MARTHE ET MARIE

EUROPE A VENDRE

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE PORT DE CAPRI EST À VENDRE

Message par Joss le Mar 25 Aoû 2015 - 18:46

LE PORT DE CAPRI EST À VENDRE

24 AOÛT 2015 LE POINT

Portisco en Sardaigne, Arechi à Salerno près de Naples, Trieste sur la mer Adriatique, Roccella Jonica en Calabre et Capri, dans la baie de Naples. Du nord au sud de l'Italie, les ports entrent en crise. En tout, le gouvernement transalpin a décidé de céder aux enchères 5 ports et leurs 2 500 places de bateau pour une valeur estimée à au moins 50 millions d'euros, dévoile le Corriere della Sera.

Toutes ces « marinas » étaient jusqu'ici gérées par Invitalia, l'agence nationale d'investissement dépendant du ministère de l'Économie. Mais, la mission de valorisation du patrimoine de ces ports, qui devait attirer les investisseurs, n'ayant jamais été faite, l'État a dû réagir. Les candidats ont jusqu'à la fin août pour déposer leurs offres.
Le marché du port : entre privé et public

À Capri, où 300 emplacements sont disponibles, c'est finalement la commune, déjà en possession de 51 % des parts du port, qui se porterait acquéreur des 49 % restants. En Sardaigne, en revanche, un entrepreneur privé serait sur le point de récupérer les 589 anneaux de la très chic marina de Portisco. Celle d'Arechi, quant à elle, est détenue à 70 % par la famille Gallozzi, propriétaire du Gallozzi Group, spécialisé dans l'industrie nautique. Seuls 30 % sont donc à acquérir.

Les nouveaux propriétaires auront du travail pour remplir ces marinas, occupées actuellement seulement à moitié, selon les chiffres du quotidien économique Il Sole 24 Ore, quand celles des voisins français, croates ou grecs sont pleines à 90 %. Ils devront par ailleurs faire face à la concurrence des 57 nouveaux ports qui sont actuellement en construction en Italie, représentant 22 650 places en plus.
10 milliards d'euros à récupérer

À son arrivée au pouvoir en février 2014, le gouvernement de Matteo Renzi (centre gauche) avait annoncé vouloir privatiser un grand nombre d'entreprises publiques dans le but de récupérer 10 milliards d'euros. L'an dernier, l'État avait ainsi placé en Bourse une partie de Fincantieri (chantiers navals) et de Rai Way (télécommunications). Poste Italiane (poste) devrait suivre en octobre.


Dernière édition par Joss le Mer 2 Sep 2015 - 8:39, édité 1 fois

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10491
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

AILE DU CHATEAU DE VERSAILLES A VENDRE

Message par Joss le Mar 1 Sep 2015 - 19:19

AILE DU CHÂTEAU DE VERSAILLES A VENDRE

LE CHÂTEAU DE VERSAILLES POURRAIT BIENTÔT ACCUEILLIR UN HÔTEL


18 AOUT 2015 YAHOO

Bientôt, il sera possible de se prendre pour le Roi Soleil le temps d’une nuit. Mais cette lubie aura un prix, sans doute très élevé, car le voyage dans le temps se fera grâce à une chambre d’hôtel située dans le château de Versailles. L’établissement public du monument historique a lancé un appel d’offres pour transformer en hôtel tout une aile inoccupée depuis 2008. L’accès à l’hôtel se fera de l’extérieur du parc du château, mais certaines chambres donneront sur l’Orangerie.

Une concession accordée pour 60 ans

Ce projet s’inscrit dans une démarche plus globale destinée à implanter de l’activité économique au sein des monuments historiques. Cette politique a été voulue il y a quelques années déjà par le ministère de la Culture et le secrétaire d’Etat au Tourisme. La concession accordée à l’hôtelier qui remportera l’appel d’offre sera de 60 ans. Mais d’importants travaux seront à sa charge, notamment pour rénover la toiture et certains murs. L’investissement est évalué à plus de 10 millions d’euros.

Le groupe AccorHotels est dans la course

Selon le Journal du Dimanche (JDD), AccorHotel a manifesté son intérêt pour le projet. Le porte-parole du groupe a déclaré à l’AFP : « Ce qui serait surprenant, c’est qu’on ne fasse pas partie de ceux qui soumettent un projet. A partir du moment où vous êtes numéros un sur le marché, c’est logique qu’on soit dans le course. » Les autres candidats ont jusqu’au 14 septembre pour se manifester. Le meilleur dossier sera désigné au début de l’année 2025.

« Ce patrimoine doit rester dans le patrimoine des Français. »

Si pour les pouvoirs publics ce projet est l’occasion de rénover partiellement un monument historique à moindre frais, certains s’émeuvent qu’il tombe en partie entre les mains d’un groupe privé. L’association coordination défense de Versailles s’oppose ainsi à cet appel d’offre et dénonce une atteinte à ce lieu prestigieux. Son président Arnaud Upinsky affirme que « ce patrimoine doit rester le patrimoine des Français. Il ne doit pas passer dans le domaine privé. » Et de conclure : « Un hôtel n’a pas sa place à cet endroit-là. »


_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10491
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

COLÈRE DE L'AUTRICHE QUAND LA FRANCE VEND SON PATRIMOINE AU

Message par Joss le Mar 1 Sep 2015 - 19:52

COLÈRE DE L'AUTRICHE QUAND LA FRANCE VEND SON PATRIMOINE AU QATAR



27 AOUT 2015 L'EXPRESS

Selon nos informations, Paris souhaite se séparer du magnifique palais qui abrite l'Institut culturel français, dans la capitale autrichienne, afin de le vendre au Qatar. Un projet qui provoque une forte opposition sur place


La France compte vendre au Qatar le palais exceptionnel qui abrite l'Institut français de Vienne : joint par L'Express, un diplomate du Quai d'Orsay ne dément pas être en négociations exclusives avec l'émirat.  

Coûteux en entretien et en rénovation, ce monument historique de prestige, classé et connu de tous les Viennois, est un bâtiment de style néoclassique, érigé en 1834. Il a été acquis par la République française aux héritiers d'une famille noble dans les années cinquante. Symbole de la coopération mise en place entre l'Autriche et la France après la Seconde Guerre mondiale, il est sans équivalent, car il jouit également d'un très grand parc en plein centre-ville.
"Contenir les ambitions du Qatar"

Le voir aujourd'hui passer entre les mains du Qatar suscite l'opposition du maire de Vienne, du chancelier autrichien et même du président de la République, tous trois sociaux-démocrates et francophiles, qui, selon nos informations, sont intervenus, en vain.

"Dans le Golfe, les Autrichiens ont toujours essayé de contenir les ambitions du Qatar. Ils ont un contact privilégié avec Oman," décrypte Louis Sarrazin, conseiller de l'Assemblée des Français de l'étranger, pour qui la France aide son allié à améliorer son implantation en Europe centrale, au détriment de ses amitiés traditionnelles. Selon lui, la vente porterait sur 23 millions d'euros. Une somme record.

Vienne est certes la capitale de la petite Autriche, mais c'est aussi le siège de nombreuses organisations internationales de premier ordre et, avec New-York et Genève, c'est l'une des plaque-tournantes incontournables des relations diplomatiques.

L'extrême-droite surfe sur la peur de l'islam

En octobre, des élections municipales ont lieu à Vienne et l'extrême-droite, qui surfe sur la peur de l'islam, a le vent en poupe. "Sacrifier un institut culturel et laisser s'installer au même endroit le quartier général du financement du terrorisme, c'est n'importe quoi", s'emporte le sénateur socialiste Jean-Yves Leconte, selon qui toutes les alternatives crédibles proposées au ministère pour maintenir l'Institut en ses murs ont été vite balayées.

Le parti autrichien d'extrême-droite FPÖ est allié, au niveau européen, avec celui de Marine Le Pen. Le FN est un ennemi déclaré de l'émirat. Mais à l'image d'un Bruno Le Maire en France, les critiques envers le Qatar se font de plus en plus ouvertes.

L'Autriche a fait passer une loi interdisant les financements étrangers des institutions musulmanes, qui visait surtout à réduire l'influence de la Turquie et des pays arabes sunnites sur la pratique de l'islam sur son territoire. Elle a maille à partir avec un institut de dialogue des religions financés par l'Arabie saoudite, hérité de son alliance traditionnelle avec le royaume, mais aujourd'hui critiqué par le chef du gouvernement lui-même, Werner Faymann, comme étant un cheval de Troie wahhabite en Europe.
Tradition francophone et lycée d'élites

Le Palais Clam-Gallas de Vienne est l'une des plus belles propriétés de la France à l'étranger. L'Autriche, État observateur de la francophonie, est un pays de tradition francophone. Notre langue y est encore la deuxième enseignée à l'école, après l'anglais, et la radio publique ORF diffuse chaque jour des informations en français.

Les jardins des Palais constituent un domaine de 4,5 hectares qui abrite également le lycée français (1800 élèves et 200 professeurs), établissement parmi les plus côtés d'Autriche, qui accueille les enfants des élites politiques, économiques et artistiques locales, ainsi que ceux des diplomates occidentaux, africains ou asiatiques. Une pétition contre la vente, lancée sur Internet, a été signée par près de 6000 personnes.

De son côté, le Quai d'Orsay estime officiellement que la France n'a plus les moyens d'entretenir un tel bâtiment, jugé surdimensionné et dont la rénovation, nécessaire, coûterait au moins 4 millions d'euros. Exprimés sous le couvert de l'anonymat, les avis sont plus nuancés: "Dans la maison, personne ne comprend les motivations réelles de cette opération alambiquée et qui se fait en catimini, mais Fabius y tient absolument", résume, gêné, un diplomate.

Que le Qatar se porte finalement acquéreur ou non, l'Institut culturel fera de toute façon ses ses cartons en août 2016. Son déménagement dans un quartier périphérique de Vienne est d'ores et déjà décidé

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10491
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

FORÊTS DOMANIALES À VENDRE : L'ANNONCE QUI MET LE FEU À L'ON

Message par Joss le Dim 18 Oct 2015 - 14:24

FORÊTS DOMANIALES À VENDRE : L'ANNONCE QUI MET LE FEU À L'ONF



13 OCTOBRE 2015 CHALLENGES

L'info est sortie dans le magazine Challenges il y a quelques jours. Pour réduire son déficit, l'Office National des Forêts pourrait privatiser une partie de la forêt domaniale, patiemment constituée depuis huit siècles par les rois de France, puis par la République !


En réalité, le Code Forestier autorise déjà la cession par l'Etat de petits massifs (moins de 150 hectares), à condition que l'exploitation ne soit pas rentable et que l'intérêt écologique soit faible. Mais le projet de contrat d'objectif 2016/2020 de l'ONF préconise de systématiser ces ventes pour boucher le trou de l'Office, qui s'élève à 400 millions. L'ensemble des syndicats de forestiers n'hésite pas à parler de "braderie" :

Cette nouvelle disposition heurte profondément les personnels de l’ONF car elle marquerait un virage sans précédent de la politique forestière de l’Etat qui initierait ainsi la privatisation au moins partielle du patrimoine forestier public.

Selon Christian Dubreuil, le directeur de l'ONF, c'est d'abord aux collectivités locales qu'il sera proposé d'acheter ces petites forêts. Ou de les échanger contre des bois communaux pour rationaliser l'exploitation de part et d'autre. Mais la cession au privé n'est pas exclue.

En Lorraine, où la plus grandes partie des forêts sont publiques (Etat et collectivités), le sujet est sensible. Après l'annonce de la fermeture du campus ONF de Velaine-en-Haye, cette annonce pose la question du rôle de la puissance publique à l'heure du "tout économique". L'administration des Eaux et Forêts remonte à Philippe le Bel, mais ça ne fait pas si longtemps qu'on lui demande d'être rentable.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10491
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

LA MAISON DE L'ALSACE À PARIS MISE EN VENTE

Message par Joss le Mer 21 Oct 2015 - 20:28

LA MAISON DE L'ALSACE À PARIS MISE EN VENTE

24 OCTOBRE 2015 DNA   SITE DE LA MAISON DE L'ALSACE

Les CONSEILS DÉPARTEMENTAUX DU HAUT-RHIN ET DU BAS-RHIN ont décidé de mettre en vente la MAISON DE L'ALSACE à PARIS, située AVENUE DES CHAMPS-ELYSÉES.


Une annonce a été publiée sur les sites internet des deux collectivités, une autre annonce au moins est parue dans la presse écrite parisienne.

"A vendre, immeuble haussmannien de caractère sur les Champs-Elysées, au coeur du quartier central des affaires", précise l'annonce visible sur le site du CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU HAUT-RHIN. L'annonce pour la vente de l'immeuble situé 39, AVENUE DES CHAMPS-ELYSÉES, vante la vue unique sur l'ARC DE TRIOMPHE et sur la TOUR EIFFEL et précise qu'il y a un restaurant sur quatre étages dans le bâtiment (dont deux étages en sous-sol).

Le prix de mise en vente n'est pas précisé, "nous consulter", dit l'annonce. La surface du bâtiment, est-il indiqué, est de 2200 m2, dont 590 m2 de restaurant et 130 m2 de locaux événementiels.

Outre les deux conseils départementaux, d'autres collectivités sont engagées dans cette institution, la Région et la Ville de STRASBOURG notamment.

Quelques éléments sur l'histoire de cette maison, publiés sur son site : "L’acquisition de cet immeuble remonte à juillet 1968, les CONSEILS GÉNÉRAUX DU BAS-RHIN 
ET DU HAUT-RHIN cherchant à s’implanter à PARIS, à l’instar des premières maisons régionales (la SAVOIE et la BRETAGNE notamment). Ils jetèrent leur dévolu sur cet immeuble dont l’acquisition représentait 7,8 millions de francs de l’époque. Cas unique, l’ALSACE est le seul territoire qui dispose de l’immeuble où siège
 sa représentation parisienne. La propriété de ce patrimoine immobilier est indivise entre les deux départements. À l’ouverture, en 1970, les CONSEILS GÉNÉRAUX privilégiaient déjà une politique économique en dédiant quatre étages au centre d’affaires. La promotion du tourisme et des produits régionaux complétait le projet et incluait l’agence de voyages". D'importants travaux de rénovation ont été lancés en 2012. Coût des travaux, donné sur le même site internet : 12,5 millions d'euros.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10491
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

BRETAGNE : FORÊTS ET DUNES À VENDRE

Message par Joss le Sam 14 Nov 2015 - 16:25



BRETAGNE : FORÊTS ET DUNES À VENDRE

12 NOVEMBRE 2015 LE TÉLÉGRAMME
.
[b]"À vendre" est-il placardé à l’entrée de plusieurs dunes et forêts bretonnes. Confronté à des difficultés financières, l’OFFICE NATIONAL DES FORÊTS (ONF) pourrait ainsi être contraint de céder des sites bretons. Un projet qui fait bondir syndicats et élus.

Plutôt discret jusqu’à présent, l’ONF est désormais sous les feux des projecteurs. Et ce, en raison d’une dette de 299 M€ sur un budget de 800 M€. Pour combler ce déficit, cet établissement public, créé sous PHILIPPE LE BEL, au XIII e siècle, n’exclurait pas de vendre une partie de son patrimoine forestier.

Employant 9.200 agents, l’ONF assure l’entretien de 1.300 forêts domaniales, propriétés de l’État. Le 3 décembre, le conseil d’administration de l’office se penchera sur son projet de contrat d’objectifs et de performance. À cette occasion et afin d’éponger ces dettes, l’ONF examinera la possibilité de vendre des forêts domaniales de moins de 150 hectares.

PAS D’OPÉRATIONS IMMOBILIÈRES

Les forêts concernées par ces cessions ne doivent pas présenter "un caractère environnemental remarquable". Si la vente est validée, les collectivités pourront se porter acquéreuses mais aussi les particuliers. Attention, cependant : tout ne sera pas permis, une fois les forêts acquises. Si les activités forestières pourront être menées, les opérations immobilières seront, elles, interdites.

En BRETAGNE, quatre sites seraient mis en vente : dans le FINISTÈRE, la forêt de Santec (96 ha), ainsi que les dunes de DINAN (39 ha) à CROZON et de Beg Meil-Mousterlin (70 ha) à FOUESNANT ; dans le MORBIHAN, la forêt de Coeby (46 ha) à TRÉDION.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10491
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

INDRE : ACHATS DE TERRES AGRICOLES PAR LA CHINE

Message par Joss le Dim 8 Mai 2016 - 15:35

INDRE : LES MYSTÉRIEUX ACHATS DE TERRES AGRICOLES PAR LA CHINE



1 700 hectares de terres céréalières ont déjà été acquis par un fonds de Pékin. Mais que recherchent ces propriétaires prêts à débourser une fortune pour ces achats ?

5 MAI 2016 FRANCETVINFO


En plein coeur de l'INDRE, des terres françaises sont passées aux MAINS DES CHINOIS. Un fonds venu de PÉKIN a racheté 1 700 hectares de terres céréalières. Quatre propriétés agricoles sont passées sous son giron. C'est du jamais-vu dans l'Hexagone. Et les investisseurs sont prêts à payer trois fois le prix moyen de l'hectare dans la région.
JACQUES CHARLOT, un agriculteur voisin d'une terre rachetée, confie à FRANCE 2 : "Il y a des bouts de FRANCE qui partent à l'étranger. C'est le droit de propriété, ça veut dire que ces gens-là auront le droit de faire ce qu'ils veulent. Donc, on peut tout imaginer".

"ON NE VOIT PERSONNE"

L'acheteur est le groupe HONGYANG, qui se présente comme une entreprise spécialisée dans la fabrication d'équipements pour les stations-service. Mais dans l'INDRE, ni trace d'un dirigeant chinois ou d'agriculteurs à la tête des exploitations. Seule une poignée de salariés français cultivent les céréales.

Quels sont les objectifs des Chinois ? Le chef de culture en charge des terres acquises reste silencieux. "On n'en sait pas plus que vous (...), on ne voit personne", lâche-t-il. Selon un intermédiaire en charge de démarcher les agriculteurs, les propriétaires "ont le souci d'assurer l'autonomie alimentaire chez eux" et de faire fructifier leurs affaires. Impossible d'en savoir plus. Mais dans la région, les achats de terres ne semblent pas terminés, et les enchères devraient encore flamber.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10491
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

LA CHINE SE PAIE LA FRANCE

Message par Joss le Mer 18 Mai 2016 - 10:03

LA CHINE SE PAIE LA FRANCE

Il y a un an, en juillet 2015, à l’occasion de la visite du premier ministre chinois, un accord de coopération a été signé par UNE GRANDE BOULANGERIE SUD-AVEYRONNAISE pour l’ouverture de boutiques en Chine. Cette même boulangerie s’engageant à former des artisans chinois. Mais, comme dit dans les deux commentaires du même auteur:

L’activité de cette société Millavoise se développe à l’étranger. Des chinois vont être formés à Millau par des professionnels déjà en place. Donc si j’ai bien compris nous recevons des chinois que nous formons afin qu’ils produisent eux mêmes de la viennoiserie chez eux, viennoiseries qu’ils nous revendront un jour ou l’autre (comme tout le reste) à prix ultra-réduits.

   Il serait temps d’ouvrir les yeux, la production textile, les chaussures, les véhicules, les articles de sport…. sont déjà produits en Chine et ce qui est drôle c’est que ce sont nos ingénieurs qui ont assuré la formation, ingénieurs formés en France avec le fruit de l’impôt généré par les entreprises industrielles françaises et leurs salariés, entreprises qui ont maintenant disparues du paysage Français !! Nous aidons donc les chinois à nous faire disparaitre !! La dette de l’Europe appartient déjà à la Chine, nous appartenons déjà à la Chine et nous les aidons tous les jours, aucun politique n’osera critiquer ce pays alors que la situation des ouvriers dans ce pays est catastrophique (nombreux pendus chez A…, grand constructeur de téléphonie), droit du travail quasi-inexistant….. Mais bon, il faut continuer !!!! Par contre n’étant pas très fort en fiscalité et en économie, si on pouvait m’expliquer l’avantage fiscal et social générés par la création de sociétés en chine avec des chinois comme salariés ? La France récupèrera t elle de l’impôt et des cotisations sociales ? Merci pour vos réponses !!

   [ le 15 juillet 2015 à 9h52] Nous sommes très contents pour cette entreprise Creisselloise. Un développement en Chine c’est fantastique. Le pain sera t il produit en France et exporté vers la Chine ou fabriqué en Chine et exporté vers la France ? Dans le premier cas, cela génère de l’emploi et de l’impôt en France et c’est très bien, dans le second cas cela génère de la perte d’emploi et d’impôt en France et c’est très mal. Un petit résumé du partenariat signé entre la Région et la Chine serait le bienvenu afin que l’on comprenne les retombées économiques de ce projet. Bon vent à cette entreprise familiale !!

Deux questions posées et restées à ce jour, sans réponses. Que doit on penser, sachant que nos « amis chinois », achètent à tour de bras? GILLES FUMEY du site GEOGRAPHICA.NET nous l’explique dans son article. NE VOUS PRIVEZ PAS DE LIRE LES DEUX COMMENTAIRES.

LA CHINE S'ACHETE LA FRANCE


Sur l’autoroute A31, « Terra Lorraine » d’une surface de 130 hectares peut accueillir 2 000 entreprises d’origine chinoise..

   Quand Les Echos évoquent la Chine en train d’acheter des pans entiers de l’économie française, ça donne un titre de manuel de terminale  : « La Chine, nouvelle frontière ». Derrière cette formulation de matamore, c’est en fait la piteuse histoire d’Areva que la patronne Atomic Anne (Lauvergeon) a mis au tapis et dont le successeur, Philippe Varin, vient de mendier chez les Chinois une montée au capital. Avec 300 milliards de dollars, le fonds souverain chinois aux mains de Mme Lili Mao a de quoi faire quelques emplettes Surtout en Europe, car les Américains, très méfiants, refusent les investissements chinois. D’autant que les Chinois ont plein les poches d’excédents commerciaux qui restent copieux (46 milliards d’euros en 2014).

   Dans le panier chinois, on trouve bien  des châteaux bordelais (difficiles à copier), mais les choses plus sérieuses sont arrivées avec Peugeot et le Club Med. Aujourd’hui, 240 entreprises françaises sont déjà sous pavillon chinois. En cinq ans, les investissements chinois en France ont été multipliés par six. Non négligeable même si le rythme cache un rattrapage.

   En Europe, la Chine s’est offert le port grec du Pirée et des pans entiers de l’industrie navale. Au Portugal, près de la moitié de ce qui a été mis sur le marché lors des privatisations a été raflé par les Chinois. En France, F. Hollande a laissé monter China Investment Corporation dans le capital de GDF Suez et ouvre grand les portes aux investisseurs. Dans l’industrie et le tourisme, les choses se corsent. Les touristes chinois qui arrivent en masse seront accueillis par Pierre & Vacances (Center Parcs) rapproché de Beijing Capital Land. Ainsi, une partie de la manne touristique revient dans les comptes des patrons chinois. E. Lévy (1) note que Jingjiang International s’est payé le groupe Louvre Hotels (Kyriad, Campanile…) représentant 90 000 chambres. Le rapprochement avec l’achat de l’aéroport de Toulouse où les Chinois ont été préférés à Vinci et Aéroports de Paris fait courir le fantasme que la Chine se rapproche d’Airbus et ses sous-traitants. On n’est pas loin de l’espionnage qui avait poussé l’Amérique du Nord  à refouler une part des télécoms chinoises…

   Dans l’agroalimentaire, la Bretagne sinistrée accepte sans barguigner que le groupe chinois Synutra bâtisse une usine pour le lait en poudre. Pas de quoi battre un yaourt ? Et le transfert de technologies ? Car dans d’autres secteurs, l’affaire pourrait bien être plus stratégique : dans la chimie, Bluestar Silicones à Saint-Fons (Rhône), dans le BTP, NFM Technologies…

   Le meilleur est pour la fin : les Chinois vont construire des villes nouvelles en France, l’une sur une base de l’OTAN en déshérence à Châteauroux, l’autre à Illange (Moselle). Francis Journot (Association Rendez-nous notre industrie) s’indigne devant E. Lévy : « Illange pourrait accueillir jusqu’à 5 000 conteneurs par jour. Des milliards de produits pourraient, alors, grâce à une mini-transformation se prévaloir du label « Made in France ».

   On a déjà l’expérience de ce qui s’est passé au Royaume-Uni où les grandes entreprises ont disparu sous la forme de filiales étrangères. Si les emplois ont été préservés, de quelle qualité sont-ils dans ces entreprises devenues des sous-traitants ? Volvo a vu le tiers de sa production délocalisée en Chine et Peugeot pourrait bien connaître dans les décennies à venir le même dépeçage. Aujourd’hui, Areva, demain EDF sont dans la nasse des Chinois, avec la complicité des politiques.

   En une: Illange (Moselle) imaginé par les Chinois

   Auteur Gilles Fumey pour Géographica

   Url de l’article: http://geographica.net/2015/03/la-chine-sachete-la-france/

   Source :

   – Marianne, 13-19 mars 2015
   – P. Le Corre, A. Sepulchre, L’offensive chinoise en Europe, Fayard
   – P. Jumel, M. El Hattab, P.P.Baudel, La France : une étrange faillite. Vers un 1940 économique, Alpharès.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10491
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

ELYSÉE : 32 ŒUVRES ET 625 MEUBLES PORTÉS DISPARUS

Message par Joss le Mer 31 Aoû 2016 - 20:01

ELYSÉE : 32 ŒUVRES ET 625 MEUBLES PORTÉS DISPARUS



17 JUILLET 2016 DIRECTMATIN

Le rapport annuel de la Cour des comptes sur la gestion financière de l'Elysée révèle que 32 œuvres et 625 meubles installés dans les résidences de la Présidence de le République sont portés disparus.

Toutes les résidences de la République sont meublées par le MOBILIER NATIONAL et bénéficient du prêt de toiles de la part des musées nationaux afin de magnifier des lieux bien souvent chargés d'histoire.

Le palais de l'Elysée, mais aussi la Lanterne et Brégançon en profitent évidemment. Au château, des inventaires exhaustifs sont réalisés et des récolements (c'est-à-dire le constat de la présence physique des objets) sont programmés tous les cinq ans.

Le récolement de 2012 toujours pas disponible

Seulement, les rapports définitifs relatifs aux récolements de mobilier de l'Elysée de 2012 ne devant être prêts au mieux qu’à l’automne 2014, la Cour des Comptes n’a pas été en mesure de comparer avec ceux établis en 2007. Un aléa qui n'a pas manqué d'agacer les conseillers de la rue Cambon.

D'autant plus que "selon les éléments remis à la Cour des Comptes, il ressort des récolements effectués en 2012 que pouvaient être considérés comme "non vus", à cette date, 32 œuvres déposées par les musées nationaux et 625 meubles du Mobilier national." Fichtre.

Un constat qui fait l'objet de remarques peu amènes de la part de Didier Migaud, le président de la Cour des comptes : "l’absence de récolements disponibles à jour ne permet pas de savoir celles de ces "disparitions " qui sont récentes et celles qui sont plus (voire très) anciennes."

Mettre de l'ordre

La Cour des Comptes semble d'ailleurs décidée à mettre de l'ordre sur ce point. Elle enjoint la présidence à effectuer un récolement plus rapide à l'avenir "dans le souci de l’intérêt général et de la préservation du patrimoine national". Mais aussi à mettre fin au flou juridique qui entoure le régime des dépôts de mobilier dans les résidences de la Présidence, au contraire de toutes les autres palais de la République.

Mais d'ores et déjà, la Cour des comptes conseille à l'Elysée de "ne pas s’interdire à l’avenir de déposer plainte de façon systématique dès la constatation d’un "non vu". L’expérience a montré que cette procédure, dissuasive, permet souvent le retour d’une partie significative des objets supposés disparus." Un message très clair.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10491
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUROPE A VENDRE

Message par Joss le Mar 19 Sep 2017 - 9:52


_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10491
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUROPE A VENDRE

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum