MARTHE ET MARIE

Le vatican propose la création d’une Autorité publique mondi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le vatican propose la création d’une Autorité publique mondi

Message par Joss le Dim 29 Avr 2012 - 10:21

Le vatican propose la création d’une Autorité publique mondiale «super partes»

ZF12042704 - 27-04-2012
Permalink: http://www.zenit.org/article-30686?l=french
Stiglitz, Draghi, Tietmeyer au Vatican

Rapport entre l'économie et la vie réelle de tous les jours

Océane Le Gall

ROME, vendredi 27 avril 2012 (ZENIT.org) – Le nouveau rapport entre le monde économique et la vie réelle de tous les jours sera au cœur des travaux de la XVIIIème assemblée plénière de l'Académie pontificale des sciences sociales qui se tient au Vatican à partir d’aujourd’hui, 27 avril, et jusqu’au 1er mai, avec pour thème: "La quête globale de la tranquillité de l'ordre. Pacem in terris, 50 ans après" ("The Global Quest for Tranquillitas Ordinis. Pacem in terris, Fifty Years Later").

Les participants seront reçus par Benoît XVI dans la matinée du mardi 1er mai. Les conclusions de la session seront présentées à la presse au Vatican mercredi 2 mai, par Mgr Marcelo Sánchez Sorondo, chancelier de l'Académie, Mgr Roland Minnerath, archevêque de Dijon, en France, et par le Prof. Russell Hittinger, du département Philosophie et religion de l'Univsersité de Tulsa (Etats-Unis).

Pour la troisième année consécutive, les principes de « vérité, justice, liberté et charité », énoncés par Jean XXIII dans son encyclique « Pacem in Terris », il y a 49 ans, serviront de fil conducteur aux débats qui réuniront les 35 membres de l’Académie, dans la ‘Casina Pie IV’, au cœur des jardins du Vatican.

Pour la première fois, de grands économistes comme le prix Nobel d’économie, Joseph Stiglitz, le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, et le président de la Bundesbank, Hans Tietmeyer, seront présents aux travaux, pour discuter des « nouvelles vérités » apparues dans le domaine des science et dans l’ordre social et savoir comment les appréhender à la lumière des « principes fondamentaux » énoncés par Jean XXIII.

« Le débat est ouvert », déclare le chancelier de l’Académie, Mgr Marcelo Sanchez Sorondo, dans un entretien accordé à Radio Vatican. Et les obstacles et les nouveaux défis que pose la sécularisation du monde aujourd’hui y occuperont une large place.

Dans le cadre de l'Année de la Foi, promulguée par Benoît XVI, du 11 octobre prochain au 24 novembre 2013, qui coïncidera avec la célébration des 50 ans de l’encyclique Pacem in Terris, l’Académie, ajoute Mgr Sorondo, veut reprendre « ce qu'on appelait le « préambule de la foi » : la nature humaine, l'immortalité de l'âme, l'existence de Dieu, auxquelles on peut arriver par la raison ».

« Nous voulons démontrer, précise-t-il que les sciences, aujourd'hui, ouvrent cet espace, qu’elles sont « vraies » et peuvent dans un certain sens « collaborer », être justement « un préambule à la foi même ».

Sur ce point, Mgr Sorondo dit attendre avec grand intérêt les interventions des économistes dont la présence, pour la première fois, souligne-t-il « est un autre élément important des travaux de l’assemblée ».

Autre présence attendue aux travaux des académiciens, celle de Mgr Mario Toso, secrétaire du Conseil pontifical Justice et Paix, partisan d’une réforme visant à « humaniser » le système monétaire et financier international.

A ce propos, le chancelier de l’Académie, a évoqué le récent document de ce dicastère qui, selon lui, affirme deux choses essentielles : l’importance de faire la distinction entre la finance pour aider les personnes et les crédits ; et faire la distinction entre la finance et la banque, dans le sens traditionnel, mais en établissant une taxe, la fameuse taxe Tobin, du nom du prix Nobel français.

Ce document, paru en mai dernier, s’inscrit dans la ligne des enseignements constants des papes de « Pacem in terris », de Jean XXIII, en passant par « Populorum progressio » de Paul VI, jusqu’à Jean-Paul II et Benoît XVI.

Il propose la création d’une Autorité publique mondiale « super partes » qui serait au service du « bien commun » universel et des institutions adéquates.

Pour mémoire :

POUR LE GOUVERNEMENT DE L’ÉCONOMIE MONDIALE, POUR ASSAINIR LES ÉCONOMIES FRAPPÉES PAR LA CRISE, POUR PRÉVENIR SON AGGRAVATION ET DE PLUS GRANDS DÉSÉQUILIBRES, POUR PROCÉDER À UN SOUHAITABLE DÉSARMEMENT INTÉGRAL, POUR ARRIVER À LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET À LA PAIX, POUR ASSURER LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT ET POUR RÉGULER LES FLUX MIGRATOIRES, IL EST URGENT QUE SOIT MISE EN PLACE UNE VÉRITABLE AUTORITÉ POLITIQUE MONDIALE
CARITAS IN VERITATE N° 67
http://www.vatican.va/holy_father/benedict_xvi/encyclicals/documents/hf_ben-xvi_enc_20090629_caritas-in-veritate_fr.html

TEXTE DU 24.10.211 CONSEIL PONTIFICAL «JUSTICE ET PAIX» :

Pour une réforme du système financier et monétaire international dans la perspective d’une autorité publique à compétence universelle
http://ces.univ-paris1.fr/membre/Giraud/bilder/justice-et-paix-finance.pdfhttp://ces.univ-paris1.fr/membre/Giraud/bilder/justice-et-paix-finance.pdf

avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vatican propose la création d’une Autorité publique mondi

Message par Joss le Dim 29 Avr 2012 - 18:08

ANTECHRIST ET FIN DES TEMPS (VLADIMIR SERGUEÏEVITCH SOLOVIEV (1853/1900)

Ce récit est la dernière partie du livre TROIS ENTRETIENS SUR LA GUERRE, LA MORALE ET LA RELIGION, rédigé en 1899.

Il se veut une actualisation de l'APOCALYPSE de JEAN. VLADIMIR SOLOVIEV décrit comment un jeune homme talentueux reçoit l'esprit de l'ANTÉCHRIST. Celui-ci prend la tête de l'armée européenne pour repousser l'invasion des Chinois et des Japonais, qui avait pu avoir lieu, car les Européens avaient l'attention détournée par la guerre avec les Musulmans.

Le nouvel empereur d'Europe résout la question de la paix LA PREMIÈRE ANNÉE DE SON RÈGNE en réunissant une armée qui ne peut être vaincue par aucune autre coalition d'armées. Il impose donc la paix mondiale.

LA DEUXIÈME ANNÉE, il résout la question de la faim en concentrant tous les capitaux entre ses mains et en taxant un peu les riches pour que les pauvres puissent vivre dignement.

LA TROISIÈME ANNÉE, il tente de résoudre la question religieuse en unifiant les religions. Mais les trois représentants du christianisme s'y opposent : Le starets JEAN pour l'orthodoxie, le pape PIERRE II pour le catholicisme et le professeur PAULI pour le protestantisme [.....]
http://prophetesetmystiques.blogspot.fr/2011/08/vladimir-sergueievitch-soloviev.html


OLIVIER CLEMENT théologien orthodoxe :
"La rencontre entre l’humanisme ouvert, en quête de lui-même, et ces conceptions et méthodes gnostiques s’ébauche, très partiellement encore, dans certains groupes.
..
Comme VLADIMIR SOLOVIEV l’avait prédit dans son Récit sur l’Antéchrist, elle pourrait, en effet, devenir
antéchristique. C’est pourquoi s’impose un renouveau du christianisme, qui permette de dépasser la modernité par une modernité plus aiguë."

«Lorsqu'il a prêché la retraite au pape et à la Curie romaine en février dernier, mon évêque, Monseigneur LÉONARD, a évoqué un récit saisissant de VALDIMIR SOLOVIEV, dans son Court récit sur l'ANTÉCHRIST, écrit en 1900, l'année même de sa mort. JEAN-PAUL II, qui semblait ne pas connaître ce texte de fait peu connu, a été fort intéressé et lui a dit : «Ce fut un moment très fort !»
Chanoine MICHEL DANGOISSE Revue Pâque Nouvelle

J’ai appris avec une joie profonde la tenue d’un Colloque international que l’Université catholique ukrainienne, en collaboration avec la Société Soloviev de Genève et avec d’autre Institutions culturelles d’Ukraine, a organisé à l’occasion du 150e anniversaire de la naissance de VLADIMIR SEGHIEIEVITCH SOLOVIEV.
En cette heureuse circonstance, je désire, par votre intermédiaire, Vénéré Frère, faire parvenir aux organisateurs de ce Colloque, aux intervenants et aux personnes qui y prendront part mes salutations cordiales et mes encouragements pour cette initiative, destinée à approfondir la pensée d’un des plus grands philosophes russes chrétiens des XIXe et XXe siècles.
JEAN-PAUL II (28 octobre 2003)
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vatican propose la création d’une Autorité publique mondi

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum