MARTHE ET MARIE

ISRAEL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ISRAEL

Message par Joss le Mer 7 Mai 2014 - 8:04

NETANYAHU VEUT FAIRE DE LA PALESTINE OCCUPÉE UN ÉTAT PUREMENT JUIF VIA UNE LOI

1er MAI 2014 ROMANDIE.COM.

Jérusalem - Israël va chercher à ancrer dans la loi son statut d'Etat du peuple juif, a déclaré jeudi le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

L'une de mes principales missions en tant que Premier ministre d'Israël est de défendre le statut de l'Etat d'Israël comme l'Etat national de notre peuple, a déclaré M. Netanyahu lors d'un discours à Tel-Aviv, dont la transcription a été fournie par son bureau.

A cette fin, j'ai l'intention de soumettre une loi à la Knesset (Parlement) qui constituera un ancrage constitutionnel pour le statut d'Israël comme Etat national pour le peuple juif, a-t-il poursuivi.

Cette déclaration intervient alors que l'échéance des négociations entre Israéliens et Palestiniens a expiré mardi sans résultat, soldant l'échec des intenses efforts du secrétaire d'Etat américain John Kerry.

Le Premier ministre israélien a fait de la reconnaissance d'Israël comme un Etat juif un élément cardinal d'un accord de paix, assurant que la racine du conflit entre les deux peuples était le rejet arabe d'un Etat juif, et non l'occupation des Territoires palestiniens depuis 1967.


Les Palestiniens rejettent cette exigence, soulignant qu'ils ont reconnu Israël en 1993 et que l'accepter reviendrait à renoncer sans contrepartie au droit au retour des réfugiés, ainsi qu'à leur propre histoire.

Le président de la coalition de M. Netanyahu, Yariv Levin, a félicité le Premier ministre pour sa décision historique, qui ramènera Israël sur une voie sioniste après des années de brèches juridiques infligés aux principes fondamentaux sur lesquels l'Etat a été fondé.

Le Premier ministre m'a donné l'ordre de faire avancer une législation sans délai, a déclaré M. Levin, un membre du parti Likoud (droite) de M. Netanyahu.

- 'Un nouvel obstacle' -

En 2011, Avi Dichter, un membre du parti Kadima (centre), avait tenté de faire passer une loi similaire, mais le projet avait été torpillé par la chef d'alors de ce parti, Tzipi Livni, aujourd'hui ministre de la Justice et chargée des négociations avec les Palestiniens.

En 2013, M. Levin avait de nouveau soumis une version amendée d'une loi similaire, qui n'avait pas abouti.

L'annonce de M. Netanyahu a été très mal accueillie au sein même de son gouvernement de coalition, Mme Livni promettant qu'elle ne laisserait pas passer une telle loi.

Mme Livni s'est opposée par le passé à des initiatives en faveur des 'juifs' qui se font aux dépens des valeurs démocratiques, et elle le fera à l'avenir même si celui qui propose (la loi) est le Premier ministre, a indiqué sa porte-parole Mia Bengel sur Twitter.

Menachem Hofnung, un professeur de sciences politiques à l'université hébraïque, a estimé qu'une telle proposition n'aurait probablement pas la majorité dans le gouvernement.

Il existe déjà des lois stipulant qu'Israël est juif et démocratique, a-t-il rappelé. Donc, je ne suis pas sûr de l'intérêt d'une autre loi, si ce n'est de mettre un nouvel obstacle au processus de paix.

La semaine dernière, le président américain Barack Obama a jugé nécessaire de faire une pause dans les discussions de paix, prenant acte de l'impuissance de l'administration américaine à combler le fossé entre les deux camps sur les questions cruciales: la sécurité, les frontières, la colonisation et Jérusalem.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10490
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

UN SONDAGE EUROPÉEN SCANDALISE ISRAËL

Message par Joss le Dim 10 Aoû 2014 - 21:08

UN SONDAGE EUROPÉEN SCANDALISE ISRAËL. ANTISÉMITISME VRAIMENT ?

8 AOÛT 2014 ARRETSURINFO.CH

Un sondage de la Commission européenne selon lequel la majorité des Européens voient en Israël le pays qui menace le plus la paix mondiale était dénoncé dimanche comme la preuve d’un antisémitisme rampant en Europe par des responsables israéliens et la presse locale. Le journal espagnol El Pais avait diffusé jeudi les résultats préliminaires de ce sondage dont les résultats complets devraient être- pour des raisons « techniques », selon Bruxelles- publiés lundi.

L’International Herald Tribune en a également fait état dans son édition de vendredi. Toujours est-il que lundi, la présidence italienne de l’UE s’est déclarée « surprise et contrariée » par ce sondage et affirmait que ce résultat « ne reflètait pas la position de l’UE ». « Le ministre des Affaires étrangères Franco Frattini, au nom de la présidence de l’Union européenne, exprime la surprise et la contrariété pour le signal faussé qui sort du sondage d’opinion commandé par la Commission européenne », indique un communiqué officiel. « Le résultat du sondage, à la suite d’une question ambiguë, ne reflète pas la position de l’Union européenne, exprimée par ses instances à de nombreuses reprises », affirme le texte.

(…) Ces résultats choquants qui montrent qu’Israël représente la plus grande menace pour la paix dans le monde, davantage que la Corée du Nord et l’Iran, défient la logique et sont une fantaisie raciste », a déploré le rabbin du centre Simon Wiesenthal basé à Los Angeles (Etats-Unis), Marvin Hier. « Ils montrent seulement que l’antisémitisme est profondément ancré dans la société européenne. »Le ministre israélien en charge des relations avec la diaspora Nathan Chtcharansky, estime que derrière les critiques contre Israël, il y a de l’antisémitisme.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10490
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

ISRAËL PROJETTE DE S'APPROPRIER 400 HECTARES EN CISJORDANIE

Message par Joss le Lun 1 Sep 2014 - 20:14

ISRAËL PROJETTE DE S'APPROPRIER 400 HECTARES DE TERRES EN CISJORDANIE

31 AOÛT 2014 ROMANDIE

Israël a l'intention de s'approprier 400 hectares de terres situées en Cisjordanie occupée, dans le secteur de Bethléem, a indiqué dimanche l'armée.

Il s'agit d'une décision sans précédent par son ampleur depuis les années 1980, s'est alarmée l'organisation anticolonisation La Paix maintenant.

Les autorités ont annoncé le lancement de la procédure déclarant propriété de l'Etat israélien ces 400 hectares proches de la colonie de Gva'ot, a dit l'armée.

Elle n'a pas fourni de justification à la décision prise par les instances politiques et précisé que les parties concernées avaient 45 jours pour faire appel.

La Paix maintenant considère cette déclaration comme la preuve que le Premier ministre (Benjamin) Netanyahu (...) continue à dresser les obstacles devant la vision de deux Etats (israélien et palestinien) et de promouvoir une solution avec un seul Etat.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10490
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

SHIMON PERÈS : N. AVONS ACHETÉ MANHATTAN,HONGRIE,ROUMANIE,P

Message par Joss le Lun 1 Sep 2014 - 20:23

SHIMON PERÈS : «NOUS AVONS ACHETÉ MANHATTAN, LA HONGRIE, LA ROUMANIE ET LA POLOGNE»

Shimon Perès révèle en 2007 que Manhattan, la Hongrie, la Roumanie et la Pologne ont été achetés par Israël… Un discours qui date, car depuis, c’est l’Europe et les États-Unis tout entiers qui sont à la solde d’Israël.


_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10490
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

ISRAËL/PALESTINE AVEUGLANTES VÉRITÉS QU’ON NE VEUT PAS VOIR

Message par Joss le Lun 1 Sep 2014 - 20:59

ISRAËL ET LA PALESTINE : CES AVEUGLANTES VÉRITÉS QU’ON NE VEUT PAS VOIR, PAR CHOKRI BEN FRADJ

31 AOÛT 2014 LES CRISES.FR







_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10490
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

ISRAEL : ILS MIGRENT OU ILS EMIGRENT ???

Message par Joss le Mar 9 Sep 2014 - 14:32

LE NOMBRE DE FRANÇAIS S'INSTALLANT EN ISRAËL EXPLOSE

12 MAI 2014 LIBERATION


1 407 personnes ont fait leur «aliyah» durant le premier trimestre 2014, soit près de quatre fois plus qu'à la même période l'an dernier.

Le nombre de migrants juifs ayant quitté la France pour Israël au premier trimestre 2014 a été presque multiplié par quatre par rapport à la même période de l’année 2013, selon des chiffres transmis lundi par l’Agence juive. Au cours de la période janvier-mars 2014, 1 407 personnes résidant en France ont fait leur aliyah («ascension» en hébreu), contre 353 au premier trimestre 2013, selon la représentation française de l’agence paragouvernementale chargée de l’immigration juive vers Israël.

Cette tendance fait suite à une année de nette hausse : 3 280 personnes ayant émigré de France vers Israël en 2013, contre 1 907 en 2012.

«Le phénomène s’accélère», a déclaré le directeur de l’Agence juive en France, Ariel Kandel. «On ne finira pas l’année 2014 avec quatre fois plus de migrants qu’en 2013, mais si on continue sur les bases actuelles, on va dépasser les 5 000 Français faisant leur aliyah en 2014, ce qui sera inédit depuis la création de l’Etat d’Israël en 1948», a-t-il ajouté.

Parmi les facteurs favorisant ce phénomène figurent, selon Ariel Kandel, la «proximité» des juifs français envers Israël, un «climat antisémite» en France qui n’est toutefois pas forcément lié à des «violences», ainsi que la «situation économique» française dégradée.

La communauté juive de France compte près de 500 000 personnes, selon des estimations, ce qui en fait la plus importante d'Europe. Depuis la création d’Israël en mai 1948, plus de trois millions de personnes y ont immigré, dont plus de 90 000 de France.


SONDAGE : 30 % DE LA POPULATION ISRAÉLIENNE DÉSIREUSE D’ÉMIGRER HORS D’ISRAËL

8 SEPTEMBRE 2014 PRESSTV

Un récent sondage a mis en avant le désir de 30 % de la population israélienne d’émigrer hors d’Israël, à la suite de la récente agression brutale de Tel Aviv contre la bande de Gaza.


Selon la chaîne israélienne Channel 2, les personnes concernées par ce sondage ont affirmé ne plus pouvoir vivre avec les répercussions psychologiques d’une autre guerre.

Le sondage mené par la chaîne israélienne indique également que davantage d’Israéliens envisagent de quitter les territoires palestiniens occupés, qui ont été confrontés à trois guerres en six ans.

Ce récent sondage ne révèle toutefois pas le nombre d’Israéliens sondés.

Un sondage publié alors qu’une récente étude a montré qu’un million d’Israéliens ont quitté les territoires occupés au cours des deux dernières décennies.

Des experts en économie et des analystes politiques affirment que la violence constante, couplée à la situation économique de la classe moyenne israélienne, a pour effet de démystifier les décisions de départs, qui ne sont plus tabous.

Certaines personnes ayant quitté Israël ont cité l’insécurité ainsi que le coût élevé de la vie comme raisons principales de leur émigration.

Ces dernières semaines, de nombreux manifestants ont pris d’assaut les rues de Tel Aviv à plusieurs reprises pour critiquer le régime israélien suite à sa guerre brutale contre la bande de Gaza.

Ils affirment que les crimes israéliens contre les Gazaouis ont isolé Israël et lui valent une mauvaise image de par le monde.

Les avions militaires et les tanks ont débuté des bombardements contre l’enclave assiégée au début du mois de juillet, causant de nombreuses victimes parmi la population palestinienne.

Près de 2 140 Palestiniens, surtout des civils, dont des femmes, des enfants et des personnes âgées, ont été tués lors de l’agression militaire israélienne contre la bande de Gaza. Près de 11 000 personnes ont été blessées.

Tel Aviv affirme que 72 Israéliens ont perdu la vie, mais le mouvement de résistance palestinienne Hamas estime que le nombre réel de victimes israéliennes est bien plus élevé.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10490
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

PRINTEMPS ARABE, BALKANISATION, C'EST BON POUR ISRAËL

Message par Joss le Mer 17 Sep 2014 - 10:00

FRÉDÉRIC ENCEL : «L’AFFAIBLISSEMENT DE PAYS HOSTILES NE PEUT QUE FAVORISER ISRAËL»

16 SEPTEMBRE 2014 LE MONDE JUIF INFO

FRÉDÉRIC ENCEL, militant sioniste de longue date, ancien secrétaire général de la branche étudiante du BETAR, aujourd’hui analyste risque-pays et professeur de géopolitique.


INTERVIEW – DU REDÉCOUPAGE DES FRONTIÈRES AU MOYEN-ORIENT À LA MENACE DJIHADISTE EN FRANCE, FRÉDÉRIC ENCEL, DOCTEUR EN GÉOPOLITIQUE ET AUTEUR DE GÉOPOLITIQUE DU PRINTEMPS ARABE, RÉPOND AUX QUESTIONS DU MONDE JUIF .INFO.

SOMMES-NOUS À L’ÈRE D’UNE RECOMPOSITION RADICALE DES FRONTIÈRES DU PROCHE ET DU MOYEN-ORIENT ?

Du moins de certaines frontières, et parmi les plus anciennes. Celle syro-irakienne par exemple avait été conçue entre 1916 et 1920 ! Si les djihadistes de l’Etat islamique avaient pu impunément poursuivre leurs offensives, peut-être la frontière jordano-irakienne – aussi ancienne – et l’irako-saoudienne auraient été bousculées également.

CERTAINS PAYS OCCIDENTAUX ESTIMENT QUE L’IRAN EST ESSENTIEL DANS LA LUTTE CONTRE L’ÉTAT ISLAMIQUE. QU’EN EST-IL VRAIMENT ?

L’intérêt de l’Iran comme puissance principale du chiisme dans le monde est naturellement de voir chuter des sunnites radicaux, notamment à ses portes. Et, du reste, sans dépenser un dollar ni perdre un soldat, Téhéran va bénéficier en premier lieu de l’affaiblissement prévisible de l’État islamique.

QUELS SONT LES LIENS RÉELS OU SUPPOSÉS DE LA TURQUIE AVEC L’ÉTAT ISLAMIQUE ?

La Turquie joue un jeu trouble depuis les débuts du printemps arabe, lequel lui a complètement échappé. Le tandem islamo-conservateur Erdogan/Davutoglu a cru pouvoir jouer à fond les Frères musulmans – comme en Egypte – voire des groupes plus radicaux à ses frontières. Résultat : un renforcement par les grandes puissances occidentales des Kurdes d’Irak, cauchemar pour Ankara ! Officiellement, la Turquie fait partie de la grande coalition anti État islamique, mais sur le terrain la frontière a jusque-là été assez poreuse, notamment concernant les trafics de pétrole par les djihadistes.

CETTE « BALKANISATION » DE LA RÉGION EST-ELLE UNE OPPORTUNITÉ OU UN RISQUE MAJEUR POUR ISRAËL ?

Théoriquement, l’affaiblissement de pays hostiles ne peut que favoriser Israël. Regardez aujourd’hui l’état désastreux de la Syrie, du Soudan ou de l’Irak, pour ne prendre que les plus radicalement antisionistes !
Aucune coalition arabe ne pourrait sérieusement prétendre menacer l’existence de l’Etat juif. Cela dit, en lieu et place des régimes arabes nationalistes et centralisés, peuvent s’imposer des groupes islamistes fanatisés comme en Somalie, en Libye ou au nord de l’Irak. Même relativement éloignés de ses frontières immédiates et surtout occupés à guerroyer localement, ils devront être surveillés de près par Israël.

Les attaques terroristes en territoire israélien via les tunnels offensifs ont surpris les stratèges militaires israéliens. Le Hamas est-il encore en mesure de frapper durement Israël avec des effets de surprises ?

Le Hamas a perdu l’essentiel de ses capacités offensives durant la guerre de l’été 2014. C’est vrai des engins balistiques et armes à tir courbe, c’est vrai aussi des tunnels, neutralisés par Tsahal.

Le retour des djihadistes en Europe, en France notamment, n’est qu’une question de temps. La France est-elle selon-vous préparée à faire face à la menace, en particulier dans la protection des Juifs de France ?

La France est sans doute le mieux préparé des États européens, tant sur le plan judiciaire que policier.

FRÉDÉRIC ENCEL, docteur en géopolitique, professeur de relations internationales à l’ESG Management School. Auteur de Géopolitique du printemps arabe (PUF, 2014).


POUR MÉMOIRE :


BERNARD HENRI LEVY «LE PRINTEMPS ARABE EST BON POUR ISRAËL»

BERNARD HENRI LEVY "LE PRINTEMPS ARABE EST BON... par jozecat


ROLAND DUMAS

ROLAND DUMAS ET LA GUERRE DE SYRIE par jozecat


GÉRARD CHALIAND SUR L’IRAK LA SITUATION A RAREMENT ÉTÉ MEILLEURE POUR ISRAËL 18 JUIN 2014

GÉRARD CHALIAND SUR L’IRAK LA SITUATION A... par jozecat

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10490
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

LE MOSSAD LANCE UN SITE INTERNET POUR RECRUTER DE NOUVEAUX E

Message par Joss le Mer 24 Sep 2014 - 19:23

LE MOSSAD LANCE UN SITE INTERNET POUR RECRUTER DE NOUVEAUX ESPIONS

22 SEPTEMBRE 2014 LIBERATION


Le Mossad, le renseignement israélien, a lancé lundi un nouveau site internet pour recruter des espions, promouvant le travail de ses agents dans une vidéo digne d’un thriller hollywoodien. «L’objectif est de rendre l’organisation plus accessible à des recrues potentielles qui ne connaissent pas la variété des fonctions proposées», explique un communiqué du bureau du Premier ministre Benyamin Nétanyahou, dont dépend directement le Mossad.

Le site, disponible en hébreu, mais aussi en anglais, en français, en russe, en arabe et en farsi, proclame : «quel que soit votre pays, votre nationalité, votre religion […] vous pouvez nous contacter», promettant une «haute rémunération» aux candidats, hommes et femmes, «qui savent garder un secret et sont très ambitieux».

Le Mossad, auquel est attribué l’assassinat de nombreux leaders palestiniens et arabes hostiles à l’Etat hébreu, publie régulièrement des offres d’emplois via des petites annonces dans les journaux.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10490
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

ISRAËL N’ÉCARTE PAS D’INTERVENIR EN ÉGYPTE, SYRIE ET EN IRAN

Message par Joss le Mer 8 Oct 2014 - 21:37

ISRAËL N’ÉCARTE PAS LA POSSIBILITÉ D’INTERVENIR EN ÉGYPTE, EN SYRIE ET EN IRAN

5 OCTOBRE 2014 TELESURTV

Le chef d’état major israélien, Benny Gantz, a annoncé qu’il pourrait lancer au Liban une opération militaire similaire à celle de Gaza. Par ailleurs, il a mentionné l’Égypte, la Syrie et l’Iran comme ennemis d’Israël, affirmant qu’il n’écarte pas la possibilité « d’intervenir » sur leurs territoires respectifs.


Au cours de sa première déclaration depuis la fin de l’offensive militaire contre Gaza, le chef d’état major israélien, Benny Gantz, a annoncé qu’il pourrait lancer au Liban une opération militaire similaire à celle menée contre Gaza. Par ailleurs, il a mentionné l’Égypte, la Syrie et l’Iran comme ennemis d’Israël, affirmant qu’il n’écarte pas la possibilité « d’intervenir » sur leurs territoires.

« Le leader du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah, constate que la société israélienne n’est pas divisée, et est disposée à accepter les conséquences de l’offensive à Gaza, et nous allons faire au Liban ce que nous avons fait à Gaza », a déclaré Gantz au journal Yedioth Aharonoth.

Gantz a déclaré qu’Israël reste une cible pour ses ennemis, qui sont actuellement impliqués dans des conflits régionaux.

« Si le Hezbollah n’était pas actuellement occupé à accomplir les tâches que l’Iran lui dicte en Syrie, quel serait son ennemi habituel ? Nous », a ajouté le chef d’état major israélien.

« Si les forces terroristes dans le Golan cessent de soutenir le président syrien, Bashar al-Assad, quel est leur ennemi ? Et si les milliers de réfugiés en Jordanie doivent entrer en action, quel sera leur ennemi ? Est-ce que les djihadistes dans le Sinaï s’en prendront uniquement à l’Égypte ? », a déclaré Gantz.

« Nous sommes prêts à intervenir en Iran, et nous devons êtres réalistes concernant cette menace toujours d’actualité », a affirmé Gantz.

Pour rappel, Israël a lancé une offensive militaire à Gaza, lors de laquelle plus de 2 000 civils palestiniens ont perdu la vie.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10490
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

RABBINS DEMANDENT À ISRAËL DE CESSER LA DÉMOLITION DE MAISON

Message par Joss le Ven 13 Fév 2015 - 11:05

DES CENTAINES DE RABBINS DEMANDENT À ISRAËL DE CESSER LA DÉMOLITION DE MAISONS PALESTINIENNES

8 FEVRIER 2015 AGENCE INFOLIBRE
ARTICLE ORIGINAL EN ANGLAIS

Plus de 400 rabbins un peu partout dans le monde (notamment Israël et Grande-Bretagne) ont demandé à Benjamin Netanyahu d’arrêter la démolition de maisons palestiniennes.

Rabbis for Human Rights (RHR) a soumis une lettre ouverte au Premier ministre israélien affirmant que sa position n’est pas en accord avec « le droit international et la tradition juive ».
Cette lettre ouverte a été envoyée après que M. Netanyahu ait annoncé la destruction de plus de 400 maisons palestiniennes dans la partie de la Cisjordanie contrôlée par Israël, connue sous le nom de la zone C.

Le DailyMail rapporte que ces maisons pré-fabriquées auraient été financées par l’Union Européenne sans autorisation préalable et ont été ainsi démolies.



  • « Des milliers d’entre eux ont été forcées de construire sans permis et une grande souffrance humaine est causée chaque année lorsque des centaines de ces maisons sont démolies » peut-on lire dans la lettre.

    « L’État d’Israël a l’obligation de veiller à ce que chaque être humain sous son contrôle, chacun créé à l’image de Dieu, ait une chance de construire une maison pour lui / elle-même et son / sa famille, indépendamment de l’état actuel du processus de paix ou des opinions divergentes sur ce que seront les zones sous le contrôle d’Israël dans un futur accord concernant le statut final « .




Un envoyé des Nations-Unies pour les territoires palestiniens occupés a soulevé la différence de démolition de maisons en Cisjordanie et en Jérusalem-Est observée le mois dernier.

« Au cours des trois derniers jours, 77 Palestiniens, dont plus de la moitié sont des enfants, sont devenus sans-abri », a déclaré James Rawley, membre de l’ONU et Coordonnateur spécial adjoint pour le processus de paix au Moyen-Orient.



  1. « Certaines des structures démolies ont été fournies par la communauté internationale pour soutenir les familles vulnérables. […]

    Des démolition qui aboutissent à des expulsions forcées qui vont à l’encontre des obligations d’Israël en vertu du droit international et qui créent de la souffrance et des tensions inutiles. Ils doivent cesser immédiatement. «



Du 20 au 23 Janvier, le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a enregistré la démolition par les autorités israéliennes de 42 structures palestiniennes dans les villes de Ramallah, Jérusalem, Jéricho et Hébron.

« Les politiques d’aménagement appliquées par Israël dans la zone C sont discriminatoires envers les palestiniens, ce qui rend extrêmement difficile pour eux d’obtenir des permis de construire », annonce OCHA.

En 2014, ce dernier a enregistré 590 structures appartenant à des palestiniens dans la zone C et à Jérusalem Est ayant été détruites par les autorités israéliennes, expulsant ainsi 1177 personnes. C’est le chiffre le plus important relevé par l’agence depuis qu’elle a commencé à surveiller les expulsions en 2008.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10490
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

DES DIZAINES DE MILLIER DE PERSONNES UNIES CONTRE NETANYAHU,

Message par Joss le Lun 9 Mar 2015 - 11:13

DES DIZAINES DE MILLIER DE PERSONNES UNIES CONTRE NETANYAHU, ET AUCUN ANTISÉMITE !

7 MARS 2015 7SUR7.BE 7SUR7.BE

Ils étaient des milliers à manifester contre Netanyahu en Israël, souhaitant un changement et le retour de la gauche, puisque la politique forcément raciste puisque d’EXTRÊME-DROITE DU LIKOUD n’a rien donné de bon. Peut-être le pire, aucun d’entre eux ne peuvent être considérés comme étant des antisémites, mais comment vont faire les médias français pour parler du sujet??? Ils n’en parlent pas, ou à peine, ILS NE SONT QUE 3 À RELAYER L’INFO…


Des dizaines de milliers d’Israéliens mobilisés contre le Premier ministre sortant Benjamin Netanyahu se sont rassemblés samedi soir à TEL-AVIV pour exiger le « changement » à l’approche des élections générales du 17 mars.
Cette manifestation, la plus importante jusqu’à présent de la campagne électorale, a été organisée par l’ONG « Un millions de mains » qui milite pour un accord de paix avec les Palestiniens en prônant la solution de deux Etats pour deux peuples.Selon les organisateurs, 50.000 personnes étaient rassemblés place YITZHAK RABIN au centre de TEL-AVIV où l’ex-Premier ministre a été assassiné en 1995 lors d’une manifestation pour la paix. La police a parlé de « plus de 25.000″.

« C’est une démonstration de force de citoyens israéliens qui réclament un changement politique, un accord de paix. Le gouvernement actuel a échoué sur le plan économique et social et ne nous apporte aucune amélioration de la situation sécuritaire, le pays est en panne », a affirmé à l’AFP l’un des organisateurs, DROR BEN AMI.

« Nous espérons le retour de la gauche, bien qu’elle ne soit plus la même que dans le passé », a-t-il ajouté tout en assurant que la manifestation n’avait pas été organisée en sous-main par un parti politique d’opposition.

Principal orateur au rassemblement, l’ancien patron du MOSSAD, le service des renseignements israélien, MEÏR DAGAN, a fustigé la politique de M. NETANYAHU qui dirige le parti de droite nationaliste LIKOUD.

« ISRAËL a des ennemis, je ne les crains pas. Mais la direction actuelle du pays me fait peur », a-t-il lancé sous les applaudissement de la foule qui criait « BIBI (surnom de M. NETANYAHU) à la maison ».

Meïr Dagan a évoqué les « six ans d’échecs successifs » lors des deux derniers mandats de M. NETANYAHU en dénonçant « toute perspective d’accord » avec les Palestiniens alors que les négociations de paix sont totalement gelées depuis avril 2014.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10490
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

JUIFS DE FRANCE : QUAND L'ALYA DEVIENT UNE GALÈRE

Message par Joss le Mar 7 Avr 2015 - 10:45

JUIFS DE FRANCE : QUAND L'ALYA DEVIENT UNE GALÈRE

5 AVRIL 2015 NOUVEL OBS

De nombreux juifs français partis s'installer en ISRAËL finissent par revenir, souvent après une intégration économique plus difficile qu'espérée. Témoignages


C’est un grand quadrilatère bordé d’immeubles des années 1970, connu dans tout ISRAËL sous le nom de KIKAR. Ces derniers temps, la place de l’Indépendance, au cœur de NETANYA, une ville balnéaire à 30 kilomètres au nord de TEL-AVIV, est devenue le rendez-vous de la jeunesse française désœuvrée. Le samedi, à la sortie de shabbat, ils sont des dizaines, habillés "chalala", le style "feuj parisien", jean slim, baskets Nike Air Jordan et kippa, à traîner, cigarette au bec, à parler de rien, de tout, du mal du pays, de soucis d’ados.

L’association ELEM avait l’habitude de s’occuper des jeunes Russes et Ethiopiens. Elle a décidé de prendre en charge les Français. L’une de ses camionnettes tourne désormais sur la place de l’Indépendance avec à son bord du café et des assistantes sociales. OMER, un responsable d'ELEM, raconte : "Arriver en ISRAËL à l'adolescence s'avère souvent difficile. Les gamins n'ont pas les codes des jeunes de leur âge, ni la langue. Ils se sentent rejetés." Il poursuit :

Souvent, ils ne voulaient pas quitter la France, ce sont leurs parents qui ont décidé pour eux. On a même des cas où leur famille ne leur avait pas dit qu’elle faisait son alya [littéralement "ascension" en hébreu, NDLR] : ils pensaient partir en vacances en Israël comme chaque été. Une fois sur place, on leur a dit que c’était fini, qu’ils ne rentreraient plus."

IDÉAL ISRAÉLIEN

L’HEXAGONE est devenu le plus grand vivier d’émigrants vers l’ETAT HÉBREU. Cette année, 10.000 FRANÇAIS POURRAIENT PARTIR S’INSTALLER LÀ-BAS. Les chiffres sont en constante augmentation depuis le début des années 2000. Et les attentats de "CHARLIE HEBDO" et de l’HYPER CACHER de la porte de Vincennes ONT ENCORE RENFORCÉ LES VELLÉITÉS DE DÉPART.

Mais l’atterrissage sur place est parfois rude. DANIEL BENHAÏM, directeur de l’AGENCE JUIVE en FRANCE, l’organisation paragouvernementale en charge de l’émigration, prévient :
On ne promet pas l’eldorado. L’ALYA est complexe et difficile."

La liste des écueils est connue : barrière de l’hébreu, casse-tête pour trouver un logement (les prix de l’immobilier ont bondi de 55% à l’achat et de 30% à la location entre 2008 et 2013), difficultés à décrocher un travail, salaires stagnants, système social peu protecteur, indemnités de chômage faibles, parc HLM inexistant… "Mais la différence entre l’'idéal israélien' et la réalité du quotidien ne s’impose qu’à l’arrivée, indique AVI ZANA, directeur général de l’AMI, la principale organisation d’aide aux olim [émigrés] de FRANCE. Les Français s’imaginent bien connaître le pays car ils viennent souvent en touristes." Il poursuit :
Dans un contexte de vacances, tout le monde est beau, tout le monde est gentil. Ils pensent que l’amour du pays suffira, sans réaliser que le plus important c’est d’être prêt à changer de culture, d’habitudes, de statut social. Les Russes, arrivés au début des années 1990, étaient beaucoup moins sionistes, n’avaient jamais mis les pieds en ISRAËL, mais ils savaient qu’ils devaient redémarrer de zéro. Les Français ont parfois du mal à le comprendre."

Combien sont-ils à repartir en FRANCE, à faire leur YERIDA ("descente"), comme on dit en hébreu ? Difficile de le savoir. Près de 5% achètent un billet retour dès la première année, selon les statistiques officielles de l’AGENCE JUIVE. Et il pourrait y avoir de 15 à 20% de retours à plus long terme : c’est le chiffre qui avait été constaté lors de la grande vague d’émigration russe. Mais il y aurait encore plus de déçus. GVAHIM, l’organisation non gouvernementale spécialisée dans l’intégration, a interrogé récemment 300 nouveaux émigrés, en majorité des Américains et des Français. Environ 40% d’entre eux envisageaient de retourner dans leur pays d’origine sans pour autant franchir le cap.

LIRE : 10.000 FRANÇAIS DE PLUS EN ISRAËL EN 2015 ?

VISION APOCALYPTIQUE

ELIE S. (1), 34 ans, ingénieur dans le high-tech, est rentré à PARIS il y a un an. Il était parti, seul, à l’âge de 18 ans, "par sionisme et par ambition professionnelle" : il voulait percer dans la technologie, secteur phare en ISRAËL. Il intègre la prestigieuse école TECHNION, rejoint une unité d’infanterie lors de son service militaire, se fait très vite embaucher par une start-up, débaucher par une autre… Il raconte s'être senti "étouffé", malgré une carrière qui "marchait très bien" :
ISRAËL est un tout petit territoire, entouré de pays hostiles. J’avais envie de passer une frontière en train, de sortir de la bulle de TEL-AVIV, où tout le monde vit à 2.000 à l’heure et dans le court terme, en amour, en amitié, dans le business, de ne plus être assommé par cette actualité si pesante chaque fois que j’allumais la télé."

Partir jeune célibataire ou à la retraite ? Ce sont pourtant les cas où les ALYAS se passent le mieux. Les âges intermédiaires ont toujours eu plus de mal à s’intégrer. RÉMY P., restaurateur dans le QUARTIER DU MARAIS à PARIS, en a fait la triste expérience. Il a quitté la FRANCE à 31 ans, "sur un coup de tête". Il s’installe à TEL-AVIV, apprend l’hébreu, travaille comme homme à tout faire dans un restaurant, s’essaie au doublage de films, est recruté par une société informatique, puis dans le bâtiment.

Il découvre la "rudesse" de l’Israélien, qui "ne dit pas merci, double dans les queues, mais garde toujours sa porte ouverte". Il assiste à ses premiers attentats, au cENTRE DIZENGOFF à TEL-AVIV, AVENUE YEHUDA à JERUSALEM, RUE BIALIK de nouveau à TEL-AVIV, "avec cette vision apocalyptique de corps déchiquetés, de sang, et ce silence incroyable de la population". Il perd deux amis dans des explosions de bus à trois mois d’intervalle.

L’AVENTURE ISRAÉLIENNE S’ARRÊTE AU BOUT DE SIX ANS :

Je n’arrivais pas à trouver ma place sur le plan professionnel. J’étais parti avec 45.000 euros et j’avais mangé toutes mes économies. Vivre là-bas me coûtait plus d’argent que j’en gagnais. Et puis, dans mon dernier job, je me suis fait arnaquer. Je n’ai pas été payé, je ne savais pas quels étaient les recours juridiques, je me sentais désarmé. J’ai décidé de rentrer."

OBSTACLES DE LANGUE ET DE DIPLÔMES

Pourtant, le gouvernement israélien se démène pour faciliter l’intégration des OLIM. Billet d’avion offert (avec supplément bagage), sal klita (panier d’intégration) d’environ 4.000 euros pour une personne seule, cours de langue dans une OULPAN (école d’hébreu intensif), bourses d’études, stages de formation, réductions de taxes et d’impôts en tous genres, sécurité sociale gratuite la première année…

Des efforts sont également faits pour la reconnaissance des diplômes français. En décembre, la KNESSET a approuvé un texte qui en allonge encore la liste, notamment dans le paramédical. Mais les dentistes, les avocats, les experts-comptables, les notaires doivent encore passer des examens réputés difficiles s’ils veulent travailler en ISRAËL. Et la langue reste souvent le principal obstacle.

C’est ce qui est arrivé à GENEVIÈVE D. (1), 55 ans, partie avec ses deux enfants et son mari médecin, qui avait vendu son cabinet parisien à BELLEVILLE. En ISRAËL, elle a été débarquée de son poste à cause de la langue :
Mon nouveau directeur voulait que je fasse les entretiens avec les médecins en hébreu, que je maîtrisais mal, et non plus en anglais. Mon mari, qui exerçait dans un dispensaire, ne trouvait pas de poste fixe et gagnait très mal sa vie."

Le couple a alors réfléchi à la solution de l'"ALYA BOEING", adoptée par deux de leurs amis :
Mon mari aurait travaillé la semaine pour SOS MÉDECINS à PARIS et serait revenu quelques week-ends par mois. On a hésité, mais finalement on a attendu la fin de l’année scolaire et on a acheté nos billets de retour pour Paris."

LIRE JUIFS DE FRANCE : "LE SENTIMENT QU'ILS N'ONT PLUS D'AVENIR ICI"

L'ALYA BOEING, DES DÉSILLUSIONS AUSSI

La formule de l’"ALYA BOEING" fait de plus en plus d’émules en ce moment, notamment auprès des professions libérales, et les volS EL AL PARIS - TEL-AVIV du jeudi soir sont, dit-on, bourrés à craquer de Français qui reviennent pour le week-end. Mais elle véhicule aussi son cortège de désillusions.

ELIZABETH W. (1), 60 ans, ingénieur informatique, est née dix ans après la fin de la SECONDE GUERRE MONDIALE, de parents "survivants" dont les deux familles avaient été entièrement décimées. Elle s’était toujours promis de s’installer en ISRAËL. Quand ils sont partis, en 2006, avec son mari, agent immobilier, et trois de leurs cinq enfants, ils avaient gardé, prudents, leur activité professionnelle en FRANCE.

Mais il fallait entretenir deux appartements, un à PARIS, un à TEL-AVIV, payer des billets d’avion plusieurs fois par mois. L’agence immobilière de mon mari, en banlieue parisienne, ne rapportait presque plus rien, celle qu’il avait montée en ISRAËL ne marchait pas, car il n’avait pas de réseaux, ne connaissait pas les règles, très particulières, du marché du logement en ISRAËL…"

La famille W. est revenue en FRANCE au bout de trois ans, avec un sentiment d’échec et l’impression de ne pas avoir suffisamment écouté les avertissements de l’AGENCE JUIVE. Un conseiller les avait prévenus : "Ce n’est pas parce que vous êtes fleuriste ici que vous serez fleuriste là-bas."

Difficultés économiques, difficultés d’intégration, notamment pour le conjoint ou les enfants les moins motivés, le scénario du retour est toujours le même.  DAVID K., 44 ans, journaliste, lui-aussi revenu récemment en FRANCE après dix ans en Israël, raconte :

C’est un pays en guerre, un pays âpre, où les tensions sont extrêmes, où les forces de vie et de mort sont très présentes, où les inégalités sociales sont fortes, où tout est plus intense. On croit arriver dans un pays de culture européenne, on est habitué à l’Etat-providence français. Mais on se retrouve au PROCHE-ORIENT, dans un système très libéral."

ADOLESCENTS DÉSCOLARISÉS

STÉPHANIE et MARC (1) ont débarqué en ISRAËL il y a trois ans. En FRANCE, ils habitaient une maison individuelle "à la campagne", dans le Grand Est parisien. MARC vivait de la musique, Stéphanie enchaînait les petits boulots. Ils louent désormais un appartement à PETAH TIKVA, au nord-est de TEL-AVIV.

Pour eux, l’ALYA est une "galère", comme ils disent. STÉPHANIE se débrouille un peu en hébreu, MARC ne parle pas un mot. Ils se sentent isolés dans une ville, célèbre pour avoir été une des premières implantations juives en PALESTINE au 19e siècle, mais où il y a très peu de Français. Ils sont partis sans un sou d’économie, ont beaucoup de mal à trouver du travail, font des ménages, un peu de bricolage, ont transformé un bout de leur appartement en halte-garderie musicale.

Leurs deux aînés, adolescents, se replient sur eux-mêmes. Le plus âgé, 19 ans, ne parle pas un mot d’hébreu, a rapidement quitté l’école et passe désormais ses journées dans sa chambre devant son ordinateur, obsédé par l’idée de retourner en FRANCE. Le second, 16 ans, ne va plus, lui non plus, en cours. Il attend d’être appelé à l’armée. Comme eux, des centaines d’adolescents français seraient aujourd’hui déscolarisés. Ce sont ces jeunes que l’on retrouve à tourner en rond, le samedi soir, sur le KIKAR de NETANYA.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10490
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

COMMENT ISRAËL EXPORTE LE PÉTROLE DE DAECH VERS L’UNION EURO

Message par Joss le Jeu 10 Déc 2015 - 10:27

COMMENT ISRAËL EXPORTE LE PÉTROLE DE DAECH VERS L’UNION EUROPÉENNE

1er DECEMBRE 2015 ARRET SUR IMAGE

LORS D’UNE CONFÉRENCE DE PRESSE en marge de la COP21 au BOURGET, le président russe VLADIMIR POUTINE a lié pour la première fois la décision de la TURQUIE d’abattre le SU-24 russe à la lutte engagée par son pays contre le trafic de pétrole clandestin de l’organisation ETAT ISLAMIQUE à destination de la TURQUIE :

«Nous avons toutes les raisons de penser que la décision d’abattre notre avion a été dictée par la volonté de protéger ces chemins d’acheminement de pétrole vers le territoire turc, justement vers ces ports depuis lesquels il est chargé sur des navires-citernes»
Le président russe confirme en cela les informations révélées par le journal AL-ARABY, qui documentait les conditions opérationnelles de l’acheminement du pétrole de DAECH en TURQUIE. Ces informations que j’avais relayées DANS UN PRÉCÉDENT ARTICLE, ont depuis trouvé un écho dans la presse internationale, notamment via l’agence de presse russe SPUTNIK NEWS et le site israélien GLOBES.

L’article original publié par AL-ARABY et repris par ZERO HEDGE synthétisait notamment de nombreux éléments factuels concernant les exportations de pétrole de DAECH sous la forme d’un itinéraire cartographié qui aboutissait au port de CEYHAN en TURQUIE où, mélangé au pétrole illégal importé du KURDISTAN IRAKIEN, ce dernier est chargé sur des tankers. Un transbordement est ensuite effectué au large de MALTE afin de masquer la provenance du brut, qui est ensuite livré au port israélien d’ASHDOD.

Selon le ministre syrien de l’information, le fils du président turc ERDOGAN est directement impliqué dans ce trafic via la compagnie maritime BMZ GROUP dont il est l’un des propriétaires et qui opère plusieurs tankers sous pavillon maltais. Si l’implication du clan ERDOGAN n’est pas surprenante, la deuxième partie de l’histoire révèle cependant le rôle central d’ISRAËL dans ce trafic.

Vendu aux alentours de 20$ par DAECH à la frontière turque, le pétrole est exporté puis raffiné au port d’ASHDOD, sur la côte israélienne, d’où une partie serait revendue à plusieurs sociétés pétrolières privées opérant sur le marché européen, à un prix compris entre 30 et 35$ le baril.

Le pétrole illégal du KURDISTAN couvre 75 % de la consommation israélienne, et un tiers de ce volume est importé de TURQUIE via le port de CEYHAN qui couvre également la production de l’ÉTAT ISLAMIQUE. ISRAËL est ainsi le principal négociant de brut de DAECH.

Si l’état hébreux réserve une partie de ces importations pour sa consommation domestique, une autre partie est exportée vers l’EUROPE en ayant acquis un statut «légal» durant son transit à ASHDOD.

Selon les sources d’AL-ARABY, une partie du brut serait expédié par des sociétés privées vers une raffinerie italienne, qui constituerait donc la porte d’entrée du pétrole de DAECH dans l’UNION EUROPÉENNE.

Le journal basé à LONDRES ne donne pas le nom de cette raffinerie mais précise cependant qu’elle est la propriété d’un homme d’affaire italien possédant également un club de football de premier plan en Série A. Il pourrait ainsi s’agir de MASSIMO MORATTI, propriétaire de l’INTER DE MILAN jusqu’en 2013 et dont la HOLDING, SARAS, détient la plus grande raffinerie du pays à SAROCH, près de CAGLIARI.

L’enquête du journal AL-ARABY corrobore ainsi les déclarations qu’avait faites l’AMBASSADRICE DE L’UNION EUROPÉENNE EN IRAK Mme JANA HYBASKOVA le 2 septembre 2014 devant la COMMISSION DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DU PARLEMENT EUROPÉEN, affirmant que des états européens achetaient le pétrole de l’ÉTAT ISLAMIQUE…

SUR LE MÊME THÈME : LA TURQUIE, ETAT VOYOU ET MAÎTRE CHANTEUR DE L’UNION EUROPÉENNE

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10490
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

LE GOUVERNEMENT ISRAÉLIEN DÉBRANCHE LA RADIOTÉLÉVISION PUBLI

Message par Joss le Jeu 11 Mai 2017 - 9:15

LE GOUVERNEMENT ISRAÉLIEN DÉBRANCHE LA RADIOTÉLÉVISION PUBLIQUE BFMTV ARRET SUR IMAGE

10 MAI 2017 LIBERATION

Mardi soir, Nétanyahou a coupé le son de la chaîne de télé et de la radio d’Etat. Elles seront remplacées lundi prochain par des antennes qui ne diffuseront pas d’informations.

Le gouvernement israélien débranche la radiotélévision publique

Sans préavis, la première chaîne de la télévision publique israélienne, l’équivalent de France 2, a définitivement cessé d’émettre mardi soir. En pleurs, Geoula Cohen, la présentatrice de Mabat  (le journal télévisé de 20 heures), a lu le communiqué officiel informant les téléspectateurs qu’ils ne verraient plus que des vieux clips dès la fin de son émission. Au même moment, Kol Israël, la France Inter de l’Etat hébreu, annonçait que ses programmes prendraient fin le lendemain, et que la radio publique ne diffuserait plus que de la musique, entrecoupée d’un petit bulletin d’information à chaque top horaire.

C’est donc de manière aussi inattendue que violente que se sont éteintes les voix de la Rechout Hachidour, la radiotélévision publique israélienne, dont Benyamin Nétanyahou et ses ministres voulaient la peau. «Pour la réformer»,selon leur entourage. «Parce qu’ils la trouvaient persifleuse, incisive et indocile», rétorquent les syndicats de journalistes. En lieu et place de l’institution défunte apparaîtra une nouvelle structure censée prendre l’antenne à partir de lundi. Mais ces radios et chaînes de télé ne diffuseront pas d’informations. Elles seront traitées par un nouvel organisme aux contours extrêmement flous. Tout ce que l’on sait, c’est que le gouvernement y aura des représentants. Au cœur de Tel-Aviv, à proximité de l’état-major de l’armée et du centre commercial Sarona, on pouvait croiser mercredi après-midi d’anciens techniciens et présentateurs de la Rechout Hachidour en état de choc. Certains tournaient en rond dans le jardin public, d’autres étaient attablés face à un café déjà froid.

«Lépreux»

«D’abord baptisée Kol Yerushalayim ["la voix de Jérusalem"], Kol Israël existait depuis quatre-vingt-un ans. Quant à la télévision, elle émettait depuis quarante-neuf ans. Avec toutes leurs imperfections, [ces médias] ont toujours représenté la démocratie israélienne. J’ai peur pour la suite, affirme Dalia Yaïri, retraitée de la radio. Lorsque je suis entrée à Kol Israël, nous avions l’ambition d’en faire la BBC du Proche-Orient. Ce qui se passe aujourd’hui me fait mal. J’aurais aimé que mes collègues puissent se séparer dignement de leur public, mais ils quittent la scène comme des lépreux, preuve du mépris du pouvoir à leur égard.»

Si Nétanyahou a publié un communiqué déplorant la brutalité employée pour en finir avec la Rechout Hachidour, le Premier ministre ne cache pas l’aversion que lui inspirent les journalistes en général, et les programmes d’investigation en particulier. Quant à la ministre de la Culture, Miri Regev (Likoud), elle s’est prononcée en faveur du contrôle de l’audiovisuel public par le pouvoir, à l’occasion d’une réunion organisée par son parti. Une ligne proche de celle du député David Bitan, coordinateur des partis de la majorité à la Knesset, pour qui «les journalistes bénéficient de trop de libertés dans le pays».

«Ce n’est donc pas seulement notre sort personnel qui est en jeu dans cette affaire, mais celui de l’avenir de la liberté d’expression, lâche Keren Neubach, animatrice d’une grande matinale radio traitant des problèmes sociaux de l’Etat hébreu. On veut nous transformer en porte-parole du pouvoir, en porte-micro ou en perroquets. Nous devrons être forts pour résister à ce qui s’annonce.»

«Kommissar»

Déficitaire et mal gérée, la Rechout Hachidour aurait sans doute dû être réformée de longue date. A partir des années 80, des commissions ont été créées pour envisager son avenir, mais leurs conclusions sont toujours restées sans suite. C’est pourquoi Nétanyahou avait décidé de la dissoudre en 2013, et de créer le Taagid. Avant de changer d’avis, estimant qu’il fallait sauver la première et supprimer la seconde… parce que ses dirigeants étaient moins favorables au pouvoir qu’il ne l’imaginait. En fin de compte, c’est un mélange des deux structures qui sera mis en ondes à partir de lundi. Mais avec moitié moins de personnel et l’ombre du gouvernement planant sur les émissions informatives.

Cette nouvelle configuration inquiète également le président de l’Etat hébreu, Reuven Rivlin, qui a, au micro de Kol Israël, mis en garde le public contre l’influence des kommissar, expression hébraïque signifiant «commissaire politique». Mais sa voix ne porte guère face à la volonté du gouvernement et à la Knesset, où les partis de la majorité soutiennent à fond la réforme. Mercredi, les députés se préparaient à entériner ce nouveau statut de l’audiovisuel public par un vote, prévu dans la nuit.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10490
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: ISRAEL

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum