MARTHE ET MARIE

Homélie de la fête de Sainte Marie Mère de Dieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Homélie de la fête de Sainte Marie Mère de Dieu

Message par père JEAN le Dim 25 Déc 2011 - 21:38

 


Homélie de la fête de Sainte Marie Mère de Dieu


 



Textes bibliques : Lire ici


Aujourd'hui dimanche, c'est le premier jour de la semaine. Les évangiles nous disent que c'est ce jour-là que Jésus ressuscité est apparu à ses disciples. Sa victoire sur la mort et le péché a été le point de départ d'une création  nouvelle. Désormais, plus rien ne peut être comme avant. Il se trouve aussi que nous sommes au début d'une année nouvelle. Nous voici donc en train de commencer une nouvelle semaine, un nouveau mois et une nouvelle année. Et tous ces commencements nous renvoient au premier d'entre tous, celui du premier jour de la Genèse dans la Bible. Ce jour-là, Dieu a entrepris de faire du neuf. Et aujourd'hui, il vient nous rappeler qu'il veut nous associer tous à son œuvre de création.



Cette nouvelle année, c'est comme une page blanche qu'il nous faudra remplir en donnant le meilleur de nous-mêmes. Les médias nous parlent chaque jour des gens qui souffrent de la crise, de la violence et de l'exclusion. Dans certains pays, les chrétiens vivent l'horreur absolue dans des camps dits de "rééducation". Participer à l'œuvre créatrice de Dieu, c'est tout faire en faveur de la paix ; c'est contribuer ensemble à la création d'un monde plus juste et plus fraternel. C'est ce que vient nous rappeler cette journée mondiale de la paix. Cette année, elle est orientée vers l'éducation des jeunes. Cela commence dans nos familles, nos lieux de vie et de travail et nos diverses relations.


C'est en vue de cette mission qu'en ce dimanche, nous sommes venus à la crèche. Nous sommes là avec les bergers dont nous parle l'évangile de ce jour. On a dit que ces bergers étaient des exclus. C'est vrai, on ne les voyait pas à la synagogue ni au temple. Mais en y regardant de plus près, nous découvrons une chose importante. Dans le monde de la Bible, le berger représente un symbole très fort. Plus tard, Jésus se présentera comme le bon Berger, celui qui veut rassembler toute l'humanité. A la suite des bergers de la crèche, nous avons tous à témoigner des merveilles de Dieu et de son amour pour notre monde. Comme Bernadette de Lourdes, nous ne sommes pas chargés de "faire croire" mais de "dire". Avec les bergers, nous louons et nous glorifions Dieu. Nous nous rappelons en effet que le nom de Jésus signifie "Dieu sauve".


Nous commençons cette nouvelle année en fêtant Sainte Marie, Mère de Dieu et Mère de l'Eglise. Avec elle, nous retenons tous ces événements et nous les méditons dans notre cœur. Lors du passage de l'an neuf, nous faisons le bilan de l'année écoulée. Il y a eu des catastrophes naturelles comme le tsunami au Japon. Nous n'oublions pas les drames causés par les humains, les attentats en Afghanistan ou en Norvège. Notre monde a également vécu des progrès au niveau de la solidarité, de la liberté et de fraternité. Tous ces événements, nous devons les lire à la lumière de la Parole de Dieu. En Jésus, il est Emmanuel, Dieu avec nous, Dieu qui fait alliance avec nous. Avec lui, les forces du mal ne peuvent avoir le dernier mot.


Au moment de commencer une nouvelle année, nous nous tournons ensemble vers le Seigneur en passant par Marie. L'Esprit Saint nous a été donné comme à elle. Elle est toujours là pour nous montrer comment discerner le Seigneur à l'œuvre. Elle n'a pas tout compris de l'activité missionnaire de Jésus ni surtout de sa crucifixion. Mais c'est la confiance qui la motive envers et contre tout. Comme elle, nous ne devons pas hésiter à admirer et à interroger le Seigneur et surtout à lui faire confiance quoi qu'il arrive. Au  début de cette nouvelle année, nous ne manquons pas de la prier : "Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs…" Comme à la visitation, si nous l’appelons, elle accourt vers nous et Jésus est avec elle.


En ce jour, nous échangeons des vœux de bonheur. Ils rejoignent les souhaits de la tradition juive que nous avons trouvés dans la première lecture : "Que le Seigneur te bénisse et te garde ! Que le Seigneur fasse briller sur toi son visage, qu'il se penche vers toi ! Que le Seigneur tourne vers toi son visage, qu'il t'apporte la paix !" (Nombres 6. 25-26) Cette bénédiction s'adressait au peuple de l'ancienne alliance. Elle s'adresse aussi à Marie, à l'Eglise et à chacun de nous. Quelles que soient les épreuves qui surviendront au cours de l'année, la bénédiction de Dieu nous est toujours offerte. "Rien ne peut nous séparer de son amour" nous dit Saint Paul.


En ce jour, nous fêtons dans la joie celle qui a mis au monde le Sauveur. Nous lui demandons de nous ouvrir à sa présence et à son amour. Tout au long de cette nouvelle année, nous aurons à faire du neuf en faveur de la paix et de la justice. C'est à ce prix que 2012 sera une bonne année. Avec Marie et avec toute l'Eglise, nous faisons monter notre prière vers Dieu notre Père : "O Seigneur, envoie ton Esprit qui renouvelle la face de la terre." Amen


Sources : Textes bibliques du jour, journaux de l'année, revues liturgiques Signes et Feu Nouveau

 


avatar
père JEAN
Membre actif
Membre actif

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Rodez
Date d'inscription : 05/06/2010

http://www.puiseralasource.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homélie de la fête de Sainte Marie Mère de Dieu

Message par père JEAN le Sam 31 Déc 2011 - 17:32

avatar
père JEAN
Membre actif
Membre actif

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Rodez
Date d'inscription : 05/06/2010

http://www.puiseralasource.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum