MARTHE ET MARIE

ARMÉE FRANÇAISE : C’EST LA MISÈRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ARMÉE FRANÇAISE : C’EST LA MISÈRE

Message par Joss le Mar 28 Oct 2014 - 11:56

ARMÉE FRANÇAISE : C’EST LA MISÈRE

19 NOVEMBRE 2013 ARMEE MEDIA

Dans un reportage diffusé le 12 novembre 2013 sur BFM-TV, des militaires rompent le silence que leur impose le devoir de réserve pour rapporter qu’ils sont obligés de s’acheter eux-mêmes une partie de leur habillement et de leur équipement.

C’est sur ses deniers que ce militaire se procure un sac de couchage, car celui fourni par l’armée ne protège pas du froid. Utiliser le sac de couchage de dotation est fou, dit-il.

7 Jours BFM: "Armée, la pénurie" - 16/11 par BFMTV
Ce tankiste finance personnellement une deuxième tenue, un duvet, des maillots de corps …

Cet autre raconte que les officiers les encouragent à acheter sur leurs fonds propres des équipements, et c’est ainsi qu’il dépense annuellement 500 euros.

Ce soldat d’élite, spécialiste de l’infiltration et du camouflage présente ses achats de matériel et d’équipement militaire. Sur sa solde, inférieure à 2000 euros, il a dernièrement dépensé 400 euros pour parfaire son équipement en préparation de sa dernière mission en Afrique.

On manque de matériel, s’indigne le colonel Jacques Bessy, président de l’ASSOCIATION DE DEFENSE DES DROITS DES MILITAIRES. Il rappelle qu’au Mali, un nombre considérable de nos soldats se retrouvaient en opération sans chaussures car les semelles fondaient à la chaleur.

Le porte parole du ministère de la Défense reconnait qu’au Mali, les semelles des chaussures se décollaient à cause de la chaleur … , mais « on n’envoie personne sans le matériel adéquat » , ajoute t’il.

Un quart des effectifs sera supprimé d’ici 2019. La Défense à elle seule assure 60% de la suppression des postes de toute la fonction publique. Le personnel administratif est remplacé par des logiciels tel Louvois qui multiplie les erreurs de paiement des soldes.

Angélique Le Garrec, épouse de militaire, rapporte qu’il y a 2 ans, son mari fut payé … zéro euro. Il a fallu qu’elle demande de l’argent à ses parents pour faire vivre son foyer.

Pénurie et mauvaise qualité de matériel, suppression de postes, paiement aléatoire des soldes … Notre armée est-elle dans la misère? … Nos soldats ont-ils toujours le moral malgré tout ? … Voir le reportage vidéo diffusé sur BFM-TV :


Dernière édition par Joss le Ven 30 Jan 2015 - 23:25, édité 1 fois

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10459
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

BUDGET DE L'ARMÉE FRANÇAISE : LA POLITIQUE DU CACHE-MISÈRE E

Message par Joss le Mar 28 Oct 2014 - 12:21

BUDGET DE L'ARMÉE FRANÇAISE : LA POLITIQUE DU CACHE-MISÈRE EST DE MISE

28 MAI 2014 L'EXPRESS





Revue de Presse française - "Une armée... par france24

De nouvelles réductions dans le budget de la défense ont récemment été évoquées dans le débat public. Si elle se concrétise, cette mesure de réduction s'annonce comme le démantèlement de notre armée française qui a déjà bien du mal avec les moyens financiers actuels.  

Et pour cause, nos 460 000 citoyens français engagés pour la France et dépendant du budget de la Défense ont parfois le triste sentiment d'être sacrifiés sur le parvis de la République.

Alors que la France affiche ces derniers temps une vocation de gendarme du monde - en Afrique centrale notamment - notre armée est aujourd'hui confrontée à ses faiblesses, à savoir un manque cruel de moyens financiers pour assurer ses missions ainsi qu'à une diminution drastique de ses effectifs.

Sur le terrain, dans les unités de l'Hexagone comme dans celles parties en Opérations extérieures, nos Hommes sont condamnés à devoir composer avec des équipements peu disponibles, non conventionnels, vétustes et à bout de souffle. De plus en plus de militaires souffrent de l'absence d'équipements de protection et sont obligés de se les procurer par eux même, à leur frais.

La France n'a plus les moyens de sa politique militaire -structurellement déficitaire - et doit systématiquement être soutenue par des puissances extérieures lorsqu'elle est en OPEX (Opération extérieur). Sans l'appui de la force militaire américaine toutes nos opérations en Afghanistan, en Libye ou encore au Mali auraient été impossibles. Il s'agit donc bien là d'une atteinte à la souveraineté même de la France, à sa capacité à se défendre et à engager des actions militaires à l'extérieure.

Les mesures de réductions, si elles sont actées, n'annoncent rien de positif si aucun effort de restructuration et de lutte contre les gaspillages de l'armée n'est effectué. Trop souvent, le budget de la Défense est resté la variable d'ajustement du budget de l'Etat faute de stratégie claire et cohérente de définition des moyens de nos armées. Il s'agit là d'une erreur majeure pour la Défense française qui mériterait un peu mieux qu'une politique à tâtons. Nos militaires, prêts à donner leur vie pour la France, méritent d'avoir une force militaire française qui les protège et qui leur donne les moyens de mener à bien leurs opérations.

Aujourd'hui, nous observons que dans les armées françaises, la politique du cache-misère est de mise. De nombreux équipements sont maintenus en activité, ce qui n'est pas synonyme de maintien en état. Quand bien même, certains matériels ont aujourd'hui des décennies d'activité dans le corps. Pensons aux avions ravitailleurs Boeing C135Fr, en activité depuis plus de 50 ans ! Quelle armée peut vraiment être à l'avant-garde en continuant d'utiliser des appareils de cet âge ?

L'Aviation Légère de l'Armée de Terre (ALAT) : dans l'ALAT, nous observons le maintien en activité d'hélicoptères ne répondant plus aux normes de transport. En 2007, l'Assemblée Nationale déposait un rapport sur le potentiel des aéronefs et des équipages. Était notamment mentionnée la baisse de moyens dans la formation des équipages, ce qui occasionne régulièrement des accidents. La baisse de moyens dans le maintien en état des aéronefs, dont découlent une fois de plus de nombreux accidents. A l'instar du Cougar abîmé en mer le 17 janvier 2009 au large de Libreville : huit morts et deux blessés. Ces hélicoptères Cougar n'ont pourtant que vingt ans en moyenne d'activité, ce qui est relativement récent en aéronautique. Pensez donc aux Gazelle et aux Puma, mis en service dans les années 60, quel doit être leur état. Pour rationaliser les coûts, là où deux hélicoptères étaient hier nécessaires, on n'en envoie dorénavant plus qu'un. Ne vous y trompez pas, l'hélicoptère n'est pas en maintenance. Mais il reste cloué au sol pour ne pas avoir à faire à plus de maintenance. Pour ce qui est de la formation des équipages, il y a un déficit de simulateurs pour l'entrainement. Résultat, des pilotes sous-entraînés et donc moins performants en opération, au péril de leur vie. La longue agonie de l'ALAT a commencé il y a dix ans, lorsque dès 2004 a été signalé la perte de potentiel de ces appareils. Plutôt que de remédier aux problèmes, on a délégué toujours plus de missions à l'aéronavale et à l'armée de l'air comme si cela était normal...

L'armée de l'air : l'armée de l'air n'est pas épargnée. Pensons aux avions ravitailleurs C135Fr, mis en service en 1964 au sein de la force de dissuasion nucléaire. Dès 1980, l'avion est re-motorisé à des fins opérationnelles. Trente-cinq ans après, l'avion vole toujours... Alors que la France devait acheter les Airbus 330 MRTT, et ce il y a déjà dix ans, on en reporte encore l'achat. Cinquante ans, ce n'est rien pour un avion. Pour les avions de transport tactique, c'est seulement cinquante ans après la mise en service du Transall que l'on reçoit enfin les premiers Airbus 400M Atlas. Mais là encore, nous allons dans la nuance. La mise en service de l'appareil est progressive. Soyez assurés que le Transall volera encore une bonne dizaine d'années, et il en va de même pour les C130 Hercules, en service depuis plus de 40 ans. Alors que tout l'OTAN a remplacé leurs Hercules par la nouvelle version J, la France est le seul pays de l'alliance à encore utiliser la bonne vieille version H. Être la risée de la communauté internationale, voilà qui devient habituel en France. Concernant l'aviation de combat, la France va se "contenter" de supprimer 200 chasseurs sur 450. Soit près de 50% du potentiel. La fermeture de bases aériennes se poursuit. Jamais autant de bases en France métropolitaine n'ont été autant fermées depuis la création de l'armée de l'air. La rationalisation des coûts a ses limites, et elle les atteint lorsque c'est tout un pan de l'économie locale qui en est affecté. La France pense encore supprimer la force de frappe nucléaire aéroportée, ce qui signifierait l'impossibilité de frappes ciblées.

La marine : probablement la moins touchée, la marine devrait continuer à relativement bien se porter. Elle est la seule armée où de nouveaux matériels continuent d'être achetés. Cependant, on parle une fois de plus de vendre des bâtiments de combat. Il a été évoqué la possibilité de vendre des Transports de Chalands de Débarquement (TCD), ce qui serait la meilleure façon de réduire à néant nos possibilités de projection de forces terrestres depuis les côtes. Est également étudiée la possibilité d'abandonner la permanence maritime de la force de dissuasion. Déjà passée de cinq à trois sous marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE), supprimer la totalité de la composante n'est pas écarté. Michel Rocard avait lancé le pavé dans la marre en rappelant cette possibilité en 2013. Cette action sonnerait le glas de la dissuasion nucléaire, qui ne serait plus une dissuasion.

L'armée de terre : elle a toujours été, et sera toujours la grande perdante des restructurations budgétaires. Une fois de plus, la fermeture de plusieurs casernes est au programme. Les chars Leclerc sont depuis longtemps laissés à l'abandon. Un sur deux n'est pas en état de marche, et l'autre reste au hangar pour ne pas avoir à faire de maintenance après l'entrainement. Ce genre de restrictions vient atteindre le maintien en fonction de nos troupes sur les équipements, mais également les capacités de projection sur les théâtres d'opération. Cela fait bien belles lurettes que la cavalerie n'est plus envoyée sur le terrain, pourtant primordiale... Même en ce qui a trait aux véhicules de transport des troupes. Les équipements ont plus de trente ans et coûtent extrêmement cher à entretenir. Les Véhicules Blindés de Combat d'Infanterie (VBCI) n'équipent toujours pas chaque régiment, ce qui est des plus dommageables pour les troupes. Les troupes... qui vont elles aussi une fois de plus diminuer !

La nouvelle loi de programmation militaire avait déjà commencé à remodeler notre armée à coup de réductions budgétaires, en taillant dans les effectifs. De nouvelles réductions annonceraient clairement le déclin de l'armement et de la protection de nos forces militaires françaises. Le ministère de la Défense doit rester un ministère à la hauteur des enjeux de la France, adapté aux conflits du XXI ème siècle et prêt à défendre les intérêts de la France sur son sol comme à l'extérieur

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10459
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

ARMÉE FRANÇAISE : UNE CRISE SANS PRÉCÉDENT

Message par Joss le Mar 28 Oct 2014 - 15:00

ARMÉE FRANÇAISE : UNE CRISE SANS PRÉCÉDENT

23 MAI 2014 LE DAUPHINE

Alors que les quatre chefs d’état-major de l’armée française menacent de démissionner, le ministre de la Défense tente de sauver son budget. Manuel Valls rassure. François Hollande arbitrera… plus tard.


Le 13 mai, à l’occasion d’une réunion du Comité des chefs d’état-major à l’îlot Saint-Germain à Paris, les quatre plus hauts gradés de l’armée française ont évoqué la nouvelle réduction du budget de la Défense que Bercy demande dans le cadre du plan d’économies de 50 milliards d’euros décidé par le gouvernement. Les généraux Pierre de Villiers (chef d’état-major des armées), Bertrand Ract-Madoux (armée de terre), Denis Mercier (armée de l’air) et l’amiral Bernard Rogel ont carrément envisagé de démissionner en cas de nouvelle coupe budgétaire. D’autres généraux parmi les plus étoilés du pays qui assistaient à la discussion semblaient sur la même longueur d’onde.

Le président de la République François Hollande, chef des armées, a été informé de cette fronde sans précédent dès le lendemain. Son fidèle ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, par ailleurs très apprécié par les militaires, a mis lui aussi tout son poids dans la balance.

Dans une lettre au Premier ministre Manuel Valls, il dénonce un « contexte social proche de l’exaspération » au sein des armées. Et affirme : « La Défense ne peut absorber une perte de crédits en 2014, ni sur sa masse salariale, ni sur les crédits de fonctionnement, qui se situent déjà au seuil de l’acceptabilité sociale ».
Moral des troupes au plus bas

Manuel Valls a répondu hier en assurant que la loi de programmation militaire 2014-2019 serait « totalement préservée » d’éventuels efforts budgétaires. « Il est temps de tourner la page de ce débat, de ces rumeurs », a ajouté le Premier ministre.

Le démenti du Premier ministre ne rassure pas. L’ex-ministre UMP Xavier Bertrand, accuse le gouvernement de préparer de nouvelles coupes de 1,5 à 2 milliards par an dans le budget de la Défense. Le budget des opérations extérieures au Mali, Tchad et Centrafrique serait transféré au budget général de la Défense au motif que ces opérations de longues durées deviendraient des activités de « bases prépositionnées ». Ce tour de passe-passe révélé dès la semaine dernière par le député UMP du Rhône Philippe Meunier, membre de la commission de la Défense, permettrait d’économiser 1 milliard d’euros qu’il faudrait répercuter dans le budget général de la Défense de 31,5 milliards. L’autre risque serait un décalage des dépenses dans le temps, aboutissant à un même résultat.

Cette nouvelle menace intervient alors que le moral des troupes est au plus bas. Ancien chef de l’École de guerre, le général Vincent Desportes, qui traduit souvent l’humeur des armées, dénonce « les risques d’effondrement du système militaire français ». Dans ses efforts de sauver son budget, Jean-Yves Le Drian est largement soutenu, y compris par l’ancien ministre de la Défense UMP Gérard Longuet qui lui a fait part son « appui total ».

La crise est ouverte. C’est désormais à François Hollande de trancher. L’Élysée a indiqué hier que le président de la République « rendra ses arbitrages dans les prochaines semaines ». Un délai surprenant dans un tel contexte.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10459
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

VERS LA FIN DES FORCES ARMÉES ?

Message par Joss le Mar 28 Oct 2014 - 15:21

VERS LA FIN DES FORCES ARMÉES ?

24 OCTOBRE 2014 LE ROUGE ET LE NOIR

Dissolutions, suppressions, désarmements, restructurations, baisse du budget, réduction des effectifs, l’armée française doit faire face un ennemi nouveau auquel elle ne s’est pas préparée : la loi de programmation militaire pour 2015




C’est en effet plus de 7 500 postes qui sont concernés, ce qui aura une influence considérable sur la capacité opérationnelle et de projection de nos forces armées.

À tel point qu’il convient de se poser cette terrible question : sommes-nous encore en mesure d’assurer la défense opérationnelle de notre territoire en cas de conflit majeur ?

Le constat est sans appel et nous laissons à nos chers lecteurs le soin de considérer la réponse au regard des objectifs de la loi de programmation militaire pour 2015 :

ARMEE DE TERRE

* Dissolution du 1er Régiment d’artillerie de marine (1er RAMa) de Châlons-en-Champagne.
* Dissolution de l’état-major de la 1re brigade mécanisée, de sa compagnie de commandement et des transmissions de Châlons-en-Champagne.
* Réorganisation du régiment médical de Béligneux, avec notamment la suppression de deux compagnies de décontamination NRBC et de la compagnie de ravitaillement sanitaire de Chanteau.
* Adaptation capacitaire de l’infanterie avec la transformation du 1er Régiment de tirailleurs (1er RTir) d’Épinal et du 8e Régiment de parachutistes d’Infanterie de marine (8e RPIMa) de Castres en régiment d’infanterie de nouvelle génération, et suppression des sections de reconnaissance régimentaire dans l’ensemble des régiments d’infanterie.
* Adaptation capacitaire de la cavalerie avec la suppression des escadrons d’éclairage et d’investigation du 12e Régiment de cuirassiers (12e RC) d’Olivet, du Régiment d’infanterie-chars de marine (RICM) de Poitiers et du 1er Régiment de chasseurs (1er RCh) de Thierville-sur-Meuse.
* Adaptation capacitaire de la fonction logistique avec la suppression d’un escadron de transport au 121e Régiment du train (121e RT) de Montlhéry et au 515e Régiment du train (515e RT) de Brie.
* Réduction des effectifs de certaines formations du génie, de l’artillerie et des transmissions équipées de matériel en fin de vie.
* Suppression d’une des musiques implantées en Île-de-France.

MARINE NATIONALE

* Désarmements de 5 bâtiments de combat : le transport de chalands de débarquement Siroco et le pétrolier-ravitailleur Meuse à Toulon, le patrouilleur austral Albatros à La Réunion, et les deux patrouilleurs de surveillance de site Athos et Aramis à Anglet.

* Suppression du Commandement de la marine (COMAR) à Strasbourg.

* Fermeture de la base navale de l’Adour à Anglet.

ARMEE DE L'AIR

* Transformation de la base aérienne 901 de Drachenbronn, dont le site continuera d’accueillir des moyens de détection et le personnel nécessaire à leur maintenance, en élément air rattaché à la base aérienne 133 de Nancy.

* Dissolution de la base aérienne 117 de Balard dans le cadre de la mutualisation et de l’externalisation du soutien du site de Balard.

* Début de la dissolution de la base aérienne 102 de Dijon avec le transfert du Commandement des forces aériennes (CFA) à Bordeaux-Mérignac et son fusionnement avec le Commandement du soutien des forces aériennes (CSFA).

* Début du transfert des escadrons de Casa de Creil vers la base aérienne 105 d’Évreux en vue de la fermeture de la plateforme aéronautique de la base aérienne 110 de Creil en 2016.
Interarmées

* Poursuite de la rationalisation de l’état-major des armées et des états-majors d’armée, de direction et de service et leur manœuvre Balard.

* Transfert d’une partie de la direction du renseignement militaire (DRM) de Creil vers Balard (Paris).
Service du commissariat des armées (SCA)

* Accompagnement des évolutions du plan de stationnement.

* Poursuite de la rationalisation de l’ensemble des organismes du SCA, dont les GSBdD.

* Rationalisations fonctionnelles, notamment des Établissements logistiques du commissariat des armées (ELOCA).

* Première phase de la dissolution de l’ELOCA de Porte-lès-Valences (fermeture 2015-2018).

* Dissolution du service local contentieux (SLC) de Lyon.
Direction interarmées des réseaux d’infrastructure et des systèmes d’information (DIRISI)

* Rationalisation des échelons de proximité, en centrant la transformation de l’architecture SIC sur l’usager du ministère tout en maintenant une posture opérationnelle réactive et performante.

* Optimisation de ses échelons intermédiaires et d’exécution pour la montée en puissance des centres nationaux de mise en oeuvre, en cohérence avec le regroupement du ministère à Balard.

* Service des essences des armées (SEA)

* La rationalisation de la fonction soutien pétrolier et la redistribution des moyens, en vue de garantir le soutien pétrolier dans les domaines prioritaires.

Cela se traduira notamment en 2015 par la fermeture du Centre de ravitaillement des essences (CRE) de Castelsarrasin, la réorganisation des dépôts (DEA) de Mérignac et de Lanvéoc, et le début de la montée en puissance de 5 Échelons de proximité des établissements des essences (EPEE).

Sur la période 2016-2019, les principales mesures de restructuration du SEA concerneront les fermetures du Centre de ravitaillement des essences (CRE) de Sarrebourg (2016), du Dépôt des essences air (DEA) de Creil (2016), du DEA de Salon-de-Provence (2017), du DEA de Hyères (2017), du DEA de Tours (2018), du CRE de Monnaie (2018), du DEALAT de Dax (2018) et du CRE de Bouy (2019).
Service de santé des armées (SSA)

La poursuite de la transformation du service avec notamment la rationalisation de l’échelon central, la réorganisation de la médecine des forces, avec des centres médicaux des armées à dimension régionale, et l’évolution du modèle hospitalier. Ce dernier reposera sur une contribution différenciée des Hôpitaux d’instructions des armées (HIA) au contrat opérationnel en distinguant les hôpitaux de plateforme (Île-de-France, Provence-Alpes-Côte-d’Azur) des hôpitaux hors plateforme.

* L’hôpital du Val-de-Grâce, au sein de la plateforme Île-de-France, fera l’objet d’adaptations spécifiques.

* Service interarmées des munitions (SIMu)

* Fermeture du Dépôt de munitions (DMu) de Billard en 2015.

Sur la période 2016-2019, les principales mesures de restructuration du SIMu concerneront les fermetures des DMu de Connantray (2016), de Salbris (2017–2018), de Neubourg (2018) et de Fontvieille (2019).

* Direction générale de l’armement (DGA)

* Fermeture de deux centres techniques des systèmes d’information en région parisienne appartenant au service central de la modernisation et de la qualité.

* Transfert des services de la DGA de Bagneux vers Balard.

* Secrétariat général pour l’administration (SGA)

Accompagner les évolutions du plan de stationnement des forces s’agissant notamment des structures en charge du soutien de proximité (Service d’infrastructure de la défense — SID, — Action sociale aux armées, Défense mobilité…).

Finaliser le regroupement des états-majors et directions de service sur le site de Balard qui se traduira, en particulier, par une évolution du format, du stationnement et des missions du Service parisien de soutien de l’administration centrale (SPAC).

Intégrer les régies d’infrastructure au sein du SID dans le cadre de la logique de bout en bout retenue pour la fonction infrastructure.

Triste destinée pour celle qui fut surnommée en son temps, la « Grande Armée »...

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10459
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

L'ARMEE FRANCAISE VA DEVENIR LE PREMIER CLIENT DE KILOUTOU

Message par Joss le Mar 28 Oct 2014 - 21:18

L'ARMEE FRANCAISE VA DEVENIR LE PREMIER CLIENT DE KILOUTOU

"Le ministère de la Défense envisage de louer ses nouveaux équipements!"... Eh oui, plutôt que d'acheter des Rafales, des navires, des camions, des tanks, lance-missiles, etc., il existe une solution plus simple: au lieu de les acheter cash, eh bien il suffit de les louer, mois par mois. C'est la solution fabuleuse qui a été trouvée pour contourner les caisses vides: " Le ministère de la Défense propose la création de "sociétés de projets", une idée combattue par Bercy mais qui a été validée à l'Elysée. Elle s'apparente à une cession-bail. Cette structure nouvelle permettrait, comme l'a expliqué mercredi soir Jean-Yves Le Drian aux députés de la commission de la défense, "des opérations de location de certains équipements militaires au bénéfice du ministère de la défense"",

Je résume: Kiloutou achète avec l'aide de l'Etat (note: ha ha ha) un sous-marin ou un char, qui sera ensuite loué à l'Armée.

2 OCTOBRE 2014 LOPINION


"On a nos sous !" se rejouit-on au ministère de la défense, après la présentation, mercredi, du projet de budget 2015 par le ministère des Finances. Soit les 31,4 milliards (hors pensions) promis par la loi de programmation militaire (LPM). La forte mobilisation de la communauté de défense, au printemps dernier, a porté ses fruits. Mais cette victoire se fait au prix de sérieux tours de passe-passe. Sur ces 31,4 milliards, seuls 29,1 proviennent directement du budget de l'Etat, la différence (2,3) étant issue de "recettes exceptionnelles" (REX) hors budget. En clair : l'Etat vend les bijoux de familles (fréquences hertziennes 700 MHz, immobilier, participations au capital d'entreprise) pour financer son armée, comme prévu dans la LPM.

Problème : ces REX n'arriveront pas à temps pour boucler le budget 2015, notamment celles provenant de la vente des fréquences, comme cela avait déjà été le cas sous le quinquennat précédent. Il faut donc trouver une solution transitoire. Le ministère de la Défense propose la création de "sociétés de projets", une idée combattue par Bercy mais qui a été validée à l'Elysée. Elle s'apparente à une cession-bail (sale and lease back).

Cette structure nouvelle permettrait, comme l'a expliqué mercredi soir Jean-Yves Le Drian aux députés de la commission de la défense, "des opérations de location de certains équipements militaires au bénéfice du ministère de la défense (...) La ou les sociétés de projets seraient créées avec un capital financé en partie par l'Etat, à partir des recettes de cession de participations, et en partie par des investisseurs privés. Ces sociétés racheteraient aux armées des équipements, y compris en cours de construction et pas encore livrés, ce qui génèrerait une rentrée d'argent, une recette exceptionnelle pour le budget de l'Etat. ces sociétés de projet loueraient ensuite les équipements au ministère de la défense. La mise en oeuvre de ces solutions innovantes doit permettre la mobilisation effective de 5,5 milliards sur la période 2015-2017. Ce dispostif aurait pour avantage de garantir les rythmes de flux de paiement vers les industriels en assurant le maintien de la capacité de production et la préservation de l'outil industriel" tout en "poursuivant la modernisation de l'équipement des forces armés".

Cette solution innovante, inspirée d'exemples étrangers et qui semble bénéficier du soutien de l'industrie d'armement, nécessite encore de "règler de nombreuses questions techniques, industrielles, juridiques et financières", a reconnu Jean-Yves Le Drian.

Alors ministre de la Défense, Michèle Alliot-Marie avait déjà envisagé une méthode d'acquisition "innovante", sous la forme de partenariat public-privé. On évoquait à l'époque les frégates Fremm et les ravitailleurs MRTT. L'affaire s'était finalement ensablée.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10459
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

L'ARMEE ET L'ISLAMISATION 17 JUIN 2015

Message par Joss le Mer 17 Juin 2015 - 22:18


_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10459
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

ARMÉE DE L’AIR FRANÇAISE LA MOITIÉ DES AVIONS CLOUÉS AU SOL

Message par Joss le Lun 22 Juin 2015 - 19:42

ARMÉE DE L’AIR FRANÇAISE : LA MOITIÉ DES AVIONS CLOUÉS AU SOL



22 JUIN 2015 SPUTNIKNEWS
.
Il n’y a pas que la FRANCE elle-même qui est moribonde, l’ARMÉE FRANÇAISE, autrefois un symbole national, se trouve actuellement dans un état catastrophique. La dernière information en date est l’état de décrépitude avancée du parc aérien, faute de budget, lamentable !
.
D’après un rapport publié par le MINISTÈRE DE LA DÉFENSE, seuls 40% de ses appareils militaires et civils sont disponibles immédiatement.
.
Le 13 janvier 2015, le député FRANÇOIS CORNUT-GENTILLE a interrogé le MINISTRE DE LA DÉFENSE sur la disponibilité des aéronefs de l’ARMÉE DE L’AIR FRANÇAISE. La réponse n’est arrivée que six mois plus tard.
.
Selon le quotidien LIBÉRATION qui cite le document, sur les 15 modèles (hors drones) que possède l’ARMÉE DE L’AIR FRANÇAISE, seuls deux, dont un petit jet et un avion de transport, avaient plus de la moitié de leurs appareils disponibles au 31 décembre 2014. En ce qui concerne les autres modèles, les remises en état clouent au sol une grande majorité de la flotte.
.
Ainsi, plus de 52% des 93 chasseurs Rafale des forces aériennes françaises ne sont pas en état de voler. La disponibilité des chasseurs Mirage est quant à elle comprise entre 38% et 41%, selon les modèles.
.
L’ARMÉE DE L’AIR ayant refusé de fournir les chiffres pour plusieurs de ses modèles, l’état de la flotte de Mirage chargée de la dissuasion nucléaire reste inconnu, indique le quotidien.
.
Toujours d’après LIBÉRATION, certains avions que possède l’armée de l’air ont été achetés «alors que le GÉNÉRAL DE GAULLE était président de la République». Avec un âge moyen de 51,6 ans, les Boeing KC 135, 14 avions ravitailleurs, sont aujourd’hui les plus vieux.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10459
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

POUR NOUS, SOLDATS, SE FAIRE AGRESSER DANS NOTRE PROPRE PAYS

Message par Joss le Mer 5 Aoû 2015 - 19:03

POUR NOUS, SOLDATS, SE FAIRE AGRESSER DANS NOTRE PROPRE PAYS EST IMPROBABLE

Témoignage d'un des militaires en mission Sentinelle à NICE et agressé à l'arme blanche le 3 février 2015 (extrait de TERRE INFO MAGAZINE) :



INSÉCURITÉ EN FRANCE .

L'EXEMPLE DE JUILLET 2015 : COMMISSARIATS, POMPIERS OU GENDARMERIES ATTAQUÉS LISTE NON EXHAUSTIVE


[size=16]* 5 JUILLET 2015 KREMLIN-BICÊTRE (94) : Le commissariat visé par des tirs au plomb LE PARISIEN
[/size][size=16]* 5/6 JUILLET 2015 LES ULIS (91) : Le commissariat caillassé par une quinzaine de personnes. Cette attaque n’a entraîné ni blessé, ni interpellation LE FIGARO[/size]
[size=16]* 7 JUILLET 2015 ATHIS MONS (91) [/size]Une bouche à incendie ouverte et la police caillassée LE PARISIEN
[size=16]* 7 JUILLET 2015 VAULX-EN-VELIN (69) : deux jeunes attaquent le commissariat à coups de tirs de mortier d’artifice [/size]LE PROGRÈS
[size=16]* 9 JUILLET 2015 REIMS (51) [/size]«Une pluie de projectiles est tombée en direction des policiers», relate à l’audience l’avocat des trois fonctionnaires pris à partie.
«Il y avait une vingtaine d’individus qui lançaient des pavés, des gravats et même des haltères. L’un d’eux a hurlé : On prend les armes et on va les niquer ! Allah Akbar ! Allah Akbar !»LUNION
[size=16]* 9 JUILLET 2015 TOULOUSE la police attaquée par une cinquantaine de personnes [/size]LA DÉPÊCHE
[size=16]* 9 JUILLET 2015 VALENCE [/size]Les militaires de vigipirate et des policiers ont été caillassés dans le quartier de Fontbarlettes. Vers 23h30, une trentaine d'hommes, le visage caché par des foulards ou des cagoules ont tendu un vrai guet-apens aux forces de l'ordre FRANCE BLEU
[size=16]* 8/9 JUILLET 2015 VALENCE (26) : Des jeunes ont tenté d’incendier le poste de police du quartier [/size]FRANCE BLEU
[size=16]* 9/10 JUILLET 2015 FONTENAY-LE-FLEURY (78) : Tir de mortier contre le commissariat de police [/size]INFONORMANDIE
[size=16]* 9 JUILLET 2015 LES ULIS (91) U[/size]ne patrouille caillassée et des jets de mortier près du commissariat LE PARISIEN
[size=16]* 10/11 JUILLET 2015 DINAN (22) : Une bande de jeunes prend d’assaut la gendarmerie [/size]OUESTFRANCE
[size=16]* 11 JUILLET 2015 MELIN (77) D[/size]eux équipages de police ont été pris à partie vers 21 heures par une trentaine de jeunes LE PARISIEN
[size=16]* 12/13 JUILLET 2015 VAULX-EN-VELIN (69) : Le commissariat a fait l’objet de tirs de projectiles dont une grenade à plâtre [/size]LYONCAPITALE
[size=16]* 13/14 JUILLET 2015 NOISIEL (77) : Le commissariat a subi trois attaques par des tirs de mortiers et de divers projectiles [/size]LE PARISIEN
[size=16]* 13/14/15 JUILLET 2015 TRAPPES (78) : Le commissariat a été visé à deux reprises par des tirs de mortiers [/size]LE PARISIEN
[size=16]* 13/14 JUILLET 2015 LES ULIS (91) : Le commissariat attaqué par une quarantaine de caillasseurs, jets de cocktails Molotov, de mortiers et de pierres (nuit du 13 au 14 juillet 2015). «On en est à trois attaques de ce commissariat en moins de quinze jours» [/size]LE PARISIEN
[size=16]* 13/14 JUILLET 2015 NEUILLY-PLAISANCE (93) : Les locaux de la police municipale y ont été «assiégés par une centaine d’individus» [/size]ACTU ORANGE
[size=16]* 13/14 JUILLET 2015 SAINT-DENIS (93) : Le bâtiment du peloton autoroutier de la CRS7 a été la cible de jets nourris de mortiers. Un véritable guets-apens avait été monté pour accueillir la police. Sur le toit des immeubles de la cité Joliot-Curie qui jouxte les locaux de la CRS7, des jeunes projetaient des barres de fer sur les patrouilles. [/size]LE PARISIEN
[size=16]* 13/14 JUILLET 2015 GARGES (95) : Le commissariat assiégé et visé par des tirs de mortiers [/size]LE PARISIEN
[size=16]* 13/14 JUILLET 2015 FOSSES (95) : Plusieurs cocktails Molotov ont été lancés sur les bâtiments de la gendarmerie [/size]LE PARISIEN
[size=16]* 13/14 JUILLET 2015 NEUILLY PLAISANCE (93) Véhicule de la police municipale incendié, vers minuit et demi. Le véhicule était garé devant les locaux de la police municipale lorsqu'il a pris feu [/size]LE PARISIEN
[size=16]* 13/14 JUILLET 2015 ANGERS (49) Des policiers tombent dans un guet-apens, leur voiture est brûlée [/size]COURRIER DE L'OUEST
[size=16]* 14 JUILLET 2015 GISORS (27) Affrontements entre une quarantaine d’individus et les gendarmes à Gisors, un gendarme blessé [/size]INFONORMANDIE
[size=16]* 14 JUILLET 2015 SARCELLES (95) : Des tirs de mortiers sur le parking du commissariat [/size]LE PARISIEN
[size=16]* 1[/size]4 JUILLET 2015 ROUBAIX (59) Les policiers ont été accueillis «par une cinquantaine de personnes hostiles», dont certaines ont tiré vers les forces de l'ordre des mortiers «d'artifice». De gros pétards utilisés comme armes par destination, projectiles incandescents FRANCE 3 RÉGIONS
[size=16]* 14 JUILLET 2015 ROUBAIX NANCY (54) [/size]Des incendies aux allures de guet-apens puisque pompiers et policiers étaient accueillis par des «caillassages». Le pare-brise d’un véhicule de police a d’ailleurs été brisé par un projectile. Vers 2 h, ce sont deux véhicules qui étaient en proie aux flammes et les secours ont dû intervenir avec un support policier. Des cocktails Molotov semble-t-il prédisposés à proximité du bâtiment Champagne, ont également été retrouvés L'EST RÉPUBLICAIN
[size=16]* 14/15 JUILLET 2015 CHAMPIGNY-SUR-MARNE (94) : Le commissariat a été visé par un tir de mortier et les policiers ont utilisé leurs flash-balls pour repousser des assaillants, sans qu’il n’y ait d’interpellation [/size]LE PARISIEN
[size=16]* 14/15 JUILLET 2015 MONTIGNY-LÈS-CORMEILLES (95) : Le poste de police visé par deux jets de cocktails Molotov [/size]LE PARISIEN
[size=16]* 14/15 JUILLET 2015 MEYLAN (38) : Les locaux de la Police municipale incendiés [/size]FRANCETV INFO
[size=16]* 14/15 JUILLET 2015 CONFLANS-SAINTE-HONORINE (78) : Lle commissariat visé par un tir de fusée de feu d’artifice [/size]LE PARISIEN
[size=16]* 15/16 JUILLET 2015 MARSEILLE (13) : Le commissariat du 3e visé par deux cocktails molotov [/size]LA PROVENCE
[size=16]* 15 JUILLET 2015 GRIGNY (91) L[/size]es forces de police ont à nouveau essuyé des jets de pierres, bouteilles, cocktails Molotov lancés par une cinquantaine de jeunes LE PARISIEN
[size=16]* 16 JUILLET 2015 CHANTELOUP LES VIGNES (78) Cocktail Molotov et tir de mortier contre les policiers [/size]LE PARISIEN
[size=16]* 16 JUILLET 2015 CHELLES (77) Les policiers, qui ont entre-temps reçu le soutien de leurs collègues du commissariat de Chelles, sont caillassés par une vingtaine de jeunes [/size]LE PARISIEN
[size=16]* 17 JUILLET 2015 BEAUVAIS (60) Guet-apens : sapeurs-pompiers et policiers caillassés par une vingtaine de jeunes cagoulés qui ont bombardé le camion avec des cailloux, cassant le pare-brise [/size]LE PARISIEN
[size=16]* 17 JUILLET CASTRES (81) LA Police caillassée, pare-brise cassé, insultes diverses en flots continus et des jets de pierres de la part d'un groupe d'une quinzaine de jeunes [/size]LA DÉPÊCHE
[size=16]* 17 JUILLET 2015 MANTES LA JOLIE (78) Les policiers ont essuyé des jets de projectiles, bouteilles en verre jetées depuis les étages d'un immeuble [/size]INFONORMANDIE
[size=16]* 28 JUILLET 2015 SAINT NAZAIRE (44) L[/size]es forces de l’ordre reçoivent un second appel : ils dépêchent alors sur place plusieurs véhicules de police. Mais là encore, ils sont la cible de projectiles. Un pavé est notamment jeté par l’un des jeunes sur une voiture de police, fort endommagée OUEST FRANCE
* 28 JUILLET 2015 SAINT NAZAIRE (44) La police à nouveau la la cible d’agressions projectiles divers, tels des œufs, abricots et un pavé jeté sur une voiture de police OUEST FRANCE

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10459
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

ÉCONOMIES SUR LES REPAS SERVIS AUX MILITAIRES

Message par Joss le Lun 14 Sep 2015 - 18:54

LA COUR DES COMPTES VEUT DES ÉCONOMIES SUR LES REPAS SERVIS AUX MILITAIRES
.
5 SEPTEMBRE 2015 ZONE MILITAIRE
.
En 2013, environ 52 millions de repas ont été servis aux militaires, dont 40 millions sur le territoire national, 7 millions en opérations extérieures et 5 millions à bord des navires de la MARINE NATIONALE. Aussi, la COUR DES COMPTES a voulu savoir s’il n’y avait pas là matière à faire des économies : 1 euros de gagné sur le rata, c’est 40 millions qui ne sont pas dépensés comme aurait dit M. DE LA PALICE.
.
D’où son référé qu’elle vient de publier à ce sujet le 4 septembre. N’ayant pas été en mesure de déterminer par elle-même le coût des repas servis dans les mess, la COUR DES COMPTES a pris les estimations données par le MINISTÈRE DE LA DÉFENSE.
.
Ainsi, ce dernier a indiqué que le coût d’un repas servi sur le territoire national est de 15,60 euros. Et cela, avancent les magistrats de la rue Cambon, «sans que soit intégrée dans ce prix la rémunération des personnels employés dans les fonctions «support», estimés à 570 personnes, qui devrait venir le majorer». Et d’ajouter : «Ce prix de revient devrait d’autant plus être maîtrisé que de très nombreux militaires bénéficient de la gratuité des repas, sur des bases juridiques dont la COUR a déjà eu l’occasion de souligner la fragilité».
.
Aussi, la COUR DES COMPTES estime ce coût beaucoup trop élevé par rapport à celui des repas facturés à 9,70 euros «dans le cadre d’une externalisation auprès d’un prestataire privé».
.
[...] le ministre a répondu à la COUR DES COMPTES que les économies possibles qu’elle a mises en avant lui paraissent «largement surévaluées». Mais il a quand même tenu à rassurer les magistrats : son «ministère n’en reste pas moins mobilisé par la recherche de gains budgétaires et de réductions de coût sur la fonction restauration».

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10459
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

L'HÉBERGEMENT DE SOLDATS SUSCITENT L’INDIGNATION

Message par Joss le Lun 14 Sep 2015 - 21:10

SENTINELLE : DES PHOTOS D’UN LIEU D’HÉBERGEMENT DE SOLDATS SUSCITENT L’INDIGNATION SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


.
12 SEPTEMBRE 2015 ZONE MILITAIRE
.

Quelques photos montrant un dortoir où sont logés des militaires engagés dans l’OPÉRATION INTÉRIEURE SENTINELLE ont provoqué un émoi certain sur les réseaux sociaux. Et surtout des réactions indignées.
.
Ces clichés, dont on ignore où et quand ils ont été pris, montrent d’une manière crue les conditions dans lesquelles sont hébergés ces soldats : aucune armoire pour ranger les effets tant personnels que militaires, des sacs éparpillés aux côtés de Famas alignés et des lits de camp, des fils à linge qui traversent la pièce, un extincteur, non fixé au mur, posé sur le sol, et, le fin du fin, une colonie de cafards. Bref, c’est un véritable capharnaüm !
.
Parmi les nombreux intervenants qui ont commenté ces photos, l’on trouve le témoignage d’un soldat qui dit vivre la même chose, dans un «certain fort», avec une chambre prévu pour 8 mais qui loge en réalité deux fois plus de personnels et des changements tous les 3 jours, ce qui fait qu’il n’est pas possible de s’organiser.
.
Pourtant, comme l’OPÉRATION SENTINELLE [ndlr, lancée en janvier 2015] s’inscrit dans la durée, le MINISTRE DE LA DÉFENSE, JEAN-YVES LE DRIAN, a annoncé des mesures pour améliorer l’hébergement des militaires, comme cela a récemment été le cas à STRASBOURG ou encore à SATORY.
.
Mais l’ÉTAT-MAJOR DES ARMÉES avait prévenu, en juillet dernier : «cette évolution du soutien n’est qu’un commencement».

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10459
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

ARMÉE... C'EST LA [DAESH]... NON, LA DÈCHE

Message par Joss le Ven 4 Déc 2015 - 20:47

ARMÉE... C'EST LA DAESH DÈCHE

4 DECEMBRE 2015 LE PARISIEN


L'accélération des frappes contre Daech n'était pas prévue. Avec 680 bombes larguées depuis le début de l'opération «Chammal» en 2014, la France se retrouve à court, selon Le Monde ce vendredi. Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian aurait ainsi commandé des munitions aux entreprises américaines en urgence.
Plusieurs centaines de bombes guidées GBU seraient demandées par l'exécutif français. La commande était prévue, mais pas avant fin 2016. L'intensification des frappes contre le groupe Etat islamique a accéléré le calendrier. Surtout qu'une partie des stocks de GBU a été cédée à l'Arabie saoudite fourire précise le quotidien.

Pour autant, la France va devoir faire preuve de patience. Les Etats-Unis pourraient mettre du temps avant de livrer puisqu'ils se sont engagés à fournir 8000 bombes à... l'Arabie saoudite. Le royaume est actuellement en guerre contre les rebelles chiites au Yémen.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10459
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

CES ANCIENS MILITAIRES PARTENT COMBATTRE DAECH POUR «LAVER L

Message par Joss le Mer 9 Déc 2015 - 10:53

CES ANCIENS MILITAIRES PARTENT COMBATTRE DAECH POUR «LAVER L'HONNEUR DE LA FRANCE»

8 DECEMBRE 2015 LE FIGARO

PHILIPPE a créé cette brigade pour aller aider les CHRÉTIENS D'ORIENT. D'ici la fin de l'année, il aura envoyé 70 hommes sur le terrain. Une goutte d'eau, dit-il, pour «laver l'honneur de la FRANCE».


«Assyriens et Français athées et chrétiens pour la protection des CHRÉTIENS D'ORIENT et la lutte contre l'EIIL. Parce que nous ne pouvons fermer les yeux, nous ne pardonnons pas et nous ne cautionnons pas, nous agissons» : c'est ainsi que la Légion franco-assyrienne (ASSYRIAN FRENCH LÉGION-AFL) définit son projet sur SA PAGE FACEBOOK. Leur but premier : «Créer une armée chrétienne pour lutter contre la barbarie islamique, protéger les CHRÉTIENS D'ORIENT et toutes les populations opprimées par celle-ci.»

Ces combattants ont été repérés par DAECH. Dans un des numéros de DAR AL-ISLAM, LE MAGAZINE DE L'ÉTAT ISLAMIQUE EN FRANÇAIS, dans la rubrique «Dans les mots de l'ennemi», on peut lire : «Des anciens soldats français, américains, viennent en SYRIE pour jouer le rôle manqué de l'Occident, poussé par un désespoir des plus totals (sic). Certains se réunissent maintenant sous une bannière nommée DWEKH NASHWA».

PHILIPPE est un ancien militaire de 58 ans. C'est lui qui a créé l'AFL. Il refuse de donner davantage de détails sur son parcours. Dès 2014, il a cherché à prendre contact avec des ONG pour aller aider les CHRÉTIENS D'ORIENT. Il part avec un groupe d'anciens en IRAK pour aller reconstruire une église. C'est là qu'il rencontre DWEKH NASHWA (DWEKH NAWSHA signifie «prêts au sacrifice» en dialecte araméen), une milice chrétienne reliée au parti assyrien, qui l'alerte sur la nécessité de protéger les Chrétiens et les Yazidis persécutés par DAECH. Il décide alors, avec un groupe de jeunes retraités ayant 10 ou 15 ans de service dans l‘armée, de partir combattre. Au début de l'année prochaine, il aura envoyé 70 personnes sur le terrain. Il a trois groupes répartis sur trois fronts : à SINJAR à la frontière syrienne, dans le Nord de l'IRAK et sur la plaine de NINIVE.

«UN MÉLANGE DE 14-18 ET DE GUERRE MODERNE»

«On a deux groupes qui se battent avec les PESHMERGAS, ils en prennent vraiment plein la gueule. L'autre jour, ils se sont même pris des bombes par des Rafale français, parce qu'ils ont trop avancé sur la ligne de front , rigole-t-il. Les combattants sont de purs volontaires. Ils déboursent entre 3000 et 3500 euros d'équipement. Un billet d'avion aller pour ERBIL (le retour n'est pas prévu). Ensuite, sur place, ils choisissent leur armement». Ils doivent obtenir une carte de résident permanent et un permis de port d'armes. Pour cela, ils passent systématiquement par le parti politique chrétien ATRANAYA (ASSYRIAN PATRIOTIC PARTY), qui, grâce à ses députés, peut obtenir des papiers aux soldats.

PHILIPPE raconte le quotidien de la guerre. «Du côté de l'IRAK où on se bat, ce sont des grandes plaines et des monts. Ce n'est pas vraiment de la guérilla, qui se trouve plutôt dans les villes. Ici, c'est un mélange de 14-18 et de guerre moderne. Dès qu'une position est prise, on construit des tranchées avec des bulldozers. Du côté de DAECH, c'est moins poétique que leurs histoires de martyrs. L'autre jour, mes gars, incorporés dans une unité de PESHMERGAS, ont à 25, fait 9 morts et 70 prisonniers. Loin de mourir en martyrs, les djihadistes se rendaient. Ils y en avaient deux qui parlaient français. Ils croyaient que ça allait les aider, je peux vous dire qu'ils ont été mal reçus !», raconte-t-il, tout en étant sceptique sur l'efficacité des bombardements : «Ça fait un an que la FRANCE est censée bombarder DAECH, mais nous on a vu que cinq bombardements, un tous les deux mois».

« C'est pas du tourisme de guerre, tout le monde ne peut pas y aller, il faut avoir une solide expérience et du sang froid, parce qu'on risque quand même de terminer en tenue orange. »

PHILIPPE, CHEF DE LA BRIGADE AFL

Le profil type de ses gars ? «80 % sont issus de la LÉGION ÉTRANGÈRE, des régiments d'élite ou des forces spéciales». La moyenne d'âge doit être de 35 ans. Le plus jeune, un aide de camp, a 23 ans. Le plus vieux, MARTIN, DONT NOUS AVIONS RECUEILLI LE TÉMOIGNAGE, a 60 ans. La sélection est rude, et PHILIPPE ne laisse pas partir n'importe qui. «C'est pas du tourisme de guerre, tout le monde ne peut pas y aller, il faut avoir une solide expérience et du sang froid, parce qu'on risque quand même de terminer en tenue orange», détaille PHILIPPE. «Après les premiers attentats de CHARLIE HEBDO, on a eu 120 demandes, seuls 8 sont effectivement partis. On élimine tous les nazillons, tous ceux qui veulent casser du musulman. Là-bas, on se bat avec des musulmans, LES PESHMERGAS ! On recale aussi les cadres supérieurs qui nous proposent six mois de congés sabbatiques», dit-il en riant.

«LAVER L'HONNEUR DE LA FRANCE»

Après les dernières ATTAQUES DE PARIS, le 13 novembre, les prises de contacts ont explosé: 20 à 30 demandes par jour, selon PHILIPPE. «Il nous manque qu'une chose : le pognon», raconte-t-il. Il peste contre la «TASK FORCE LAFAYETTE», un groupe de jeunes combattants extrêmement médiatisés qui n'a, selon lui, envoyé personne sur le terrain. «Pendant qu'ils se pavanaient sur CANAL +, nous, on était déjà sur le front». Des «escrocs» selon lui, qui ont profité de leur médiatisation pour récolter des dons, abusant parfois de la crédulité de sympathisants «Nous, on avait fait une cagnotte LEETCHI de 4000 euros, mais on nous l'a supprimé».

Lorsqu'on lui demande s'il a l'impression d'être utile, PHILIPPE raconte cette anecdote sordide. Un jour, deux de ses gars ont libéré un village. Il y avait trois femmes YAZIDIS, qui avaient été RÉDUITES EN ESCLAVAGE SEXUEL PAR LES DJIHADISTES DE DAECH. «Lorsqu'elles ont entendu parler français, elles ont été prises de panique et se sont cachées. Les pires sévices qu'elles avaient subi, c'étaient des djihadistes français qui les leur avaient infligés.» Avant d'ajouter : «C'est pour ça qu'on est là, pour racheter l'honneur des Français. Pour montrer qu'on n'est pas tous des enfoirés de djihadistes venus couper des têtes. On n'est pas là pour mourir pour notre IPHONE, mais pour l'honneur et pour la FRANCE», dit-il.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10459
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

OPÉRATION SENTINELLE DES SOLDATS OBLIGÉS DE S’INSCRIRE À UN

Message par Joss le Mar 12 Jan 2016 - 10:24

OPÉRATION SENTINELLE DES SOLDATS OBLIGÉS DE S’INSCRIRE À UN CLUB DE SPORT POUR PRENDRE UNE DOUCHE

11 JANVIER 2016 ZONE MILITAIRE


Voilà maintenant un an que l’OPÉRATION INTÉRIEURE SENTINELLE a été lancée avec plus de 10.000 militaires affectés à la surveillance et à la protection des sites sensibles.

Au cours de ces derniers mois, plusieurs aspects de cette mission intérieure ont été évoqués sur ce site, que ce soit au sujet de ses conséquences sur la préparation opérationnelle des forces ainsi que sur le moral des soldats, de son impact sécuritaire et des conditions dans lesquelles elle a lieu, à commencer par la question de l’hébergement des troupes sollicitées.

Quand un soldat enchaîne plusieurs missions de 6 semaines sur le territoire national, il peut s’attendre à avoir des conditions d’hébergement autres que celles qu’il a l’habitude de trouver au début d’une opération extérieure. «Il serait paradoxal qu’ils [les soldats] soient mieux installés à GAO qu’à PARIS !», AVAIT MÊME RÉSUMÉ, en avril dernier, le GÉNÉRAL JEAN-PIERRE BOSSER, le CHEF D’ÉTAT-MAJOR DE L’ARMÉE DE TERRE (CEMAT).

«À partir du moment où l’urgence fait place à la permanence, ils méritent des conditions décentes pour se reposer, s’alimenter et se détendre», avait encore avancé le GÉNÉRAL BOSSER.

Depuis, des progrès ont certes ÉTÉ FAITS. Mais, visiblement, ils ne sont PAS ENCORE SUFFISANTS. Du moins si l’on en juge par les témoignages de soldats recueillis par FRANCE INFO, ce 11 janvier.

«J’ai vu des pièces insalubres, où on n’irait pas mettre des SDF ni des réfugiés, avec des rats qui passent partout, des fuites d’eau», a ainsi affirmé «XAVIER», un militaire qui témoigné anonymement. Un de ses camarades, désigné par le prénom «FRANÇOIS», a dit avoir vu, lors d’une mission dans l’est de la FRANCE, «deux douches pour 150 bonhommes, dans un bâtiment militaire désaffecté, avec du moisi sur les murs».

Dans le 11e arrondissement de PARIS, nous apprend FRANCE INFO, des soldats ont même été obligés de s’inscrire à un club de sport, à leurs frais, non pas pour faire de la gonflette mais simplement pour avoir accès à des douches.

«Cette différence de traitement» avec les CRS et les gendarmes, qui logent à l’hôtel, finit par «agacer les soldats», avance GAËLLE JOLY, qui a réalisé ce reportage sur l’OPÉRATION SENTINELLE.


_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10459
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

QUI EST PRET A SE BATTRE POUR SON PAYS ?

Message par Joss le Ven 15 Jan 2016 - 22:29

QUI EST PRET A SE BATTRE POUR SON PAYS ?

15 JANVIER 2016 LES CRISES


_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10459
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

OPÉRATION SENTINELLE VUE PAR DES SOLDATS

Message par Joss le Sam 16 Jan 2016 - 20:41

OPÉRATION SENTINELLE VUE PAR DES SOLDATS

11 JANVIER 2016 FRANCETV.INFO

Le jour où la situation réelle ne pourra plus être dissimulée, les militaires seront appelés à la rescousse pour entretenir un minimum de sécurité dans ce pays, mais la sécurité de qui au fait ? La nôtre ou celle de nos institutions ? De nos politiques ? Sauf que la «GRANDE MUETTE» qui depuis trop longtemps déjà subit les plans blancs et et les rythmes infernaux risque de faire un choix qui ne sera pas celui de la république, mais celui du peuple….

Nos militaires obéissent, car ils n’ont pas le choix, tout refus d’un ordre peut entrainer des conséquences désastreuses, mais la colère est pourtant présente, et la marmite est en ébullition depuis un moment déjà…


Cela fera un an demain que l’OPÉRATION SENTINELLE a été déployée pour assurer la sécurité de notre territoire. 10.000 soldats sont mobilisés à PARIS et en régions. Des militaires fatigués et démoralisés qui racontent l’envers du décor.

Si les militaires ne sont pas du genre à se plaindre, certains ont malgré tout accepté de raconter l’envers du décor, sous couvert d’anonymat. Surtout quand il s’agit de parler de leurs conditions de logement : des paillasses à même le sol, dans des casernes désaffectées, sans sanitaire, et sans chauffage. «J’ai vu des pièces insalubres, où on n’irait pas mettre des SDF ni des réfugiés, avec des rats qui passent partout, des fuites d’eau», raconte XAVIER, cadre dans l’armée.

Pendant les six semaines de sa mission Sentinelle dans l’est de la France, François a lui aussi dormi dans des conditions spartiates, « deux douches pour 150 bonhommes, dans un bâtiment militaire désaffecté, avec du moisi sur les murs ». A Paris dans le 11e arrondissement, une trentaine de soldats a dû s’inscrire à la salle de sport du quartier, à ses frais, pour avoir accès à une douche. Des conditions d’autant plus difficiles à accepter que pour la même mission les CRS et les gendarmes eux sont logés à l’hôtel.

L’OPÉRATION SENTINELLE VUE PAR DES SOLDATS – UN REPORTAGE SIGNÉ GAËLLE JOLY

PARFOIS DES INSULTES

Un an après le début de l’OPÉRATION SENTINELLE, les militaires souffrent aussi d’un certain manque de reconnaissance.

«Au début, on avait tout de suite quelqu’un qui nous apportait un café, un chocolat, à manger, c’était impressionnant, on avait beaucoup de compassion», raconte FRANCIS, chef de section dans l’armée, il commande en ce moment des hommes sur l’OPÉRATION SENTINELLE, dans le sud de la FRANCE. Ce gradé était à PARIS au tout début de l’opération, et il a vu le changement de comportement des gens. «On a des jeunes d’origine musulmane, qui sont insultés par des gens de confession juive, qui leur demandent ce qu’ils font à monter la garde devant une synagogue. On a ce genre de discours, des fois».

Ajoutez à cela les horaires des patrouilles «épuisantes», de 5h à 23h, très peu de congés en famille, pas ou peu d’entrainement, d’après le soldat XAVIER, «les militaires seraient de plus en plus nombreux à quitter l’armée». Et quand il voit le nombre de personnes qui se sont inscrites à l’armée après les attentats, «je pense qu’ils vont être déçus».

Sur FACEBOOK, les femmes de militaires se lâchent plus ou moins anonymement, car si nos militaires ne peuvent se plaindre, leurs épouses le peuvent, elles ! En voici un témoignage qui va justement dans ce sens :

20 FEVRIER 2015 FACEBOOK


Bonjour à tous,

Je souhaite vous faire partager mon combat . Merci

MA LETTRE ADRESSÉE AU MINISTRE DE LA DÉFENSE, AU PREMIER MINISTRE ET AU PRÉSIDENT

Mr le ministre,

Je suis une épouse de militaire outrée , outragée de constater le mépris que vous portez à notre armée.

Ces hommes et femmes sont déployés sur le territoire national afin d’assurer la sécurité des français et de leurs institutions dans le cadre du PLAN VIGIPIRATE. Nos soldats sont logés pour la plus grande majorité dans des conditions honteuses dans nos villes, certains à PARIS dorment dans des tentes, d’autres sont hébergés dans des bâtiments désaffectés sans rien pour assurer leur confort minimum (hygiène corporelle et vestimentaire). Nos militaires sont obligés de prendre sur leur dénier personnel pour pourvoir à vos manquements inacceptables. Je prend pour exemple la situation des hommes que vous avez déployés à NICE, ils sont 150 militaires logés dans une ancienne maison de retraite délabrée, ils ont 2 douches et aucun lavabo avec miroir pour pouvoir se raser correctement, nos soldats n’ont pas de machine à laver, ni d’étendoir.

Mr le ministre trouvez vous cette situation compatible avec vos grand discours sur le respect de notre armée ? En ce qui me concerne je vous répond NON !!
Mr le ministre combien de temps encore, allez vous laissez perdurer cette aberration ?

Mr le ministre, un gouvernement qui se permet de loger, de nourrir, de distribuer des aides à n’en plus finir à des clandestins aux frais des contribuables et qui ne démontre aucun respect, aucun honneur envers nos militaires et un gouvernement que je vomis !

J’en terminerai Mr le ministre en vous signifiant que je ne lâcherai rien pour nos militaires, que je suis prête à aller très loin de mon combat pour nos soldats qui eux œuvrent chaque jour en FRANCE et à l’étranger pour notre sécurité.

Vous comprendrez, monsieur que je ne vous salue point.





FACEBOOK.COM/INFOS.SOLDATS TROUVÉ SUR OPEX360



VENTE DES CASERNES, AUGMENTATION DES EFFECTIFS MILITAIRES, VERS UNE CRISE DU CANTONNEMENT ?

10 NOVEMBRE 2015  INFOS.FNCV.COM

L’actualisation de la LOI DE PROGRAMMATION MILITAIRE (LPM) 2014-2019 porte le format de la FORCE OPÉRATIONNELLE TERRESTRE (FOT) de 66.000 à 77.000 soldats. Le premier défi à relever pour l’ARMÉE DE TERRE est donc celui du recrutement : il lui faut trouver 5.500 militaires du rang supplémentaires d’ici la fin de cette année par rapport à ce qu’elle avait initialement prévu… Et, en 2016, elle devra en recruter 14.000, soit 16% de plus par rapport à 2015.

«Nous serons alors le premier recruteur de FRANCE pour des contrats supérieurs à un an», a affirmé le GÉNÉRAL JEAN-PIERRE BOSSER, le chef d’ÉTAT-MAJOR DE L’ARMÉE DE TERRE (CEMAT), lors de son audition devant les députés de la COMMISSION DE LA DÉFENSE à l’occasion de l’examen des crédits alloués aux forces armées en 2016.

Évidemment, un tel effort suppose une charge de travail accrue pour la chaîne de recrutement, qui va du recruteur à la formation initiale du jeune soldat en passant par le service de santé. En outre, cela exige aussi des ressources supplémentaires dans les domaines de l’habillement et des infrastructures.

Or, globalement, le CEMAT a décidé de ne pas recréer des régiments mais de «densifier» ceux qui ont échappé aux dernières vagues de restructurations, en leur ajoutant une compagnie (ou un escadron) supplémentaire. Du coup, il va falloir pousser les murs des casernes pour faire de la place.

Ainsi, par exemple, le 3e RÉGIMENT DE PARACHUTISTES D’INFANTERIE DE MARINE (RPIMa) de CARCASSONNE comptera, en 2016, une nouvelle compagnie forte de 175 hommes, composée de 3 sections de combat et d’une autre d’appui comprenant le groupe mortier, le groupe tireurs d’élite et le groupe anti-chars. Pour la loger, il faudra aménager un bâtiment, sans doute sur le terrain de sport de la CASERNE LAPERRINE.

«Pour réaliser les 5 500 recrutements dans les délais, je n’ai pas pu étudier dans le détail les capacités d’accueil de chaque régiment», a admis le GÉNÉRAL BOSSER lors de son audition à l’Assemblée.

«Une répartition sur mesure, prenant en compte l’infrastructure et les moyens aurait constitué une solution rationnelle, mais les régiments comme les élus n’auraient pas compris cette inégalité de traitement. En effet, affecter trente ou cent cinquante militaires dans une ville comme CHARLEVILLE-MÉZIÈRES n’a pas le même effet, l’implantation d’une compagnie du génie supplémentaire représentant presque trois PME en plus !», a précisé le CEMAT.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10459
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

LES NOUVEAUX FUSILS D'ASSAUT DE LA BAC SONT ARRIVÉS... MAIS

Message par Joss le Sam 5 Mar 2016 - 11:58

LES NOUVEAUX FUSILS D'ASSAUT DE LA BAC SONT ARRIVÉS... MAIS TIRENT DE TRAVERS

2 MARS 2016 NOUVEL OBS

Le ministère de l'Intérieur avait dévoilé ce lundi - non sans fierté - le nouveau matériel des forces des brigades anticriminalité (BAC) de la préfecture de Paris. Dans ce nouvel arsenal, les 204 nouveaux fusils d'assaut de type HK G36, doivent permettre aux forces de police de lutter à armes égales avec les nouvelles formes de criminalité.

"Il était nécessaire que vous soyez en mesure de répliquer aux tirs d’armes de type Kalachnikov que certains criminels n’hésitent désormais plus à utiliser contre vous", a déclaré le ministre.

Problème, plusieurs rapports militaires, restés confidentiels jusqu'alors, pointent les nombreux défauts de ces fusils. En clair, l'arme a tendance à tirer de travers, révèle "Le Point". Pire, certains de ses composants en plastique auraient tendance à se déformer à partir de 23 °C...

Bon courage aux agents de la BAC !

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10459
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: ARMÉE FRANÇAISE : C’EST LA MISÈRE

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum