MARTHE ET MARIE

SUPERVIRUS MORTEL CRÉÉ À PARTIR DE CELUI DE LA GRIPPE AVI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SUPERVIRUS MORTEL CRÉÉ À PARTIR DE CELUI DE LA GRIPPE AVI

Message par Joss le Mer 30 Nov 2011 - 17:18

UN SUPERVIRUS MORTEL CRÉÉ À PARTIR DE CELUI DE LA GRIPPE AVIAIRE

29 NOVEMBRE 2011 MAXISCIENCES


Un groupe de scientifiques menés par le virologue Ron Fouchier vient d'annoncer qu'ils étaient parvenus à créer un supervirus à partir de la souche H5N1 responsable de la grippe aviaire. Fortement contagieux et mortel, ce microorganisme serait capable d'éliminer des millions de personnes.

La nouvelle a créé l'inquiétude et un vif débat dans la communauté scientifique. Depuis peu, un groupe de scientifiques mené par Ron Fouchier un virologue du Centre Medical Erasmus aux Pays-Bas tente de faire publier les travaux qu'ils viennent d'achever. Mais la communauté scientifique est loin de les laisser faire. Le problème : le résultat de leurs travaux. Alors qu'ils menaient des recherches afin de mieux comprendre le virus H5N1 responsable de la grippe aviaire, ceux-ci en sont arrivés à créer un supervirus mortel et encore plus contagieux que le microorganisme originel.

En effet, la souche actuelle de H5N1 a jusqu'à aujourd'hui entrainé la mort d'environ 500 personnes mais elle n'est pas assez contagieuse pour provoquer une pandémie mondiale. Au cours de leur étude, Ron Fouchier et ses collègues ont découvert que cinq mutations génétiques ajoutées au virus étaient suffisantes pour qu'il se propage bien plus facilement. Le virologue a ainsi avoué que l'organisme qu'ils avaient conçu était "l'un des virus les plus dangereux que l'on pouvait créer", cite le Daily Mail. Selon les experts, il serait même tout à fait capable de se répandre et de causer des millions de morts, s'il venait à sortir du laboratoire.

Mais pourquoi créer une telle menace ? Le virologue néerlandais a expliqué que le but de leurs recherches était de préparer l'humanité à l'éventualité qu'un tel supervirus apparaisse dans la nature, afin que les scientifiques entrevoient ainsi un moyen de le combattre et sache comment élaborer un vaccin. Toutefois, les capacités du virus effraient bien plus comparé à cet objectif aussi louable soit-il. Les spécialistes craignent notamment, qu'en publiant leur recette, les chercheurs ne permettent à certains de transformer le virus en arme biologique de destruction massive.

"Comparé à lui, l'anthrax ne fait pas du tout peur"

Avec toutes les informations, il serait alors possible de recréer le virus, théoriquement du moins : "ce n'est vraiment pas difficile, si l'on possède assez d'argent, un certain savoir-faire et un laboratoire moderne", confirme l'immunologue bernois Beda Stadler cité par 20 minutes.ch. "Je ne connais aucun organisme pathogène qui fasse aussi peur que celui-là. Comparé à lui, l'anthrax ne fait pas du tout peur", a confié pour sa part Paul Keim, le président de National Science Advisory Board for Biosecurity (NSABB), organisme qui est justement chargé de relire l'étude que souhaite publier les chercheurs. Toutefois, le NSABB n'est pas en mesure d'interdire la publication, il peut seulement demander aux revues de la refuser.

Expert de la grippe et des défenses biologiques, Michael Osterholm qui est aussi directeur du Center for Infectious Disease Research and Policy à l'université du Minnesota, reconnait quant à lui que les travaux ont une réelle importance médicale. S'il ne semble donc pas s'opposer à leur publication, il suggère néanmoins que certaines informations soient dissimulées et ne soient dévoilées qu'à ceux qui en ont réellement besoin. "Nous ne voulons pas donner à des personnes malintentionnées une carte routière de comment transformer un microbe mauvais en microbe très mauvais", a t-il ajouté toujours cité par le Daily Mail.  



PROPHETIES D’AMSTERDAM : 14ème Message (26 DECEMBRE 1947)
http://prophetesetmystiques.blogspot.com/2010/01/propheties-damsterdam-notre-dame-de_1324.html

DES INVENTIONS DIABOLIQUES
Une image très curieuse se présente alors à moi. Une force me pousse à regarder le ciel ; c’est comme si on tirait quelque chose en l’air. Ça me frôle en passant à une telle vitesse que j’arrive à peine à voir ce que c’est. Ça a la forme d’un cigare ou d’une torpille et la couleur de l’aluminium.
Tout à coup, je vois quelque chose qui s’en détache par l’arrière.
Je tâte de la main devant moi et différentes sensations horribles m’envahissent. D’abord un engourdissement total ; je vis et, en même temps, je ne vis pas. Je vois alors devant moi d’épouvantables images d’êtres humains. Je vois des visages, de larges visages recouverts d’ulcères affreux, une sorte de lèpre. J’éprouve ensuite de terribles maladies mortelles : le choléra, la lèpre, tout ce que ces gens ont à subir.
Alors que tout ça a disparu, je vois flotter de minuscules choses noires autour de moi. J’essaie de sentir ce que c’est, mais je n’y parviens pas ; cela me semble une matière très fine. Mes yeux ne distinguent pas ce que c’est. C’est comme si je devais regarder à travers quelque chose et, en contrebas, je vois à présent de magnifiques champs blancs. Sur ces champs, je vois ces mêmes petites choses noires, mais grossies et comme vivantes. Je ne sais comment l’expliquer. Je demande à la Dame : «Est-ce que ce sont des bacilles ?» Avec beaucoup de gravité, elle répond : «C’est diabolique.»

Je sens alors mon visage enfler ainsi que tout mon corps. J’ai l’impression que mon visage grossit énormément, que tout se raidit et est boursouflé. Je ne peux pas bouger. J’entends la Dame dire : «Et c’est ce qu’ils sont en train d’inventer»,
puis, tout doucement : «le Russe, mais les autres aussi.»
Elle ajoute énergiquement : «Peuples, vous êtes prévenus !» Puis la Dame disparaît


Dernière édition par Joss le Dim 21 Fév 2016 - 21:08, édité 1 fois
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

UN VIRUS MUTANT DE GRIPPE AVIAIRE CRÉÉ EN CHINE INQUIÈTE LES

Message par Joss le Dim 5 Mai 2013 - 13:01

UN VIRUS MUTANT DE GRIPPE AVIAIRE CRÉÉ EN CHINE INQUIÈTE LES EXPERTS

... Au fou !!! ...Jusqu'où iront-ils ?

Une équipe de scientifiques chinois a fabriqué un virus hybride de la grippe H5N1 ayant le "potentiel" de muter encore pour contaminer l'homme.

Par Francetv info avec AFP

L'épidémie de
grippe aviaire qui sévit en ce moment dans plusieurs provinces chinoises ne semble pas contenter la communauté scientifique chinoise. Une équipe de l'Académie des sciences agricoles chinoise et de l'université agricole du Gansu a annoncé, jeudi 2 mai dans la revue américaine Science (en anglais), avoir donné naissance à un nouveau type de virus mutant de la grippe aviaire. Leur expérimentation inquiète nombre d'experts.

Qu'est-ce que ce virus mutant ?

Le virus hybride créé en Chine résulte d'un mélange de gènes de la souche H5N1 du virus de la grippe aviaire, et de la H1N1, responsable de la pandémie de 2009-2010. La première peut être transmise aux humains par des oiseaux, mais ne peut se transmettre d'humain à humain. La seconde, apparue au Mexique, s'avère elle très contagieuse. Le mélange se révèle donc potentiellement dangereux, d'autant qu'il pourrait muter encore et contaminer l'homme.

Le virus créé en laboratoire s'est déjà avéré facilement transmissible entre cochons d'Inde, via les voies respiratoires, comme les scientifiques à l'origine de l'expérience entendaient le démontrer. Selon eux, le si redoutable virus H5N1 n'aurait donc besoin que d'une simple mutation génétique pour être en mesure de se communiquer d'un mammifère à un autre.

Pourquoi l'avoir créé ?

Selon Robert May, ancien président de l'Académie des sciences britannique, cité par
The Independent (en anglais), les chercheurs chinois ont créé le virus "pour aider à mettre au point des vaccins". La chaîne Fox News (en anglais) explique de son côté que l'étude a été élaborée pour imiter la façon dont les mutations de la grippe se font dans la nature et les prévenir. Cette expérience fait penser à une autre expérimentation, survenue en 2012. Une équipe néerlandaise avait lui aussi mis au point un virus ultra dangereux.

Mais de nombreux experts émettent des doutes quant à cette expérimentation chinoise. Pour Robert May, les chercheurs ont ainsi surtout cédé à "une ambition aveugle et sans aucun bon sens".

Que redoutent les scientifiques ?

Certains spécialistes redoutent en effet que cette expérience ne donne le coup de pouce nécessaire à la nature pour créer des mutants potentiellement incontrôlables. "Ce sont des virus créés par l'homme, ils n'ont jamais été fabriqués par la nature. Ils sont conservés dans un congélateur", détaille le virologue Simon Wain-Hobson, de l'Institut Pasteur. "Si quelqu'un commettait une erreur, ou qu'il y ait une fuite ou quelque chose de ce genre, le virus pourrait contaminer les gens et provoquer entre 100 000 et 100 millions de morts", insiste-t-il.

D'autres experts estiment que la création d'un tel virus OGM n'aide pas à la recherche d'un vaccin ou d'un traitement et ne serait sans doute pas au point avant la survenue d'une épidémie.

http://www.francetvinfo.fr/un-virus-mutant-de-grippe-aviaire-cree-en-chine-inquiete-les-experts_316743.html
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

H7N9

Message par Joss le Jeu 9 Mai 2013 - 8:00

VIDEO. Coronavirus : "Nous n'avons pas de traitement"
Le patient de 65 ans infecté est dans un état très préoccupant. L'espoir de voir son état s'améliorer est mince, selon les spécialistes.



Un premier cas d'infection respiratoire aiguë par le nouveau virus, proche du Sras (Syndrome respiratoire aigu sévère) a été confirmé en France,, a annoncé mercredi 8 mai le ministère de la Santé. Il concerne "une personne de retour d'un séjour aux Emirats arabes unis".

Le patient de 65 ans est dans un état très préoccupant. Il doit arriver au CHRU de Lille dans la soirée. Il est endormi et sous assistance respiratoire et sera placé en réanimation. L'espoir de voir son état s'améliorer est assez mince selon les spécialistes. Selon Benoit Guery, infectiologue, il n'y a pas de traitement efficace pour le moment.

Ce nouveau nouveau coronavirus (nCoV) reste une énigme. Détecté en septembre 2012, il a tué 18 personnes de par le monde. Les deux derniers cas mortels ont été rapportés, lundi 6 mai, en Arabie saoudite. Le génome du virus, nom de code "nCoV/EMC 2012", a été décrypté, mais son origine et son mode de transmission ne sont pas établis.

http://www.francetvinfo.fr/video-coronavirus-nous-n-avons-pas-de-traitement_320211.html#xtor=EPR-2-[newsletterquotidienne]-20130509-[lestitres-coldroite/titre3]-[]


Dernière édition par Joss le Dim 26 Mai 2013 - 7:41, édité 1 fois
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

H7N9 : Transmission humaine confirmée, le pire des scénarios

Message par Joss le Ven 24 Mai 2013 - 17:59

H7N9 : Transmission humaine confirmée, le pire des scénarios devient possible

Les chercheurs qui étudient le virus de la grippe aviaire H7N9 en Chine ont conseillé aux gouvernements du monde entier de se préparer au pire des scénarios. Selon l'organisation mondiale de la Santé, le H7N9 est une des souches grippales les plus meurtrières jamais identifiées car il mute huit fois plus vite qu'un virus normal de grippe, et selon les données officielles, son ratio infections/décès est d'environ 25%.

On croyait initialement que le virus ne pouvait être transmis qu'aux humains qui ont eu un contact direct avec des volailles. Après 36 morts et 131 infections officiellement signalées depuis que le virus a été identifié pour la première fois, le pire scénario que beaucoup craignaient pointe peut-être maintenant à l'horizon.

Le "
Sun China Morning Post " rapporte que les recherches ont confirmé que, non seulement le virus est transmissible d'un humain à un autre, mais qu'en plus il est devenu volatil.

Après de nombreuses expériences de laboratoire, une équipe de l'Université de Hong Kong a déterminer que le virus de la grippe aviaire H7N9 pouvait être transmis non seulement par un contact étroit, mais également par une exposition aéroportée,

Bien que le virus semble avoir été récemment mis sous contrôle, les chercheurs ont exhorté les autorités de Hong Kong à maintenir une stricte surveillance, qui devrait inclure non seulement les volailles mais également les humains et les porcs.

Dans l'étude, qui sera publiée aujourd'hui dans la revue "Science", les furets ont été utilisés pour évaluer le pouvoir infectieux du H7N9. Il a été constaté que le virus pourrait se propager dans l'air, d'une cage à l'autre, quoique moins efficacement.

Les Furets ont été infectés avant l'apparition de la plupart des symptômes cliniques. Cela signifie qu'il peut y avoir plus de cas que ceux qui ont été détectés ou signalés.
Les gens peuvent donc transmettre le virus avant même les premiers signes de la maladie.

http://www.shtfplan.com/headline-news/its-airborne-human-transmission-of-deadly-h7n9-virus-now-confirmed_05232013
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

DES SCIENTIFIQUES VONT CRÉER DES FORMES PLUS DANGEREUSES DE

Message par Joss le Jeu 8 Aoû 2013 - 11:51

DES SCIENTIFIQUES VONT CRÉER DES FORMES PLUS DANGEREUSES DE H7N9

07.08.2013




Des virologues ont annoncé mercredi 7 août qu'ils comptaient créer des formes mutantes et plus dangereuses du virus de la grippe aviaire H7N9, afin d'évaluer plus facilement les risques de pandémie que représenterait sa transmissibilité d'un humain à l'autre. Le virus H7N9, qui a pour la première fois été diagnostiqué chez l'être humain en février, a infecté au moins 133 personnes, pour la plupart en Chine et à Taïwan, et en a tué 43 personnes, selon les derniers chiffres en date de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Les virologues Ron Fouchier et Yoshihiro Kawaoka seront en charge de ce projet, qui sera mené dans plusieurs laboratoires à travers le monde. Dans un article publié dans les revues de référence Science et Nature, au nom des 22 scientifiques qui mènent le projet, Ron Fouchier explique que ces recherches tentent d'aller plus vite que la nature, en identifiant les combinaisons de mutations génétiques susceptibles de permettre une telle transmissibilité du virus.

INQUIÉTUDE DES AUTORITÉS

"Ce virus H7N9 a certainement plusieurs caractéristiques d'un virus pandémique, et il lui manque aussi certainement au moins une ou deux des caractéristiques observées dans les virus pandémiques du siècle dernier", affirme Ron Fouchier. "L'étape la plus logique, c'est donc désormais de provoquer ces mutations manquantes en premier", a-t-il ajouté.

Cette identification a pour but de permettre aux chercheurs et aux autorités sanitaires de mieux évaluer la dangerosité d'un virus et la nécessité de développer des médicaments, des vaccins et d'autres défenses médicales. Ce type de recherches, déjà effectuées en 2011 sur le virus H5N1, a cependant provoqué par le passé l'inquiétude des autorités de régulation de biosécurité des Etats-Unis (NSABB), qui ont tenté de censurer leur publication par crainte qu'elles soient employées à des activités bioterroristes.

A lire : Dix ans après le SRAS, la double menace d'un coronavirus et du H7N9

"La nature est la plus grande menace contre nous, pas ce que nous faisons dans le laboratoire", estime Ron Fouchier. "Il y a des couches et des couches et des couches de sécurité biotechnologique, de façon à ce qu'en cas de rupture de l'une d'entre elles, les autres empêcheront toute échappée de ce virus."


http://www.lemonde.fr/sciences/article/2013/08/07/des-scientifiques-vont-creer-des-formes-plus-dangereuses-de-h7n9_3458750_1650684.html
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

DES SCIENTIFIQUES AMÉRICAINS CREENT UN NOUVEAU VIRUS

Message par Joss le Mar 11 Mar 2014 - 15:49

DES SCIENTIFIQUES AMÉRICAINS ONT MIS AU POINT UN NOUVEAU VIRUS 100% MORTEL

7 MARS 2014 DALYMAIL.CO.UK

Un nouveau virus mortel pour l’homme a été mis au point par des scientifiques dans le cadre d’un projet du gouvernement américain.

La variante génétiquement modifiée de la variole est si dangereuse que, pour l’instant, aucune vaccination ne peut la combattre.

Le virus a été découvert alors que les scientifiques ont travaillé sur une forme mortelle de « mousepox » (note de Benji: Virus extrêmement contagieux chez les souris).

Ce virus a tué 100% des souris, même si elles ont été soignées par des médicaments antiviraux, ainsi que par vaccin normalement censé les protéger
.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

LOUISIANE:UNE BACTÉRIE MORTELLE RETROUVÉE HORS D'UN LABORATO

Message par Joss le Mar 3 Mar 2015 - 20:58

LOUISIANE: UNE BACTÉRIE MORTELLE RETROUVÉE HORS D'UN LABORATOIRE

2 MARS 2015 ROMANDIE

Les autorités de Louisiane, aux États-Unis, cherchent à savoir comment une bactérie dangereuse et souvent mortelle s'est retrouvée à l'extérieur du laboratoire d'un centre de recherche de haute sécurité. La bactérie est classée comme agent pouvant être utilisé pour le bioterrorisme.

L'incident est sans doute survenu en novembre 2014 ou plus tôt au National Primate Research Center de Tulane, situé à environ 80 kilomètres de La Nouvelle-Orléans, a rapporté dimanche le journal "USA Today". L'étendue de la contamination demeure inconnue, mais les autorités affirment que la population ne court aucun risque.

Le laboratoire travaille sur un vaccin contre cette bactérie. Cette dernière est appelée Burkholderia pseudomallei ou bacille de Whitmore. On la trouve principalement en Asie du Sud-Est et dans le nord de l'Australie. Elle peut se transmettre à l'homme et à l'animal par contact avec un sol ou de l'eau contaminé.

Les autorités ont indiqué que la bactérie n'avait pas été détectée sur les terrains appartenant au centre, même si quatre singes rhésus gardés dans des enclos extérieurs sont tombés malades. Deux d'entre eux ont été euthanasiés, selon "USA Today".

Inspectrice malade

Une inspectrice fédérale est également tombée malade après avoir visité le centre, mais il est possible qu'elle ait été exposée à la bactérie avant sa visite, car elle a effectué plusieurs voyages à l'étranger. Selon le centre de recherche, les singes auraient été infectés lors d'un traitement à l'hôpital vétérinaire du complexe.

Le directeur du laboratoire a indiqué que 39 échantillons de sol et 13 échantillons d'eau provenant des terrains de l'établissement avaient été testés, sans qu'aucune trace de la bactérie ne soit détectée. Mais selon "USA Today", trop peu d'échantillons ont été testés pour que cette bactérie, difficile à détecter, puisse être trouvée.

Des responsables jugent nécessaire que les investigations se poursuivent, rapporte le quotidien.

"Le fait qu'ils ne puissent pas établir comment cette diffusion a pu intervenir est très préoccupant", a déclaré à "USA Today" Richard Ebright, un expert en sécurité biologique de la Rutgers University, dans le New Jersey.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUPERVIRUS MORTEL CRÉÉ À PARTIR DE CELUI DE LA GRIPPE AVI

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum