MARTHE ET MARIE

FRANCE : PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

FRANCE : PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS

Message par Joss le Sam 5 Oct 2013 - 21:02

FRANCE : PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS

LA MILITANTE FEMEN INNA SHEVCHENKO AURAIT OBTENU L’ASILE POLITIQUE EN FRANCE




INNA CHEVTCHENKO, activiste ukrainienne de FEMEN, a obtenu l'asile politique en FRANCE, annonce le site du mouvement. Dans le communiqué, CHEVTCHENKO est qualifiée d'«idéologue et d'inspiratrice de sciage de croix» : c'est elle qui avait scié une croix orthodoxe érigée dans le centre de KIEV en 2012.


BERLIN : UNE FEMEN BRÛLE UNE CROIX

17 MAI 2013

Encore un «exploit» d’une FEMEN mais à BERLIN cette fois-ci. Il s’agissait d’une protestation de ces hystériques lors de l’inauguration, hier, de «LA MAISON DE BARBIE» dans la capitale allemande, une réalisation, je le reconnais, d’un goût discutable puisque «moyennant finances, les clients de la maison se voient offrir la possibilité d’enfiler des vêtements de BARBIE, de jouer dans sa cuisine ou de tapoter sur son piano rose» écrit le quotidien LES ÉCHOS sans préciser toutefois que pour manifester leur mécontentement de l’utilisation de la femme comme un objet avec les poupées BARBIE, elles en ont cloué une sur une croix et ont mis le feu à cette croix, un «détail» qui a échappé au journal LES ÉCHOS… (merci V. R. pour ce signalement)
http://www.christianophobie.fr/breves/berlin-une-femen-brule-une-croix#sthash.EEn3eqVF.dpuf





Agression d'un prêtre Avignon par Le_Salon_Beige

15 MAI 2013

AUCUN ÉLU N'EST VENU RENCONTRER LE PRÊTRE AGRESSÉ

Des responsables de la communauté musulmane d'Avignon sont venus à la rencontre du Père Grégoire ce 15 mai, suite à son agression. Il a aussi reçu le soutien de la communauté juive. N'ayant vu aucun élu, ils se sont présentés en mairie en tant que citoyens pour espérer en rencontrer un. Et sont tombés nez à nez sur madame le maire qui se rendait en préfecture … Le père Grégoire lui a dit que, seuls 2 députés, Jacques Bompard et Marion Maréchal Le Pen lui avaient écrit leur soutien.

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/


LEPUIX-GY : QUATRE BRAQUEURS MARTYRISENT UN MOINE

18 MAI 2013

Quatre hommes armés et visages dissimulés ont brutalisé le prieur du monastère de Lepuix-Gy, hier, pour obtenir le contenu d’un coffre.


Les malfaiteurs ont brutalisé Frère Basile pendant environ 45 minutes. Photo d’archives ER

On frémit en constatant les bassesses et les lâchetés dont usent des individus pour arracher de l’argent facile. Escroqueries, vols, cambriolages, agressions, menaces ou encore séquestrations ! La limite a encore été repoussée, dans la nuit de jeudi à vendredi, avec le martyre qu’a subi frère Basile au prieuré Saint-Benoît de Chauveroche à Lepuix-Gy.

Cette affaire sordide débute vers 1 h du matin. Quatre hommes âgés d’une vingtaine d’années se présentent à la porte du monastère. Fondé en 1980 par l’Abbaye de la Pierre-qui-Vire, il est situé dans un cadre bucolique propice à la méditation. Seul inconvénient, l’endroit est isolé, au fond de la vallée de Chauveroche, une des extrémités de Lepuix-Gy. Le monastère est occupé par six frères, dont l’âge oscille entre 76 et 92 ans. Il dispose d’une hôtellerie de sept chambres pour des retraites individuelles. Sa librairie contient des livres remarquables. Et à 500 m du monastère, un chalet est réservé aux groupes.

Autant d’activités qui rapportent aux frères des subsides modestes, dont les malfaiteurs ont voulu prendre possession.

Vers 1 h, des individus frappent violemment à la porte. Encagoulés pour certains, une capuche rabattue sur le visage ou un foulard pour les autres, ils bousculent frère Basile dès que le moine entrouvre la porte. Dès cet instant, le calvaire du prieur commence. Il durera environ quarante-cinq minutes. Tour à tour, les individus le saisissent, le rudoient, l’injurient, le menacent de mort. Ils vont même jusqu’à le menacer de le conduire dans le bois pour le tuer. En parallèle, ils fouillent des pièces du monastère, quitte à tout retourner. Leur objectif ? Un coffre-fort où ils pensent trouver de l’argent. Seulement, ils ignorent que les moines ne conservent pas de grosses sommes d’argent. Les religieux préfèrent les placer sur leur compte bancaire. Au final, les malfaiteurs ne connaîtront jamais l’emplacement de ce coffre.
Fort accent des suspects

Frère Basile doit son salut à l’un des frères. Dans leur quête, les auteurs font trop de bruit. Un des moines est réveillé et hurle. Sa réaction provoque la panique du quatuor qui embarque tout ce qui lui passe sous la main : le portable du prieur, un lecteur de CD, du matériel informatique et de la nourriture, dont un gigot. Les individus s’enfuient à bord de la voiture avec laquelle ils sont venus. Ils prennent soin de ne pas allumer les feux du véhicule pour dissimuler la plaque d’immatriculation. Les malfrats partis, les frères alertent la gendarmerie. Quelques minutes plus tard, les militaires de la communauté de brigade de Giromagny et de la brigade des recherches procédaient aux relevés techniques et scientifiques.

L’enquête s’est poursuivie toute la journée d’hier, avec l’espoir de trouver des témoins qui auraient aperçu des allers et venues inhabituels autour du prieuré, ou éventuellement les auteurs. Les enquêteurs, très discrets sur leurs progrès, ont examiné la liste des derniers pensionnaires du prieuré. Il s’agit évidemment de déterminer si une retraite n’a pas servi de repérage.

Mais l’attention des militaires s’est aussi portée sur les auditions de la principale victime et des rares témoins. Un détail sensible les aurait frappés : le fort accent des suspects. Réel ou simulé ?

De son côté, la victime évidemment choquée, nous a fait savoir qu’elle ne témoignerait pas. Ce vol avec arme a néanmoins créé des réactions à Lepuix-Gy, commune située au pied du Ballon d’Alsace. Le maire Daniel Roth nous a fait part de son émotion et de sa compassion.

Pascal CHEVILLOT

http://www.estrepublicain.fr/actualite/2013/05/18/lepuix-gy-quatre-braqueurs-martyrisent-un-moine


... Ce n'est qu'un début...



QUIMPER. LE CURÉ DE LA CATHÉDRALE FRAPPÉ DE DIX COUPS DE POING

25 JUILLET 2013

L’auteur présumé des coups a été rapidement interpellé par la police, placé en garde à vue et interné à l’établissement public de santé mentale de Gourmelen.


La semaine dernière, le père Michel Mazeas, curé de la cathédrale de Quimper (Finistère) a été agressé. L’auteur présumé des faits a été interpellé et interné.

Mercredi 17 juillet, le père Michel Mazeas, curé de la cathédrale, a été agressé par un homme au presbytère Saint-Corentin, situé rue Toul-al-Laer à Quimper. Le père a reçu une dizaine de coups de poing notamment au visage.

« Aucune revendication »

« Un homme est d’abord passé voir le curé au presbytère. Il a été reçu, puis il est revenu. Le père a alors été menacé puis frappé », explique le procureur de la République de Quimper.

L’auteur présumé des coups a été rapidement interpellé par la police, placé en garde à vue et interné à l’établissement public de santé mentale de Gourmelen. Il n’y a pas eu d’interruption temporaire de travail pour la victime.

http://www.ouest-france.fr/region/bretagne_detail_-Quimper.-Le-cure-de-la-cathedrale-frappe-de-dix-coups-de-poing_40820-2215043_actu.Htm


Dernière édition par Joss le Mar 7 Jan 2014 - 21:12, édité 4 fois
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

CATHOLIQUES MIS À L'INDEX PAR LE GOUVERNEMENT FRANÇAIS

Message par Joss le Sam 5 Oct 2013 - 21:15

MARS 2013 MARIAGE POUR TOUS : ENFANTS, PAPYS, MAMYS, RELIGIEUX, GAZÉS PAR MANUEL VALLS





SCANDALE D’ÉTAT : L'INCARCÉRATION DE NICOLAS BERNARD-BUSS



Video streaming by Ustream

24 JUIN 2013

Extraits. Valeurs Actuelles a mené l'enquête sur les conditions scandaleuses de l'arrestation et de l'incarcération de Nicolas. Révélations et interview exclusive de NICOLAS BERNARD-BUSS à lire en intégralité dans les kiosques à partir du jeudi 8 Août 2013.


[...] À la station de métro Franklin-Roosevelt, une masse de CRS fond sur le petit groupe. Panique. Nicolas s’engage dans la rue François-Ier avec un ami, gagne la rue de Marignan. Pris en tenaille, les deux jeunes détalent. Une voiture de la brigade anticriminalité (Bac) débouche à contre-sens dans la rue. L’un est attrapé, l’autre s’engouffre dans une pizzeria pour s’y réfugier et monte à l’étage. Brouhaha au rez-de-chaussée. Un cordon de CRS ceinture le restaurant. Les policiers en civil montent. Ils sont trois. L’assaut est chirurgical, les policiers se ruent sur Nicolas et le passent à tabac. Deux Taser sont braqués sur ses tempes, il est rapidement “saucissonné”, soulevé et jeté à l’arrière de la voiture de la Bac. Dix-sept points de lésion et hématomes seront constatés après l’arrestation
[...].
[...] Pour la première fois, un jeune homme de 23 ans au casier judiciaire vierge écopera d’une peine de prison ferme assortie d’un mandat de dépôt, qu’il ira purger le soir même sous la lettre d’écrou Z — classification réservée aux détenus les plus dangereux — dans la plus grande maison d’arrêt d’Europe ; sa cellule est voisine de celle de Redoine Faïd, ex-ennemi public numéro un.
[...]
Pour la première fois depuis la loi Dati de 2009, une peine de moins de deux ans de prison sera exécutée alors que le juge d’application des peines conclut systématiquement à la remise en liberté des condamnés. Pour la première fois, la justice de ce pays emprisonnera pour délit d’opinion un jeune inoffensif, alors que près de 100 000 peines de prison ferme ne sont pas exécutées chaque année…
[...]
[...]Le silence commence à se rompre au sujet des conditions déplorables de sa garde à vue : brimades, policiers qui le prennent en photo avec leur téléphone comme un trophée de chasse, promiscuité forcée avec des transsexuels alors que des cellules restent vides, premier repas servi au bout de vingt-quatre heures, renversé à même le sol, officier de police judiciaire qui propose de jouer sa relaxe au « bras de fer », changement fréquent de commissariat pour détruire les repères, provocations, moqueries…
[...]  
Pour ses juges, le déroulement de l’audience est accablant. Les chefs d’accusation varient : Nicolas est finalement, dans les dernières minutes de sa garde à vue, accusé de “rébellion”, “fourniture d’identité imaginaire” et de “refus de prélèvement des empreintes digitales et photographiques”. La rébellion repose, sans preuves, sur les seuls témoignages de deux policiers qui affirment.
[...]
La sentence tombe. La magistrate prend soin de lire les peines infligées dans l’ordre le plus cruel : « 1 000 euros d’amende sans sursis. » « Assortis de deux mois de prison avec sursis. » « En complément d’une peine de prison ferme de deux mois. » Tout s’effondre. Le mandat de dépôt, qui vaut enfermement immédiat, n’est pas prononcé tout de suite. Nicolas est menotté. Dernière salve : « Compte tenu de la dangerosité de l’incriminé, nous assortissons cette peine à un mandat de dépôt à effet immédiat et exécutoire à l’instant. Il devra être conduit dès ce soir à la prison de Fleury-Mérogis. »
[...]
À sa sortie de prison, Nicolas est immédiatement accueilli en province par sa famille. C’est un garçon en reconstruction que nous avons reçu dans les locaux de Valeurs actuelles [...].

http://www.valeursactuelles.com/nicolas-veilleur-prisonnier-politique20130807.html
CATHOLIQUES MIS À L'INDEX PAR LE GOUVERNEMENT FRANÇAIS

24 JUILLET 2013

Un «décroyant». C’est ainsi que SAMUEL PRUVOT décrit le chef de l’État dans son livre FRANÇOIS HOLLANDE, DIEU ET LA RÉPUBLIQUE (SALVATOR) : quelqu’un qui tient le catholicisme pour une donnée dépassée. Un homme «sans gravité» qui ne mesure pas l’inconvenance de ses petites blagues : «La FRANCE ne présente pas de candidat…», a-t-il dit après la renonciation de BENOÎT XVI.

Mais le contentieux qui grossit entre les catholiques et le gouvernement ne s’explique pas seulement par l’indifférence du président de la République. Dès le premier jour, il a placé son mandat sous le parrainage farouchement laïque de JULES FERRY, dont le but était d’«organiser l’humanité sans DIEU et sans roi». C’est avec raison que les catholiques s’alarment de son programme et s’offusquent des vexations que la gauche inflige à l’Église. Tout se passe comme si le gouvernement recherchait l’affrontement dans l’espoir de mobiliser son propre camp.

CHRISTIANE TAUBIRA en a fourni le premier exemple en recevant le CARDINAL VINGT-TROIS avec une désinvolture qui confinait au mépris lors des débats sur le mariage. Les parlementaires de gauche l’ont ensuite auditionné dans un climat hostile pour lui signifier que l’avis de l’Église sur ce sujet ne comptait pour rien. Cette brusquerie ne doit pas surprendre : aucun des ministres du gouvernement AYRAULT ne se dit pratiquant et seulement six se définissent comme croyants, dont CÉCILE DUFLOT.

Cet hiver, la ministre du Logement n’a pourtant pas hésité à suspecter publiquement l’Église d’indifférence aux pauvres et l’a menacée de réquisitionner ses locaux pour y abriter des sans-logis. Mais c’est encore VINCENT PEILLON qui a décroché la palme de l’agressivité : en janvier, il a remis en cause le «caractère propre» de l’enseignement catholique en lui contestant le droit d’organiser des débats sur le mariage homosexuel au sein des établissements privés ! Mgr VINGT-TROIS avait réagi fermement : «S’il n’y a aucun lieu de débat possible, [alors] il y a une doctrine officielle et une police de la pensée»



Les catholiques sont-ils devenus des citoyens de seconde zone ? La question se pose d’autant plus que le gouvernement a beaucoup plus d’égards pour les autres cultes : cette année, MANUEL VALLS a rompu deux fois le jeûne du RAMADAN. «Une manière pour la République d’adresser des regards d’affection aux musulmans de notre pays», a-t-il dit. Par ailleurs, on n’entend guère les autorités lors des profanations d’église ou de cimetière chrétien, bien qu’elles constituent plus de 80 % des atteintes aux sites religieux.

http://www.valeursactuelles.com/cathos-mis-l%E2%80%99index20130724.html


Dernière édition par Joss le Dim 6 Oct 2013 - 18:50, édité 4 fois
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

FRANCE ASSEMBLÉE NATIONALE : BILAN CHRISTIANOPHOBIE 2012

Message par Joss le Mar 8 Oct 2013 - 13:04

FRANCE ASSEMBLÉE NATIONALE : CHRISTIANOPHOBIE

25 DÉCEMBRE 2012 QUESTIONS ASSEMBLEE NATIONALE

M. MARC LE FUR attire l'attention de M. le MINISTRE DE L'INTÉRIEUR sur le comptage des actes anti-religieux. En 2002, le ministère de l'intérieur a accepté de comptabiliser les actes antisémites en coopération avec les services de protection de la communauté juive à la suite d'une poussée d'actes antisémites.

Pour les mêmes raisons, une convention semblable a été signée avec le Conseil français du culte musulman fin 2010 et en particulier avec son observatoire de l'islamophobie. La nomenclature du ministère distingue les « actions antisémites ou antimusulmanes (homicides, violences, voies de fait, attentats ou tentatives d'attentats, incendie ou dégradation), des menaces (propos, gestes, inscriptions et courriers).

Ces faits peuvent concerner des personnes, des biens (synagogues ou mosquées, cimetières) comme la religion en général, mais doivent être pénalement répréhensibles. Pour recenser ces actes et établir ces statistiques, les services du ministère compilent les plaintes, mains courantes et constats de gendarmerie ou de police. Selon les derniers éléments disponibles les actes antisémites seraient sur la période de janvier à juin 2012 en hausse de 37,1 % par rapport à la même période en 2011, et les actes antimusulmans en hausse de 42,2 % de janvier à octobre 2012 par rapport à la même période en 2011.

IL EST TOUTEFOIS IMPOSSIBLE DE DISPOSER DE STATISTIQUES SIMILAIRES POUR LES ACTES ANTICHRÉTIENS, C'EST-À-DIRE LES ACTIONS ET MENACES VIS-À-VIS DES COMMUNAUTÉS CATHOLIQUES, PROTESTANTES, ET ORTHODOXES DE FRANCE, SOIT LA COMMUNAUTÉ CHRÉTIENNE. IL LUI DEMANDE SI LE GOUVERNEMENT ENTEND, DANS UN SOUCI DE PLURALISME ET DE RÉCIPROCITÉ, RECENSER ÉGALEMENT LES ACTES ANTICHRÉTIENS.
RÉPONSE


Un bilan périodique des atteintes aux édifices religieux et aux sépultures, perpétrées à l'encontre des religions chrétienne, israélite et musulmane, est réalisé depuis 2008 grâce à la mise en place d'une méthode de recensement constante, permettant de quantifier ces exactions.

LES STATISTIQUES SONT LES SUIVANTES :

2008  : 304 ATTEINTES :

. 275 pour les sites chrétiens (édifices religieux : 129 ; sépultures : 146),
. 15 pour les sites israélites (édifices religieux : 12 ; sépultures : 3) 1
. 4 pour les sites musulmans (édifices religieux : 12 dans des lieux de culte ; sépultures : 2) ;

2009 : 474 ATTEINTES :

. 390 pour les sites chrétiens (édifices religieux : 209 ; sépultures : 181),
. 66 pour les sites israélites (édifices religieux : 52 ; sépultures : 14)
. 18 pour les sites musulmans (édifices du culte : 15 ; sépultures : 3) ;

2010 : 621 ATTEINTES :  

. 522 pour les sites chrétiens (édifices religieux : 308 ; sépultures : 214),
. 42 pour les sites israélites (édifices religieux : 30 ; sépultures : 12)
. 57 pour les sites musulmans (édifices religieux : 50 ; sépultures : 7) ;

2011 : 620 ATTEINTES :  

. 527 pour les sites chrétiens (édifices religieux : 336 ; sépultures : 191),
. 44 pour les sites israélites (édifices religieux : 40 ; sépultures : 4)
. 49 pour les sites musulmans (édifices religieux : 44 ; sépultures : 5) ;

2012 : 667 ATTEINTES :

. 543 pour les sites chrétiens (édifices religieux : 352 ; sépultures : 191),
. 40 pour les sites israélites (édifices religieux : 31 ; sépultures : 9)
. 84 pour les sites musulmans (édifices religieux : 83 ; sépultures : 1).

Ainsi, de 2008 à 2012, il a été constaté une augmentation globale du nombre d'atteintes touchant les édifices religieux et les sépultures (+ 55,9 % entre 2008 et 2009, + 31 % de 2009 à 2010, 0 % entre 2010 et 2011 et + 7,6 % entre 2011 et 2012).
Durant cette période, les atteintes aux sites chrétiens sont majoritaires mais proportionnellement en baisse (90,5 % en 2008, 82,3 % en 2009, 84 % en 2010, 85 % en 2011 et 81,4 % en 2012), comparativement aux atteintes commises au préjudice des sites israélites et des sites musulmans.

Le bilan 2012 des atteintes aux sites chrétiens (édifices religieux et sépultures) marque une légère augmentation du nombre des actes commis par rapport à l'année précédente : 543 en 2012 au lieu de 527 en 2011, soit + 3 %. La plupart sont des dégradations, des vols d'objets ou encore des actes de simple vandalisme, dont les motivations apparaissent rarement fondées sur une idéologie précise.

L'ensemble du territoire est concerné par ces actes qui ont donné lieu à l'interpellation de 67 personnes, dont 50 mineurs. La protection des lieux de culte, sans distinction de la religion, reste une préoccupation constante du Gouvernement. Des instructions sont régulièrement données par les préfets aux forces de l'ordre afin d'assurer une surveillance de ces lieux.
Par ailleurs, plusieurs mesures de prévention des actes de malveillance sont rappelées aux responsables du culte : assurer une présence systématique d'un fidèle durant les heures d'ouverture des lieux de culte et mettre en place des dispositifs de vidéo-protection couvrant les principaux accès des lieux de culte. Au-delà de ces actions de prévention entreprises pour améliorer la sécurité des lieux de culte, l'ensemble des faits constatés en la matière fait systématiquement l'objet d'enquêtes judiciaires menées par les services compétents.

S'agissant d'une éventuelle recension des actes antichrétiens à l'instar de celles qui sont effectuées pour les actes antisémites et les actes antimusulmans, les responsables des différentes églises et confessions chrétiennes n'ont jamais fait part de la demande d'un indicateur spécifique auprès des pouvoirs publics. En tout état de cause, le Gouvernement condamne de la manière la plus ferme et combat avec une totale détermination les atteintes aux lieux de culte et aux croyants. Ces actes ne sont pas seulement des attaques inadmissibles contre les croyants. Ils doivent être regardés comme une atteinte à la cohésion nationale et une offense à la République, à son histoire, à ses valeurs, notamment la liberté de culte. Ils appellent la plus ferme condamnation morale et des sanctions exemplaires.


Dernière édition par Joss le Mar 7 Jan 2014 - 21:15, édité 1 fois
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

FRANCE : BILAN CHRISTIANOPHOBIE 9 PREMIERS MOIS DE 2013

Message par Joss le Mar 8 Oct 2013 - 13:11

9 PREMIERS MOIS DE 2013 DE CHRISTIANOPHOBIE EN FRANCE ET EN CHIFFRES…

5 OCTOBRE 2013 CHRISTIANOPHOBIE.FR

Je participai, ce midi, au déjeuner d’amitié française organisé au PALAIS DE LA MUTUALITÉ de PARIS par l’ALLIANCE GÉNÉRALE CONTRE LE RACISME ET POUR LE RESPECT DE L’IDENTITÉ FRANÇAISE ET CHRÉTIENNE (AGRIF) fondée par BERNARD ANTONY. On m’avait demandé, comme rédacteur en chef de ce blogue, d’y prononcer quelques mots. Les voici…


Chers défenseurs de l’identité française et chrétienne,

je voudrais, en quelques minutes, comme rédacteur du blogue L’OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE, attirer votre attention sur l’ampleur des phénomènes de christianophobie dans notre pays, encore que ce blogue “œcuménique” recense chaque jour et depuis le mois de mai 2010, les actes de christianophobie dans le monde entier.

J’ai compilé, dans la nuit, les manifestations de christianophobie en FRANCE parmi les 1 243 articles publiés et lus 1,4 million de fois, entre le 1er janvier de cette année et le 30 septembre dernier, c’est-à-dire pendant les seuls 9 premiers mois de 2013 :

● Interruptions ou perturbations de Messes ou de cérémonies religieuses : 4 cas.
● Piratages informatiques de sites ou de blogues chrétiens : 6 cas.
● Discriminations sociales ou professionnelles contre des chrétiens en raison de leur religion : 8 cas.
● Agressions contre des prêtres ou des religieux : 8 cas.
● Articles ou propos injurieux pour les chrétiens et la religion chrétienne dans les médias de la “bienpensance” : 11 cas.
● Tentatives d’incendies et incendies d’églises ou de lieux de culte chrétiens : 17 cas, quasiment deux par mois !
● Profanations et actes de vandalisme de cimetières chrétiens : 25 cas, soit environ un tous les dix jours !
● Profanations d’églises et actes de vandalisme contre et dans des lieux de culte chrétiens : 70 cas, un peu plus de deux par semaine !
● Insultes publiques contre les chrétiens, blasphèmes publics contre le christianisme, vandalismes ou destructions de symboles ou d’objets chrétiens : 109 cas, environ un tous les deux jours !

Ces quelque 250 cas de manifestations publiques de christianophobie en FRANCE, autrement dit quasiment un cas par jour depuis le début de l’année et que j’ai signalés dans un article mis en ligne sur mon blogue, ne sont que ceux que j’ai pu découvrir ou que, plus prosaïquement, j’ai eu le temps de traiter…

Qu’on ne s’y trompe pas, les chiffres que je viens de vous signaler ne recouvrent pas la totalité des actes de christianophobie en FRANCE : ils ne sont que des prélèvements sur un phénomène plus ample, plus profond et en croissance constante.

Chacun de ces cas, en soi intolérable, aurait pu donner lieu à une ferme dénonciation publique, voire à une action judiciaire.

L’AGRIF est par vocation et statutairement fondée à dénoncer publiquement et à poursuivre pénalement ces innombrables attaques contre notre identité chrétienne, mais, pour cela, il lui en faut les moyens, il lui faut plus de “munitions” pour la bataille et plus d’hommes pour la mener. C’est l’appel que je lance en ce jour du trentième anniversaire de L’AGRIF, car en matière de christianophobie on ne doit rien lâcher, jamais, jamais, jamais…


Dernière édition par Joss le Mar 7 Jan 2014 - 21:19, édité 1 fois
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

MANUEL VALLS A-T-IL BLOQUÉ UNE NOMINATION ÉPISCOPALE ?

Message par Joss le Dim 27 Oct 2013 - 15:21

MANUEL VALLS A-T-IL BLOQUÉ UNE NOMINATION ÉPISCOPALE ?

14 OCTOBRE 2013 RIPOSTE CATHOLIQUE

D’après plusieurs sources d’informations, il semble que le ministre de l’Intérieur ait mis son grain de sel dans la nomination du successeur de Mgr Pierre Raffin à l’évêché de Metz (Mgr Raffin vient d’écrire à ses fidèles avant de partir).

Le 27 septembre, Mgr Jean-Christophe Lagleize, alors évêque de Valence, a été nommé par le pape, nouvel évêque de Metz. Or, il semble que ce ne soit pas lui qui ait été nommé à l’origine par le pape ]François.

Dans la terna présentée à Rome par le nonce apostolique Mgr Luigi Ventura, il y avait certes Mgr Lagleize, mais aussi Mgr Hervé Giraud, évêque de Soissons, et Mgr Jean-Pierre Batut, évêque auxiliaire de Lyon. Or, il semble bien que la Congrégation des évêques, dirigée par le cardinal Marc Ouellet, a élu Mgr Batut et a présenté sa nomination au pape François, qui l’a confirmée par bulle.

Or, comme Metz est un évêché concordataire, cette nomination est particulièrement soumise à l’appréciation du gouvernement français. Et l’écart de dates entre la bulle pontificale, signée le 24 juin, et la nomination effective par décret présidentiel le 27 septembre, montre que cette nomination n’a pas été simple.

D’après nos informations, il semble bien que les services du ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, ont refusé la nomination de Mgr Jean-Pierre Batut. Ancien curé de la paroisse Sainte-Jeanne de Chantal à Paris puis de la paroisse bi-ritualiste de Saint-Eugène Sainte-Cécile, Mgr Batut est auxiliaire de Lyon depuis 2008. Connu pour sa bienveillance à l’égard des milieux traditionalistes, depuis son passage à Saint-Eugène, il a manifesté activement son soutien aux marches contre l’avortement à Paris, et bien sûr contre la loi Taubira.

Sauf erreur, ce refus du ministre de l’Intérieur serait le premier blocage d’un gouvernement français du candidat romain depuis le début des années 70. Serait-ce une nouvelle manifestation de christianophobie de ce gouvernement laïciste ?
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

INTERDICTION DE L'ENCENS À LA MESSE ?

Message par Joss le Dim 27 Oct 2013 - 15:33

INTERDICTION DE L'ENCENS À LA MESSE ?

25 OCTOBRE 2013 LE SALON BEIGE

Dans le cadre du «plan d'actions sur la qualité de l'air intérieur» présenté hier par le gouvernement, les bougies parfumées et les encens qui dégagent le plus de substances toxiques pour la santé vont être interdits. Des arrêtés d'interdiction sont à attendre dans les prochains mois. Les produits tels que les encens qui émettent plus de 2 microgrammes par m3 de benzène seront interdits.

Dans un récent rapport, l'Institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris) indiquait que :

«les encens sont beaucoup plus émissifs que les bougies et leur utilisation semble présenter des risques même dans le cas d'un usage mensuel» [je ne vous parle pas des risques en cas d'usage hebdomadaire...].

«L'utilisation d'encens pourrait présenter des risques aigus, chroniques et cancérogènes».
Et à côté de cela, le même gouvernement tente d'ouvrir des salles de drogues. Admirez la cohérence.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

UN FRÈRE DE LA SAINTE FAMILLE POIGNARDÉ EN PLEINE RUE

Message par Joss le Dim 3 Nov 2013 - 22:15

BELLEY (AIN) : UN FRÈRE DE LA SAINTE FAMILLE POIGNARDÉ EN PLEINE RUE

3 NOVEMBRE 2013 LE PROGRES

L’attaque a eu lieu à quelques pas de son domicile. Samedi après-midi, vers 16 heures, un Frère de la Sainte Famille s'est fait agresser en pleine rue alors qu'il rentrait chez lui, rue de Savoie à Belley.

Frère Théodore se sentait suivi depuis un moment lors de sa promenade, et son agresseur l'a poignardé à quelques pas de son domicile, dans une rue déserte.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

CAMEROUN : UN PRÊTRE FRANÇAIS ENLEVÉ PAR LES ISLAMISTES

Message par Joss le Jeu 14 Nov 2013 - 22:24

CAMEROUN : UN PRÊTRE FRANÇAIS ENLEVÉ PAR LES ISLAMISTES



14 NOVEMBRE 2013 L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE


Un prêtre français de 42 ans, Georges Vandenbeusch, curé de la paroisse de Nguetchewe, a été enlevé à Koza par des islamistes nigérians dans le nord du Cameroun, la nuit dernière, révèle aujourd’hui BFMTV. Une information confirmée au Figaro par l’entourage de la présidence camerounaise. Selon le député UMP Alain Marsaud, dont la Xe circonscription (Français de l’étranger) recouvre le Cameroun, le prêtre « a été enlevé dans un monastère », à 30 kilomètres de la frontière nigériane. Cette zone a été classée en “zone rouge” par le centre de crise du ministère des Affaires étrangères en raison des menaces terroristes, mais le prêtre avait choisi d’y rester en connaissance de cause. La zone « était formellement déconseillée du fait du risque terroriste et du risque d’enlèvement », a annoncé le Quai d’Orsay. « En connaissance de cause, le père Georges avait fait le choix de demeurer dans sa paroisse pour l’exercice de sa mission », précise-t-il. « Des recherches sont en cours pour vérifier les circonstances de son enlèvement et l’identité des ravisseurs », précise le ministère des Affaires étrangères. Le prêtre aurait été enlevé par les islamistes nigérians de Boko Haram, selon des médias français. Le père Vandenbeusch avait officié neuf ans dans la paroisse Saint-Jean-Baptiste de Sceaux (Hauts-de-Seine) avant de partir pour le nord du Cameroun en 2011 (…).
Source : Le Figaro
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

LE GOUVERNEMENT LE PLUS ANTI-CHRETIEN DEPUIS ROBESPIERRE

Message par Joss le Jeu 12 Déc 2013 - 13:47

avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

VILLEFRANCHE : LA CRÈCHE DES CHEMINOTS JUGÉE INDÉSIRABLE

Message par Joss le Ven 20 Déc 2013 - 8:56

VILLEFRANCHE : LA CRÈCHE DES CHEMINOTS JUGÉE INDÉSIRABLE

Les cheminots ont laissé leur crèche en place en informant leur clientèle de leur mécontentement. (Centre Presse)

18 DÉCEMBRE 2013 CENTRE PRESSE AVEYRON

Dans une semaine, c’est Noël ! Sapins décorés, crèches la Nativité installées... Or c’est justement l’une d’elles qui suscite un certain émoi dans le Villefranchois, celle confectionnée par les cheminots de la gare SNCF de Villefranche qui a dû être "masquée" suite à la plainte d'un usager.

"Signe religieux ostensible"

"Ce mardi, nous avons reçu une note de la part de la direction régionale de Toulouse nous demandant de retirer la crèche au plus vite", explique un agent de la SNCF. "La direction nous a expliqué qu’elle avait reçu la plainte d'un usager choqué de voir un signe religieux ostensible dans un lieu public", poursuit un autre agent. "Le pire, c’est que nous savons de qui provient cette plainte", croit savoir un autre salarié.

Les cheminots refusent d'appliquer la décision de leur direction

Mécontents, les cheminots villefranchois ont refusé d’appliquer la demande de leur direction…"Cela fait dix ans que nous avons l’habitude d’installer une crèche sur l'un de nos comptoirs. Nous ne voyons pas pourquoi cela changerait ! Notre crèche est toujours en place. Elle restera là, mais ostensiblement masquée", conclut un cheminot.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

UN AUTEUR DU «RAPPORT INTÉGRATION» INTERDIT LES CLOCHES

Message par Joss le Ven 20 Déc 2013 - 9:15

UN DES AUTEURS MAROCAIN DU «RAPPORT SUR L'INTÉGRATION» (SALUÉ PAR AYRAULT) VEUT INTERDIRE DE FAIRE SONNER LES CLOCHES

19 DÉCEMBRE 2013 OBSERVATOIRE DE L'ISLAMISATION


C 'est ce que nous apprend le Figaro aujourd'hui dans son article "Rapport sur l'intégration: Matignon refuse d'assumer seul" page 11 :

"Ancien membre du Haut Conseil à l'Intégration, Khalid Magdani, sociologue, dans une tribune publiée par Médiapart en mars 2011, se demandait comment "continuer à accepter sans réagir que les cloches (d'une cathédrale ndlr) sonnent tous les dimanches sans que rien ne soit fait pour faire cesser cette intrusion sonore et ostentatoire de la religion dans l'espace publique"

Rappel : sur le site de Matignon Jean-Marc Ayrault "salue la grande qualité de ce rapport", qui constitue une déclaration de guerre à notre civilisation.

La Charia interdit en effet de faire sonner les cloches. Les traités de droit sunnite l'enseignent explicitement (cf "Les Statuts Gouvernementaux" de El Mawerdi ou "La dépendance du voyageur" de Al Misri ). Ces ouvrages fondamentaux de charia se trouvent à l'Institut du Monde Arabe

Khalid Magdani a défendu le rapport sur RTL

Sur  sa fiche Viadeo il précise qu'il est du Maroc. Évidemment il n'a jamais dénoncé les appels sonores du muezzin au Maroc, pays qui vient de  condamner à 30 mois de prison un converti au Christ sans qu'il s'en inquiète non plus...

L'imam de Lens, Abderramak Janati a aussi été auditionné par les "experts" du rapport sur l'intégration toujours en ligne sur le site de Matignon.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

FEMEN MIME AVORTEMENT ET URINE DANS L'ÉGLISE DE LA MADELEINE

Message par Joss le Ven 20 Déc 2013 - 20:33

UNE FEMEN MIME UN AVORTEMENT ET URINE DANS L'ÉGLISE DE LA MADELEINE À PARIS



20 DÉCEMBRE 2013 L'EXPRESS

Une Femen a mimé un avortement puis uriné devant l'autel de la Madeleine à Paris vendredi. Une plainte a été déposée par le curé.


Une enquête a été ouverte après qu'une militante se revendiquant du groupe féministe Femen a mimé un avortement avant d'uriner, vendredi 20 décembre, devant l'autel de l'église de la Madeleine à Paris.

La militante, seins nus, s'est dirigée peu avant 10 heures vers l'autel face à une dizaine de personnes présentes alors qu'une chorale répétait dans l'édifice. Interrogé par l'AFP, le père Bruno Horaist, curé de la paroisse, a raconté que la jeune femme avait déposé devant l'autel un morceau de foie de veau censé représenter un foetus avant d'uriner sur les marches de l'autel. Elle a ensuite quitté l'église sans prononcer une seule parole.


IMPUNITÉ TOTALE DES FEMEN APRÈS LEUR ACTION À L’ÉGLISE DE LA MADELEINE

6 JANVIER 2014 LE FIGARO

Une semaine après avoir « avorté de l’embryon de Jésus » devant l’autel de l’église de la Madeleine, le dos barré de l’inscription « Noël est annulé », ÉLOÏSE BOUTON [FEMEN le jour et call girl la nuit] n’a aucunement été inquiétée.


En Allemagne, la Femen qui a perturbé la messe de minuit à la cathédrale de Cologne a été interpellée et risque trois ans de prison. Mais à Paris, la profanation d’Éloïse, qui, le 20 décembre, voilée de bleu ciel, un morceau de foie de veau en main, « s’est dépoitraillée en se tournant vers la nef », selon le curé de la Madeleine, Bruno Horaist, n’a suscité aucune réaction. Et la plainte aussitôt déposée par le père Horaist «n’a pas eu de suites».

Cofondatrice de la branche française des FEMEN, INNA SHEVCHENKO en rigole encore :



« Rien ne s’est passé, Éloïse n’a pas été appelée par la police. Cela montre combien l’Église est devenue faible en France… »

En ce « pays progressiste », se félicite la nouvelle Marianne des timbres-poste, « on n’a jamais été condamnées, car il n’y a pas lieu de condamner notre action, voilà tout ».
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

ÉGLISE SAINTE ODILE PROFANÉE SAMEDI TOUJOURS AUCUNE RÉACTION

Message par Joss le Mar 7 Jan 2014 - 20:21

PARIS : L’ÉGLISE SAINTE ODILE PROFANÉE SAMEDI, TOUJOURS AUCUNE RÉACTION DU GOUVERNEMENT



5 JANVIER 2014

L’église Sainte Odile, située dans le 17ème arrondissement de Paris, a été profanée samedi en début d’après-midi. Autel saccagé, statues brisées, chandeliers renversés,… C’est autre chose qu’un simple pied de porc déposé devant une mosquée (ce qui suscite l’émoi médiatique) !

Mais ne cherchez ni vidéo d’un quelconque média du Système, ni communiqué de Manuel Valls pourtant en charge des cultes en même temps que de l’ordre public.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

ACTION PÉNALE CONTRE LE MINISTRE DES CULTES MANUEL VALLS

Message par Joss le Mar 7 Jan 2014 - 20:33

ACTION PÉNALE CONTRE LE MINISTRE DES CULTES POUR PROVOCATION À LA DISCRIMINATION ENVERS LES CHRÉTIENS.


MANUEL VALLS, MINISTRE DES CULTES, LIÉ DE MANIÈRE ÉTERNELLE A ISRAËL

..... MAIS RACISTE :




6 JANVIER 2014 LAGRIF.FR


Dans sa directive de ce 6 janvier 2014 adressée aux préfets à propos de Monsieur Dieudonné, Monsieur Manuel Valls, ministre de l’Intérieur et des cultes, donne pour instruction de « susciter, proposer ou valoriser des initiatives de sensibilisation et de pédagogie préventives contre les comportements racistes, antisémites, antimusulmans ou intolérants ».

On est proprement stupéfait de constater qu’est exclue explicitement de cette directive la prévention du racisme et des actes anti-chrétiens.

Cette discrimination est aussi significative qu’intolérable en une période où les attaques contre les chrétiens ne cessent de se multiplier, et notamment à Paris où deux profanations abominables ont été récemment perpétrées dans l’église Sainte-Odile et l’église de la Madeleine. Mais manifestement Monsieur Manuel Valls n’a cure de ce que font les Femen ou le dévastateur de Sainte-Odile. Il se rend donc lui-même coupable d’une odieuse discrimination envers les chrétiens et enjoint ses préfets de discriminer de même.

Pour lui, à l’évidence, les chrétiens et leurs lieux de culte ne doivent manifestement pas être protégés à l’instar des autres communautés.

L’ AGRIF entend saisir la Cour de Justice de la République et a confié cette procédure à son avocat maître Jérôme Triomphe du barreau de Paris.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

DES PHOTOS DU SACRÉ-CŒUR PROFANÉ PAR DES ANARCHISTES

Message par Joss le Lun 24 Mar 2014 - 21:14

DES PHOTOS DU SACRÉ-CŒUR PROFANÉ PAR DES ANARCHISTES

RAPPEL

21 OCTOBRE 2013 IAN BROSSAT : REMPLACER LE SACRÉ-CŒUR PAR UN «ESPACE DÉDIÉ À LA SOLIDARITÉ


A la question «Quel lieu de Paris souhaiteriez-vous changer ?», IAN BROSSAT, conseiller communiste de Paris et chef de file du PCF dans la capitale, répond : « - Le SACRÉ-CŒUR, qui est un symbole que je n'aime pas et un symbole qui visait à sanctionner, d'une certaine manière, les communards. Et donc je pense que s'il y a un endroit sur lequel on pourrait faire autre chose, ce serait peut-être le SACRÉ-CŒUR. - Vous le remplaceriez par quoi ? - Je le remplacerais par un espace dédié à la solidarité, à PARIS»




LA BASILIQUE DE MONTMARTRE TAGUÉE PAR DES ANARCHISTES ?

18 MARS 2014 CHRISTIANOPHOBIE.FR

Des tags apposés sur la volée de marches menant à l’entrée de l’église. On peut y lire notamment : « Non à toute autorité », ce qui pourrait trahir une origine anarchiste.




LE SACRÉ-CŒUR DE NOUVEAU TAGUÉ CETTE NUIT !



22 MARS 2014 CHRISTIANOPHOBIE.FR

«Les anarchistes ont de nouveau sévi la nuit dernière [vendredi 21 au samedi 22]. Ils ont barbouillé la façade de slogans pour célébrer la “Commune”. Une équipe de nettoyage est passée en fin de matinée pour effacer les graffitis»
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

PARIS : RAFLÉS PARCE QUE CHRÉTIENS

Message par Joss le Dim 22 Juin 2014 - 21:16

PARIS : RAFLÉS PARCE QUE CHRÉTIENS



22 JUIN 2014 CHRISTIANOPHOBIE.FR

Une « maman pas contente » vient de m’adresser ce témoignage. Je vous le livre “brut” et sans commentaires…


Un petit mot pour vous faire part de ce qui est arrivé à un de mes enfants, majeur depuis peu, et qui semble relever d’une action christianophobe de la part des forces de l’ordre parisienne.

Mon fils était à Paris avec un ami. Ils en ont profité pour se promener. Ils étaient en train de discuter tranquillement assis vers un monument prisé par les touristes lorsqu’un policier est venu leur dire de le suivre. Très surpris, ils lui ont demandé pourquoi, présentant leurs papiers, et pas de réponse. Ils ont été embarqués avec une personne qui comprenant l’absurdité de la situation s’était mis à les filmer !

Avant de monter dans le fourgon, on leur a confisqué leurs papiers et ils ont été emmenés au commissariat. Mis en cellule avec d’autres personnes, hommes et femmes d’âges différents, arrêtées comme eux sans motif, ils ont patienté des heures. Leurs identités ont finalement été relevées toujours sans explication.

Un seul représentant des forces de l’ordre a fini par leur dire qu’ils ressemblaient à des chrétiens.

Ils ont été relâchés bien après divers délinquants, arrêtés avant eux, relâchés avant eux. Mon fils et son ami avaient des sacs à dos avec des écussons chrétiens. Ont ils pu attirer l’attention ? Quoi qu’il en soit, une des personnes arrêtées comme eux et qu’ils ont rencontrée en cellule leur a conseillés de porter plainte via les avocats de La Manif pour Tous qui traitent de ces très nombreux cas d’arrestations arbitraires relevés dans toute la France depuis les débuts de La Manif pour Tous et qui ont surpris les instances judiciaires européennes au point qu’elles s’inquiètent de ces arrestations politiques.

Voilà juste un témoignage pour indiquer qu’aujourd’hui en France être habillé classique, avoir les cheveux courts et des écussons chrétiens font de vous des gens susceptibles d’être arrêtés.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

CIRQUE DANS LA CATHEDRALE DE BESANCON

Message par Joss le Mar 8 Juil 2014 - 19:45

CIRQUE DANS LA CATHÉDRALE DE BESANÇON



6 JUIN 2014 CHRISTIANOPHOBIE.FR

Le samedi 10 mai dernier, dans le cadre de la « Nuit des Cathédrales », la cathédrale Saint-Jean de Besançon a accueilli un spectacle de… cirque ! Acrobates, funambules et numéro de dressage de chevaux ont ravi de nombreux spectateurs qui se sont laissés « porter par le Mystère de Dieu » ( ?) peut-on lire sur le site Internet du diocèse de Besançon… Encore un cas patent, comme celui d’OSNABRÜCK, de mésusage d’un lieu de culte chrétien, qui plus est d’une cathédrale et avec l’accord de l’évêque, Mgr Jean-Luc Bouilleret ! Lamentable



avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

VINCENT PEILLON EX MINISTRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE

Message par Joss le Lun 14 Juil 2014 - 14:09

VINCENT PEILLON EX MINISTRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE

avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

MANUEL VALLS

Message par Joss le Mer 28 Jan 2015 - 11:08



POUR RAPPEL :

AFFAIRE DES FICHES (FRANCE)
L’affaire des fiches (parfois appelée1 «affaire des casseroles2») concerne une opération de fichage politique et religieux dans l'armée française au début du XXe siècle. Elle fut réalisée par des LOGES MAÇONNIQUES du GRAND ORIENT DE FRANCE à l'initiative du général Louis André, ministre de la Guerre.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

HAUTE-SAVOIE : LE TRIBUNAL ADMINISTRATIF DEMANDE LE RETRAIT

Message par Joss le Sam 7 Fév 2015 - 20:04

HAUTE-SAVOIE : LE TRIBUNAL ADMINISTRATIF DEMANDE LE RETRAIT DE LA VIERGE

4 FEVRIER 2015 LE DAUPHINE




Parce que c’est une Vierge et donc un emblème religieux et parce qu’elle a été installée dans un parc public, le tribunal administratif de Grenoble estime que la commune de Publier ne pouvait légalement autoriser son installation. Outre ce constat d’illégalité, le jugement rendu le 29 janvier demande le déplacement de la Vierge hors du domaine public. Cette décision est le premier épilogue d’un bras de fer de près de cinq ans, entre un maire sourd aux interpellations de l’Etat et plusieurs défenseurs de la laïcité.
A lire dans les éditions Haute-Savoie du Dauphiné Libéré du jeudi 5 février
.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

L’EUROPE DÉNONCE DISCRIMINATIONS À L'ENCONTRE DES CHRÉTIENS

Message par Joss le Sam 7 Fév 2015 - 20:15

L’ASSEMBLÉE DU CONSEIL DE L’EUROPE DÉNONCE LES DISCRIMINATIONS À L'ENCONTRE DES CHRÉTIENS - LA FRANCE S'Y OPPOSE

30 JANVIER 2015 LIBERTE POLITIQUE

L’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) votait ce jeudi 29 janvier 2015 une Résolution pour « Combattre l’intolérance et la discrimination en Europe, notamment lorsqu’elles visent les chrétiens » (DOC. 13660). Malgré l’opposition française.


D’UN ESPRIT PLURALISTE et tolérant, le texte adopté par 67 voix contre 2 vise principalement à rappeler que si les minorités religieuses en Europe sont victimes de discriminations et de l’intolérance, les chrétiens sont eux aussi victimes d’attaques et de haine, sans être pour autant aussi bien protégés.

L’objet de ce texte était donc de rappeler l’égalité des droits de toutes les confessions.

Les chrétiens subissent deux principales injustices selon le rapporteur du texte, Valeriu Ghiletchi (moldave, Parti populaire européen, PPE). Des actes de vandalisme, dont ils sont les premières victimes : cimetières dégradés, églises vandalisées, prêtres agressés et foi moquée. De nombreuses atteintes physiques et matérielles sont aussi recensées dans l’exposé des motifs.
Brimades et contraintes

Le texte dénonce les restrictions abusives imposées à la liberté de conscience et d’expression des chrétiens : des évêques sont jugés pour des homélies défavorables au mariage entre personnes de même sexe (Belgique, Irlande et Espagne), des infirmières sont obligées de pratiquer des avortements contre leur conscience (Norvège), des conférences et séminaires sont interdits (Autriche, Royaume-Uni), des officiers de l’état-civil sont contraints de marier des couples de même sexe (Royaume-Uni, Pays-Bas), ou encore des parents allemands sont condamnés à des amendes et même à des peines de prison pour avoir retiré leurs enfants de cours d’éducation sexuelle.

Le rapporteur cite de nombreux cas, affaires et témoignages à travers l’Europe de ces atteintes répétées à la liberté de conscience et de religion. Un consensus s’est très largement dégagé à l’APCE sur ce constat objectif. Le rapport a été qualifié « d’équilibré » par le socialiste M. Gunnarsson et de « travail magnifique » par la députée espagnole du PPE, Mme Quintanilla.

Les amendements, adoptés en séance, rappellent le droit pour les communautés religieuses d’être reconnues légalement et de publier des ouvrages spirituels. La Turquie est particulièrement visée par ces amendements, car elle ne reconnaît toujours pas l’existence de l’Église catholique et d’autres confessions chrétiennes, en particulier les syriaques et les églises protestantes, ce qui constitue de véritables obstacles à la liberté religieuse.
L’ambiguïté des « accommodements raisonnables »

Un seul amendement s’inquiétait de l’application des « accommodements raisonnables » et proposait de « veiller à ce que les convictions religieuses ne servent à justifier des discriminations envers une quelconque minorité ». Par exemple, d’aucuns craignent qu’en autorisant l’objection de conscience pour les médecins, les femmes souhaitant avorter pourraient ne plus en trouver un qui accepte de pratiquer un tel acte. Mais comme le rapporteur l’explique dans son exposé des motifs, le fait qu’environ 80 fonctionnaires chrétiens aux Pays-Bas refusent depuis 2001 de marier des couples de même sexe n’a jamais privé ces couples dans les faits d’être mariés, car des solutions ont toujours été trouvées.

La doctrine des accommodements raisonnables est relativiste et place le « vivre-ensemble » au sommet de ses valeurs.

La doctrine des accommodements raisonnables recommande de tolérer, autant que possible, l’expression dans l’espace public des diverses convictions idéologiques et religieuses. Là où le concept de « laïcité à la française » se montre très strict pour limiter la présence de la religion dans l’espace public et y assurer le monopole de la pensée laïque, la théorie des accommodements raisonnables postule que dans un contexte multiculturel, il faut faire preuve de souplesse et de respect envers les convictions de tous, de manière à ce que chacun se sente reconnu et puisse vivre selon la philosophie ou sa religion, pour autant que ces dernières respectent les valeurs de la démocratie.
Opposition française

Si Monsieur Kox, de la gauche unitaire a pu se dire « pas convaincu » par le texte, un seul député s’y est véritablement opposé. Il s’agit du Français Yves Pozzo di Borgo qui s’est fait l’apôtre de la « laïcité française ». Mais il ne fut pas soutenu : le seul amendement « laïque », déposé d’ailleurs par cinq Français, ne fut pas même soumis au vote faute de député pour le défendre. Preuve que la pensée laïque française demeure largement étrangère au reste de l’Europe.

Enfin, il peut être souligné qu’un tiers des députés a soutenu un amendement hostile à la Cour européenne des droits de l’homme, et tendant à retirer toute référence à sa jurisprudence dans l’interprétation de la Convention européenne des droits de l’homme en matière de droit des parents à éduquer leurs enfants conformément à leurs convictions.

Ainsi, à travers le vote de cette Résolution, un signal n’est pas seulement envoyé aux gouvernements pour qu’ils prennent mieux en compte la liberté religieuse, il est aussi envoyé à la Cour et à sa jurisprudence de plus en plus détachées de l’esprit de la Convention.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

JANVIER 2015 : 45 ACTES DE CHRISTIANOPHOBIE EN FRANCE

Message par Joss le Sam 14 Fév 2015 - 21:31

JANVIER 2015 : 45 ACTES DE CHRISTIANOPHOBIE DOCUMENTÉS EN FRANCE…



Rapport mensuel « Actes commis contre des églises, des lieux de cultes, des écoles et des sites internet chrétiens en France du 1er au 31 janvier 2015 ». Notre recensement (provisoire) dénombre 45 actes différents commis contre 36 sites chrétiens. Plus d’un par jour

RAPPORT PDF JANVIER 2015 FRANCE


panorama non-exhaustif de cette christianophobie ordinaire en 2015.
 Dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier, le calvaire de l’église de Cabourg (Calvados) est vandalisé puis, le 1er janvier, ce sont les statues de l’église Notre-Dame de Bressuire (Deux-Sèvres) qui subissent le même sort.
 Dans la nuit du 3-4 janvier, à Plouguernével (Côte d’Armor), le porche de l’église Saint-Pierre est souillé quand, au même moment, des tags sont retrouvés sur l’église Notre-Dame-La-Grande à Poitier (Vienne).
 En ce début du mois de janvier 2015, à Capestan (Hérault) les vitraux de la collégiale Saint-Étienne sont dégradés. Le 7 janvier, ces actes de vandalismes touchaient l’abbatiale de Gaillac (Tarn) et l’église Saint-Hilaire à Rouillé (Vienne).
 Le 8 janvier, des vols et actes de vandalisme sont signalés à l’église Saint-Pierre de Blagnac (Haute-Garonne).
 Le 10 janvier, à Barbizon (Seine-et-Marne), la chapelle du Pôle missionnaire est profanée, la porte du tabernacle brisée, le ciboire et les hosties jetés au sol. Toujours le 10 janvier, à Agen (Lot-et-Garonne), la crèche de l’église Notre-Dame-du-Bourg est saccagée, l’église orthodoxe roumaine de Rennes (Ille-et-Vilaine), taguée.
 Dans la nuit du 10 au 11 janvier, la façade de l’église Notre-Dame de Saint-Maurice-de-Beynost (Ain) essuie des jets de pavés, puis, la nuit suivante, au Château d’Oléron (Charente-Maritime), l’église paroissiale Notre-Dame de l’Assomption est victime d’actes de vandalisme et d’une tentative d’incendie. Le même jour, on profane des tombes chrétiennes à Ryes (Calvados) et des dégradations similaires sont relevées dans deux autres cimetières du Bessin.
 Le 14 janvier, l’abbatiale Saint-Pierre de Moissac (Tarn-et-Garonne) est profanée et pillée.
 Avec pas moins de trois départs d’incendies, ce vandalisme ordinaire touche également l’église Notre-Dame de l’Assomption au Teil (Ardèche), le 21 janvier.
 Dans la nuit du 24 au 25 janvier, on tague les murs de l’église Sainte-Marie Notre-Dame à Sumène (Gard) Sumène.
 Le 25 janvier, l’église Notre-Dame de Vierzon (cher) est profanée, son tabernacle fracturé et son ciboire volé, tandis que le même jour, un incendie criminel avec trois départs de feu touche l’église de Saint-Christophe-du-Bois (Maine-et-Loire).
 Le 29 janvier les murs extérieurs de l’église Saint-Étienne à Tours (Indre-et-Loire) sont recouverts de tags anarchistes. Le 30 janvier à Montréjeau (Haute-Garonne), les troncs de l’église sont pillés pendant qu’une école privée catholique de Nancy (Meurthe-et-Moselle) est recouverte de tags.
 Le 5 février, après avoir menacé une bénévole de paroisse de la collégiale Saint-Martin de Saint-Rémy-de-Provence, un homme se livre à un saccage, renverse les bougies, casse des bancs et brise la pierre d’Autel.
 Dans la nuit du 6 au 7 février, une vingtaine de tombes sont vandalisées (croix arrachées notamment) au cimetière communal de Sevran.
 Le 8 février, c’est l’église Notre-Dame de l’Assomption d’Orgelet (Jura) qui est à son tour profanée.
 Le 10 février, des vols sont commis dans les troncs de l’église catholique Saint-Saturnin de Pompignan (Gard).
 À Port Leucate (Aude), le mur extérieur de l’église Saint-Jacques est souillé par des tags le 12 février.
 Entre le 6 et le 8 février derniers, pas moins de 5 profanations sont constatés dans l’Ain, à l’église Saint-Maurice de Neuville-les-Dames, à l’église Notre-Dame d’Ambronay, à l’église Saint-Martin de Vonnas, à l’église Saint-Étienne de Jujurieux et dans la collégiale Notre-Dame-des-Marais de Montluel.
 Etc.


Dernière édition par Joss le Lun 16 Fév 2015 - 10:45, édité 1 fois
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

AURELIE FILIPPETTI VEUT QU'ON BOUFFE TOUS DU CURE

Message par Joss le Sam 14 Fév 2015 - 21:56

14 JANVIER 2015 CHRISTIANOPHOBIE.FR



La citation du jour. Sachez apprécier et consommez avec modération…

« Je suis Charlie à 100 %. J’ai envie qu’on bouffe tous du curé » a lancé l’ancienne ministre [de la culture !] Aurélie Filippetti devant quelques journalistes mardi. « On a le droit d’être agnostique, a-t-elle poursuivi. Il faut qu’on arrête de discuter en permanence avec les rabbins, les imams, les curés : ce ne sont pas des maîtres à penser ! La liberté, c’est aussi de ne pas croire. Et puis, reconnaissons que les religions n’ont jamais été des écoles d’émancipation. »

Source : MARIANNE (14 janvier)

MARIANNE CHANGE SES PROPOS :
http://www.christianophobie.fr/breves/marianne-et-filippetti-un-tour-de-passe-passe#.VN_Eoi6KIQk


Dernière édition par Joss le Mer 18 Fév 2015 - 22:15, édité 1 fois
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

JOURS FÉRIÉS CATHOLIQUES REMPLACÉS OUTRE-MER PAR D’AUTRES FÊ

Message par Joss le Mar 17 Fév 2015 - 15:48

LES JOURS FÉRIÉS CATHOLIQUES POURRAIENT ÊTRE REMPLACÉS OUTRE-MER PAR D’AUTRES FÊTES

16 FÉVRIER 2015 CLICANOO.RE

Les jours fériés correspondant à des fêtes catholiques pourront être remplacés dans les départements et régions d’Outre-mer, sur décision préfectorale, par des «jours fériés locaux», aux termes d’un amendement à la LOI MACRON voté samedi.

Ce texte, proposé par la DÉPUTÉE SOCIALISTE DE LA RÉUNION ERIKA BAREIGTS et d’autres élus d’OUTRE-MER, ne pourra entrer en application que lorsque la LOI MACRON aura été promulguée, s’il est maintenu dans les prochaines étapes de la procédure parlementaire et non censuré au final par le CONSEIL CONSTITUTIONNEL.

Dans le texte initial de son amendement, la députée précisait que les jours fériés susceptibles d’être remplacés étaient le lundi de PÂQUES, l’ASCENSION, le lundi de Pentecôte, l’ASSOMPTION (15 août) et la TOUSSAINT.

Mais la version finalement votée indique simplement, à l’initiative des socialistes, que ne pourront pas être remplacés les jours fériés républicains (1er et 8 mai, 14 juillet et 11 novembre) ce qui permettrait donc de remplacer aussi NOËL et le JOUR DE L’AN.

Selon la députée, «il existe un paradoxe de fait dans une RÉPUBLIQUE LAÏQUE» à donner «un statut légal aux seules fêtes d’une religion, bien que celle-ci ait un caractère fortement majoritaire dans la population. Ce paradoxe est renforcé dans les départements d’OUTRE-MER où le fait et l’histoire religieux sont parfois de nature bien différente».

De plus, ajoute-t-elle dans l’exposé des motifs de son amendement «ces départements ont une identité forte, fruit de leur histoire, qui pourrait utilement se matérialiser autour de jours fériés spécifiques célébrant par exemple l’arrivée des premiers habitants, leur départementalisation, certaines fêtes religieuses qui y sont largement célébrées ou encore la naissance d’une personnalité historique majeure de l’histoire du territoire».

«Ces jours fériés locaux feront l’objet d’une discussion entre les préfets de Région et la société civile», et une négociation avec les partenaires sociaux sera ensuite nécessaire pour adapter les conventions collectives, souligne-t-elle.
Le ministre de l’Economie EMMANUEL MACRON s’en était remis «à la sagesse de l’Assemblée» lors du débat, déclarant «partager les préoccupations» de la députée, mais relevant que le CONSEIL CONSTITUTIONNEL pourrait estimer cet amendement sans rapport avec «la croissance et l’activité», objet de son prochain de loi.

Le vice-président du FN, FLORIAN PHILIPPOT, a qualifié dimanche dans un communiqué ce vote «d’atteinte manifeste au principe d’unité et d’invisibilité de notre République» et de «violente régression communautariste».

Selon lui, «avec cet amendement, on fait reculer la laïcité en distinguant les Français selon leur religion» et «les communautaristes de tous bords profiteront bien sûr de cette grave dérive outre-mer pour réclamer son extension à l’ensemble du territoire national».
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

PROFANATIONS CIMETIERES

Message par Joss le Jeu 19 Fév 2015 - 11:58

avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: FRANCE : PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum