MARTHE ET MARIE

USINES A BEBES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

USINES A BEBES

Message par Joss le Dim 23 Mar 2014 - 10:04

UNE «USINE À BÉBÉS» VA VOIR LE JOUR EN INDE

10 OCTOBRE 2013 SUD OUEST

Autorisée depuis 2002 en Inde, la gestation pour autrui est devenue une gigantesque industrie et attire de plus en plus de convoitises.

La gestation pour autrui et le recours aux mères porteuses sont encore beaucoup discutés en France, mais certains pays du monde sont déjà passés à la vitesse supérieure. En Inde, une immense clinique est en train de sortir de terre à Anand, dans la province du Gurajat, sous l’impulsion de Nayna Patel, une femme médecin, spécialiste de la fécondation in vitro, formée à Singapour, en Angleterre et en Corée du Sud. L’établissement abritera des centaines de mères porteuses qui aideront des couples occidentaux infertiles à concevoir un enfant.

Selon BBC news, le marché indien de la gestation pour autrui est estimé à plus d’un milliard de dollars par an, dans un pays où un tiers de la population vit avec moins de 0,6 dollar par jour. Pour porter un enfant, une femme pourra espérer toucher jusqu’à 8000 dollars.

Interrogée par la BBC, Ashok, le mari de l’une de ces mères porteuses, se réjouit de pouvoir acheter une maison avec l’argent gagné : « Mes parents seront heureux que leur fils et sa femme aient réussi à construire une maison. Notre statut social va s’améliorer, ce sera une bonne chose ».

Le médecin reçoit énormément de demandes, et a établi des critères de sélection stricts. « Les femmes doivent avoir moins de 45 ans, être en bonne santé et avoir déjà eu au moins un enfant, pour éviter qu’elles ne s’attachent au bébé » explique-t-elle dans un reportage de la National Geographic Channel.



Dernière édition par Joss le Dim 23 Mar 2014 - 10:22, édité 1 fois
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

SEIZE JEUNES FILLES LIBÉRÉES D’UNE NOUVELLE "USINE À BÉBÉS"

Message par Joss le Dim 23 Mar 2014 - 10:17

SEIZE JEUNES FILLES LIBÉRÉES D’UNE NOUVELLE "USINE À BÉBÉS" AU NIGERIA



4 DÉCEMBRE 2013 7SUR7.BE

La police nigériane a annoncé mercredi avoir découvert un nouvel établissement illégal à Owerri (sud-est) où se trouvaient 16 jeunes filles enceintes dont les bébés étaient destinés à être vendus.


« Nous avons effectué une descente dans une résidence d’Owerri à la suite d’un rapport des renseignements et nous avons sauvé 16 filles enceintes », a déclaré à l’AFP Joy Elomoko, la porte-parole de la police de l’État d’Imo, dont Owerri est la capitale. « Les jeunes filles ont entre 14 et 19 ans et elles sont à des stades variés de leur grossesse », a-t-elle précisé.

Le propriétaire de la maison, qui a été arrêté, avait déclaré cet établissement comme étant le siège d’une organisation non-gouvernementale pour la promotion des droits de la femme et de l’enfance, selon Mme Elomoko.

Selon Mme Elomoko, les jeunes filles ont dit aux policiers qu’on leur avait offert 100 000 nairas (466 euros) à chacune contre leurs bébés, destinés à la vente à la naissance. « Le suspect n’a pas pu expliquer où se trouve un bébé né récemment dans cette maison », a déclaré la porte-parole. « Nous pensons que le bébé a dû être vendu afin d’être utilisé pour des rituels de magie noire », a-t-elle supposé.

Plusieurs « usines à bébés » de ce type ont été découvertes au Nigeria par les forces de l’ordre ces derniers mois, notamment dans le Sud-Est. Le trafic d’êtres humains est très répandu en Afrique où les enfants sont souvent achetés à leur famille pour aider dans les champs, les mines, les usines ou pour les tâches ménagères.

Voir aussi, sur E&R : « Pierre Bergé : “Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l’usine, quelle différence ?” »
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

NIGERIA : NOUVELLE USINE A BEBES

Message par Joss le Dim 23 Mar 2014 - 10:18

UNE NOUVELLE "USINE À BÉBÉS" DÉCOUVERTE AU NIGERIA




22 MARS 2014

Une nouvelle "fabrique à bébés" a été découverte par les autorités nigérianes près de la capitale du pays, Lagos.


Enceintes et rassemblées dans un maison du quartier d’Akute, dans l’État d’Ogun, elles ont été secourues par la police, qui a pénétré dans la maison.

« Après avoir été avertis, nous avons mené une opération vendredi contre une fabrique à bébés dans le quartier. Dans la maison, nous avons trouvé huit filles enceintes et leur chef. La plupart de ces femmes avaient moins de 20 ans » a indiqué le porte-parole de la police Abimbola Oyeyemi.

Les futures mères attendaient la fin de leur grossesse pour mettre en vente leur enfant pour la somme de 300 000 nairas (1 300 euros).

Depuis 2011, ce n’est pas moins de 125 jeunes femmes qui ont été préservées de ce commerce odieux par la police du pays. Les victimes sont souvent des jeunes filles fugueuses, ayant eu des relations sexuelles hors mariage.

Les nouveaux-nés se retrouvent mis en vente, des couples sans enfants se portant acquéreurs. L’adoption du mariage homosexuel et l’autorisation de gestation pour autrui (GPA) dans certains pays ont créé un véritable marché pour ce nouveau type de trafic
.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

21 BÉBÉS RETROUVÉS DANS UN APPARTEMENT DE BANKOK

Message par Joss le Sam 16 Aoû 2014 - 21:23

21 BÉBÉS RETROUVÉS DANS UN APPARTEMENT DE BANKOK



15 AOÛT 2014 THE STRAITS TIMES

BANGKOK - Les autorités ont découvert 21 autres bébés de substitution à la copropriété où ils avaient déjà découvert neuf bébés de substitution avec le même père japonais. Les bébés trouvés à Le condo Niche ID comprennent 12 garçons et 9 filles âgés de quatre mois à environ 10 mois, Thai PBS a rapporté vendredi.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

THAÏLANDE USINES A BEBES

Message par Joss le Ven 19 Sep 2014 - 9:20

THAÏLANDE USINES A BEBES

18 SEPTEMBRE 2014

Les scandales qui ont émaillé l’actualité thaïlandaise ces derniers mois - un couple d'adoptants Australiens qui a refusé de prendre un enfant thaïlandais conçu par insémination artificielle et né handicapé, un jeune milliardaire japonais ayant "commandé" mille enfants… - ont mis en lumière un business lucratif et peu contrôlé dans la région... Celui des mères porteuses.

Notre reporter s’est rendu dans le nord de la Thaïlande, dans un village transformé en "ferme à bébés". Là-bas, de nombreuses jeunes femmes sont candidates à porter l'enfant de clients venus du monde entier.

avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

TRAFIC DE BÉBÉS BULGARES DÉMANTELÉ EN GRÈCE

Message par Joss le Jeu 25 Sep 2014 - 20:43

TRAFIC DE BÉBÉS BULGARES DÉMANTELÉ EN GRÈCE

24 SEPTEMBRE 2014 TDG.CH

Un réseau de trafic de bébés destinés à l'adoption en Grèce et achetés auprès de femmes bulgares a été démantelé par la police grecque intervenue en flagrant délit pour stopper une transaction.


Quatre Grecs âgés de 45 à 49 ans et deux Bulgares âgés de 33 et 45 ans ont été interpellés mardi 23 septembre dans la ville de Trikala (centre) et sont soupçonnés d'être impliqués dans la vente de onze bébés à des couples souhaitant adopter.

La police estime avoir démantelé un réseau «bien organisé», agissant «de longue date» dans le commerce de bébés dans toute la Grèce selon un mode opératoire éprouvé consistant à convaincre en Bulgarie «des femmes enceintes généralement non mariées» de leur vendre leur bébé en vue d'une adoption.

Les femmes étaient prises en charge par le réseau pour accoucher dans des hôpitaux grecs.

Les enquêteurs ont pris sur le fait des membres du réseau auprès duquel ils s'étaient fait passer pour des parents souhaitant adopter. «Deux ou trois bébés différents» leur ont été proposés «dans un délai très bref» et contre la somme de 10'000 euros.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

UNE NOUVELLE BOURSE AUX BEBES A BRUXELLES FIN JANVIER

Message par Joss le Sam 16 Jan 2016 - 11:21

UNE NOUVELLE BOURSE AUX BEBES A BRUXELLES FIN JANVIER

15 JANVIER 2016 LALIBRE.BE

BELGIQUE

L’information commence à circuler sur FACEBOOK : une nouvelle bourse aux mères porteuses se tiendra à BRUXELLES, les 29 et 30 janvier, avant Paris le 31 janvier. Discrètement : pour connaître le lieu précis et s’inscrire, il faut envoyer un message privé sur la page BABY BLOOM HOMOPARENTALITÉ. La capitale avait déjà été le théâtre d’un tel événement en mai dernier, quand l’association américaine MEN HAVING BABIES (les Hommes qui ont des enfants) avait organisé un colloque vantant la gestation pour autrui (GPA) dans une logique purement commerciale. Cette première foire aux mères porteuses avait déclenché l’INDIGNATION générale.



UNE "GARANTIE DE SUCCÈS DE 100 %"

Cette fois, c’est la filiale anglaise d’une clinique basée à LAS VEGAS ("THE FERTILITY CENTER") qui organise ces "conférences". BABY BLOOM HOMOPARENTALITÉ veut apporter une "aide à l’information des couples en recherche de créer une famille", indique la page FACEBOOK.

Une aide qui est loin d’être désintéressée… BABY BLOOM, qui se targue de 5 ans d’expérience, promet aux futurs papas gays de sélectionner la mère porteuse ("surrogate", en anglais) "parfaite pour vous", parmi "une large variété de candidates immédiatement disponibles". L’entreprise assure une méthode révolutionnaire avec "des procédures plus rapides" ainsi qu’une "garantie de succès de 100 %".

Appât publicitaire : les candidats parents choisissent la mère porteuse avant de signer un contrat avec une agence qui fera le lien. BABY BLOOM annonce aussi un "contrôle total de votre budget".

L’ENTREPRISE SUPERVISE TOUT

Le budget ? On ne trouve pas de chiffres sur le site. Plusieurs homopapas qui avaient fait appel à MEN HAVING BABIES pour réaliser leur projet parental nous avaient expliqué, en mai dernier, que cela leur avait coûté entre 100 000 et 150 000 dollars.

BABY BLOOM se charge de tout : la sélection de la mère porteuse (ou du donneur de sperme pour les homomamans) et de la donneuse d’ovocyte; le suivi de la fécondation in vitro et de la grossesse dans les cliniques de fertilité "qui ont le plus taux de réussite" des ETATS-UNIS; la réservation des vols et des hôtels pour les visites des parents; le kit naissance pour la petite fille ou le petit garçon…

Les candidats sont accompagnés, du début à la fin, par un "guide personnel". BABY BLOOM supervise l’ensemble de la procédure "dès le moment où vous décidez de devenir parents jusqu’à ce que vous preniez votre bébé dans les bras pour la première fois".

L’entreprise contrôle surtout tous les intermédiaires : la mère porteuse et la donneuse d’ovocyte - qui sont rétribuées comme telles aux ETATS-UNIS; l’agence, qui met les parents d’intention en contact avec ces femmes; la clinique de fertilité où se pratique la fécondation in vitro (FIV).

RÉGLÉ COMME DU PAPIER À MUSIQUE

Le processus de gestation pour autrui est réglé comme du papier à musique. A la 7e semaine de grossesse, une échographie est faite pour vérifier si la mère porteuse est enceinte d’un seul enfant ou de jumeaux. Les parents peuvent choisir d’attendre chez eux les résultats de cet examen ou y assister via SKYPE.

En revanche, à la 20e semaine, quand l’échographie permettra de déterminer si le bébé est un garçon ou une fille, BABY BLOOM recommande à tous les parents d’intention de faire le voyage vers les ETATS-UNIS pour y assister…

Quant aux femmes qui souhaitent recourir à des donneurs de sperme, elles sont encouragées à "déterminer exactement" les critères importants à leurs yeux comme l’intelligence, l’apparence physique ou la personnalité… Voilà qui fait froid dans le dos.

BIENTÔT UNE LOI SUR LA GPA EN BELGIQUE ?

Ni, ni… Si des couples homosexuels belges et français se tournent vers les ETATS-UNIS pour trouver une mère porteuse, c’est parce que la gestation pour autrui (GPA) y est autorisée et organisée, même si la logique est purement commerciale. En BELGIQUE, il n’existe pas de loi spécifique sur la GPA qui n’est actuellement ni autorisée, ni tout à fait interdite.

Large majorité. Cela devrait changer. Le débat parlementaire est en cours depuis plusieurs années. En décembre dernier, le Sénat invitait à légiférer sur la gestation pour autrui qui se pratique dans plusieurs centres de fertilité en dehors de tout cadre légal particulier. Une large majorité parlementaire (N-VA, PS, MR, CD&V, Open VLD, SP.A, Ecolo-Groen) penche pour une autorisation légale, sous strictes conditions, de la gestation pour autrui qui devrait exclure la maternité de substitution à des fins commerciales. La légalisation est envisagée pour répondre à des problèmes d’infertilité et concernerait aussi les couples homosexuels.

Interdiction. Si le CDH plaide également pour une législation en la matière, ce serait pour interdire cette pratique dans tous les cas.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: USINES A BEBES

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum