MARTHE ET MARIE

Homélie du 30ème dimanche du temps ordinaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Homélie du 30ème dimanche du temps ordinaire

Message par père JEAN le Dim 16 Oct 2011 - 20:11

Journée missionnaire


Textes bibliques : Lire


"Dans la loi, quel est le grand commandement ?" Voilà la question qui est posée à Jésus dans l'évangile de ce dimanche. C'était une question piège pour le coincer. Et pour cela, on vise son enseignement et son action. Ses  adversaires l’accusent de ne pas respecter la loi religieuse, en particulier celle du Sabbat qui interdit toute activité. Il accueille les pécheurs, il touche les lépreux, il va vers les exclus. Il ne respecte donc pas la loi de Dieu transmise à Moïse. Les pharisiens ne voyaient que ce qui était permis et défendu. Ils étaient vraiment des spécialistes de ces 613 prescriptions qu’on trouvait dans la loi. Et les chefs religieux discutaient à longueur de temps pour savoir quel était le plus important.



La Bible avait donné la réponse depuis longtemps : "Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur" (Dt 3. 5). "Tu aimeras ton prochain comme toi-même" (Lv 19. 18). L'important c'est l'amour et non la loi pour la loi. C'est cela que Jésus vient nous rappeler d'une manière nouvelle. Ce qui fait la valeur d'une vie c'est l'amour que nous y mettons. En effet, que valent nos prières et nos pratiques religieuses s'il n'y a pas un vrai amour pour Dieu. Chaque jour, nous sommes de plus en plus engagés dans de multiples occupations. Mais s'il n'y a pas l'amour dans notre vie, cela ne sert à rien. Nous ne valons que par l'amour et nous serons jugés sur l'amour.


Dans l'évangile, Jésus nous demande d'aimer Dieu et le prochain. Les deux vont ensemble. Ils ne peuvent aller l'un sans l'autre. C'est malhonnête d'aimer Dieu sans l'homme ou l'homme sans Dieu. "Celui qui dit  j'aime Dieu et qui n'aime pas son frère, est un menteur". On ne peut pas non plus s'occuper de son frère en abandonnant Dieu. Mère Térésa, qui allait vers les plus pauvres,  passait de longues heures en prière. C'est là, auprès du Seigneur, qu'elle puisait la force d'aimer.


Dans la vie, beaucoup choisissent de s'occuper de Dieu sans s'occuper de leurs frères. L'évangile est là pour nous rappeler que toute notre vie doit être entièrement tournée vers Dieu et vers les autres. Il est dommage de constater que beaucoup ne prient plus ; ils se détournent de la messe et des sacrements. A travers tout cela, c'est de Dieu qu'ils se détournent. Sur la croix, Jésus regarde vers le ciel, vers Dieu et ses bras sont étendus vers tous les hommes. En ce jour, le Seigneur nous adresse un appel à aimer comme lui. Il nous rejoint dans toutes les situations de notre vie pour nous montrer le chemin de la Sainteté. Nous ne serons jamais à la hauteur. Mais Dieu nous aime inlassablement. En ce jour, il nous invite à avoir le même regard que lui sur nos proches, en particulier ceux qui sont les plus défavorisés, les plus pauvres, les exclus, les étrangers.


En cette journée missionnaire, cet appel nous rejoint tous. Nous vivons dans un monde qui souffre des guerres, des attentats, des enlèvements. Les mauvaises nouvelles ne cessent de s'accumuler. C'est dans ce contexte que l'Eglise s'efforce de rester fidèle au grand commandement de l'amour de Dieu et du prochain. Elle est présente pour annoncer l'Evangile du Christ mais aussi pour servir l'être humain dans sa globalité. Cette année, la semaine missionnaire est orientée vers l'Océanie. Dans ces îles, elle est le lieu indispensable de lien social et de solidarité. Elle contribue au développement, à l'alphabétisation, à l'amélioration de la santé des populations.


Jésus nous apprend à aimer tous les hommes comme le Père les aime. C'est un amour sans limite et sans frontière, un amour qui va jusqu'au pardon. C'est à notre amour pour les petits et les exclus que nous serons jugés. Et à travers eux c'est le Christ qui est là. Il nous appelle tous à aimer Dieu au quotidien et en toutes circonstances. Dans le même temps, il nous appelle à aimer au quotidien tous nos frères proches et lointains. Il importe que notre charité soit active et généreuse. Les organismes de solidarité sont là pour nous  aider à la rendre plus efficace. Le Seigneur est là pour nous accompagner et nous montrer le chemin. Plus que jamais, nous pouvons lui dire : "Je crois en toi, Seigneur ; tu es ma vie ; tu es mon amour."


Par la communion, Jésus vient vivre en nous. Il vient en nous pour aimer notre Père et tous nos frères et sœurs de la terre. Nous lui rendons grâce : Béni sois-tu, Seigneur pour cet amour. Tu nous envoies le rayonner autour de nous. Garde-nous fidèles à cette mission. Qu'elle soit le programme de toute notre vie. Amen


ADAP : Lire



avatar
père JEAN
Membre actif
Membre actif

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Rodez
Date d'inscription : 05/06/2010

http://www.puiseralasource.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homélie du 30ème dimanche du temps ordinaire

Message par Belen le Mar 25 Oct 2011 - 8:18

En complément, l'homélie suivante, qui me touche beaucoup :

http://www.cathedrale-strasbourg.fr/files/news/Homelie_Schlosser_2011-1023_30e_TO-A.pdf
avatar
Belen
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 608
Age : 53
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum