MARTHE ET MARIE

Un regard bienveillant sur les femmes en rupture de couple

Aller en bas

Un regard bienveillant sur les femmes en rupture de couple

Message par Belen le Sam 12 Nov 2011 - 11:53

Un regard bienveillant sur les femmes en rupture de couple


par Chantal Joly

Les 11,12, 13 novembre 2011, Renaissance tiendra son congrès à Nevers. Mgr Fréchard, aumônier national, évoque ce Mouvement chrétien au cœur des souffrances du divorce.

La banalisation du divorce n'est en rien une consolation pour celles qui traversent la tourmente. « Il n'est pas seulement question de rompre un lien juridique mais de brisures morales. J'ai découvert énormément de souffrances : celles de l'abandon, de difficultés économiques qui se poursuivent parfois jusqu'à la retraite, de procès qui s'éternisent, de la solitude, de la culpabilité... », confie Mgr Maurice Fréchard, archevêque émérite d'Auch, aumônier national de Renaissance. Voisin des réunions du bureau national du Mouvement au couvent des Bénédictines de Montmartre alors qu'il est recteur de la basilique, il accompagne fidèlement depuis novembre 2006 l'équipe présidée par Marie-Rose Solana. S'y retrouvent des femmes « qui ont souffert, continuent de souffrir mais se sont reconstruites grâce à leur pugnacité. Le sigle de Renaissance n'est-il pas un arbre sec d'où repousse un rameau ! »

Dans les diocèses, prêtres, religieuses et diacres partagent des moments de ressourcement, de convivialité et de joie au sein d'une trentaine d'équipes, trop peu pour ce besoin pastoral. « On n'a pas besoin de dire grand chose ni de questionner, juste d'écouter, d'assurer les personnes de notre intérêt, de l'accueil bienveillant et sans jugement de l'Eglise et du fait que l'Evangile peut leur servir », explique Mgr Fréchard. Destinées à n'être que des étapes pour les premiers temps de la rupture, certaines équipes perdurent en tant que rencontres d'amies.
Les personnes qui fréquentent ces groupes y expérimentent la phrase-phare du congrès 2011 : « Elle m'a regardée comme une personne », celle de Bernadette Soubirous évoquant la Vierge. Visites, célébrations, temps festifs et échanges rythmeront les journées auxquels participeront Colette Nys-Mazure, écrivain et poète, et le Père Jean-Marie Onfray, prêtre du diocèse de Tours qui travaille sur l'écoute et le respect de l'altérité.
Historique

1954. Marie-Aimée Benistant, une Grenobloise de 24 ans abandonnée par son mari le lendemain des funérailles de leur fille, crée le premier mouvement chrétien de femmes séparées et divorcées, épaulée par un prêtre et une religieuse.
1969. Intégration dans la Pastorale Familiale.
1975. Le groupement devient association loi 1901.
1979. Il prend le nom de « Renaissance ».
2003. Changement de nom : « Renaissance, Mouvement chrétien de femmes en rupture de couple ».
avatar
Belen
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 608
Age : 54
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum