MARTHE ET MARIE

CNIL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CNIL

Message par Arcanes le Lun 9 Juil 2007 - 13:21

Par Jean-Louis PANY AFP - Lundi 9 juillet, 08h36PARIS (AFP) - Au moment où le gouvernement songe à multiplier les caméras pour lutter contre le terrorisme, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) lance "une alerte à la société de surveillance" qui menace "la protection des données et nos libertés".

"L'innovation technologique est à la fois porteuse de progrès et de dangers. Les individus sont tentés par le confort qu'elle procure, mais ils sont peu conscients des risques qu'elle comporte. Ils ne se préoccupent guère de la surveillance de leurs déplacements, de l'analyse de leurs comportements, de leurs relations, de leurs goûts", met en garde le président Alex Türk, dans le rapport annuel 2006 de la Cnil, publié lundi.

En 2005, la Cnil avait enregistré 300 déclarations de mise en place de systèmes de videosurveillance. En 2006, il y en a eu 880, souligne le rapport.


Et les techniques ne cessent de se perfectionner, par l'internet ou wi-fi, proposant le son, voire le comptage des clients entrant et sortant des magasins ou la détection de colis abandonnés.

Face à la vague de législation anti-terroriste, il appartient à la Cnil "d'éviter les pièges, dénoncer les illusions et combattre les mythes", pense Alex Türk, qui estime qu'il faut "provoquer une prise de conscience collective".

Autre source de préoccupation, les demandes d'autorisation à la Cnil pour des dispositifs biométriques "ont été multipliées par dix en un an", relève le rapport.

Du coup, la Cnil a adopté en avril 2006 des procédures simplifiées d'autorisation dans trois cas : l'accès aux restaurants scolaires par reconnaissance du contour de la main, et l'accès aux lieux de travail par la même méthode ou grâce à l'empreinte digitale, enregistrée sur un support individuel.

La Commission relève aussi de nouvelles utilisations de la biométrie, comme les cartes de fidélité, sur empreinte digitale, adoptées par des casinos, qui sont soumis depuis novembre 2006 à l'obligation de contrôler leurs accès.

Au total, l'an dernier, la Cnil a autorisé 52 dispositifs, en a refusé 5 et a enregistré 299 engagements de conformité.

Autre secteur en plein développement : la géolocalisation des véhicules de salariés. A tel point que la Cnil a adopté en 2006 une recommandation pour en restreindre l'usage aux cas où elle est nécessaire à la sûreté de l'employé, de la marchandise ou du véhicule, ou lorsqu'elle est le seul moyen de suivre les prestations, la facturation ou le temps de travail.

Pas question d'espionner hors des heures de travail ou de contrôler la vitesse, dit la Cnil qui demande une "information préalable de l'employé".

D'autres recommandations ne tarderont pas car la Cnil "n'ignore pas que la géolocalisation des employés eux-mêmes, par le truchement de leur téléphone portable ou de tout autre technologie, est également possible".

Alex Türk voit pointer un autre danger: "la technologie tend à devenir invisible".

D'abord "parce que de plus en plus de traitements de données sont réalisés à l'insu des personnes et permettent de tracer leur déplacements physiques dans les transports en commun, leurs consultations sur internet, leurs communications téléphoniques".

Ensuite, parce qu'avec les nanotechnologies, à l'échelle du milliardième de mètre, "il sera bientôt impossible de distinguer à l'oeil nu si une technologie informatique est présente dans un objet", au risque de voir les instances de contrôle comme la Cnil "contournées, submergées" par cette nouvelle vague maniaturisée, prévient Alex Türk.

Pour la première fois en 2006, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a appliqué des sanctions financières contre des entreprises ou des organismes, révèle son rapport annuel publié lundi.

Créée il y a 29 ans pour veiller à ce que l'informatique respecte les droits de l'Homme, la vie privée et les libertés individuelles, la Cnil n'a été investie qu'en 2004 par le législateur d'un pouvoir de sanction financière, précédé d'avertissement et de mise en demeure.

L'an dernier, la Cnil a prononcé sept injonctions de cesser ou modifier un fichier, et onze sanctions financières de 300 à 45.000 euros, totalisant 168.300 euros.

Deux banques ont été sanctionnées pour n'avoir pas respecté les régles d'inscription dans les grands fichiers de la Banque de France : le Crédit Agricole Centre France (20.000 euros) et le Crédit Lyonnais (45.000 euros), cette dernière étant obligée de publier des annonces dans la presse en raison de sa mauvaise foi.

Deux enseignes vendant des fenêtres ont payé 60.000 euros en tout pour n'avoir pas respecté le droit des personnes à s'opposer au démarchage par téléphone. La prospection commerciale abusive a aussi coûté 500 euros à un cabinet de conseil, 1.500 euros à un commerce ou 1.000 euros à un établissement financier.

Une étude d'huissiers de justice émettant des commentaires abusifs sur les débiteurs a été mise à l'amende pour 5.000 euros.

Le groupe de santé Tyco Healthcare France a déboursé 30.000 euros pour des flux de données transfrontaliers irréguliers.

Un opérateur téléphonique et un parti politique ont aussi été épinglés, selon la Cnil, qui a choisi de ne pas révéler l'identité des fautifs.

Au total, la Cnil a émis 94 mises en demeure, et dans 82% des cas, les organismes se sont conformés à ses demandes, mettant fin à la procédure de sanction.

Ces nouveaux pouvoirs de la Cnil témoignent de l'importance accrue de cet organisme dont l'activité a bondi de 570% de 2003 à 2006, avec plus de 70.000 fichiers informatiques déclarés chaque année.

Son président, Alex Türk, invoque régulièrement cette inflation pour demander des moyens supplémentaires qui lui permettent de travailler en toute indépendance.
avatar
Arcanes
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CNIL

Message par Joss le Lun 9 Juil 2007 - 13:25

Nous surveillera-t-on un jour en train de faire oui oui ? Suspect

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10429
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: CNIL

Message par Souricet le Lun 9 Juil 2007 - 13:27

Pire, on fera des prélèvements dessus ! :gnark:
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CNIL

Message par Arcanes le Mar 10 Juil 2007 - 11:46

avatar
Arcanes
Invité


Revenir en haut Aller en bas

TUER LA CNIL

Message par Joss le Jeu 28 Fév 2013 - 20:12



TUER LA CNIL

C'est sur le ton de la confidence que notre champion du numérique Gilles Babinet, nommé le 25 juin 2012 par la ministre déléguée au Numérique Fleur Pellerin auprès de Nelly Kroes (1), vient de déclarer dans dans l'Usine Nouvelle qu'il fallait dissoudre la CNIL. Pour rappel, la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés fut créée par la loi du 6 janvier 1978. Elle a pour attribution de "veiller à ce que l’informatique soit au service du citoyen et qu’elle ne porte atteinte ni à l’identité humaine, ni aux droits de l’homme, ni à la vie privée, ni aux libertés individuelles ou publiques". Les néo-libéraux au pouvoir qui viennent de sacrifier les agences de presse, préférant la capitulation en rase campagne face à Google, ne l'entendent plus de cette oreille.

L'ennemi, ce serait la CNIL ?

Et Gilles Babinet n'y va pas par quatre chemins : la CNIL serait "un ennemi de la nation" en ce qu'elle serait un obstacle à l'industrie numérique. Mais c'est quoi au juste l'industrie numérique française aujourd'hui ? Et si nous en sommes là, est-ce bien là la faute à la CNIL ? Trop occupés à légiférer sur la protection des ayants-droits des œuvres
sous la pression des lobbies, les pouvoirs successifs ont oublié d'instituer en France d'un service universel de très haut débit qui nous permettrait de rivaliser avec les pays tels que le Japon ou la Corée. Je le rappelais récemment : le nombres des usagers de la fibre est de 3% en France. C'est 63% et 56% pour le Japon et la Corée. Le débit de connexion moyen dans notre pays est aujourd'hui de 3.7 Mbits/s en France, là où il est de 6.4 Mbits/s en Roumanie !

Une bonne tête de vainqueur !

De tout cela, notre champion du numérique oublie de nous en parler. De la fibre, Gilles Babinet n'en veut pas pour tous les Français. Il la veut pour les "champions" de l'économie. Lui, ce qu'il veut, c'est qu'Internet se transforme en un vaste espace marchand autorisant, à l'image de ce que font Google, Twitter, Facebook et quelques autres, la collecte de données personnelles sans entrave. Ce que veut Gilles Babinet, c'est que nous soyons inondés de toute cette logorrhée publicitaire, à la manière de voisins sans gêne qui nous lâchent leurs décibels. En se faisant l'avocat des marchands, Gilles Babinet, dont l'avenir personnel est suspendu à sa capacité de montrer allégeance aux intérêts des grands groupes de l'Internet, voit dans la CNIL une entrave à son propre chapelle. Il n'est qu'un esclave de plus.
Le véritable ennemi de la France...

L'ennemi de la France, ce sont toutes ces sociétés qu'aucune loi française ou européenne n'empêche de collecter sans gêne nos données personnelles. Là-encore, l'Europe n'aura servi à rien. L'ennemi de la France, ce sont ces pauvres types cupides qui nous gouvernent, au service d'intérêts qui leur permettront d'assurer une retraite paisible et l'avenir de leur petite famille, alors qu'ils sont censés servir l'intérêt général.

(1) la commissaire européenne chargée du Numérique

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/tuer-la-cnil-mais-quelle-drole-d-131478

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10429
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: CNIL

Message par soleillevant le Mer 6 Mar 2013 - 13:27

Et en Grande Bretagne vous avez des télés qui filment le spectateur...pour faire de la publicité ciblée....

soleillevant
Soyez indulgent, je suis nouveau...
Soyez indulgent, je suis nouveau...

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 06/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: CNIL

Message par Joss le Mer 6 Mar 2013 - 18:56

Oui, j'avais vu passer l'article. Si vous avez le lien...

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10429
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: CNIL

Message par soleillevant le Jeu 7 Mar 2013 - 9:19

Je ne peux pas encore poster de lien....


tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20130109.AFP0012/la-television-vous-regarde-mais-les-spectateurs-sont-ils-prets.html

ajouté le htlm

soleillevant
Soyez indulgent, je suis nouveau...
Soyez indulgent, je suis nouveau...

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 06/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: CNIL

Message par Joss le Jeu 7 Mar 2013 - 11:45

soleillevant a écrit:Je ne peux pas encore poster de lien....


tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20130109.AFP0012/la-television-vous-regarde-mais-les-spectateurs-sont-ils-prets.html

ajouté le htlm

Merci ! Je le poste immédiatement pour en garder la trace (les liens disparaissent tellement rapidement...) Je dois faire partie de la race écureuil : j'engrange mes noisettes !

La télévision vous regarde, mais les spectateurs sont-ils prêts ?
Créé le 09-01-2013



LAS VEGAS (AFP) - Dans le nouveau monde de la technologie, la télévision ne sert pas seulement à être regardée: elle vous regarde aussi.

Au salon électronique CES de Las Vegas, certaines télévisions "intelligentes", connectées à internet, sont équipées de technologies qui "voient" le spectateur, avec l'objectif de proposer des programmes plus adaptés.

Cela peut sembler inquiétant pour ceux qui ont lu "1984" de George Orwell, mais selon les acteurs du secteur, c'est la nouvelle étape de l'évolution de la télévision.

Le fabricant chinois TCL a dévoilé un téléviseur et un décodeur qui utilisent la plateforme Google TV, capable de reconnaître la personne qui regarde pour suggérer des programmes.

L'appareil, développé avec le groupe américain Marvell Technology, utilise des capteurs et la reconnaissance vocale pour déterminer qui sont ses spectateurs, et faire des propositions de vidéos ou d'émissions susceptibles de leur plaire.

Pour Haohong Wang, responsable de TCL aux Etats-Unis, il s'agit de "personnaliser l'expérience du spectateur".

Weili Dai, un des fondateurs de Marvell, juge que ce changement "va faire avancer le marché de la télévision intelligente à un rythme plus rapide".

Le Japonais Panasonic montre lui aussi au CES un nouveau téléviseur qui reconnaît le spectateur et crée un écran d'accueil avec une programmation personnalisée. Et d'autres fabricants travaillent sur des technologies similaires, qui se servent du fait que la télévision se connecte à internet.

"Orwell avait tort"

Cette interactivité ouvre de nouveaux horizons aux publicitaires, qui pourront mettre au point des annonces plus ciblées, mais soulève les mêmes inquiétudes pour la vie privée que la collection de données sur la toile.

"Le concept n'est pas tant +Big Brother+ que +Big Marketer+", le grand publicitaire, souligne Thomas Coughlin, de la société de conseil Coughlin Associates.

"Cela pourrait être effrayant pour certains d'entre nous, parce que cela utilise les données d'une manière sans précédent", ajoute-t-il: les gens vont vouloir savoir où sont leurs données, qui y a accès, et si elles sont en sécurité.

Rob Enderle, un analyste spécialisé dans les technologies du Enderle Group, juge toutefois qu'avec les liens de plus en plus forts entre la télévision et l'internet, ce type de fonction va devenir la norme.

"De plus en plus, les télévisions savent qui les regardent, et je m'attends à ce que les publicitaires les suivent très vite. Cela pourrait déboucher sur des émissions et des publicités qu'on aimera mieux et même de meilleurs produits, mais beaucoup moins de vie privée", note-t-il.

Pour James McQuivey, du cabinet de recherche Forrester, les consommateurs n'accepteront de renoncer à leur vie privée que s'ils trouvent un avantage à ce nouveau style de télévision.

"Si vous demandez aux gens, bien sûr qu'ils vont dire non", reconnaît-il. Mais il relève que des millions de personnes ont déjà accepté ce type de traçage en connectant leur téléviseur à une console Xbox avec un détecteur de mouvement dont "la caméra vous suit tout le temps".

"Ceci me dit qu'Orwell avait tort", ajoute-t-il. "La caméra d'Orwell travaillait pour l'Etat, ces caméras travaillent pour vous".

Mais il prévient que les entreprises doivent se préparer à mettre au point des politiques de protection des données, pour éviter une intervention gouvernementale.

Les fabricants de téléviseurs pour leur part n'ont pas d'intérêt à surveiller les gens et leur laisseront le choix, assure de son côté Haohong Wang chez TCL.

"Nous sommes une entreprise d'équipements", dit-il. Si les spectateurs ne veulent pas être surveillés par ces fonctions, "il peuvent juste les désactiver".
http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20130109.AFP0012/la-television-vous-regarde-mais-les-spectateurs-sont-ils-prets.html

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10429
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: CNIL

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum