MARTHE ET MARIE

Parabole du gérant habile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Parabole du gérant habile

Message par etienne lorant le Ven 4 Nov 2011 - 8:58

Jésus disait encore à ses disciples : « Un homme riche avait un gérant qui lui fut dénoncé parce qu'il gaspillait ses biens.
Il le convoqua et lui dit : 'Qu'est-ce que j'entends dire de toi ? Rends-moi les comptes de ta gestion, car désormais tu ne pourras plus gérer mes affaires.'
Le gérant pensa : 'Que vais-je faire, puisque mon maître me retire la gérance ? Travailler la terre ? Je n'ai pas la force. Mendier ? J'aurais honte.
Je sais ce que je vais faire, pour qu'une fois renvoyé de ma gérance, je trouve des gens pour m'accueillir.'
Il fit alors venir, un par un, ceux qui avaient des dettes envers son maître. Il demanda au premier : 'Combien dois-tu à mon maître ? — Cent barils d'huile.' Le gérant lui dit : 'Voici ton reçu ; vite, assieds-toi et écris cinquante.'
Puis il demanda à un autre : 'Et toi, combien dois-tu ? — Cent sacs de blé.' Le gérant lui dit : 'Voici ton reçu, écris quatre-vingts.'
Ce gérant trompeur, le maître fit son éloge : effectivement, il s'était montré habile, car les fils de ce monde sont plus habiles entre eux que les fils de la lumière. »


Ce gérant est habile, non à la manière des hommes, bien sûr, mais à la manière de Dieu. C'est un homme converti, qui sait que la dette qu'il doit au Dieu de miséricorde, mais aussi de justice, dépasse jusqu'à sa capacité de s'en rendre compte. Et son habileté réside en ceci : qu'il va imiter la miséricorde divine dans sa largesse.

Ainsi, tant qu'il est encore à son poste (je comprends: tant qu'il est en vie, dans le monde), il se met à pardonner lui aussi. Je ne crois pas qu'il éprouve une soudaine tendresse envers ceux qui l'ont offensé, mais puisque Dieu agit ainsi, il va Lui plaire en faisant de même.

L'habileté du gérant, c'est d'avoir déplacé son cœur - et avec son cœur, aussi sa volonté et son intelligence, en cessant de regarder vers la terre, mais en regardant vers le ciel. Il a changé : son ego n'est plus son 'centre de référence' - et tout change alors.

En définitive, cette parabole est, donnée par Jésus lui-même, l'expression par l'image de la demande du Pater qui dit: "Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons nous aussi à ceux qui nous ont offensés".

Comme la vie serait plus belle si nous parvenions à nous persuader de pardonner toujours du fond de notre cœur, là où Jésus réside, nous parle et nous entraîne à sa suite !
avatar
etienne lorant
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 805
Date d'inscription : 05/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum