MARTHE ET MARIE

ÉGYPTE : PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ÉGYPTE : PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS

Message par Joss le Sam 17 Aoû 2013 - 19:24



«JE N’AI RIEN DIT»… par MARTIN NIEMÖLLER

Quand ils sont venus chercher les communistes,
je n'ai rien dit.
je n'étais pas communiste
Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
je n'ai rien dit.
je n'étais pas  syndicaliste
Quand ils sont venus chercher les juifs,
je n'ai rien dit.
je n'étais pas juif
Quand ils sont venus chercher les catholiques,
je n'ai rien dit.
je n'étais pas catholique
Et, puis ils sont venus me chercher.
Et il ne restait plus personne pour protester
ÉGYPTE : AVRIL 2013

Peu avant l’éviction du président MOHAMMED MORSI et son arrestation, le mois d’avril fut l’un des mois les plus terrifiants pour les Coptes chrétiens.


  •    Le 5 avril dernier, près du CAIRE, une querelle de longue date entre une famille chrétienne et une famille musulmane, suite au harcèlement sexuel des jeunes filles chrétiennes par les musulmans, s’est terminée par la mort violente de six Chrétiens, dont deux participants, un Chrétien et un Musulman, brûlés vifs. Les musulmans locaux organisèrent alors une expédition punitive : 20 Coptes furent blessés, une église évangélique incendiée et une église copte attaquée.
  •    Deux jours plus tard, alors que les Coptes pleuraient leurs morts dans la cathédrale SAINT MARC, le site le plus sacré des Chrétiens coptes et domicile du pape Copte, une foule de Musulmans en colère, qui attendaient à l’extérieur, lancèrent une attaque, aidée par les forces de sécurité. D’après les témoins, 40 à 50 grenades lacrymogènes furent lancées contre les personnes en deuil, parmi lesquelles de nombreuses femmes et enfants, qui se cachaient dans la cathédrale. Deux autres Coptes furent tués et plusieurs dizaines de personnes blessées, sous le regard indifférent des forces de sécurité, assistant sans broncher aux tentatives de destruction de la cathédrale.
  •    Un vendredi, après la prière, la mosquée BILAL IBN RABAH au CAIRE fut transformée en «salle de torture» pour les manifestants anti-Morsi, parmi lesquels il y avait de nombreux chrétiens. L’un des Chrétiens, AMIR AYAD déclara qu’après avoir été roué de coups, il fut laissé pour mort sur le bord de la route. Il souffrait d’une fracture du crâne, du bras, son œil droit était en sang et son corps était couvert de blessures.
  •    Des enfants coptes, en majorité des garçons, sont devenus les cibles privilégiées de ravisseurs réclamant des rançons. Un garçonnet de 6 ans, malgré le versement de la rançon exigée par le kidnappeur, fut tué et jeté dans les toilettes. Le petit corps fut retrouvé enflé et déformé dans la fosse.
  •    L’une des motivations des ravisseurs, indépendamment de l’argent, serait de distiller la peur au sein des Coptes, pour les dissuader d’aller à l’église. Pour certains «religieux» musulmans, le fait d’aller à la messe est pire que d’aller dans un bar ou un bordel, ce qui donne une caution morale aux kidnappeurs.
  •    Les jeunes filles coptes sont enlevées par centaines, forcées de se convertir à l’islam et de se marier avec des musulmans. Ces enlèvements s’accompagnent le plus souvent de violences : viols, coups et autres maltraitances physiques et morales.
  •    Dans une vidéo diffusée sur les sites en langue arabe, on pouvait voir une foule de musulmans en ÉGYPTE agresser et violer deux femmes chrétiennes dans une rue bondée et en plein jour. Les femmes hurlaient de terreur, tandis que les hommes poussaient leur cri de guerre « ALLAHU AKBAR». Aucun des nombreux passants n’intervint pour aider les victimes.

See more at: http://www.dreuz.info/2013/07/souffrance-des-chretiens-sous-le-joug-jihadiste/#sthash.eRkkg3tL.dpuf
ÉGYPTE : 82 ÉGLISES CHRÉTIENNES BRÛLÉES EN DEUX JOURS ?

Il faut donner cette information au conditionnel. Elle était rapportée hier par le blogue Le Veilleur de Ninive s’appuyant sur un programme diffusée jeudi sur ONtv, une chaîne de télévision égyptienne indépendante en langue arabe où l’on entend Najib Gabriel, le président copte de l’Union égyptienne pour les droits de l’homme, affirmer que 82 églises chrétiennes avaient été brûlées entre mercredi et jeudi. Et les attaques contre les églises chrétiennes se sont poursuivies hier vendredi…

http://www.christianophobie.fr/breves/egypte-82-eglises-chretiennes-brulees-en-deux-jours



ÉGLISES ET INSTITUTIONS COPTES CLASSÉES PAR VILLES :

ALEXANDRIE

L’église d’Abouna Maximos | Tentative d’attaque (Jet de pierres)
L’église de St Georges | Bakos |Tentative d’attaque (Jet de pierres)

ARISH

L’église Saint Georges | Brulée

ASSIUT

Monastère du bon berger | Religieuses attaquées
L’église de l’Archange Michel | Encerclée
L’église St Georges | Brûlée
L’église Al-Eslah | Brûlée
L’église Adventiste | Le pasteur et sa femme ont été kidnapés, mais ont réussis à s’échapper
L’église Sainte Thérèse | Brûlée
L’église des Apôtres | Brûlée
L’église de la Sainte Renaissance | Brûlée
Le diocèse de Qusiya
L’église de Saint Jean | Brûlée
Le diocèse Copte Orthodoxe | Abu Tig | Assiégé
Le diocèse de Saint Jean | Qusiya | Attaqué (pierres)
Maisons de coptes dans la rue Kolta | Attaquées
Boutique de ventes de Bibles et de livres liturgiques, rue Al Gomoherya | Brûlée

BENI SUEF

L’école moniale
L’église Saint Georges| al-Wasta

CAIRO

L’église Saint Georges, à Hadeyek Helwan | Entourée d’islamistes, l’armée étant venue à temps

LE CAIRE

La basilique Sainte Fatima | Heliopolis | Tentatives d’attaque
L’église de la Vierge Marie | Hakim Village | Brûlée

FAYOUM (5 ÉGLISES)

L’église Sainte Marie | El Nazlah
L’église Sainte Demiana | Pillée et brûlée
L’église El Amir Tadros (St Theodore) Church | Brûlée
L’église Evangélique | al-Zorby Village | Pillée et détruite
L’église Saint Joseph | Brûlée
L’église Franciscaine | Brûlée
Deux boutiques de ventes de Bibles | Brûlée

GHARBIYA

Le Diocese de St Paul | Brûlée
L’église Saint Georges, à Kotshinz | Tentative d’attaque et d’incendie
L’église de l’Ange, rue Hekma | Tentative d’attaque et d’incendie

GIZA

Abouna Antonios
L’évechée d’Atfeeh | Pillée
L’église de l’Archange Michel | Kerdasa | Brûlée
L’église de la Vierge Marie | Assiégée

LOUXOR

Boutiques appartenant à des coptes | Brûlées
Pharmacies appartenant à des coptes | Brûlées
Hôtels appartenant à des coptes | Attaquées et pillées

MINYA (ENVIRON 20 ÉGLISES)

L’église de la Vierge Marie et d’Anba Abraham | Delga, Deir Mawas
L’église de la Sainte Vierge Marie | Incendiée
L’église de Saint Mina | Abu Hilal Kebly, Beni Hilal
L’église Baptiste | Beni Mazar
Église Catholique| Incendiée
L’école du Bon Pasteur | Incendiée
Le Monastère de Deir Mawas
L’église de Delga | Attaquée
L’église des Pères Jésuites | Abu Hilal
L’église Saint Marc | Abu Hilal
Le couvent St Joseph
L’église El Amir Tadros
L’église évangélique à Malawi | Attaquée avec des mortiers
L’église Evangelique
L’église Anba Moussa al-Aswad
L’église Apostolique
L’église du Salut des Ames | Brûlée
L’église Saint Jean | Brûlée
L’école Copte Secondaire pour garçons | Brûlée
Le refuge des soldats du Christ |
Le Diocese de Mallawi | Tentatives d’attaques (coups de feu, molotovs, et jets de pierres)
L’église Saint Georges et Abou Sefein à Belhasa, non-loin de MINYA
La totalité ou presque des établissements et bâtiments coptes ont été pillés ou saccagés dans un village de Minya

QENA

L’église Saint Marie | Tentative de brûlée l’église

SOHAG

Eglise Saint Georges – brûlée
Eglise Sainte Demiana – attaquée puis brûlée
Eglise Sainte Vierge Marie – brûlée
Eglise Saint Marc et le Centre communautaire lui appartenant – brûlés
Eglise Anba Abraham – détruite puis brûlée
L’église Abo Halqa, à Tahta | Attaquée

SUEZ

L’église anglicane des Saints Sauveurs
L’école fransiscane et l’école fransiscane - brûlées
L’hôpital et le monastère du Saint Pasteur – brûlés
L’église du Bon Pasteur – jets de cocktails molotovs
L’église grecque orthodoxe – brûlée
Les institutions chrétiennes – toutes incendiées
Maison du prêtre Abouna Angelos (Prêtre de l’église de la Sainte Vierge et d’Anba Abraham) – incendiée
Propriétés et maisons de coptes – brûlées
18 maisons coptes – brûlées
Le siège de l’association copte YMCA – brûlée
Bureau de la fondation évangélique & Oum El Nour – brûlées

http://blogcopte.fr/2013/08/16/news-photos-et-videos-des-eglises-brulees-et-saccagees-par-les-pro-morsi-en-egypte/


ASSIOUT, LIEU D'APPARITIONS









POUR RAPPEL CE QUI S'EST PASSÉ A ASSIUT EN 2000 :

NOTRE DAME D'ASSIUT ÉGYPTE 2000

Le 17 août 2000 (jusqu’en 2001), vers vingt-trois heures trente, la Vierge a commencé à apparaître à des milliers de témoins, coptes et musulmans, au-dessus des dômes de l’église Saint-Marc à Assiout, rue de l’Evêché.

Le contexte de la Haute Egypte

La région d’Assiout est celle d’Egypte où la minorité chrétienne est la plus importante (allant en certaines localités jusqu’à 25 % de la population), c’est aussi celle où les tensions entre coptes et fondamentalistes musulmans sont les plus constantes et les plus meurtrières. Au demeurant, la cathédrale Saint-Marc d’Assiout, venait d’être reconstruite à grands frais par l’évêque Mikhâ’il, au terme d’un conflit de près de trois ans avec les autorités égyptiennes, qui s’opposaient à l’entreprise.

Par ailleurs, cette région a été, selon la tradition copte, visitée par la Sainte Famille lors de son exil en Egypte ; les premières apparitions se sont produites alors que des milliers de coptes affluaient sur le site du monastère de Sainte-Marie, à Deir Durunka, à environ 10 km au sud-ouest d’Assiout, afin d’y célébrer la fête annuelle du jeûne de la Vierge (voir ce sanctuaire)

Enfin, de nombreux croyants, à la suite du pape Shenouda III, ont vu un signe dans le fait que ces apparitions coïncidaient avec la célébration du deuxième millénaire chrétien, qui avait motivé, en février 2000, la visite en Egypte du pape Jean Paul II.

Récit des apparitions

Le 17 août 2000, vers vingt-trois heures trente, la Vierge a commencé à apparaître à de nombreux témoins, coptes et musulmans, au-dessus des dômes de l’église Saint-Marc à Assiout, rue de l’Evêché.

La Mère de Dieu s’est d’abord manifestée sous la forme d’un halo de lumière intense, entouré d’un tourbillon d’éclairs, certains de teinte bleue ou verte, et de grandes colombes. Progressivement, l’apparition s’est ensuite précisée, jusqu’à ce que les témoins soient en mesure de l’identifier comme la Vierge tendant ses bras vers les fidèles. « Elle était très belle, confie un témoin, Sarwat Hani Marzouk, couverte d’un long voile bleu. » Les phénomènes se poursuivirent sans discontinuer jusqu’à trois heures du matin, puis s’interrompirent, mais reprirent de quatre heures à six heures.

Des centaines de personnes accoururent sur les lieux, et les forces de sécurité furent obligées de faire évacuer le secteur.

Les mêmes phénomènes se répétèrent les nuits suivantes, entre deux heures et six heures, attirant des foules de plus en plus nombreuses, venues des quatre coins de l’Egypte, parfois en car et en voyage organisé, passant la nuit sur les lieux en prière, dansant et chantant :

« Viens Marie, viens ! Ta lumière est sur la Croix ! »

Lors d’une de ces apparitions, l’ombre d’un moine fut aperçue près de la Vierge, sans que quiconque pût l’identifier. Certains observateurs ont aussi senti très nettement un parfum suave d’encens qui emplissait l’atmosphère.

Enquête

Le gouverneur de la province ordonna une nuit de couper l’alimentation électrique de toute la zone afin de prouver qu’il s’agissait d’une mystification, mais l’apparition n’en fut point affectée.

Guérisons

Maints témoins ont affirmé avoir bénéficié de guérisons miraculeuses après avoir vu la Vierge. Le cas le plus spectaculaire est sans doute celui de Mme Ensaf Gobran Salwan, qui souffrait d’une cirrhose du foie compliquée d’une affection de la rate et d’un diabète sévère ; elle se trouva complètement guérie après avoir assisté à l’apparition de Notre- Dame les 5 et 6 octobre 2000, dans le cadre d’un voyage organisé ; la guérison fut authentifiée par un éminent spécialiste musulman, le docteur Gamal Amin.

Pas de message explicite

Pas plus que lors de ses autres apparitions récentes dans la vallée du Nil, la Vierge n’a laissé de message explicite.

Reconnaissance officielle

Dès le dimanche 3 septembre 2000, le clergé d’Assiout avait fait une déclaration, reproduite le 15 du même mois dans Al-Keraza, le journal officiel du patriarcat copte orthodoxe, attestant la bonne foi des centaines de témoins et relevant : « Alors que certaines personnes qui étaient venues pour voir la Vierge ne l’ont pas vue, d’autres qui passaient par hasard en ces lieux ont pu la voir. »

Le chef de l’Eglise copte orthodoxe, le pape Shenouda III, et le métropolite Mikhâ’il d’Assiout ont suivi avec attention les événements et ont recueilli de nombreux témoignages. Lors de sa visite pastorale aux Etats-Unis et au Canada en août 2000, Shenouda III a reconnu publiquement l’authenticité de ces apparitions et y a vu un signe du ciel pour confirmer les coptes dans leur foi.

Le 10 décembre, il réitéra sa conviction dans la presse égyptienne, déniant une éventuelle origine satanique aux phénomènes religieux :

« Les démons, dit-il, éprouvent toujours une grande crainte de la Croix et n’auraient jamais approché celle-ci comme l’ont fait les apparitions au sommet de l’église Saint-Marc à Assiout. »

Des voix discordantes se sont toutefois élevées, notamment d’intellectuels coptes dans l’hebdomadaire Rosa al-Youssef, mais aussi du pasteur Baki Sedka, responsable d’une église protestante proche de la cathédrale Saint-Marc d’Assiout, qui rétorque n’avoir jamais rien observé d’anormal, sinon des vols de pigeons au-dessus des toits de l’édifice.

Christian CANNUYER, professeur de l’université catholique de Louvain « Assiout », dans : René LAURENTIN et Patrick SBALCHIERO, Dictionnaire encyclopédique des apparitions de la Vierge. Inventaire des origines à nos jours. Méthodologie, prosopopée, approche interdisciplinaire, Fayard, Paris 2007, annexes.

http://leraton-laveuretl-aigle.blogspirit.com/miracle-zeitoun/

APPARITION ASSIUT 2000


APPARITION ASSIUT 2000



APPARITION ASSIUT 2000









Dernière édition par Joss le Dim 6 Oct 2013 - 9:04, édité 6 fois
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

RESPONSABILITÉ D’ISRAËL POUR LA PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS

Message par Joss le Ven 23 Aoû 2013 - 11:51

RESPONSABILITÉ D’ISRAËL POUR LA PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS

«L’évêque catholique copte d’ASSIOUT, Monseigneur KYRILLOS WILLIAM SAMAAN, affirme que depuis les 48 heures d’émeutes antichrétiennes lancées par les partisans du président destitué MOHAMED MORSI la semaine dernière, un grand nombre de chrétiens n’osent plus sortir de chez eux – surtout dans la province de MINYA (en Moyenne-ÉGYPTE) qui est la plus affectée. À travers ces propos, Monseigneur SAMAAN réagit aux déclarations de l’évêque catholique copte YOUHANNES ZAKARIA décrivant de quelle manière il a été «sauvé» par la police qui, à LOUXOR, a empêché des islamistes de mettre le feu à son domicile lors du déchaînement de violence qui a contraint la communauté chrétienne de la région – y compris l’évêque, les prêtres, les sœurs et les laïcs – à se terrer dans ses maisons.

Assurant que près de 80 églises, monastères, écoles confessionnelles, hôpitaux et autres centres ont été pris pour cible depuis mardi 13 août, Monseigneur SAMAAN a critiqué l’Occident, qui ne reconnaît pas l’ampleur des attaques injustifiées menées par les partisans des Frères musulmans de MOHAMED MORSI contre des communautés innocentes.

Dans une interview accordée à l’AIDE À L’ÉGLISE EN DÉTRESSE, Monseigneur SAMAAN constate que :

«Les gouvernements occidentaux parlent de droits de l’homme ; alors : oui, ces groupes ont le droit de manifester ; mais sans armes. Les gouvernements occidentaux ne voient pas ce qui se passe vraiment sur le terrain»

«Un groupe de terroristes a pris des armes pour nous attaquer. [Les gouvernements occidentaux] ne devraient pas supporter cela»

Monseigneur SAMAAN, qui se trouve à ASSIOUT, a ajouté :

«Les [Frères musulmans] pensent que les chrétiens sont la cause de l’éviction de MORSI. Mais les chrétiens n’étaient pas tout seuls – ce sont 35 millions de gens qui sont descendus dans la rue pour manifester contre MORSI»

«On punit les chrétiens. Nous servons de bouc émissaire»

Monseigneur SAMAAN a souligné qu’en dépit d’efforts répétés – notamment de la part des gouvernements des États membres de l’UE – visant à inciter les Frères musulmans à entamer un dialogue, la mouvance islamiste a répondu par la violence. [...]»

http://www.aed-france.org/actualite/80-eglises-attaquees-en-egypte-stoppez-les-terroristes/

ISRAËL a soutenu le coup d'État militaire en ÉGYPTE, qui a eu lieu en juillet dernier. C’est ce qu’a déclaré le journal américain The NEW-YORK TIMES. Selon le quotidien, le commandant égyptien ABDEL FATTAH AL-SISSI a des liens étroits avec ISRAËL.

Selon des sources américaines, ISRAËL a secrètement promis au général AL-SISSI que l'administration américaine ne rompra pas les relations avec l'ÉGYPTE, et ne réduira pas l'ampleur de l'aide militaire.

Il est rapporté qu'ISRAËL exerce une pression sur les ÉTATS-UNIS, en cherchant de conserver l'aide militaire, évaluée jusqu’à 1,5 milliards de dollars. ISRAËL craigne que sans l'aide américaine, l'ÉGYPTE pourrait perdre sa motivation pour maintenir le traité de paix avec ISRAËL.

http://french.ruvr.ru/news/2013_08_18/Israel-a-aide-a-renverser-Morsi-The-New-York-Times-7872/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

LE CALVAIRE DES CHRÉTIENS DE DELGA

Message par Joss le Jeu 3 Oct 2013 - 11:06

LE CALVAIRE DES CHRÉTIENS DE DELGA

17 SEPTEMBRE 2012

Hier, en fin d’après-midi, le gouverneur du gouvernorat d’AL-MINYA (HAUTE-ÉGYPTE) annonçait que les forces de sécurité avaient repris le contrôle de la ville de DELGA et que la plupart des «éléments criminels», c’est-à-dire des membres ou sympathisants des Frères Musulmans avaient été arrêtés. Dans cette ville de quelque 120 000 habitants, les chrétiens furent les cibles des émeutes suscitées par les islamistes après la déposition de MORSI. Le blogue du journal en ligne égyptien indépendant MADA MASR, en donnait hier de terribles exemples, reprenant des informations parues dans un rapport de l’EGYPTIAN INITIATIVE FOR PERSONAL RIGHTS (EIPR) signalant les exactions contre les chrétiens pendant les émeutes islamistes. En voici quelques unes.

• Attaques, dès le 3 juillet, de l’église copte catholique MAR GIRGIS et de l’église ISLAH.

• Maisons de chrétiens pillées. Un chrétien ayant ouvert le feu, en légitime défense, sur les assaillants pour protéger sa maison et sa famille, ne put les empêcher d’y pénétrer. Son épouse fut saisie par ces sauvages, traînée dans la rue et tuée à l’arme à feu. La maison fut brûlée.

• Un autre habitant chrétien de la ville fut poignardé à mort alors qu’il marchait dans une rue de la ville tandis que des forcenés hurlaient dans un mégaphone des appels au meurtre des chrétiens.

Source : MADA MASR

- See more at: http://www.christianophobie.fr/breves/egypte-le-calvaire-des-chretiens-de-delga#sthash.KjZtboQ3.dpuf


DELGA DÉBARRASSÉE DES ISLAMISTES QUI IMPOSAIENT LA CHARIA ET LA DJIZYA AUX CHRÉTIENS

18 SEPTEMBRE 2012

Il aura fallu l’intervention de l’armée de l’air pour que les autorités en finissent hier avec la dictature islamiste que les Frères Musulmans, profitant du chaos qui avait suivi la déposition de MORSI, avaient imposé dans la ville de DELGA (gouvernorat d’AL-MINYA), y faisant régner l’ordre islamique avec leurs milices armées. Cette ville de 120 000 habitants, qui comptait 20 000 chrétiens en avait vu fuir la moitié avec sa prise de contrôle par les Frères Musulmans. À ceux qui étaient restés fut imposée la djizya, un impôt islamique allant de 30 à 70 US$ par foyer et par mois (alors que le salaire mensuel moyen égyptien est de 135 US$) : les chrétiens qui refusaient de la payer voyaient leurs maisons brûlées…

Les Frères Musulmans détruisirent, au cours de leur dictature sur DELGA, au moins trois importants lieux de cultes chrétiens :

. l’ancienne ÉGLISE COPTE DE LA VIERGE MARIE (une église dont la fondation remonte au IVe siècle),

. l’ÉGLISE SAINT-GEORGES et

. le MONASTÈRE ANBA ABRAAM (qui avait déjà été attaqué en 1993). L’ordre semble rétabli à DELGA où le couvre-feu a été imposé, mais la plupart des chrétiens qui l’ont quittée n’y sont pas encore revenus. On les comprend.

Source : ASIA NEWS

- See more at: http://www.christianophobie.fr/breves/egypte-delga-debarrassee-des-islamistes-qui-imposaient-la-charia-et-la-djizya-aux-chretiens#sthash.kUN3eSa7.dpuf


LES ISLAMISTES MENACENT TOUJOURS LES CHRÉTIENS DE DELGA


20 SEPTEMBRE 2013

Après la VIGOUREUSE OPERATION de l’armée égyptienne, on croyait la ville de DELGA (HAUTE-ÉGYPTE) purgée de la dictature islamiste qui s’y était installée dans la confusion générale qui suivit la déposition de MORSI, et l’on espérait que les chrétiens de cette ville allaient “souffler” un peu… On se trompait ! Une dépêche de ce jour d’ASIA NEWS nous apprend que, malgré la présence importante de la police et de l’armée, les islamistes continuent de menacer les chrétiens. Un témoin raconte :

«Les Frères Musulmans continuent de faire du porte à porte dans toutes les maisons de chrétiens et sous le nez des policiers, et exigent des chrétiens qu’ils se taisent : quiconque parlera sera tué».

Le Père AGHABIOUS, un prêtre de DELGA précise que les Frères Musulmans croient que ce sont les chrétiens qui ont appelé l’armée :

«Nous continuons à vivre dans un climat de terreur ». Un autre témoin confie à MINA THABET, le militant Copte qui a lancé la MASPERO YOUTH UNION dont le rôle a été considérable dans les changements intervenus en ÉGYPTE :

«[les] islamistes obligent les gens à signer des papiers où ils déclarent qu’ils n’ont fait l’objet d’aucune agression de la part des extrémistes. S’ils refusent de signer, les Frères Musulmans leur disent que leurs maisons seront détruites sitôt que l’armée aura quitté la ville».

La situation demeure critique pour les chrétiens de DELGA même si la police a annoncé aujourd’hui que le cerveau des actions terroristes contre les chrétiens de cette ville, ABDEL MAJED, le chef historique du mouvement islamistes AL-JAMAA ISLAMIYA, avait été arrêté.

Source : ASIA NEWS

- See more at: http://www.christianophobie.fr/breves/egypte-les-islamistes-menacent-toujours-les-chretiens-de-delga#sthash.eKLAEVjQ.dpuf


ÉGYPTE : TENTATIVE D’ASSASSINAT CONTRE UN ÉVÊQUE COPTE


1er OCTOBRE 2012


Hier 30 septembre, alors qu’elle roulait en direction de la ville d’EL-SARIO (gouvernorat de MINYA), la voiture dans laquelle se trouvait Mgr (ANBA) MAKARIOS, ÉVÊQUE DE MINYA, a été prise sous un feu nourri d’armes automatiques de la part de plusieurs tireurs. Le chauffeur a réussi à changer de direction et conduit l’évêque vers le domicile d’un Copte de l’endroit où ils ont pu se réfugier. Mais les assaillants les y ont poursuivis et ont continué à tirer sur la maison pendant près d’une heure et demie, causant de grands dommages aux portes, aux fenêtres et aux murs. Alertées, les forces de sécurité ne sont arrivées que 90 minutes plus tard sur les lieux…

Les autorités locales ont prétendu que les musulmans s’étaient contenté de tirer en l’air pour manifester leur crainte que l’évêque soit venu à EL-SARIO pour rouvrir l’ÉGLISE SAINT-MICHEL fermée administrativement depuis dix ans pour des raisons de «sécurité»…

Tout cela est d’une logique indiscutable : vous ne voulez pas qu’une mosquée soit construite dans votre ville alors naturellement, n’est-ce pas, vous défourailler sur l’imam et quand ce dernier se réfugie dans une épicerie tenue par un Maghrébin musulman, vous continuer, n’est-ce pas, à vider vos chargeurs contre le commerce… C’est vraiment se moquer du monde et c’est ce qu’a dénoncé hier après-midi la vigilante et réactive association de jeunes chrétiens, MASPERO YOUTH UNION, exige une enquête administrative et des sanctions contre les autorités locales. Un militant chrétiens a déclaré à propos de ce grave incident :

«En d’autres mots, les musulmans étaient en colère à cause de la présence d’une église dans le village et la police ne veut pas de problèmes avec eux, et donc les Coptes sont privés de prier simplement pour apaiser les musulmans»…

Source : ASSYRIAN INTERNATIONAL NEWS AGENCY

- See more at: http://www.christianophobie.fr/breves/egypte-tentative-dassassinat-contre-un-eveque-copte#sthash.1l3O8OyC.dpuf

avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

LE CAIRE : «L’ARBRE DE MARIE» VANDALISÉ PAR LES ISLAMISTES ?

Message par Joss le Mer 23 Oct 2013 - 12:46

LE CAIRE : «L’ARBRE DE MARIE» VANDALISÉ PAR LES ISLAMISTES ?

(Avant et et après le passage des vandales…)

13 OCTOBRE 2013 L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

Une information attristante venue d’ÉGYPTE hier. La destruction par des “inconnus” d’un arbre, dit ARBRE DE MARIE, sous lequel la SAINTE FAMILLE lors de sa fuite en ÉGYPTE, aurait trouvé ombre et eau. Cette vénérable et vénérée relique, se situe dans le quartier de MATARIA [ou MATARIYA, ou MATARIEH], proche d’AIN CHAMS (l’antique HÉLIOPOLIS/OUN), où vivait une importante communauté juive au Ier siècle, et situé à une dizaine de km du CAIRE. La nature criminelle de l’acte ne fait pas de doute.


L’ARBRE DE LA VIERGE MARIE au CAIRE, dans le quartier de MATARIA, a été coupé. Beaucoup jugent cela comme une catastrophe historique : l’arbre date de la visite historique de la SAINTE VIERGE MARIE avec son ENFANT et Joseph LE CHARPENTIER. L’ARBRE EST UN DES PLUS IMPORTANTS MOnuments visités par des touristes venant du monde entier.

Les reporters du site MCN [MIDDLE EAST CHRISTIAN NEWS] ont été autorisés à entrer voir l’arbre, mais les employés leurs ont interdit de prendre des photos. Cependant les photographes MCN ont réussis à prendre des photos grâce a leurs téléphones mobiles.

Actuellement, la date de l’incident est inconnue ; les employés ont raconté que les conditions météorologiques étaient responsables de la chute de l’arbre, mais les journalistes de MCN ont vu des preuves qu’une scie avait été utilisée pour couper l’arbre. Les journalistes de MCN ont aussi remarqués que les deux murs qui encerclent le site ont été endommagés : l’un [par le] feu, et l’autre probablement à cause de la chute de l’arbre.

Bien que les deux premières pousses de l’arbre, qui datent de l’époque de la visite de la SAINTE FAMILLE, [aient] été affaiblies, la troisième croissance de l’arbre et plus récente, datait du Moyen Âge, mais était en vie jusqu’à cet incident récent. Une femme musulmane vivant à côté de l’arbre a dit à MCN qu’elle avait l’habitude de voir l’arbre depuis la fenêtre de sa maison, et qu’elle a été surprise d’entendre la nouvelle de sa démolition.

[Le] Père BARSOOM SHAKER, le prêtre de l’église SAINTE-MARIE DE MATARIA, a déclaré à MCN : «L’Église n’a pas de relation avec le site archéologique qui est soumis à l’autorité de l’archéologie» Il a ajouté que l’arbre a été ignoré pendant des années, et il n’y avait pas de mur pour le protéger, mais un homme d’affaires copte a construit un mur [en fait un muret] il y a dix ans, le même homme d’affaires a appelé les autorités pour demander une protection pour le site, a t-il ajouté.

[Le] Père SHAKER a déclaré que les résidents de MATARIA respectent l’arbre, et a blâmé les islamistes de l’incident.

L’ARBRE DE LA SAINTE MARIE a germé à partir des racines de l’arbre qui abritait la SAINTE FAMILLE lors de [sa] fuite en ÉGYPTE. La troisième croissance de l’arbre date de 1672.

See more at: http://www.christianophobie.fr/breves/le-caire-larbre-de-marie-vandalise-par-les-islamistes#sthash.HQgXpN7A.dpuf
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

ATTENTAT LORS D’UN MARIAGE DANS L’ÉGLISE ND D’AL-WARAK

Message par Joss le Mer 23 Oct 2013 - 13:28

ATTENTAT LORS D’UN MARIAGE CHRÉTIEN DANS L’ÉGLISE NOTRE-DAME DU D’AL-WARAK AU CAIRE



23 OCTOBRE 2013 L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE


Funérailles des victimes de l'attaque de l... par BlogCopte FUNÉRAILLES DES VICTIMES DE L'ATTAQUE DE L'ÉGLISE COPTE DE WARRAQ

Le mitraillage, dimanche soir – et non pas samedi, comme je l’ai écrit (en FRANCE, on ne célèbre pas de mariages à l’église le dimanche) –, de la noce sortant d’un mariage dans l’église NOTRE-DAME du d’AL-WARAK au CAIRE (voir
ici et ), a donc fait quatre morts parmi les assistants coptes, dont deux fillettes… Il semblerait que cet attentat monstrueux aient été commis par trois hommes cagoulés et à motos, dont deux ont ouvert le feu. MOSCOU a dénoncé cet acte le jour même. PARIS seulement lundi…


«Les autorités égyptiennes doivent mettre un terme à de tels actes de violence dans le cadre de leurs efforts visant à assurer la sécurité et la stabilité dans le pays. Cela permettrait de placer l’ÉGYPTE – avec laquelle nous entretenons traditionnellement des liens d’amitié – sur la voie d’un développement politique et économique stable”, lit-on dans un communiqué publié lundi sur le site internet de la diplomatie russe. MOSCOU souligne que la communauté copte d’ÉGYPTE et ses centres religieux ont fait l’objet à plusieurs reprises de violences, y compris d’attaques armées perpétrées par des criminels»

«La FRANCE condamne l’attentat qui a causé la mort de quatre personnes devant une église du CAIRE, a fait savoir aujourd’hui le ministère des Affaires étrangères. “Dans la délicate phase historique que traverse la région toute entière, la FRANCE accorde la plus grande attention à la situation des chrétiens d’Orient”, a déclaré ALEXANDRE GIORGINI, sous-directeur de la presse au QUAI D’ORSAY. “Nous sommes vivement préoccupés par les nombreuses violences qui, notamment depuis le mois d’août, visent les COPTES et ont entraîné la destruction de dizaines d’églises et d’institutions chrétiennes”, a-t-il ajouté, rappelant que la liberté de religion ou de conviction est un droit fondamental garanti par le pacte international relatif aux droits civils et politiques»


Sources :
  BLOGCOPTELE FIGARO (21 octobre)
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

ZEITOUN L’ÉGLISE DE LA VIERGE MARIE ATTAQUÉE PAR LES FRÈRES

Message par Joss le Dim 3 Nov 2013 - 22:06

LE CAIRE : L’ÉGLISE DE LA VIERGE MARIE ATTAQUÉE PAR LES FRÈRES MUSULMANS



2 NOVEMBRE 2013 OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

Hier vendredi, une manifestation des Frères Musulmans s’en est pris à la célèbre église de la Vierge Marie de Zaytoun, à l’est du Caire, particulièrement respectée par les chrétiens comme par les musulmans en raison de phénomènes inexpliquées qui s’y sont produits entre 1968 et 1971, que des centaines de milliers de témoins oculaires affirment être des apparitions de la Vierge Marie. Le cortège des Frères Musulmans a hurlé des slogans hostiles aux coptes et au pape Tawadros II, peint des insultes antichrétiennes sur les murs de l’église, et tenté, sans succès, d’arracher une bannière signalant cette église.

Source : MidEast Christian News
ZEITOUN LIEU D'APPARITIONS

POUR RAPPEL CE QUI S'EST PASSÉ A ZEITOUN EN 1968 :


1924 : Après un songe, un homme construit une église...

En 1920, un propriétaire copte aisé, Tawfiq Khalil Bey, se proposait de construire un immeuble sur un terrain qu’il possédait à Zeitoun, quartier populaire de la banlieue du Caire. La Vierge lui apparut en rêve et lui promit que s’il construisait une église à la place du bâtiment projeté, elle honorerait le lieu d’une manière singulière. L’église fut bâtie en 1924 par l’architecte italien Leomingelli au croisement de la rue Touman-Bey et d’une autre appelée depuis lors « avenue Khalil ».

1968 : les apparitions

La nuit du mardi 2 avril 1968, à vingt-deux heures trente, des mécaniciens et des chauffeurs musulmans des transports publics arrivant à leur garage, juste en face de l’église, aperçurent tout à coup une « dame en blanc agenouillée » près de la croix au sommet du dôme.

Les apparitions continuèrent pendant des mois...

Les apparitions étaient précédées de phénomènes lumineux décrits par les témoins comme des "pluies de diamants". Puis surgissaient des "colombes de lumière" qui parfois s'alignaient en forme de croix. Parfois, d’abondants nuages de couleur ocre répandaient autour d’elle "une odeur d’encens". Après ces signes précurseurs, notre Dame apparaissait.

Son éclat, semblable à celui du soleil, était tel qu’on avait peine à discerner les détails de son apparence. Parfois elle se penchait vers la foule en souriant et en bénissant avec un rameau d'olivier. Parfois à genoux devant la croix qui est sur la coupole.

Son image ressemblait en bien des points à celle de l’Immaculée Conception vue par Catherine Labouré en 1830, image qui avait été largement popularisée en Egypte par les missions et les écoles catholiques.

Occasionnellement, la Vierge fut aperçue tenant l’Enfant Jésus dans ses bras, ou encore en compagnie de saint Joseph et de Jésus, âgé d’environ douze ans.

Une grande affluence de chrétiens coptes et de musulmans

Pendant plusieurs semaines, la foule présente atteignit jusqu’à 250 000 personnes, créant d’impressionnants embouteillages. Les musulmans en grand nombre, récitant des versets du Coran, y côtoyaient les chrétiens chantant des hymnes coptes. La foule montait sur les toits et les terrasses et se pressait dans la rue. Des femmes et des enfants restaient debout toute la nuit, manifestant une incroyable résistance physique.

Des guérisons

Le 3 avril 1968, Farouk Mohammed Atwa se rendit à l’hôpital pour les soins que requérait l’un de ses doigts, amputé en raison d’une gangrène ; à la grande surprise du chirurgien, il était complètement guéri.

Le 13 avril, le photographe Wagih Rizk témoigne :

   « La première fois que je vis l’apparition, la mandorle de lumière de la Vierge avait un tel éclat que j’en fus aveuglé. J’étais comme électrifié, incapable de faire quoi que ce fût. Les deux soirs suivants, il en fut de même. Mais, le 13 avril, alors que l’apparition se mouvait depuis une dizaine de minutes au-dessus de l’église, je trouvai enfin la force de prendre des photos à deux reprises. Ce fut une expérience terriblement impressionnante. J’avais le sentiment que la terre allait s’évanouir sous mes pieds. Après avoir pris ces clichés, je me rendis compte qu’une sale blessure que je traînais au bras depuis plusieurs années, séquelle d’un accident de voiture, avait complètement disparu. »

Reconnaissance

Le pape Cyrille VI, patriarche copte orthodoxe d’Alexandrie, institua une commission d’enquête composée d’évêques et de prêtres, qui authentifièrent les témoignages recueillis et eurent eux-mêmes l’occasion de voir l’apparition.

Le pape [copte] fit alors une déclaration officielle publiée le 5 mai 1968 dans les principaux organes de presse égyptiens, mais aussi dans la presse étrangère (The Times, Le Figaro, The New York Times, etc.), décrivant les principaux phénomènes et concluant :

   « Le Siège patriarcal déclare avec une foi complète, une grande joie et une humble gratitude envers le Tout-Puissant, que la Bienheureuse Vierge Marie est apparue à plusieurs reprises sous des formes claires et stables, durant plusieurs nuits et durant des périodes variées, pouvant aller jusqu’à plus de deux heures, depuis le 2 avril 1968 jusqu’à maintenant, au-dessus de l’église copte orthodoxe de Zeitoun, au Caire, sur la route de Matarieh, où la Sainte Famille passa durant son séjour en Egypte, tel que le rapporte la tradition. Nous espérons que cette bénédiction sera un signe de paix pour le monde et un présage de prospérité pour notre pays bien-aimé et béni. »

A peu près dans le même temps, le cardinal Stephanos Ier Sidarous, patriarche de l’Eglise copte catholique en union avec Rome, s’associa à cette reconnaissance officielle :

   « Il n’y a pas de doute à avoir sur la réalité de ces apparitions, qui ont été confirmées par de nombreux fidèles coptes catholiques dignes de foi et connus pour leur extrême intégrité. Ils ont été témoins des apparitions de la Bienheureuse Vierge Marie et m’en ont donné des descriptions très complètes. Sœur Paula de Mofalo, une religieuse romaine catholique bien connue pour sa rectitude et son bon sens, m’a assuré de l’authenticité des apparitions de Zeitoun. Elle était toute tremblante, lorsqu’elle me rapporta ne pas avoir été la seule à l’observer, mais que des milliers de personnes avaient vu Notre-Dame en même temps qu’elle » (Watanî, 5 mai 1968).

Le pape Paul VI aurait également envoyé sur place deux observateurs (selon Al-Ahram, 6 mai 1968), et le prononce catholique, Mgr Lino Zanini, déclara que le Saint-Siège respectait en la matière l’autorité de l’Eglise locale et s’en remettait à son jugement.

Le chef de l’Eglise évangélique et président du Synode de toutes les Eglises protestantes d’Egypte, le révérend docteur Ibrahim Saïd, se prononça lui aussi en faveur de l’authenticité des apparitions de Zeitoun, tout comme différentes personnalités des Eglises grecque-catholique et grecque-orthodoxe, et plusieurs hautes personnalités de l’Etat firent de même dont le ministre de l’Information, le docteur Hafez Ghanem, qui ajouta que toute possibilité de fraude avait été écartée à la suite d’enquêtes scrupuleuses.

Fête : 2 avril

Par décision du pape Cyrille VI en 1969, l’Eglise copte orthodoxe a inséré dans son calendrier liturgique une fête de la Transfiguration de la Vierge Marie à Zeitoun, célébrée chaque année le 24 barmahat (2 avril).

Nouvelle Eglise en l'honneur de la "Vierge de la lumière"

Une nouvelle église a été édifiée par le patriarche Shenouda III ; elle accueille pour la liturgie, chaque vendredi et chaque samedi, jusqu’à 4 000 fidèles. Le père Boutros Gayed, frère du patriarche et défunt curé de la paroisse, a relaté de nombreuses guérisons et des miracles obtenus par l’intercession de la « Vierge de Lumière » de Zeitoun depuis 1972.

Les guérisons continuent

D’innombrables personnes affirmèrent avoir été guéries pendant les apparitions ou peu après en avoir été témoins. Un comité médical mis en place par l’Eglise copte orthodoxe et présidé par le professeur Shafi Abd-el-Malek, de la faculté de médecine de l’université du Caire, fut chargé de les enregistrer et de les vérifier.

Parmi les cas les plus spectaculaires, on peut citer Sami Abd-el-Malek, quarante ans, guéri d’un cancer de la vessie en phase terminale ; Fathma Zahi Reda, une musulmane pieuse, atteinte d’une affection incurable de la glande thyroïde ; une autre musulmane, Madiha Mohammed Saïd, vingt ans, guérie de troubles nerveux ayant entraîné la cécité et l’aphasie ; William Nashed Zaki, médecin réputé de Shoubra, guéri d’une hernie qui perdurait depuis trois ans ; madame Mahmoud Shoukry Ibrahim, quarante-cinq ans, guéri d’une paralysie totale des membres inférieurs.

Conclusion

En s’abstenant de tout message explicite, la Vierge a voulu délivrer un signe accessible à tous les Egyptiens, musulmans et chrétiens, orthodoxes, catholiques ou protestants, croyants et non-croyants. Sa manifestation serait un encouragement au dialogue œcuménique et inter-religieux.

Beaucoup y ont vu aussi un encouragement à la paix (Zeitoun signifie en arabe « olives », et l’olivier, dont un rameau fut tenu par la Vierge lors de certaines apparitions, est un symbole de paix), après la terrible guerre des Six Jours (1967) qui avait endeuillé le Proche-Orient et engendré une terrible humiliation dans le monde arabe ; à la suite de la prise de Jérusalem par les Israéliens, il devenait notamment impossible aux coptes d’aller en pèlerinage aux Lieux saints.

C’est notamment cette dernière interprétation à laquelle fait écho Jehan Sadate, la veuve du président assassiné, dans sa biographie intitulée Une femme d’Egypte :

« Peuple d’Egypte, je sais que tu ne pourras plus venir me voir à Jérusalem ;
aussi est-ce moi qui suis venue te voir au Caire. »

MARIE DE NAZARETH
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

UN DES BUTS DE L’EIIL : TUER LES CHRÉTIENS D’ÉGYPTE

Message par Joss le Mar 17 Juin 2014 - 19:51

UN DES BUTS DE L’EIIL : TUER LES CHRÉTIENS D’ÉGYPTE


16 JUIN 2014 CHRISTIANOPHOBIE.FR

Selon une information de ce jour du site de Copts United, une vidéo a été mise en ligne sur Youtube, Facebook et Twitter, dans laquelle des dirigeants de l’organisation terroriste État Islamique d’Irak et du Levant (EIIL), aussi connue comme Da’sh, font la promesse de tuer tous les chrétiens d’Égypte, de Président al-Sisi et de détruire le pays grâce à des attentats-suicide…

COPTS UNITED
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

KASSAB : IMAGES DES ÉGLISES DÉVASTÉES PAR LES ISLAMISTES

Message par Joss le Mar 17 Juin 2014 - 20:02

KASSAB : IMAGES DES ÉGLISES DÉVASTÉES PAR LES ISLAMISTES


17 JUIN 2014 CHRISTIANOPHOBIE.FR

Avant d’être boutés hors Kassab, les islamistes ont laissé des “traces” de leur passage. Ces photos parlent d’elles-mêmes et mes commentaires sont superflus…




avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

550 JEUNES CHRÉTIENNES ENLEVÉES PAR DES MUSULMANS

Message par Joss le Mar 17 Juin 2014 - 20:09

ÉGYPTE : 550 JEUNES CHRÉTIENNES ENLEVÉES PAR DES MUSULMANS


17 JUIN 2014 CHRISTIAANOPHOBIE.FR

L’opinion mondiale, en tout celle à qui il reste encore du sens commun, a été révulsée par l’enlèvement, le 14 avril dernier, de près de 300 lycéennes nigérianes, la plupart chrétiennes, à Chibok par Boko Haram. Mais cette même opinion mondiale, faute d’être informée, ignore que de janvier 2011 à mars 2014, plus de 550 jeunes chrétiennes ont été enlevées en Égypte ! C’est ce révèle l’Association of Victimes of Abduction and Forced Disappearance (AVAFD) créée en 2010 par le jeune militant Égyptien Ebram Louis. Ces jeunes chrétiennes (dont l’âge varie entre 14 et 40 ans) sont enlevées par des hommes de main ou par des réseaux musulmans. Une fois sur deux, elles sont violées, converties à l’islam puis mariées de force à des mahométans ; la croix qu’elles portent, comme la plupart des Coptes femmes ou hommes, tatouée sur leurs poignets, ayant été au préalable effacée à l’acide… Selon Ebram Louis, qui tient un compte aussi précis que possible de ces enlèvements, alors que 5 ou 6 jeunes chrétiennes étaient enlevées avant la Révolution qui a chassé Hosni Moubarak, leur nombre a été multiplié par 3 : c’est une moyenne de 15 chrétiennes qui sont enlevées chaque mois !

Source : Assist News Service (16 juin)
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

ÉGYPTE : ENCORE UNE ÉGLISE INCENDIÉE

Message par Joss le Lun 23 Juin 2014 - 9:16

ÉGYPTE : ENCORE UNE ÉGLISE INCENDIÉE



23 JUIN 2014 CHRRISTIANOPHOBIE.FR

L’Église copte orthodoxe a confirmé aujourd’hui, selon une dépêche de Copts United, que l’église Saint-Georges située dans l’île de Sharona (gouvernorat de Minya) a été incendiée ce jour. La police enquête et demande aux églises de la rive orientale du Nil de prendre des mesures de sécurité renforcées en raison du risque d’attaques similaires contre elles…

Source : COPTS UNITED (23 juin)
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

ÉGYPTE : ENCORE DES COPTES SPOLIÉS DE LEURS TERRES

Message par Joss le Jeu 24 Juil 2014 - 21:30

ÉGYPTE : ENCORE DES COPTES SPOLIÉS DE LEURS TERRES



18 JUILLET 2014 CHRISTIANOPHOBIE.FR

Selon une brève de ce jour de Copts United, dans le gouvernorat de Minya (Moyenne-Égypte), un gang s’est emparé par la force de près d’un hectare de terre cultivable appartenant à deux frères chrétiens agriculteurs, Adel Fekry et Ides Fekry. Les bandits ont détruit la récolte et terrifié les propriétaires en tirant des rafales d’armes automatiques. Quatorze de ces voyous ont été interpellés puis remis en liberté. Ils pourront ainsi continuer à spolier et à terrifier les chrétiens…

Source : COPTS UNITED (18 juillet)
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

UNE BOMBE EXPLOSE PRÈS D’UNE ÉCOLE CATHOLIQUE À FAYOUM

Message par Joss le Jeu 13 Nov 2014 - 15:37

UNE BOMBE EXPLOSE PRÈS D’UNE ÉCOLE CATHOLIQUE À FAYOUM



30 OCTOBRE 2014 CHRISTIANOPHOBIE.FR


Selon une dépêche de Copts United de ce matin, une bombe a fait explosion près d’une école de Fayoum dirigé par des religieuses catholiques. Aucune personne n’a été blessée selon un communiqué des religieuses et les cours seront assurés comme à l’ordinaire. La dépêche ne précise pas qu’il devrait s’agir de l’école des sœurs franciscaines, qui avait déjà été attaquée le 16 août 2013 lors de la vague terroriste contre les églises et les bâtiments chrétiens, déclenchée par les Frères Musulmans.

Source : COPT UNITED (30 octobre)
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

DES ISLAMISTES TIRENT CONTRE DES ÉGLISES, TROIS COPTES TUÉS

Message par Joss le Sam 14 Fév 2015 - 22:11

DES ISLAMISTES TIRENT CONTRE DES ÉGLISES, TROIS COPTES TUÉS



26 JANVIER 2015 CHRISTIANOPHOBIE.FR

Les Frères Musulmans poursuivent leurs malfaisances en Égypte !

Au moins trois coptes – dont un enfant de dix ans – font partie des victimes des affrontements ayant eu lieu au Caire et dans d’autres villes d’Égypte à l’occasion du IVe anniversaire du soulèvement qui, le 25 janvier 2011, provoqua la fin de la longue présidence d’Hosni Moubarak. Des sources locales consultées par l’Agence Fides ajoutent qu’au cours des désordres, des coups de feu ont été tirés contre l’église Saint Raphaël Archange au Caire dans le district de Maadi. Par ailleurs, dans d’autres zones urbaines, comme celle de Beni Suef, les forces de sécurité ont bloqué les rues autour des églises afin de prévenir d’éventuels assauts de la part de bandes islamistes. L’enfant tué s’appelait Mina Rafaat et a été touché par une balle perdue. Le bilan officiel diffusé par les moyens de communication égyptiens fait état de 18 morts et de plus de cinquante blessés. L’évêque copte catholique de Gizeh, Mgr Antonios Aziz Mina, confirme à l’Agence Fides que « pour une bonne part, les affrontements ont eu lieu entre la police et les groupes liés aux Frères musulmans, qui visent à accréditer l’image d’une Égypte encore déstabilisée ».

Source : AGENCE FIDES (26 janvier)
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: ÉGYPTE : PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum