MARTHE ET MARIE

PAKISTAN : PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS

Aller en bas

PAKISTAN : PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS

Message par Joss le Jeu 3 Oct 2013 - 13:01

L’ACCUSATEUR DE L’INNOCENTE RIMSHA MASIH, ACQUITTÉ

18 AOÛT 2013

La jeune chrétienne RIMSHA MASIH – 11 ou 14 ans au moment des faits (il n’y a pas à proprement parler d’état-civil pour les chrétiens au PAKISTAN) – avait été accusée par l’imam KHALID CHISHTIEST d’une mosquée voisine de son bidonville d’ISLAMABAD, d’avoir désacralisé un CORAN. Elle fut jetée en prison. Des témoins, membres de la mosquée de l’imam, eurent le courage de déposer que c’était l’imam lui-même qui avait arraché des pages du CORAN et les avait brûlées pour fabriquer la preuve du blasphème en application du dicton : «qui veut noyer son chien, l’accuse de la rage» ! Après d’innombrables péripéties, la fillette finit par être acquittée et l’imam mis en prison en attendant d’être lui-même jugé pour blasphème. La fillette innocente a bien été reconnue telle, mais celui qui a fabriqué les fausses preuves, l’est aussi ! Voyez donc ce que nous apprenait hier RADIO FRANCE INTERNATIONAL (RFI)…


Une vidéo exclusive de la chaîne de télévision AL-AAN, mise en ligne, le 29 septembre, et montrant deAu PAKISTAN, l’histoire de RIMSHA, une jeune chrétienne accusée à tort d’avoir brûlé un CORAN avait bénéficié l’an dernier d’un retentissement international. Cette affaire connaît en ce dimanche 18 août 2013 son épilogue. L’imam qui l’avait mise en cause – avant de se retrouver lui-même incriminé – vient en effet d’être acquitté par la justice pakistanaise.

L’imam KHALID CHISHTIEST est libre. L’homme à l’origine de l’affaire RIMSHA MASIH a été acquitté ce week-end par un tribunal d’ISLAMABAD. Face à la cour, la majorité des témoins sont en effet revenus sur leurs déclarations.

L’an dernier, ce religieux avait été mis en cause pour avoir lui-même incendié des pages du CORAN afin de faire accuser la jeune chrétienne. Originaire d’un bidonville de la capitale pakistanaise, RIMSHA, 14 ans à l’époque, avait passé trois semaines en prison avant d’être libérée. Menacés dans leur propre pays, la jeune fille intellectuellement déficiente et sa famille vivent désormais au CANADA où elles ont trouvé asile.

- See more at: http://www.christianophobie.fr/breves/laccusateur-de-linnocente-rimsha-masih-acquitte#sthash.JWdA3F8r.dpuf
Source : RFI
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10504
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

DES CHRÉTIENNES MENACÉES DE MORT AU PAKISTAN

Message par Joss le Jeu 3 Oct 2013 - 13:09

DES CHRÉTIENNES MENACÉES DE MORT AU PAKISTAN


31 AOÛT 2013

MARTHA BIBI, une chrétienne pakistanaise, épousa MUHAMMAD SADIQ MASIH, musulman mais respectueux de la religion de son épouse et laissant les quatre enfants, trois filles et un garçon, qui naquirent de leur union, libres de choisir leur religion : les trois filles chrétiennes épousèrent à leur tour des chrétiens. Le couple vécut très uni malgré les pressions de la famille de l’époux pour que MARTHA se convertisse à l’ISLAM. Le mari tint bon, mais il décéda… Depuis son décès, ses frères harcèlent et terrorisent MARTHA la menaçant de mort si elle ne se convertit pas. Leur rage s’étend aux filles : l’une d’entre elle a du fuir sa maison du jour au lendemain, menacée qu’elle était par un de ses oncles paternels de mort parce qu’elle vivait comme une « infidèle », c’est-à-dire comme une chrétienne… MARTHA BIBI a demandé de l’aide à la MASIHI FOUNDATION, une association défendant les droits des personnes, qui a immédiatement déposé plainte.

Source : ASIA NEWS

- See more at: http://www.christianophobie.fr/breves/des-chretiennes-menacees-de-mort-au-pakistan#sthash.zXyHWpUf.dpuf
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10504
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

UNE CHRÉTIENNE PAKISTANAISE MINEURE ENLEVÉE PAR UN MUSULMAN,

Message par Joss le Jeu 3 Oct 2013 - 13:32

UNE CHRÉTIENNE PAKISTANAISE MINEURE ENLEVÉE PAR UN MUSULMAN, CONVERTIE ET MARIÉE DE FORCE, VIOLÉE ET TORTURÉE…



RESCUE CHRISTIANS, une organisation protestante américaine travaillant au sauvetage des chrétiens persécutés, vient de nous livrer une histoire abominable qui s’est passée au Pakistan. En voici la traduction

15 SEPTEMBRE 2013


Le 22 août 2013, trois Pakistanais musulmans – UMAR SAGHAR, MUHAMMAD KASHIF et SHAHID NAZIR – ont enlevé SHAMA NASIR, une jeune fille de 15 ans deuxième enfant de NASIR MASIH.

Quelques jours avant que l’incident se produise, ces trois hommes avaient rendu visite NASIR MASIH et lui avaient demandé d’embrasser l’ISLAM, ce qu’il refusa sur le champ.

Puis, le 22 août, alors que NASIR MASIH était au travail, ils pénétrèrent dans sa maison, frappèrent sa femme et ses enfants avant d’enlever SHAMA (…).

Cette nuit-là, NASIR MASIH, accompagné de chrétiens locaux, se rendit au commissariat pour déposer une plainte contre UMAR SAGHAR, MUHAMMAD KASHIF et SHAHID NAZIR. Cependant, au lieu d’enregistrer sa plainte, les policiers lui déclarèrent que sa fille SHAMA avait embrassé l’ISLAM et qu’elle avait épousé UMAR SAGHAR.

La police humilia NASIR MASIH et les autres chrétiens, les menaçant de les jeter en prison s’ils revenaient.

NASIR MASIH alla voir de nombreuses ONG et églises pour qu’on l’aide à sauver sa fille, mais il ne reçut aucune aide. Peu de temps après, NASIR MASIH nous contacta par le truchement d’une des victimes que nous avions précédemment aidée. Le 9 septembre nous avons étudié l’affaire. Nous avons pris contact par nos avocats avec quelques musulmans influents pour qu’ils nous aident à sauver la jeune fille. Après deux jours de discussions avec des religieux musulmans et des hommes politiques influents, nous avons réussi à sauver SHAMA NASIR des mains de UMAR SAGHAR.

Au début, UMAR SAGHAR refusa de rendre SHAMA, déclarant «elle ma femme désormais et je ne la rendrai pas».

Certains religieux musulmans qui soutenaient UMAR déclarèrent également «elle est musulmane désormais et vous ne pouvez pas l’emmener».

Toutefois, notre équipe et un religieux musulman firent pression sur UMAR et sur le religieux musulman QARI ASLAM pour qu’ils amènent la jeune fille à une réunion afin qu’on lui demande si elle était d’accord pour demeurer musulmane et rester le femme de Umar. Et alors l’affaire sera définitivement close.

Dans la soirée du 11 septembre, sitôt que SHAMA vit son père elle se mit à hurler demandant qu’on la sauve d’UMAR et déclarant
«qu’elle n’acceptait pas l’ISLAM et que UMAR l’avait forcé à signer de son pouce différents papiers officiels».
SHAMA déclara aussi devant tout le monde : «Je veux partir avec mon père».

Notre avocat avertit UMAR que s’il s’en prenait de nouveau à cette jeune fille mineure, il lancerait contre lui de sérieuses actions légales. Notre avocat déclara également qu’il allait faire procéder à des examens médicaux sur SHAMA et que si elle avait été sexuellement violentée il porterait également plainte pour enlèvement et viol. Quand UMAR et ses comparses quittèrent les lieux, ils nous menacèrent. Notre personnel sur place au PAKISTAn emmena alors SHAMA et son père à LAHORE pour qu’ils soient protégés d’UMAR et de ses comparses.

Aujourd’hui [la date n’est pas précisée sur l’article, sans doute le 12 ou le 13 septembre], notre équipe a accompagné SHAMA pour des prélèvements d’ADN. Nous avons également rempli le formulaire de dépôt d’une plainte au tribunal, contre UMAR et ses associés. Toutefois, SHAMA a déclaré qu’UMAR l’avait violé et torturée à plusieurs reprises. Nous espérons que jeune fille chrétienne mineure obtiendra justice.

Source : RESCUE CHRISTIANS (© L’Obs pour la traduction)

- See more at: http://www.christianophobie.fr/breves/une-chretienne-pakistanaise-mineure-enlevee-par-un-musulman-convertie-et-mariee-de-force-violee-et-torturee#sthash.stylw51p.dpuf


Dernière édition par Joss le Jeu 3 Oct 2013 - 13:40, édité 1 fois
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10504
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

700 JEUNES CHRÉTIENNES ENLEVÉES CHAQUE ANNÉE ET CONTRAINTE À

Message par Joss le Jeu 3 Oct 2013 - 13:38

700 JEUNES CHRÉTIENNES ENLEVÉES CHAQUE ANNÉE ET CONTRAINTE À APOSTASIER


7 OCTOBRE 2013

C’est une abomination, une de plus, que nous révèle CLAIRE LACROIX, rédactrice en chef de PORTES OUVERTES dans un entretien accordé à JOL PRESS et publié le 28 septembre…

«Les agressions sexuelles commises par des musulmans sur de très jeunes chrétiennes continuent, sans faiblir. D’après des ONG catholiques, au moins 700 chrétiennes sont enlevées chaque année et forcées à se convertir à l’islam. Sur la période considérée, plusieurs cas de viol ont été enregistrés et dans tous les cas, soit la police a refusé de mener l’enquête, soit la pression de la société a été telle que les victimes ont été obligées de retirer leur plainte. Les chrétiens vivent dans un pays instable et dominé par une quarantaine de groupes djihadistes».

Source : JOL PRESS

- See more at: http://www.christianophobie.fr/breves/pakistan-700-jeunes-chretiennes-enlevees-chaque-annee-et-contrainte-a-apostasier#sthash.NrwV1ZNx.dpuf
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10504
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

AU MOINS 72 MORTS DANS UN ATTENTAT CONTRE UNE ÉGLISE

Message par Joss le Sam 5 Oct 2013 - 19:46

PAKISTAN: AU MOINS 72 MORTS DANS UN ATTENTAT CONTRE UNE ÉGLISE

22 SEPTEMBRE 2013

Un double attentat suicide contre une église de Peshawar au Pakistan a fait au moins 72 morts ce dimanche.

Un double attentat suicide perpétré devant une église à la sortie de la messe a tué plus de 70 personnes dimanche au Pakistan. Il s'agit de l'attaque la plus sanglante jamais menée contre la minorité chrétienne dans le pays.

Ce double attentat, qui a été revendiqué par le groupe islamiste TTP Jundullah, lié aux taliban, a eu lieu à la mi-journée à Peshawar, la principale ville du nord-ouest, région régulièrement ensanglantée par les attentats attribuées en grande partie aux rebelles islamistes talibans.

Les chrétiens du Pakistan, qui représentant 2% de la population de ce pays de 180 millions d'habitants à plus de 95% musulman, sont souvent pauvres et victimes de discrimination sociales et parfois de violences, mais très rarement visés par des attentats.

Le Dr Arshad Javed de l'hôpital Lady Reading, le principal hôpital public de Peshawar, a déclaré que 72 personnes avaient été tuées et plus d'une centaine blessées dans l'attentat. "La plupart des blessés sont dans un état critique", avait déclaré un peu plus tôt à la presse le responsable de l'administration de la ville, Sahibzada Anees.

Le ministre de la Santé de la province, Shaukat Ali Yousufzai, a confirmé ce bilan et déclaré que le gouvernement provincial avait décrété un deuil de trois jours.

"Les autorités savaient"

Les deux kamikazes ont déclenché les explosifs qu'il portaient sur eux à la sortie de la messe, a-t-il précisé. Le nord-ouest est un bastion de nombreux groupes rebelles islamistes, dont le Mouvement des talibans du Pakistan (TTP), auteurs d'innombrables attentats suicide qui ont fait plus de 6000 morts depuis 2007.

Les autorités savaient que cette église pouvait être attaquée, et avaient pour cela déployé des forces de sécurité autour, a ajouté M. Anees.

"Nous sommes dans une zone qui est une cible potentielle pour le terrorisme, et des mesures spéciales avaient été prises pour protéger cette église. Nous sommes encore dans la phase des secours, mais quand cela sera terminé nous enquêterons pour savoir ce qui n'a pas été fait", a-t-il précisé.

Selon Nazir Khan, un maître d'école de 50 ans, a raconté avoir entendu une énorme explosion alors que la messe venait de s'achever et que plus de 400 personnes en sortaient. "Une énorme explosion m'a jeté au sol, et dès que je suis revenu à moi, une seconde s'est écoulée et j'ai vu des blessés partout autour", a-t-il ajouté.

Attentat fermement dénoncé par Sharif

Des télévisions locales montraient des ambulances emmener les victimes à toute vitesse à l'hôpital, des images habituelles à Peshawar, régulièrement ensanglantée par des attentats.

Devant l'église, certains proches de victimes en pleurs ont crié des slogans hostiles à la police, jugée incapable d'avoir évité cette attaque. D'autres ont bloqué l'une des rues principales de la ville avec des cadavres de victimes pour dénoncer ces assassinats.

Le premier ministre pakistanais Nawaz Sharif a fermement condamné cet attentat. "Les terroristes n'ont pas de religion, et viser des innocents est contraire aux préceptes de l'islam et de toutes les autres religions, a-t-il souligné dans un communiqué exprimant sa solidarité avec la communauté chrétienne.

"Ces actes terroristes cruels montrent l'état d'esprit brutal et inhumain des terroristes", a ajouté M. Sharif, dont le gouvernement a proposé récemment des négociations de paix avec les talibans du TTP pour mettre fin aux violences.

http://mobile.arcinfo.ch/fr/monde/pakistan-au-moins-72-morts-dans-un-attentat-contre-une-eglise-577-1219419
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10504
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAKISTAN : PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum