MARTHE ET MARIE

ISRAËL : PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ISRAËL : PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS

Message par Joss le Dim 4 Nov 2012 - 14:03



SRAËL ET ATHOLIQUES ÇA SE DÉGRADE


.
..
CONTRE LE RECRUTEMENT DES CHRÉTIENS ARABES DANS L’ARMÉE ISRAÉLIENNE TSAHAL
.
NAZARETH 1 NOVEMBRE 2012
.
PLUSIEURS VOIX SE SONT LEVÉES POUR CONDAMNER LES TENTATIVES DE L’ARMÉE ISRAÉLIENNE DE RECRUTER DES CHRÉTIENS PALESTINIENS.

.
Dernièrement, les autorités israéliennes ont tenu une réunion à NAZARETH ILLIT, près de NAZARETH, dans le but de recruter des chrétiens dans l’armée israélienne et la fonction publique. La participation de membres du clergé chrétien à cette conférence a provoqué des vives réactions, notamment sur les réseaux sociaux, car cette position constitue un écart par rapport à la position commune des arabes en ISRAËL qui implique le refus de servir dans l’armée d’occupation.

Le Patriarche émérite MICHEL SABBAH, interviewé à ce sujet par le journal «KULL EL-ARAB» (Tous les Arabes), donne son avis :
.
«Il s’agit d’une armée d’occupation, occupation imposée aux Palestiniens. Le «fusil» israélien est pointé contre les Palestiniens. Il n’est donc pas logique qu’un Palestinien se fasse enrôler dans cette armée. Il s’agit d’une question de conscience et de dignité. Le chrétien palestinien israélien, est un élément qui participe à la construction de sa société israélienne, mais ne peut pas la construire par le sang versé de son frère palestinien sous Occupation israélienne.»
.

Il a ensuite ajouté :
.
«tant que l’armée israélienne vise à éradiquer les Palestiniens ou maintenir l’Occupation, comme c’est le cas à l’heure actuelle, aucun Palestinien est en position d’entreprendre une telle action en conscience. ISRAËL a d’abord le devoir de mettre fin à ce statut d’Occupation et de résoudre d’une façon juste et équitable la question palestinienne, dont la destinée est totalement entre ses mains.»
.
Le Patriarche émérite MICHEL SABBAH a ajouté :

.
«Toute personne humaine est responsable de toute personne humaine sans distinction aucune de religion, de nationalité ou de race. Un chrétien palestinien en ISRAËL fait partie de la société israélienne et doit contribuer à son bien-être comme tout citoyen dans n’importe quel pays, mais ce n’est pas dans une armée d’oppression de ses frères qu’il pourra le faire. De plus il doit prendre conscience qu’il fait partie d’un Etat qui ne cesse d’émettre des lois racistes, qui le refusent explicitement. Comment donc se jeter dans les bras d’entités qui vous refusent ?»
.
Monseigneur MICHEL SABBAH dit encore :
.
«Les chrétiens palestiniens qui s’enrôlent dans l’armée israélienne sont libres de le faire sur le plan individuel.Ils n’y voient peut-être aucune question de conscience ou de dignité. Ils y voient plutôt l’occasion d’obtenir certains privilèges accordés à ceux qui servent dans l’armée (priorité pour entrer dans les universités, ou dans les opportunités de travail etc…) . Mais cela ne lui donnera pas l’égalité à laquelle il a droit et qu’il n’obtiendra pas puisqu’il restera toujours «arabe» aux yeux de l’État juif. La valeur d’un individu réside dans son humanité et sa dignité. La dignité dans cette affaire revient à répondre à la question suivante : «Est-ce qu’un frère peut pointer son arme sur son frère
.
PATRIARCAT LATIN DE JÉRUSALEM
.
.
UN MUR PASSERA AUSSI AU MILIEU DES COMMUNAUTÉS CATHOLIQUES DE BETHLÉEM
.
JÉRUSALEM, 24 OCTOBRE 2012 (Apic)
.
JÉRUSALEM : LES ÉVÊQUES DE TERRE SAINTE DÉNONCENT LES CONFISCATIONS DE TERRES PAR ISRAËL À CRÉMISAN
.
PAS D’«AUTORISATION VATICANE» POUR CONSTRUIRE CE MUR «ILLÉGAL» SUR LES TERRES DE L’EGLISE
.
Les évêques catholiques de Terre Sainte ont dénoncé le 24 octobre 2012 les confiscations de terres par ISRAËL dans la zone de BETHLÉEM-BEIT JALA. Contrairement à ce que prétendent les autorités israéliennes, il n’y a pas eu d’«autorisation vaticane» pour construire un mur de séparation sur les terres de l’Eglise dans la vallée de CRÉMISAN, soulignent-ils. Cet ouvrage, «illégal au plan du droit international», est prévu près de la ville de BETHLÉEM et des colonies illégales de GILO et HAR HOMA.
.

BETHLÉEM Au fond, le mur de séparation à l’entrée de la ville
.
L’Assemblée des chefs des Eglises catholiques de Terre Sainte (AOCTS) condamne le tracé prévu par le projet d’un mur de séparation dans la vallée de CRÉMISAN, rapporte mercredi 24 octobre la presse israélienne. DANNY TIRZA, un ex-colonel de l’armée israélienne, affirme pour sa part s’être rendu personnellement au VATICAN pour négocier les détails d’un accord sur le passage du mur de séparation et qu’il aurait montré des plans au sous-secrétaire d’Etat du VATICAN.
.
«Je lui a montré tous les plans et il en a signé certains»,
.
a déclaré le colonel TIRZA, cité par le quotidien israélien «THE JERUSALEM POST» du mercredi 24 octobre 2012.
.
OBJECTION DES COMMUNAUTÉS CHRÉTIENNES
.
Selon le site internet du PATRIARCAT LATIN DE JÉRUSALEM (http://fr.lpj.org) ,
.
«il n’y a pas d’accord entre l’Eglise et les autorités israéliennes sur le mur de CRÉMISAN».
.
Le gouvernement israélien, sans tenir compte des objections des communautés chrétiennes locales et des congrégations religieuses concernées, prévoit la construction d’un mur séparant la vallée de CRÉMISAN de BETHLÉEM et des villages voisins. Ainsi les SALÉSIENS DE CRÉMISAN n’ont jamais demandé de «passer du côté israélien», comme on l’a improprement fait croire du côté israélien,
.
«Véritable espace vert, la vallée de CRÉMISAN est le poumon principal sans lequel la population de BETHLÉEM ne peut respirer»,
.
affirme l’AOCTS. En effet, séparés de CRÉMISAN, les communautés locales des villages d’AL WALAJA et de BEIT JALA, une localité majoritairement chrétienne, se verront privées de l’une de ses dernières grandes zones agricoles et récréatives ainsi que de sources d’eau cruciales pour les agriculteurs.
.

.
DE LA TERRE CONFISQUÉE À 58 FAMILLES CHRÉTIENNES DE BEIT JALA
.
«58 familles chrétiennes de BEIT JALA dont la subsistance dépend essentiellement de cette terre en seront privées» , alerte l’AOCTS dans une prise de position signée par son président, le PATRIARCHE LATIN DE JÉRUSALEM FOUAD TWAL. Le document est également signé, entre autres, par Monseigneur ÉLIAS CHACOUR, archevêque grec-melkite catholique d’AKKA et vice-président de l’AOCTS, ainsi que par Monseigneur GIORGIO LINGUA, nonce apostolique en JORDANIE, Monseigneur WALDEMAR SOMMERTAG, chargé d’Affaires de la délégation apostolique à JÉRUSALEM et en PALESTINE et de la Nonciature apostolique pour ISRAËL et CHYPRE, et le PÈRE FRANCISCAIN PIERBATTISTA PIZZABALLA, custode de Terre Sainte.
.
UNE ÉCOLE «À L’ASPECT CARCÉRAL» ENTOURÉE PAR DES BARRIÈRES MILITAIRES
.
Le communiqué rappelle en outre que les deux congrégations locales salésiennes qui se trouvent sur l’itinéraire du mur de séparation
.
«seront négativement affectées dans leur travail missionnaire envers la communauté locale» .
.
Les 450 enfants qui fréquentent l’école des SŒURS SALÉSIENNES devront aller
.
«dans une école à l’aspect carcéral, entourée de barrières militaires et de check-points» .
.
Le 9 juillet 2004, la Cour internationale de Justice de LA HAYE avait jugé le mur de séparation illégal en vertu du droit international. L’Assemblée des évêques ayant la même position, elle a donc donné mandat à une organisation catholique pour les droits humains basée à JÉRUSALEM, la «SOCIÉTÉ SAINT-YVES» , de déposer plainte contre les autorités militaires israéliennes.
.
UN MOYEN SUPPLÉMENTAIRE POUR FAIRE PARTIR LES CHRÉTIENS DE BETHLÉEM
.
Le projet de construction du mur mettra davantage de pression dans les rangs des chrétiens qui vivent à BETHLÉEM. Sans un revenu fixe et sans avenir pour leurs enfants, beaucoup plus de gens encore vont prendre la décision de quitter la Terre Sainte.
.
Les chefs des Eglises catholiques de Terre Sainte,
.
«niant catégoriquement l’existence d’un accord explicite ou implicite entre le VATICAN, l’Eglise locale et les autorités israéliennes au sujet de la construction de ce mur illégal»,
.
en appellent avec force à l’ETAT D’ISRAËL afin qu’il s’abstienne de mettre en œuvre son plan visant à séparer la vallée de CRÉMISAN de BETHLÉEM.
.
http://www.kipa-apic.ch/index.php?&pw=&na=0,0,0,0,f&ki=236594 .

Dernière édition par Joss le Jeu 29 Aoû 2013 - 21:08, édité 2 fois
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: ISRAËL : PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS

Message par Joss le Dim 4 Nov 2012 - 14:06

.
.
ÉGLISE ORTHODOXE ROUMAINE SAINT-GEORGES : LES CHRÉTIENS À NOUVEAU PRIS POUR CIBLE À JÉRUSALEM
.
JÉRUSALEM APIC| 09 OCTOBRE 2012
.

LES CHRÉTIENS ONT À NOUVEAU ÉTÉ PRIS POUR CIBLE À JÉRUSALEM.
.
Des inconnus s’en sont pris à l’ÉGLISE ORTHODOXE ROUMAINE SAINT-GEORGES, située tout près du grand quartier juif orthodoxe de Méa Shearim, communique mardi 9 octobre le PATRIARCAT LATIN DE JÉRUSALEM.
.
C’est la troisième attaque contre des édifices religieux chrétiens à JÉRUSALEM et en ISRAËL ces dernières semaines.
.
L'ÉGLISE SAINT-GEORGES a été la cible de pierres, de bouteilles et de détritus, selon la police israélienne. Si personne n'a été blessé dans cette agression, la porte d'entrée de l'église a été endommagée. La police israélienne a ouvert une enquête, mais il y a peu de chances que l'on retrouve les auteurs de ces actes. Les responsables chrétiens se font peu d'illusions à ce sujet.
.
DES INSULTES S'EN PRENANT À LA FIGURE DE JÉSUS
.
Des extrémistes juifs avaient déjà profané dans la nuit du 1er au 2 octobre le COUVENT FRANCISCAIN DU MONT SION à JÉRUSALEM, à deux pas du Cénacle. Les agresseurs sont suspectés de faire partie du mouvement de colons juifs ultranationalistes autoproclamé «LE PRIX À PAYER» (PRICE TAG). Ils ont à nouveau visé des édifices chrétiens de la région de JÉRUSALEM et ont peint des slogans vilipendant la figure du CHRIST, le traitant de «fils de p.». Les évêques de Terre Sainte se sont déclarés «profondément consternés» par cette vague de profanations.

.
Le 4 septembre dernier à l'aube, les extrémistes juifs avaient pris pour cible le couvent des trappistes de LATROUN, à 15 km à l'ouest de JÉRUSALEM. Le portail du monastère avait été incendié et des graffitis insultant JÉSUS, qualifié de «singe», avaient été peints sur les murs.

.
L'Assemblée des Ordinaires catholiques de Terre Sainte (AOCTS) a exprimé le 2 octobre sa profonde consternation après la découverte de graffitis en hébreu sur la porte d'entrée du COUVENT FRANCISCAIN DU MONT SION à JÉRUSALEM.
.
PROFANATIONS DE MONASTÈRES CATHOLIQUES
.
L'incident qui s'est passé lundi 8 octobre à JÉRUSALEM survient à la suite de profanations de monastères catholiques ces dernières semaines qui ont suscité les protestations générales des représentants religieux et des dirigeants israéliens et palestiniens. Les évêques catholiques de Terre sainte ont appelé à «un changement du système éducatif dans certaines écoles (israéliennes) où sont enseignés le mépris et l'intolérance» à l'égard des non juifs.

.

Émission "Jeunesse" TV israélienne : un singe crucifié 
.
La plupart des rabbins interdisent formellement les agressions contre les chrétiens et leurs institutions, mais sans pouvoir empêcher des actes récurrents de vandalisme attribués à des jeunes appartenant aux milieux ultra-orthodoxes ou d'extrême droite.

.
MONSEIGNEUR SHOMALI : DES SANCTIONS CONTRE LES PROFANATEURS DES SANCTUAIRES RELIGIEUX
.
Face à la recrudescence des actions anti-chrétiennes (Nouveau Testament déchiré, graffitis à LATROUN…) qui ont vivement ému la communauté chrétienne de Terre Sainte, Monseigneur WILLIAM HANNA SHOMALI, évêque auxiliaire du patriarche latin de JÉRUSALEM, estime que l'adoption de lois anti-blasphème serait une bonne idée.
.
«Mais je demande à ce que ce soit fait au niveau international, au niveau de l'ONU, précise-t-il. Je pense qu'on a besoin d'une loi claire et nette qui impose le respect des religions avec des sanctions contre ceux qui profanent les sanctuaires religieux des autres et s'attaquent à leurs symboles. Une loi sans sanction n'est pas une loi respectable»,
.
déclare-t-il dans une interview au site du PATRIARCAT LATIN DE JÉRUSALEM
.
.
DES EXTRÉMISTES JUIFS PROFANENT LE COUVENT FRANCISCAIN DU MONT SION À JÉRUSALEM
.
JÉRUSALEM APIC| 02 OCTOBRE 2012
.
Des extrémistes juifs ont profané dans la nuit du 1er au 2 octobre le COUVENT FRANCISCAIN DU MONT SION à JÉRUSALEM, à deux pas du Cénacle. Les agresseurs sont suspectés de faire partie du mouvement de colons juifs ultranationalistes autoproclamé «LE PRIX À PAYER» (price tag). Ils ont une nouvelle fois pris pour cible des édifices chrétiens de la région de JÉRUSALEM et ont peint des slogans vilipendant la figure du CHRIST, le traitant de «fils de p.». Les évêques de Terre Sainte se sont déclarés «profondément consternés» par cette nouvelle profanation.
.
.
Le 4 septembre dernier à l’aube, les extrémistes juifs avaient pris pour cible le couvent des TRAPPISTES DE LATROUN, à 15 km à l’ouest de JÉRUSALEM. Le portail du monastère avait été incendié et des graffitis insultant JÉSUS, qualifié de «singe», avaient été peints sur les murs. L’Assemblée des Ordinaires catholiques de Terre Sainte (AOCTS) a exprimé mardi 2 octobre sa profonde consternation après la découverte de graffitis en hébreu sur la porte d’entrée du couvent franciscain du MONT SION à JÉRUSALEM.
.
Dans son communiqués de presse, l'AOCTS rappelle que ce n'est pas la première fois qu'on retrouve des graffitis insultant JÉSUS et portant la signature du «PRIX À PAYER». C'est «un mode opératoire caractéristique des Israéliens extrémistes», écrivent les responsables religieux catholiques.
.
ENSEIGNEMENT DU MÉPRIS DES CHRÉTIENS DANS CERTAINES ÉCOLES JUIVES
.
L’AOCTS exprime sa profonde consternation face à de tels agissements et veut aussi manifester son soutien dans la prière et la fraternité aux franciscains et à la communauté chrétienne de Terre Sainte tout entière. Une nouvelle fois, peut-on lire dans le communiqué, l’Assemblée des Ordinaires exprime son inquiétude sur l’éducation donnée aux jeunes dans certaines écoles où le mépris et l’intolérance sont enseignés.
.
Les ordinaires de Terre Sainte se disent certains que les autorités israéliennes trouveront les coupables de l’association «LE PRIX À PAYER» et leur infligeront «une juste condamnation». Mais plus que tout, l’Assemblée des Ordinaires demande à ce que le système éducatif israélien change radicalement, «sans quoi les mêmes causes produiront les mêmes effets». Cette attaque fait partie de plusieurs actes d’intolérance «insoutenables» en ISRAËL et dans le monde.
.


 

«NOUVELLE DÉLINQUANCE ANTICHRÉTIENNE»

.
Les auteurs de cette attaque antichrétienne seraient une nouvelle fois des colons extrémistes du mouvement radical «LE PRIX À PAYER» voulant ainsi se venger de la récente évacuation de la colonie sauvage de MIGRON, en CISJORDANIE. Cette implantation illégale était bâtie sur des terres privées palestiniennes confisquées. Les colons s'en sont aussi déjà pris à des mosquées dans les territoires palestiniens occupés.
.
Le PATRIARCAT LATIN DE JÉRUSALEM avait qualifié l'attaque contre le COUVENT DE LATROUN de «nouvelle délinquance antichrétienne». Le groupe de fanatiques derrière ces attentats considère que tous les édifices chrétiens et musulmans de Terre sainte, et plus généralement les bâtiments non juifs, sont une «intrusion» sur «leur» terre. Des responsables palestiniens et des groupes israéliens de défense des droits de l'homme estiment que l'ÉTAT D'ISRAËL, malgré les déclarations gouvernementales, ne fait pas grand-chose pour freiner ces attaques et pour en trouver les coupables.

.
.

.
LATROUN : GRAFFITIS ANTI-CHRÉTIENS, LE PATRIARCAT INDIGNÉ
.
JÉRUSALEM 4 sept 2012

.
Le portail de l’ABBAYE DE LATROUN, à 15 km à l’Ouest de JÉRUSALEM a été incendié ce matin, mardi 4 septembre à l’aube. D’autre part, des graffitis blasphématoires soulèvent «l’indignation» du PATRIARCAT LATIN DE JÉRUSALEM qui condamne la «laideur» de tels actes.
Nouvelle délinquance antichrétienne. Ce n’est pas la première fois que le Patriarcat manifeste son «indignation» face aux actes de vandalisme «honteux et laids» qui
.
«salissent les lieux chrétiens en ISRAËL et s’en prennent à la personne du CHRIST, fils de cette Terre Sainte» Ce matin, les moines TRAPPISTES DE LATROUN se sont réveillés devant la porte du couvent entièrement calcinée. Les vandales ont aussi taggé les murs d’inscriptions en hébreu du genre «JÉSUS est un singe» D’autres graffitis font référence à une colonie récemment évacuée, MIGRON. A ceci, le Patriarcat «dénonce amèrement la confusion des genres et tout amalgame qui peut dresser les communautés les unes contre les autres et les endurcir»
Le Patriarcat rappelle que le respect et l’ouverture aux autres sont des valeurs qui s’apprennent et qui témoignent de la grandeur humaine.
.
.
.
LA LIGUE ANTI-DIFFAMATION EXHORTE LES GRANDS RABBINS À DÉNONCER LES CRACHATS EN DIRECTION DES CHRÉTIENS

.
9 DÉCEMBRE 2011
.

La ligue anti-diffamation (ADL) a appelé le GRAND RABBINAT D’ISRAËL à dénoncer publiquement
.
«la pratique répugnante des juifs ultra-orthodoxes qui date de plusieurs décennies et qui consiste à cracher en direction du clergé chrétien lorsqu’ils le rencontrent dans la rue»
.
«Cette pratique répugnante est un acte odieux de persécution contre un autre groupe confessionnel et une profanation du nom de DIEU selon la loi juive»,

a déclaré ABRAHAM H. FOXMAN, directeur national de l’ADL. «Cet affichage de haine et de sectarisme n‘a pas sa place en Israël et est contraire aux valeurs juives qui consistent à traiter tous les gens avec respect et bonté.»
.
L’ADL a envoyé aux GRANDS RABBINS SHLOMO AMAR et YONA METZGER une lettre, les exhortant à rencontrer les dirigeants haredi afin de mettre un terme à cette pratique et pour participer à l’éducation de cette communauté au respect des autres religions et à la coexistence pacifique.
.
.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: ISRAËL : PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS

Message par père JEAN le Mer 7 Nov 2012 - 19:18

Je suis allé en territoire Palestinien. Cette région est victime de toutes sortes de brimades : Coupures d'eau, interdiction d'aller en territoire d'Israël. Les voitures ont une immatriculation qui les rend reconnaissables. Quand nous avons passé le mur de séparation, deux militaires sont montés dans le car avec un pistolet mitrailleur. C'était le grand silence
A Jérusalem, un commerçant nous a recommandé de prier pour la paix. Les gens sont très inquiets car le climat est explosif
Nous avons aussi rencontré des chrétiens qui interviennent en Syrie. Depuis ce pèlerinage, je suis devenu très sensible à la situation du Moyen Orient

O Seigneur, envoie ton Esprit qui renouvelle la face de la terre


Dernière édition par père JEAN le Jeu 8 Nov 2012 - 7:52, édité 1 fois
avatar
père JEAN
Membre actif
Membre actif

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Rodez
Date d'inscription : 05/06/2010

http://www.puiseralasource.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: ISRAËL : PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS

Message par Joss le Mer 7 Nov 2012 - 21:05

... L'ennui, ce que personne n'ose en parler... et maintenant, après les palestiniens qui ont souffert et sont mort dans l'indifférence générale, c'est au tour des chrétiens, dont les catholiques, d'être brimés... et personne n'ose toujours en parler...

... Nous sommes des lâches...

avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: ISRAËL : PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS

Message par père JEAN le Jeu 8 Nov 2012 - 7:51

Je suis d'accord. Personne n'en parle parce que cela ne fait pas la une des médias. Mais quand on va sur place on ne peut pas ne pas voir. Nous avons rencontré des gens qui font ce qu'ils peuvent pour les aider. Mais les besoins sont immenses
avatar
père JEAN
Membre actif
Membre actif

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Rodez
Date d'inscription : 05/06/2010

http://www.puiseralasource.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: ISRAËL : PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS

Message par Laetitia Séraphine le Jeu 8 Nov 2012 - 12:50

Ceci rejoint donc mon article...

Laetitia Séraphine
Passant
Passant

Féminin Nombre de messages : 22
Age : 28
Localisation : Yaoundé - Cameroun
Date d'inscription : 09/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ISRAËL : PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS

Message par père JEAN le Jeu 8 Nov 2012 - 19:53

Oui, tout à fait.
avatar
père JEAN
Membre actif
Membre actif

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Rodez
Date d'inscription : 05/06/2010

http://www.puiseralasource.org

Revenir en haut Aller en bas

LE CALVAIRE DES CHRÉTIENS EN ISRAËL

Message par Joss le Ven 23 Aoû 2013 - 19:06

LE CALVAIRE DES CHRÉTIENS EN ISRAËL

Un cocktail Molotov a été lancé  sur le monastère de BET GEMAL en Terre Sainte par, selon les premières hypothèses, des juifs «orthodoxes» nombreux dans la région. Ce monastère est occupée par la congrégation des SŒURS DE BETHLÉEM.

Le père LOUIS HAZBOUN, curé de la paroisse catholique romaine de BIR ZEIT, une petite ville des environs de RAMALLAH, déclare à l’AED  :

«Les colonies juives nous entourent de toutes parts et nous rendent la vie ici très difficile, à nous autres palestiniens».

«Les colons ne cessent de nous couper l’eau ou l’électricité, car ils en ont eux-mêmes besoin. Cela nous limite beaucoup. Et cela dans notre propre pays ! Nous faisons quotidiennement l’expérience de ce que signifie une occupation»

«ISRAËL détermine ce qui peut être importé. Par exemple, si les israéliens ont un excédent d’olives, ils inondent nos marchés et font s’effondrer les prix de nos agriculteurs. Or, l’agriculture est déterminante pour de nombreuses familles chrétiennes»

YUSEF DAHER, catholique, dirige le «INTER CHURCH CENTER» à JÉRUSALEM, un organisme œcuménique engagé en faveur des droits des chrétiens en Terre Sainte. Il affirme :

«Il existe aujourd’hui environ 1 million de chrétiens palestiniens. Mais seulement 20 pour cents d’entre eux vivent dans ce qui est aujourd’hui ISRAËL et les territoires occupés. Le reste est dispersé à travers le monde»

«Les chrétiens palestiniens souffrent comme les autres palestiniens. Dès que vous n’êtes pas juif, vous subissez le même traitement discriminatoire»

Le Père HAZBOUN n’attend pas grand-chose des pourparlers de paix qui ont repris entre israéliens et palestiniens :

«Nous, palestiniens, espérons naturellement que les pourparlers de paix entre nous et les israéliens mèneront finalement à une solution à deux États. Mais pour l’instant, je ne suis ni optimiste ni pessimiste. Il y a déjà souvent eu des discussions qui n’ont abouti à rien. Mais je sais une chose avec certitude : on ne peut pas priver durablement un peuple libre de son propre État»

http://www.aed-france.org/actualite/chretiens-palestiniens-lexperience-de-loccupation-au-quotidien/


Dernière édition par Joss le Sam 24 Aoû 2013 - 20:43, édité 1 fois
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: ISRAËL : PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS

Message par père JEAN le Sam 24 Aoû 2013 - 13:48

Quand je suis allé en Israël, je sentais un climat tendu. On nous avait recommandé d'être très cool, en particulier à l'esplanade des mosquées et au mur des lamentation.
avatar
père JEAN
Membre actif
Membre actif

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Rodez
Date d'inscription : 05/06/2010

http://www.puiseralasource.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: ISRAËL : PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS

Message par Joss le Sam 24 Aoû 2013 - 19:34

père JEAN a écrit:Quand je suis allé en Israël, je sentais un climat tendu. On nous avait recommandé d'être très cool, en particulier à l'esplanade des mosquées et au mur des lamentation.
Une page plus complète :

http://prophetesetmystiques.blogspot.fr/2012/11/israel-et-catholiques-ca-se-degrade.html

avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

COCKTAIL MOLOTOV LANCÉ CONTRE LE MONASTÈRE DE BET JEMAL

Message par Joss le Sam 24 Aoû 2013 - 20:53

COCKTAIL MOLOTOV LANCÉ CONTRE LE MONASTÈRE DE BET JEMAL




(Photo : La grille du monastère, visée par un cocktail molotov)
21 août 2013
Le monastère catholique des SŒURS DE BETHLÉEM de BET JEMAL, près de BEIT SHEMESH, dans les collines de JUDÉE, a été la cible d’actes de vandalisme la nuit dernière. Un cocktail molotov a été lancé contre la porte d’entrée du monastère, et des graffitis «mort aux goys» et «vengeance» ont été tagués sur les murs.

L’enquête de la police israélienne s’oriente déjà vers la piste ultranationaliste. Sous l’appellation du «prix à payer», des extrémistes juifs se livrent à des agressions sur des villageois palestiniens ou arabes israéliens, des lieux de culte musulmans et chrétiens, des militants pacifistes israéliens, voire l’armée, en représailles à des décisions gouvernementales qu’ils jugent hostiles à leurs intérêts ou à des actes attribués à des Palestiniens.

Le patriarche latin de JÉRUSALEM, Monseigneur FOUAD TOUAL s’est rendu sur place et a fermement condamné l’incident, invitant les autorités israéliennes à «punir de façon exemplaire les auteurs de ces menaces», afin que ces actes ne se reproduisent plus, tout en rappelant l’importance de «l’éducation et du respect de l’autre».


http://fr.radiovaticana.va/news/2013/08/21/isra%C3%ABl_:_nouvel_acte_de_vandalisme_contre_un_monast%C3%A8re/fr1-721631
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

PRÊTRE COPTE VIOLENTÉ PAR LA POLICE ISRAÉLIENNE À JÉRUSALEM

Message par Joss le Lun 30 Sep 2013 - 8:06

UN PRÊTRE COPTE VIOLENTÉ PAR LA POLICE ISRAÉLIENNE À JÉRUSALEM



Le 29 05 2013

Un lecteur (¡Gracias! J. A.!) vient de me transmettre un lien vers le site UK Copts qui a mis en ligne le 15 mai un article et une vidéo tournée le 4 mai dans les rues de JÉRUSALEM – c’était le SAMEDI SAINT (selon le calendrier julien), montrant la police israélienne agressant et violentant un prêtre copte orthodoxe, le PÈRE ARSANIOS, âgé de 85 ans !

Suite à cette agression le prêtre a fait un malaise et a dû être mené à l’hôpital.

Les patriarches et de nombreux chrétiens se sont plaints cette année de nombreuses violences policières et d’empêchements d’accéder au SAINT-SÉPULCRE.

De tels comportements sont inacceptables de la part des autorités israéliennes mais il faut toutefois reconnaître que c’est sur le site du JERUSALEM POST que cette vidéo a été diffusée et que le gouvernement israélien a présenté ses excuses aux autorités de l’Église copte orthodoxe…

http://www.christianophobie.fr/breves/un-pretre-copte-violente-par-la-police-israelienne-a-jerusalem#sthash.pnD7ZqVq.dpuf
DES TOMBES CHRÉTIENNES PROFANÉES À JÉRUSALEM



Une pénible information d’hier qui nous vient d’ISRAËL. Mais, contrairement à ce qui se passe trop souvent en France, la police israélienne n’exclut pas a priori l’incrimination de «crime haineux» et a, avec célérité, arrêté les quatre auteurs de ces profanations odieuses…

Le 30 09 2013


La police a arrêté quatre jeunes Israéliens qui étaient en train de briser des pierres tombales dans un cimetière chrétien de JÉRUSALEM, ce dimanche 29 septembre.

Quinze pierres tombales ont été endommagées. «Quatre jeunes juifs israéliens âgés de 17 à 26 ans, dont deux jeunes des collines [jeunes colons de CISJORDANIE Ndlr] ont été arrêtés alors qu’ils brisaient des pierres tombales d’un cimetière chrétien sur le MONT SION», à proximité de la Vieille ville de JÉRUSALEM, a déclaré le porte-parole de la police MICKY ROSENFELD.

La police poursuit deux pistes : celle d’un «incident criminel avec motivations nationalistes» ou celle d’un «crime haineux».

En juillet, deux suspects, dont un originaire de la colonie de BET-EL, au nord-est de RAMALLAH, avaient été arrêtés après la profanation du MONASTÈRE DE LATROUN, à 15 km de JÉRUSALEM, un des sites monastiques les plus célèbres de Terre Sainte.

Des colons extrémistes ainsi que des activistes d’extrême droite se livrent, sous l’appellation du «PRIX À PAYER», à des agressions sur des villageois palestiniens ou arabes israéliens, des lieux de culte musulmans et chrétiens, des militants pacifistes israéliens, voire l’armée, en représailles à des décisions gouvernementales qu’ils jugent hostiles à leurs intérêts ou des actes attribués à des Palestiniens.

http://www.rtl.fr/actualites/info/international/article/israel-4-jeunes-arretes-pour-profanation-de-tombes-chretiennes-7764887199
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

UN AUTRE CIMETIÈRE CHRÉTIEN VANDALISÉ À JÉRUSALEM

Message par Joss le Sam 5 Oct 2013 - 20:30

ISRAËL : UN AUTRE CIMETIÈRE CHRÉTIEN VANDALISÉ À JÉRUSALEM

4 OCTOBRE 2013

J’ai d’abord pensé que la dépêche de MA’AN NEWS AGENCY – une agence de presse palestinienne – du 1er octobre (mise à jour le 3 octobre) était un doublon de mon précédent post relatant une profanation de tombes chrétiennes à JÉRUSALEM le dimanche 29 septembre, mais il s’agit bien, hélas !, d’un autre acte de vandalisme. Voici la traduction d’une partie de la dépêche.


Des extrémistes israéliens sont suspectés d’avoir vandalisé un cimetière chrétien dans le quartier de SILWAN à JÉRUSALEM-EST, tôt mardi matin [1er octobre] (…) Le PÈRE FIRAS HIJAZEEN [OFM, prêtre franciscain de la PAROISSE SAN SALVATORE/SAINT SAUVEUR DE JÉRUSALEM, PATRIARCAT LATIN DE JÉRUSALEM – L’Obs] a déclaré que les extrémistes avaient détruit une pierre tombale et tagué des slogans racistes sur les murs du monastère latin de SILWAN. Il a fermement condamné cette attaque. Le WADI HILWEH INFORMATION CENTER a signalé que les extrémistes avaient aussi crevé les pneus de six voitures et tagué des graffiti racistes et «PRIX À PAYER» (PRICE TAG) sur les murs.

Source : MA’AN NEWS AGENCY
See more at: http://www.christianophobie.fr/breves/israel-un-autre-cimetiere-chretien-vandalise-a-jerusalem#sthash.N8g641Of.dpuf
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

DES CHRÉTIENS EN MARCHE POUR DÉNONCER LES ACTES D’INTIMIDATI

Message par Joss le Jeu 10 Oct 2013 - 21:43

DES CHRÉTIENS EN MARCHE POUR DÉNONCER LES ACTES D’INTIMIDATION DES COLONS EXTRÉMISTES

8 OCTOBRE 2013

Jérusalem (Agence Fides)

Une marche spontanée de chrétiens de JÉRUSALEM a traversé lundi 7 octobre les rues de la Ville Sainte afin de dénoncer les profanations récurrentes perpétrées par des groupes de colons juifs extrémistes au détriment des lieux de culte chrétiens. Un groupe de plus de cent chrétiens s’est retrouvé à la BASILIQUE DU SAINT-SÉPULCRE pour se diriger ensuite vers le cimetière catholique latin, puis vers le cimetière anglican, profanés ces dernières semaines au travers de graffitis racistes sur les murs et de dommages infligés aux tombes. Les participants, qui suivaient une croix de bois, ont chanté et récité des prières le long du chemin, diffusant également un communiqué dans lequel ils dénoncent les actes d’intimidation à l’encontre des monastères, des cimetières, des églises et des mosquées comme expressions de pulsions racistes.

«Il s’est agi d’une manifestation spontanée visant à dénoncer les attaques répétées contre les Lieux Saints perpétrées par une minorité irresponsable qui met en danger la coexistence pacifique entre les peuples et les personnes»

indique à l’AGENCE FIDES le VICAIRE PATRIARCAL DU PATRIARCAT DE JÉRUSALEM DES LATINS, S.Exc. Mgr WILLIAM SHOMALI.

La série d’actes d’intimidation accomplie au détriment de monastères, d’églises et de cimetières chrétiens a débuté en février 2012. Depuis lors, les signant souvent de l’expression «LE PRIX À PAYER», des militants extrémistes de groupes proches du mouvement des colons ont mené des attaques également contre des mosquées fréquentées par les arabes palestiniens de religion islamique.

http://www.fides.org/fr/news/36267-ASIE_TERRE_SAINTE_Des_chretiens_en_marche_pour_denoncer_les_actes_d_intimidation_des_colons_extremistes#.Ulb4lBBNysd
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

LE PAPE FRANÇOIS REFUSE DE RENCONTRER NETANYAHU ?

Message par Joss le Mar 22 Oct 2013 - 7:33

LE PAPE FRANÇOIS REFUSE DE RENCONTRER NETANYAHU ?

21 OCTOBRE 2013 ALMANAR.COM

Le Premier ministre israélien BENJAMIN NETANYAHU ne rencontrera pas le PAPE FRANÇOIS mercredi au VATICAN, contrairement à ce qui a été annoncé la semaine dernière par les autorités d'occupation israéliennes.

Selon le bureau du Premier ministre israélien, la réunion n’a pas eu lieu suite à une décision du VATICAN.

Selon la radio «KOL YISRAEL», et une source du bureau de NETANYAHU, le PAPE est trop occupé cette semaine, et le VATICAN a promis de trouver une autre occasion pour cette rencontre. Le HAARETZ a qualifié d'«embarras diplomatique pour ISRAËL» l'annulation de cet entretien.

Jeudi dernier, le PAPE a reçu le chef de l’Autorité palestinienne, MAHMOUD ABBAS, et a exprimé son espoir pour la réussite des négociations israélo-palestiniennes.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

FORCES ISRAÉLIENNES ONT DÉTRUIT UNE PROPRIÉTÉ DU PATRIARCAT

Message par Joss le Mar 5 Nov 2013 - 19:43

LES FORCES ISRAÉLIENNES ONT DÉTRUIT UNE PROPRIÉTÉ DU PATRIARCAT

5 NOVEMBRE 2013 LE FIGARO


Le patriarche latin de Jérusalem, Mgr Fouad Twal, a vivement protesté aujourd'hui contre la démolition par les forces israéliennes d'une propriété du Patriarcat qui hébergeait une famille palestinienne à Jérusalem-Est annexée, un cas sans précédent selon lui.

"Cet acte est contre la loi, la justice et l'humanité, elle est contre toute idée de paix à bâtir. Elle accroît la ségrégation et la haine", a estimé Mgr Twal, la plus haute autorité catholique en Terre Sainte, qui s'est rendu sur place en compagnie de religieux de toutes les dénominations chrétiennes locales, près du checkpoint contrôlant l'accès à la ville palestinienne de Béthléem.

Les forces de sécurité israéliennes accompagnées de bulldozers ont procédé à la démolition à l'aube hier, en affirmant que la maison avait été érigée sans permis de construire, selon les résidents, une famille musulmane de 14 personnes. La famille, expulsée, a trouvé abri sous une tente.

Mgr Twal a affirmé que la propriété était légale et que le Patriarcat latin (catholique) n'avait reçu aucun ordre de démolition de la part des autorités israéliennes.

"Il s'agit d'un terrain religieux et il le sera toujours. Le ministère (israélien) de l'Intérieur et la municipalité (israélienne) de Jérusalem savaient fort bien que ce terrain appartenait au Patriarcat", a déploré le prélat qui a l'intention de saisir la justice israélienne et internationale.

Le ministère de l'Intérieur et la mairie de Jérusalem se sont refusé à tout commentaire.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

JÉRUSALEM : LES EXACTIONS CONTRE L’ABBAYE DE LA DORMITION

Message par Joss le Ven 29 Nov 2013 - 20:03

JÉRUSALEM : LES EXACTIONS CONTRE L’ABBAYE DE LA DORMITION



29 NOVEMBRE 2013 L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE


Crachats, pneus crevés, graffitis blasphématoires: les moines bénédictins de l’abbaye de la Dormition, à Jérusalem, sont depuis plusieurs mois la cible d’un harcèlement incessant. Début octobre, la tension est montée d’un cran lorsqu’une quinzaine de tombes ont été vandalisées dans un cimetière protestant attenant au monastère. « Nous ne sommes plus dans le cadre d’une simple querelle de voisinage, s’inquiète le Frère Nikodemus, porte-parole de la communauté, et nul ne sait comment tout cela va finir… » Les douze moines et la vingtaine d’étudiants qui ont élu domicile au sommet du Mont Sion, à deux pas de la Vieille Ville, imputent leurs tourments à de jeunes extrémistes juifs qui gravitent autour de l’école talmudique voisine. À entendre les religieux, certains étudiants de la Yeshiva Diaspora tolèreraient mal la proximité du monastère sur ce site auquel les deux religions accordent une grande importance. «À la nuit tombée, on ne peut plus sortir sans se faire cracher dessus ou sans qu’un jeune éméché nous dise de retourner dans notre pays», raconte le Frère Nikodemus. La police israélienne, informée des incidents les plus sérieux, a procédé à quelques arrestations. Début octobre, deux élèves de la Yeshiva Diaspora ainsi que deux jeunes colons récemment bannis de Cisjordanie en raison de leur comportement violent ont été interpellés dans le cadre de l’enquête sur la profanation du cimetière luthérien. À en croire les moines, cependant, les suspects ont aussitôt été relâchés et les autorités ne montrent qu’un empressement limité à réprimer ces agissements.

Selon les riverains, c’est l’atmosphère du quartier tout entier qui s’est progressivement viciée au cours des derniers mois. Fin mai, des inconnus ont crevé les pneus de plusieurs voitures garées devant l’abbaye et tagué, sur ses murs, « Jésus est un singe ». Une autre inscription faisant référence à « Havat Maon », un avant-poste illégal démantelé quelques jours plus tôt en Cisjordanie, semble pouvoir être imputé à des colons mécontents. Début novembre, par ailleurs, des inconnus ont grièvement blessé un employé palestinien du restaurant attenant à la Yeshiva Diaspora. Les policiers ont interpellé dans la foulée trois élèves de l’école talmudique.

« Il s’agit d’un malentendu, proteste le rabbin Avraham Goldstein, directeur de l’établissement. Depuis la fondation de la Yeshiva Diaspora en 1966, nous nous attachons à délivrer un message de paix et d’harmonie entre les religions. Je n’imagine pas un instant que nos étudiants aient pu se rendre coupable de pareilles violences… » Poussé dans ses retranchements, le rabbin concède tout juste que la Yeshiva Diaspora attire « certains jeunes en perte de repères ». Mais il réfute toute implication dans la dérive violente de certains d’entre eux. À entendre le rabbin Goldstein, l’agressivité de ces « brebis égarées » pourrait être liée aux craintes de voir remis en cause le statu quo qui régit le Cénacle voisin, enjeu de revendications concurrentes. Les disciples de la Yeshiva Diaspora, convaincus que l’édifice a été bâti sur le tombeau du roi David, sont très inquiets à l’idée que des chrétiens puissent à l’avenir être autorisés à célébrer des messes à l’étage supérieur, lieu où la tradition affirme que se tint le dernier repas du Christ et de ses apôtres. « Nous n’avons aucun problème avec le fait que des chrétiens prient dans ce lieu, assure le rabbin Goldstein, mais la célébration de messes porteraient, à nos yeux, atteinte à son caractère sacré. » Un faux problème, selon le Frère Nikodemus. « Notre abbaye n’a aucune revendication de ce type et je refuse de considérer que nos agresseurs agissent au nom de motivations religieuses, assure le porte-parole de l’abbaye de la Dormition. La vérité, c’est qu’il n’y pas de problèmes entre chrétiens et juifs sur le Mont Sion. Juste une situation d’anarchie alimentée par une poignée d’extrémistes. »

Source : LE FIGARO
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

CHRÉTIENS DE GAZA EMPÊCHÉS DE SE RENDRE À BETHLÉEM

Message par Joss le Sam 4 Jan 2014 - 9:29

DES CHRÉTIENS DE LA BANDE DE GAZA EMPÊCHÉS DE SE RENDRE À BETHLÉEM



28 DÉCEMBRE 2013 L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE


Déjà brimés par le Hamas qui règne en maître sur la Bande de Gaza et où, cette année encore l’expression publique de la joie de Noël des chrétiens a été réduite à quasiment rien, les Palestiniens chrétiens résidant sur ce territoire, qu’ils soient orthodoxes ou catholiques, subissent aussi les tracasseries administratives des autorités israéliennes. Des centaines de demandes de visas de ces chrétiens désireux de se rendre à Bethléem, située à environ 70 km, pour fêter la Nativité pour le jour Noël, catholique ou orthodoxe, ont été refusées par le gouvernement israélien. Des concessions ont été faites aux personnes âgées ou aux très jeunes Palestiniens chrétiens, mais les refus ont été systématiques pour tous ceux se situant dans la tranche d’âge 16-35 ans…

Source : ASIA NEWS
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

PROFANATION ANTICHRÉTIENNE DU MONASTÈRE NOTRE-DAME REINE DE

Message par Joss le Mer 2 Avr 2014 - 19:00

JÉRUSALEM : PROFANATION ANTICHRÉTIENNE DU MONASTÈRE CATHOLIQUE NOTRE-DAME REINE DE PALESTINE



2 AVRIL 2014 CHRISTIANOPHOBIE.FR

Le patriarche latin (catholique romain) de JÉRUSALEM a condamné mardi les graffitis antichrétiens retrouvés sur les murs du MONASTÈRE DE NOTRE-DAME [REINE] DE PALESTINE, à l’ouest de Jérusalem, et demandé à la police d’arrêter les auteurs. Les graffitis découverts mardi matin – «MARIE EST UNE VACHE», «L’AMÉRIQUE (EST) L’ALLEMAGNE NAZIE», «LE PRIX À PAYER» – ont été inscrits en hébreu sur les murs de ce couvent catholique situé en ISRAËL, a expliqué LOUBA SAMRI, porte-parole de la police. Aux abords du couvent, les pneus de cinq véhicules garés sur les lieux ont été crevés, a-t-elle ajouté. «Nous condamnons ces attaques répétées et attendons que la police arrête (les responsables)», a déclaré le patriarche FOUAD TWAL, la plus haute autorité catholique romaine en Terre sainte.

«CE N’EST PAS LA PREMIÈRE FOIS QUE DES LIEUX DE CULTES CHRÉTIENS SONT ATTAQUÉS ET JUSQU’À MAINTENANT NOUS N’AVONS JAMAIS ASSISTÉ À AUCUN PROCÈS»


[voir
ICI, ICI , ou encore  …] a déploré le patriarche Latin qui s’est déplacé sur le lieu de l’attaque, au couvent de DEIR RAFAT, à 30 kilomètres à l’ouest de JÉRUSALEM. Cette attaque a également été dénoncée par un groupe œcuménique qui représente chrétiens, juifs et musulmans de Terre sainte. Le Conseil des institutions religieuses de Terre sainte est «choqué et désemparé face à ces actes de vandalisme et ces graffitis» à DEIR RAFAT, selon un communiqué qui exhorte les autorités israéliennes à «intensifier leurs efforts» pour interpeller et traduire en justice les auteurs de ces actes. «Le Conseil appelle les croyants de toutes les religions, à respecter tous les lieux de culte et lieux saints des trois religions», ajoute le communiqué. Situé à mi-chemin entre TEL AVIV et JÉRUSALEM, le MONASTÈRE DE NOTRE-DAME REINE DE PALESTINE a été fondé en 1927, avant la création de l’État d’ISRAËL (1948). Des colons juifs extrémistes ainsi que des militants d’extrême-droite se livrent régulièrement, sous l’appellation du «PRIX À PAYER», à des agressions visant des villageois arabes, des lieux de culte, des militants pacifistes, voire l’armée, en réaction à des décisions ou à des actes qu’ils jugent hostiles à leurs intérêts. A une dizaine de kilomètres de NOTRE-DAME DE PALESTINE, LE MONASTÈRE TRAPPISTE DE LATROUN avait déjà été profané en 2012, ce qui avait profondément choqué Israéliens, Palestiniens et la communauté internationale.

FOUAD TWAL ET LE CONSEIL DES INSTITUTIONS RELIGIEUSES DE TERRE SAINTE


avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

ISRAËL : MENACES DE MORT CONTRE UN ÉVÊQUE, UNE ÉGLISE ET UNE

Message par Joss le Mar 29 Avr 2014 - 20:30

ISRAËL : MENACES DE MORT CONTRE UN ÉVÊQUE, UNE ÉGLISE ET UNE MOSQUÉE VANDALISÉES



29 AVRIL 2014 ROMANDIE.COM


Jérusalem - La police israélienne a annoncé mardi l'arrestation d'un suspect ayant menacé de mort l'évêque de Nazareth et ses fidèles, et a rapporté des actes de vandalisme contre une église et une mosquée dans le nord du pays.

Un suspect est allé (dimanche) au domicile de (l'évêque catholique romain de Nazareth, Giacinto-Boulos Marcuzzo) et lui a remis une lettre de menaces, a expliqué le porte-parole de la police Michy Rosenfeld, affirmant que l'homme avait été arrêté mardi dans la ville voisine de Safed (nord).

La lettre exige que tous les chrétiens à l'exception des protestants et des anglicans quittent Israël avant le 5 mai et menace de tuer l'évêque et l'ensemble de sa communauté s'ils n'obtempèrent pas.

La missive, signée du Messie, fils de David, cite des sources juives présentant la chrétienté comme une forme d'idolâtrie.

Le suspect, un juif d'une quarantaine d'années, a affirmé que son message devait être distribué, par voie de presse, avant 17H00 GMT mardi et ajouté que chaque heure de retard coûterait la vie à 100 âmes chrétiennes.

Toujours dans le nord d'Israël, la police enquêtait mardi sur des actes de vandalisme contre l'église de Tabgha, sur le site où Jésus a multiplié les pains selon la tradition chrétienne.

Des adolescents juifs ont arraché des croix et ont agressé une religieuse bénédictine, ont précisé des responsables catholiques locaux.

En outre, un graffiti anti-musulman a été inscrit sur les murs d'une mosquée à Fureidis, dans le nord d'Israël, toujours selon la police.

Des inconnus ont tracé une étoile de David et inscrit sur un mur extérieur du bâtiment +fermez les mosquées et ouvrez des yéchivot+, des séminaires d'études juives, a précisé M. Rosenfeld.

Des pneus de plusieurs voitures garées à proximité ont également été crevés, a-t-il ajouté, évoquant des actes criminels commis pour des motifs nationalistes et les qualifiant d'extrêmement graves.

La ministre de Justice, Tzipi Livni, a également dénoncé ces incidents: Ceux qui ont fait ça ne peuvent pas appartenir à mon peuple, a-t-elle écrit sur Facebook.

S'exprimant au nom de l'assemblée des évêques de l'Eglise catholique en Terre sainte, Wadie Abou Nassar, a qualifié ces attaques de très dangereuses et a critiqué le manque de détermination des autorités face à ceux qui incitent à ces violences, particulièrement les rabbins radicaux et les prédicateurs.

Le 18 avril, un graffiti anti-arabe avait été retrouvé sur les murs d'une autre mosquée à Oum al-Faham (nord).

Des colons extrémistes ainsi que des activistes d'extrême-droite se livrent, sous l'appellation du Prix à payer, à des agressions visant des villageois palestiniens ou arabes israéliens, des lieux de culte musulmans et chrétiens, des militants pacifistes israéliens, voire l'armée, en réaction à des décisions gouvernementales qu'ils jugent hostiles à leurs intérêts ou à des actes attribués à des Palestiniens.

Début avril, des graffitis anti-chrétiens avaient été retrouvés sur les murs du monastère de Notre-Dame de Palestine, à l'ouest de Jérusalem.(©AFP / 29 avril 2014 16h37)

[b]RADIO VATICAN

Témoignage - Des actes de violence et de vandalisme anti-chrétien. Ces actes ont eu lieu dimanche 27 avril en Galilée, alors que l’Église universelle célébrait les canonisations des Papes Jean-Paul II et Jean XXIII. Et cela à un mois de la visite du Pape François en Terre Sainte.

Une situation inquiétante qui a été rapportée et dénoncée par les Ordinaires Catholiques de Terre Sainte. Le lieu saint de Tabgha, au bord du lac de Tibériade, géré par les Pères Bénédictins a été profané. Un groupe d'une douzaine de jeunes, entre 13 et 15 ans, habillés en « juifs religieux orthodoxes » et venant de la « source de Job », ont jeté avec violence des cailloux contre la grande croix située à côté de l'autel et contre la croix d'autel.

Atteintes aux signes religieux et aux fidèles

L’église orthodoxe d’Al-Bassah située au Nord-Ouest d’Israël a elle été profanée pendant un baptème. Et ce même dimanche, Mgr Marcuzzo, vicaire patriarcal en Galilée a reçu une lettre de menace, signée de la main d’un rabbin de la région. Pour lui, ces actes sont non seulement des atteintes aux signes religieux mais surtout aux fidèles. Il est interrogé par Audrey Radondy :



Mgr Marcuzzo s'est rendu sur les lieux lundi. Il a exprimé aux Communautés bénédictines locales victimes de ces violences, la solidarité du Patriarche et de l’Assemblée des Ordinaires, ainsi que la volonté de suivre de près l’affaire avec les autorités. Ce mardi après-midi, la police israélienne a annoncé l'arrestation d'un suspect qui avait menacé de mort Mgr Macuzzo, dans la ville voisine de Safed. (avec Patriarcat latin de Jérusalem)
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

TERRE SAINTE: L'EGLISE CATHOLIQUE EXHORTE ISRAËL À STOPPER L

Message par Joss le Dim 11 Mai 2014 - 19:30

TERRE SAINTE: L'EGLISE CATHOLIQUE EXHORTE ISRAËL À STOPPER LES ACTES DE VANDALISME

7 MAI 2014 ROMANDIE.COM

Jérusalem - Les évêques catholiques de Terre sainte ont demandé mercredi aux autorités israéliennes d'agir après un nouvel acte de vandalisme, attribué à des juifs extrémistes, contre un bâtiment appartenant au Vatican à Jérusalem-Est, moins de trois semaines avant la visite du pape.

Le ministre israélien de la Sécurité intérieure, Yitzhak Aharonovitch, a de son côté indiqué que son gouvernement avait l'intention de recourir à la détention administrative contre les personnes commettant ce type d'attaques.

Selon le Patriarcat latin (catholique romain) de Jérusalem, l'inscription en hébreu Mort aux Arabes, aux chrétiens et à tous ceux qui haïssent Israël a été taguée lundi devant le bureau de l'Assemblée des Evêques à Notre-Dame de Jérusalem. La phrase étant surmontée d'une étoile de David, a-t-il précisé.

Le Centre Notre-Dame est propriété du Saint-Siège et cette provocation arrive deux semaines avant la visite du pape François en Terre Sainte et à Jérusalem, a déploré le Patriarcat.

Les Evêques sont très préoccupés par le manque de sécurité et par l'absence de réactivité sur la scène politique, et redoutent l'escalade de la violence, a-t-il ajouté.

Face à l'absence ou à la faiblesse des poursuites, les vandales en viennent désormais aux menaces personnelles, a dénoncé le Patriarcat, en faisant allusion aux récentes menaces de mort adressées à l'évêque de Nazareth (nord d'Israël).

Les chefs de toutes les Eglises en Terre Sainte se préparent à une série d'actions visant à (...) mettre les autorités et responsables de l'ordre devant leurs responsabilités, a-t-il promis.

La police a par ailleurs confirmé de nouveaux incidents visant des musulmans dans le nord d'Israël mercredi.

Le porte-parole de la police Micky Rosenfeld a indiqué à l'AFP qu'un homme avait été arrêté alors qu'il perçait les pneus de véhicules appartenant à des Arabes à Yokneam.

Les enquêteurs cherchaient aussi à établir s'il avait également vandalisé le bureau d'un dentiste druze plus tôt dans la journée. Mort aux Arabes et Prix à payer ont été tagués sur les fenêtres de la clinique, selon les médias.

Sous l'appellation du Prix à payer, des colons extrémistes ainsi que des activistes d'extrême droite ont multiplié ces derniers mois les agressions contre des Palestiniens, des Arabes israéliens ou encore l'armée israélienne, en réaction à des décisions gouvernementales qu'ils jugent hostiles à leurs intérêts ou à des actes attribués à des Palestiniens.

Une femme de la colonie d'Yitzhar (nord de la Cisjordanie) a par ailleurs été arrêtée, accusée d'avoir proféré des menaces contre les soldats israéliens, selon la police.

Lundi, un tribunal de Jérusalem avait prolongé de trois jours la détention d'un autre habitant d'Yitzhar, un bastion de colons extrémistes, soupçonné d'avoir participé le 18 avril à un acte de vandalisme contre une mosquée à Oum al-Fahem (nord d'Israël).

Le gouvernement a l'intention de recourir à la détention administrative contre ceux qui commettent les attaques dénommées +le prix à payer+, a affirmé à la radio militaire M. Aharonovitch.

La détention administrative permet d'emprisonner des suspects sans jugement, sur ordre d'une cour militaire, pour des périodes de six mois indéfiniment renouvelables. Ce type de détention est pour le moment uniquement utilisé contre les Palestiniens, pour des raisons de sécurité.

Le ministre de la Sécurité intérieure et sa collègue de la Justice, Tzipi Livni, ont tenu mercredi une réunion d'urgence avec le procureur général et les chef des agences de sécurité pour discuter d'éventuelles mesures répressives.

Le gouvernement envisage d'accroître les restrictions de mouvement aux suspects et prévoir leur arrestation en cas de non obéissance, selon un communiqué de Mme Livni.

Cette dernière avait appelé dimanche à traiter les exactions des colons et extrémistes juifs contre des Palestiniens ou Arabes israéliens comme des actes terroristes, après que le département d'Etat américain a pour la première fois fait état dans son rapport annuel sur le terrorisme d'une vague croissante d'attaques du Prix à payer.

Bien que la police ait procédé à de nombreuses arrestations, elles n'ont donné lieu pour le moment à aucune poursuite.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

UN ÉCRIVAIN ISRAÉLIEN : EXTRÉMISTES JUIFS DE «NÉO-NAZIS»

Message par Joss le Mer 14 Mai 2014 - 14:53

POLEMIQUE. ISRAËL : UN ÉCRIVAIN ISRAÉLIEN QUALIFIE DES EXTRÉMISTES JUIFS DE «NÉO-NAZIS»

Il a osé. Amos Oz a osé. Heureusement qu’il est juif et…blanc. Je n’oserai pas. Oui, Amos Oz, intellectuel israélien, estime que les auteurs d’actes violents à l’égard de Palestiniens bénéficient de l’appui de rabbins et de législateurs racistes.

Le plus célèbre écrivain israélien, Amos Oz, a qualifié les extrémistes juifs auteurs d’une vague d’actes racistes contre les chrétiens et les musulmans de «néo-nazis hébreux», rapportait samedi le quotidien Haaretz sur son site. Ces extrémistes bénéficient selon lui du soutien de nombre de nationalistes et même de législateurs racistes.

Cité par le journal, M. Oz a jugé que le terme du «prix à payer», largement employé pour décrire les attaques contre des Palestiniens et Arabes israéliens par des extrémistes juifs, était un euphémisme.

Il existe des «noms gentils pour un monstre qui doit être appelé pour ce qu’il est: des groupes néo-nazis hébreux», a-t-il indiqué vendredi à des invités à l’occasion de son 75e anniversaire, selon Haaretz.

«Justification pseudo-religieuse»

«Nos groupes néo-nazis bénéficient d’un soutien de nombre de nationalistes et même de législateurs racistes, ainsi que de rabbins qui leur fournissent, de mon point de vue, une justification pseudo-religieuse», a ajouté M. Oz.


De nouvelles inscriptions anti-chrétiennes et racistes ont été découvertes vendredi à Jérusalem, où la police a augmenté la surveillance des sites religieux sensibles à l’approche de la visite du pape François en Terre sainte fin mai.

«Le prix à payer, le Roi David pour les Juifs, Jésus est une ordure», a été tagué sur le mur de l’église roumaine Saint-George, près d’un quartier juif-orthodoxe de Jérusalem.

Agressions quasi-quotidiennes


L’inscription «Mort aux Arabes» a été peinte sur une maison de la Vieille ville de Jérusalem, et des swastikas -la croix gammée nazie – ont été dessinées sur les murs d’un appartement dans Jérusalem-Ouest, la partie israélienne de la Ville sainte.

Sous l’appellation du «prix à payer», des colons extrémistes et des activistes d’extrême droite ont intensifié ces derniers mois les agressions contre des Palestiniens, des Arabes israéliens ou encore l’armée israélienne, en réaction à des décisions gouvernementales qu’ils jugent hostiles à leurs intérêts ou à des actes attribués à des Palestiniens.

Des lieux de culte chrétiens et musulmans sont également visés quasi-quotidiennement.

Bien que la police ait procédé à de nombreuses arrestations, elles n’ont donné lieu pour le moment à aucune poursuite, et les appels au gouvernement de confier le dossier au Shin Beth (les services de renseignement) se multiplient.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: ISRAËL : PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS

Message par mariejesus le Ven 16 Mai 2014 - 14:52

Prions pour nos chers frères persécutés car un jour nous aurons pareils.
Prions aussi pour le Saint Père qui doit se rendre dans ce pays très prochainement.
Et désolée de ne pas venir si souvent.

C'est comme à l'époque des débuts du Christianisme.

Fraternellement
avatar
mariejesus
Passant
Passant

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 05/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: ISRAËL : PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS

Message par Joss le Ven 16 Mai 2014 - 19:22

... Pas seulement prier mais informer... et pour informer, s'informer
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: ISRAËL : PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS

Message par Joss le Dim 25 Mai 2014 - 12:15

avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: ISRAËL : PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum