MARTHE ET MARIE

Au commencement, Sex-détermining

Aller en bas

Au commencement, Sex-détermining

Message par Arcanes le Dim 24 Juin 2007 - 13:53

Sex-détermining

Les chromosomes sexuels se seraient formés à partir d'autosomes il y a plus de 300 millions d'années.


Comme les roches terrestres, les chromosomes sexuels présentent des strates retraçant leur évolution.



Il y a plusieurs millions d'années, le sexe était sans doute une conséquence de facteurs environnementaux comme la température extérieure. Un phénomène d'ailleurs toujours de mise chez les crocodiles et les tortues de mer. Seulement l'apparition des mammifères et d'un mode de gestation interne a nécessité une nouvelle voie de détermination sexuelle. C'est là qu'entrent en jeu les chromosomes X et Y.




Ainsi, la première strate, donc la plus ancienne, serait apparue il y a 240 à 320 millions d'années, peu de temps après que les mammifères et les oiseaux aient divergé.

C'est sans doute à ce moment-là qu'un autosome a muté et a acquis le gène SRY (pour Sex-determining Region Y), le facteur principal qui permet la naissance d'un mâle. Les recombinaisons génétiques qui assurent l'analogie des autosomes rendues de plus en plus difficiles par les trois étapes suivantes (correspondant aux trois strates), ce mutant s'est transformé petit à petit en un chromosome Y, laissant son partenaire devenir X.

Source : http://www.infoscience.fr/articles/articles_aff.php3?Ref=323
avatar
Arcanes
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au commencement, Sex-détermining

Message par LaDague le Ven 26 Oct 2007 - 19:02

Une découverte susceptible de réécrire l'histoire de l'ère préhistorique a été réalisée ces derniers jours par les archéologues au sud de la Moravie. L'objet provenant de fouilles aux alentours du village de Masovice est le bas d'une statue de femme dont l'âge est évalué à près 7000 ans. Les archéologues le qualifient d'événement de portée européenne.


La statue de la déesse de la fécondité, plus précisément une partie du corps - depuis la taille jusqu'aux pieds, a été retrouvée à Masovice qui attire depuis 8 ans les archéologues puisque sa « soeur aîné », la célèbre Venus de Vestonice créée il y a 25 000 ans, avait été retrouvée non loin de là. La trouvaille de plus de 400 fragments d'objets enfouis dans la localité de Masovice a été couronnée d'un succès exceptionnel que l'archéologue de Znojmo, Zdenek Cizmar, qualifie de découverte du siècle :

« C'est fort probablement la plus grande plastique de la culture préhistorique retrouvée jusqu'à présent sur notre territoire. Elle est unique, aussi, par la façon dont elle a été créé : elle est creuse, à l'intérieur. «


Le bas de la statue de femme baptisée Vénus de Masovice est haute de 30 centimètres, ce qui permet d'en déduire que toute la statue avait 60 cm de hauteur. L'auteur a créé cette oeuvre il y a près de 7000 ans, autour de l'an 4700 avant J.C. Les traces de couleurs jaune et rouge sur la jambe ont permis de situer la statue dans cette ère. Milos Cizmar, photo: CTKIl ne fait pas de doute que c'est la plus ancienne plastique colorée de la culture morave. Les membres de cette culture ne représentaient que les femmes en tant que symbole de la vie et de la continuité de la famille. Les formes féminines de la statue laissent entendre qu'elle était le symbole de la fécondité, dit Vladimir Podborsky, de l'Institut d'archéologie de l'Université Masaryk de Brno :

« Il est très probable que la figure a été utilisée comme l'idole centrale de ce lieu du culte. »

Effectivement, la localité de Masovice est un paradis d'archéologues. Les objets retrouvés témoignent de ce que 7000 ans en arrière, un centre de rites que certains comparent à la construction mégalithique de Stonehenge en Grande-Bretagne, occupait cet emplacement. Car en plus de la plastique de la femme, les archéologues y ont découvert un rondel dont un fossé circulaire de 110 mètres de diamètre s'est conservé et qui était utilisé comme lieu du culte et probablement aussi comme un calendrier. Les archéologues espèrent trouver le reste de la statue. En attendant, la partie de la plastique baptisée Hedvika selon le nom qui figure dans le calendrier

avatar
LaDague
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au commencement, Sex-détermining

Message par LaDague le Ven 26 Oct 2007 - 19:15

Des textes datant de 2500 avant J.-C. découverts en Syrie




Une statuette découverte par une équipe d'archéologues français sur le site archéologique de Mari, dans l'est de la Syrie.
Photo AFP

Agence France-Presse

Damas

Des textes cunéiformes datant de 2500 avant Jésus-Christ viennent d'êtres mis au jour sur le site archéologique de Mari, dans l'est de la Syrie, a annoncé mardi le responsable de la mission de fouilles française, Pascal Butterlin.

Ces textes permettront de mieux connaître cette civilisation et notamment «d'identifier les noms des dieux vénérés à Mari», a précisé l'archéologue.

Une statuette cassée, représentant un orant (personnage en prière), a été également retrouvée au pied du plus grand monument religieux de la ville de Mari, ainsi que des fragments de trois autres statues datant du troisième millénaire avant notre ère.

«C'est la plus ancienne statue découverte à Mari depuis 40 ans. C'est une statue de petite taille mesurant une vingtaine de centimètres, dont la tête a été cassée, probablement volontairement lors de la destruction de Mari» vers 1760 avant JC, a expliqué M. Butterlin.

L'an dernier, une tombe contenant des bijoux en or datant de 2500 avant JC avaient été découverts sur le site. Ils sont comparables à ceux trouvée à Ur, dans le sud-ouest de l'Irak, a indiqué M. Butterlin, qui dirige depuis 2005 les fouilles du site de Mari, près de la frontière irakienne.

La ville de Mari, érigée aux confins de la Syrie près de l'Euphrate au début du troisième millénaire, a été découverte en 1933 par une équipe d'archéologues français dirigée par André Parrot. Elle reflète les débuts de la civilisation urbaine en Syrie.

Mari est réputée pour ses palais, ses temples et ses écoles d'art. Les archéologues y ont aussi découvert un lot d'archives administratives exceptionnelles datées de l'époque du roi Hammurabi de Babylone (1792-1750 av. JC).
avatar
LaDague
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au commencement, Sex-détermining

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum