MARTHE ET MARIE

Elections en France en 2012

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Elections en France en 2012

Message par Père Luc MEYER le Lun 13 Fév 2012 - 13:30

« A ce jour, deux grands rendez-vous démocratiques sont programmés dans les mois qui viennent : les élections présidentielles (dimanches 22 avril et 6 mai) et les élections législatives (dimanches 10 et 17 juin).

La Lettre à Diognète, un texte très ancien du 2nd siècle après JC, peut nous aider à bien nous situer en cette période délicate… Au chapitre VI, des indications toutes simples sont données aux chrétiens : « Les chrétiens n'habitent pas de villes qui leur soient propres […] Ils se répartissent dans les cités grecques et païennes suivant le lot échu à chacun ; ils se conforment aux usages locaux pour les vêtements, la nourriture et la manière de vivre, tout en manifestant les lois extraordinaires et vraiment paradoxales de leur république spirituelle.

Ils s'acquittent de tous leurs devoirs de citoyens. […] Ils passent leur vie sur la terre, mais sont citoyens du ciel. Ils obéissent aux lois établies et leur manière de vivre l'emporte en perfection sur les lois. »

Oui, c’est à la fois un devoir de citoyen et une attitude profondément chrétienne d’aller voter… Mais comment discerner ? Pourquoi, pour qui voter ? Les Evêques de France ont publié une lettre qui peut nous y aider, ainsi que des éléments de discernement.
Ceux d’entre nous qui s’engagent en politique méritent notre estime et notre respect. La foi chrétienne nous rappelle que c’est une bonne chose de s’engager ! La Congrégation pour la doctrine de la foi a publié une note à ce sujet.

On peut trouver ces textes sur différents sites, par exemple en première page sur aletheiaveritas.fr ou sur cef.fr (pour le texte des évêques) ou sur Vatican.va (pour le texte de la congrégation pour la foi).

Dans le contexte actuel, comment recevons-nous ces invitations ? Comment sommes-nous signe de la "noblesse" de la politique ? Je me réjouis pour ma part de voir certains de mes amis se mouiller dans la vie politique, même si je ne partage pas toujours leur point de vue… Merci à nos évêques et au magistère romain de nous inviter à garder un esprit "critique" sans tomber dans la critique systématique et désenchantée !…
____
À Diognète, Introduction, édition critique, traduction et commentaire par Henri Irénée-Marrou, 1951, Cerf, Collection « Sources chrétiennes » n°33, 288 pages, p.63-65. »

Père Luc MEYER
Soyez indulgent, je suis nouveau...
Soyez indulgent, je suis nouveau...

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 07/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en France en 2012

Message par Fée Violine le Lun 13 Fév 2012 - 14:44

Bienvenue sur le forum, mon Père, et merci pour votre message!
(je vous ai déjà vu sur la Cité Catholique Very Happy )
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en France en 2012

Message par Joss le Lun 13 Fév 2012 - 19:59

Bonjour Père ! Bienvenue sur MM content

Discerner... oui très difficile. Un moment, je pensais voter BAYROU.... Finalement, je déposerai un vote blanc sur lequel j'aurai marqué ANONYMOUS taquin
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en France en 2012

Message par Cécile le Mar 14 Fév 2012 - 14:17

Connaissez-vous ce site ?

http://www.libertepolitique.com/Nos-actions/Agir-avec-Liberte-politique/Signez-le-manifeste-des-electeurs-catholiques

Je voterai Bayrou ! Le problème, c'est le 2ème tour...s'il n'y est pas.

En tous cas C.Boutin n'est pas très cohérente...
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3184
Age : 75
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en France en 2012

Message par Fée Violine le Lun 20 Fév 2012 - 23:36

Objet : Témoignage sur Sarko en Ariège

Au sujet du voyage présidentiel qu'il a vécu partiellement, en Ariège, Jean DONAT témoigne....
Quand notre vénéré Président candidat prend un bain de foule, il ne voit que des sympathisants tant le tamis des filtres est serré.

On peut s'envoyer des mails humoristiques, touristiques ... et c'est bien agréable ! On peut parler de météo, de foot, de ski, de VTT, de loisirs, de voyages, de la famille...
Mais on est aussi des citoyens et j'espère pouvoir évoquer avec des interlocuteurs "ouverts", ce qu'est devenue, en 2012, la nation française, ce que vit actuellement le peuple français, le peuple grec, le peuple espagnol ... !

Dans cette optique et vu que mon "statut de retraité" m'en laisse le temps, je me suis intéressé à la venue de SARKO en Ariège!
N'étant ni élu, ni militant de l'UMP, je n'ai bien sûr pas été invité...

Mais, je n'ai pas voulu manquer un tel ... ÉVÉNEMENT, même vu de l'extérieur et je ne le regrette pas, car j'ai vécu intensément QUATRE moments "forts", que j'ai envie de vous narrer et de partager avec vous !

1°) UN FORMIDABLE DÉPAYSEMENT : Étant donné que je connais comme ma poche toutes les routes du secteur "visité" par Sarko, le matin j'ai ...exploré le coin ! Des Pujols, via La Tour du Crieu, Riveneuve du Bosc, Las Parets, Villeneuve du Paréage et zone industrielle du Pic de Pamiers.
Le quartier de Cazalas était "interdit" et Jojo Doussat n'a pas dû vendre beaucoup de pain...!

J'ai réussi à me "faufiler" en voiture, en invoquant des destinations fictives et je me suis retrouvé en COREE du NORD: véhicules et groupes de policiers à chaque intersection, plus policiers tout le long des routes: près de chaque maison, de chaque chemin ... de chaque arbre...
PAMIERS était devenu PYON GYANG !

2°) J'AI CÔTOYÉ la FRANCE "d'EN HAUT":

Puis j'ai essayé de m'approcher, en voiture, de la salle de la Rijole, dans la zone industrielle. J'ai réussi à franchir un premier barrage en venant de l'abattoir et en exigeant d'aller chez Arnaudiès: les policiers, je pense, ont noté mon numéro et m'ont laissé passer. Deuxième barrage, un policier que je connaissais m'a dit "Mr Donat, je vous laisse passer mais vous ne pourrez pas arriver chez Arnaudiès" ... et le 3° barrage m'a été
fatal: il m'a fallu laisser la voiture. Donc j'ai continué à pied ... et j'ai avancé, en compagnie de gens qui "portaient du beau linge" !!! J'ai vu une noria de bus débarquer des gens, sans doute venus d'autres départements pour remplir la salle de la Rijolle et je n'ai connu personne ... (il n'y avait sans doute pas assez d'invitables" en Ariège).

Puis ce fut le barrage "fatal", ou il fallait présenter: accréditation, invitation, badge ... et je n'ai pas pu aller plus loin, le "filtrage" étant impitoyable !
Pour approcher Sarko, il faut le ...mériter !!!

Si vous avez vu à la télé Sarko serrer des mains, ce n'était que des sympathisants soigneusement triés et filtrés au sein de l'espace protégé(d'ailleurs cinq personnes non invitées ont été arrêtées ...)

Donc, il ne me restait plus, pour continuer, qu'à aller participer à la manif ...

3°) J'AI CÔTOYÉ la FRANCE "d'EN BAS" :
Là, je me suis senti parmi les miens ... des copains ... des enseignants, beaucoup de retraités, beaucoup de femmes, des syndicalistes, des militants, des élus qui avaient boycotté Sarko, notamment: Nicole Quillem (maire de Mirepoix), Jean Cazanave (conseiller général de Mirepoix)... ils m'ont dit avoir été relancé 6 ou 7 fois par la préfecture, pour "honorer leur invitation ..." puis se sont joints aux manifestants, les ouvriers de l'usine.
La manif, loin de Sarko, était autorisée à la place St Hélène (la place de Millane étant réquisitionnée pour les véhicules des invités de Sarko)
La manif était "bon enfant", 3 policiers et 2 RG empêchaient la montée vers la gare. Puis la manif grossissant, l'avant a commencé à monter et les policiers se sont écartés.
Alors, logiquement, s'est mis en place un cordon de sécurité infranchissable, au niveau du rond point sous la gare: véhicules de police cote à cote, cohortes de policiers "cosmonautes" avec boucliers et harnachements... impressionnant !!!.
Le cortège des manifestants s'est arrêté à quelques mètres avec banderoles, chansons ... Je suis allé devant, voir les manifestants, il n'y avait ni casseurs, ni holligans... que des banderoles, des slogans et des "vieux" comme moi, qui chantaient la Martelais!
Et on était "surveillé" par un hélicoptère qui stationnait au dessus de la manif ... du jamais vu pour moi ! Mais des pétards (amenés par des manifestants ) ont éclaté au sein de la manif ... alors là, grosse panique en face. Crime de "lèse majesté", Sarko risquait d'entendre le bruit des pétards ... et de la contestation et tout d'un coup, brutalement ...

4°) J'AI RAJEUNI de 44 ANS :
On a été arrosé de bombes lacrymogènes et des balles ( en caoutchouc ?? ) ont été tirées. Je n'avais plus vu ça depuis mai 68.
J'ai vu des gens se tordre de douleur par terre... , nos yeux et nos poumons brûlaient ... effrayant !!! Incroyable !!!
Là, écœurés, mes copains et moi, sommes partis et je suis allé m'oxygéner les yeux et les poumons à la campagne ...


Voilà ce que j'ai vécu: la France coupée en deux: les "petits fours" d'un coté et les "grenades et la violence" de l'autre ....!

Et rassurez-vous, braves gens, c'est pas la crise pour tous : la salle de la Rijole à Pamiers a été spécialement refaite de neuf ... moquette au sol, goudronnage autour ...les cire pompes de Sarko craignaient qu'il salisse les siennes.

L'Elysée a même veillé à ce que les personnels approchés par Sarko soient habillés de neuf ...

Rassurez-vous Trigano (maire de Pamiers ) a affirmé que ça ne coûterait rien au contribuable (sans doute ces frais seront payés par une valise venant d'Andorre !!!). Puisque ça ne coûte rien au contribuable, pourquoi donc Sarko ne visiterait pas 10 000 villes en France, 10 000 sites seraient refaits à neuf, ça donnerait du boulot aux entreprises ... sans rien coûter aux contribuables !!! Ils nous prennent pour des débiles !!!
Autre malaise, dans l'armée, cette fois, puisque Sarko est passé devant la caserne du 9°RCP et ne se serait pas arrêté se recueillir sur la stèle de plusieurs soldats de Pamiers, qu'il a envoyé se faire tuer en Afghanistan!!!!!
Bref, j'étais Sarko-phobe et je suis devenu Sarko-phage et ... désolé pour mes lecteurs Sarko-philes !!!

Et je pense que la prochaine élection va être capitale concernant la société française: comment et surtout QUI va payer la dette abyssale actuelle de la France ???? Est-ce que ce sera encore le peuple ???

Je me permets de rappeler que la dette était de 1150 milliards d'Euros après Chirac et qu'elle est à ce jour de 1780 milliards d'Euros.

Au sujet de la dette, je me permets de conseiller aux curieux de lire le "Marianne" de cette semaine, c'est très instructif !!!

Sarko a augmenté la dette de 630 milliards d'Euros: 130 pour la gestion de la crise et 500 pour sa gestion ( et ce, malgré les milliers de suppressions de postes de fonctionnaires et l'état actuel pitoyable, notamment, de l'éducation nationale).

Il ne faut pas tout ramener à notre argent et il y a d'autres problèmes cruciaux à traiter, mais, à titre indicatif je viens de calculer que notre pension nette a augmenté de 1,8% entre novembre 2006, pour moi, et février 2011(4 ans et demi ) puis de 1,7% en février 2011....comparez aux augmentations de ce que nous payons !!!
Les fans de Sarko me diront, "ça ne sera pas mieux avec l'opposition", je leur répondrai : "c'est possible, mais ce qui est sûr, ça ne pourra pas être pire pour le peuple" !!!!!

Alors ????? Attendons les élections !!

Ce compte-rendu a été écrit par Jean DONAT, retraité, ex enseignant du Lycée de Mirepoix
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en France en 2012

Message par Fée Violine le Lun 20 Fév 2012 - 23:47

Le point de vue (assez perplexe) de Koz Toujours :
http://www.koztoujours.fr/?p=13684
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Etre et paraître…

Message par Père Luc MEYER le Mar 21 Fév 2012 - 8:28

Compte rendu impressionnant !…

La politique locale est heureusement souvent plus proche du terrain. J'ai entendu l'an passé un jeune maire de 35 ans raconter tout ce qu'il vivait au service de sa commune, en lien avec les conseillers municipaux, et les services communaux. Son engagement m'a vraiment édifié et renvoyé à ce que moi je faisais, concrètement…

Je suis heureux que dans la politique, on puisse être au service de la société. Et que certains y croient encore !

Paradoxalement, au niveau local ou départemental on parle plus facilement de Monsieur ou Madame UNTEL, alors que la fausse proximité suggérée par les média fait qu'au niveau national, on appelle les hommes et les femmes politiques par leur prénom ou en usant de sobriquets… On a l'impression de les connaître personnellement, alors que toute intervention télévisée ou tout meeting sont forcément scénarisés, programmés, contrôlés… en vue de l'effet à produire devant les micros et les caméras. Etrange et dommage à la fois…

Bonne continuation à tous !

Père Luc MEYER
Soyez indulgent, je suis nouveau...
Soyez indulgent, je suis nouveau...

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 07/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en France en 2012

Message par Joss le Ven 20 Avr 2012 - 16:20

avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en France en 2012

Message par Cécile le Ven 20 Avr 2012 - 16:46

[sPar Henry le Barde • 16 avr, 2012 • Catégorie: Réflexion faite


Cliquer sur Henri Le Barde et lire : des évêques en campagne... très drôle !
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3184
Age : 75
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en France en 2012

Message par Joss le Ven 20 Avr 2012 - 20:33

avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en France en 2012

Message par Fée Violine le Ven 20 Avr 2012 - 20:48

Cécile a écrit:[sPar Henry le Barde • 16 avr, 2012 • Catégorie: Réflexion faite


Cliquer sur Henri Le Barde et lire : des évêques en campagne... très drôle !
En effet, c'est très bon! Very Happy
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en France en 2012

Message par Père Luc MEYER le Ven 20 Avr 2012 - 21:02

Chers amis,

J'ai passé un bon moment à lire les prises de parole des différents Apôtres.
Je croirais bien qu'eux-mêmes, au Ciel, ont dû sourire plus d'une fois !…

Merci !

P. Luc

Père Luc MEYER
Soyez indulgent, je suis nouveau...
Soyez indulgent, je suis nouveau...

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 07/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en France en 2012

Message par Joss le Sam 21 Avr 2012 - 8:18

Bon.... revenons à un peu plus de sérieux...


A part se réjouir du départ de Zébulon*, attention de ne pas trop tomber dans l’euphorie… les dés étant pipés, vous risqueriez de vous retrouver avec la gueule de bois… Gros-Jean** comme devant…

*En 1999, Nicolas Sarközy s’adressait à Philippe de Villiers en ces termes : « Tu as de la chance, Philippe, toi tu aimes la France, son histoire, ses paysages. Moi, tout cela me laisse froid ! ». Il a dit aussi, depuis, se sentir plus chez lui en Israël qu’en France… Hon grois rêver !!!

**Le gros Jean était un personnage de farce médiévale, un benêt qui se faisait toujours duper. “Comme devant” sifgnifie ”comme auparavant”.

Cette expression est particulièrement adaptée à l’électeur, mais aussi à “l’indigné” des temps modernes…

« Depuis son lancement en 1981, le programme des Young Leaders aspire à sélectionner chaque année les candidats français susceptibles d’occuper des postes à haute responsabilité. Une démarche identique est adoptée aux États-Unis. ».
Il suffit de voir la longue liste des politiques membres du Parti socialiste et de l’UMP appartenant à la FAF. Peu importe l’équipe au pouvoir, la FAF aura ses hommes et ses femmes au pouvoir en France au service de l’Atlantisme. Il ne faut pas oublier aussi la présence de nombreux membres de la FAF au sein des grandes entreprises et du milieu journalistique. D’une certaine manière, tout est verrouillé.

Nicolas Dupont-Aignan : faux rebelle, ami de la franc-maçonnerie

Certains, un peu naïfs, croient voir dans le candidat gaullo-souverainiste à la présidentielle Nicolas Dupont (Aignan étant le nom de sa mère, mais « Dupont » n’étant pas assez séduisant selon lui), un vrai dissident, engagé dans un bras de fer avec le Système.

Pourtant, avec un mouvement ridiculement nommé « Debout la République » et un discours antinationaliste, assimilationiste et ultra-républicain (qui plus est favorable au faux « mariage » homosexuel), on pouvait se douter que la rupture entre « NDA » et l’establishment n’était que de façade.

Encore cadre de l’UMP il y a peu, Nicolas Dupont est membre de la French American Foundation* un groupe mondialiste discret qui se veut un lobby états-unien en France…

* http://www.alterinfo.net/French-American-foundation_a21168.html
http://www.voltairenet.org/Un-relais-des-Etats-Unis-en-France
https://fr.wikipedia.org/wiki/Fondation_franco-am%C3%A9ricaine

Il est aussi proche de la franc-maçonnerie, au cœur du Système :

En effet, il fut l’invité, « dans le cadre des Grands échanges 2012, d’une « tenue blanche fermée » (donc réservée exclusivement aux francs-maçons) d’un parterre de loges du Grand Orient de France, le 16 janvier, dans le Grand Temple Albert Groussier, pour y exposer son programme. » (source F&D N°328).

Ci-dessous, quelques explications de Pierre Hillard concernant la French-American Foundation :

Décapactu. — Comment et pourquoi la French-American Foundation (FAF) a été créée ?

Pierre Hillard. — A l’origine, la French-American Foundation (FAF) [1] a été créée par trois éminents Américains en 1976 : James G. Lowenstein, James Chace et Nicholas Wahl. Les deux premiers étaient membres du très influent CFR (Council on Foreign Relations) où s’élabore la politique étrangère américaine tandis que le troisième était professeur de science politique. Ces représentants américains se sont appuyés sur des Français occupant de hautes fonctions.
Ainsi, on retrouve un des fondateurs de la revue Le Point, Olivier Chevrillon ; le président de Péchiney, Pierre Jouven ; le futur représentant du comité exécutif de EADS, Jean-Louis Gergorin qui travaillait au ministère des Affaires étrangères ; le futur président de l’Institut français des relations internationales (IFRI), Thierry de Montbrial…

Le lancement officiel de la FAF eut lieu grâce à la proposition du président Giscard d’Estaing, lors d’un repas à l’ambassade de France à Washington le 18 mai 1976, en présence du président des Etats-Unis, Gerald Ford et du secrétaire d’Etat, Henry Kissinger. Le but recherché, comme le rappellent les textes officiels, est le suivant : « L’objectif de la Fondation franco-américaine est de renforcer la relation franco-américaine considérée comme un élément essentiel du partenariat transatlantique. » Cette formulation atlantiste recèle, bien évidemment, beaucoup de choses.

D. — Qu’y fait-on ?

P. H. — De multiples rencontres ont lieu entre représentants français et américains afin de discuter de sujets comme la défense, la politique, le journalisme, le syndicalisme … Dans le cas de ce dernier, le syndicaliste américain et président de l’AFL-CIO, John Sweeney, a participé à ces rencontres sous l’égide de la FAF comme le souligne le rapport French-American Foudation 2003 – 2004. En fait, il s’agit de « lisser » les points de vue afin d’aboutir à un consensus favorable au partenariat transatlantique. Toutes ces rencontres officielles et officieuses permettent de créer une communion de pensée parmi les acteurs de la FAF appartenant à des secteurs variés.

D. — Que répondez-vous à ceux qui disent que la FAF n’est rien d’autre qu’un club cultivant l’amitié entre les peuples américain et français ?

P. H. — Il va de soi qu’évoquer le principe d’un « club cultivant l’amitié entre les peuples américain et français » est une farce. D’abord, l’amitié n’existe pas entre les États. En revanche, on peut assister à des élans d’amitié entre certains peuples. Cependant, restons prudent. En effet, en raison des rivalités économiques et, parfois, militaires, ces liens d’amitié peuvent vite disparaître. Ensuite, à la lecture des noms composant le groupe des généreux donateurs et dirigeants, on peut se dire que des raisons bien matérielles et idéologiques doivent agiter les esprits de la FAF. En effet sans tous les nommer, on y trouve Franck Carlucci du groupe Carlyle ; David Rockfeller, ancien président du Council on Foreign Relations et fondateur de la Trilatérale ; Ernest-Antoine Sellière, ancien président du patronat français et européen ou encore un des anciens présidents de la FAF, John Negroponte, ancien ambassadeur à Bagdad. A ce niveau, la philanthropie n’existe pas.

D. — Comment entre-t-on à la FAF et qui en fait partie ?

P. H. — La French-American Foundation se subdivise en deux branches : New York et Paris. Dans les deux cas, l’objectif de la FAF est d’intégrer des personnes appartenant à l’élite politique, économique, militaire et journalistique afin de véritablement quadriller le terrain. Pendant de nombreuses années, c’est le professeur de science politique et membre du CFR, Ezra Suleiman, qui fut le seul habilité à accepter les recrues françaises de la FAF désignées par le terme de Young Leaders. Comme le rappelle avec netteté le programme de sélection : « Depuis son lancement en 1981, le programme des Young Leaders aspire à sélectionner chaque année les candidats français susceptibles d’occuper des postes à haute responsabilité. Une démarche identique est adoptée aux Etats-Unis. ».

Les textes officiels précisent que la sélection s’opère en trois phases :

La première phase consiste à pré-sélectionner des candidats. Celle-ci se fait par l’intermédiaire du réseau de la French-American Foundation, par d’anciens Young Leaders ou d’actuels membres du Conseil de surveillance. Récemment, un effort a été entrepris pour diversifier socialement et professionnellement les candidats, notamment par le repérage dans la presse des profils prometteurs.

La deuxième phase consiste à recueillir formellement les candidatures. Les dossiers ainsi constitués contiennent la biographie du candidat et une lettre de recommandation. Des entretiens de motivation sont organisés.
La dernière phase de la procédure est la sélection finale des candidats. Après avoir reçu le dossier de chaque candidat, le Comité de sélection se réunit. Ce Comité comprend environ dix membres dont la majorité sont des anciens Young Leaders. Les candidats ayant obtenu le plus de voix sont sélectionnés.

Comme on peut le constater, n’entre pas qui veut à la FAF. Les gagnants sélectionnés sont véritablement « la crème de la crème » parce que tout simplement, il faut véritablement montrer patte blanche. Par conséquent, les noms américains et français, membres des Young Leaders, sont véritablement une élite dont l’objectif officiel est de « renforcer la relation franco-américaine considérée comme un élément essentiel du partenariat transatlantique ». Côté américain, nous pouvons relever le président Bill Clinton ; sa femme, Hillary Clinton ; l’ex-patron de l’OTAN en Europe, le général Wesley Clark… La liste est longue.

Dans le cas des Young Leaders français, nous trouvons de nombreux journalistes comme Christine Ockrent, Jean-Marie Colombani (Le Monde), Emmanuel Chain, Jérôme Clément (président d’ARTE) ; mais aussi de nombreux députés socialistes, François Hollande, Pierre Moscovici, Arnaud Montebourg ; et de l’UMP, Alain Juppé, Yves Censi, Valérie Pécresse, Philippe Auberger, Jacques Toubon, Eric Raoult ou encore Nicolas Dupont-Aignan et François Bayrou…

D. — On trouve dans la liste des Young Leaders beaucoup de partisans du néolibéralisme et des atlantistes déclarés. Mais comment expliquez-vous la présence de personnalités comme Arnaud Montebourg, François Hollande ou Nicolas Dupont-Aignan ?

P. H. — La grande force de la FAF est d’accueillir en son sein les représentants politiques issus des grands courants qui officiellement s’opposent : le socialisme et ce que l’on appelle abusivement la droite, l’UMP. En fait, la classe politique française s’est ralliée depuis longtemps au dogme du mondialisme anarcho-capitaliste. Cependant, il est utile pour le système de maintenir une opposition artificielle alors qu’en fait, nous vivons dans le régime du parti unique. En jouant l’alternance droite-gauche, on fait croire au peuple qu’il y a une autre politique possible. En fait, ces dirigeants politiques UMPS mènent le pays vers la même direction : l’intégration à un bloc euro-atlantique, prélude à l’Etat mondial.

Le cas de Nicolas Dupont-Aignan est intéressant. Officiellement, ce monsieur défend avec passion la souveraineté française mâtinée de gaullisme. En fait, c’est un leurre. Son appartenance à la FAF, depuis 2001, le prouve. Je rappelle que si NDA a été accepté au sein de la French-American Foundation, cela signifie qu’il a dû présenter obligatoirement des gages prouvant sa bonne foi. On ne trompe pas facilement les élites mondialistes de la FAF. Ce politicien est utile au système parce qu’il est un dérivatif.

En effet, il doit donner l’illusion qu’il défend un idéal classique de défense de la souveraineté nationale donnant l’espoir qu’une chance existe, qu’une échappatoire est possible. Ainsi, il pourra canaliser un courant de Français mécontents du système politique classique en leur faisant miroiter des possibilités d’un meilleur lendemain à condition de se battre, d’y croire, de s’engager avec passion, blablablablabla …

Comme le disait Racine,« J’embrasse mon adversaire pour mieux l’étouffer. » Dans le cas de NDA, il s’agit de contrôler un mouvement du peuple en faveur de la cause nationale pour ensuite arrondir les angles, empêcher que les vrais patriotes puissent diffuser de véritables informations sur les origines de l’européisme et du mondialisme.

Quand on ne peut pas arrêter une tendance, en particulier la rébellion de nombreux Français en faveur du retour à la souveraineté, il est préférable d’accompagner le mouvement pour l’étouffer par la suite. C’est la mission de NDA. Ce dernier ne doit pas jouer la comédie de l’homme qui n’est pas au courant des objectifs de la French-American Foundation compte tenu des conditions de sélection pour y adhérer. Quant on fait partie de la FAF dont le but ultime est de réaliser un bloc euro-atlantique complet, on ne peut pas en même temps être gaulliste et se présenter comme un ardent défenseur d’une France souveraine. Dans le cadre de la course à la présidentielle pour 2007, NDA a mobilisé des espoirs pour récolter cinq cents signatures. Comme par hasard, l’affaire a échoué au grand dam des Français fidèles à la cause gaulliste. N’est-ce pas là un bon exemple de stérilisation des bonnes énergies ?

D. — Pensez-vous que la direction d’un des plus grand parti de France puisse appartenir à la FAF ?

P. H. — C’est le cas de François Hollande, le patron du PS. Il suffit aussi de voir la longue liste des politiques membres du Parti socialiste et de l’UMP appartenant à la FAF. Peu importe l’équipe au pouvoir, la FAF aura ses hommes et ses femmes au pouvoir en France au service de l’Atlantisme. Il ne faut pas oublier aussi la présence de nombreux membres de la FAF au sein des grandes entreprises et du milieu journalistique. D’une certaine manière, tout est verrouillé.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en France en 2012

Message par Invité le Sam 21 Avr 2012 - 11:15

A votre avis, qui est le candidat qui raflera tous les échelons.

Votre soeur en Christ
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en France en 2012

Message par Joss le Sam 21 Avr 2012 - 11:38

mariejesus a écrit:A votre avis, qui est le candidat qui raflera tous les échelons.

Votre soeur en Christ

.... HOLLANDE


«La France tombera très bas, plus bas que les autres nations, à cause de son orgueil et des mauvais chefs qu'elle se sera choisis. Elle aura le nez dans la poussière. Il n'y aura plus rien. Mais dans sa détresse, elle se souviendra de Dieu. Alors elle criera vers lui, et c'est la Sainte Vierge qui viendra la sauver. La France retrouvera alors sa vocation de Fille aînée de l'Eglise, elle sera le lieu de la plus grande effusion de l'Esprit Saint, et elle enverra à nouveau des missionnaires dans le monde entier.»

Philippe, un retraitant du Foyer de Charité de Châteauneuf-de-Galaure annonce : «J'ai rencontré personnellement Marthe trois fois, et j'ai entendu de mes propres oreilles le père Finet dire :

«Marthe Robin prophétise qu'il va y avoir une faillite économique, et qu'ensuite il y aura la grande Pentecôte d'amour, et que l’ensemble des chrétiens vivront alors en communauté.»
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en France en 2012

Message par Joss le Lun 23 Avr 2012 - 20:12

Les petites phrases d’Eva Joly :

“Laissez moi vous dire ce que j’ai compris, ce que j’ai appris dans toute ma vie de juge, quand j’ai du affronter les forces dominantes pour démêler l’écheveau de mensonge et de corruption qui se présentait devant mes yeux incrédules…..C’est un secret terrible. Et une fois que vous l’avez regardé en face ce secret, votre vie ne peut en être que bouleversée……Ce que j’ai appris tient en une phrase: « ils n’ont aucune limite »……Ils n’ont aucune limite et ne reculent devant rien……Ceux qui pensent qu’une mallette de billets vaut plus qu’un million de bulletins de vote sont prêt a tout: subornation de témoins, crimes divers et variés, déstabilisation d’états indépendants, menaces et coups de force sont leurs méthodes quotidiennes……L’appât du gain les met en mouvement, le taux de change est le seul arbitre de leur choix, l’obsession du profit leur seule morale……Au fond Nicolas Sarkozy n’aura été que leur jouet involontaire, leur meilleur allié, le zélé serviteur d’un monde qui le fascine, prêt à tout pour en être……Prêt à tout, même à tricher……Je pèse mes mots, et je le dis en conscience: au final le Sarkozysme n’aura été qu’une vaste supercherie, une escroquerie réactionnaire, un abus de pouvoir basé sur un abus de faiblesse.”
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en France en 2012

Message par Cécile le Mar 1 Mai 2012 - 18:14

avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3184
Age : 75
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en France en 2012

Message par Invité le Mer 2 Mai 2012 - 10:19

Avez-vous un favori, moi je n'en ai pas ?

Votre soeur en Christ
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en France en 2012

Message par gerardh le Mer 2 Mai 2012 - 12:07

__________

Bonjour,

N'oublions pas que nos autorités, quelqu'elles soient, sont établies par Dieu.


_________

gerardh
Installé
Installé

Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 07/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en France en 2012

Message par Cécile le Mer 2 Mai 2012 - 12:59

gerardh a écrit:__________

Bonjour,

N'oublions pas que nos autorités, quelqu'elles soient, sont établies par Dieu.


_________
Ah bon ! Alors, il ne serait pas utile de voter ? waouh
Non, Dieu n'établit pas "nos autorités". Il nous demande de les respecter, mais aussi de désobéir si les ordres de ces autorités sont contraires à notre conscience. Et nous pouvons d'ailleurs y penser avant de voter... laughing
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3184
Age : 75
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en France en 2012

Message par Invité le Jeu 3 Mai 2012 - 8:04

En france, vous n'êtes pas obligé d'aller vers les urnes, nous en Belgique c'est obligatoire de voter.

Votre soeur en Christ
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en France en 2012

Message par Joss le Jeu 3 Mai 2012 - 12:17

... Je ne voterai pas
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en France en 2012

Message par gerardh le Jeu 3 Mai 2012 - 13:41

__________

Bonjour Cécile,

Je vous indique le passage de Romains 13, 1-2 :" que toute âme se soumette aux autorités qui sont au-dessus d’elle ; car il n’existe pas d’autorité, si ce n’est de par Dieu ; et celles qui existent sont ordonnées de Dieu ; de sorte que celui qui résiste à l’autorité résiste à l’ordonnance de Dieu ; et ceux qui résistent feront venir* un jugement sur eux-mêmes".

Il y a aussi 1 Pierre 2, 13 : "Soyez donc soumis à tout ordre humain pour l’amour du Seigneur, soit au roi comme étant au-dessus de tous, 14 soit aux gouverneurs comme à ceux qui sont envoyés de sa part pour punir ceux qui font le mal et pour louer ceux qui font le bien".

Nous devons donc être soumis à nos autorités, seraient-elles fâcheuses, avec toutefois uns restriction de taille si elles nous demandent de faire des choses malhonnêtes. Dans ce cas "Il faut obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes". (Actes 5, 29)

Le chrétien est un citoyen du ciel. Il est dans le monde mais n'est pas du monde. Il ne devrait donc pas se mêler de politique.


__________


Dernière édition par gerardh le Jeu 3 Mai 2012 - 13:47, édité 1 fois

gerardh
Installé
Installé

Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 07/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en France en 2012

Message par gerardh le Jeu 3 Mai 2012 - 13:44

________

Bonjour MarieJésus, vous écrivez :

En France, vous n'êtes pas obligé d'aller vers les urnes, nous en Belgique c'est obligatoire de voter.
Si j'étais dans un pareil dilemne, soit je voterais blanc, soit je ne voterais pas quand même, quitte à être poursuivi par la justice des hommes.


__________

gerardh
Installé
Installé

Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 07/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en France en 2012

Message par Cécile le Jeu 3 Mai 2012 - 17:04

gerardh a écrit:__________

Bonjour Cécile,

Je vous indique le passage de Romains 13, 1-2 :" que toute âme se soumette aux autorités qui sont au-dessus d’elle ; car il n’existe pas d’autorité, si ce n’est de par Dieu ; et celles qui existent sont ordonnées de Dieu ; de sorte que celui qui résiste à l’autorité résiste à l’ordonnance de Dieu ; et ceux qui résistent feront venir* un jugement sur eux-mêmes".

Il y a aussi 1 Pierre 2, 13 : "Soyez donc soumis à tout ordre humain pour l’amour du Seigneur, soit au roi comme étant au-dessus de tous, 14 soit aux gouverneurs comme à ceux qui sont envoyés de sa part pour punir ceux qui font le mal et pour louer ceux qui font le bien".

Nous devons donc être soumis à nos autorités, seraient-elles fâcheuses, avec toutefois uns restriction de taille si elles nous demandent de faire des choses malhonnêtes. Dans ce cas "Il faut obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes". (Actes 5, 29)

Le chrétien est un citoyen du ciel. Il est dans le monde mais n'est pas du monde. Il ne devrait donc pas se mêler de politique.




__________
Là où je ne suis pas d'accord, c'est quand vous dites que les autorités sont établies par Dieu.

Le Chrétien est sur terre, et il est concerné par la politique comme tous les hommes. Ce sont les TJ qui parlent comme vous, mais les TJ ne sont pas vraiment chrétiens, puisqu'ils nient la divinité de Jésus. Si l'Eglise demande aux Catholiques de s'engager, c'est qu'elle estime que nous ne sommes pas encore citoyens du Ciel !
C'est un peu facile de laisser "les autres" se débrouiller... malade

Les Belges qui ne votent pas ont une amende à payer. transpire

avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3184
Age : 75
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en France en 2012

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum