27/05/2007

http://www.docteurangelique.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion (dégénérée) de l'adolescent

Message par saturnales le Jeu 19 Juil 2007 - 18:39

on pari combien, Lazare, que le prochain post aura pour visée de descendre en flêche la psychanalyse ? :gnark:
avatar
saturnales
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 236
Age : 35
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion (dégénérée) de l'adolescent

Message par Ubu le Jeu 19 Juil 2007 - 18:42

La psychanalyse est une religion dégénérée!!!

(C'est une joke). :lancepierre:
avatar
Ubu
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion (dégénérée) de l'adolescent

Message par Ubu le Jeu 19 Juil 2007 - 18:46

Lazare a écrit:
Les adolescents sortent tout juste de l'enfance. Ils ont besoin de s'émanciper, et de se rebeller contre l'autorité parentale et sociale.

Ce besoin de s'émanciper trahit une ignorance de l'utilité de l'autorité religieuse, familiale et sociale, une volonté pervertie, et un insupportable sentiment d'être Dieu. Comme si ces pauvres adolescents avaient tout compris de la vie alors que les adultes des générations précédentes seraient prisonniers de l'illusion.
avatar
Ubu
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion (dégénérée) de l'adolescent

Message par saturnales le Jeu 19 Juil 2007 - 18:53

Tu peux aussi traduire cet etat de toute puissance par un surcroit de vie....Il est absurde de juger des étapes d'existance qui existent depuis l'aube de l'humanité. Il faut aussi etre radical, fou, et plein de sentiment de puissance pour surmonter cette période. C'est aussi ce sentiment qui accompagne l'arrachement aux parents ( absolument nécessaire)
avatar
saturnales
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 236
Age : 35
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion (dégénérée) de l'adolescent

Message par Cécile le Jeu 19 Juil 2007 - 20:04

Ton adolescence est trop proche de toi, Ubu, pour que tu puisses y voir clair...

L'adolescence est la plus difficile période de la vie... Je ne voudrais vraiment pas repasser par là !
D'une génération à l'autre, il y a moins de différences qu'il n'y parait...

C'est une phase de la vie où, tout ce qui paraissait possible pendant l'enfance, apparaît peu à peu plus difficile que prévu. Des rêves s'écroulent... Et chacun réagit comme il peut, selon sa force, l'amour des siens, ou l'indifférence de son entourage.
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3184
Age : 75
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion (dégénérée) de l'adolescent

Message par Thomas le Jeu 19 Juil 2007 - 20:56

J'avouerais que l'adolescence a été pour moi l'épreuve la plus cuisante de ma vie, juste après l'enfance qui fut un isolement. :mur: Une épreuve que beaucoup ne voudraient pas vivre. J'épargne les détails. M'ais c'est dans cette période que j'ai pris la plus grande décision de ma vie. De crier à Dieu devant une église et de Lui laisser ma vie ! De ne plus me laisser prendre par le goût de sauver le monde ! ! !

Alors, si vous me demandiez si je voudrais revivre l'étape de l'adolescence, je répondrais immédiatement que oui ! Si cette étape me reconduit là où je suis aujourd'hui. :jesus:

Merci Seigneur !
avatar
Thomas
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 184
Localisation : Québec
Date d'inscription : 03/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion (dégénérée) de l'adolescent

Message par saturnales le Jeu 19 Juil 2007 - 21:13

Ubu a écrit:La psychanalyse est une religion dégénérée!!!

(C'est une joke). :lancepierre:


merci pour ton soutien, Ubu Very Happy
avatar
saturnales
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 236
Age : 35
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion (dégénérée) de l'adolescent

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum