MARTHE ET MARIE

LE CALENDRIER DE L’AVENT : UNE TRADITION ALLEMANDE DU 19ÈME

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE CALENDRIER DE L’AVENT : UNE TRADITION ALLEMANDE DU 19ÈME

Message par Joss le Mer 14 Déc 2016 - 21:41

LE CALENDRIER DE L’AVENT : UNE TRADITION ALLEMANDE DU 19ÈME SIÈCLE

C’est aujourd’hui le 1er décembre. Et dans les foyers bretons, les enfants ont, très souvent, le droit à un calendrier de l’Avent – ils sont malheureusement de plus en plus divers et de plus en plus laids – pour patienter jusque Noël. En images, en chocolat (là encore, il suffit de regarder les ingrédients dans les centres commerciaux pour chercher à tout prix à s’en procurer ailleurs et notamment sur des sites Internet qui proposent des produits de qualité) , il y en a désormais aujourd’hui pour tous les goûts.

Mais d’où vient cette tradition, européenne, du calendrier de l’Avent ? Tout d’abord, l’Avent, adventus en latin, signifie avènement, arrivée du Messie. C’est le Pape Grégoire le Grand qui a instauré cette période (qui dure entre 22 et 28 jours) d’attente de l’arrivée du Messie. Dans la tradition catholique, l’Avent peut commencer le 27 novembre au plus tôt, le 3 décembre au plus tard.

Toutefois, la large majorité des calendriers de l’Avent, aujourd’hui, débutent le 1er décembre. Cette tradition ne remonte pas à la nuit des temps, mais provient des familles protestantes d’Allemagne, au 19ème siècle. Durant les 24 jours précédents Noël, ces familles distribuaient à leurs enfants des images pieuses, comportant une incitation à réaliser une bonne action, ou une parole d’évangile.

Il fallait en effet les faire patienter jusqu’au réveillon du 24 décembre.

Traditionnellement par la suite le calendrier était créé par le père de famille, qui composait à partir d’une belle et grande image, 24 fenêtres, qui, une fois ouvertes, laissaient place à d’autres images, plus petites celles-ci. Le premier calendrier à vocation commercial a été composé en 1920. Les premiers chocolats placés dans les calendriers de l’Avent sont ensuite arrivés en 1958. Les calendriers de l’Avent se sont ensuite d’abord généralisés dans les régions germaniques d’Europe (Allemagne, Autriche, Suisse, Alsace …) avant de conquérir les Etats-Unis, l’Australie, puis, aujourd’hui, le monde entier, mondialisation oblige …

A l’heure actuelle, le côté religieux, spirituel, de la période de l’Avent et du calendrier de l’Avent, tend à disparaitre dans des sociétés où dès la mi octobre, les rayons des centres commerciaux de plus en plus grands incitent déjà à la consommation à outrance de produits en vue des fêtes de fin d’année ; une société mondialisée qui aboutit à ce que le jeune issu d’une ethnie au Kenya puisse, en pratique, posséder le même calendrier de l’Avent qu’un enfant asiatique, américain, ou européen …



Autre symbole fort de l’Avent, de cette période précédent Noël, la couronne de lumière, dite couronne de l’Avent. Cette dernière se retrouve déjà dans les mythes germaniques et scandinaves de l’ère païenne. L’Histoire retient la date de 1839 et le nom de Johann Heinrich Wichern, un éducateur et théologien de Hambourg, pour certifier le retour de la couronne de l’Avent à notre époque. Son usage s’est ensuite répandu en Autriche, en Europe du Nord, et en Alsace à partir des années 30.

Le cercle, évoque le soleil, le cycle de la vie, et la couleur des bougies traditionnellement rouges évoque le feu et donc la lumière. Les quatre périodes de la vie, les quatre points cardinaux et les quatre saisons sont représentés symboliquement par les quatre bougies. La couleur verte symbolise la végétation et l’espérance pour les longs mois d’hiver. La lumière et la verdure doivent protéger des maléfices et catastrophes.

Pour les chrétiens, la couronne est aussi une image rappelant la couronne d’épines portée par le Christ le jour de sa crucifixion. Tandis que le chiffre 4 fait aussi référence à quatre fameux passages de l’Ancien Testament, qui annonce la venue du Messie et Son salut :

    La première bougie symbolise le pardon accordé à Adam et Ève.
    La seconde bougie évoque la foi d’Abraham et des patriarches, à qui Dieu a donné la terre promise.
    La troisième bougie renvoie à l’alliance conclue avec Dieu, dont le Roi David s’est réjoui.
    La dernière bougie fait référence à l’enseignement des prophètes qui ont annoncé un règne de justice et de paix.

Ces quatre grandes bougies sont successivement allumées, une à chaque dimanche de l’Avent, donc à partir du quatrième dimanche avant Noël. On les allume dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Elles sont disposées autour d’une couronne faite de rameaux de sapin, décorés de rubans, de pommes de pin, de houx, de gui… Il existe aussi des couronnes de tissu, de paille ou encore de pâte à sel : avec un peu de doigté, il n’est pas difficile de les fabriquer soi-même. La couronne est posée sur la table, suspendue au plafond ou accrochée à la porte pour accueillir les visiteurs pendant l’Avent.

Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter de vivre un bel Avent en famille et avec vos proches !

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10459
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum