MARTHE ET MARIE

CAMBODGE/VIETNAM : ALERTE OMS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CAMBODGE/VIETNAM : ALERTE OMS

Message par Joss le Dim 8 Juil 2012 - 19:56

La maladie mystérieuse du Cambodge inquiète les Philippines
8 juillet 2012

Les autorités philippines sont mobilisées alors que l’OMS a émis une alerte au niveau mondial concernant la maladie non-diagnostiquée tueuse d’enfants au Cambodge.

A la demande du ministère de la Santé philippin, les aéroports internationaux doivent intensifier leurs procédures de dépistage de tous voyageurs entrant dans le pays et susceptibles de porter les germes de la mystérieuse maladie qui a tué 60 enfants au Cambodge. Le Bureau philippin des quarantaines est ainsi placé en état de vigilance maximum selon le site Examiner.com. Le ministère de la Santé du pays recommande d’annuler les voyages vers le royaume cambodgien qui ne sont pas nécessaires, a rapporté le 7 juillet le site d’information GMA News. L’évolution de la maladie qui a tué une soixantaine d’enfants au Cambodge depuis trois mois, âgés en majorité de moins de trois ans, est donc suivie de près par les autorités sanitaires des Philippines. Cette mesure a été prise bien qu’aucun cas de la maladie n’ait été pour l’instant rapporté hors du Cambodge et que celle-ci ne semble pas être contagieuse.

Cette décision du gouvernement philippin fait suite à une « Alerte et action » au niveau mondial (GAR) émise par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) le 6 juillet, qui stipule que « tous les pays doivent être en mesure de détecter les menaces que représentent les maladies à tendance épidémique et d’y apporter une réponse appropriée sans délai ». Dans un communiqué, l’OMS indique que les conclusions préliminaires de l’enquête en cours avec les autorités cambodgiennes font état de 74 cas hospitalisés du mois d’avril au 5 juillet. « Parmi ceux-ci, 57 cas (incluant 56 décès) présentaient des symptômes communs de fièvre et de signes respiratoires et neurologiques. Malgré tous les efforts entrepris, beaucoup de ces enfants sont morts dans les 24 heures qui ont suivi leur admission », précise le communiqué.

Les échantillons testés à l’Institut Pasteur du Cambodge se sont révélés négatifs au H5N1 et à d’autres virus de grippes virulentes tels que le SARS ou le Nipah. D’autres maladies qui sévissent dans le royaume sont également examinées à la loupe, comme la fièvre dengue, la maladie infectieuse pieds-mains-bouche (fièvre aphteuse) et le chikungunya. Selon l’OMS, il pourrait s’agir d’une combinaison de différentes maladies avec les mêmes signes cliniques, mais causée par différents pathogènes, ou de quelque chose de nouveau. Les voyageurs se rendant au Cambodge sont invités à consulter un médecin s’ils développent des symptômes respiratoires, et les parents sont appelés à emmener leurs enfants à l’hôpital en cas de maladie inhabituelle et à encourager les bonnes pratiques hygiéniques chez les enfants comme le lavage des mains.
http://asie-info.fr/2012/07/08/la-maladie-mysterieuse-du-cambodge-inquiete-les-philippines-56395.html



Une maladie bénigne devient mortelle au Vietnam
8 avril 2012

L’Organisation Mondiale de la Santé alerte sur une pathologie touchant les enfants de moins de cinq ans, et pouvant leur être fatale.

Les symptômes sont en apparence bénins : des ampoules aux mains et aux pieds, une infection à la langue… En Occident, ce type de petits « bobos » ne prête généralement pas à conséquence. Au Vietnam, au contraire, les choses prennent une toute autre tournure au point d’inquiéter les autorités sanitaires. Depuis quelques années, des Vietnamiens de moins de cinq ans sont touchés par ce que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) appelle la Hand Foot Mouth Desease (HFMD). Le manque d’hygiène est responsable de sa propagation.

Une variante de cette infection virale, la EV71, apparue l’an passé, a causé plusieurs décès en Asie, et particulièrement au Vietnam. Selon les statistiques de l’OMS, communiquées par l’agence de presse onusienne Irin dans un rapport rendu public jeudi 5 avril, 110 000 Vietnamiens, habitant principalement dans le sud du pays, ont été infectés, et 169 décès ont été recensés pour la seule année 2011. Les pics de maladie sont constatés en avril-mai et en septembre-octobre.

Depuis le début de l’année, 16 enfants sont déjà morts de cette maladie, et 21000 autres touchés. La HFMD devient un problème de santé public au Vietnam, d’autant qu’il n’existe aucun traitement spécifique pour la soigner. En Asie du sud-est, la Malaisie, Singapour, et la Thaïlande sont aussi touchés par ce problème.
http://asie-info.fr/2012/04/08/une-maladie-benigne-devient-mortelle-au-vietnam-52087.html
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum