MARTHE ET MARIE

GOLDMAN SACHS & JP MORGAN "La pieuvre" L'ANTÉCHRIST ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

GOLDMAN SACHS & JP MORGAN "La pieuvre" L'ANTÉCHRIST ?

Message par jo le Jeu 6 Sep 2012 - 19:26

[b]Et si l'ANTÉCHRIST n'était pas un homme mais une organisation humaine dont les membres font partie d'une société secrète "la Trilatérale" dont le but serait d'asservir le monde, le conduire à la guerre et jouant au pyromane devenu pompier du feu, se hisser à la place de sauveur de l'humanité ?

Émission ARTE complète du 4.09.2012


jo
Passant
Passant

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 16/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: GOLDMAN SACHS & JP MORGAN "La pieuvre" L'ANTÉCHRIST ?

Message par Joss le Mar 27 Nov 2012 - 19:36

avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: GOLDMAN SACHS & JP MORGAN "La pieuvre" L'ANTÉCHRIST ?

Message par doris le Mar 27 Nov 2012 - 21:52

Se sont des criminels.
avatar
doris
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 764
Date d'inscription : 01/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

PRINCIPAUTE DE MONACO

Message par Joss le Mer 16 Jan 2013 - 20:17

GOLDMAN SACHS APRÈS AVOIR PROVOQUE LA FAILLITE MONDIALE ET PLACÉ SES PIONS :

MARIO DRAGHI
, Vice-président de la branche européenne de la banque d'affaires GOLDMAN SACHS, 2006 gouverneur de la Banque d'Italie, 2011 président de la BCE, Membre «BILDERBERG»,«TRILATERALE»

LUCAS PAPADEMOS, gouverneur de la Banque centrale hellène entre 1994 et 2002. A ce titre, il a joué un rôle non élucidé dans l'opération de maquillage des comptes publics perpétré avec l'aide de GOLDMAN SACHS, 2011, Premier ministre de la Grèce, Membre «BILDERBERG»,«TRILATERALE»

MARIO MONTI, conseiller international de GOLDMAN SACHS à partir de 2005. Il est chef du gouvernement italien de Novembre 2011 à Décembre 2012 à partir de 2005, Membre «BILDERBERG»,«TRILATERALE»

JEAN-CLAUDE TRICHET, vice-président de la branche européenne de la banque d'affaires américaine GOLDMAN SACHS, gouverneur de la Banque de France, président de la Banque centrale européenne, «BILDERBERG»,«Club LE SIÈCLE» et IFRI

.... Continue à ratisser l'océan :


UN GOLDMAN SACHS PREND LE CONTROLE DE MONACO

Cool les hommes dorés de la GOLDMAN SACHS viennent de voir l'un des leurs, JEAN-LUC BIAMONTI, être nommé à la tête de la Société des Bains de Mer à Monaco. Intéressant car selon Wiki, cette "société" contrôle "4 palaces et hôtels haut de gamme : l'Hôtel de Paris, l'Hôtel Hermitage, Monte-Carlo Beach , Monte Carlo Bay Hotel Resort, 5 casinos dont Le Casino de Monte-Carlo qui représentent 50 % du Chiffre d'affaires de la SBM en 2010, 34 restaurants et bars dont : Le Louis XV, Le Grill, La Brasserie du Café de Paris, Le Buddha-Bar 4 spas dont Les Thermes Marins de Monte-Carlo, une salle de spectacles : La Salle des Étoiles, 12 discothèques dont les plus connues sont : Le night club Jimmy'z La Rascasse Le Buddha Bar Le Blue Gin Le château de Marchais datant du xvie siècle doté d'un domaine agricole de 2000 hectares. Domaine de Roc Agel, Plusieurs centaines d'appartements à Monaco, L’Opéra de Monte-Carlo, Monte-Carlo Beach Club, Monte-Carlo Golf Club, Monte-Carlo Country Club, 60 salles de réunions et banquets, Société monégasque de l'électricité et du gaz détient trois filiales dont elle est actionnaire à hauteur de 20 %, Société monégasque d'assainissement, Compagnie monégasque d'exploitations thermiques, Électricité de Tahiti, Nextradio TV : actionnaire très minoritaire à hauteur de 1,86 %. Cette entreprise possède de BFM TV et des publications du groupe Test et de RMC, Betclic Everest Group (actionnaire 50 %)". Intéressantes ramifications, n'est-il pas? GOLDMAN SACHS est dans BFM-TV ?? Ha ha ha...
http://www.jovanovic.com/blog.htm

et le VATICAN :


LE VATICAN TARDE À RENTRER EN GRÂCE AUPRÈS DES BANQUES ITALIENNES

Cela fait quinze jours que les paiements électroniques par carte bancaire sont bloqués au Vatican. Le directeur de l'Autorité d'information financière s'interroge.

Le blocage se poursuit. Depuis le 1er janvier, tous les paiements électroniques par carte bancaire ont été suspendus dans l'Etat du Vatican. Un ordre de la Banque d'Italie à la Deutsche Bank Italia, gestionnaire du réseau des appareils de paiement par carte, faute de disposer des "autorisations nécessaires" pour effectuer ce type d'opérations. [...]

http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20130115trib000742624/le-vatican-tarde-a-rentrer-en-grace-aupres-des-banques-italiennes.html

... C'est pourtant pas faute d'avoir "montré patte blanche :


28.12.2012 L'OSSERVATORE ROMANO LE JOURNAL DU VATICAN APPORTE SON SOUTIEN À MARIO MONTI



..... GOLDMAN SACHS se frotte les mains sur les cercueils de la GRECE, ESPAGNE, PORTUGAL, ITALIE, IRLANDE, MALTE


GOLDMAN SACHS: BÉNÉFICE PLUS QUE DOUBLÉ EN 2012, MEILLEUR QU'ATTENDU

La banque d'affaires américaine Goldman Sachs a annoncé mercredi un bénéfice plus que doublé en 2012 et triplé pour le quatrième trimestre, des résultats meilleurs que prévu grâce à un chiffre d'affaires en forte hausse, dopé par des activités en propre.[...]

http://www.boursorama.com/actualites/goldman-sachs-benefice-plus-que-double-en-2012-meilleur-qu-attendu-a004f5e7e203f341b5d9e32b0f47514e

... "dopé par des activités en propre" ... devraient dire "dopé par des activités sales"... et plus GOLDMAN SACHS s'engraisse? plus les pays meurent


Dernière édition par Joss le Sam 16 Fév 2013 - 14:06, édité 1 fois
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: GOLDMAN SACHS & JP MORGAN "La pieuvre" L'ANTÉCHRIST ?

Message par Joss le Jeu 17 Jan 2013 - 20:24

avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

LA PIEUVRE GOLDMAN SACHS ELARGIT SON POUVOIR : LA RUSSIE

Message par Joss le Mer 30 Jan 2013 - 14:10

RUSSIE

La Russie engage GOLDMAN SACHS pour améliorer son image à l'étranger

MOSCOU - La Russie a engagé la banque américaine Goldman Sachs pour l'aider à améliorer son image auprès des investisseurs étrangers et des agences de notation, rapporte mardi le quotidien russe Vedomosti.

La banque d'affaires a signé un protocole d'accord avec le ministère du Développement économique et le Fonds russe pour les investissements directs, a confirmé à l'AFP une porte-parole de Goldman Sachs, qui n'a pas voulu donner plus de détails.

La banque va se charger de la communication avec les investisseurs, et participera aux présentations et aux tournées à l'étranger, explique Vedomosti, citant le vice-ministre du Développement économique Sergueï Beliakov.

Ce dernier a assuré que Moscou poursuivait par ailleurs ses efforts pour améliorer son climat d'investissement. Mais pour l'instant, nous n'informons pas assez efficacement les investisseurs de nos actions, a-t-il déclaré, estimant que les progrès du pays n'étaient pas assez mis en valeur.

La Russie, qui préside cette année le G20, peine toujours à convaincre les experts, malgré de bons résultats macro-économiques.

Le Premier ministre Dmitri Medvedev s'est efforcé de promouvoir la Russie la semaine dernière au Forum économique mondial de Davos (Suisse), soulignant que le pays avait connu en 2012 une croissance de son produit intérieur brut (PIB) de 3,5%.

La dette russe s'élève à environ 11% de son PIB, un chiffre dérisoire par rapport à la plupart des pays occidentaux.

Pourtant, la Russie est notée BBB par Standard and Poor's et Fitch, et Baa1 par Moody's, ce qui signifie qu'elle est considérée comme un émetteur de qualité moyenne.

Pour de voir sa note relevée, le pays doit sérieusement réformer son économie, selon les agences de notations.

Selon Charles Seville, de Fitch, cité par Vedomosti, Moscou doit ainsi se défaire de sa dépendance extrême aux hydrocarbures, réduire son inflation, augmenter sa productivité et poursuivre la privatisation de ses actifs.

GOLDMAN SACHS GROUP
(©AFP / 29 janvier 2013 09h20)
http://www.romandie.com/news/n/_La_Russie_engage_Goldman_Sachs_pour_ameliorer_son_image_a_l_etranger_RP_290120131024-27-313286.asp


Dernière édition par Joss le Sam 2 Fév 2013 - 12:29, édité 1 fois
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

GOLDMAN SACHS CONSEILLE A LA FRANCE DE BAISSER LES SALAIRES

Message par Joss le Mer 30 Jan 2013 - 14:20

FRANCE

GOLDMAN SACHS CONSEILLE A LA FRANCE DE BAISSER LES SALAIRES DE 30%


Tout juste lauréate du «prix de la honte» 2013, décerné par Greenpeace Suisse, la banque américaine Goldman Sachs a jugé bon de donner des «conseils» à la France pour enrailler la crise Notamment baisser tous les salaires de l'Hexagone de 30%. Une «solution» qui ne fait pas l'unanimité.

Interviewé vendredi par le Huffington Post, l'économiste en chef de la banque, Huw Pill, a généreusement confié son analyse de la situation française. Le «Monsieur Europe» de la banque internationale d'investissement s'est ainsi penché sur son «manque de compétitivité» et nombre de «déséquilibres dans ses comptes». Interrogé sur un solution miracle à proposer au président de la République François Hollande, l'expert assure qu'«il faudrait s’appuyer sur une baisse des salaires générale, afin de regagner de la compétitivité. On estime que la France devrait réduire sa moyenne salariale d’environ un tiers…» Soit 33% de moins en moyenne. Mais c'est «politiquement impossible à imposer», convient-il.

Un secteur public trop important

Autre problème «chronique» de la France selon le cadre de cette grande banque surnommée «le diable de la finance», «un secteur public bien trop important». Ainsi, «il faudrait déplacer l’emprise de l’Etat vers le secteur privé», poursuit Huw Pill. D'ailleurs, toute «la zone euro a surtout besoin de réduire sa dette publique». Et l'expert de vouloir rassurer : «si on la compare à la Grèce, la France a tout pour elle. Mieux placée géographiquement, plus importante économiquement…» Il lui suffit donc de «pratiquer des ajustements d’elle-même». L'expert est en outre confiant sur l'avenir de la France qui «aura entrepris ces changements d’ici trois à cinq ans. Elle devrait donc prendre la bonne direction, qui rendra la zone euro plus puissante et plus résistante».

En recevant le «prix de la honte», symbole des mauvaises pratiques de la finance, Goldman Sachs a reçu une volée de bois vert. Selon Michael Baumgartner, membre du jury, la banque est «l'un des principaux gagnants de la crise financière». Elle «occupe une place prépondérante dans le casino des matières premières [...] Elle a commencé à déstabiliser les prix, et si les prix des denrées alimentaires battent à nouveau tous les records, comme en 2008, de millions de personnes vont tomber dans la famine et la misère».

En janvier 2011, la
banque d'affaires américaine annonçait que le salaire annuel de son PDG
Lloyd Blankfein était augmenté de 600 000 dollars à... deux millions de
dollars
. Et ce, malgré le recul de 37% du chiffre d'affaires de la banque. La banque Goldman Sachs avait en effet été l'une de celle touchée par la crise de 2008 : elle avait du coup bénéficié de plusieurs milliards de dollars d'aides de la part du Trésor américain.

http://www.leparisien.fr/economie/goldman-sachs-conseille-a-la-france-de-baisser-les-salaires-de-30-30-01-2013-2525317.php
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: GOLDMAN SACHS & JP MORGAN "La pieuvre" L'ANTÉCHRIST ?

Message par giorgino le Ven 8 Fév 2013 - 12:28

Bonjour après une si longue absence : je te conseille de cliquer sur : Pierrer Hillard , Pierre Jovanovic , Alain Soral . Regarde leur video . Il est clair que le G .S est diabolique dans tous les sens du terme .

giorgino
Installé
Installé

Nombre de messages : 164
Date d'inscription : 14/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GOLDMAN SACHS & JP MORGAN "La pieuvre" L'ANTÉCHRIST ?

Message par Joss le Ven 8 Fév 2013 - 12:48

... Je connais JOVANOVIC.... Il m'avait écrit pour me demander de participer à la rédaction d'un livre
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

"Je ne suis qu'un banquier faisant le travail de Dieu"

Message par Joss le Sam 27 Avr 2013 - 13:41

Pourquoi la conférence de Nicolas Sarkozy à la Goldman Sachs n’est pas innocente…

21 avril 2013

Le 3 juin, Nicolas Sarkozy se rendra à Londres et participera à une conférence organisée par la Goldman Sachs, pour la modique somme de 100.000€. Qu’est-ce que la Goldman Sachs ?

GoldmanSachs-1Souvenez-nous, Lloyd Blankfein, le PDG de la Goldman Sachs avait déclaré qu’il fallait soutenir les revendications des lobbys LGBT au prétexte que c’était un « bon business » :

«Les firmes américaines savent depuis longtemps que l’égalité est simplement du bon business et que c’est la chose à faire».

Patrice De Plunkett, journaliste et chroniqueur catholique, écrivait le 29 mars 2013 : « C’est l’argent libéral qui veut le mariage gay ! Et pas n’importe quel argent : Goldman Sachs ! La mégabanque prédatrice jette son poids dans la balance auprès de la Cour suprême des USA« .

Que personne ne s’illusionne donc. Si Nicolas Sarkozy revenait au pouvoir en 2017… il n’abrogera pas la loi Taubira. Il aime trop l’argent pour se priver d’un tel business !

Paul OHLOTT
http://actualitechretienne.wordpress.com/2013/04/21/pourquoi-la-conference-de-nicolas-sarkozy-a-la-goldman-sachs-nest-pas-innocente/

"Je ne suis qu'un banquier faisant le travail de Dieu" :

même s'il s'agissait d'une plaisanterie, la remarque du PDG de Goldman Lloyd Blankfein en plein débat sur la moralité du capitalisme financier et sur l'avidité présumée des banquiers d'affaires confirme cette arrogance de premier de la classe.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/05/11/goldman-sachs-enquete-sur-une-societe-secrete_1698970_3234.htm
l
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: GOLDMAN SACHS & JP MORGAN "La pieuvre" L'ANTÉCHRIST ?

Message par giorgino le Sam 27 Avr 2013 - 20:07

Joss a écrit:... Je connais JOVANOVIC.... Il m'avait écrit pour me demander de participer à la rédaction d'un livre
Bonsoir à toi ,
Mais il n' y a pas que Jovanovic ! Pierre Hillard , Alain Soral évoquent largement le sujet . Tous , assumeraient la qualificatif de diabolique concernant l' époque moderne . Les dysfonctionnements ahurissants du monde actuel évoquent effectivement une barque en péril par mer mauvaise . Mon opinion est que grâce à la providence , certains s' en sortiront , mais les sociétés occidentales , non .

giorgino
Installé
Installé

Nombre de messages : 164
Date d'inscription : 14/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

ENDEMOL,TF1,FRANCE TELEVISIONS,M6,DIRECT 8,W9,NRJ 12

Message par Joss le Ven 24 Mai 2013 - 8:05



APPARTIENNENT A GOLDMAN SACHS : ENDEMOL,TF1,FRANCE TELEVISIONS,M6,DIRECT 8,W9,NRJ 12

Endemol France est le premier producteur français de programmes pour la télévision et les nouveaux medias (plus de 800 heures de programmes produites chaque année).

Nous créons et développons des formats originaux pour tous les diffuseurs, les grandes chaînes hertziennes (TF1, France Télévisions, M6), ainsi que les chaînes de la TNT (Direct 8, W9, NRJ 12), du câble et du satellite dans les genres suivants

- Télé-réalité (Secret Story, L’Amour est aveugle, Star Academy) ;
- Divertissement (Les Enfants de la Télé, Les 100 plus grands, Les 30 Histoires, Miss France, Wipe Out) ;
- Jeux (12 Coups de Midi, Attention à la marche, Au pied du mur, Money Drop, La Roue de la fortune, A Prendre ou à Laisser, Fasila Chanter) ;
- Docu-réalité (Patron incognito, On a échangé nos mamans, Les parents les plus stricts du monde, Maman cherche l’amour, Zéro de conduite) ;
- Nouveaux médias (Les Dessous de Noëlle, Surfcamp, Jamais sans mon répertoire, Monique’s trip, Petits cadeaux entre amis, Nikon Exper1ence) ;
- Fiction (Kanak, l’histoire oubliée, Le pouvoir ne se partage pas, Il était une fois peut-être pas, 100 pages blanches, Victor Sauvage, Empreintes, Arbre de mai).

Nos programmes phares qui remportent de grands succès d’audience, constituent des marques fortes, socles de la notoriété du groupe.

A côté des programmes de flux et des grands évènements, Endemol France diversifie son activité dans la fiction à travers sa filiale Endemol Fiction, les magazines et les documentaires.

Chaque jour, une équipe d’une dizaine de collaborateurs dédiée à la création et au développement, réfléchit, teste et crée des formats originaux, qui sont la propriété exclusive d’Endemol France.

Les équipes d’Endemol France disposent d’un savoir-faire unique dans la production de tous les formats de programmes, et plus particulièrement dans les grands évènements. En 2007, elles ont été sollicitées par Karoui Karoui pour apporter leur expertise au programme tunisien Star Academy.

Endemol France exploite ses formats sur tous les supports de diffusion et toutes les plateformes de communication accessibles aujourd’hui : le Web, la téléphonie mobile et la télévision.

Le département Nouveaux médias fort d’une dizaine de collaborateurs, experts reconnus dans ce domaine, développe des concepts adaptés aux nouveaux supports de diffusion (Web, mobile) en partenariat avec des marques annonceurs.

Endemol France est la filiale française d’Endemol, filiale de Goldman Sachs Capital Partners, Mediaset, Telecinco et Cyrte Investments, leader mondial des programmes de télévision, présent dans 26 pays.


Endemol France est membre du Syndicat des Producteurs et Créateurs d’Emissions de Télévision (SPECT).

D’un point de vue social, la convention collective qui s’applique au sein du groupe Endemol France est celle de l’audiovisuel à travers l’USPA (Union Syndicale de la Production Audiovisuelle).

Endemol.fr
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

JP MORGAN RÉCLAME DES RÉGIMES AUTORITAIRES EN EUROPE

Message par Joss le Mar 25 Juin 2013 - 8:06

JP MORGAN RÉCLAME DES RÉGIMES AUTORITAIRES EN EUROPE

Dans un document publié à la fin du mois de mai, le géant des banques d’investissement américain JPMorgan Chase réclame l’abrogation des constitutions démocratiques bourgeoises établies après la Seconde Guerre mondiale dans une série de pays européens et la mise en place de régimes autoritaires.

Le document de 16 pages a été réalisé par le groupe Europe Economic Research de JPMorgan et est intitulé « L’ajustement de la zone euro – bilan à mi-parcours. » Le document commence par faire remarquer que la crise de la zone euro a deux dimensions.

Pour commencer, il affirme que des mesures financières sont nécessaires pour garantir que les principales institutions d’investissement comme JPMorgan puissent continuer à engranger d’énormes bénéfices de leurs activités spéculatives en Europe. Ensuite, les auteurs soutiennent qu’il est nécessaire d’imposer des « réformes politiques » destinées à supprimer l’opposition aux mesures d’austérité massivement impopulaires qui sont appliquées au nom des banques.

Le rapport exprime sa satisfaction vis à vis de l’application par l’Union européenne d’un certain nombre de mécanismes financiers visant à garantir les intérêts bancaires. A cet égard, l’étude souligne que la réforme de la zone euro en est pratiquement à mi-chemin. Mais le rapport réclame aussi davantage d’action de la part de la Banque centrale européenne (BCE).

Depuis l’éruption de la crise financière mondiale de 2008, la BCE débloque des milliers de milliards d’euros en faveur des banques pour leur permettre d’effacer leurs créances douteuses et de redémarrer une nouvelle série de spéculations. En dépit d’une pression grandissante venant des marchés financiers, le chef de la BCE, Mario Draghi a déclaré l’été dernier qu’il ferait le nécessaire pour consolider les banques.

En ce qui concerne les analystes de JPMorgan, ceci n’est cependant pas suffisant. Ils exigent de la part de la BCE une « réponse plus spectaculaire » à la crise.

Les critiques les plus dures du document sont cependant formulées à l’égard des gouvernements nationaux qui ont mis bien trop de temps à appliquer le genre de mesures autoritaires nécessaires à l’imposition de l’austérité. Le processus d’une telle « réforme politique » précise l’étude, a « même à peine commencé. »

Vers la fin du document, les auteurs expliquent ce qu’ils entendent par « réforme politique. » Ils écrivent : « Au début de la crise l’on avait pensé que ces problèmes nationaux hérités du passé étaient en grande partie d’ordre économique, » mais « il est devenu manifeste qu’il y a des problèmes politiques profondément enracinés dans la périphérie qui, à notre avis, doivent être changés si l’Union monétaire européenne (UME) est censée fonctionner à long terme. »

Le document détaille ensuite les problèmes existant dans les systèmes politiques des pays de la périphérie de l’Union européenne – la Grèce, l’Espagne, le Portugal et l’Italie – qui sont au centre de la crise de l’endettement en Europe.

Les auteurs écrivent: « Les systèmes politiques de la périphérie ont été établis après une dictature et ont été définis par cette expérience-là. Les constitutions ont tendance à montrer une forte influence socialiste, reflétant la force politique que les partis de gauche ont acquise après la défaite du fascisme. »

« Les systèmes politiques autour de la périphérie affichent de manière typique les caractéristiques suivantes : des dirigeants faibles ; des Etats centraux faibles par rapport aux régions ; une protection constitutionnelle des droits des travailleurs ; des systèmes recherchant le consensus et qui encouragent le clientélisme politique ; et le droit de protester si des modifications peu appréciées sont apportées au statu quo politique. Les lacunes de cet héritage politique ont été révélées par la crise. »

Quelles que soient les inexactitudes historiques contenues dans leur analyse, il ne peut y avoir l’ombre d’un doute que les auteurs du rapport de JPMorgan plaident pour que les gouvernements adoptent des pouvoirs de type dictatorial afin de mener à bien le processus de contre-révolution sociale qui est déjà bien avancé à travers toute l’Europe.

En réalité, il n’y avait rien de véritablement socialiste dans les constitutions établies durant la période d’après-guerre partout en Europe. De telles constitutions visaient à garantir le régime bourgeois dans une situation où le système capitaliste et ses agents politiques avaient été totalement compromis par les crimes des régimes fascistes et dictatoriaux.

Les constitutions des Etats européens, y compris celles de l’Italie, de l’Espagne, de la Grèce et du Portugal, ont été élaborées et appliquées en collaboration avec les partis socialistes et communistes des pays respectifs et qui ont joué le rôle clé dans la démobilisation de la classe ouvrière pour permettre à la bourgeoisie de maintenir son régime.

Dans le même temps cependant les classes dirigeantes discréditées de l’Europe étaient parfaitement conscientes que la Révolution russe demeurait une inspiration pour de nombreux travailleurs. Elles se sont senties obligées de faire une série de concessions à la classe ouvrière dans le but d’empêcher une révolution – sous la forme précisément de protections sociales et constitutionnelles, dont le droit de manifester, ce que JPMorgan aimerait à présent voir aboli.

Dans une certaine mesure, les critiques de la banque à l’égard du manque d’autoritarisme des gouvernements européens sonnent creux. Partout en Europe, les gouvernements ont à maintes reprises recouru ces dernières années à des mesures d’Etat policier pour réprimer l’opposition à l’encontre de leur politique.

En France, en Espagne et en Grèce, des décrets d’urgence et l’armée ont été utilisés pour briser des grèves. La constitution adoptée en Grèce en 1975, après la chute de la dictature des colonels, n’a pas empêché le gouvernement grec de licencier en masse des fonctionnaires. Et dans un certain nombre de pays européens, les partis dirigeants sont en train d’encourager le développement de partis néofascistes tel le mouvement Aube dorée en Grèce.

Toutefois, pour JPMorgan cela ne suffit pas. Afin d’éviter une révolution sociale dans la période à venir, ses analystes préviennent qu’il est indispensable que les gouvernements capitalistes partout en Europe se préparent aussi vite que possible à mettre en place des formes de régime dictatoriales.

A la fin du document, les auteurs avancent une série de scénarios qui, selon eux, pourraient découler de l’échec des gouvernements européens à ériger des systèmes autoritaires.

Ces variantes comprennent : « 1) l’effondrement de plusieurs gouvernements favorables aux réformes en Europe méridionale, 2) un effondrement du soutien à l’euro ou à l’UE, 3) une victoire électorale incontestée de partis anti-européens radicaux quelque part dans la région, ou 4) l’ingouvernabilité de fait de certains Etats membres une fois que les coûts sociaux (notamment le chômage) dépasseront un certain seuil. »

C’est la voix authentique du capital financier qui parle. Il faut rappeler que JPMorgan est profondément impliqué dans les opérations spéculatives qui ont dévasté la vie de centaines de millions de travailleurs partout dans le monde. En mars de cette année, une commission du sénat américain a rendu public un rapport de 300 pages documentant les pratiques criminelles et la fraude réalisées par JPMorgan, la plus grande banque des Etats-Unis et le plus grand agent de produits dérivés du monde. En dépit des révélations détaillées dans le rapport, aucune action ne sera prise à l’encontre du PDG de la banque, Jamie Dimon, qui jouit de la confiance personnelle du président américain.

Cette même banque se permet à présent de faire la leçon aux gouvernements. Soixante-dix ans après la prise de pouvoir par Hitler et les nazis en Allemagne, dont les conséquences furent catastrophiques pour l’Europe et le monde, JPMorgan est le premier à réclamer des mesures autoritaires pour réprimer la classe ouvrière et éradiquer ses acquis sociaux.
http://fortune.fdesouche.com/308887-jpmorgan-reclame-des-regimes-autoritaires-en-europe#more-308887


avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: GOLDMAN SACHS & JP MORGAN "La pieuvre" L'ANTÉCHRIST ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum