MARTHE ET MARIE

BENOIT XVI - VISITE EN FRANCE

Aller en bas

BENOIT XVI - VISITE EN FRANCE

Message par Joss le Lun 28 Mai 2007 - 18:10

Benoît XVI pourrait se rendre en France en 2008

L’hypothèse commence à se préciser, de sources autorisées, à Rome comme en France. Même si, pour l’heure, rien n’est confirmé. Benoît XVI pourrait se rendre à Lourdes en 2008, pour les 150 ans de l’apparition de la Vierge à Bernadette Soubirous. « C’est un projet à l’étude, confirme à La Croix le P. Federico Lombardi, directeur de la Salle de presse du Saint-Siège, et des évêques français en ont parlé avec le pape. » Mgr Jacques Perrier, évêque de Tarbes et Lourdes, était d’ailleurs à Rome le week-end des 19 et 20 mai.

« Mais cela reste à l’état d’hypothèse », indique encore le responsable de la communication du Vatican : dans l’agenda de Benoît XVI, « pour l’instant, le seul événement certain pour 2008, ce sont les Journées mondiales de la jeunesse à Sydney. Cependant, l’anniversaire du sanctuaire est une chose importante pour l’Église, au regard du rayonnement international de Lourdes », reprend-il. À Lourdes, en effet, chaque période de cinquante ans écoulée depuis 1858, année des apparitions, est une année de jubilé.

Le pape a déjà été invité plusieurs fois à se rendre en France, notamment par l’ambassadeur de France près le Saint-Siège, Bernard Kessedjian, lorsque ce dernier lui avait remis ses lettres de créance. Benoît XVI a aussi été convié par ailleurs à se rendre au Parlement européen, soit à Strasbourg, soit à Bruxelles, par le président allemand de ce Parlement, Hans-Gert Pöttering, reçu au Vatican en mars dernier. Pour l’instant, il semble peu probable que le pape effectue dans le même voyage les deux étapes, Strasbourg et Lourdes : les deux thématiques, mariale pour l’une, européenne pour l’autre, paraissent en effet un peu lointaines l’une par rapport à l’autre.

La fête de la Visitation, une bonne date

Pour l’invitation aux sanctuaires de Lourdes, qui aurait été transmise par le cardinal Jean-Pierre Ricard, président de la Conférence des évêques de France, on évoque la date de mai 2008. La fête de la Visitation, qui clôt le « mois de Marie », pourrait être une bonne date. L’anniversaire exact de la première apparition de la Vierge est cependant le 11 février – mais c’est une période peu pratique, où il fait souvent très froid dans la cité mariale des Pyrénées, explique-t-on.

Ce déplacement constituerait une étape logique dans un pays souvent visité par Jean-Paul II, le deuxième en nombre de séjours après la Pologne. Le dernier déplacement du pape polonais à l’étranger avait d’ailleurs été pour Lourdes, les 14 et 15 août 2004.
D’autant que Benoît XVI, qui parle parfaitement le français, est un fin connaisseur de notre culture. Le cardinal Ratzinger a souvent eu l’occasion de dire combien des théologiens français l’ont marqué, le P. de Lubac bien sûr, mais aussi les P. Congar et Daniélou. Il cite régulièrement, comme pape , la spiritualité de Thérèse de Lisieux.

Une filiation qui fait de lui, avait-il avoué lorsqu’il recevait en mai 1998 les insignes de commandeur de la Légion d’honneur, un « admirateur zélé » de la « Douce France ». Sans oublier que Benoît XVI est, depuis 1992, membre de l’Académie des sciences morales et politiques, où il a prononcé un discours remarqué en 1995 sur « la théologie de l’Alliance dans le Nouveau Testament ». Mais c’est comme représentant personnel de Jean-Paul II qu’il a effectué son dernier déplacement en France, en juin 2004, pour le 60e anniversaire du Débarquement en Normandie.

Isabelle DE GAULMYN, à Rome

http://www.la-croix.com/photo2/index.jsp?docId=2303776&rubId=4085
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10509
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

LE VOYAGE DE BENOIT XVI EN FRANCE

Message par Joss le Ven 12 Sep 2008 - 19:28

12 sept. 2008

Benoît XVI face aux églises vides

Le pape est en visite dans une France symbole d\'une Europe déchristianisée. S\'il veut enrayer le phénomène et engager l\'Eglise dans le XXIe siècle, il va devoir assumer cette réalité et écouter les fidèles, estime le vaticaniste Marco Politi.
Benoît XVI reçu le 12 septembre à l\'Elysée




Les sept voyages en France du pape Jean Paul II n\'ont pas apporté le renouveau attendu. Les églises restent vides, les messes désertées, le clergé est en extinction. C\'est la preuve que le retour du religieux, les succès médiatiques, les ovations des foules cohabitent allègrement avec la sécularisation. Car l\'éclipse du sacré en Europe est irréversible depuis que la vie des croyants n\'est plus rythmée par un calendrier sacré comme au cours des précédents millénaires. En ces temps de sécularisation, le retour vers Dieu, la nostalgie de la transcendance, la recherche générique de spiritualité ont toujours leur place. Mais c\'est un espace partagé avec d\'autres instances, d\'autres besoins, d\'autres désirs.

Le pèlerinage de Benoît XVI dans la France du XXIe siècle est le rendez-vous le plus important de son pontificat [le pape se rend à Paris les 12 et 13 septembre et à Lourdes les 14 et 15]. Joseph Ratzinger a toujours considéré comme fondamental le rôle de la foi sur le Vieux Continent, berceau et pilier de la \"société chrétienne\". L\'Europe est le laboratoire de son pontificat, qui aspire à sauvegarder l\'intégrité de la foi et à diffuser le message d\'un christianisme qui serait joyeux et libre, et pas seulement un fardeau de règles et de devoirs.

Aux fidèles qui, à Paris, attendent de le voir de près, le pape doit parler de laïcité positive et de culture. Il doit mettre l\'accent sur le fait que la religion doit avoir un rôle dans la sphère publique, la question étant : pour y dire quoi ? En fait, c\'est cette capacité de réinventer la configuration de son message qui caractérise le christianisme et qui fait la force particulière du catholicisme depuis toujours. Maintenant l\'attente grandit pour ceux qui veulent comprendre, après trois années de pontificat, par quel message Joseph Ratzinger entend capter l\'attention des sociétés occidentales.

L\'organisation de son voyage est révélatrice par ailleurs de deux grandes faiblesses : aucune véritable rencontre avec les autres confessions chrétiennes n\'est prévue, signe d\'une crise de l\'œcuménisme ; ni non plus de véritable confrontation avec les musulmans dans le pays d\'Europe où l\'islam est le plus présent.

A Paris, devant les représentants de l\'UNESCO, Benoît XVI doit s\'adresser à l\'Europe entière. Mais ce voyage sera aussi pour lui l\'occasion d\'écouter. Le rappel des trois racines – Jérusalem, Athènes et Rome – ne suffira pas. L\'Europe, continent dynamique par excellence, est bien plus que cela. C\'est la Renaissance, la Réforme protestante, les Lumières, la pensée libérale et socialiste, la nouvelle subjectivité de masse. C\'est sur ce terreau en évolution qu\'est également implanté un islam qui n\'est pas un hôte de passage, mais une religion pratiquée par des millions de citoyens européens. Dans ce contexte extrêmement varié, dénoncer le relativisme ne suffit plus. On ne peut pas non plus traiter de relativisme une multiplicité de visions éthiques qui ont leur propre cohérence.

Que le christianisme soit désormais en minorité sur les territoires de l\'ex-Saint Empire romain germanique, de la France \"fille aînée\" de l\'Eglise, de l\'Espagne autrefois apostolique est le résultat d\'un processus profond qui va au-delà de ce que peuvent faire José Luis Rodríguez Zapatero, Angela Merkel ou Nicolas Sarkozy.

Sur le Vieux Continent, où le christianisme a besoin d\'être réimplanté, les temps sont peut-être mûrs pour le pape de se mettre à l\'écoute de ce que pense le peuple de Dieu. Penser à une relance du christianisme en Europe sans y impliquer vraiment les chrétiens, sans donner suffisamment d\'espace à la manière dont ils voient et vivent la doctrine, l\'éthique, la morale et le message chrétien dans leur quotidien ne sera plus possible bien longtemps.

Marco Politi
La Repubblica




Je ne comprends pas, j\'entends dans plein d\'émissions que nos églises se vident Shocked dans ma région (HAUTS DE SEINE) , il y a de plus en plus de monde et de plus en plus de jeunes Rolling Eyes

Qu\'en est-il pour vous qui êtes aux quatre coins de la France ?


Dernière édition par Joss le Sam 13 Sep 2008 - 7:00, édité 1 fois
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10509
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: BENOIT XVI - VISITE EN FRANCE

Message par Fée Violine le Sam 13 Sep 2008 - 6:44

sans doute que les campagnes se vident, et que ceux qui restent se rassemblent dans les villes ?

Benoît XVI à Paris : Discours aux jeunes

Texte intégral


ROME, Vendredi 12 septembre 2008 (ZENIT.org) - Nous publions ci-dessous le discours que le pape Benoît XVI a adressé aux jeunes réunis sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame, à Paris, ce vendredi soir.

Chers jeunes,

Après le recueillement priant des Vêpres à Notre-Dame, c'est avec enthousiasme que vous me saluez ce soir, donnant ainsi un caractère festif et très sympathique à cette rencontre. Elle me rappelle celle inoubliable de juillet dernier à Sydney, à laquelle certains d'entre vous ont participé à l'occasion de la Journée Mondiale de la Jeunesse. Ce soir, je voudrais vous parler de deux points profondément liés l'un à l'autre, qui constituent un véritable trésor où vous pourrez mettre votre cœur (cf. Mt 6, 21).

Le premier se rapporte au thème choisi pour Sydney. Il est aussi celui de votre veillée de prière qui va débuter dans quelques instants. Il s'agit d'un passage tiré des Actes des Apôtres, livre que certains appellent fort justement l'Évangile du Saint Esprit : « Vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins » (Ac 1, 8). Le Seigneur vous le dit à vous maintenant. Sydney a fait redécouvrir à de nombreux jeunes l'importance de l'Esprit Saint, dans notre vie, dans la vie du chrétien. L'Esprit nous met intimement en rapport avec Dieu, chez qui se trouve la source de toute richesse humaine authentique. Tous, vous cherchez à aimer et à être aimés ! C'est vers Dieu que vous devez vous tourner pour apprendre à aimer et pour avoir la force d'aimer. L'Esprit, qui est Amour, peut ouvrir vos cœurs pour recevoir le don de l'amour authentique. Tous, vous cherchez la vérité et vous voulez en vivre, en vivre réellement ! Cette vérité, c'est le Christ. Il est le seul Chemin, l'unique Vérité et la vraie Vie. Suivre le Christ signifie véritablement « prendre le large », comme le disent à plusieurs reprises les Psaumes. La route de la Vérité est en même temps une et multiple, selon les divers charismes de chacun, tout comme la Vérité est une et à la fois d'une richesse inépuisable. Confiez-vous à l'Esprit Saint pour découvrir le Christ. L'Esprit est le guide nécessaire de la prière, l'âme de notre espérance et la source de la vraie joie.

Pour approfondir ces vérités de foi, je vous encourage à méditer la grandeur du sacrement de la Confirmation que vous avez reçu et qui vous introduit dans une vie de foi adulte. Il est urgent de mieux comprendre ce sacrement pour vérifier la qualité et la profondeur de votre foi et pour l'affermir. L'Esprit Saint vous fait approcher du Mystère de Dieu et vous fait comprendre qui est Dieu. Il vous invite à voir dans votre prochain, le frère que Dieu vous a donné pour vivre avec lui en communion, humainement et spirituellement, pour vivre en Église, donc. En vous révélant qui est le Christ, mort et ressuscité pour nous, Il vous pousse à témoigner. Vous êtes à l'âge de la générosité. Il est urgent de parler du Christ autour de vous, à vos familles et à vos amis, sur vos lieux d'études, de travail ou de loisirs. N'ayez pas peur ! Ayez « le courage de vivre l'évangile et l'audace de le proclamer » (Message aux jeunes du Monde, 20 juillet 2007). Pour cela, je vous encourage à avoir les mots qu'il faut pour annoncer Dieu autour de vous, appuyant votre témoignage sur la force de l'Esprit demandé dans la prière. Portez la Bonne Nouvelle aux jeunes de votre âge et aussi aux autres. Ils connaissent les turbulences des affections, le souci et l'incertitude face au travail et aux études. Ils affrontent des souffrances et ils font l'expérience de joies uniques. Témoignez de Dieu, car, en tant que jeunes, vous faites pleinement partie de la communauté catholique en vertu de votre baptême et en raison de la commune profession de foi (cf. Ep 4, 5). L'Église vous fait confiance, je tiens à vous le dire !

En cette année dédiée à saint Paul, je voudrais vous confier un second trésor, qui était au centre de la vie de cet Apôtre fascinant. Il s'agit du mystère de la Croix. Dimanche, à Lourdes, je célèbrerai la fête de la Croix Glorieuse en me joignant à d'innombrables pèlerins. Beaucoup d'entre vous portent autour de leur cou une chaîne avec une croix. Moi aussi, j'en porte une, comme tous les Évêques d'ailleurs. Ce n'est pas un ornement, ni un bijou. C'est le symbole précieux de notre foi, le signe visible et matériel du ralliement au Christ. Saint Paul parle clairement de la croix au début de sa première Lettre aux Corinthiens. A Corinthe, vivait une communauté agitée et turbulente qui était exposée aux dangers de la corruption de la vie ambiante. Ces dangers sont semblables à ceux que nous connaissons aujourd'hui. Je ne citerais que les suivants: les querelles et les luttes au sein de la communauté des croyants, la séduction offerte par de pseudo sagesses religieuses ou philosophiques, la superficialité de la foi et la morale dissolue. Saint Paul débute sa Lettre en écrivant : « Le langage de la croix est folie pour ceux qui vont vers leur perte, mais pour ceux qui vont vers le salut, pour nous, il est puissance de Dieu » (1 Co 1,18). Puis l'Apôtre montre l'opposition singulière qui existe entre la sagesse et la folie, selon Dieu et selon les hommes. Il en parle lorsqu'il évoque la fondation de l'Église à Corinthe et au sujet de sa propre prédication. Il conclut en insistant sur la beauté de la sagesse de Dieu que le Christ et, à sa suite, ses Apôtres sont venus enseigner au monde et aux chrétiens. Cette sagesse, mystérieuse et demeurée cachée (cf. 1 Co 2, 7), nous a été révélée par l'Esprit car « l'homme qui n'a que ses forces d'homme ne peut pas saisir ce qui vient de l'Esprit de Dieu ; pour lui ce n'est que folie, et il ne peut pas comprendre, car c'est par l'Esprit qu'on en juge » (1 Co 2, 14).

L'Esprit ouvre l'intelligence humaine à de nouveaux horizons qui la dépassent et lui fait comprendre que l'unique vraie sagesse réside dans la grandeur du Christ. Pour les chrétiens, la Croix symbolise la sagesse de Dieu et son amour infini révélé dans le don salvifique du Christ mort et ressuscité pour la vie du monde, pour la vie de chacun et de chacune d'entre vous en particulier. Puisse cette découverte bouleversante de Dieu qui s'est fait homme par amour vous inviter à respecter et à vénérer la Croix ! Elle est non seulement le signe de votre vie en Dieu et de votre salut, mais elle est aussi - vous le comprenez - le témoin muet des douleurs des hommes et, en même temps, l'expression unique et précieuse de toutes leurs espérances. Chers jeunes, je sais que vénérer la Croix attire aussi parfois la raillerie et même la persécution. La Croix compromet en quelque sorte la sécurité humaine, mais elle affermit, aussi et surtout, la grâce de Dieu et confirme notre salut. Ce soir, je vous confie la Croix du Christ.

L'Esprit Saint vous en fera comprendre les mystères d'amour et vous crierez alors avec Saint Paul : « Pour moi, que la croix de notre Seigneur Jésus Christ reste mon seul orgueil. Par elle, le monde est à jamais crucifié pour moi, comme moi pour le monde » (Gal 6, 14). Paul avait compris la parole de Jésus - apparemment paradoxale - selon laquelle c'est seulement en donnant («en perdant ») sa propre vie qu'on peut la trouver (cf. Mc 8, 35 ; Jn 12, 24) et il en avait conclu que la Croix exprime la loi fondamentale de l'amour et est la formulation parfaite de la vraie vie. Puisse l'approfondissement du mystère de la Croix faire découvrir à certains d'entre vous l'appel à servir le Christ de manière plus totale dans la vie sacerdotale ou religieuse !

Il est temps maintenant de commencer la veillée de prière pour laquelle vous vous êtes rassemblés ce soir. N'oubliez pas les deux trésors que le Pape vous a présentés ce soir : l'Esprit Saint et la Croix ! Je voudrais, pour conclure vous dire encore une fois que je vous fais confiance, chers jeunes, et je voudrais que vous éprouviez aujourd'hui et demain l'estime et l'affection de l'Église, et le monde verra ainsi l'Église vivante ! Que Dieu vous accompagne chaque jour et qu'Il vous bénisse ainsi que vos familles et vos amis.

Bien volontiers, je vous donne la Bénédiction Apostolique ainsi qu'à tous les jeunes de France.

Merci pour votre foi et bonne veillée.



© Copyright : Librairie Editrice du Vatican
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: BENOIT XVI - VISITE EN FRANCE

Message par Joss le Mar 16 Sep 2008 - 14:25

Benoît XVI achève, ce lundi 15 septembre, sa visite de quatre jours en France. Le chef de l'Eglise catholique romaine a été accueilli par le président de la République française avec faste, et a été l'objet d'une attention médiatique soutenue.

15 sept. 2008
Le petit Nicolas et son copain






Voyage réussi et qui nous a mis dans la joie cheers cheers
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10509
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

FINKIELKRAUT ET BENOIT XVI - AUDIO

Message par Joss le Sam 20 Sep 2008 - 13:02

Analyse intéressante du philosophe français Alain Finkielkraut, lors de l'émission "Qui Vive" sur RCJ le 8 mai 2005 :

avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10509
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: BENOIT XVI - VISITE EN FRANCE

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum