MARTHE ET MARIE

PORTUGAL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

PORTUGAL

Message par Joss le Mar 2 Oct 2012 - 18:41


_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10427
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: PORTUGAL

Message par Joss le Mer 19 Déc 2012 - 19:39

2800 chevaux lusitaniens abattus faute d’acheteurs!

Des milliers de chevaux de race lusitanienne ont été abattus en 2012 au Portugal. En raison de la crise, les éleveurs n'ont plus les moyens d'entretenir leurs équidés, tandis que les acheteurs se font rares.

«En ce moment, des éleveurs, à cause de la crise et parce qu'ils n'arrivent pas à les vendre, préfèrent effectuer une sélection et faire abattre certains de leurs animaux», a expliqué Luis Vinhas, président de l'association portugaise des éleveurs de chevaux pur-sang lusitaniens, à la station de radio TSF.

«Les personnes qui les envoient à l'abattoir ne le font certainement pas le coeur léger, mais les maintenir en vie sans leur donner à manger, est pire», a-t-il ajouté.

Depuis le début de l'année, 2803 chevaux lusitaniens, soit quatre fois plus que l'an dernier, ont été abattus, selon des statistiques officielles qui ne précisent pas combien d'équidés appartenaient à la race des pur-sang.

Cher à l'entretien, un pur-sang lusitanien se négocie à l'achat dès 4000 euros, son prix pouvant dépasser les 15'000 en fonction de son âge et de son niveau de dressage.

Selon Jose Campos Oliveira, président de l'association des producteurs de lait et de viande, «la majorité» des bêtes abattues sont des pur-sang lusitaniens.

Soulignant les grandes difficultés des éleveurs confrontés à la pénurie d'acheteurs et «aux coûts d'alimentation assez élevés», il affirme que l'abattoir leur semble être «la seule issue parce qu'il y a des centaines d'animaux dans les haras».
http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/2800-chevaux-lusitaniens-abattus-faute-d-acheteurs-31379633

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10427
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: PORTUGAL

Message par Joss le Jeu 7 Mar 2013 - 8:17





En direct
Les tops
Les blogs
Les régions
Les images
Comment ça marche

Installez l'appli et découvrez les recommandations de vos amisConnexion avec Facebook
VIDEO. Très forte mobilisation à Lisbonne contre les mesures d'austérité
Mis à jour le 02/03/2013 | 21:40 , publié le 02/03/2013 | 21:40
Durée : 0:53
1

Une marée humaine a déferlé samedi 2 mars sur Lisbonne à l'appel d'un mouvement citoyen contre les mesures d'austérité, exigées par les créanciers du pays, sous assistance financière. "La troïka et le gouvernement dehors", "le Portugal aux urnes", "élections maintenant", "démocratie participative", pouvait-on lire sur les banderoles portées par les manifestants.

Selon le mouvement apolitique "Que la Troïka aille se faire voir", organisateur des rassemblements à Lisbonne et dans une trentaine de ville du pays, quelque 500 000 personnes ont défilé dans la capitale où le cortège avait démarré au son de la chanson "Grândola Vila Morena", fréquemment entonnée par des contestataires au passage de membres du gouvernement. La chanson est devenue le symbole de la contestation au Portugal.

La cible principale a été l'inspirateur des mesures d'austérité du gouvernement, c'est-à-dire la "troïka" (UE-FMI-BCE) représentant les créanciers du Portugal, actuellement à Lisbonne pour un nouvel examen des comptes du pays.

Francetv info


_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10427
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

BANCO ESPIRITO SANTO CHUTE DE LA DYNASTIE BANCAIRE

Message par Joss le Jeu 24 Juil 2014 - 20:19

BANCO ESPIRITO SANTO LA CHUTE DE LA DYNASTIE BANCAIRE LA PLUS PUISSANTE DU PORTUGAL



22 JUILLET 2014 LE NOUVEL OBSERVATEUR

Dans le collimateur des marchés depuis un mois, la pression s’est encore accrue mardi sur la banque portugaise BES, après l’annonce du dépôt de bilan d’une autre holding de son principal actionnaire, la famille Espirito Santo.


La chute de la dynastie bancaire la plus puissante du Portugal s’est accélérée avec l’annonce, coup sur coup, des demandes de deux de ses holdings à être placées sous le régime de gestion contrôlée auprès des autorités luxembourgeoises.

Rioforte a emboîté mardi soir le pas à la holding de tête Espirito Santo International (ESI), qui a été mise quelques heures auparavant sous le régime de gestion contrôlée par le tribunal de commerce de Luxembourg, où les deux holdings ont leur siège.

La holding Rioforte « n’est pas en mesure de remplir ses obligations sur une partie de ses titres de dette », a-t-elle reconnu dans un communiqué avant de demander à bénéficier, elle aussi, du régime de protection des créanciers.

Rioforte avait échoué la semaine dernière à régler 897 millions d’euros de dette au groupe Portugal Telecom. L’opérateur historique a aussitôt menacé d’avoir recours à la justice pour obtenir le remboursement du prêt controversé, qui lui a attiré les foudres de ses actionnaires.

À l’instar d’ESI, Rioforte devrait présenter un plan de restructuration censé lui permettre de vendre des actifs et lever des fonds, à l’abri des demandes de ses créanciers.

Rioforte possède 49 % du capital de Espirito Santo Financial Group (ESFG), à son tour premier actionnaire de la banque BES avec une participation de 20,1 %, aux côtés de la banque française Crédit Agricole (14,6 %).
Risques pour l’économie

La crise de la BES, dont les actifs pèsent plus de la moitié du produit intérieur brut du Portugal, est devenue une affaire d’État : le gouvernement commence à s’inquiéter de ses conséquences sur l’économie du pays, tout juste sorti de son plan d’assistance financière.

Si des détenteurs de titres de dette du groupe « devaient subir des pertes importantes, ils pourraient reporter des investissements, voire être confrontés à de fortes difficultés », s’est inquiété ainsi lundi le président de la République, Anibal Cavaco Silva.

Les ennuis financiers de la famille Espirito Santo avaient éclaté au grand jour avec la découverte en mai d’irrégularités comptables au sein de la holding ESI qui a précipité le départ du PDG de la BES Ricardo Salgado, remplacé par l’économiste réputé Vitor Bento.

Si la solvabilité de la première banque cotée du pays n’est pas remise en cause, à en croire le gouvernement et la Banque du Portugal, elle a cependant vendu de nombreux titres de dette des deux holdings à ses clients.

La BES a assuré « garantir le remboursement » de tous les titres de dette de Rioforte et ESI acquis par des particuliers dans son réseau bancaire, dont le montant total a été chiffré à près de 600 millions d’euros.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10427
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: PORTUGAL

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum