MARTHE ET MARIE

S'emparer de la Parole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

S'emparer de la Parole

Message par etienne lorant le Jeu 13 Oct 2011 - 14:25

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 11,47-54.
Jésus disait aux docteurs de la Loi : " Malheureux êtes-vous, parce que vous bâtissez les tombeaux des prophètes, alors que vos pères les ont tués.
Ainsi vous témoignez que vous approuvez les actes de vos pères, puisque eux, ils ont tué les prophètes, et vous, vous bâtissez leurs tombeaux.
C'est pourquoi la Sagesse de Dieu elle-même a dit : Je leur enverrai des prophètes et des apôtres, ils tueront les uns et en persécuteront d'autres.
Ainsi cette génération devra rendre compte du sang de tous les prophètes qui a été versé depuis la création du monde,
depuis le sang d'Abel jusqu'au sang de Zacharie, qui a péri entre l'autel et le sanctuaire. Oui, je vous le déclare : cette génération devra en rendre compte.

Malheureux êtes-vous, docteurs de la Loi, parce que vous avez enlevé la clé de la connaissance ; vous-mêmes n'êtes pas entrés, et ceux qui essayaient d'entrer, vous les en avez empêchés. »
Après que Jésus fut parti de là, les scribes et les pharisiens se mirent à lui en vouloir terriblement, et ils le harcelaient de questions ;
ils étaient à l'affût pour s'emparer d'une de ses paroles.
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Dans le second paragraphe, les scribes et les pharisiens, par leurs questions, se tiennent à l'affût afin de s'emparer d'une des paroles de Jésus. C'est exactement ce que de génération en génération, les membres de la caste des Docteurs de la Loi ont fait : ils se sont appropriés les paroles des prophètes, non pas dans le but saint d'enseigner le peuple, mais dans celui, combien pervers, d'asseoir leur pouvoir, et de condamner tous ceux qui les gêneraient. C'est ainsi qu'ils ont fini par enlever "la clé de la connaissance". Par leurs agissements, par leurs manipulations, en déplaçant des parfois de simples signes de ponctuation (*), ils ont fait dire à Dieu ce qu'Il n'a pas dit et il prête à Dieu des volontés qui ne sont nullement Ses volontés.

Voyez le Sabbat. Il existe même un cas où le chef d'une synagogue déclare: les hommes ont six jours pour se faire guérir, pourquoi viennent-ils le jour du Sabbat ? (Car dans ce cas ils assimilent la maladie à une sorte d'activité et il faudrait s'abstenir de se soigner le jour du repos !?!)

Mais ces esprits pervers n'arriveront pas à s'emparer d'une parole de Jésus que le jour où lui-même leur donnera cet "os à ronger". (C'est lorsqu'il leur dira: "Avant qu'Abraham fût, Je suis !")

Je songe aux perversions de pensées et aux manipulations d'informations qui grouillent sur les écrans et vont jusqu'à se contredire les unes les autres. De toute façon, elles atteignent leur but qui est de semer la peur et de préparer les esprits pour certaines bassesses et des ignominies dont le vingtième siècle garde pourtant les traces visibles - des traces que l'on peut même visiter ! Un homme m'a annoncé une de ses nouvelles qui font peur, et voyant que je ne réagissais pas beaucoup, il a ajouté : "Je t'l'jure, c'est vrai, t'as qu'à regarder la télé !" Eh bien non, certes pas. Regarde les nouvelles à la télé, voici ce qui est dangereux !



(*) On prend la parole de Jésus : "Je te le dis: aujourd'hui, tu seras avec moi dans le Paradis - et l'on en fait: "Je te le dis aujourd'hui : tu seras avec moi dans le Paradis"... il a suffi de changer de place les deux-points dans la phrase....

avatar
etienne lorant
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 805
Date d'inscription : 05/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum