MARTHE ET MARIE

Toussaint 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Toussaint 2011

Message par etienne lorant le Mar 1 Nov 2011 - 16:51

"N'oubliez pas que le saint n'est pas celui qui ne tombe jamais mais celui qui se relève toujours, humblement et avec une sainte opiniâtreté. S'il est écrit au livre des Proverbes que le juste tombe sept fois par jour (cf. Pr 34, 16.), toi et moi, pauvres créatures, nous ne devons pas nous étonner ni nous décourager devant nos misères personnelles, devant nos faux pas..." (Reçu ce matin au lever)

1ère lecture : La foule immense des rachetés (Ap 7, 2-4.9-14)
Lecture de l'Apocalypse de saint Jean

Moi Jean, j'ai vu un ange qui montait du côté où le soleil se lève, avec le sceau qui imprime la marque du Dieu vivant ; d'une voix forte, il cria aux quatre anges qui avaient reçu le pouvoir de dévaster la terre et la mer : « Ne dévastez pas la terre, ni la mer, ni les arbres, avant que nous ayons marqué du sceaule front des serviteurs de notre Dieu. » Et j'entendis le nombre de ceux qui étaient marqués du sceau : ils étaient cent quarante-quatre mille, douze mille de chacune des douze tribus d'Israël.

Après cela, j'ai vu une foule immense, que nul ne pouvait dénombrer, une foule de toutes nations, races, peuples et langues. Ils se tenaient debout devant le Trône et devant l'Agneau, en vêtements blancs, avec des palmes à la main.
Et ils proclamaient d'une voix forte : « Le salut est donné par notre Dieu,
lui qui siège sur le Trône, et par l'Agneau ! » Tous les anges qui se tenaient en cercle autour du Trône, autour des Anciens et des quatre Vivants, se prosternèrent devant le Trône, la face contre terre, pour adorer Dieu.
Et ils disaient :« Amen ! Louange, gloire, sagesse et action de grâce,
honneur, puissance et force à notre Dieu, pour les siècles des siècles ! Amen ! »
L'un des Anciens prit alors la parole et me dit :« Tous ces gens vêtus de blanc, qui sont-ils, et d'où viennent-ils ? » Je lui répondis :« C'est toi qui le sais, mon seigneur. » Il reprit :« Ils viennent de la grande épreuve ;ils ont lavé leurs vêtements,ils les ont purifiés dans le sang de l'Agneau. »


L'homélie fut assez longue, mais je n'en ai retenu que peu, mais assez pour faire rejaillir ma joie. Tout au début, le prêtre a déclaré que cette Parole :
« Ne dévastez pas la terre, ni la mer, ni les arbres, avant que nous ayons marqué du sceaule front des serviteurs de notre Dieu. » lui avait rappelé ce qui se passe durant le sacrement de la confirmation, lorsque l’Évêque ou son représentant applique le Saint-Chrème sur le front des confirmands. "C'est à ce moment-là que nous avons reçu notre véritable personnalité. Non pas une personnalité selon le temps que nous vivons (selon le siècle, comme on disait autrefois), ni selon le monde (dans lequel partout et de plus en plus règne l'Adversaire), mais une personnalité qui adhère au dessein de Dieu sur chacun et chacune d'entre nous. A ce moment, nous recevons les dons du Saint-Esprit qui sont : la Sagesse, l’Intelligence des choses de Dieu, la Science des vérités religieuses, le Conseil,la Force d’âme, la Piété et la crainte de Dieu.

Tout cela m'a bien marqué ce matin. Et le petit message qui s'est affiché sur mon écran, avant même mon départ, a brillé de nouveau dedans mon coeur: car oui, je tombe souvent, mais je me relève aussitôt. Je suis opiniâtre, certes, dans cette démarche d'aller chaque jour d'abord à l'église, avant tout autre chose dans ma journée. Je tombe sept fois le jour, je me relève tout autant et j'avance. Ma condition de pécheur est toujours devant moi, mais toujours j'élève mon regard vers le Seigneur.

Après quoi, j'ai bien sûr évoqué dans ma prière tous les disparus qui me restent chers, non seulement ceux de ma famille, mais d'autres, anciens clients, amis, amies, et relations, qui ont quitté cette terre beaucoup trop tôt et parfois de façon dramatique. J'espère tous les retrouver lorsqu'enfin le Soleil se lèvera de nouveau pour moi et qu'il n'y aura plus de ces vitres teintées entre Lui et moi.

Je termine en citant saint Paul, déjà cité il y a quelques jours, et pourquoi pas encore en cette fête de la Toussaint :

Qui nous séparera de l'amour du Christ? Sera-ce la tribulation, ou l'angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l'épée?
Selon qu'il est écrit: " A cause de toi, tout le jour nous sommes livrés à la mort, et on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie. "
Mais dans toutes ces épreuves nous sommes plus que vainqueurs, par celui qui nous a aimés. Car j'ai l'assurance que ni la mort, ni la vie, ni le anges, ni les principautés, ni les choses présentes, ni les choses à venir, ni les puissances,
ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu dans le Christ Jésus Notre-Seigneur.
(Romains 8: 35 à 39)

Heureux les coeurs purs, car ils verront Dieu !
avatar
etienne lorant
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 805
Date d'inscription : 05/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toussaint 2011

Message par Belen le Mer 2 Nov 2011 - 13:17

avatar
Belen
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 608
Age : 53
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum