MARTHE ET MARIE

L’ÉCOLE À LA MAISON : BIENTÔT (PRESQUE) ILLÉGAL ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L’ÉCOLE À LA MAISON : BIENTÔT (PRESQUE) ILLÉGAL ?

Message par Joss le Ven 24 Jan 2014 - 21:25

L’ÉCOLE À LA MAISON : BIENTÔT (PRESQUE) ILLÉGAL ?

24 JANVIER 2014 LES MOUTONS ENRAGES

Depuis longtemps déjà, le choix d’éduquer soi-même son enfant est mal vu. Celui-ci échappe à l’enseignement « traditionnel » avec ses points positifs et ses lacunes, à une socialisation jugée si enrichissante, et il échappe également à un programme scolaire imposé qui n’enseigne que ce qui est jugé utile par les hautes instances. Mais tout cela risque de se terminer bientôt car il est arton21considéré que l’enfant se devait d’être « socialisé », comme si l’éducation à domicile l’empêchait d’avoir une vie sociale ou des amis… Il doit également être confronté à « la mixité et à la découverte des autres cultures », et se doit d’être éduqué avec le programme scolaire décidé et mis en place sans les grandes figures historiques (comme Clovis, Charles Martel, Hugues Capet, Napoléon et De Gaulle entre autres exemples), mais il apprendra en revanche l’histoire de l’empire du Mali ou encore de la Chine des Hans, la théorie du genre, l’éducation sexuelle revue et corrigée, ainsi que tout ce qui est jugé utile pour en faire un enfant « intelligent ».

Une proposition de loi a donc été déposée en toute discrétion le 18 décembre 2013 soit disant pour « protéger » l’enfant, car bien sur, il y a des dérives, mais ce n’est pas en généralisant et en criminalisant l’école à domicile comme ils le souhaitent que cela s’améliorera…

Ne pourrons échapper à l’éducation traditionnelle dans un établissement public ou privé donc, que les enfants souffrant d’une incapacité physique ou mentale, les enfants sains seront interdits d’enseignement à domicile!

Pourtant, si on s’en réfère à l’article 26-3 de la déclaration universelle des droits de l’homme : « Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d’éducation à donner à leurs enfants.«

   L’un des buts de la scolarisation de l’enfant est sa socialisation. Celle-ci nécessite une éducation qui ait une dimension collective, qui lui permette de découvrir la diversité des conditions et des cultures des enfants de son âge et de rendre son développement plus harmonieux.

   Dans cet esprit, l’éducation à domicile par la famille ne peut être qu’une situation exceptionnelle, liée à l’état de santé ou à l’incapacité permanente ou temporaire de l’enfant.

   Elle ne peut être le prétexte d’une désocialisation volontaire, destinée à soumettre l’enfant, particulièrement vulnérable, à un conditionnement psychique, idéologique ou religieux.

   Proposition de loi complète : legifrance.gouv.fr
Et surtout, un gros merci à Valérie pour l’info qui a échappé à beaucoup de monde… Wink
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Gouvernement : Restriction de l’accès à l’enseignement à dis

Message par Joss le Jeu 27 Fév 2014 - 21:56

Le Centre national d’enseignement à distance est un établissement public français du ministère de l’Éducation nationale offrant des formations à distance.

Le Cned propose des classes complètes et des cours à la carte pour l’enseignement élémentaire, le collège, le lycée général, technologique et professionnel, ainsi que pour l’enseignement des élèves en difficulté à besoins éducatifs particuliers.

De nombreuses familles y ont recours. Depuis l’interdiction du voile à l’école « de la République », le CNED connaît un certain succès auprès des musulmans de France. Voir Le Monde du 11 février 2004 : « Alma et Lila Lévy-Omari, les deux jeunes filles du lycée d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) exclues [pour raison de voile] en octobre 2003, ont eu de la chance : leur père a obtenu de l’inspection académique qu’un professeur rémunéré vienne donner une heure de tutorat par semaine aux deux sœœurs, qui sont inscrites au CNED. »

Devant l’imposition de la théorie du genre (
inexistante en 2014 pour le gouvernement après l’avoir défendue en 2011), des parents se sont organisés. Une organisation nommée Journée de retrait de l’école milite pour l’interdiction de cette théorie et pour un retour de la pudeur à l’école « républicaine ». Des retraits mensuels de l’école publique ont lieu depuis deux mois, malgré des menaces faites aux parents par les autorités, 17 924 enfants ont été retirés au cours de la journée de protestation de février.




D’autres parents préfèrent retirer leurs enfants de l’école publique et les inscrire au CNED (ce qui est gratuit en France) pour éviter le climat impudique qui y règne selon eux. C’est ce genre de « repli communautaire » qui a incité certains députés à présenter une proposition de loi visant à interdire l’école (l’instruction) à domicile sauf cas de force majeure.

Même si cette proposition de loi n’en est qu’au stade de première relecture, le CNED a pris le parti d’anticiper et de limiter les services gratuits qu’il propose aux familles pratiquant l’instruction en famille pour les motifs suivants :

Raisons médicales

Pratiques sportives ou artistiques

Déplacements professionnels des parents en France

Départ à l’étranger (frais à la charge des parents dans ce cas)

Avec l’accord de l’inspecteur d’académie, les familles avaient auparavant la possibilité d’inscrire gratuitement au CNED sans devoir justifier de leurs motivations. Différente de l’inscription payante toujours accessibles à tous, elle permettait notamment d’éviter les contrôles de l’inspection académique.
« Les dérogations personnelles ne seront plus acceptées », précise le CNED. La phrase de conclusion des courriers envoyés aux familles qui demandaient l’inscription au CNED est tout aussi étonnante : « Nous vous invitons donc à prendre vos dispositions pour la scolarisation de votre enfant dans son collège de secteur pour la rentrée 2014 ». Le ton est donné.



Il existe des options au CNED :

Hattemer
Cours académiques de France
Cours π
Cours Sainte-Anne
Cours Ker Lann
Enseignement à distance de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Source
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum