MARTHE ET MARIE

COMMENT NAISSENT LES REVOLUTIONS. SOMMES-NOUS EN 1789 ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

PORTIQUES ÉCOTAXE BRETONS

Message par Joss le Lun 4 Nov 2013 - 8:38

PORTIQUES ÉCOTAXE BRETONS



3 NOVEMBRE 2013 LE PARISIEN

Morbihan : six radars incendiés en 48 heures et en quelques semaines, cinq portiques écotaxe ont été visés en Bretagne par des manifestants et ont fini par être détruits ou retirés.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10458
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

POLICIERS EN COLÈRE, LAS DE DEVOIR FAIRE DU CHIFFRE EN RACKE

Message par Joss le Lun 4 Nov 2013 - 22:04

DES POLICIERS EN COLÈRE, LAS DE DEVOIR FAIRE DU CHIFFRE EN RACKETTANT LES AUTOMOBILISTES, MASQUENT DES RADARS ROUTIERS



OCTOBRE 2013

Non seulement ce que font ces policiers est illégal, mais en plus ils risquent gros : jusqu'à 5 ans de prison et la révocation de la fonction publique avec la perte de leurs droits.

Cela dit, c'est une action "intelligente" : ils ne détruisent pas les radars, ils les enrubannent, et évitent ainsi à des centaines d'automobilistes de payer des amendes pour la plupart injustes, les radars étant placés à des endroits particulier

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10458
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

BONNETS ROUGES BRETONS : UN GENDARME TÉMOIGNE

Message par Joss le Sam 9 Nov 2013 - 20:48

FACE À FACE AVEC LES BONNETS ROUGES : UN GENDARME TÉMOIGNE


Face à face avec les Bonnets rouges : un... par ERTV


FRANCE "BONNETS ROUGES" NOVEMBRE 2013
Interviews de "BONNETS ROUGES" . Les causes de leur mécontentement




Dernière édition par Joss le Lun 18 Nov 2013 - 13:25, édité 1 fois

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10458
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

HOLLANDE DÉMISSION CHAMPS ÉLYSÉES OYONNAX 11 NOVEMBRE 2013

Message par Joss le Lun 11 Nov 2013 - 11:54

HOLLANDE DÉMISSION CHAMPS ÉLYSÉES 11 NOVEMBRE 2013



11 NOVEMBRE 2013 OUEST FRANCE


Des manifestants ont crié "Hollande démission, dictature, ta loi on n'en veut pas !". Quelques personnes se sont retrouvées par terre, maîtrisées par des forces de l'ordre, tandis que sur Twitter ont circulé des photos de "bonnets rouges" interpellés.

"On n'en peut plus", a affirmé un jeune homme de 25 ans sous couvert d'anonymat, expliquant être venu dans l'intention de "siffler" le président et de dénoncer "l'amateurisme de ce gouvernement, les impôts excessivement élevés, le mariage pour tous".

Les voitures du cortège présidentiel ont quitté les lieux sous les sifflets.



HOLLANDE DÉMISSION CHAMPS ÉLYSÉES 11 NOVEMBRE 2013 ET CHUTE D'UN GARDE RÉPUBLICAIN

Il n'y a pas eu que "quelques individus" qui ont hué le président. François Hollande a été copieusement et massivement sifflé aussi bien à sa montée qu'à sa descente des Champs Élysées
HOLLANDE DÉMISSION SIFFLÉ A OYONNAX 11 NOVEMBRE 2013

11 NOVEMBRE 2013


_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10458
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

LES POLICIERS MANIFESTENT DEVANT L'ASSEMBLÉE

Message par Joss le Mer 13 Nov 2013 - 20:03

BAISSE D’UNE INDEMNITÉ : UN SYNDICAT DE POLICE DÉPOSE
UNE PÉTITION À L’ELYSÉE


7 NOVEMBRE 2013 ALLIANCE.PN

ALLIANCE a déposé mercredi à l’ELYSÉE une pétition signée par plus de 42.000 policiers, dénonçant les atteintes à leur pouvoir d’achat, et notamment la baisse d’une indemnité pour les élèves policiers, a constaté l’AFP. «Nous avons pu déposer nos pétitions et le constat d’huissier qui prouve qu’il y avait bien de déposées plus de 42.000 signatures différentes de collègues gradés et gardiens de la paix», a assuré le secrétaire général d’ALLIANCE JEAN-CLAUDE DELAGE.

Cette pétition dénonçant les atteintes au pouvoir d’achat des policiers, et la décision de diminuer une indemnité dite de sujétions spéciales de police (ISPP) des élèves policiers et gendarmes inscrite dans le budget sécurité 2014, avait été lancée par ALLIANCE il y a près d’un mois.

Ce même syndicat avait lancé fin septembre un appel à la grève illimitée des PV suite à l’annonce de cette diminution d’indemnité qui devrait permettre de réaliser, selon BERCY, une économie de 12 millions d’euros.

Selon JEAN-CLAUDE DELAGE, cette mesure «qui va toucher particulièrement les plus jeunes (...), c’est-à-dire l’avenir de la police», devrait se traduire par une baisse de salaire de près de 200 euros par mois.

ALLIANCE a durci son mouvement à la mi-octobre en demandant aux policiers «d’arrêter tout travail d’initiative» hors réquisition de la justice et «de ne plus remplir» les comptes rendus d’enquête

Outre la diminution de cette indemnité, ALLIANCE proteste
également contre le «report de neuf mois» de la revalorisation salariale, prévue pour les gardiens de la paix en vertu d’un accord passé ces dernières années.

«Aujourd’hui la situation dans les commissariats, elle est tendue, il y a un réel mal-être», a assuré JEAN-CLAUDE DELAGE, disant regretter «un peu l’indifférence des pouvoirs publics pour ne pas parler de mépris».

Jeudi, le MINISTRE DE L’INTÉRIEUR avait annoncé le déblocage de 111 millions d’euros pour la police et la gendarmerie, après que plusieurs voix se sont élevées pour dénoncer les difficultés budgétaires touchant les deux forces.

Le Bureau National www.alliancepn.fr & www.facebook.com/alliancepolicenationale 07 novembre 2013



LES POLICIERS SE SUICIDENT CAR ILS SONT DRESSES CONTRE LES FRANCAIS POUR RAMENER L'ARGENT A BERCY

SUICIDE D'UN GARDIEN DE LA PAIX: SON ÉPOUSE ÉVOQUE DES "QUOTAS DE CHIFFRES"


25/10/2013 ORANGE ACTU

L'épouse d'un gardien de la paix de la police aux frontières (PAF) de l'aéroport de Roissy, qui s'est suicidé mercredi, a évoqué vendredi un "quota de chiffres" qui était demandé au policier, ce qu'a proscrit l'Intérieur.


Sur I-télé, l'épouse du policier a déclaré qu'il "y avait une pression" sur son mari et, dans sa brigade, "des réunions tous les mois par rapport à un quota de chiffres".

"La brigade (du gardien de la paix) avait été réprimandée fin août car l'objectif n'avait pas été atteint", a-t-elle ajouté.

Dès son arrivée au ministère de l'Intérieur Manuel Valls avait déclaré vouloir mettre fin à la "politique du chiffre" insufflée dans la police et la gendarmerie, selon lui, sous les précédents gouvernements de droite. Il a réitéré cet engagement à plusieurs reprises depuis.

La gardien de la paix a mis fin à ses jours mercredi chez lui dans le Val-d'Oise, à l'aide de son arme de service, a-t-on appris de sources concordantes jeudi. Une enquête sur les causes de ce suicide a été ouverte, selon une source policière.

L'épouse du policier avait évoqué une "souffrance au travail", selon une source proche du dossier. "Seule l'enquête pourra déterminer les raisons de son geste", a précisé la source policière.

Une autre source proche du dossier a évoqué jeudi une "fragilité" liée "à des problèmes personnels et d'ordre privé", sans fournir d'autres détails.

Selon son épouse, le policier était en poste à la PAF de l'aéroport de Roissy depuis septembre 2010.

Il s'est suicidé "dans sa tenue de policier" ce qui lui a paru, a-t-elle ajouté sur I-télé, "super symbolique".

UN POLICIER SE SUICIDE AVEC SON ARME DE SERVICE AU TGI DE LYON

22 OCTOBRE 2013 LE PARISIEN



Un policier d'une quarantaine d'années a été retrouvé mort mardi matin au palais de justice de Lyon, vraisemblablement victime d'un suicide commis avec son arme de service, a-t-on appris auprès du parquet.
La victime appartenait "aux effectifs du service qui assure la gestion du dépôt" du palais de justice, a précisé le magistrat, confirmant une information d'Europe 1.
Selon Europe 1, le corps de cet homme qui "travaillait au TGI depuis avril" a été découvert "peu après 7 heures" mardi matin.


Il avait terminé son service lundi soir à 21H30


LES POLICIERS MANIFESTENT DEVANT L'ASSEMBLÉE



slogans :

"policiers démotivés"
"Bretons avec nous"
"Hollande t'es foutu la police est dans la rue"

Les gendarmes assurent la sécurité contre ces "factieux".

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10458
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

LILLE MANIFESTATION POMPIERS NOVEMBRE 2013

Message par Joss le Lun 18 Nov 2013 - 13:31

LILLE MANIFESTATION POMPIERS NOVEMBRE 2013

Au moins 400 pompiers professionnels ont manifesté bruyamment jeudi matin à Lille, estimant que leur plan de carrière était menacé, a constaté l'AFP.
A l'aide de pétards, de fumigènes et de fusées de détresse, les pompiers se sont fait entendre dans le centre de Lille, qui a été partiellement bloqué par les soldats du feu, dont certains portaient les désormais célèbres bonnets rouges.

Ils ont également brûlé des pneus, à proximité de la préfecture.
La manifestation, organisée à l'appel d'une intersyndicale CGT/Fédération autonome SPP-PATS/Sud, a débuté devant le service départemental d'incendie et de secours (Sdis)



_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10458
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

SOMMES-NOUS EN 1789 ? RADIO NOTRE DAME PIERRE JOVANOVIC

Message par Joss le Mer 4 Déc 2013 - 21:13

SOMMES-NOUS EN 1789 ? RADIO NOTRE DAME PIERRE JOVANOVIC



Réécoute
Le Grand Témoin Émission du 26/11/2013


_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10458
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

DÉLINQUANCE : LE SÉVÈRE CONSTAT D'UN GÉNÉRAL

Message par Joss le Lun 13 Jan 2014 - 22:07

DÉLINQUANCE : LE SÉVÈRE CONSTAT D'UN GÉNÉRAL



7 JANVIER 2014 LE FIGARO

Devant des députés, le général Soubelet, n°3 de la gendarmerie, a déploré que les délinquants «profitent du système» et a noté que «les gendarmes sont inquiets car on prend plus soin des auteurs que des victimes».


«Je vais livrer une analyse personnelle, peut-être un peu iconoclaste»: avec un courage certain, le général de corps d'armée Bertrand Soubelet, numéro 3 de la gendarmerie nationale, s'est livré à une critique sans fard de la politique pénale actuellement menée. Ses propos, tenus le 18 décembre devant la commission parlementaire de «lutte contre l'insécurité» ouverte à la presse et qu'il savait enregistrés, sont ceux d'un grand technicien. Énoncés sur un ton posé, ils ont l'effet d'une bombe. Venant d'un gradé de tout premier plan et reprises par l'Agence France presse, ils traduisent, s'il en était encore besoin, le malaise des forces de l'ordre face un système judiciaire souvent taxé d'angélisme et dont le nombre de remises en liberté ne cesse de hérisser la base.

Pendant plus d'une heure et 24 minutes d'audition, ce général 4 étoiles, grand patron des opérations et de l'emploi à la Direction générale de la gendarmerie nationale, nommé le 28 novembre 2012 en Conseil des ministres, a brossé un tableau sans concessions. Évoquant en préambule de son propos la lourdeur des procédures «sur le plan juridique», qui complique le travail des gendarmes, le général Bertrand Soubelet lâche que «les délinquants le savent et profitent du système».

«L'insécurité et le sentiment d'insécurité ne cesseront d'augmenter tant que la réponse collective à la délinquance ne sera pas adaptée»

«Les gendarmes sont inquiets car on prend plus soin des auteurs que des victimes», prévient le militaire, précisant qu'en 2013 il y a eu une hausse de 4% de personnes mises en cause par ses services tandis que le nombre de placements sous écrou «a diminué de 33%». «Évidemment, l'insécurité et le sentiment d'insécurité ne cesseront d'augmenter tant que la réponse collective à la
délinquance ne sera pas adaptée», martèle-t-il. Le diagnostic de ce haut stratège est implacable: la réponse pénale est, selon lui, «en décalage». Sans détour, il enfonce le clou en assurant: «Les auteurs d'atteintes aux biens (cambriolages, vols...), les plus importantes numériquement, bénéficient d'un traitement pénal qui leur permet de continuer à exercer leurs activités.» Si le mot «impunité» n'a pas été lâché, l'auditoire a dû y penser très fort.

Invoquant sa «liberté de parole», le général Soubelet considère certes que «la délinquance n'augmente pas en valeur absolue» mais qu'il existe bel et bien «une réelle insécurité dans notre pays».

Toujours selon la vidéo de cette audition, il cite un «élément déstabilisant» pour la gendarmerie: «La notion de sanctuaire rural et périurbain n'existe plus (…) la délinquance et l'insécurité frappent au cœur de nos territoires, dans la ruralité profonde.» Un phénomène lié à une «migration importante de la population française en dehors des 25 agglomérations les plus importantes, vers la zone gendarmerie».

Une grenade dégoupillée

Lors d'un échange avec les députés, le haut galonné dégoupille une autre grenade: citant une synthèse datée du jour même de l'audition et reprenant les conclusions de commandants de groupements de gendarmerie départementale, il révèle que 65% des cambrioleurs interpellés dans les Bouches-du-Rhône en novembre 2013 «sont à nouveau dans la nature». «Quand vous lâchez 65% de ceux qui se sont rendus coupables d'un certain nombre d'exactions, comment voulez-vous que les chiffres baissent?, s'interroge le général Soubelet, c'est tout à fait impossible. Vous pouvez multiplier par deux les effectifs de gendarmes dans les Bouches-du-Rhône, cela ne changerait rien. La réalité, c'est celle-là, je pense que c'est mon devoir de vous le dire, de manière peut-être un peu crue.»

«Dans un département» qu'il ne cite pas, affirme-t-il encore, le parquet recommande de «mettre dehors» les présumés délinquants mineurs étrangers faute de «moyens» pour trouver un interprète. Par ailleurs, il estime aussi que le «critère de valeur» pour une garde à vue est qu'à «moins de 300 euros» de préjudice «on remet tout le monde dehors».

«Aujourd'hui, toute une frange de notre jeunesse ne sait pas où est le bien et où est le mal. On peut très tôt donner un message clair. »


Plus largement sur les Français de moins de 18 ans, il préconise «une prise en charge très précoce»: «Quand j'entends dire, face à des enfants de 10 ou même de 8 ans, qu'ils ne sont pas capables d'entendre un rappel à la loi, je suis très surpris, note le général. On peut tout entendre à condition que le discours soit adapté à l'âge de celui à qui on s'adresse. (…) Aujourd'hui, toute une frange de notre jeunesse ne sait pas où est le bien et où est le mal. On peut très tôt donner un message clair.»

Si la Direction générale de la gendarmerie se refuse à tout commentaire sur ces propos forts et mesurés de ce technicien à la réputation incontestée, certains officiers jugent la liberté de ton du général Soubelet, 54 ans, «un peu étonnante et assez inhabituelle». «Ce grand chef, qui coordonne et met en œuvre la politique opérationnelle de toute la gendarmerie, est à un poste d'observation majeur pour décrypter toutes les remontées venant du terrain, confie un cadre. Devant la représentation nationale, il a juste fait son devoir en ne mentant pas et en assumant la réalité telle qu'elle est, sans langue de bois…»

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10458
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

NOUVEAU MOUVEMENT DE COLÈRE DES POLICIERS FRANÇAIS

Message par Joss le Ven 24 Jan 2014 - 21:49

NOUVEAU MOUVEMENT DE COLÈRE DES POLICIERS FRANÇAIS

22 JANVIER 2014 LE POINT

Les policiers en ont marre, et ils le font savoir! Concrètement, ils en ont marre d’être les « putes » de ce gouvernement, ils vont au travail pour ramener la plus grosse recette possible, doivent faire du profit, avoir le maximum de « clients », quitte à ne pas s’occuper du reste, quitte à ne plus représenter grand chose d’autre que le bras droit d’un état financièrement en souffrance. Comme le dit un policier dans l’article: « Il est beaucoup plus grave de brûler un feux rouge que de blesser un policier« . Pourtant, un policier n’est-il pas censé représenter notre sécurité? Car s’il leur est demandé de « ne pas faire de vagues » pour éviter un embrasement dans certains quartiers, ils doivent jouer la répression à tout-va sur les routes de France, toujours au nom de notre sécurité, sans oublier (suis-je bête aussi) de protéger les personnes de la dissidence généralisée (bonnets rouges, dieudonnistes, citoyens en colère, etc…).


Des milliers de policiers ont manifesté mercredi dans la plupart des villes de France à l’appel de plusieurs syndicats pour exprimer un « ras-le-bol généralisé ».

Dans la région parisienne, Unité SGP Police FO, premier syndicat chez les gardiens de la paix, a tenu un meeting à la mi-journée à Créteil (Val-de-Marne) tandis qu’en province, les manifestants se réunissaient devant les hôtels de police.

Ils étaient ainsi plusieurs centaines à Bordeaux, Nantes, ou Marseille.

Alliance, le deuxième syndicat, qui avait déjà tenu un rassemblement national à la fin 2013 à Paris, avait également appelé à une mobilisation sur tout le territoire au nom de « l’unité syndicale. »

Les organisations dénoncent un manque d’effectifs et de moyens, le récent retour au port du matricule voulu par le gouvernement, qu’ils jugent stigmatisant, le gel des salaires depuis 2010, et les primes touchées par leur hiérarchie.

Ils affirment aussi que la « politique du chiffre » impulsée par Nicolas Sarkozy perdure en dépit de la volonté proclamée de l’actuel ministre de l’Intérieur Manuel Valls d’y mettre fin.

« Nous devons être entendus ! Et si tel n’était pas le cas, il ne sera pas dit que nous aurons fait preuve de complaisance ou de passivité », a déclaré Henri Martini, le secrétaire général d’Unité SGP Police, premier syndicat chez les gardiens et plutôt proche de la gauche.

« L’indépendance syndicale, c’est aussi de dire la vérité, quel que soit le ministre ! », a-t-il ajouté.

Didier Martinez, secrétaire régional Midi-Pyrenées d’Unité SGP Police, a insisté sur le nombre de policiers blessés chaque année, en particulier dans les banlieues, et estimé que les réponses pénales n’étaient pas adaptées.

« Il est beaucoup plus grave de brûler un feux rouge que de blesser un policier », a-t-il dit sur France Bleu.

Un récent rapport de l’Inspection générale de l’administration critique les trop fréquents recours en justice des policiers victime d’injures ou d’outrages, qui ont coûté 13,2 millions d’euros à l’Etat en 2012.

« Il y a 10.000 policiers blessés chaque année, cela a un coût », a répondu Didier Martinez.

Nombre de policiers craignent que des délinquants n’utilisent le matricule qu’ils doivent porter sur leur uniforme depuis le 1er janvier pour se venger.

Pour les syndicats, le matricule ne permettra pas de rapprocher la police et la population comme l’affirme le gouvernement.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10458
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

1788

Message par Joss le Mer 26 Fév 2014 - 14:51




Histoire d'un petit village de Touraine entre 1788 et 1789 à la veille de la Révolution Française, avec son seigneur, ses paysans aisés, ses pauvres. Les paysans aisés, expulsés par le comte des pâtures communales, lui intentent un procès. Guillaume COQUARD participe avec les autres villageois a la rédaction des "cahiers de doléances". A la veille de la convocation des Etats Généraux, le village perd son procès. La nuit du 4 août 1789 les députés votent l'abolition des privilèges. Les paysans pourront les racheter. Mais les plus pauvres s'interrogent : avec quoi ?

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10458
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

CLIMAT SOCIAL : 61 % DES JEUNES PRÊTS À SE RÉVOLTER

Message par Joss le Lun 17 Mar 2014 - 20:35

CLIMAT SOCIAL : 61 % DES JEUNES PRÊTS À SE RÉVOLTER

25 FEVRIER 2014 LE PARISIEN

Plus de six jeunes Français sur dix (61 %) seraient prêts à participer à un mouvement de révolte de grande ampleur dans les prochains mois, selon une enquête réalisée auprès de 210 000 personnes âgées de 18 à 34 ans. Quelle que soit leur situation professionnelle, une majorité de jeunes est tentée par cette éventualité, mais l'envie de révolte concerne d'avantage les jeunes intérimaires (66 %), les chômeurs (63 %), les CDD, les stagiaires et de jeunes en contrats aidés (61 %) que les étudiants (60 %) et les jeunes en CDI (54 %)

Cette enquête,
publiée dans «Le Monde» daté de mercredi, a été lancée à la mi-octobre par France Télévisions, la société de production audiovisuelle Yami 2 et le concepteur web Yupian. Deux sociologues de la jeunesse, Cécile Van de Velde et Camille Peugny, ont participé à l'élaboration des questionnaires. Selon elles, les 18-34 ans sont «une génération qui veut entrer de plain-pied dans une société vieillissante». «Elle ne veut rien renverser, elle n'est pas en conflit de valeurs, mais elle trouve toutes les portes fermées, et elle envoie un avertissement», analysent les deux sociologues.

Le travail au coeur de leurs préoccupations

Sept jeunes interrogés sur dix (70 %) estiment que la société française ne leur donne pas les moyens de montrer ce dont ils sont réellement capables. Un sujet les préoccupe tour particulièrement : le travail. 62 % des 18-25 ans se disent épanouis dans leur travail, mais 60 % disent ne pas se sentir payés à la hauteur de leur qualification.

Dans un livre à paraître le 6 mars, Léa Frédeval, jeune diplômée de 23 ans de l'université de Saint-Denis (
Paris VIII), évoque ces difficultés d'accéder à un emploi. Selon l'auteure de «Les Affamés», interrogée dans «Le Parisien» de ce mardi, limiter à six mois la durée des conventions de stage «ne changera pas le fait qu'on se donne comme pas possible alors qu'il n'y a rien ensuite, ni espoir, ni remerciements». Dans la nuit de lundi à mardi, l'Assemblée a adopté une loi sur l'encadrement des stages, qui limite à six mois la durée des stages et impose une gratification dès le premier jour pour les stages dépassant deux mois.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10458
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

ARMEE DE TERRE

Message par Joss le Lun 24 Mar 2014 - 9:31


_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10458
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

LES CRS REJOIGNENT LES MANIFESTANTS POUR GAZA

Message par Joss le Dim 10 Aoû 2014 - 20:27

LES CRS REJOIGNENT LES MANIFESTANTS POUR GAZA



7 AOÛT 2014 RESEAU INTERNATIONAL

La dictature mondiale se fissure de toutes parts, y compris en France.

Trop c’est trop. Depuis un peu plus d’un an, on leur a tout demandé, avec un seul mot d’ordre : « réprime et ferme-là ». Le mariage pour tous, les quenelleurs, les interdictions des spectacles de Dieudonné habillées à la hâte de procédures légales, couvertures de falses flags devant des synagogues et maintenant couverture d’un génocide.

Oui, trop c’est trop. Les forces de l’ordre françaises n’en peuvent visiblement plus de se voir transformer peu à peu en organisations similaires aux sections d’assaut hitlériennes ou aux forces de la Savak du Shah d’Iran pour la protection d’une dictature commandée de l’extérieure.

Il était à prévoir que les forces de l’ordre réagissent un jour ou l’autre. C’est fait. Ce n’est peut-être qu’un petit début, mais le geste est plein de signification, et le GOUVERNEMENT PILOTE DE L'ETRANGER ferait mieux d’en tenir compte.

L’Histoire de France regorge d’exemples de ce genre, et l’on sait comme cela se termine dans ces cas-là. A moins de n’utiliser que des agents étrangers, il y a des limites à la répression contre la justice et les libertés.

Les mensonges éhontés passent de plus en plus difficilement, d’autant plus difficilement que tout le monde a conscience d’être pris pour un imbécile ; et l’on ne peut pas demander à un collaborateur méprisé de la sorte de faire correctement son travail
.


_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10458
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

CENTRE DES IMPÔTS INCENDIÉ À ALBERTVILLE ET MOUTIERS

Message par Joss le Mer 1 Oct 2014 - 19:28

CENTRE DES IMPÔTS INCENDIÉ À ALBERTVILLE ET MOUTIERS

1 OCTOBRE 2014 LE FIGARO


Un centre des impôts à Albertville (Savoie) a été la cible d'un incendie, très probablement d'origine criminelle, dans la nuit de mardi à mercredi.

Les premiers éléments de l'enquête ont permis d'identifier "deux départs de feu à quelques mètres d'intervalle sur la façade du bâtiment, probablement dus à des jets de substance incendiaire", a indiqué le procureur de la République à Albertville, Jean-Pascal Violet. "A priori, le sinistre est d'origine volontaire", a déclaré le procureur. "Un départ accidentel du feu paraît être hors de cause".

Selon les pompiers, l'incendie, qui leur a été signalé vers 01h50, a démarré sur le bardage en bois extérieur du bâtiment situé à quelques mètres du sol, avant de se propager aux bureaux du 1er étage. Le sinistre a été rapidement maîtrisé par les 16 sapeurs-pompiers mobilisés mais l'important dégagement de fumée et de suie rend les locaux, inaugurés il y a deux ans et où travaillent une cinquantaine de personnes, inutilisables pour une durée indéterminée.

Selon le procureur et une porte-parole de la direction départementale des finances publiques, ce centre des impôts n'avait pas fait l'objet, a priori, de quelconques menaces. En revanche, M. Violet a précisé qu'une précédente tentative d'incendie volontaire d'un centre des impôts avait eu lieu à Moûtiers, à moins de trente kilomètres, dans la nuit du 2 au 3 septembre.

Une enquête de flagrance pour "destruction par incendie" a été confiée à l'antenne de la police judiciaire de Chambéry.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10458
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

INCENDIE D'UN CENTRE DES IMPÔTS À MORLAIX: UN HOMME INTERPEL

Message par Joss le Jeu 2 Oct 2014 - 15:30

INCENDIE D'UN CENTRE DES IMPÔTS À MORLAIX: UN HOMME INTERPELLÉ

2 OCTOBRE 2014 L'EXPRESS.FR

Un homme a été interpellé mercredi soir dans le cadre de l'enquête sur l'incendie d'un centre des impôts le 20 septembre à Morlaix par des légumiers bretons. Selon le Télégramme, l'individu appartiendrait au mouvement des Bonnets rouges.
En savoir plus sur http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/incendie-d-un-centre-des-impots-a-morlaix-un-homme-interpelle_1605950.html#t1Hlj0okBLluavcU.99


Une interpellation a eu lieu mercredi soir dans le cadre de l'enquête ouverte après les incendies survenus à Morlaix lors d'une manifestation de légumiers, a-t-on appris ce jeudi auprès du parquet, confirmant une information du Télégramme.

"Une personne a été interpellée dans le cadre de la procédure de flagrant délit", a indiqué le procureur de la République de Brest Éric Mathais. "Elle est en garde à vue depuis hier soir pour des faits de dégradation et destruction de biens par incendie et entrave à secours", a-t-il ajouté, précisant uniquement qu'il s'agissait d'un homme.
Il appartiendrait au mouvement des Bonnets rouges

Selon le site internet du Télégramme, l'homme aurait une quarantaine d'années et appartiendrait au mouvement des Bonnets rouges. Il aurait été interpellé à son domicile mercredi soir vers 21 heures et placé en garde à vue au commissariat de Morlaix, selon le quotidien régional.

Une centaine de légumiers du Nord-Finistère avaient incendié dans la nuit du 19 au 20 septembre le centre des impôts et la Mutualité sociale agricole de Morlaix lors d'une manifestation contre les règlementations administratives et fiscales.
Des gardes à vue "trop rapides"

Le Premier ministre Manuel Valls avait condamné fermement ces incendies de bâtiments publics et promis des poursuites judiciaires. Un appel a témoin avait d'ailleurs été lancé par le parquet de Brest.

Thierry Merret, porte-parole des Bonnets rouges et président de la FDSEA du Finistère a mis en garde contre des placements en garde à vue "trop rapides". "Pour l'instant la tension est quand même très forte (...) donc il ne faudrait pas que ça vienne encore plus attiser les réactions de certains", a-t-il souligné, disant ne pas savoir si l'homme interpellé était membre des Bonnets rouges ou non.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10458
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENT NAISSENT LES REVOLUTIONS. SOMMES-NOUS EN 1789 ?

Message par doris le Ven 17 Oct 2014 - 21:12

C'est pas malin, ça va alourdir la dette de l'Etat. Mais c'est comme c'est nous payons les pots cassés et autres babioles qui relèvent de la corruption étatique, on n'est plus à ça près !
avatar
doris
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 764
Date d'inscription : 01/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

LES POLICIERS MANIFESTENT À PARIS POUR DÉNONCER LEURS CONDIT

Message par Joss le Jeu 13 Nov 2014 - 20:52

LES POLICIERS MANIFESTENT À PARIS POUR DÉNONCER LEURS CONDITIONS DE TRAVAIL

13 NOVEMBRE 2014 LE POINT


Le syndicat Alliance Police nationale interpelle le ministère de l’Intérieur sur la dégradation des conditions de travail et le manque de moyens.

Conditions de travail « insupportables », stigmatisation, suicides, baisse du pouvoir d’achat... Les policiers qui se réunissent jeudi après-midi à 13 heures place de la Bastille ont plus d’une raison d’être en colère. « Nous avons déjà manifesté l’année dernière, et depuis, rien n’a changé, affirme Jean-Claude Delage, secrétaire général du syndicat Alliance Police nationale. Il est donc temps de retourner dans la rue pour montrer ce malaise et ce ras-le-bol, et dire à notre administration qu’il faut revoir les choses. »

Le ministère de l’Intérieur est clairement dans la ligne de mire des policiers. Ces derniers dénoncent un manque de moyens, notamment de véhicules, qui conduisent, selon Jean-Claude Delage, à une dégradation des conditions de travail et à plus en plus de suicides. « Nous ne sommes pas soutenus par notre administration. La parole d’État est souvent absente quand il s’agit de nous soutenir. »


Manifestation de policiers : "Il faut revoir... par LePoint

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10458
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

LE BUDGET DE L'ARMÉE N'A JAMAIS ÉTÉ AUSSI FAIBLE

Message par Joss le Mar 24 Fév 2015 - 14:44

DÉPRIME DES MILITAIRES :  LE BUDGET DE L'ARMÉE N'A JAMAIS ÉTÉ AUSSI FAIBLE

13 JUILLET 2014 LE POINT

Symbole de la destruction volontaire de la France et de sa capacité de se défendre, les militaires n'ont même plus de stocks de balles et munitions à blanc pour leur entraînement (croyez-vous que BFM-WC en ait fait sa "une"?). Là, ils vont être obligés de dire "pan pan" et "boum boum" lors des manoeuvres. Autant dire que leurs armes ne leur servent plus rien.


[...]Alors que leur devoir de réserve leur impose une discrétion extrême, les militaires françaises sonnent l'alerte :

"On n'a pas de balles à blanc. A l'entrainement, avec les Famas, on doit dire 'pan' au moment de tirer. Franchement, c'est la honte", confiait un caporal-chef au PARISIEN paru ce jour, et d'ajouter :

"on ne peut pas protester. Ils profitent du fait que nous n'avons pas le droit ni de manifester ni de nous mettre en grève. Ce n'est pas juste la déprime. On en a ras le bol".

DES MOYENS TROP MINCES AU REGARD DES AMBITIONS FRANÇAISES ?

Une grosse déprime inquiétante, au point que les militaires ne puissent plus remplir leur mission ? Depuis 1960, le budget de l'Armée n'a jamais été aussi faible, rappelle LE JOURNAL DU DIMANCHE. Une situation préoccupante qui n'épargne aucun corps de l'Armée et préoccupe jusqu'au sommet de l'État. En coulisse, le budget est évidemment en cause. Dans une enquête parue aujourd'hui, le JDD s'interroge même sur l'inadéquation entre les ambitions françaises et les moyens alloués à son armée actuellement.

Interrogé par LE FIGARO.FR, le GÉNÉRAL PIERRE DE VILLIERS - qui avait menacé le gouvernement de démissionner pour exprimer son désarroi - considère que "les armées françaises sont à 120 % de leurs possibilités (...) On ne peut plus faire mieux avec moins, compte tenu de toutes les réformes que nous venons de vivre ces vingt dernières années", assure-t-il. [...]

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10458
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

OTAN : MILITAIRES ARMÉS DE BÂTONS

Message par Joss le Mar 24 Fév 2015 - 15:06

OTAN : MILITAIRES ARMÉS DE BÂTONS

22 FEVRIER 2014 LE JOURNAL DU SIECLE / TAGESSCHAU / THE LOCAL / THE WASHINGTON POST

Il n’y a plus de sous, c’est terrible, ça en devient comique surtout quand on voit cela! Hallucinant!


Un reportage diffusé il y a quelques jours par la chaîne de télévision publique allemande ARD révèle que lors d’un récent exercice commun de troupes allemandes avec des forces de l’OTAN, les soldats ont masqué l’absence de mitrailleuses sur leurs véhicules par de fausses en bois.

Le bataillon allemand armé de fausses mitrailleuses en bois appartient à UNE UNITÉ DE DÉPLOIEMENT RAPIDE DE L’OTAN, CENSÉES POUVOIR ÊTRE DÉPLOYÉES EN QUELQUES JOURS EN CAS DE CRISE.

Selon un rapport, cette unité allemande d’intervention rapide serait incapable de remplir ses missions. PLUS DE 40% DES SOLDATS N’ONT PAS LE PISTOLET RÉGLEMENTAIRE P3 ET LA DOTATION EN MITRAILLEUSES MG3 EST INFÉRIEURE DE 30% À CE QU’ELLE DEVRAIT ÊTRE. Les opérations de nuit seraient également très compliquées puisqu’il manque 76% des appareils de vision nocturne.

L’an dernier, le COMMISSION DE DÉFENSE DU BUNDESTAG a été informée que sur les 89 chasseurs de l’armée allemande, seulement 38 étaient opérationnels, les autres étaient en panne.

L’armée allemande s’est tellement affaiblie au cours des dernières années qu’elle ne semble plus capable d’assurer sa défense et encore moins celle de ses alliés européens.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10458
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

LES POLICIERS EN COLÈRE MANIFESTENT SOUS LES FENÊTRES DE TAU

Message par Joss le Ven 23 Oct 2015 - 20:44

LES POLICIERS EN COLÈRE MANIFESTENT SOUS LES FENÊTRES DE TAUBIRA



https://www.youtube.com/watch?v=5S59uyBwWLA

12 OCTOBRE 2015 LE FIGARO


Alors qu’un agent de la BAC était toujours entre la vie et la mort dimanche, la hiérarchie rallie l’appel aux rassemblements mercredi prochain, place Vendôme et dans toute la France, contre les failles de la politique pénale.

La grogne des policiers s’amplifie. Il y a une semaine, un agent de la BAC était grièvement blessé, d’une balle en pleine tête, par un braqueur en permission, sur l’Ile-Saint-Denis. Depuis, les syndicats de tous bords, d’Alliance à Unité-SGP-FO, en passant par l’Unsa-police, mobilisent sans relâche pour une grande manifestation, le 14 octobre, à 12 heures, sous les fenêtres de Christiane Taubira, à Paris, mais aussi devant les tribunaux en région. (…)

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10458
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENT NAISSENT LES REVOLUTIONS. SOMMES-NOUS EN 1789 ?

Message par Joss le Ven 23 Oct 2015 - 21:06

AFFRONTEMENTS ENTRE AVOCATS EN GRÈVE ET FORCES DE L'ORDRE DEVANT LE TRIBUNAL DE TOULOUSE



22 OCTOBRE 2015 FRANCE3

Les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes, jeudi après-midi, pour tenter de déloger les avocats en grève qui bloquaient l'entrée du TGI de Toulouse. Ils protestent toujours contre la réforme de l'aide juridictionnelle.

Pour la deuxième journée consécutive et en soutien à leurs collègues de Lille, les avocats du barreau de Toulouse manifestaient devant l'entrée du TGI de Toulouse, jeudi.
Ils en ont été délogés par les forces de l'ordre qui ont fait usage de gaz lacrymogènes pour parvenir à leurs fins.

Le bâtonnier Anne Fauré a indiqué à l'AFP que le conseil de l'ordre examinerait l'éventualité de porter plainte.
"C'est proprement scandaleux, ce qui s'est passé à Lille se reproduit ici", a protesté Maître Alexandre Martin, membre du conseil de l'ordre, précisant que l'action s'était déroulée "sans sommation" de la police, face à une "action pacifique" des avocats.

Maître Julien Brel a rapporté avoir reçu des coups de genoux et souligné qu'un confrère avait reçu des coups de matraque dans les côtes tandis que plusieurs autres avaient reçu des gaz lacrymogènes "directs".
"On leur a demandé de reculer un petit peu, ils n'ont pas voulu, on les a poussés", a indiqué une source policière sur place.

Le maire (LR) de Toulouse, Jean-Luc Moudenc a fermement condamné les incidents survenus "à l’encontre d’auxiliaires de justice qui sont les piliers du système judiciaire français".

Les avocats de Toulouse ont bloqué les entrées au palais pendant trois heures jeudi, après avoir voté mercredi la grève jusqu'à lundi prochain, malgré les annonces la veille de Christiane Taubira.

Les 1.498 avocats toulousains font depuis vendredi la grève de l'aide juridictionnelle, ainsi que des consultations gratuites dans les mairies.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10458
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

MANIFESTATION DES SURVEILLANTS DE PRISON

Message par Joss le Ven 23 Oct 2015 - 21:15

MANIFESTATION DES SURVEILLANTS DE PRISON : "ON NE SE SENT PLUS EN SÉCURITÉ"



22 OCTOBRE 2015 FRANCETVINFO


Plus de 3 000 surveillants se sont réunis, jeudi à Paris, pour dénoncer leurs conditions de travail. Francetv est allé à la rencontre de ces hommes et femmes qui font face à un quotidien difficile.

"En prison, on n'a que notre clef, notre parole et notre sifflet", lance une surveillante de la prison de Mulhouse (Haut-Rhin). Avec ses collègues venus de la France entière, elle a manifesté, jeudi 22 octobre, à Paris, pour dénoncer un quotidien dangereux et fatiguant. Francetv info a rencontré ces surveillants dont les conditions de travail se dégradent.
"On n’a plus le temps d’aider les détenus"

Quand Laurence, surveillante à la prison de Fresnes (Val-de-Marne), a débuté dans la maison d’arrêt pour femmes, peu peuplée, elle avait le temps de connaître vraiment les prisonnières, de les accompagner vers la réinsertion. "On parlait, j’essayais de les aider. Certaines, en partant, me remerciaient. Elles me disaient : 'Promis, vous ne me reverrez plus.' Ce métier pourrait être super, mais maintenant, on n’en a plus les moyens", regrette cette femme de 44 ans que les détenus surnomment M.P. en référence à son idole, M Pokora.

Une fois arrivée dans la partie réservée aux hommes, son quotidien a bien changé, car cette partie de la maison d’arrêt de Fresnes est bien plus remplie. "En sous-effectif, on n’a plus le temps d’aider les détenus, se désole Laurence. On doit, seule, passer 60 détenus à la douche avant 13 heures, on accompagne les gens à l’infirmerie… Bref, on n’arrête pas. Ils nous font détester notre métier, je suis déjà usée après seulement trois ans."
Un agent pour 120 détenus

Au cœur du problème : des effectifs trop réduits. Dans les prisons françaises, on compte aujourd'hui 26 734 surveillants en poste. Il en faudrait 3 000 à 4 000 de plus, selon les syndicats. Catherine Forzi, 48 ans, le remarque tous les jours aux Baumettes, la prison de Marseille (Bouches-du-Rhône) où elle est représentante locale FO. "On n’a qu’un agent par étage pour gérer 120 détenus !", dénonce-t-elle.

Résultat : les personnels accumulent les heures supplémentaires. "Ils font généralement 50 heures en plus par mois", assure-t-elle. Face à ces conditions, les nouveaux surveillants perdent vite pied. En raison de ce manque d’effectifs, les stagiaires doivent fournir le même travail que les agents titulaires, et une fois le concours passé, "près d’un tiers démissionne dans la première année", explique Catherine.

"J’ai été plusieurs fois agressé"

Du coup, le climat est tendu. Catherine voit les surveillants défiler dans son bureau. "Je dois aider des agents tous les jours. Ils me parlent de tous les problèmes qu’ils rencontrent au quotidien, se désole la représentante syndicale. Par exemple, si un détenu appelle et que le surveillant n’arrive pas assez vite, quand il ouvre la porte, il se prend un pain dans la tête."

Aux Baumettes, les agressions sont quasi quotidiennes d'après les gardiens. Couteaux en céramique qui passent par dessus les murs de la prison, lames de rasoir... "Comment est-ce que les agents peuvent faire face à tout ça ?", se demande-t-elle.

Jean-Marc, 30 ans, a travaillé dans six prisons. Aujourd'hui surveillant à Grasse (Alpes-Maritimes), il a "été plusieurs fois agressé". Crachats, coups, entorses... Les détenus sont, de plus, souvent inventifs. "Ils utilisent les pieds de table, des morceaux de leur plateau repas. Ils brûlent aussi les poils de leurs brosses à dents pour y coller leur lame de rasoir", décrit-il. En cas de panique, le surveillant ne peut pas toujours compter sur son talkie-walkie. "Souvent, l’alarme ne marche plus, on ne se sent pas en sécurité", déplore ce surveillant.

Et même une fois son travail terminé, Jean-Marc continue à se méfier lorsqu'il sort de la prison : il a déjà reçu des menaces de la part de familles de détenus. "Maintenant, je réfléchis à mes sorties, avoue le surveillant. Quand je vais en boîte, je peux tomber sur d'anciens détenus. Et pendant mes jours de repos, je n’ai pas vraiment envie de me prendre la tête."

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10458
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENT NAISSENT LES REVOLUTIONS. SOMMES-NOUS EN 1789 ?

Message par Joss le Ven 13 Mai 2016 - 15:30

LA LOI EL KHOMRI ADOPTÉE, LA MOTION DE CENSURE EST REJETÉE! (ET USEZ DE CES SOLUTIONS)

Qu’ils arrêtent de prendre les français pour des cons, la démocratie c’est lorsque le peuple peut s’exprimer, qu’il peut prendre des décisions, et à l’heure actuelle, il n’y a aucun pays bénéficiant d’une véritable démocratie sur cette foutue planète!
Concrètement, que s’est-il passé? Manuel Valls a dégainé pour la quatrième fois le 49.3, pour les retardataires, le 49.3 n’est un calibre qui dégomme à tout va dans les quartiers marseillais, ni une référence au « 9-3 » en Ile-de-France, mais un article de la constitution qui permet de faire passer de force une loi aussi impopulaire et dévastatrice soit-elle!
C’est ce qui a été fait avec la loi Macron (3 utilisations du 49.3) qui dérégule notamment toutes les professions règlementées dans le pays pour permettre à des cabinets et des filiales étrangères de s’imposer sur le territoire quitte à créer encore plus de chômage, et c’est ce qui vient d’être fait avec la loi El Khomri/Macron2 qui s’attaque à tout ce qui touche à la protections, à certains de leurs avantages, c’est une catastrophe annoncée qui ne va profiter qu’aux grands patrons, à la finance, à l’accord TISA du traité transatlantique, etc…


L’Assemblée nationale, après un débat sulfureux, a finalement rejeté la motion de censure qui nécessitait une majorité absolue de 288 votes pour être appliquée, alors qu’elle n’en a reçu que 246. La loi travail a de ce fait été adoptée. Détails sur Russia
Today


Déjà, il faut bien comprendre que c’est la loi Macron2 que nous subissons aujourd’hui, le nom de loi El Khomri, c’est du vent, cette ministre a été balancée dans le gouvernement alors que ses compétences peuvent aisément être remises en cause, « ils » lui ont refilé cette patate chaude de Loi Macron qu’elle n’aurait en aucun cas pu rédiger elle-même, et donc, les 4 utilisations de l’article 49.3 ont été pour les lois de Manuel Macron, ce ministre ex-banquier de Rothschild qui fricote avec du beau monde dont le principal but n’est pas « le travailleur » mais le profit, et cela dans un groupe de réflexion du nom de « En temps réel ». Jugez par vous-même:
Le Conseil d’administration du think tank « En temps réel » est composé de :

  • Stéphane Boujnah, directeur général de Santander Global Banking and Markets France & Benelux

  • Julien Cantegreil, directeur juridique adjoint de Kering

  • Philippe Crouzet, président du directoire de Vallourec

  • Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance

  • Laurent Joffrin, directeur de la rédaction de Libération

  • Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique

  • Gilles de Margerie, directeur général adjoint d’Humanis

  • Olivier Nora, président du directoire des éditions Grasset et des éditions Fayard

  • Bernard Spitz, président de la Fédération française des sociétés d’assurances

  • Catherine Sueur, directrice générale de Radio France

  • Karim Tadjeddine, directeur associé de McKinsey


Cette loi n’est au final qu’une application des décisions de Bruxelles, de la finance, du grand patronat, et elle nous a été imposée de force. Quant aux mentions de censure, c’est avant tout du théâtre pour bien montré qu’il y a un semblant de démocratie, mais ne nous y trompons pas, c’est juste du théâtre, cette loi devait passer, c’était annoncé et attendu, c’est maintenant fait!
Le retourneur de veste en chef pour qui la finance est l’ennemie intime nous avait pourtant prévenu, le 49.3, c’est pas bien! Mais comme il le disait également, le monde, il est pas gentil, et parfois même, il est très méchant.


AU NIVEAU DE LA LUTTE:



La lutte? Mais quels moyens de lutter avons-nous??? On nous parle de pétitions, mais elles ne servent plus à rien, cela revient à pisser dans un violon de la taille d’un building, souvenez-vous des pétitions de plus de 1 million de signatures remises à l’Union Européenne, elles ont fini dans une poubelle et ces non-élus qui bouffent et couchent avec les lobbys ont continuer tranquillement sans s’inquiéter…
Les manifestations? Allez, on se réuni pour quelques heures, on en ferait presque une fête avec apéros et barbecues, quelques heurts par-ci par-là, quelques gaz lacrymogènes de la part de forces de l’ordre obéissantes qui se font autant baiser que les français pour le coup, et qui elles aussi peuvent se retrouver au Pôle-Emploi du jour au lendemain même si elles ont des familles à nourrir, et ensuite? La manifestation se termine, et chacun rentre chez soi tranquillement… Les syndicats sont contents, les journalistes ont eu des images et un sujet, et pis cela se termine là!!! On recommence le lendemain? Mais vous n’y pensez pas, il y a le travail, les courses à faire, les enfants à l’école, la lessive à faire, il y a plein de choses…
Alors les nuits debout? Combien de nuits debout jusqu’à présent, durant lesquelles on discute, on rêve d’un monde meilleur mais pas avec n’importe qui non plus? Cela n’a rien changé ni rien évité, la loi est passée quand-même, mais ils s’en foutent les boboliticiens qui sont payés plusieurs milliers d’euros, qui auront une retraite énorme, qui ont des repas chauds chaque jour, même après la visite des « nuiteurs » au domicile de Valls, rien n’a changé, il fallait obéir aux ordres et faire passer cette loi, c’est fait! La démocratie, la population, les pétitions, les référendums, la république, la contestation, les manifs-réunions-nuits debout et pétitions, rien ne fonctionne, et nous nous sommes une nouvelle fois pris pour des cons! Vous souhaitez utiliser un autre mot? Libre à vous, choisissez celui qui convient le mieux, le résultat sera le même!
Et maintenant on fait quoi? Nous continuons à écouter les appels à manifester? À profiter de ses insomnies dans la rue? Et signer tout et n’importe quoi? Ou on agit? Car il y a des moyens, et bizarrement, ceux-ci ne sont JAMAIS mis en avant par les collectifs, par les syndicats, et par toutes les bonnes âmes qui veulent se battre pour nos droits, et pourtant, si nous les appliquions, si nous tentions de répandre celles-ci, nous pourrions réellement faire pression sur nos politiques qui n’ont qu’un seul langage: le pognon, celui des copains, celui des « plus puissants », alors n’hésitez pas, faite tourner cette liste qui a déjà été proposée à plusieurs reprises sur le blog, de toute manière, quels autres moyens nous reste-t-il réellement?
Faisons-les chier avec nos moyens, c’est le meilleur moyen d’obtenir des résultats sans armes, sans violence, sans haine, sans blessés ni victimes!

LA FINANCE:


  • Arrêtez de consommer. À l’heure actuelle, consommer est vain si ce n’est pour faire circuler l’argent, ce n’est plus en consommant que la croissance des pays pourra être relancée.  Quand on parle de consommer, on parle d’acheter d’acquérir nombre de produits qui ne sont pas indispensables, et qui ne procureront qu’une joie momentanée, si vous devez acheter, faite-le en pensant durable, réellement utile, que cela soit un investissement et non du gadget.

  • Stoppez les crédits si vous en avez en cours et que vous avez la possibilité de vous en débarrasser, sinon, n’en prenez aucun, cela se retournera irrémédiablement contre vous. Si une banque le peut, la première chose qu’elle fera sera de monter les taux d’intérêts des crédits, et de saisir qui ne pourra pas payer ou le fera en retard. Souvenez-vous de ce qui est arrivé il y a quelques années aux Etats-Unis avec les crédits et les expulsions, parfois même pour des retards de paiement de moins de 10$.

  • N’utilisez que le cash: payez en liquide, tout ce que vous pouvez payer en argent liquide, faites-le! Ils sont en train d’organiser la disparition de l’argent sonnant et trébuchant pour mettre en place une économie intégralement électronique, complètement dématérialisée qui donnera tous pouvoir à la finance. Comment mieux contrôler l’argent puisque celui-ci ne sera plus en circulation dans la réalité?

  • Retirez votre argent des banques: chaque euro stagnant sur un compte est un euro qui pourra être ponctionné en cas de difficulté des banques, cela a été acté, cela s’est déjà produit notamment à Chypre, et cela se reproduira dans nos pays. Ne laissez que le minimum, pour les prélèvements programmés, le reste, retirez-le.

  • Videz tous vos placements. Le moindre placement est une somme d’argent vouée à disparaître. Que cela soit votre assurance-vie, votre capital-retraite, votre PEL ou tout autre placement, sa sécurité ne se trouve plus dans une banque. À l’heure actuelle, il n’y a pas que les banques qui font faillite, les assurances aussi, et si cela arrive, votre argent, il aura complètement disparu!

  • Achetez de l’or, mais du vrai, du lourd, pas de « l’or-papier » ni-même de l’or vendu en bijouterie de centre commerciaux à 9 carats. Ils vendent du 9 carats!!! Où sont passés les produits en or 24 carats? L’or est une manière de garder ses économies, du moins une partie, en dehors du système sur la longueur, c’est un métal qui se revendra toujours en cas de besoin, et surtout, surtout, ne vendez pas ce que vous avez, cela partirait dans les paradis fiscaux, et l’or est racheté à un prix dérisoire, une véritable arnaque.

  • Ne spéculez plus, ne misez plus rien en bourse, non seulement les marchés sont complètement trafiqués, mais c’est également le moyen de perdre beaucoup en un minimum de temps.

  • Payez, oui, mais à la dernière échéance. Pourquoi se priver finalement lorsqu’on en a la possibilité. L’état et les collectivités payent constamment (lorsqu’ils le font) avec un maximum de retard, nous, si nous le faisons, nous avons des pénalités, alors autant le faire dans les temps, mais à la toute dernière échéance.

  • Renégociez vos crédits, et s’il fait des difficultés, insistez, faites lui perdre son temps, mais revoyez les taux à la baisse.

  • Ne déclarez vos impôts que sur papier, cela les forcera à embaucher pour traiter la déclaration.

  • Refusez tout paiement à distance, que cela soit les cartes bancaires dotées du système NFC aisément piratable comme le paiement par mobile. De plus, chaque alternative au cash favorise la dématérialisation de la monnaie.

  • Convertissez vos économies si vous le pouvez en couronne norvégienne, monnaie qui ne s’effondrera pas si l’euro le fait, la conversion est possible jusqu’au 31 Décembre 2015, après, il sera trop tard.

  • Ne payez plus en chèque. Les banques retardent les encaissements pour faire travailler l’argent avant de traiter la demande et de verser celui-ci à son destinataire.


LE MONDE DU SPORT:


  • Ne regardez plus le foot même à la télévision. Payer un abonnement ou pour un simple match, vous avez récemment eu la preuve que la FIFA n’est pas des plus honnêtes avec le « Fifagates », et si en plus cela peut empêcher à un pays soutenant le terrorisme ou ne respectant pas les droits de l’homme d’encaisser quelques euros…

  • Mettez vos euros ailleurs, surtout si c’est pour assister à la coupe du monde au Qatar dont l’attribution est très discutable…


LE MÉDICAL:


  • Même si cela peut sembler difficile, choisissez vos traitements, nous disposons tous initialement de la « liberté de choix », et celle-ci n’est pas respectée par moment (voir également ici, ici et ici), pour des questions de profit la plupart du temps.

  • Evitez tous les vaccins si ceux-ci ne sont pas indispensables ou obligatoires. Risquer les effets secondaires mérite-t-il de prendre le risque?

  • Suivant les maux rencontrés, la médecine au naturel est aussi voire plus efficace que les traitements chimiques, n’hésitez pas à tenter d’explorer cette voie. N’oubliez pas que chaque année, les médicaments font entre 18 000 et 34 000 victimes, en France. En Europe, le nombre monte à 200 000/an.

  • Arrêtez de fumer, au pire, vapotez, et cela sera toujours cela de gagné au niveau du portefeuille, mais pas que. IOmaginez combien de gouvernement perdrait en taxes si nous arrêtions tous de fumer…

  • Quand on vous annonce un problème médical, vérifiez dans un moteur de recherche ce qu’il en est exactement pour savoir si le médecin vous a bien informé sur le sujet. Tapez « le nom de la pathologie+le mot scandale« , ou « soigner naturellement+le nom de la pathologie« , vous pouvez avoir quelques surprises… Car vous ne savez pas qui s’enrichit réellement au final…

  • Optez pour des génériques qui ont déjà fait leurs preuves, le fait qu’un médicament soit nouveau n’est pas un gage d’efficacité, comme vous l’expliquera à merveille ce documentaire.


ÉCOLOGIE/ENVIRONNEMENT:


  • Plantez, n’hésitez pas à récupérer les semences et à les mettre dans un petit pot, dans une bouteille découpée, qu’imorte, tant que cela pousse. Même un coin de fenêtre peut permettre de faire pousser, et cela sera un gage de bio. ?

  • Conservez et échangez les semences traditionnelles, et uniquement les semences traditionnelles qui n’ont été victimes d’aucune modification au niveau génétique comme c’est le cas pour certaines semences commerciales.

  • N’utilisez plus de pesticides et de traitements chimiques, optez pour les alternatives naturelles autant que possible.

  • Tentez également de découvrir les alternatives: permaculture, munch, pisciculture, etc… Les connaissances ancestrales ont fait leurs preuves, mais ne sont pas sources de profit pour certaines multinationales, donc pus elles sont oubliées, plus cela rempli les caisses.


POLITIQUE:


  • Résiliez votre carte du parti si vous en avez une, et surtout, jugez les représentants politiques sur les actes et non sur les discours tenus. Il sera ainsi facile de dresser un bilan révélateur de leur efficacité réelle. N’oubliez pas que Hollande était contre le 49.3 et qu’il s’est déclaré « ennemi de la finance », que Valls était pro-palestinien, quand à Sarkozy…. Il y aurait trop à dire…

  • Quittez les syndicats et arrêtez de les financer. Si les élus syndicaux peuvent être convaincus et motivés, pour le siège social, il en est tout autrement, les intérêts ne se trouvent pas aux mêmes niveaux. Où étaient ces syndicats lorsque la Loi Macron est passée? Où sont ces syndicats contre le TAFTA? Où sont-ils dès que le sujet est capital? Surtout qu’ils savent bien que ce n’est pas une manifestation de quelques heures qui va changer quoi que ce soit… Pour ceux qui auraient encore des doutes sur le sujet (voir également ici)…

  • Mettez en rapport la crédibilité des personnalités politiques avec le nombre d’affaires, de scandales, et de condamnations de chacun. Le souci, c’est que cela risque d’être l’hécatombe au final, qui est encore réellement crédible au niveau politique?

  • Ne financez plus les partis qui sont de toute manière endettés au plus haut point. Comment voulez-vous qu’un parti endetté jusqu’au cou (voire plus) arrive à gérer un pays alors qu’il n’arrive pas à se gérer lui-même?

  • Si des politiques tentent de vous convaincre sur le bien-fondé d’un sujet, alors pensez exactement le contraire (TAFTA, nucléaire, immigration, etc…) et faites quelques recherches pour savoir ce qu’il en est exactement. Ne prenez jamais rien pour argent comptant.


CONSOMMATION:


  • Devenez consomm’acteurs au lieu d’être un simple consommateur. Choisissez sans vous faire influencer, et n’oubliez pas que ce qui ne se vend pas ne se produit pas. À force de refuser la malbouffe, nous ne pouvons que réduire se vente, tout simplement…

  • Choisissez en fonction de la provenance du produit, consommez national, même encore mieux, local. Nos agriculteurs ont besoin d’être soutenus, acheter des produits ayant parcouru des milliers de kilomètres tue des emplois qui produisent la même chose à quelques kilomètres seulement…

  • Eliminez tout ce qui peut nuire à votre santé: huile de palme, acides gras trans (également ici), aliments ionisés, OGM, plats tout-prêts saturés en sel. etc…

  • CUISINEZ! Évitez le prêt- à-chauffer aux apparences de déjà-machouillé, faire cuire des pâtes ne prend pas longtemps, beaucoup de recettes peuvent être rapides et offrir un plaisir immense.

  • Tournez-vous vers des AMAPs entre autres systèmes permettant d’acheter à des prix intéressants tout en garantissant une certaines qualité pour la nourriture vendue.

  • Utilisez des sites de collaboration collective.


WEB/TECHNOLOGIES:


  • Non, nous ne sommes pas tous des terroristes, nous n’avons donc pas besoin d’être surveillés. De ce fait, nous avons le droit de nous protéger non? comme en cryptant nos données…

  • N’hésitez pas à bloquer les scripts sur les sites internet qui vous épargneront de bien de désagréments, n’autorisez les scripts que sur les sites/blogs que vous soutenez ou si l’option est réellement indispensable.

  • Utilisez un pare-feu et surveillez ce qui sort de votre ordinateur.

  • N’hésitez pas à tenter l’expérience Linux qui n’a pas de problèmes de virus ni généralement de backdoors.

  • N’achetez plus d’objets connectés qui ne sont que gadgets, joie très temporaire et surtout, qui va monoliser une adresse IP et qui va permettre dans le même temps d’en dévoiler plus sur vos habitudes de vie.

  • Utilisez un VPN (il y en a des gratuits) et des e-mails anonymes en cas de besoin.

  • Préférez les alternatives souvent open-source aux produits commerciaux comme le Pack Office de Microsoft, Itunes, Skype, etc…

  • Pensez à l’obsolescence programmée, ce que vous achetez n’est généralement pas fait pour durer.


LES RELIGIONS:


  • Pratiquez sans intermédiaire. Aimer Dieu doit être naturel, cela doit venir de soi-même, c’est censé être comme respirer ou rêver. Vous n’avez pas besoin de quelqu’un pour vous expliquer comment pisser? Alors vous n’avez besoin de personne pour vous expliquer comment aimer Dieu, tout simplement!

  • Acceptez de ne plus fermer les yeux sur les dérives de votre religion (si vous en avez une), toutes ont des squelettes cachés dans les placard, pas une n’échappe à la règle!

  • Avant d’accepter un représentant au niveau de votre religion, regardez QUI LE FINANCE, peu de chances que cela soit les dons des fidèles, surtout à l’heure actuelle… En France, l’Islam est financé par le Qatar et infiltré par les frères musulmans, le Vatican infiltré par la finance américaine…. La relgiion est plus utilisée à l’heure actuelle pour manipuler les foules que pour réellement représenter les fidèles.


S’INFORMER:


  • Informez-vous et faites circuler les infos, ne vous limitez pas à la télévision qui ne vous apprendra rien, soyez curieux de tout et vérifiez au maximum ce que vous lisez.

  • Remettez tout en cause, toujours, même ce qui est écrit ici, c’est à vous de trouver les preuves que vous avez raison de penser comme vous le faite, ne vous contentez pas de la parole d’autrui sans chercher ni vérifiez, faites-vous votre propre opinion.

  • Diversifiez et multipliez les sources, ne vous contentez pas que d’un seul média/site/blog. Ayez plusieurs angles d’approche, et ne rejetez rien en bloc sans avoir écouté les arguments.

  • Ne vous contentez pas uniquement des médias nationaux de votre pays, allez voir à l’étranger, et si ce n’est pas dans votre langue, des traducteurs sont disponibles gratuitement sur internet. N’hésitez pas non plus à allez voir ce qui se dit sur les autres continents, les russes se permettent des sujets qui ne sont pas abordés en occident, en Afrique vous aurez des points de vue qui seront radicalement différents de ceux d’Europe plus motivés par le profit discret…

  • Si l’ensemble de la presse condamne une personnalité ou un pays, cherchez à savoir pourquoi et ce que cela peut cacher. N’oubliez pas que l’ensemble des médias et politiques ont reproché à Poutine d’être responsable du conflit en Ukraine, mais que celui-ci est uniquement dû aux Etats-Unis.


Ce ne sont ici quelque des idées, des conseils, des astuces, mais ce sont des moyens d’attaquer le système là où cela fait mal. Toute idée étant la bienvenue, n’hésitez pas à compléter, la seule règle étant que cela soit légal. Cela serait dommage qu’on se fasse coincer pour une bêtise non?

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10458
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENT NAISSENT LES REVOLUTIONS. SOMMES-NOUS EN 1789 ?

Message par Joss le Jeu 23 Juin 2016 - 18:44

Joss a écrit:FAILLITE FINANCIÈRE ET DÉCHRISTIANISATION FORCÉE : L'HISTOIRE SE RÉPÈTE

31 OCTOBRE 2013 CONTREPOINTS.ORG

La RÉVOLUTION FRANÇAISE trouve son origine dans la faillite du TRÉSOR PUBLIC, qui a obligé LOUIS XVI à convoquer les ÉTATS GÉNÉRAUX.
Là où c’est inquiétant, si l’on pense à la politique monétaire américaine très récente notamment, mais aussi ensuite européenne et, plus encore peut-être, japonaise, c’est que l’effet premier de l’inflation est toujours la reprise. Mais ce n’est que plus tard que les effets toxiques deviennent apparents.


Autrement dit, gare à ne pas se laisser leurrer par l’
apparence de la reprise. Et, au regard de toute cette politique d’expansion monétaire extrêmement impressionnante que l’on a connu à la suite de la «crise de 2008», il y a de quoi être terriblement inquiets sur ce qui va suivre… (la série d’ouvrages que propose l’éditeur sur ces thèmes, et dont il présente quelques passages en fin de volume, sont d’ailleurs particulièrement effrayants).

On a bien tort, une fois de plus, de
trop négliger les leçons du passé !






ILS SONT EN TRAIN D'ORGANISER LE CHAOS MARION SIGAUT 6 JUIN 2016

Dans la chronique régulière qu'il anime pour MPI-TV, Jean-Michel Vernochet reçoit aujourd'hui Marion Sigaut, historienne bien connue. Ils analysent la situation chaotique de la France à la lumière des périodes très similaires de la Révolution Française.




Dernière édition par Joss le Mar 5 Juil 2016 - 19:23, édité 1 fois

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10458
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

LA DÉPORTATION DES BASQUES SOUS LA TERREUR

Message par Joss le Mar 5 Juil 2016 - 19:03

LA DÉPORTATION DES BASQUES SOUS LA TERREUR

Il n'y a pas que la Vendée qui a souffert de populicide (terme utilisé par le révolutionnaire Gracchus Babeuf dans son pamphlet « Du système de dépopulation… ») sous la Révolution. Peu d’ouvrages ont été consacrés à la déportation des Basques du Labourd et des confins bas-navarrais en ce tragique mois de février 1794. Des archives disparues dans des incendies ou des traces effacées intentionnellement n’ont laissé subsister que des mémoires conservées dans certaines familles et des inscriptions recueillies au XIXe siècle par quelques chercheurs courageux sur les tombes dans les cimetières encore intacts jalonnant le chemin de croix des déportés.

Par un froid intense, leur long cortège s’étira jusque des contrées éloignées – au Cantal et en Lauraguais - accompagné de charrettes où l'on avait jeté pêle-mêle ceux qui ne pouvaient marcher par eux-mêmes : vieillards, femmes en train d’accoucher, enfants en bas-âge et grabataires. Soumis à des travaux forcés, publics ou chez les particuliers, les rares survivants ne furent autorisés à rentrer au Pays Basque que huit mois plus tard, pour trouver leurs maisons dévastées, pillées et brûlées, la terre en friche ou les récoltes volées, les bourgs vidés de leur population. La ruine était totale. Elle provoqua un appauvrissement dans le pays, cause d’émigration de générations de jeunes basques, une décadence de l'esprit civique et, partant, une atonie dans la vie politique au XIXe siècle.

Alexandre de la cerda tente de réparer cette injustice en publiant un ouvrage intitulé "La déportation des Basques sous la Terreur". Homme de Lettres et journaliste, membre de l’Académie des Jeux Floraux, lauréat de l’Académie française, du Prix « Renaissance des Arts », du Prix d’Honneur de la culture basque décerné par la Ville de Bayonne et la Société d’Études basques « Eusko Ikaskuntza » ainsi que du Prix Biltzar des écrivains du Pays Basque, Alexandre de La Cerda a créé la première station régionale basque et gasconne « Radio Adour Navarre ». Directeur de la rédaction de "La Semaine du Pays Basque" et collaborateur de France Bleu Pays Basque (Radio France), il est l’auteur de nombreux ouvrages consacrés à l’histoire et à la culture de la région.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10458
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENT NAISSENT LES REVOLUTIONS. SOMMES-NOUS EN 1789 ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum