MARTHE ET MARIE

GOG ET MAGOG

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

FAMILLE DE L'OLIGARQUE ET "PRÉSIDENT" POROSCHENKO MET LES VO

Message par Joss le Lun 23 Fév 2015 - 14:41

UKRAINE : LA FAMILLE DE L'OLIGARQUE ET "PRÉSIDENT" POROSCHENKO MET LES VOILES...



21 FEVRIER 2015 LE SAKER FRANCOPHONE

Selon RT Allemagne, des informations suggèrent que la femme du chef d’état ukrainien Petro Porochenko, serait déjà depuis plus d’une semaine en dehors du pays et ne serait présente que pour les grandes occasions officielles, comme celle du 20 février, à l’occasion de l’anniversaire du Maidan à Kiev qu’elle aurait rejoint en avion.

Le départ de la première Dame est dans un sens étrange, vu que la Présidence ukrainienne continue de délivrer des photos de ses activités en Ukraine occidentale, comme elle en a publié il y a peu, même si cela doit manifestement déjà dater de quelques semaines.

Ainsi est apparue le 16 février sur le site officiel du Président, la photo de Maryna Porochenko, lors de la remise de machines à laver mobiles aux combattants de l’opération anti-terroriste à Ozerne, dans l’oblast de Zhytomyrs’ka, à l’ouest de Kiev. On y voit Mme Poroschenko remettre de l’équipement au nom de la fondation du Président, la « Wings of Phoenix« .


Mme Poroschenko lors de le remise de machines à laver mobiles aux combattants de l’opération anti-terroriste à Ozerne, dans l’oblast de Zhytomyrs’ka, à l’ouest de Kiev

La remise a eu lieu… sur Canal 5, la chaîne de télévision qui appartient à Poroschenko. Une source basée à Kiev assure à Anna Schalimowa, rédactrice de RT Allemagne, la remise de machines à laver. Cependant, sur demande de RT Allemagne, Canal 5 a démenti avoir mis en ligne ce rapport sur Maryna Porochenko et a déclaré que pour de plus amples informations à ce sujet, il fallait se référer au site officiel du Président:

“Nous, à Canal 5, n’avons rien à voir avec Porochenko, nous sommes indépendants”.

Cela est d’autant plus étonnant que Canal 5 est toujours la possession du Président ukrainien. Malgré une demande au bureau de presse du Président, RT n’a reçu aucune autre information à ce sujet.

Le lendemain, la photo avait disparu de la page d’accueil officielle, ensuite elle est réapparue, mais un peu plus tard et uniquement dans la version russe et ukrainienne, mais plus en anglais.

On peut voir, sur la page d’accueil de Maryna Porochenko, sa visite à la clinique de Ilaya le 18 février à Kiev. RT Allemagne a enquêté à la clinique, les employés ont déclaré qu’ils n’ont pas vu Maryna Porochenko le 18 février, mais renvoient à la retransmission de Canal 5 à propos de la visite de la première Dame datée du 18 février.

Selon des sources d’informations à Kiev et des recherches de RT Allemagne, les photos, dans le quartier de l’hôpital, prétendument prises le 18 février remontent déjà à la semaine dernière. À l’époque, la femme de Poroschenko devait prendre part à un soi-disant marathon de charité avec la visite de trois établissements d’enseignement.

Le politologue et écrivain Lev Werschiwin reprend les déclarations d’un haut fonctionnaire employé du Bureau du premier ministre faisant référence à un billet d’avion explicitement réservé pour Maryna Porochenko vers Londres, la date de départ semblerait être juste après sa visite à l’hôpital la semaine dernière.

Trois des quatre enfants de Poroschenko se trouvent déjà depuis un an à l’extérieur du pays. Les deux filles et le plus jeune fils sont inscrits dans un collège anglais de Shrewsbury. Le 18 février s’est tenu le défilé de mode du collège, d’après plusieurs témoignages Maryna Porochenko était aussi sur place.

Suite à cette information, il semble difficile d’expliquer sa supposée présence à la clinique à Kiev au même moment, le 18 février 2012.

La raison de ce départ prévu depuis longtemps vers Londres pourrait être en rapport avec les déclarations des commandants du Secteur Droit, Dmitri Yarosh et Semen Semenchenkos. Lors d’une conférence de presse hier, vendredi 20 février, Semenchenko a déclaré qu’il avait installé le quartier général militaire de son Organisation Nationaliste à Dnepropetrovsk, indépendant du gouvernement, avec treize bataillons de volontaires nationalistes. Au total, sept commandants, dont Yarosh et Semenchenko lui-même, en prendront la direction.

Selon les données de Semechenko, il n’y aurait pas de solution pacifique au conflit dans l’est du pays. Les deux commandants insistent sur une gestion militaire de la crise et refusent de perdre le Donbass. L’objectif du QG militaire est la protection des intérêts nationaux. Objectif, qui selon l’interprétation du Secteur Droit passe par une opposition à Petro Porochenko suite à son attitude lors de l’accord de Minsk.

À ce jour des rumeurs non-confirmées prétendent que le Secteur Droit planifie un second putsch entre le 22 février et le 1er mars à Kiev.

Traduit par Toma, relu par jj pour le Saker Francophone
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: GOG ET MAGOG

Message par Joss le Sam 11 Juil 2015 - 21:55

GOG ET MAGOG LA SUITE DE 1.

D'après plusieurs rabbins, les juifs attendraient leur Messie pour septembre 2015


Un récent article sur Breaking Israël News indique que le rabbin Chaim Kanievsky appelle les juifs à faire leur Alya (retour en Israël) car l'arrivée de leur Messie serait imminente. D'après lui, il ferait son retour à la fin de l'année sabbatique, c'est à dire aux environs du 12 Septembre prochain.


avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

GUERRE MONDIALE A PEUT-ÊTRE COMMENCÉ AUJOURD'HUI

Message par Joss le Jeu 1 Oct 2015 - 15:07

29 SEPTEMBRE FETE DE SAINT MICHEL ARCHANGE

Et il y eut guerre dans le ciel. Michel et ses anges combattirent contre le dragon. Et le dragon et ses anges combattirent AP 12,7

GUERRE MONDIALE A PEUT-ÊTRE COMMENCÉ AUJOURD'HUI


30 SEPTEMBRE 2015 NOUVEL OBS

L'Histoire retiendra peut-être, à Dieu ne plaise, que le troisième conflit mondial a débuté, à bas bruit, mercredi 30 septembre 2015.

En 1914, tout a commencé un 28 juin par l'assassinat à Sarajevo de l'archiduc d'Autriche. A l'époque, évidemment, personne n'avait imaginé que cet attentat, perpétré loin des grandes capitales, allait conduire à la boucherie de la Grande Guerre. C'est le jeu des alliances et l'irresponsabilité des "somnambules" qui gouvernaient alors les grandes puissances qui ont entraîné le monde vers l'abîme.

Pourquoi une comparaison avec aujourd'hui ? On a appris, ce 30 septembre, deux nouvelles apparemment peu graves mais qui, combinées, pourraient être la double étincelle d'une déflagration que beaucoup redoutent depuis quelque temps. De quoi s'agit-il ?

1. IRAN-ARABIE, LE TON MONTE TRÈS VITE

D'abord, l'Arabie saoudite AURAIT ARRAISONNÉ aujourd'hui deux navires battant pavillon de son ennemi intime, l'Iran. Les bateaux étaient, semble-t-il, remplis d'armes à destination des rebelles outhistes du Yémen que Riyad combat militairement. Cet arraisonnement est à l'évidence un acte hostile, si ce n'est de guerre.

Il se produit dans une atmosphère particulièrement tendue entre les deux pôles de l'Islam. Téhéran a violemment reproché aux Saoud, gardiens autoproclamés des Lieux Saints, de NE PAS ASSURER LA SÉCURITÉ DE BASE DES PÈLERINS À LA MECQUE. Une accusation gravissime en ces périodes d'affrontements entre Chiites et Sunnites.

2. POUTINE EST ENTRÉ EN GUERRE EN SYRIE

Ce n'est pas tout. Ce mercredi 30 septembre, Vladimir Poutine a fait voter par son parlement fantoche une loi l'autorisant à mener une opération armée en Syrie. Son aviation a déjà commencé à bombarder à Homs. Or, on sait que, sur le terrain, LES RUSSES SERONT ALLIÉS AU RÉGIME DE BACHAR ET, SURTOUT, AUX IRANIENS. Tandis qu'en face, Occidentaux et pays sunnites du Golfe mènent leurs propres opérations.

Les deux coalitions, qui ont, sur plusieurs points, des objectifs totalement opposés, risquent de se retrouver face à face. Il semble, d'ailleurs, que les bombardements russes de ce jour aient déjà touché une position de rebelles soutenus par les Etats-Unis - une information qui n'est pas encore confirmée.

HUBRIS ET BRAS DE FER

Quoi qu'il en soit, la crainte est donc de voir le Kremlin, tout à son affirmation extérieure pour faire oublier la déroute économique interne, et Téhéran, pris par l'hubris qui a suivi L'ACCORD NUCLÉAIRE DE JUILLET, de tester au maximum la volonté de l'autre camp. Et de voir les Saoudiens, effrayés par la montée de l'ennemi mortel chiite, entraîner ses alliés, dont la France, dans un bras de fer sans fin, qui pourrait gravement dégénérer.

Évidemment, ce scénario catastrophe n'est pas sûr. Il n'est pas écrit que les gouvernants actuels soient des "somnambules", qu'ils n'empêcheront pas le conflit militaire de s'étendre au delà de la Syrie et de l'Irak. Mais certains acteurs de cette partie sont tellement à cran qu'on ne peut l'exclure tout à fait
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

LA CHINE GOG ET MAGOG

Message par Joss le Lun 5 Oct 2015 - 9:16

RAPPORT: DES NAVIRES CHINOIS SE DIRIGENT VERS LA SYRIE…

LA CHINE DÉPLOIE DES TROUPES POUR AIDER LA RUSSIE EN SYRIE


25 SEPTEMBRE 2015 RUVESNA  FORTRUSS

Rappelez-vous les exercices militaires conjoints de la Russie et de la Chine dans la mer et sur ​​la terre? Avec atterrissage sur le rivage et la lutte contre les terroristes?

Voici la réponse à la question de savoir pourquoi ils ont été formés ensemble.


« Une source de nouvelles arabe [Al Masdar Nouvelles] rapporte qu’un contingent militaire de la République populaire de Chine est sur ​​le chemin de Lattaquié et arrivera dans les ports syriens dans les prochains les jours. Des navires chinois avec une cargaison militaire, ont été repéré mardi matin, passant par le canal de Suez.

L’information concernant les navires militaires chinois se dirigeant vers Tartous, a été confirmée par le commandant de l’armée syrienne. Le rapport conclut que Moscou va créer en Syrie une coalition anti-terroriste qui deviendra la version alternative de l’alliance militaire formée par les États-Unis pour [l’empêcher de ??]* larguer des fournitures à ISIS. L’entrée militaire de la Chine dans la lutte pour la Syrie, sera un ajout important à la déclaration faite aujourd’hui par le ministère iranien des Affaires étrangères. Lors d’une conférence de presse avec « Russia Today » le vice-ministre des affaires étrangères d’Iran, Hossein Amir Abdollahian a déclaré que l’Iran se battra contre ISIS avec la Russie. Notamment Amir ne parlait pas seulement une alliance, mais de la création d’une large coalition militaire.

« Nous saluons la proposition du Président russe sur la création d’un front commun dans la lutte contre le terrorisme et nous sommes même prêts pour aider cette initiative, à mener des opérations conjointes et à coopérer ensemble », – a déclaré le vice ministre des Affaires étrangères de l’Iran.

La Russie va lutter contre les terroristes avec l’aide de l’Iran, des ressources en anglais ont été écrites pour une semaine. L’adhésion de la Chine dans le groupe de soutien a dépassé toutes les attentes imaginables. LA PRÉSENCE DE LA COALITION INTERNATIONALE modifie considérablement l’équilibre des pouvoirs en faveur de Moscou, en déliant les mains des Russes pour une action militaire directe au Moyen-Orient « .

Il semble que la Russie soit enfin de retour au Moyen-Orient.

* Le mot empêcher a été employé sous réserve, la phrase étant:

la version alternative de l’alliance militaire formée par les États-Unis pour (l’empêcher de??)  larguer des fournitures dans ISIS.



SYRIE: LES CHINOIS ARRIVENT !

SYRIE: UN SOUS-MARIN CHINOIS D’ATTAQUE À PROPULSION NUCLÉAIRE À TARTOUS


4 OCTOBRE 2015 STRATEGIKA

D’une manière encore plus discrète que l’acheminement d’avions de combat russes en Syrie, la Chine continue de renforcer sa présence militaire près des côtes syriennes: quatre bâtiments de surface de la marine chinoise mouillent déjà près du port militaire de Tartous. Deux autres bâtiments de guerre de l’Empire du Milieu croisent au large de Lattaquié.

Cependant la nouvelle la plus surprenante concerne la présence confirmée d’au moins un submersible nucléaire chinois de la classe Jin (Type 094) dans les lieux. Le Type 094 n’est pas très silencieux en comparaison avec les submersibles en possession des autres puissances nucléaires et certains analystes de la région se demandent comment se fait-il que ce submersible armé de douze missiles balistiques (SLMB) JL-2 d’une portée variant entre 7300 et 8000 kilomètres n’ait pas été détecté bien avant par la pléthore de satellites, stations d’écoutes, drones et avions de reconnaissance militaires surveillant la Méditerranée orientale et le Levant.

La Chine ne compte pas s’arrêter là et des informations non encore confirmées indiquent que Pékin envisage d’envoyer son second porte-avions, le Mao Tsé-Tung (théoriquement en cours de construction avec un autre porte-avions), au large de la Syrie pour son voyage inaugural.

Enfin des sources proches du ministère russe de la Défense à Moscou évoquent une éventuelle participation d’avions de combat Chinois à la campagne de raids aériens menés par Moscou contre les différentes organisations terroristes en Syrie.


LES AVIONS DE COMBAT CHINOIS SE JOINDRONT AUX FRAPPES AÉRIENNES RUSSES EN SYRIE (DEBKA)

LA RUSSIE OBTIENT UNE BASE AÉRIENNE EN IRAK


2 OCTOBRE 2015 DEBKA

L’intervention militaire de la Russie en Syrie s’est radicalement élargie dans deux directions. Les sources de Debkafile au sein de l’armée et des services de renseignement rapportent que la Chine a envoyé un mot à Moscou vendredi 2 octobre, que des chasseurs-bombardiers J-15 rejoindraient bientôt la campagne aérienne russe qui a été lancée le mercredi 30 septembre. Bagdad a par ailleurs offert à Moscou une base aérienne afin de cibler l’État islamique qui occupe maintenant une bonne partie du territoire irakien
L’intervention militaire de la Russie en Syrie dispose de cinq participants supplémentaires : Chine, Iran, Irak, Syrie et Hezbollah.

Les avions de combat J-15 décolleront du porte-avions chinois Liaoning-CV-16, qui a atteint les côtes syriennes le 26 septembre (comme debkafile l’avait signalé en exclusivité à l’époque). Il s’agit d’un événement marquant pour Beijing : sa première opération militaire au Moyen-Orient, et aussi le premier test du porte-avions dans des conditions réelles de combat.

Jeudi soir, le ministre des affaires étrangères chinois Wang Yi, a fait ce commentaire sur la crise syrienne lors d’une session du Conseil de sécurité des Nations Unies à New York: « le monde ne peut se permettre de regarder avec les bras croisés, mais ne doit pas non plus interférer arbitrairement (dans la crise) ».

Un développement non moins important a eu lieu à peu près au même moment quand le Premier ministre irakien Haider al-Abadi, s’adressant à la PBS NewsHour aux États-Unis, a dit qu’il serait favorable à un déploiement de troupes russes en Irak pour combattre les forces de l’EI dans son pays aussi. De plus, il a noté que ce serait aussi donner sa chance à Moscou pour faire face aux 2.500 musulmans tchétchènes qui, dit-il, se battent avec l’EI en Irak.

Les sources militaires de Debkafile ajoutent que les paroles de Al-Abadi ont été tenues dans le contexte de deux événements étroitement liés au rôle croissant de la Russie dans l’arène de la guerre :

   Un centre opérationnel commun russo-irano-syro-irakien a travaillé depuis la semaine dernière avec le ministère irakien de la Défense et l’état-major de Bagdad pour coordonner le passage des ponts aériens russes et iraniens en Syrie ainsi que des raids aériens russes. Ce centre de commandement organise également le transfert des forces iraniennes et chiites  pro-iraniennes en Syrie.
   Bagdad et Moscou viennent de conclure un accord pour que la force aérienne russe  commence à utiliser la base aérienne de Al Taqaddum à Habbaniyah, à 74 km à l’ouest de Bagdad, à la fois comme étape dans le corridor aérien Russe pour la Syrie et comme une rampe de lancement pour des missions de bombardement contre les forces et l’infrastructure de l’EI dans le nord de l’Irak et le nord de la Syrie.

La Russie a ainsi gagné une enclave militaire en Irak, tout comme elle l’avait fait en Syrie, où elle a constitué une base à l’extérieur de Lattaquié sur la côte ouest de la Syrie. Dans le même temps, la base aérienne de Habbaniyah sert également aux forces américaines opérant en Irak, qui sont au nombre d’environ 5.000
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

SYRIE : LE BILAN DE L'ARMÉE RUSSE

Message par Joss le Mar 13 Oct 2015 - 10:28

SYRIE : LE BILAN DE L'ARMÉE RUSSE

11 OCTOBRE 2015 FRANCAIS LIBRES

«Selon le MINISTÈRE DE LA DÉFENSE RUSSE, l’aviation russe a détruit 29 camps d’entrainement de L’ETAT ISLAMIQUE en 24 heures dans la province de KHAMA et ALEPPO. Les frappes russes ont également visé des postes de commandement, et des entrepôts de l’organisation terroriste.

Toujours selon le MINISTÈRE DE LA DÉFENSE RUSSE, 55 objectifs contrôlés par L’ETAT ISLAMIQUE ont été visés par les missions russes en SYRIE en 24 heures. Les objectifs de guerre russes en SYRIE sont la restauration de la souveraineté de son allié, l’Etat syrien, sur la totalité du territoire du pays»
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

OBAMA, DEMANDE LE SOUTIEN MILITAIRE DANS UNE GUERRE ÉVENTUEL

Message par Joss le Mer 4 Mai 2016 - 21:32

OBAMA, DEMANDE LE SOUTIEN MILITAIRE DANS UNE GUERRE ÉVENTUELLE CONTRE LA RUSSIE

Les Etats-Unis ont réussi avec l’OTAN à cerner la Russie, multipliant (de gré ou de force) les bases autour de ce pays, et comme si les bases de l’OTAN ne suffisaient pas, en toute discrétion, la France (enfin ses pseudos-représentants) vient d’accepter l’installation des troupes américaines directement sur le territoire national! C’est officiel:

Source: Legifrance.gouv.fr
LOI n° 2016-482 du 20 avril 2016 autorisant l’accession de la France au protocole sur le statut des quartiers généraux militaires internationaux créés en vertu du Traité de l’Atlantique Nord (1)

L’Assemblée nationale et le Sénat ont adopté,
Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :

Est autorisée l’accession de la France au protocole sur le statut des quartiers généraux militaires internationaux créés en vertu du Traité de l’Atlantique Nord, signé à Paris le 28 août 1952, et dont le texte est annexé à la présente loi (2).

La présente loi sera exécutée comme loi de l’Etat.

L’on peut alors se dire qu’il faudrait être totalement psychopathe pour songer à déclencher un troisième conflit mondial, mais cela serait le seul moyen de figer les remboursement des dettes des pays, de relancer l’économie des marchands d’armes (et donc multinationales et banquiers), et surtout, l’occasion de s’imposer un peu plus en Europe, tout ce dont les USA ont besoin à l’heure actuelle…



Selon un article du 23 avril publié par Deutsche Wirtschafts Nachrichten (Nouvelles économiques allemandes), le président américain Barack Obama «exige le déploiement actif de la Bundeswehr [forces armées de l’Allemagne, y compris leur Armée, la Marine et la Force aérienne] sur les frontières orientales de l’OTAN» en Pologne et dans les républiques baltes

, rejoignant ainsi là-bas le quadruplement des forces américaines à proximité des frontières de la Russie.

Ceci est une [url=http://rinf.com/alt-news/breaking-news/how-america-double-crossed-russia-and-shamed-the-west/VIOLATION ABSOLUE]http://rinf.com/alt-news/breaking-news/how-america-double-crossed-russia-and-shamed-the-west/VIOLATION ABSOLUE[/url] de ce que le dirigeant russe Mikhaïl Gorbatchev avait accepté en mettant fin à l’Union soviétique et au Pacte de Varsovie – organisation miroir de l’OTAN – et c’est aussi l’aboutissement d’un processus qui a commencé peu de temps après que Gorbatchev a accepté les conditions de l’Amérique, qui incluaient que l’OTAN «ne bouge pas d’un pouce vers l’est».

En outre, le journal DWN rapporte que le 25 avril, le Président des États-Unis tiendra une réunion au sommet à Hanovre en Allemagne, avec les dirigeants de l’Allemagne (Angela Merkel), de l’Italie (Matteo Renzi), de la France (François Hollande) et de la Grande-Bretagne (David Cameron). L’objectif présumé de cette réunion est l’obtention d’un accord pour établir, dans les pays de l’OTAN limitrophes de la Russie, une force militaire de ces cinq pays, une force menaçant la Russie d’une invasion, si ou quand l’OTAN décide par la suite qu’il faut répondre militairement à la menace de la Russie.

L’encerclement de la Russie par l’OTAN, avec des forces qui lui sont hostiles, est prétendument défensive – pas offensive – contre la Russie, et est présenté comme tel par nos médias. Au cours de la crise des missiles cubains en 1962, JF Kennedy n’a pas considéré le plan de Nikita Khrouchtchev d’installer une base de missiles nucléaires à Cuba comme étant défensif de la part de l’URSS – et de même le président russe Vladimir Poutine ne considère pas l’opération américaine, autrement plus vaste, d’encerclement de la Russie comme une opération défensive. Le gouvernement des États-Unis et l’OTAN agissent comme si la Russie les menaçait, plutôt que de considérer qu’ils sont eux-mêmes une menace pour la Russie en l’encerclant – et leurs médias relaient ce mensonge comme s’il s’agissait d’une vérité digne d’être prise au sérieux. En fait, l’OTAN est déjà installée sur la frontière occidentale de la Russie.

Obama en rajoute donc maintenant aux sanctions économiques contre la Russie, qu’il avait imposées en raison de la PRETENDUEannexion de la Crimée, après que les États-Unis et l’UE ont machiné un COUP D'ETAT pour renverser l’allié de la Russie, Viktor Ianoukovitch, qui avait dirigé l’Ukraine jusqu’en février 2014.

Même si les sondages en Crimée, parrainés par les Occidentaux, à la fois avant et après le coup d’État, avaient MONTREque plus de 90% des Criméens voulaient rejoindre la Russie, et juste après que ces derniers ont voté massivement pour la rejoindre, Obama a lancé des sanctions contre la Russie. Les armes nucléaires ont été préparées, tant du côté des États-Unis-UE que du côté russe, pour une éventuelle guerre nucléaire.

Ce n’est pas une simple restauration de la guerre froide – censément basée sur le désaccord idéologique capitalisme-communisme ; il s’agit de mettre en place des forces pour une éventuelle invasion de la Russie, purement et simplement – une conquête brutale – bien qu’aucun média de masse majeur dans l’Ouest ne signale ce fait tel qu’il est.

La préparation actuelle ne signifie pas nécessairement qu’une guerre nucléaire s’ensuivra. La Russie pourrait accepter, quelles que soient les exigences de l’Occident, et donc perdre sa souveraineté. Par ailleurs, si la Russie s’accroche à son sol et refuse de céder sa souveraineté nationale, l’Occident – le leadership US et les directions dans ses pays alliés – pourrait cesser ses menaces toujours de plus en plus sinistres, et simplement se retirer des frontières de la Russie.

Fondamentalement, depuis 2013, la direction des États-Unis a DECIDE DE REPRENDRE l’Ukraine et a refusé de reconnaître LE DROIT DU PEUPLE DE CRIMEE de rejeter la nouvelle soumission à Kiev et de décider de son propre avenir. Fin février 2014, la direction russe a décidé de PROTEGERla Crimée du type D'INVASION qui a EU LIEU PAR LA SUITE dans l’ancienne région du Donbass en Ukraine, où l’opposition au coup d’État d’Obama était encore plus intense.

L’Occident continue d’affirmer que la Russie a, en QUELQUE SORTE, tort dans cette affaire. Cependant, étant donné que même le chef de Stratfor a QUALIFIEce qu’Obama a fait en Ukraine de «coup d’État le plus flagrant dans l’Histoire», et que le fait que ce soit un coup d’État orchestré par les États-Unis a été largement DOCUMENTE sur les téléphones portables et autres vidéos, et dans l’enquête académique la plus minutieuse qui a été EFFECTUEEsur la question. Même Petro Porochenko, président de l’Ukraine et participant à l’événement, l’a RECONNUcomme étant un coup d’État. Et depuis, des PREUVES ONT ETE APPORTEES sur Internet, des préparatifs de l’ambassade des États-Unis, dès le 1er mars 2013, pour le coup d’État de février 2014. Des SONDAGEScommandités par le gouvernement des États-Unis ont même montré que les Criméens rejetaient massivement ce coup d’État et voulaient rejoindre la Russie.

Alors il faut répondre à la question : sur quelle base sont fondées les actions agressives de l’Ouest, menaçant la sécurité nationale de la Russie, autre que les propres ambitions impérialistes envers celle-ci, camouflées par des mensonges sur une Russie et un président Poutine agressifs dont les médias occidentaux ont massivement abreuvé le public ? Et c’est une base très inquiétante, et même préoccupante en ce qui concerne, essentiellement, le type de LEADERSHIP DICTATORIAL de l’Occident, plutôt que toute autre dictature en dehors de lui.

L’agression et la menace ici, viennent clairement de l’Occident contre l’Orient.

En janvier dernier, le président russe Vladimir Poutine a une nouvelle fois interpellé le président américain Barack Obama sur son énorme mensonge selon lequel les armes anti-missiles, que l’Amérique installe en Europe, servent à protéger celle-ci contre les missiles nucléaires iraniens. Maintenant que les États-Unis reconnaissent que l’Iran n’a pas, et n’aura pas de missiles nucléaires, Obama intensifie ces mêmes installations en Europe au lieu d’y mettre fin, à proximité des frontières de la Russie.

Source et fin de la traduction sur Le SAKER FRANCOPHONE

Mais le jeu est extrêmement dangereux, et cela peut également s’annoncer comme étant un magistral retour de bâton contre les États-Unis, la Russie étant militairement supérieure dans plusieurs domaines, et qui attaque la Russie se frottera également à la Chine, à l’Inde, et aux autres pays des BRICS.

Souvenez-vous des prophéties qui disaient que les troupes russes arriveraient jusqu’en France lors d’un troisième conflit mondial, peut-être qu’une simple coïncidence, mais il y a de quoi se poser des questions tout de même
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: GOG ET MAGOG

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum