MARTHE ET MARIE

ALLEMAGNE

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ALLEMAGNE

Message par Joss le Mar 3 Juil 2012 - 7:10


FLASH : Coup de théâtre en Allemagne

Le sommet de Bruxelles : Les grands gagnants du sommet européen de vendredi à Bruxelles semblent être l'Italie, l'Espagne et la France, qui donnent l'impression d'avoir réussi à arracher des concessions clés à la chancelière allemande, Angela Merkel, tandis que celle-ci a laissé transparaître une souplesse d'esprit inhabituelle ???

Ne vous réjouissez pas trop vite et lisez la suite :

http://www.crashdebug.fr/index.php/international/5017-flash-coup-de-theatre-en-allemagne


Dernière édition par Joss le Mar 13 Aoû 2013 - 11:56, édité 1 fois

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10479
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALLEMAGNE

Message par gerardh le Mar 3 Juil 2012 - 10:52

_______

Bonjour,

Tous les allemands n'ont pas encore compris qu'en droit, la législation communautaire primait sur les législations nationales.



_____________

gerardh
Installé
Installé

Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 07/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALLEMAGNE

Message par Joss le Jeu 5 Juil 2012 - 7:30



Les policiers Allemands défilent avec les citoyens contre la banque centrale européennes (Rothschild). Bravo les allemands Quand verrons-nous cela en France ?





_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10479
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALLEMAGNE

Message par Joss le Jeu 5 Juil 2012 - 10:16

LA COUR DE KARLSRUHE EXAMINERA LE 10 JUILLET LES PLAINTES VISANT LE MES

KARLSRUHE, Allemagne, 2 juillet (Reuters) - La Cour constitutionnelle allemande a annoncé lundi qu'elle examinerait le 10 juillet les plaintes déposées contre le Mécanisme européen de stabilité financière (MES), le fonds d'urgence permanent de la zone euro.

Approuvé vendredi par les deux chambres du Parlement allemand à une large majorité, le MES doit normalement entrer en vigueur le 9 juillet, soit à la veille de l'audience prévue par le tribunal de Karlsruhe.

Après le vote des assemblées, plusieurs détracteurs du MES, parmi lesquels le parti d'opposition de gauche Die Linke et le député CSU Peter Gauweiler, ont déposé des recours auprès de la plus haute instance juridique du pays.

Le président Joachim Gauck a indiqué qu'il ne ratifierait pas le MES avant que la Cour de Karlsruhe n'ait donné son aval.

Réunis en sommet jeudi et vendredi à Bruxelles, les dirigeants européens se sont mis d'accord pour pouvoir utiliser les fonds européens de sauvetage afin de stabiliser les marchés obligataires sans mesures d'austérité supplémentaires.

Ils ont également décidé de recapitaliser directement les banques sans accroître les déficits des Etats. (Sarah Marsh, Juliette Rabat pour le service français, édité par Gilles Trequesser)
Source : Reuters

QU'EST-CE QUE LE MES ?



PIB ALLEMAGNE

En revanche la dette publique allemande va continuer à dépasser largement le plafond fixé par Bruxelles : elle devrait s'établir à 83,5% du PIB cette année, pronostique le ministère, contre 81,2% en 2011. La limite européenne est fixée à 60% [90% pour la FRANCE].
http://www.romandie.com/news/n/_L_Allemagne_abaisse_sa_prevision_de_deficit_public_a_05_pour_201237040720121708.asp?

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10479
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALLEMAGNE

Message par Joss le Dim 8 Juil 2012 - 17:13

"EINE GROSSE SYSTEMISCHE KRISE"

Le Conseil Consultatif du gouvernement fédéral allemand a publié vendredi son avis sans prendre des gants et en oubliant la langue de bois.

"l'Union monétaire Européenne fait face à une crise systémique, qui menace la survie de la monnaie commune et la stabilité économique de l'Allemagne"...

"Les conditions qui sont prévues pour une attribution directe d'une subvention du Mécanisme Européen de Stabilité (MES) pour les banques ne seront pas atteints dans un avenir prévisible..."

"La solution de la crise aiguë ne doit pas conduire à une introduction hâtive d'une union bancaire."

Avant même que le Conseil Constitutionnel de Karlsruhe n'émette un avis sur le MES, les 5 experts économiques qui conseillent le gouvernement allemand font un tir de barrage à la fois contre les espoirs fallacieux sur le MES et sur cette "Union Bancaire" (solidaire et fraternelle) voulue par Von Rompouille, pour l'Union des Républiques Socialistes Soviétiques Européennes.

Lundi, une réunion des Ministres des Finances de la zone Euro est prévue à Bruxelles, théoriquement pour parler des problèmes non résolus de la Grèce, de l'aide à Chypre et du sauvetage des Banques espagnoles... et peut être aussi de l'Italie ? Cette dernière a annoncé une aggravation du recul du PIB passant de -1,5 à -2% cette année.

No ? Si !

"2012 sera une année négative, mais SI la situation ne s'aggrave pas, SI les taux d'emprunt baissent, SI la solution de la crise est assumée à un niveau européen, nous pourrions voir le bout du tunnel d'ici la fin de l'année"

a déclaré le gouverneur de la Banque Centrale italienne, Ignacio Visco.

Si, Si, Monsieur Visco, avec des "Si", on dit qu'on peut mettre Paris en bouteilles.

Et pendant ce temps, un désaccord politique pourrait mettre le Japon en cessation de paiement.

Crise systémique ? Non ? Si Si Si

http://liesidotorg.wordpress.com/2012/07/08/eine-systemische-krise/

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10479
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALLEMAGNE

Message par Joss le Lun 16 Juil 2012 - 16:21

Récemment, le ministre des Finances allemands avait fait pression sur les juges de la Cour constitutionnelle de Karlsruhe, lesquels viennent tout juste de commencer l’examen des plaintes déposées contre le MES.

Plusieurs politiciens allemands ont mis en cause la responsabilité des juges. Du point de vue du ministre des Finances allemand, les juges n’étaient pas conscients du danger de leur “attente”… susceptible “d’entraîner une considérable perte de confiance dans la capacité de la zone euro à prendre les décisions nécessaires dans un délai approprié”.

Finalement les juges allemands viennent d’annoncer qu’il faudra attendre leur décision pour le 12 septembre 2012…


Dernière édition par Joss le Mar 2 Oct 2012 - 18:44, édité 2 fois

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10479
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

RIEN NE VA PLUS EN ALLEMAGNE...

Message par Joss le Mar 2 Oct 2012 - 18:37

RIEN NE VA PLUS EN ALLEMAGNE...

"Le géant Neckermann, l'équivalent allemand de La Redoute est mort. 2.000 personnes à la rue, même le premier de la classe a les 2 pieds dans la crise, lire ici. Ensuite, la plus grande pharmacie en ligne (1 millions de clients), est en banqueroute. Et oui, les médicaments étants peu remboursés et très chers ici, les gens achetaient sur internet, mais la santé en RFA, même low cost, est maintenant trop chère, 342 emplois en moins, lire ici Die Welt. L''entreprise de travail temporaire Personal Service Wunder est morte: 1.100 emplois disparaissent, lire Volsfreund. Les chantiers navals P S son kaputt; 2000 postes disparaissent, ici dans le Speigel. Même le milieu de la nuit est touché, le Cocoon à Frankfurt, considéré comme l'une des plus belles boîtes de nuit du monde est en redressement judiciaire et 81 postes sont en risque, lire Die Zeit ici.

Pourtant les Allemands sont les meilleurs... Ou est-ce de la propagande?

http://www.jovanovic.com/blog.htm


Dernière édition par Joss le Mar 13 Aoû 2013 - 11:59, édité 1 fois

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10479
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

PAUPERISATION DES TRAVAILLEURS ALLEMANDS

Message par Joss le Mar 13 Aoû 2013 - 11:55

EN ALLEMAGNE, LE MARCHÉ DU TRAVAIL S'AMÉRICANISE

La libéralisation du marché du travail entamée sous Schröder a entraîné la paupérisation des travailleurs allemands dont beaucoup cumulent deux emplois.

C'est un phénomène qui se confirme d'année en année : l'américanisation du marché allemand du travail. En d'autres termes, en outre-Rhin, près de 2,66 millions de personnes cumulent deux emplois afin de pouvoir boucler leurs fins de mois. Ce chiffre a augmenté de 2,3 % en un an, selon les données de l'Agence fédérale de l'emploi (BA) obtenues par la députée d'extrême gauche Sabine Zimmermann et publiées dans le quotidien Freie Presse. Près de 9,1 % de la population active dans "l'économie la plus puissante de la zone euro" travaillent ainsi pour deux employeurs différents contre 4,3 % il y a tout juste dix ans.

Ces chiffres montrent à quel point la situation des employés les moins rémunérés s'est dégradée en république fédérale lors de la dernière décennie. L'Institut allemand de recherche économique (DIW) a ainsi calculé que le salaire moyen outre-Rhin avait chuté de 4,2 % depuis 2003. Une chute à laquelle échappent les plus riches : une personne gagnant l'équivalent de 1 290 euros en l'an 2000 a ainsi perdu 242 euros de revenu mensuel dix ans plus tard, alors qu'un cadre touchant 5 368 euros a dans le même temps perçu une... augmentation de 113 euros. En 1998, la moitié la plus pauvre de la population possédait 4 % de l'ensemble des richesses détenues dans le pays contre à peine 1 % aujourd'hui.
"Mini-job" et emplois assistés

Cette dégringolade est bien plus rapide que celle enregistrée dans le reste de l'Union européenne. L'Allemagne est ainsi devenue le second pays en Europe - derrière la Lituanie - qui compte la proportion la plus importante de travailleurs pauvres. Près de 25 % de la population active, soit environ 7 millions de personnes, gagnent moins des deux tiers du salaire moyen national qui atteint 9,54 euros bruts de l'heure, selon l'Institut de recherche sur le marché du travail et les professions de Nuremberg (IAB). Dans des pays comme la Belgique, le Danemark ou la Finlande, cette proportion d'employés sous-payés ne dépasse pas 10 %. Cette étude rappelle aussi les énormes différences de revenus versés dans les différents pays de l'UE. Ainsi, au Danemark, le salaire horaire moyen s'élève à 15,80 euros alors qu'il ne dépasse pas 1,08 euro en Bulgarie.

La paupérisation des employés allemands s'explique en grande partie par la libéralisation du marché du travail entamée par le chancelier social-démocrate (SPD) Gerhard Schröder. Depuis la mise en place des lois Hartz IV, près de 5 millions de personnes tentent aujourd'hui de survivre avec un "mini-job" payé 450 euros par mois ou un emploi assisté rémunéré 1 euro de l'heure. Ces emplois, censés remettre le pied à l'étrier des chômeurs de longue durée, plongent en fait le plus souvent leurs "bénéficiaires" dans une précarité salariée de longue durée. Sur les 6,1 millions de personnes qui touchent les subventions liées à Hartz IV, près de 2 millions deviennent en conséquence "presque totalement dépendantes des aides sociales versées par le gouvernement ", condamne la confédération syndicale DGB. Le "modèle allemand" ne manque pas de failles...

http://www.lepoint.fr/economie/en-allemagne-le-marche-du-travail-s-americanise-12-08-2013-1713451_28.php?google_editors_picks=true&google_editors_picks=true

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10479
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

L’ÉNORME DETTE CACHÉE DE L’ALLEMAGNE

Message par Joss le Mar 29 Oct 2013 - 20:52

LES ÉCONOMISTES SABRENT LEUR PRÉVISION DE CROISSANCE 2013

17 OCTOBRE 2010 ROMANDIE.COM

Berlin (awp/afp) - Les principaux instituts économiques allemands ont divisé par deux jeudi leur prévision de croissance 2013 pour la première économie européenne, qui peut toutefois compter sur sa demande intérieure pour rebondir en 2014.

Pour l'année 2013, ces quatre instituts, de courants de pensée économique différents, comptent désormais sur une maigre croissance de 0,4%, contre 0,8% pronostiqué encore en avril. La prévision pour 2014 passe à +1,8%, contre +1,9% auparavant.

"L'économie allemande est face à une reprise, portée par la demande intérieure", expliquent dans un communiqué les instituts Ifo à Munich, DIW à Berlin, IW à Halle et RWI à Essen.

Ces instituts mettent ainsi en ligne leurs prévisions de croissance avec celles du gouvernement (+0,5% pour 2013 et +1,6% pour 2014) et celles du Fonds monétaire international (FMI), qui ont été établies il y a quelques jours à +0,5% pour 2013 et +1,5% pour 2014.

S'ils sont donc un tout petit peu plus pessimistes que les autres pour l'année qui s'achève, les instituts comptent en revanche sur un rebond plus marqué en 2014.

"L'environnement économique mondial qui s'améliore et une moindre insécurité stimulent les investissements", tandis que parallèlement "la consommation privée profite de perspectives d'emploi et de revenu favorables", expliquent-ils.

Avec le ralentissement de l'économie mondiale et les difficultés de ses voisins européens, ses premiers clients, l'Allemagne s'est progressivement détachée d'un modèle économique où les exportations étaient son principal moteur pour davantage compter sur son marché intérieur.

Rattrapée par ricochet par la crise de la zone euro, la croissance allemande était tombée en 2012 à 0,7%, après 3,3% en 2011. Le pays a échappé de justesse à toute période de récession.

La reprise escomptée pour 2014 ne devrait pas pour autant faire ressurgir un danger d'inflation, puisque les instituts tablent sur une modération de la hausse des prix à 1,6% en 2013, avant une remontée à 1,9% l'année suivante, ce qui reste toutefois en dessous du seuil des 2% considéré comme la limite de l'acceptable.

Le taux de chômage devrait peu évoluer, à 6,9% en 2013 contre 6,8% en 2012, un niveau que le pays devrait retrouver dès 2014.

En ce qui concerne les finances publiques du pays, l'Allemagne, chantre de la discipline budgétaire, devrait rester bon élève en la matière, en inscrivant un petit excédent budgétaire sur l'année.

afp/al

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10479
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

SALARIÉS À 5 EUROS DANS LES ABATTOIRS ALLEMANDS

Message par Joss le Ven 13 Déc 2013 - 21:52

SALARIÉS À 5 EUROS DANS LES ABATTOIRS ALLEMANDS

6 DÉCEMBRE 2013 EUROPEINFO

Salaires horaires à cinq euros et absence de protection sociale sont le revers des records d'exportations allemandes. Dans la filière viande, un nombre croissant de salariés détachés subissent les abus de la sous-traitance. Le Smic promis par Angela Merkel changera-t-il la donne?

En Allemagne, l'emploi de plus en plus important et parfois abusif de 
salariés détachés fait polémique. Depuis un an, les affaires se multiplient sur le sujet.

Le licenciement de douze salariés en CDI aux abattoirs de Gausepohl en Basse-Saxe et leur remplacement par des salariés détachés est un des derniers exemples en date.

Envoyés par l'entreprise polonaise Firma Europol, ces derniers devaient faire baisser les coûts de près de 30%. Scandale dans le secteur: les salariés allemands ont saisi les prud'hommes d'Osnabrück. Une décision devrait être rendue en 2014. Dans le même temps, 
la chaîne de télévision publique régionale NDR révélait les conditions de travail déplorables de ces salariés "loués" dans les abattoirs allemands avec la diffusion de deux documentaires chocs.

Caméra cachée au poing, les journalistes ont démontré que certains de ces employés détachés, le plus souvent polonais et roumains, gagnent moins de 5 euros de l'heure pour des journées de travail dépassant 12 heures, ne bénéficient d'aucune protection sociale et vivent dans des conditions déplorables, le plus souvent entassés dans des logements minuscules fournis par leur direction pour plusieurs centaines d'euros.

       Ils nous font travailler à deux heures du matin, pendant trois heures, avant de nous renvoyer à la maison. C'est un système inhumain",

explique
dans le documentaire une salariée roumaine qui a perdu son travail après avoir dénoncé ses conditions de travail.

Polémique sur le salaire minimum

Huit régions allemandes ont lancé un service téléphonique d'aide et de soutien aux salariés détachés afin de leur faire connaître leurs droits mais, à voir les abus récemment révélés, cela ne suffit pas. Les syndicats demandent depuis des mois davantage de contrôle de la part de l'Etat et surtout l'introduction d'un salaire minimum, seul capable selon eux de régler le problème. En septembre, les quatre géants de la filière viande en Allemagne -Danish Crown, Tönnies, Vion et Westfleisch - ont donné leur accord à une telle mesure et à une réglementation renforcée du secteur.

La promesse devrait être tenue puisque
la chancelière Angela Merkel a approuvé l'idée de mettre en place un salaire minimum généralisé de 850 l'heure dès 2015.

Mesure incontournable pour le parti social-démocrate (voir :
les négociations actuelles pour la formation du gouvernement), le Smic, depuis longtemps réclamé, semble désormais acquis. Angela Merkel s'y est résolue officiellement fin novembre. Des dérogations ont déjà été accordées pour certaines filières, qui devront néanmoins se soustraire au régime général dès 2017.

Sans surprise, l'annonce divise profondément le secteur de la viande. Pour le patron des abattoirs Gausepohl, ceci est une "erreur qui va mettre au chômage de nombreux salariés" tandis que pour Bernhard Hemsing, du syndicat NGG, "l'introduction d'un salaire minimum va limiter la concurrence par le salaire".

La Basse-Saxe, bourrelet de l'Allemagne

En Allemagne, les syndicats et certains élus locaux dénoncent depuis longtemps le recours croissant à ces salariés sous-payés, le dumping social engendré par cette pratique et les abus de type mafieux qui découlent de la multiplication des sous-traitants impliqués. Mais cela n'a jusqu'à présent rien changé au fonctionnement de la très puissante filière viande allemande, championne européenne en terme d'exportations.

Ainsi la Basse-Saxe située au Nord Ouest de l'Allemagne est devenue la "ceinture de graisse de l'Allemagne", mais à quel prix? En juin, Olaf Lies, le ministre de l'économie de cette région, comparait la situation à du "trafic d'être humain et à de l'esclavage moderne".

Les statistiques parlent d'elles mêmes. Au niveau national, l'Allemagne compte plus de 310.000 salariés "loués" essentiellement dans l'agriculture, la filière de la viande et la construction. La seule région de Basse Saxe compte 100.000 salariés originaires d'Europe de l'Est travaillant pour le compte d'entreprises étrangères sur commande des abattoirs.

80% de salariés détachés ou intérimaires

Selon Bernhard Hemsing, du syndicat Nahrung Genuss Gaststätten (NGG),

       L'industrie de la viande emploie 20% de salariés fixes et 80% de salariés détachés ou intérimaires".

Et selon ce syndicat, la tendance se généralise à d'autres secteurs comme la laiterie, les brasseries et la boulangerie. Le secteur agroalimentaire d'une manière générale compterait 8% de salariés détachés (en majorité des polonais), une part en constante progression.

Sur le papier, ces salariés détachés sont sensés recevoir le même salaire qu'un salarié allemand sans toutefois bénéficier de la protection sociale. La filière viande allemande ne disposant pour l'heure d'aucun salaire minimum, les rémunérations y sont de fait particulièrement basses. Si cette situation est critiquable, elle n'en reste pas moins légale (du moins jusqu'en 2015) contrairement aux abus et mauvaises conditions de travail engendrées par la multiplication de sous-traitants étrangers sans scrupules.

Il était en tout cas grand temps que la question du salaire minimum soit traitée de ce côté du Rhin car le problème a pris une ampleur européenne. Au delà des récentes critiques françaises, le ministre belge de l'Économie et celui de l'Emploi ont porté plainte en mars devant la Commission européenne contre l'Allemagne qu'ils accusent de "concurrence déloyale". Peut-être plus pour longtemps... à moins que le très puissant secteur de la viande ne fasse de la résistance.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10479
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

ALLEMAGNE : NIVEAU RECORD DE PAUVRETÉ

Message par Joss le Ven 20 Déc 2013 - 13:35

ALLEMAGNE : NIVEAU RECORD DE PAUVRETÉ

19 DÉCEMBRE 2013 20 MINUTES

L'Allemagne fait le grand écart entre ses riches et ses pauvres.


La pauvreté a augmenté et a atteint «un niveau record» en Allemagne où les inégalités régionales ont aussi progressé, plongeant des régions entières dans une «spirale du déclin», s'alarment des associations d'aide sociale, dans un rapport publié jeudi.

«L'Allemagne n'a jamais été aussi profondément divisée qu'aujourd'hui», a déclaré Ulrich Schneider, président de la très respectée «Paritätische Gesamtverband», une fédération qui regroupe environ 10'000 associations actives dans le domaine de l'aide sociale et de la santé, lors d'une conférence de presse à Berlin.

«Le taux de pauvreté, à 15,2%, a atteint un nouveau et triste record en 2012», souligne l'édition 2013 du rapport annuel de cette organisation, qui s'appuie sur des données de l'institut allemand des statistiques (Destatis).

«Une personne sur sept est pauvre ou menacée de pauvreté», avec un revenu inférieur à 60% du revenu médian, a noté M. Schneider, en relevant la hausse quasi-constante du taux de pauvreté depuis 2006, selon le texte de son intervention diffusé dans un communiqué.

Le chômage baisse, pas la pauvreté

La Paritätische Gesamtverband souligne que la pauvreté a progressé alors que le chômage, au contraire, diminuait dans le pays. «Cela pointe du doigt le gonflement des emplois à bas salaire, la baisse des emplois à plein temps soumis à cotisations sociales, la hausse du temps partiel et des conditions d'emploi précaires depuis dix ans», a estimé M. Schneider.

Non seulement l'écart entre riches et pauvres «a significativement augmenté en Allemagne», mais en plus «le fossé entre régions prospères et régions pauvres s'approfondit et s'élargit», a-t-il ajouté.

«Spirale du déclin»

Ainsi, le taux de pauvreté dépasse à peine 11% dans les riches Etats régionaux du sud (Bavière, Bade-Wurtemberg) mais dépasse 20% dans plusieurs Etats du nord (Berlin, Brême, Saxe-Anhalt et Mecklembourg-Poméranie Occidentale).

«Des centres pour jeunes ou personnes âgées, des bibliothèques, des piscines ferment dans beaucoup d'endroits», s'alarme le rapport.

«Des régions entières sont plongées dans une spirale du déclin», selon M. Schneider, qui désigne la région de la Ruhr, ancien bastion industriel de l'Ouest de l'Allemagne, comme la plus problématique.

Il a apporté son soutien au projet du nouveau gouvernement allemand d'introduire un salaire minimum universel en Allemagne, pays qui en est dépourvu. Le gouvernement de coalition entre conservateurs et sociaux démocrates a prévu de fixer à 8,50 euros de l'heure la rémunération minimum à partir de 2015.

Le pouvoir d'achat moyen des salariés en Allemagne a baissé sur les neuf premiers mois de 2013, a annoncé par ailleurs jeudi l'institut des statistiques dans un communiqué.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10479
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

L’ÉTAT DÉSOLANT DE L’ARMÉE ALLEMANDE

Message par Joss le Jeu 2 Oct 2014 - 15:10

L’ÉTAT DÉSOLANT DE L’ARMÉE ALLEMANDE

2 OCTOBRE 2014 LOPINION.FR

Après avoir pu constater, liens à l’appui, de l’état tragique des armées françaises et belges (il n’y a même plus de munitions d’entrainement et les militaires doivent crier « pan » au moment de tirer), voici l’armée allemande également mal en point, très mal en point… Mais c’est voulu comme nous allons le découvrir un peu plus bas.

L’armée allemande est donc en état complet de décrépitude

Lors de la visite qu’elle vient d’effectuer dans le nord de l’Irak, la ministre allemande de la défense Ursula von de Leyen (CDU) a pu toucher du doigts les difficultés que rencontre LA BUNDESWEHR, au travers des difficultés logistiques que celle-ci rencontre pour acheminer les armes et les formateurs au Kurdistan. Der Spiegel pointe dans un article acide les pannes des Transall de la Luftwaffe… et autres « faillites, malchances et pannes » qui frappent le Défense outre-Rhin.

A Berlin, COMMISSAIRE PARLEMENTAIRE AUX FORCES ARMÉES – une fonction sans équivalent en France de contrôle indépendant des armées – Hellmut Könighaus vient de de lancer un cri d’alerte

: « Les missions extérieures de la Bundeswehr ne sont plus compatibles avec l’état actuel du matériel ». Principal accusé : le manque de crédits pour le maintien en condition opérationnel des équipements. Les chiffres de la Bundeswehr sont sont en effet inquiétants:

Voici le tableau fourni par la Bundeswehr :

Systèmes d’armes : en parc – disponibles – opérationnels

Helicoptère Tigre : 31 – 10 – 10
Hélicoptère NH-90 : 33 – 8 – 8
Hélicoptère Sea King : 21 – 15 – 3
Hélicoptère Sea Lynx : 22 – 18 -4
Hélicoptère CH-53 : 83 – 43 – 16
Avion de combat Eurofighter : 109 – 74 -42
Avion de combat Tornado : 89 – 66 – 38
Corvette K-130 : 5 – 2 – 2
Sous-marin U 212 : 4 – 1 – 1
Frégate : 11 – 8 – 7
Véhicule blindé Marder : 406 – 280 – 280
Véhicule blindé Boxer : 180 – 70 – 70

On constate ainsi que sur les 198 avions de combat de combat en ligne, seuls 80 sont opérationnels, soit 40 % de le flotte. La situation des hélicoptères de la Marine est consternant avec 3 vénérables Sea King et 4 Sea Lynx…

Selon LES CHIFFRES DE L’OTAN, l’Allemange consacre 1,3% de son PIB à la défense contre 1,9% en France.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10479
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

GROUPIES DE L’EIIL ATTAQUENT DIZAINES DE MANIFESTANTS KURDES

Message par Joss le Ven 10 Oct 2014 - 20:11

ALLEMAGNE : DES GROUPIES DE L’EIIL ATTAQUENT DES DIZAINES DE MANIFESTANTS KURDES

10 OCTOBRE PRESS.TV

Selon la police, au moins une dizaine de manifestants ont été blessés au cours d’un incident lors duquel des partisans du groupe terroriste takfiriste EIIL ont pris d’assaut des manifestants dans la ville de Hambourg, dans le nord de l’Allemagne.


Ce mardi, près de 400 fans du groupe terroriste EIIL ont fait usage de machettes, de couteaux et de barres de métal pour attaquer les centaines de Kurdes qui se trouvaient à l’extérieur de la mosquée de Hambourg. Les Kurdes manifestaient contre les atrocités commises par l’EIIL au Moyen-Orient.

Plusieurs personnes ont été hospitalisées pour des blessures, selon les autorités.

La police anti-émeute est intervenue pour maitriser les échauffourées, selon la presse locale.

La manifestation a été organisée dans le cadre de la campagne européenne pour attirer l’attention des atrocités de l’EIIL commises sur la ville kurde assiégée de Kobani, en Syrie.

Les pays européens, dont l’Allemagne, ont exprimé à plusieurs reprises leur inquiétude concernant l’influence de l’EIIL sur le continent. Les autorités craignent que les militants européens utilisent leurs aptitudes au combat contre leurs pays lorsqu’ils reviennent en Europe.

Les terroristes de l’EIIL ont commis des crimes atroces et menacé toutes les communautés, dont les chiites, les sunnites, les Kurdes, les chrétiens et les Yézidis au cours de leur avancée en Irak.

Les observateurs affirment que la montée du groupe takfiris EIIL et de la menace qu’il représente est directement liée aux politiques des pays occidentaux, dont la France, au Moyen-Orient
.


_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10479
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

LE «MODÈLE ALLEMAND» À LA DÉRIVE ?

Message par Joss le Lun 20 Oct 2014 - 21:01

LE «MODÈLE ALLEMAND» À LA DÉRIVE ?

9 OCTOBRE 2014 COURRIER INTERNATIONAL

Une fois n’est pas coutume, THE DAILY TELEGRAPH consacre un article au déclin de l’ALLEMAGNE. Ce pays se retrouvera derrière la FRANCE d’ici dix ans, analyse le quotidien.


«La FRANCE peut passer pour l’homme malade de l’EUROPE, mais les malheurs de l’ALLEMAGNE sont plus profonds, enracinés dans le dogme mercantile, la glorification de l’épargne pour son propre compte et la psychologie corrosive du vieillissement », ASSÈNE THE DAILY TELEGRAPH dans un article consacré aux inquiétudes que soulève la situation économique de l’ALLEMAGNE. Inquiétudes nourries et formulées avant tout PAR DES SPÉCIALISTES ALLEMANDS, note le journal londonien.

DÉCEPTION

C’est le cas de MARCEL FRATZSCHER, directeur de l’INSTITUT ALLEMAND POUR LA RECHERCHE ÉCONOMIQUE, qui «dresse une critique parallèle (au goût keynésien) dans son dernier livre : Die Deutschland-Illusion, titre qu’il est inutile de traduire», souligne le quotidien britannique.

«Ce livre est une diatribe contre le fétichisme fiscal – du MINISTRE ALLEMAND DES FINANCES, WOLFGANG SCHÄUBLE – aujourd’hui inscrit dans la Constitution sous la forme d’une loi d’équilibre budgétaire à laquelle il est pratiquement impossible de déroger. Il exprime une déception par rapport à un pays qui se repose sur ses lauriers, prisonnier de l'«idée fausse» selon laquelle l’Économie se gère comme le budget d’un ménage et se rassure par la flatterie déplacée» de ses partenaires étrangers qui regardent rarement sous le capot du moteur allemand», continue THE TELEGRAPH
.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10479
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

MÉMOIRES DE L’ANCIEN CHANCELIER ALLEMAND HELMUT KOHL

Message par Joss le Mer 10 Déc 2014 - 21:50

LES MÉMOIRES DE L’ANCIEN CHANCELIER ALLEMAND HELMUT KOHL POURRAIENT ENTERRER LA CARRIÈRE DE MERKEL

6 DECEMBRE 2014 RESEAU INTERNATIONAL




Enorme scandale à l’occasion de la publication des souvenirs du chancelier allemand Helmut Kohl « Testament. Transcription des conversations avec H. Kohl »

Il est bien possible que la publication « Die Kohl-Protokolle » nuira non seulement à la carrière de Merkel, mais pourrait avoir un effet sur le chancelier Kohl lui-même. On n’est pas loin de recours en justice,- Kohl a excessivement fait confiance à son mémoiriste Heribert Schwan, dont les souvenirs ont été publiés malgré la promesse de ne publier qu’après la mort du politicien. Schwan avait juré sur tous les saints de ne jamais publier avant le décès d’Helmut Kohl. Mais il n’a pu résister …

Vers 2001-2002, dans la solitude des caves de sa maison de Ludwigschaffen, Kohl a enregistré sur magnétophone ses souvenirs. Le journaliste écrivain Schwan devait rédiger et agencer les manuscrits du chancelier. Helmut Kohl, lors de ses discussions avec Schwan, incluait régulièrement des commentaires peu amènes, égratignant ainsi ses ex collègues du parti (et « amis » tels que Gorbatchev que Helmut Kohl désignait comme « le loser »). A cette occasion il répétait sans cesse : « mais ceci ne devra pas être écrit », toutefois Heribert Schwan notait scrupuleusement tout ce que racontait Helmut Kohl. Finalement, celui-ci ressentit que Heribert Schwan ne lui inspirait plus confiance, et ne souhaitant aucunement nuire à son parti, il bloqua la publication ; et Schwan fut contraint de restituer les 200 cassettes reprenant 630 heures d’enregistrement. Préalablement à la restitution, Schwan fit des copies. Et voici qu’il publie.

L’objet essentiel de ces publications n’est pas dans le sensationnel des secrets divulgués, rien de très nouveau n’y apparait sur le plan politique. Mais il y a là autre chose –des aspects très désagréables à propos de ses ex-collègues, révélés non par quelque quidam, mais par un homme d’État qui a procédé à la réunification du pays. Provenant de sa propre bouche, et non des rumeurs que l’on peut écarter de la main, précise stringer-news.com.

Ces éléments de souvenirs, selon lesquels Helmut Kohl écrit que Angela Merkel était mal élevée, ne savait tenir ses couverts, tentait d’attraper la nourriture avec les doigts, ces éléments-là ont été publiés non seulement en Allemagne, mais bien au-delà. Mais le plus important, pour quelque raison, n’est presque pas révélé, lorsque Helmut Kohl affirme directement que sa « protégée » travaillait avec les services US.

La future chancelière allemande spéculait sur les myrtilles alors qu’elle appartenait au ‘mouvement des jeunesses allemandes libres’ et ces faits la caractérisent assez exactement. En RDA, l’ainsi nommée « amicale de négoce des fruits et légumes » achetait des baies aux particuliers pour 4 marks le kilo. Et les revendait immédiatement pour 2 marks – la vente de baies bénéficiant de subventions d’Etat, et de ce fait revendait au détail moins cher que le prix d’achat. Comprenant très tôt les lois de la vie, Angela Merkel remettait le kilo de myrtilles pour 4 marks, puis sans tarder revenait acheter ce kilo pour 2 marks… et ainsi de suite. Mais simultanément, le cœur léger, elle bassinait ses congénères aux réunions du komsomol pour ce qu’ils pratiquaient de telles méthodes.



Mais pourtant, la façon dont elle construisit sa carrière est bien plus significative. En 1986, âgée de 35 ans, Angela Merkel s’inscrit dans le mouvement Est-allemand « réveil démocratique ». Et pratiquement jusqu’aux élections qui verront la victoire des chrétiens démocrates dans l’Allemagne réunie, elle les critiquera et en dira pis que pendre. Mais dès qu’apparaitra le parfum de victoire des Chrétiens-démocrates, sans tarder Angela Merkel rejoint leurs rangs et arrive à saisir un siège de député au Bundestag du pays désormais réuni.

On dit qu’elle fut extraite du parti « réveil démocratique », un parti dès lors sans avenir, sur une recommandation spéciale du ministre fédéral Lothar De Maizière. Ce dernier la nomme secrétaire de presse. Elle prend alors une part active aux pourparlers 2+4, qui mirent fin aux accords quadripartites sur le statut de Berlin, et son contrôle par les alliés. Mais aussi aux pourparlers sur la réunification de l’Allemagne que menait Condoleeza Rice depuis Washington. Là-dessus, Angela Merkel engage sans tarder le processus d’intégration de la RDA dans l’économie de marché, et la zone deutsch mark.

A ce moment, son compagnon officiel Joachim Sauer est engagé par la société américaine Biosym Technology. Il passe une année entière dans les labos de la société à San Diego, société affiliée au Pentagone. Toutefois il est impossible de vérifier quel travail il y a accompli, ni de quelle formation il a bénéficié. Après cela Sauer devient expert pour la société Accelrys, également de San Diego, également active pour le Pentagone…

Et tout à coup, scandale ! De Maizière est accusé de collaborer avec la Stasi, les services est-allemands. Et quid de sa protégée ? Publiquement, elle dénonce son protecteur ! Après quoi, sans tarder, elle occupe le poste de vice-présidente de la CDU. Passant des bienveillances de De Maizière à celles de Helmut Kohl, Angela Merkel occupe désormais des fonctions importantes dans le gouvernement. Dirigeant, en particulier, les instances fédérales chargées des femmes et de la jeunesse, et de l’écologie. Helmut Kohl s’extasiait de son Angela, l’appelant « mon poussin », ma « fillette ».


Mais les journalistes médisants ont tout de suite qualifié la femme hyperactive de « fillette de Helmut Kohl », suggérant par là ce qu’il faut comprendre. A ce propos, les ragots quant à une liaison fusaient de toutes parts. Et il faut bien reconnaître qu’il y avait là des fondements. Soit la fillette rentrait chez elle en hélicoptère militaire, bien sûr sur le compte des biens publics, soit on la voyait passagère unique d’un ballet de voitures officielles.

Lorsque les journalistes furent informés de ces vols gratuits en hélico, ce fut un scandale. Helmut Kohl sauva sa « fillette » du déshonneur, prenant toute la responsabilité sur lui. Proclamant que ‘’oui, elle volait, mais j’étais au courant et approuvais. ‘’

En 1988, la CDU perd les élections. Quelque temps après dans le journal « Frankfurter Algemeine Zeitung » apparait un article d’Angela Merkel. Mais aucunement sur les qualités rares de politicien d’Helmut Kohl déniées par les électeurs. La « fillette » exige la démission de son protecteur du poste de leader des Chrétiens-Démocrates, parce « qu’il ne maitrise pas les changements de l’époque ».

Helmut Kohl démissionne donc. Et la voilà, ‘’affamée de justice’’, qui prend sa place. Ce qui s’est passé ensuite, nous le savons tous : Madame Merkel, ayant balancé tous ses protecteurs, prit la tête de l’Etat. Voilà le « poussin » désormais couvert de plumes…

Ensuite Merkel est soutenue par deux fortes corporations média. D’abord le groupe Springer, 180 publications dont Bilt et Die Welt. Les journalistes de la holding doivent signer un accord spécial au terme duquel ils s’engagent à travailler au renforcement des relations transatlantiques, et la défense de l’état d’Israël. Ensuite le groupe média de son amie (et maîtresse ?) Liza Mohn, directrice du mega groupe européen Bertelsmann (auquel appartiennent la holding RTL, Prisma, Random House, etc). Madame Mohn occupe également le poste de vice-présidente de la fondation Bertelsmann, le think thank de l’atlantisme de l’Europe.

Dans son livre Helmut Kohl critique la politique européenne d’Angela Merkel, et souligne qu’en général elle ne s’y retrouve pas du tout, et « l’on ne peut que se signer en considérant ses bêtises ». Mais est-elle réellement bête, et quels intérêts défend-elle ?

Le fait est que le clan Bush envoie à Merkel un certain Jeffrey Gedmin, qui travaillait pour American Enterprise Institute, AEI, sous la direction de Richard Perle et Dick Cheney. Il soutenait intensivement la création de l’Euro à la parité initiale de 1$ >1€. Dans cet AEI, il dirigeait le projet de « Nouvelle initiative atlantique », qui réunissait les généraux et politiciens les plus influents éprouvant des sympathies pour les USA. Simultanément, il s’activait dans le projet PNAC (Project for a new American Century) et rédigea tout un chapitre sur le programme européen à l’attention des Néo-conservateurs US. Dans ce travail il démontre que l’UE doit rester sous le contrôle de l’OTAN, ce pourquoi il faut écraser toute velléité d’indépendance des Européens. Et finalement il devient administrateur de la CCD, c’est à dire Council for a Community of Democracies, qui défend une ONU à deux niveaux, supervise l’institut berlinois Aspen, « centre névralgique » des industries americano-allemandes. En conséquence il refuse la proposition de son ami John Bolton, qui lui proposait la vice-présidence de la commission US à l’ONU, pour se consacrer exclusivement aux activités d’Angela Merkel.

On pourrait mettre ici le point final, si ce n’est qu’on ajoutera une menue information, comment et avec quels influents yankees Angela Merkel a construit ses relations. Helmut Kohl dans ses mémoires ne nomme personne, se limitant à des semi allusions.

En 2003, le département d’état US confie à Jeffrey Gedmin et Craig Kennedy un large programme de « diplomatie sociale », ou en d’autres termes, la propagande qui inclura l’achat de journalistes et la « continuité » dans l’opinion publique de l’Europe occidentale. Cela s’est produit lorsque le chancelier Schröder prit position contre l’action anglo-saxonne en Irak. A ce moment Merkel s’en prend violemment contre la doctrine Chirac-Schröder sur l’indépendance de l’Europe, elle exprime son allégeance aux USA, ainsi que son soutien aux troupes en Afghanistan et Irak. Cet article (d’Angela Merkel) est publié non en Allemagne, mais dans le Washington Post.

En mai 2004, Merkel impose l’élection au poste de président de la République Fédérale Allemande du banquier Horst Köhler, principal rédacteur des accords de Maastricht, un des créateurs de l’euro, mais qui fut aussi président de la Banque Mondiale, puis du FMI. Après quoi elle entreprend la campagne anti Islam.

Durant toute la campagne électorale de 2005, Angela Merkel marque de son sceau l’augmentation du chômage, et l’incapacité des sociaux-démocrates à la maitriser. Grâce à cela, la CDU obtient 21 points dans les enquêtes d’opinion. Dans ce temps, son conseiller Jeffrey Gedmin lui adresse une lettre ouverte, publiée dans Die Welt. Critiquant le modèle économique allemand, il ajoute : « Avant de promouvoir plus avant le pays, vous devez obtenir une victoire intellectuelle sur les nostalgies allemandes, toujours accrochées au passé. Si Sarkozy occupe la place de Chirac, la France pourrait bénéficier d’un essor économique. Ce serait dommage si l’Allemagne continuait à régresser. » Après cela Angela Merkel promeut un de ses conseillers, Paul Kirchhof, dans l’équipe du projet « Initiative pour une nouvelle économie sociale de marché ». Et annonce l’annulation de l’impôt proportionnel aux revenus : l’impôt sera identique pour ceux qui vivent dans le luxe et ceux qui vivent très modestement.

En résultat de quoi la CDU recueille 35% des voix aux élections, et les sociaux-démocrates SPD, 34%. Les Allemands ne veulent ni de Schröder, ni d’Angela Merkel. Après d’âpres négociations, ils forment une large coalition : Angela Merkel devient chancelière, mais la moitié des portefeuilles revient à ses opposants. Alors Merkel entreprend de modifier la politique extérieure de Schröder qui appelle à équilibrer les relations avec Moscou, et réduire l’influence de Londres et Washington. Ceci alors qu’Angela Merkel mise sur les régimes pro américains d’Europe centrale et des pays baltes, dont les gouvernements haïssent la Russie.

Toutefois la majorité des entrepreneurs sont contre cette position. De plus, Angela Merkel apparait liée aux modifications apportées par Schröder à la constitution, qui interdisent la participation de militaires allemands dans les opérations hors frontières pour le maintien de la paix. Mais Angela Merkel change la doctrine militaire, met des militaires allemands à disposition de l’OTAN, et non de l’ONU. Elle envoie des contingents d’importance en Afrique, Kosovo, Afghanistan, mais aussi au Liban pour le soutien à Israël (après quoi des milliers de militaires lui écriront qu’ils sont entrés dans la Bundeswehr pour la défense de leur pays, et non celle d’Israël)

Et puisque nous en sommes aux péripéties scandaleuses de la carrière de la chancelière, venons-en à parler de sa vie privée. Officiellement, Angela Merkel est mariée à Joachim Sauer. Dont la première femme a divorcé pour avoir trouvé son mari au lit avec un homme. Angela Merkel, alors qu’elle est mariée à Sauer, ne l’invite pas à son inauguration.



« Le couple idéal : Joachim Sauer le pédé, et la lesbienne Merkel ». Les souvenirs de l’ex chancelier Helmut Kohl peuvent enterrer la carrière d’Angela Merkel

La femme de l’ex-chancelier Schröder, Doris Schröder-Köpf, a déclaré assez ouvertement : « La vie privée d’Angela Merkel ne correspond pas au format de la majorité des femmes. » Sur la base de quoi la presse allemande entreprit de cancaner « quel beau couple que voilà, le pédé Sauer et la lesbienne Merkel ». A remarquer que cela n’a jamais fait l’objet de poursuites judiciaires.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10479
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

DÉPUTÉE ALLEMANDE : MERKEL DE SERT LES INTÉRÊTS DES USA

Message par Joss le Mer 10 Déc 2014 - 21:54

UNE DÉPUTÉE ALLEMANDE ACCUSE MERKEL DE SERVIR LES INTÉRÊTS DES USA AU DÉTRIMENT DES CITOYENS

9 DECEMBRE 2014



_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10479
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

64 PERSONNALITÉS ALLEMANDES EXHORTENT L'EUROPE À DÉTENDRE LE

Message par Joss le Jeu 11 Déc 2014 - 21:11

64 PERSONNALITÉS ALLEMANDES EXHORTENT L'EUROPE À DÉTENDRE LES RELATIONS AVEC LA RUSSIE

10 DECEMBRE 2014 VINEYARDSAKER.FR

64 personnalités allemandes issues des mondes politique, économique, culturel, ou encore médiatique nous mettent en garde contre une guerre imminente avec la Russie, et exhortent toute l'Europe à une politique de détente. Leur lettre s'adresse au gouvernement fédéral allemand, aux membres du Parlement (Bundestag) et aux médias. À l'origine, l'appel est parti de l'ancien secrétaire du Chancelier, Horst Teltschik (CDU), de l'ancien secrétaire d'État à la Défense, Walter Stützle (SPD), ainsi que de l'ex-vice-président du Bundestag, Antje Vollmer (Les Verts).


Détaillant les raisons qui les ont poussés à lancer cet appel, Teltschik déclare : « Nous voulons d'urgence lancer un signal politique, de façon à empêcher que la critique, par ailleurs légitime de la politique de Moscou vis-à-vis de l'Ukraine, n'efface tout d'un coup 25 ans de relations avec la Russie ».

Sont signataires du texte, entre autres, les anciens chefs des gouvernements régionaux d'Hambourg, Berlin et Brandebourg, Klaus Von Dohnanyi, Eberhard Diepgen et Manfred Stolpe, l'ex-président du SPD, Hans-Jochen Vogel, l'ex-chancelier fédéral Gerhard Schröder, l'ex President de la Republique Roman Herzog et l'acteur Mario Adorf.
* * * APPEL * * *

Une autre guerre en Europe ? Pas en notre nom !

Personne ne veut la guerre. Mais l'Amérique du Nord, l'Union européenne et la Russie se dirigent tout droit vers une guerre, si l'on ne met pas fin à la spirale mortelle des menaces et contre-menaces.


Commentaire : Ici il faudrait préciser que dans l'expression « Personne ne veut la guerre », le mot « personne » désigne un individu ayant une conscience car pour ceux qui n'ont pas de conscience et que nous appelons « psychopathes », c'est une toute autre histoire. Ils veulent la guerre et utilisent toutes les tactiques pour parvenir à leur fin.


Tous les Européens, y compris la Russie, partagent la responsabilité du maintien de la paix et de la sécurité. Seuls ceux qui ne perdent pas de vue cet objectif peuvent éviter de nous engager sur la mauvaise voie.

Le conflit en Ukraine montre que la soif de pouvoir et de domination sont des problèmes toujours bien réels. En 1990, à la fin de la Guerre froide, nous avions tous espéré le contraire. Mais le succès de la politique de détente et les révolutions pacifiques nous ont rendus imprudents et nous ont endormis. À l'est comme à l'ouest. Aussi bien les Américains que les Européens et les Russes, ont oublié le principe fondamental de bannir définitivement la guerre des rapports internationaux. Sinon, on ne s'explique pas l'élargissement occidental vers l'Est, menaçant pour la Russie, en l'absence totale d'une collaboration contextuelle plus approfondie avec Moscou ; ou encore l'annexion de la Crimée par Poutine, contraire au droit international.

Dans un moment de grand danger pour le continent comme celui que nous sommes en train de vivre, l'Allemagne a une responsabilité particulière dans le maintien de la paix.

Sans la volonté de réconciliation du peuple de Russie, sans la clairvoyance d'un Mikhaïl Gorbatchev, sans le soutien de nos alliés occidentaux et l'action prudente du gouvernement fédéral d'alors, nous n'aurions jamais pu surmonter la fracture de l'Europe. Le fait de rendre possible la réunification pacifique de l'Allemagne fut un acte majeur et d'une grande sagesse de la part des puissances sorties vainqueurs de la Seconde Guerre mondiale. De la fin de cette fracture devait naitre un ordre européen durable fait de paix et de sécurité, allant de Vancouver à Vladivostok, comme cela fut établi en novembre 1990 par tous les chefs de gouvernement des 35 États membres de l'OSCE signataires de la Charte de Paris pour une nouvelle Europe.

Sur la base des principes convenus ensemble et des premières mesures concrètes mises en oeuvre, il fallait construire une maison européenne commune, dans laquelle chaque État membre pourrait jouir du même niveau de sécurité. Cet objectif fondamental de la politique, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale jusqu'à aujourd'hui, n'a pas été atteint. Les Européens ont encore des raisons d'avoir peur.

Nous, signataires de ce texte, appelons le gouvernement fédéral allemand à agir de façon responsable pour la paix en Europe. Nous avons besoin d'une nouvelle politique de détente en Europe. Celle-ci ne peut exister que sur la base d'une sécurité égale pour tous, et entre partenaires aux droits égaux et au respect réciproque. Le gouvernement allemand serait dans son rôle si compte tenu de la situation de blocage, il lançait un appel au calme et au dialogue avec la Russie. Le besoin de sécurité des Russes est aussi vaste et légitime que celui des Allemands, des Polonais, des Ukrainiens ou des habitants des Pays baltes.

Nous ne pouvons pas chasser la Russie de l'Europe. Ce serait contraire à l'Histoire, irrationnel et dangereux pour la Paix. Jusqu'au congrès de Vienne de 1814, la Russie était reconnue comme une des puissances dirigeante de l'action politique en Europe. Tous ceux qui ont essayé de changer cet état de fait par la violence ont failli et ont généré un immense bain de sang, comme ce fut le cas avec la tentative meurtrière et mégalomane de l'Allemagne d'Hitler qui s'aventura hors de ses frontières pour tenter de soumettre également la Russie à son propre régime.

Nous exhortons tous les députés du Bundestag allemand, en tant que représentants du peuple, à être à la hauteur de la gravité de la situation, et à se faire les gardiens des engagements de Paix du gouvernement fédéral. Ceux qui ne font que construire l'image d'un ennemi, et manipuler les faits en lui attribuant unilatéralement les fautes, exacerbent les tensions à un moment où au contraire devraient prévaloir les signes de détente. Incorporer, intégrer, ne pas exclure, devraient être le leitmotiv des politiques allemands.

Nous en appelons aux médias, afin qu'ils se conforment de façon plus convaincante à leurs obligations de rapporter les faits sans a priori. Les éditorialistes et les commentateurs diabolisent des nations entières, sans donner suffisamment de crédit à leurs récits.

N'importe quel journaliste expert en politique étrangère comprendra facilement la crainte des Russes, depuis que fin 2008, les membres de l'Otan invitent la Géorgie et l'Ukraine à entrer dans l'Alliance atlantique.

Il ne s'agit pas de Poutine. Les chefs vont et viennent. Il s'agit de l'Europe. Il s'agit d'ôter aux gens la peur de la guerre. Dans ce contexte, un compte-rendu responsable des faits, basé sur des recherches solides, ne peut qu'être bénéfique.

Le 3 octobre 1990, le jour de l'Unité allemande, le président Richard von Weizsäcker a dit :

« La guerre froide est surmontée. Liberté et démocratie ont été rapidement appliquées à tous les États... Désormais ceux-ci peuvent intensifier leurs rapports et les consolider au niveau institutionnel, au point que pour la première fois, pourra se former un ordre commun de vie et de paix. [...] C'est ainsi que commence pour les peuples d'Europe un nouveau chapitre de leur histoire. Son but est une union paneuropéenne. C'est un objectif formidable. Nous pouvons l'atteindre, mais nous pouvons aussi le rater. L'alternative qui se présente à nous est claire : unir l'Europe, ou bien retomber dans des conflits nationalistes dans la lignée d'autres exemples historiques douloureux ».

Jusqu'au conflit ukrainien, nous avions cru, en Europe, que nous étions sur la bonne voie. Aujourd'hui, ce discours de Richard von Weizsäcker, prononcé voilà un quart de siècle, n'a jamais été plus actuel.

Les signataires de l'appel

Mario Adorf, acteur
Robert Antretter (e- parlementaire au Bundestag)
Prof. Dr
Wilfried Bergmann (Vice-président de l'Alma Mater Europaea)
Luitpold Prinz von Bayern (Königliche Holding und Lizenz KG, manufacture de porcelain de Nymphenburg)
Achim von Borries (metteur en scène et scénariste)
Klaus Maria Brandauer (acteur, metteur en scène)
Dr Eckhard Cordes (président de la commission pour les relations économiques avec l'Europe de l'Est)
Prof. Dr Herta Däubler-Gmelin (ex-ministre de la Justice)
Eberhard Diepgen (ex maire de Berlin)
Dr Klaus von Dohnanyi (maire de la Cité libre de Hambourg)
Alexander van Dülmen (Conseiller d'administration de la A-Company Filmed Entertainment AG)
Stefan Dürr (Managing Partner et administrateur délégué de la Ekosem-Agrar GmbH)
Dr Erhard Eppler (ex-ministre fédéral pour le développement et la coopération)
Prof. Dr Heino Falcke (recteur)
Prof. Hans-Joachim Frey (président du Conseil d'Administration de la Semper Opernball de Dresde)
Père Anselm Grün (moine)
Sibylle Havemann (Berlin)
Dr Roman Herzog (ex-président fédéral)
Christoph Hein (scénariste)
Dr H. C. Burkhard Hirsch (ex Vice président du Bundestag)
Volker Hörner (recteur)
Josef Jacobi (agriculteur biologique)
Dr Sigmund Jähn (ex-astronaute)
Uli Jörges (journaliste)
Prof. Dr H. C. Dr Margot Käßmann (ex-présidente du Conseil protestant allemand et évêque)
Dr Andrea von Knoop (Moscou)
Prof. Dr Gabriele Krone-Schmalz (ex-correspondant de la chaine tv ARD à Moscou)
Friedrich Küppersbusch (journaliste)
Vera von Lehndorff Gräfin (artiste)
Irina Liebmann (scénariste)
Dr H. C. Lothar de Maizière (ex premier ministre de la RDT, ex-ministre de la RFT)
Stephan Märki (directeur du Theatre de Bern)
Prof. Dr Klaus Mangold (président de Mangold Consulting GmbH)
Reinhard e Hella Mey (auteur chanteur)
Ruth Misselwitz (pasteur protestant de Pankow)
Klaus Prömpers (journaliste)
Prof. Dr Konrad Raiser (ex-secrétaire général du Conseil œcuménique mondial des Églises)
Jim Rakete (photographe)
Gerhard Rein (journaliste)
Michael Röskau (ex dirigeant ministeriel)
Eugen Ruge (scénariste)
Dr. H. C. Otto Schily (ex-ministre federal de Interieur)
Dr H. C. Friedrich Schorlemmer (spécialiste en théologie, militant des droits civils)
Georg Schramm (comique)
Gerhard Schröder (ex-Chancellier federal)
Philipp von Schulthess (acteur)
Ingo Schulze (scénariste)
Hanna Schygulla (actrice, chanteuse)
Dr Dieter Spöri (ex-ministre des Affaires économiques)
Prof. Dr. Fulbert Steffensky (théologue catholique)
Dr Wolf-D. Stelzner (Managing Partner : WDS-Institut für Analysen in Kulturen mbH)
Dr Manfred Stolpe (ex ministre fédéral, ex-gouverneur du Brandebourg)
Dr Ernst-Jörg von Studnitz (ex-ambassadeur)
Prof. Dr Walther Stützle (ex-secrétaire d'État à la Défense)
Prof. Dr Christian R. Supthut (ex-Conseiller en Droit)
Prof. Dr H. C. Horst Teltschik (ex-conseiller auprès du Bureau fédéral pour la sécurité et la politique étrangère)
Andres Veiel (metteur en scène)
Dr. Hans-Jochen Vogel (ex ministre federal de la Justice)
Dr Antje Vollmer (ex-Vice-président du Bundestag)
Bärbel Wartenberg-Potter (éveque emerite de Lubecca)
Dr Ernst Ulrich von Weizsäcker (scientifique)
Wim Wenders (metteur en scène)
Hans-Eckardt Wenzel (Auteur chanteur)
Gerhard Wolf (écrivain, éditeur)

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10479
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

MANIFESTATION PRO-RUSSE À BERLIN : LES MÉDIAS ALLEMANDS REGA

Message par Joss le Ven 26 Déc 2014 - 11:28

MANIFESTATION PRO-RUSSE À BERLIN : LES MÉDIAS ALLEMANDS REGARDENT AILLEURS…

23 DÉCEMBRE 2014 VINEYARDSAKER

A Berlin, samedi 13 décembre 2014, des centaines de personnes ont rejoint la marche du Mouvement pour la Paix, accusant l’Ouest, plus spécifiquement les USA et l’Otan, de propager des guerres à travers le monde. La manifestation appelait à une résolution pacifique des conflits et au rétablissement des relations avec la Russie. Lors de cette Marche pour la Paix, 3 500 personnes ont manifesté leur support à la Russie, mais les médias allemands ont ignoré l’événement.


[quote]A sa manière, Der Spiegel [hebdomadaire mainstream très diffusé en Allemagne, style Le Point en plus trash : NdT] a ignoré complètement la manifestation, où au moins trois mille cinq cent personnes sont venues soutenir la marche Friedensbewegung [Mouvement pour la Paix, NdT], qui a fini en face du Château Bellevue, résidence officielle du président allemand, Joachim Gauck.

Les images en provenance de Ruptly montrent des centaines de manifestants descendus dans les rues en portant des pancartes, posters, drapeaux et insignes.



Criant des slogans hostiles à ce qu’ils appellent la politique pro-guerre de Gauck, les manifestants accusent les gouvernements occidentaux d’être des va-t-en-guerre. Les organisateurs de la marche ont dit à Die Welt [quotidien allemand conservateur du GROUPE SPRINGER : NdT] que les guerres se répandent à travers le monde à une vitesse effroyable et que ces conflits finiront par frapper l’Europe d’une façon ou d’une autre.

Ils ont ajouté que l’Otan et les USA sont les principaux artisans des politiques militaristes qui embrasent ces différents conflits.
Un des sujets qui concernait plus particulièrement les manifestants est la relation entre l’Allemagne et la Russie vue à la lumière du conflit ukrainien.

« Les Russes sont nos amis et nous ne voulons pas vivre en guerre avec eux. Nous aimons la paix en Europe et la Russie est une partie de l’Europe“, a dit un des manifestant à Ruptly.

Des gens de tous les ages participaient à la marche, incluant des enfants et des personnes âgées. Certains avaient apporté des tambours pour réchauffer l’atmosphère.

La police était mobilisée pour assurer que la manifestation reste pacifique, et elle n’a pas eu a intervenir.

RUSSIA TODAY

Traduit par Thomas, relu par JJ, pour vineyardsaker.fr

SOURCE : BERLIN ANTI-WAR RALLY PROTESTS NATO MILITARISM, ANTI-RUSSIAN WARMONGERING (VIDEO) (rt.com, anglais, 14-12-2014)
[/quote]

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10479
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

ALLEMAGNE: FORTE MOBILISATION ANTI "ISLAMISATION"

Message par Joss le Dim 11 Jan 2015 - 16:16

ALLEMAGNE: FORTE MOBILISATION ANTI "ISLAMISATION"

5 JANVIER 2015 LE FIGARO

La manifestation "contre l'islamisation" de la société a réuni aujourd'hui 18.000 personnes, selon la police, à Dresde, dans l'est de l'Allemagne, un record depuis le début de ce mouvement qui s'est cependant heurté à une vaste contre-mobilisation dans plusieurs autres grandes villes.

A Dresde, la capitale de la Saxe, où le mouvement a été déclenché en octobre par un groupe se faisant appeler les "Européens patriotes contre l'islamisation de l'Occident" (Pegida), la précédente manifestation en date, trois jours avant Noël, avait réuni 17.500 participants.

Aujourd'hui, en dépit des messages dénonçant le mouvement adressés par les politiques de tous bords, et en particulier par la chancelière Angela Merkel, les manifestants ont de nouveau scandé "Wir sind das Volk !" ("Nous sommes le peuple !"), un slogan naguère entonné par les manifestants contre le régime de la RDA, peu avant la chute du Mur de Berlin.

En face, aujourd'hui, quelques centaines de contre-manifestants s'étaient rassemblés avec pour slogan "Venez, on va parler ! Attaquons-nous vraiment aux problèmes !", notamment à l'initiative d'un collectif d'associations baptisé "Dresde pour tous".
Dans le reste de l'Allemagne, le rapport de forces entre partisans et détracteurs de Pegida était cependant inversé.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10479
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

INCENDIE D'UN JOURNAL QUI A PUBLIÉ CARICATURES DE CHARLIE HE

Message par Joss le Dim 11 Jan 2015 - 16:22

ALLEMAGNE: INCENDIE VOLONTAIRE D'UN JOURNAL QUI A PUBLIÉ LES CARICATURES DE CHARLIE HEBDO

11 JANVIER 2015 L'EXPRESS

Le journal allemand Hamburger Morgenpost, qui avait publié des caricatures de Charlie Hebdo, a été incendié ce dimanche. Deux suspects ont été arrêtés et une enquête a été lancée.


Un incendie volontaire contre le journal Hamburger Morgenpost en Allemagne a été déclaré ce dimanche. Ce dernier avait décidé de publier les caricatures de Charlie Hebdo.

"Des pierres puis un engin incendiaire ont été lancés à travers une fenêtre" du Hamburger Morgenpost, déclenchant un début d'incendie, a indiqué un porte-parole de la police à l'AFP. "Deux pièces ont été endommagées mais le feu a été éteint rapidement. Il n'y a pas de blessés" a-t-il précisé". Deux suspects ont été arrêtés et une enquête a été lancée.
Fort soutien à Charlie en Allemagne

En Allemagne, les caricatures de Charlie Hebdo ont été énormément relayées après l'attentat et les manifestations de soutien ont été très nombreuses.

Toutefois, les manifestants refusent que ce soutien ne soit récupéré par le mouvement anti-islam Pegida. Sur les pancartes de soutien, les manifestants avaient indiqué "Ich bin Charlie, und nicht Pegida" (je suis Charlie et non Pegida).

Le mouvement anti-islam espère gagner en ampleur "grace " à Charlie Hebdo, et se servira donc sûrement de l'attaque du Hamburger Morgenpost.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10479
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

«MIRACLE» ALLEMAND : LA PAUVRETÉ ATTEINT DES NIVEAUX RECORDS

Message par Joss le Mar 24 Fév 2015 - 19:10

«MIRACLE» ALLEMAND : LA PAUVRETÉ ATTEINT DES NIVEAUX RECORDS

20 FEVRIER 2015 EURACTIV

Douze millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté outre-Rhin, un record selon l’étude d’une association allemande d’aide sociale. Qui estime que l’introduction du salaire minimum ne résoudra rien.

La pauvreté a atteint un niveau jamais atteint en ALLEMAGNE, selon un rapport réalisé par l’organisation d’aide sociale PARITÄTISCHER WOHLFAHRTSVERBAND. Le rapport indique qu’environ 12,5 millions de personnes étaient touchées par la pauvreté en 2013, soit une augmentation de 15 % à 15,5 % comparé à l’année précédente.

«Depuis 2006, on observe clairement une dangereuse tendance d’augmentation à la pauvreté», a déclaré ULRICH SCHNEIDER, directeur général de l’organisation PARITÄTISCHER GESAMTVERBAND. Durant cette période, le rapport montre que le nombre de pauvres en ALLEMAGNE a augmenté de 11 %.

«La pauvreté en ALLEMAGNE n’a jamais été aussi élevée et la fragmentation régionale n’a jamais été aussi sévère qu’aujourd’hui», s’inquiète ULRICH SCHNEIDER. Au vu du dernier rapport sur la pauvreté, le gouvernement allemand certifie que l’écart entre les riches et les pauvres diminue, une affirmation qui pour ULRICH SCHNEIDER est «tout simplement fausse».

En effet, l’ALLEMAGNE s’approche de la moyenne européenne en terme de pauvreté. Les statistiques européennes révèlent que près d’un quart de la population de l’UE était menacée de pauvreté ou d’exclusion sociale en 2013.

L’ÉCART SE CREUSE ENTRE LES RÉGIONS RICHES ET PAUVRES

Selon le rapport, la pauvreté a augmenté à l’échelle nationale, mais le fossé entre les régions plus et moins affectées par la pauvreté s’est creusé de 18 % à près de 25 %, comparé à 2006. Les régions allemandes les plus sévèrement touchées par la pauvreté sont le LAND DE BRÊME, BERLIN et le MECKLEMBOURG-POMÉRANIE-OCCIDENTALE.

EUROSTAT considère une personne «exposée au risque de pauvreté» quand celle-ci vit au sein d’un ménage avec un revenu égalisé disponible en-dessous du seuil du risque de pauvreté, qui est fixé à 60 % du revenu national médian égalisé, c’est-à-dire une fois les transferts sociaux faits.

En ALLEMAGNE, les personnes vivant seules avec un revenu inférieur à 892 euros par mois sont classées dans la catégorie des pauvres. Une famille avec deux enfants est considérée pauvre si elle vit avec moins de 1 872 euros par mois.

PRÈS DE LA MOITIÉ DES FAMILLES MONOPARENTALES SONT PAUVRES

Les mères célibataires sont particulièrement exposées au risque de pauvreté, indique le rapport. En effet, plus de 40 % d’entre elles basculent dans la pauvreté. Même si ces dernières années, le taux de chômage n’a cessé de baisser, la pauvreté se multiplie dans toute la population.

«La pauvreté est un problème bien de chez nous», a souligné ULRICH SCHNEIDER, commentant les résultats du rapport. L’ALLEMAGNE a clairement un problème croissant de distribution de la richesse , a-t-il estimé.

L’organisation d’aide sociale PARITÄTISCHER WOHLFAHRTSVERBAND constate, quant à elle, que le nouveau salaire minimum, entré en vigueur début 2015, ne permet pas et ne permettra pas de changer la donne. Le salaire minimum légal impose que les employés et la plupart des stagiaires en ALLEMAGNE soient payés au moins 8,50 € brut de l’heure.

C’est un «signe positif», a commenté ULRICH SCHNEIDER, mais cela ne change pas le fait que de nombreux pauvres occupent et occuperont des mini-emplois ou qu’ils reçoivent des aides du gouvernement pour compléter leurs revenus et atteindre le niveau de subsistance.

LES RESSOURCES DU FONDS SOCIAL EUROPÉEN SONT INSUFFISANTES

De la même façon, le projet d’ANDREA NAHLES, la ministre allemande du Travail, de subventionner les emplois avec des fonds publics n’est pas assez efficace, constate ULRICH SCHNEIDER.

À la fin de l’année dernière, la ministre du Travail a soumis un projet de réduction du chômage de longue durée, s’appliquant au million de chômeurs de longue durée en ALLEMAGNE.

Grâce à ce programme, les chômeurs de longue durée sans qualification professionnelle doivent recevoir des subventions salariales de l’économie privée. Par ailleurs, des séances de coaching permettent de s’assurer que les entreprises gardent les participants au programme après la période de subvention.
Entre 2015 et 2019, le ministère espère ainsi aider 33 000 personnes avec ce programme fédéral grâce aux 900 millions d’euros qui proviendront, en grande partie, des ressources du FONDS SOCIAL EUROPÉEN (FSE).

LE CHÔMAGE ET LA PAUVRETÉ RISQUENT DE DEVENIR MONNAIE COURANTE

Selon l’organisation PARITÄTISCHER GESAMTVERBAND, ces mesures n’aident qu’une petite partie de la population menacée ou déjà touchée par la pauvreté. Selon l’organisation, pour véritablement avoir un impact, le secteur de l’emploi subventionné devrait être étendu.

ULRICH SCHNEIDER craint également que dans de telles circonstances, le chômage ne devienne encore plus fréquent. Il illustre ses propos par un exemple terrible pour les jeunes générations : «Dans de nombreuses régions, les résidents de quartiers entiers ont été au chômage pendant une longue période. Pour les enfants qui y grandissent, la dépendance vis-vis de l’État est une situation tout à fait normale»
Les syndicats ont également appelé à des contre-mesures urgentes. Selon ANNELIE BUNTENBACH, membre du conseil d’administration de la FÉDÉRATION ALLEMANDE DES SYNDICATS, «il faut mettre un terme aux emplois précaires comme le travail temporaire et les contrats de travail abusifs».

LA PAUVRETÉ LIÉE À L’ÂGE A AUGMENTÉ DE MANIÈRE DRASTIQUE

La situation des retraités, analysée par le rapport, est particulièrement alarmante. Le nombre de pauvres dans ce groupe de la population a augmenté de 48 % depuis 2006.

ULRICH SCHNEIDER voit cette hausse comme un «effondrement de la politique de lutte contre la pauvreté». Aucune autre tranche de la population n’a aussi rapidement sombré dans la pauvreté, a-t-il déclaré. Depuis 2006, le pourcentage de pauvres chez les retraités a grimpé quatre fois plus rapidement que dans d’autres groupes de la société.

L’ASSOCIATION D’AIDE SOCIALE VdK a également exprimé ses inquiétudes face à cette situation. «Au vu des bonnes conditions économiques, le fait que la pauvreté s’installe au sein de certains groupes de la population et continue d’entrainer de plus en plus de personnes dans son tourbillon infernale est un véritable paradoxe», a souligné ULRIKE MASCHER, le président de VdK.

Concernant la pauvreté croissante chez les retraités, VdK rejette la faute sur les politiques de retraite des dernières années.

«Il est évident que la baisse du niveau des retraites ne passe pas inaperçue dans la vie des retraités», s’indigne ULRIKE MASCHNER. Selon lui, la retraite devrait être stabilisée à 50 % du revenu net moyen.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10479
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

DEUX MILLIONS D’ALLEMANDS DOIVENT CUMULER DEUX EMPLOIS POUR

Message par Joss le Mar 12 Mai 2015 - 13:33

DEUX MILLIONS D’ALLEMANDS DOIVENT CUMULER DEUX EMPLOIS POUR SURVIVRE

4 MAI 2015 RTS.CH



Environ 2 millions d’Allemands, soit 5% de la population active, sont forcés de cumuler au moins deux emplois pour vivre, selon des données officielles publiées mercredi.

En 2014, 5% de la population active allemande a occupé au moins un autre emploi à côté de son activité principale, a annoncé l’Office fédéral des statistiques Destatis. Cette proportion a augmenté de 13% par rapport à 2011.

Ces travailleurs sont en majorité des femmes, âgées de 35 à 55 ans. Le cumul d’emplois touche 5,4% des femmes actives, contre 4,6% des hommes. Destatis explique que les femmes sont plus concernées, car elles occupent le plus d’emplois à temps partiel en Allemagne.

Quelque 8,5 heures par semaine

Les 35-44 ans (5,8%) et les 45-54 ans (5,5%) sont ceux qui occupent le plus fréquemment plusieurs activités. Le deuxième emploi est la plupart du temps un travail salarié (60,5%), alors que 34,5% s’établissent comme indépendants. En moyenne, l’emploi annexe correspond à 8,5 heures de travail par semaine.

Ces chiffres nuancent la réalité du marché de l’emploi en Allemagne, qui connaît actuellement le plus faible taux de chômage (6,4%) depuis sa réunification en 1990.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10479
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

L’ALLEMAGNE DEVANT LE GOUFFRE : LA SUITE DES SANCTIONS

Message par Joss le Mer 12 Aoû 2015 - 19:40

L’ALLEMAGNE DEVANT LE GOUFFRE : LA SUITE DES SANCTIONS

6 AOÛT 2015 LE SAKER FRANCOPHONE


Il n’y a pas beaucoup d’articles dans les médias sur les conséquences en Europe des sanctions économiques de l’Occident envers la Fédération de Russie. Nous avons encore moins d’informations venant directement de l’économie la plus puissante d’Europe : l’Allemagne. C’est en discutant avec un proche, qui, par son passé connaît bien l’Allemagne, et m’avait dit : «Même si l’Allemagne perd quelques dizaines de milliers d’emplois suite aux sanctions russes, elle est tellement puissante qu’elle n’en ressentira aucun effet négatif !», que l’idée m’est venu de montrer ce qui se passe vraiment en Allemagne, car les informations que j’ai pu consulter disent tout à fait autre chose que la presse occidentale.

Les sources d’informations de la personne qui m’avait dit cela sont les médias de masse, les journaux comme Der Spiegel, Der Stern, Times magazine etc…

LA DÉGRINGOLADE DES MÉDIAS OFFICIELS EN ALLEMAGNE

Le dégoût des Allemands pour leur LÜGENPRESSE (Presse mensongère) prend de telles proportions que les conséquences de leur alignement avec le pouvoir en place et la pensée et les consignes des maîtres aux États-Unis commence à se payer très très cher.

Le mot LÜGENPRESSE n’est pas anodin en Allemagne, remontant à la Première, puis à la Seconde Guerre mondiale, repris par l’extrême-gauche dans les années 1960 puis maintenant surtout dans la bouche… des groupements de droite (Pegida, mouvements contre l’immigration etc.).

C’est devenu le mot le plus politiquement incorrect de l’année 2014. [1]


Preuve que le terme «LÜGENPRESSE» a aussi été employé à l’époque (1968) par l’extrême gauche. Pancarte : Voici la presse mensongère : Bild, BZ,Morgenpost, Telegraf, Abend Tagesspiegel.

Que l’on accuse la presse allemande de parler au nom de la gauche ou au nom de la droite, ce qui est sûr c’est qu’elle perd de façon catastrophique ses lecteurs : un dégoût général envers leur presse semble s’emparer des Allemands, et la cause première en est la campagne anti-russe suite aux événements en Ukraine, dont les Allemands ne sont pas dupes (particulièrement ceux de l’ex-DDR qui parlent le russe) et particulièrement celle menée contre Poutine, puis les sanctions envers la Russie qui touchent durement les travailleurs, mais dont le gouvernement ni (sa) presse évite soigneusement de parler de ses conséquences néfastes.



«Déjà depuis des mois, l’audience des journaux allemands et des magazines est en constante et forte baisse. Parallèlement la confiance dans la véracité de la presse baisse aussi constamment, finalement très visible dans les interrogations officielles concernant la crise d’Ukraine. Maintenant une nouvelle étude le démontre : la mort lente de la presse se constate partout, plus que jamais, de la presse de boulevard à la presse sérieuse.» [2]

«Le groupe d’analyse sur les médias (AGMA) présentait mercredi ses données les plus récentes qui sont relevées seulement une fois par an. Selon ces chiffres, non seulement le cercle de lecteurs des médias de boulevard se dissout comme peau de chagrin, mais les journaux de qualité sont aussi fortement affectés [dans le texte : «erleben ihr blaues Wunder» : «jemandem blauen Dunst vormachen» , c’est à dire faire semblant] [3]

UN BILAN ANNUEL COMME ON EN VOIT RAREMENT :
– Bild moins 8,6 pour cent
– Suddeutsche Zeitung moins 12,4 pour cent
– Frankfurter Allgemeine Zeitung moins 10,5 pour cent
– Die Welt moins 4,3 pour cent
– Handelsblatt moins 12,5 pour cent
– Taz moins 16,7 pour cent.»

Ce développement s’observe depuis plusieurs années déjà. L’an passé plusieurs chiffres de vente sont tombés au niveau des années 1960. La raison pour cela est indiquée par l’auteur de best-seller Udo Ulfkotte Gekaufte Journalisten [Les journalistes achetés] [4] avant que tout un consensus des opinions se forme, et celui-ci laisse supposer que «quelque chose ne va pas, n’est pas normal».

Le chercheur de presse Prof. Andreas Vogel, dans une analyse commandée par l’institution de Friedrich Ebert dans son étude La chute de la presse quotidienne : Une analyse des causes, est parvenu à un résultat surprenant : la concurrence par des médias en ligne est seulement une raison secondaire pour le déclin des éditions des journaux imprimés.

QUELS SONT LES VÉRITABLES PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES POUR L’ALLEMAGNE, SELON LES MÉDIAS ALTERNATIFS ALLEMANDS ?

PETIT TOUR D’HORIZON.

Les sanctions économiques ont commencé il y a un an, suite aux «multiples invasions de l’Ukraine par l’armée russe» et au crash de l’avion Malaisien MH17 «dû aux séparatistes pro-russes, aidés directement par Poutine»…
(dixit la presse occidentale)

Vu de la Russie, surtout suite au refus de la France de livrer les deux bateaux porte-hélicoptères classe Mistral, la Russie aperçoit ses «partenaires» des pays membres de l’Otan comme «manquant de fiabilité», puis Poutine remarque que «les partenaires des Russes, les pays membres de l’Otan avaient perdu une partie de leur souveraineté… Leur fiabilité est mise en question. Nous allons nous en souvenir vis à vis des futurs coopérations militaires ou techniques». [5]

ET LES RUSSES S’EN SOUVIENNENT VRAIMENT !

Les Allemands commencent à comprendre que le temps travaille pour la Russie : le rouble faible puis les sanctions économiques de l’UE aident l’industrie russe !

L’institut de l’économie allemande (IW – Analyse des Instituts der Deutschen Wirtschaft Köln-aus iwd 25/2015) a mis à jour un paradoxe : la synergie des effets de la dégradation du rouble, des bas prix du pétrole et des sanctions de l’UE est particulièrement avantageuse pour la Russie. La balance commerciale russe reste équilibrée, l’économie locale est relancée. Le président de la Russie peut supporter cette situation pendant un long moment… L’importation des marchandises depuis l’étranger à subi une diminution massive. «Les Russes achètent alors de plus en plus de produits locaux, le made in UE est tout simplement trop cher pour les consommateurs et investisseurs.» [6]

LÉGENDE : PRIX DU PÉTROLE BAS : LE COMMERCE EXTÉRIEUR RUSSE PEUT VIVRE AVEC. LE GRAPHIQUE INDIQUE LE SEUIL DE RENTABILITÉ DU PRIX D’UN BARIL EN $US. PRIX ACTUEL DU BARIL POUR LA QUALITÉ BRENT: $65

CONSÉQUENCES POUR L’ALLEMAGNE DES SANCTIONS ENVERS LA RUSSIE : 500 000 EMPLOIS PERDUS !

On vient de découvrir, grâce à l’expertise de l’Institut autrichien pour la recherche économique (Wifo) effectuée pour le groupe de presse LENA, un bilan destructeur des sanctions de l’UE contre la Russie : une perte en Europe de 2 millions d’emplois due aux sanctions Russes ! [7]

«Les ambassadeurs de l’UE se sont mis d’accord mercredi (17 juin) pour prolonger les sanctions contre la Russie de six mois jusqu’à la fin janvier 2016. Une décision formelle des ministres des Affaires étrangères doit suivre la semaine prochaine. A Bruxelles, aucune prise de position n’est à attendre officiellement sur les conséquences des sanctions pour l’Europe. Dans les coulisses on apprend que la commission de l’UE estime les effets des sanctions comme relativement petits et pouvant être maîtrisés. Les pertes d’exportation que nous avions acceptées dans le pire des cas en automne de l’année dernière sont devenues, entretemps, la réalité. Si la situation ne change pas fondamentalement, notre scénario particulièrement pessimiste se réalisera.»

LE JOURNAL DIE WELT (ALLEMAGNE) INFORME QUE L’ALLEMAGNE EST LA PLUS CONCERNÉE PAR LES SANCTIONS.

«En conséquence de la politique de l’UE et sous la chancelière Angela Merkel et sa grande coalition, 175 000 emplois sont en danger en Allemagne directement, si les sanctions continuent 290 000 emplois additionnels sont en danger. Tout compte fait nous pouvons estimer qu’à cause des sanctions contre la Russie 500 000 emplois sont perdus.

Tous les secteurs sont concernés par les conséquences. L’agriculture, le commerce de détail, l’industrie du bâtiment, le commerce de gros, l’industrie agro-alimentaire, la construction mécanique et la construction de matériel de transport doivent s’adapter de la même manière à des pertes.

L’Allemagne souffre non seulement des contre-sanctions russes, mais directement des conséquences des sanctions de l’UE : cette année le ministre industriel Deni Manturow attend une baisse de 25% à 50% dans le marché d’automobile, traditionnellement important pour l’industrie automobile allemande.»

Jusqu’à présent, l’UE a délibérément minimisé les conséquences des sanctions. Le Tages Anzeiger et Die Welt citent des sources anonymes de l’UE qui auraient dit que les conséquences des sanctions sur l’économie européenne seraient «relativement petites et maîtrisables».

Le gouvernement fédéral allemand est aussi resté silencieux jusqu’à présent et n’a pas indiqué quelles conséquences auront les sanctions pour l’économie allemande et avec donc pour les travailleurs allemands. Le Comité oriental de l’économie allemande est extrêmement critique au contraire et a mis en garde sur ces conséquences dès le début. Maintenant, Die Welt cite le président du comité oriental de l’économie allemande, Eckhard Cordes, avec ces mots : «Si ce développement dure plus longtemps – disons encore un an – alors les relations russo-allemandes subiront de lourdes pertes.»

L’INDUSTRIE ALLEMANDE A EU RAISON DE SE MÉFIER DES CONSÉQUENCES :

Les sanctions contre la Russie commencent à prendre des dimensions catastrophiques pour l’économie allemande. Maintenant, les exportations avec les pays voisins de la Russie dégringolent aussi. L’économie allemande craint pour ses «relations d’affaires et ses perspectives communes construites durant des décennies».

Depuis janvier jusqu’à mai 2015, les exportations allemandes ont chuté en Russie suite à une année 2014 déjà faible de près d’autres 34% de plus. Après les chiffres de mai présentés maintenant par le Service fédéral des statistique, que le Comité oriental a analysés, les pertes d’exportation au cours des premiers cinq mois de l’année étaient supérieures de 4,4 milliards d’euros, en comparaison de la même période de l’année précédente. Vu de manière isolée, le résultat mensuel pour le mois mai a noté une baisse des exportations de près de 35%. La tendance négative se poursuit.

DE JANVIER À MAI 2015 LES EXPORTATIONS ALLEMANDES VERS LA RUSSIE ONT DÉGRINGOLÉ À NOUVEAU DE 34 % APRÈS UNE ANNÉE 2014 DÉJÀ FAIBLE.

«Pour l’année entière de 2015, selon une estimation, nous devons prévoir une baisse des exportations allemandes vers la Russie de près de 10 milliards d’euros pour s’établir à seulement 20 milliards d’euros», disait le président du Comité oriental de l’économie allemande Eckhard Cordes. En 2014 les entreprises allemandes avaient encore livré des marchandises pour environ 30 milliards d’euros et, dans l’année record 2012, 38 milliards d’euros en Russie.

Les exportations allemandes vers les pays voisins de la Russie ont également fortement dégringolé. Les exportations vers le Kazakhstan baissaient au cours des premiers cinq mois en 2015 de près de 26% au Bélarus de près de 31% et vers l’Ukraine de près de 29%. «Face à ce développement dramatique, il est très probable que les industriels allemands demandent avec insistance aux instances politiques d’accroître les efforts pour résoudre la crise d’Ukraine», a dit Cordes. [13]

SECTEUR AUTOMOBILE : LA CRISE RUSSE MET EN DANGER L’INDUSTRIE AUTOMOBILE EN EUROPE.

«Le marché d’automobiles russes se réduira de façon drastique en Russie au cours des prochains mois en raison des sanctions. Depuis le début de l’année, il a déjà dégringolé de près de 38%. C’est plus mauvais que les estimations des experts.

Le marché de l’automobile russe pourrait se réduire beaucoup plus fortement que prévu cette année encore. L’association d’entrepreneurs AEB, qui représente les entreprises européennes en Russie, prédisait mercredi une chute de vente de 36% sur 1,55 millions de véhicules. Jusqu’à présent son pronostic était d’une perte de 24,5%.

Pour le premier semestre l’AEB indiquait une baisse de 36,4%, c’est à dire 782 000 voitures. Pour la première fois, en 2014 les livraisons avaient baissé de nouveau après des années d’une croissance très rapide. Les causes sont la faiblesse de l’économie russe qui subissait la baisse du prix du pétrole et les sanctions de l’ouest suite à la crise en Ukraine.»[12]

Les ventes d’Audi vers la Russie ont chuté de 37 % (16 juin 2015) [8]

RÉSULTAT DES SANCTIONS CONTRE LA RUSSIE, LES VENTES DE VW DÉGRINGOLENT

En raison des sanctions, une chute brutale des ventes s’est produite pour VW.
En mai, la chute des ventes a été de 42,7% par rapport à l’année précédente. Avec cela la tendance du premier trimestre s’est encore aggravée. Les marchés en Chine, aux États-Unis et au Brésil diminuent également. [9]

La tendance à la baisse en Russie s’est poursuivie au mois de mai.

L’INDUSTRIE AÉRONAUTIQUE

LES SANCTIONS CONTRE LA RUSSIE TOUCHENT L’INDUSTRIE AÉRONAUTIQUE FRANCO-ALLEMANDE

«La Russie réduit sa flotte d’avions civils. Les commandes à Airbus et Boeing diminuent. Jusqu’à présent, plus de 100 avions de long et moyen courrier ont été retournés dans le cadre des contrats de leasing, ou ont été mis hors service. Ainsi les sanctions occidentales ne touchent pas seulement la Russie, mais aussi l’Ouest.» [16]

DIVERS

Moins de trafic sur le canal Nord–mer Baltique : le trafic à chuté de 41,79 millions de tonnes à 40,82 tonnes du fait des sanctions contre la Russie. [10]

PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES

La Russie prolonge d’une année ses sanctions contre l’UE, les paysans subissent de lourdes pertes.

Le président de la Confédération paysanne Joachim Rukwied a déploré les conséquences brutales des sanctions de la Russie pour l’agriculture et a exigé un contrôle. L’embargo de la Russie a été la cause principale de l’effondrement du prix du porc et celui du lait est fortement sous pression, disait-il mercredi durant la Journée des paysans allemands à Erfurt. «A la fin de la chaîne ce sont les familles de paysans qui sont affligées.» [11]

LE PETIT COMMERCE S’ÉCROULE : L’ALLEMAGNE COMME FEU ARRIÈRE DE L’EUROPE

Les Allemands ne voient pas le redressement : dans aucun autre pays de l’euro les chiffres d’affaires ont reculé aussi fortement dans le commerce de détail en juin qu’en Allemagne. Les chiffres d’affaires du commerce de détail régressent partout dans la zone euro.

Les commerces de détail dans la zone euro ont fait moins de chiffre d’affaires en juin. Leur chiffre d’affaires est tombé, par rapport à mai, de près de 0,6% selon l’administration statistique Eurostat. Les données sont beaucoup plus mauvaises que ce que les économistes avaient prévu. Les ventes de produits alimentaires, boissons et tabac, se sont réduites de 0,8% . La vente de l’essence et du diesel stagne. En comparaison du mois de juin 2014, il y a tout de même eu un plus de 1,2%. [14]

Heureusement que les Allemands peuvent encore exporter ailleurs dans le monde… Seulement voilà : une autre crise mondiale due à la chute des matières premières s’annonce.

LE PRIX DES MATIÈRES PREMIÈRES, LA PROCHAINE CRISE DE L’ÉCONOMIE MONDIALE À L’HORIZON.

La dégradation du prix des matières premières touche durement les producteurs et fondra brutalement sur leurs économies. À la différence des crises anciennes, les banques centrales ne peuvent pas contrebalancer avec une politique d’intérêts bas. Des nations exportatrices comme l’Allemagne doivent se préparer au pire.

La chute des prix du pétrole sera tangible pour tous les pays producteurs qui se sont spécialisés dans l’exportation de l’énergie. Ils sont pris entre le marteau et l’enclume. Et cela, quoi qu’ils exportent : du pétrole brut, des dérivés comme l’essence, le diesel, le fuel, le kérosène, du gaz naturel ou du charbon. Leurs revenus d’exportation seront temporairement retardés de plusieurs trimestres et divisés au moins par deux par la chute des prix du pétrole. Naturellement l’effet ne sera pas limité à ces pays. Ils devront limiter massivement leurs importations, et cela touchera évidemment les grands pays exportateurs : la Chine, les États-Unis, l’Allemagne, le Japon, la Corée. La chute des prix du pétrole aura encore d’autres effet qu’une simple accélération de la consommation à l’intérieur des pays de l’OCDE. [15]

SOURCES

1. LÜGENPRESSE
http://www.sueddeutsche.de/kultur/luegenpresse-ist-unwort-des-jahres-kampfbegriff-gegen-die-demokratie-1.2301815
http://www.pi-news.net/2015/01/deutsche-linke-und-die-luegenpresse/
http://info.kopp-verlag.de/hintergruende/deutschland/udo-ulfkotte/nichts-als-die-wahrheit-neues-aus-der-luegenpresse.html

2. NEOPRESSE, 23/07/2015

3. https://www.agma-mmc.de/fileadmin/user_upload/Pressemitteilungen/2015/PM_ma_2015_Tageszeitungen.pdf]

4. DEUTSCHE WIRTSCHAFTSNACHRICHTEN,19/04/15

5. DEUTSCHE WIRTSCHAFTSNACHRICHTEN,19/04/15

6. DEUTSCHE WIRTSCHAFTSNACHRICHTEN,17/06/15

7. TAGESANZEIGER-ZÜRICH, 19/6/2015 :

8. DEUTSCHE WIRTSCHAFTSNACHRICHTEN

9. DEUTSCHE WIRTSCHAFTSNACHRICHTEN,12/06/15

10. DEUTSCHE WIRTSCHAFTSNACHRICHTEN,19/06/15

11. [url= http://deutsche-wirtschafts-nachrichten.de/2015/06/24/russland-verlaengert-sanktionen-gegen-eu/]DEUTSCHE WIRTSCHAFTSNACHRICHTEN[/url], 24/06/15

12. DEUTSCHE WIRTSCHAFTSNACHRICHTEN

13. DEUTSCHE WIRTSCHAFTSNACHRICHTEN,

14. DEUTSCHE WIRTSCHAFTSNACHRICHTEN,

15. DEUTSCHE WIRTSCHAFTSNACHRICHTEN, 2/8/2015

16. DEUTSCHE WIRTSCHAFTSNACHRICHTEN, 14/05/2015

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10479
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

MUSULMANS RADICAUX MENACENT DES CHRÉTIENS DANS LES CENTRES D

Message par Joss le Lun 28 Sep 2015 - 20:59

DES MUSULMANS RADICAUX MENACENT DES CHRÉTIENS DANS LES CENTRES D'ACCUEIL

28 SEPTEMBRE 2015 7SUR7.BE

Les chrétiens qui fuient la guerre dans leurs pays doivent aussi craindre pour leur vie dans des centres d'accueil en Allemagne. Ils sont insultés, maltraités, agressés et menacés de mort par des musulmans radicaux. Le journal réputé DIE WELT a compilé certains témoignages dans son édition du week-end "WELT am SONNTAG".


Said est un chrétien qui a fui l'Iran après l'arrestation de son frère dans une église. Il a traversé la Turquie à pied. Il n'aurait jamais pensé connaître de tels soucis en Allemagne.

"Je pensais que je pouvais vivre librement ma religion ici. Mais si je dis que je suis un chrétien dans un centre d'accueil, je suis menacé de mort."  

"ILS MENACAIENT DE ME TUER"

Said occupe une place au beau  milieu des sunnites syriens dans un  centre d'accueil à Brandenburg (près de Berlin).

"Durant le ramadan, ils me réveillaient à l'aube pour m'obliger à manger et à boire avant le lever du soleil. Si je refusais, on me traitait de mécréant, d'infidèle. On me crachait dessus et on me traitait comme un animal. Ils menaçaient de me tuer."  

SHARIA

Le pasteur Gottfried Berlin Martens, qui s'occupe du sort des chrétiens venus de Syrie, d'Irak et d'Afghanistan, confirment ces problèmes dans les centres d'accueil.

"Les musulmans radicaux font la loi", précise-t-il. "Ils martèlent: là où nous sommes, c'est d'abord la sharia. Les chrétiens n'osent même plus préparer leurs repas dans les cuisines communes. Celui qui ne prie pas cinq fois par jour en direction de La Mecque est maltraité. Les croix portées autour du cou sont interdites. Les chrétiens se demandent quand ces musulmans radicaux vont quitter les centres d'accueil. Les chrétiens devront-ils se cacher à l'avenir?"  


ETAT ISLAMIQUE

L'histoire de Said rappelle celle d'un tas de chrétiens réfugiés dans des centres d'accueil. À Hemer (au sud-est de Dortmund), un homme d'origine érythréenne et sa femme enceinte ont été agressés par des musulmans radicaux venus d'Algérie. Il a été blessé avec une bouteille en verre.  

Un jeune Syrien parle aussi d'une menace terrible dans un centre d'accueil à Giessen (petite ville de 73.000 habitants). Il craint que beaucoup de combattants de l'Etat Islamique se retrouvent au beau milieu des migrants.

CAUCHEMAR

"Ils hurlent des versets coraniques et des slogans appelant à décapiter des gens. Je ne peux pas rester ici. Je suis chrétien".

Une famille chrétienne, originaire d'Irak, a connu un vrai cauchemar dans un centre d'accueil à Freising (au nord de Munich). Ils ont été menacés par un extrémiste syrien.

"LE SOMMET DE L'ICEBERG"

"Il nous répétait : nous allons vous tuer et boire votre sang", a raconté le père à une chaîne locale de Beieren. La famille vivait dans une petite chambre. Personne n'osait la quitter. Du coup, ils sont repartis vers Mossoul (en Irak) pour retrouver la paix. Mais là-bas, ils ont une nouvelle fois été menacés par des extrémistes. La famille est finalement partie pour Erbil (Irak). Aux dernières nouvelles, ce n'est pas la gloire pour eux.

"Cette famille était en insécurité", a ajouté Simon Jacob du Conseil des chrétiens d'Orient. "C'est le sommet de l'iceberg mais je sais que beaucoup de chrétiens ont été agressés".

DRAME

Pour Max Klingberg, qui travaille avec les réfugiés depuis plus de 15 ans dans la Société internationale pour les droits de l'homme (Internationalen Gesellschaft für Menschenrechte), les Afghans et les Pakistanais sèment surtout la terreur dans les centres d'accueil. Ils sont plus extrémistes que les Irakiens et les Syriens.

"Il faut arrêter de penser que tous ceux qui viennent ici respectent les droits humains. C'est une illusion. Beaucoup de réfugiés actuels sont plus religieux que les Frères musulmans. Les chrétiens et les yézidis sont les premières victimes. Pour les musulmans convertis au christianisme, il y a quasiment 100% de chance qu'ils seront attaqués."


Afin d'éviter un nouveau drame, la police allemande a soumis l'idée de séparer les réfugiés selon leurs croyances religieuses. Dimanche DES AFFRONTEMENTS ENTRE PLUSIEURS CENTAINES DE RÉFUGIÉS ONT ÉCLATÉ DANS UN CAMP D'HÉBERGEMENT PRÈS DE CASSEL  (centre de l'Allemagne) où 14 personnes, dont trois policiers, ont été légèrement blessées.


Dernière édition par Joss le Lun 28 Sep 2015 - 21:20, édité 1 fois

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10479
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

ALLEMAGNE EXPULSÉE DE SON LOGEMENT POUR Y LOGER DES MIGRANTS

Message par Joss le Lun 28 Sep 2015 - 21:13

ALLEMAGNE EXPULSÉE DE SON LOGEMENT POUR Y LOGER DES MIGRANTS : «CE FÛT COMME UN COUP DE PIED»

25 SEPTEMBRE 2015 DIE WELT

APRÈS 16 ANS BETTINA HALBEY DOIT QUITTER SON APPARTEMENT PARCE QUE LA VILE DE NIEHEIM VEUT S’EN SERVIR COMME LOGEMENT POUR RÉFUGIÉS. ELLE SE SENT «COMPLÈTEMENT ABASOURDIE». LE MAIRE SE CONSIDÈRE DANS SON DROIT.
.
A NIEHEIM en NORD-RHÉNANIE-WESTPHALIE la ville a pris une mesure drastique pour loger les réfugiés. Les locataires des logements de la ville sont expulsés pour raison de besoin propre.
.
BETTINA HALBEY raconte qu’elle a écrit le commentaire sur FACEBOOK «par frustration et de tout cœur». «J’ai écrit à peu près «Pourquoi nous enlève-t-on les appartements pour loger des demandeurs d’asile, alors qu’il y a tant de maisons vides ?» »raconte l’infirmière de 51 ans.(…)Il s’agit de l’appartement de HALBEY dans une vieille maison à trois étages. Elle y habite au premier étage depuis 16 ans sur 90 mètres carrés ; ses deux fils adultes ont déménagé. Elle est restée avec chien et chat. Mais c’est alors qu’elle a reçu le préavis de la ville daté du 1er septembre – comme sa voisine du rez-de-chaussée ; «pour besoin propre» dit le courrier officiel adressé à HALBEY. (()).

On l’informe que la capacité d’accueil des trois sites d’hébergement pour demandeurs d’asile est «maintenant presque épuisée, c’est pourquoi la ville de NIEHEIM est contrainte par la loi de trouver des logements supplémentaires». Son bail est résilié «par manque d’alternative». HALBEY doit quitter les lieux d’ici mai 2016.
(…)
Elle raconte que depuis mai 2014 des réfugiés ont emménagé dans l’appartement au-dessus du sien ; d’abord c’était des Syriens, maintenant y a une famille albanaise de cinq personnes et un couple arménien. Ils s’entendent bien. «Nous nous entraidons. Aider les gens, c’est mon principe» dit-elle.
.
Elle ne comprend simplement pas qu’on l’expulse. «Ici à NIEHEIM il y a beaucoup de maisons vides». D’autres villes louent des maisons» dit HALBEY. Son expulsion mérite effectivement des explications, surtout que cela ne résout pas les problèmes de logement de la commune : tous les mois 20 nouveaux réfugiés arrivent ici. 71 demandeurs d’asile vivent déjà à NIEHEIM.
.
Le MAIRE RAINER VIDAL essaie d’expliquer. Il est choqué que NIEHEIM se trouve dans la presse et d’être même personnellement attaqué par email. L’indépendant de 42 ans est considéré à NIEHEIM comme un politique particulièrement engagé, capable d’accomplir un projet de manière cohérente.
.
«Je ne comprends pas pourquoi les médias se ruent particulièrement sur NIEHEIM. Nous sommes loin d’être la seule ville d’ALLEMAGNE qui expulse des locataires par intérêt légitime pour pouvoir loger des réfugiés», dit VIDAL au téléphone. Il trouve que ce serait différent si une grande ville avec la capacité de construire des logements faisait cela, ou s’il s’agissait de logements sociaux occupés par des précaires. «Mais ici il s’agit d’une location privés normale et d’une seule personne concernée», raconte VIDAL. Il doit agir pour le bien de la ville. «Toute nouvelle unité de logement pour 30 réfugiés coûte 300 000 euros à la ville. Cette solution ne me coûte rien».
.
IL SE RÉFÈRE AU PARAGRAPHE 573 DU CODE CIVIL QUI ÉTABLIT QUE L’ON PEUT EXPULSER UN LOCATAIRE POUR RAISON D’«INTÉRÊT LÉGITIME». Mais l’union des locataires le voit d’un œil critique : elle conseille aux personnes concernées de faire appel. Selon elle, c’est politiquement une catastrophe de toute façon ; on ne doit pas «dresser les Allemands contre les réfugiés».
.
Pour le maire de NIEHEIM tout semble juridiquement clair, mais le cas attire l’attention, parce qu’il choque les locataires communaux car il démontre qu’en cas extrême leur propre foyer n’est pas en sécurité. VIDAL relativise ici aussi : «Cela arrive mille fois par jour en ALLEMAGNE qu’un propriétaire résilie un bail pour besoin propre. Cela peut arriver aux locataires privés à tout moment. Il s’agit ici d’une expulsion par intérêt légitime. La ville a le devoir de loger les réfugiés décemment» dit le maire.
.
Il souligne qu’il a le soutient politique total pour son action et qu’il a consciemment thématisé les expulsions avant l’élection municipale du 13 septembre, ce qui ne l’a pas empêché d’être réélu avec 68,8% des voix.


ALLEMAGNE : DES PAUVRES EXPULSÉS POUR POUVOIR ACCUEILLIR LES MIGRANTS

25 AOÛT 2015 CHAINE ALLEMANDE DAS ESTE

TRADUCTION DE LA VIDÉO
.
LE JOURNALISTE : Mettons pour l’instant de côté le fait de savoir si la colère est au final vraiment compréhensible ou pas. En tout cas, les nouvelles honteuses s’accumulent, telles que par exemple «Un individu d’extrême-droite urine sur des enfants réfugiés» ou encore «Incendie d’un foyer en préparation pour migrants». Et c’est parce que les choses sont ainsi qu’il est grand temps qu’en plus des appels bien intentionnés et des politiques généreuses, des décisions plus concrètes soient ajoutées. Parce que ce nombre d’au minimum 800000 réfugiés qui arriveront en Allemagne pour cette seule année, ce nombre impose le respect. 800000 personnes, cela fait plus que la population de FRANCFORT-SUR-LE-MAIN tous les mois. Une bonne partie de ces 800000 personnes vont rester, et où vont-elles donc vivre ? ERIK BERES, OLIVER HEINSCH, et ULRICH NEUMANN sont allés chercher la réponse à cette question.
.
LE REPORTAGE :
.
LUDWIGSHAFEN, un quartier de MUNDENHEIM. Là où la ville s’arrête, à sa marge, c’est là qu’ils vivent, depuis quelque temps. Mais maintenant les habitants doivent soudainement partir..«Où est-ce qu’il faudrait qu’on aille ? Ça fait presque 40 ans que je vis ici.»
.
«Vous êtres pratiquement jeté dehors ?» – «Ah mais oui ! On doit partir pour qu’il y ait de la place pour les autres» – «Pour qui ?» – «J’aime autant ne pas le dire».Que se passe-t-il donc ? Ce lotissement a été bâti il y a 50 ans afin de servir d’hébergement d’urgence aux SDF. Beaucoup y sont restés, ont trouvé un travail, ont eu des enfants et sont installés..

«Je dois quitter mon appartement. Et ils vont en construire d’autres pour les demandeurs d’asile. Je ne trouve pas ça normal»
.
Les bâtiments ont longtemps été laissés en déréliction, et certains allaient même devoir être démolis. Mais cette fois, ils le seront bien tous : des bâtiments doivent être bâtis à la place pour accueillir des réfugiés.
.
L’aide-soignante pour personnes âgées TANJA ZEISS, et sa mère qui travaille comme femme de ménage, ont également le sentiment de perdre tout ce à quoi elles se sont consacrées pendant des années au profit des migrants. 80m² pour 6 personnes, 400€ par mois.
.
«C’est petit, mais c’est bien tenu» – «Quelles sont vos chances de retrouver un logement comme celui-ci ?» – «Mauvaises. Très mauvaises. Soit les loyers sont trop hauts, soit les appartements trop petits. Nous avons besoin de quatre pièces, d’une cuisine et d’une salle de bains» – «Qu’allez-vous faire pour vivre si vous ne trouvez rien ?» – «Aucune idée».
.
Les personnes à faible niveau social devant abdiquer en faveur des réfugiés : une bombe sociale. LUDWIGSHAFEN n’est probablement, à cet égard, probablement qu’un cas isolé particulièrement grave. Mais cela peut-il montrer ce qui va se généraliser en ALLEMAGNE ?

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10479
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALLEMAGNE

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum