MARTHE ET MARIE

6ème dimanche du temps ordinaire

Aller en bas

6ème dimanche du temps ordinaire

Message par père JEAN le Lun 6 Fév 2012 - 9:23

6ème dimanche du temps ordinaire

Dimanche de la santé

Textes bibliques : http://www.aelf.org/office-messe?date_my=12/02/2012


En ce dimanche, les textes bibliques nous montrent la situation dramatique des lépreux au temps de Jésus. Ils étaient bannis de la société. En raison de leur maladie, on les considérait comme impurs. Ils représentaient un danger dont il fallait absolument se protéger. Ils étaient donc obligés de partir loin de leur famille et de leur milieu de vie. Ils se trouvaient donc condamnés à la solitude et au désespoir. Nous savons actuellement que la lèpre n'est plus une cause d'exclusion. Elle est même devenue une cause de générosité. Chaque année, une collecte est organisée pour donner plus de moyens à ceux qui luttent pour éradiquer cette maladie. Dans le passé, et encore aujourd'hui, des missionnaires se sont engagés pour que ces malades soient soignés et traités dignement.

Mais quand nous lisons l’évangile, nous pensons à d’autres exclus d’aujourd’hui. Ils sont nombreux ceux et celles qui sont mis à l’écart. Pour certains, c’est parce qu’ils représentent un danger dont il faut se protéger. Pour d’autres, c’est parce qu’ils nous mettent mal à l’aise. Nous n'oublions pas la course au profit qui fait que les riches deviennent de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres ; Pensons aussi à la montée du racisme, du chômage et de la précarité. D'autres sont exclus à cause de leur passé et de leur réputation ou encore parce qu'ils ont fait un séjour en prison. La société les enfonce et ne leur laisse aucune chance.

L’Evangile de saint Marc voudrait nous aider à changer notre regard et notre attitude. Il nous montre Jésus qui circule dans les lieux inhabités, là précisément où sont les lépreux. Il ne craint pas de prendre le risque de les rencontrer ; et c’est ce qui arrive : "Un lépreux vient trouver Jésus ; il tombe à genoux et le supplie : Si tu le veux, tu peux me purifier". Jésus aurait dû s'écarter loin de cet homme. La loi de Moïse le lui imposait. Mais quand nous lisons les évangiles, nous voyons que Jésus ne se dérobe jamais à la souffrance et au mal. Il veut communier à la détresse de l'homme pour le libérer. Il est le bon Pasteur qui ne cesse de partir à la recherche de la brebis perdue.

Le lépreux dont nous parle l'évangile reconnaît son impureté, son péché. Mais en se tournant vers le Christ, il a confiance. Il est sûr qu'il peut être purifié. Il nous faut reconnaître l'audace de cet homme dont le contact rendait impur. Mais avec Jésus, c'est la pureté qui devient contagieuse et non la lèpre. En le touchant, Jésus ne devient pas lépreux. C'est le lépreux qui devient pur au contact de la divinité de Jésus. Voilà une bonne nouvelle de la plus haute importance pour notre monde d'aujourd'hui.

Ce que Jésus a fait autrefois en terre de Palestine, il le continue aujourd'hui. Il nous rejoint dans toutes les lèpres qui bouleversent notre vie et celle de notre monde : lèpres corporelles, les maladies, les cancers, le sida, l'alcoolisme, la drogue… Il y a aussi les lèpres psychologiques et morales qui ont fait des nœuds dans les cœurs : nous pensons aux divorces, aux avortements. Nous chrétiens, nous n'oublions pas la lèpre du péché qui nous ronge et nous enferme sur nous-mêmes. Quelle que soit notre situation, l'évangile de ce jour nous montre un lépreux qui nous apprend à nous tourner avec confiance vers le Seigneur. Lui seul connaît vraiment notre détresse et peut nous relever.

Aujourd'hui, Jésus nous entraîne vers l'essentiel l'amour du prochain. Il se fait proche de celui qui est dans le besoin pour le restaurer dans sa dignité. Depuis notre baptême, nous sommes membres du Corps du Christ. Nous avons tous pour mission d'être Jésus auprès des autres. Nous sommes tous appelés à aimer et à rayonner son amour audacieux et libre. En ce dimanche, nous pensons à tous ceux qui sont au service de la santé et qui donnent le meilleur d'eux-mêmes à cette cause : le Service Evangélique des malades, les aumôneries d'hôpitaux, de cliniques et de maisons de Retraite, les médecins, les infirmiers et infirmières, les familles et même les malades (car il y a toujours plus malade que soi). A travers tous ces gestes d'accueil et de service des uns et des autres, c'est l'amour du Christ qui doit rayonner.

Saint Paul nous fait entendre le message qu'il adressait aux chrétiens de Corinthe : "Mon modèle c'est le Christ." Cette parole caractérise tout chrétien. Comme lui, nous avons tous à prendre le Christ pour modèle. La loi d'amour qu'il est venu instaurer est bien plus forte que tous les interdits imposés par la société. Quand Jésus touche le lépreux, c'est Dieu qui abolit toutes les distances. C'est le Père qui se fait proche pour le remettre dans le monde de la vie et des autres.

En venant célébrer l'Eucharistie, nous allons nous remplir et nous imprégner de cet amour qui est en toi, Seigneur. Puis à la fin, nous sommes envoyés pour prolonger à notre tour ta tendresse dans nos relations avec les autres. Fais de nous des témoins de ta bonté et de ta victoire sur le mal pour que tout homme en reçoive une espérance.

Sources : Revues Feu Nouveau et Signes, Plaquette du dimanche de la santé, Avec saint Marc (Claire Patier), Lectures bibliques des dimanches (Albert Vanhoye)
avatar
père JEAN
Membre actif
Membre actif

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Rodez
Date d'inscription : 05/06/2010

http://www.puiseralasource.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 6ème dimanche du temps ordinaire

Message par père JEAN le Lun 6 Fév 2012 - 9:35

avatar
père JEAN
Membre actif
Membre actif

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Rodez
Date d'inscription : 05/06/2010

http://www.puiseralasource.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 6ème dimanche du temps ordinaire

Message par Belen le Dim 12 Fév 2012 - 12:51

Je voudrais prolonger votre homélie père Jean pour rendre attentif aux malades qui n'ont pas bonne presse dans la société d'aujourd'hui, ceux que l'on stigmatise et pour lesquels on a rarement de la compassion : les malades mentaux. Je ne parle pas des handicapés mentaux sur lesquels l'Eglise porte en général un regard de compassion. Je parle de ceux qui ont des troubles tels que la bipolarité, la schizophrénie. Aucune maladie n'est plus diabolisée par la presse d'aujourd'hui - et complètement tue par l'Eglise - que la schizophrénie. Quand arrive un fait divers dramatique, on lâche très vite le mot "dangereux schizophrène". Et le concept passe dans l'esprit des gens. Le schizophrène, c'est celui qui nous veut du mal, qui nous empêche de vivre "normalement" , qu'il faut enfermer pour qu'on n'en parle plus.

Or, si on connaît les statistiques réelles de la criminalité et des malades mentaux, on constate qu'ils sont infiniment plus souvent victimes d'agression que l'inverse. Mais c'est ainsi, ce sont des maladies qui suscitent la méfiance et le rejet. Quelqu'un est-il touché dans une famille par cette maladie, on va plaindre abondamment toute la famille, mais avoir peu de compassion pour le malade. Celui-là dérange, il a un comportement étrange, il est parfois désinhibé et dit tout haut ce qu'on n'a pas envie d'entendre.
On soupire de soulagement quand il prend son traitement. Il a des effets secondaires terriblement durs à supporter : mais de quoi se plaint-il donc ? C'est lui le fou ! "Prends tes médicaments et laisse-nous vivre, sinon on te fait interner."

Sa souffrance, on la tait. C'est comme si ce n'était pas lui qui souffrait, mais uniquement l"entourage.

Au nom de mes nombreux amis schizophrènes, inoffensifs et que j'aime profondément, je voulais m'autoriser cette parole.
avatar
Belen
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 608
Age : 54
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: 6ème dimanche du temps ordinaire

Message par père JEAN le Dim 12 Fév 2012 - 13:47

oui, bien sûr, vous avez entièrement raison. Je suis en relation avec des amis qui souffrent de cette maladie pour de leur fille. Si vous allez sur mon blog http://dimancheprochain.org vous trouverez des commentaires de Christiane qui y fait souvent référence. Nous sommes plusieurs à encourager sa fille Delphine qui vit une situation très difficile
avatar
père JEAN
Membre actif
Membre actif

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Rodez
Date d'inscription : 05/06/2010

http://www.puiseralasource.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 6ème dimanche du temps ordinaire

Message par Belen le Dim 12 Fév 2012 - 13:49

Je prierai pour cette jeune fille !
avatar
Belen
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 608
Age : 54
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: 6ème dimanche du temps ordinaire

Message par Belen le Lun 13 Fév 2012 - 16:19

Une belle homélie aussi dimanche à l'abbaye de Tamié :

http://www.abbaye-tamie.com/la_communaute/la_liturgie/homelies_tamie/homelie-to-6/vue
avatar
Belen
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 608
Age : 54
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: 6ème dimanche du temps ordinaire

Message par père JEAN le Mar 21 Fév 2012 - 15:14

Belen a écrit:Une belle homélie aussi dimanche à l'abbaye de Tamié :

http://www.abbaye-tamie.com/la_communaute/la_liturgie/homelies_tamie/homelie-to-6/vue

Oui, je connais ce site. Il est aussi dans mes favoris
avatar
père JEAN
Membre actif
Membre actif

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Rodez
Date d'inscription : 05/06/2010

http://www.puiseralasource.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 6ème dimanche du temps ordinaire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum