MARTHE ET MARIE

le mariage homosexuel

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: le mariage homosexuel

Message par Joss le Dim 21 Avr 2013 - 19:43

avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mariage homosexuel

Message par Marc le Jeu 25 Avr 2013 - 6:29

@ Dominique, le "mariage pour tous" est avant tout une boite de pandore. A sa source il y a une idéologie : "la théorie du gender". L'idée serait qu'il n'y a aucune différence entre l'homme et la femme au niveau du psychisme. Que cette différence serait induite par l'éducation. C'est ce que nous retrouvons dans l'esprit de la loi Taubira : "L'égalité à l'exclusion de la différence sexuelle". Cette théorie va s'inviter dans les écoles à la rentrée...
Voici une vidéo qui en apprend un peu plus :


_________________
Qu’Il daigne, selon la richesse de sa gloire, vous armer de puissance par son Esprit pour que se fortifie en vous l’homme intérieur, que le Christ habite en vos cœurs par la foi, et que vous soyez enracinés, fondés dans l’amour. (Eph 3, 16-17)
avatar
Marc
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1322
Age : 49
Localisation : Nice
Date d'inscription : 30/05/2010

http://www.solaverbum.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mariage homosexuel

Message par Marc le Jeu 25 Avr 2013 - 17:32


_________________
Qu’Il daigne, selon la richesse de sa gloire, vous armer de puissance par son Esprit pour que se fortifie en vous l’homme intérieur, que le Christ habite en vos cœurs par la foi, et que vous soyez enracinés, fondés dans l’amour. (Eph 3, 16-17)
avatar
Marc
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1322
Age : 49
Localisation : Nice
Date d'inscription : 30/05/2010

http://www.solaverbum.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mariage homosexuel

Message par Joss le Jeu 25 Avr 2013 - 18:29

Cela fait plusieurs années que je l'annonce : va venir le moment où les parents devront retirer leurs enfants de l'éducation nationale défaillante pour les protéger des idéologies, des cantines empoisonnées, et les instruire en s'organisant entre parents pour faire "école à la maison"

Au fond, pour survivre, il faudra apprendre à s'organiser en dehors de toutes les institutions et lobbies
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mariage homosexuel

Message par Marc le Jeu 25 Avr 2013 - 18:50

Joss a écrit:Au fond, pour survivre, il faudra apprendre à s'organiser en dehors de toutes les institutions et lobbies

J'en ai bien peur... Je n'arrive pas à croire que le gouvernement français se soit fait berner à ce point ...

Les norvégiens ont été plus malins sur cette affaire :


_________________
Qu’Il daigne, selon la richesse de sa gloire, vous armer de puissance par son Esprit pour que se fortifie en vous l’homme intérieur, que le Christ habite en vos cœurs par la foi, et que vous soyez enracinés, fondés dans l’amour. (Eph 3, 16-17)
avatar
Marc
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1322
Age : 49
Localisation : Nice
Date d'inscription : 30/05/2010

http://www.solaverbum.net/

Revenir en haut Aller en bas

MÈRES PORTEUSES, QUAND LES STARS AMÉRICAINES OUVRENT LA VOIE

Message par Joss le Dim 5 Mai 2013 - 11:36

avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

GRANDE BRETAGNE PEDOPHILIE

Message par Joss le Sam 11 Mai 2013 - 8:10


L’âge du consentement devrait être abaissé à 13 ans en Grande-Bretagne, selon une avocate

Barbara Hewson, une importante avocate, a suscité l’indignation après avoir affirmé que l’âge du consentement en Grande-Bretagne devrait être abaissé à 13 ans afin d’arrêter la « persécution des vieillards » dans le sillage du scandale des abus sexuels de Jimmy Savile, célèbre présentateur de la BBC.

Elle a également suscité la colère en réclamant que l’anonymat des plaignants d’abus sexuels soit retiré et que le délai de prescription soit réformé afin d’éviter que des accusations sur d’anciens faits ne soient poursuivis.

Les propos de l’avocate ont été condamnés par les organismes de bienfaisance pour enfants, après avoir comparé les abus sexuels envers les enfants à de simples « délits de bas niveau », qui ne devraient normalement pas être poursuivis.

Barbara Hewson est reconnue dans les domaines du droit public et administratif, les droits et les libertés civiles, et le droit du travail, selon le site de son cabinet. Elle a également remporté des procès devant la Cour européenne des droits de l’homme, la Cour suprême et la Haute Cour de la République d’Irlande.

Source :
Le Journal du Siècle
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mariage homosexuel

Message par doris le Sam 11 Mai 2013 - 12:51

de prescription soit réformé afin d’éviter que des accusations sur d’anciens faits ne soient poursuivis.

Là, je suis d'accord.
avatar
doris
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 764
Date d'inscription : 01/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

ISRAEL : LA PRODUCTION DE BEBES : UN BUISNESS "GOOGLE BABY"

Message par Joss le Lun 20 Mai 2013 - 7:47

ISRAËL

GOOGLE BABY

Doron, un entrepreneur Israélien high tech, a lancé une nouvelle offre de service : la production de grossesse



- La grossesse se fait en Inde (c’est moins cher).
- Le matériau génétique est sélectionné par les clients via une interface Web.
- Le sperme et les ovules s’achètent en ligne.
- Les embryons fabriqués sont congelés et expédiés par avion en Inde.
- Ils seront implantés dans l’utérus de mères porteuses locales (Inde) c’est moins cher !
- Les clients se présentent à la fin des 9 mois de grossesse pour récupérer leur bébé.
- Il suffit d’une carte de crédit pour acheter bébé.



Google Baby - Bébés en kit par tchels0o

Note du producteur du film :


Il m’a fallu 3 ans pour concevoir ce film. Au fur et à mesure de son avancement j’ai compris que très peu de gens comprennent que les bébés sont en train de devenir un bien de consommation et qu’à ce titre, la mondialisation de l’économie, avait un profond impact sur cette industrie naissante.
Nous avons filmé aux Etats-Unis, en Israël et en Inde dans la clinique du Dr Patel. Au début du tournage elle avait 70 mères porteuses enceintes, à la fin du film elle en gérait 250.
Je comprends que ces cliniques de mères porteuses puissent choquer mais après avoir passé beaucoup de temps en Inde dans la clinique du Dr Patel, je commence à comprendre son point du vue. Pour elle, c’est la seule façon pour des femmes en milieu rural de changer de vie et d’assurer l’avenir de leurs enfants.

Certes les questions d’éthique soulevées par cette nouvelle industrie sont longues. Par exemple nous n’avons pas mis dans le film l’histoire de la petite Manjhi dont les «acheteurs » japonais avaient divorcés avant sa naissance. Après une longue bataille juridique, les grands parents japonais l’ont finalement adoptée 3 mois après sa naissance. J’ai essayé de ne pas porter de jugement moral dans ce film. Pour certains, ces procédés sont un miracle pour d’autres une machine infernale…De toute façon les choses vont se corser car je suis persuadé qu’à l’avenir cette forme de reproduction ne sera plus une solution en dernier ressort mais celle de femmes qui veulent éviter une interruption de carrière ou des vergetures.
Je suis horrifié par les aspects mercantiles de cette industrie de la reproduction. En l’absence de règles éthiques et de morales, l‘économie mondialisée donne la pleine mesure de son efficacité. Pas de barrière légales, profits vertigineux : tous les ingrédients sont là pour que l’industrialisation de la reproduction humaine explose.
« Google Baby » est un aperçu d’un sujet dont je suis convaincu qu’il va devenir un problème majeur pour le futur de l’humanité.

Explications plus précises

Google Baby est un voyage à travers trois continents qui raconte l’histoire de l’industrie montante de la production de bébés à l’âge de la mondialisation.
Doron, un entrepreneur israélien doté d’un background high tech propose un nouveau service – la production de grossesses. Le producteur de grossesses (comme il se présente) fournit une solution rentable à ses clients grâce à sa délocalisation d’éléments de GPA en Inde, qui en abaisse les coûts. Le matériel génétique souhaité est choisi par les clients à partir de leur ordinateur : le sperme et les ovocytes s’achètent en ligne, des embryons multiples sont produits, congelés, emballés et envoyés en Inde par avion, où ils sont implantés dans les utérus des mères porteuses locales. Les clients n’arrivent qu’à la fin des neuf mois de grossesse pour prendre livraison de leurs bébés.
Aujourd’hui, la technologie a transformé le fait de « faire un bébé » en acte indépendant du sexe. Et la mondialisation la rend abordable. Tout ce dont vous avez besoin est une carte de crédit. Les instructions sont accessibles à tous sur Youtube.

Déclaration du Réalisateur

J’aime bien les tableaux d’affichage. Durant mes études à l’université de Harvard, j’ai remarqué beaucoup d’affichettes, sur les tableaux d’affichage du campus, qui offraient de 50 000 à 70 000 dollars à des jolies jeunes femmes diplômées. La technicité de ce nouveau type d’enfantement, et le fait que la grossesse pouvait être réduite à ses éléments constitutifs, puis recomposée en les mélangeant et en les appariant sur Internet m’ont intrigué.
La recherche et le tournage du documentaire ont pris presque trois ans. A mesure de notre travail, j’ai réalisé de plus en plus clairement à quel point les gens sont totalement ignorants du fait que les bébés sont en train de devenir des marchandises, et il devenait évident que la mondialisation a un immense effet sur le développement du business de la production de bébés. Les coûts locaux et les obstacles légaux sont pris en main par des opérateurs internationaux. Nous avons filmé aux USA, en Israël et en Inde, où nous avons fait trois voyages pour le tournage du documentaire. Quand nous avons commencé à filmer dans la clinique du Dr Patel à Anand, en Inde, elle avait 70 mères porteuses « au travail ». A la fin du tournage, lors de notre dernier séjour, elle avait plus de 250 mères porteuses et d’autres docteurs, à Mumbai, commençaient à offrir les mêmes services. De toute évidence, l’activité se développe très rapidement.

Je comprends ceux qui considèrent la délocalisation de la GPA en Inde, à un coût bien moindre qu’en Occident, comme de l’exploitation. Malgré tout, après avoir passé du temps en Inde, je partage davantage l’avis du Dr Patel et l’agenda féministe qu’elle propose. Le Dr Patel pense que, pour ces femmes rurales de l’Inde, la GPA est presque la seule façon de changer sa vie. Elles transforment leur vie, les vies de leurs familles et de leurs enfants en leur apportant un logement et la possibilité d’une éducation.

Pourtant, cette nouvelle industrie en développement soulève aussi une longue série de questions éthiques. Par exemple, le cas de Manjhi, qui n’a pas été inclus dans le film. Manjhi est une petite fille née d’un couple japonais via une mère porteuse indienne. Entre sa conception et sa naissance en Inde, les parents qui l’avaient commandée ont divorcé. Comme celle qui allait devenir sa mère et le père n’en voulaient plus, ils ont refusé de venir la chercher auprès de se mère porteuse en Inde. La mère porteuse a fait l’objet de pressions de la part des autorités indiennes pour qu’elle adopte le bébé, mais elle ne voulait pas de Manjhi non plus. La clinique a soutenu la mère porteuse devant les tribunaux. Pour finir, la grand-mère paternelle de Manjhi a a accepté de la garder. Manjhi a été emmenée à Tokyo trois mois après sa naissance.


bébé-eprouvette














J’ai choisi de ne pas donner de point de vue personnel dans ce film. Les gens ont souvent des opinions très tranchées à ce sujet, et ce qui est perçu comme le salut pour les uns est vu comme diabolique par d’autres. La situation ne va faire que se compliquer, parce que je pense qu’à l’avenir, la GPA ne sera pas employée en dernier recours, mais plutôt comme une alternative pour des femmes qui ne veulent pas de vergetures ou ne souhaitent pas interrompre leur carrière pour une maternité.

L’aspect mercantile de l’industrie de la reproduction m’intrigue autant qu’il m’effraie. A cause de l’absence de règles morales ou d’éthique, l’économie mondiale est exploitée en toute liberté. De cette façon, sans barrières légales à dépasser et avec beaucoup d’argent à gagner, l’industrie de la reproduction humaine est en plein essor. Un business froid et distant uniquement guidé par les principes de l’économie de marché traite, sans le moindre garde-fou, la question la plus délicate qui soit. A travers Google Baby, j’ai tenté de donner un aperçu de ce qui va probablement devenir l’un des problèmes majeurs de l’humanité de demain.

Protagonistes

Dr. Naya Patel est une des spécialistes mondiales de la FIV. Elle a monté une entreprise florissante de ventres indiens pour clients occidentaux. La clinique du Dr Patel a transformé la petit ville d’Anand, dans le nord de l’Inde, en une capitale mondiale de la GPA. Sa clinique est d’un niveau comparable à ceux des meilleures cliniques occidentales et elle supervise des centaines de femmes locales qui portent les embryons de sa clientèle internationale. La GPA est un tabou social en Inde, de telle sorte que les femmes vivent à la clinique pendant toute la durée de leur grossesse. Les familles, dans la plupart des cas, ne sont pas au courant. Le Dr Patel pense que sa clinique offre non seulement une planche de salut à ses clients affligés de difficultés de reproduction, mais aussi, pour des femmes indiennes rurales, une chance d’améliorer leur situation sociale.

Doron Mamet est un entrepreneur israélien qui a abandonné une position prestigieuse pour devenir ce qu’il appelle un « producteur de bébés ». En ouvrant sa compagnie, Tammuz, Doron Marmet a créé une nouvelle solution dans un marché prospère qui aspire à des produits occidentaux génériques aux prix abordables du marché asiatique. Son agence fournit des services de production de bébés en connectant clients, donneurs, mères porteuses et cliniques à travers le monde.

Dr. Gad Lavy est l’opérateur américain de l’entreprise « Est-Ouest » de GPA de Doron. Il crée des embryons à partir de sperme et d’ovocytes qu’il reçoit dans son centre indépendant de fertilité de Nouvelle-Angleterre, l’une des cliniques de fertilité les plus actives et prospères des USA. Les embryons sélectionnés sont envoyés par avion en Inde pour y être implantés dans les ventres des mères porteuses locales.

Lyne Macklin-Fife est administratrice du programme pour Egg donation Inc, la première entreprise de courtage en ovocytes humains en ligne. Basée en Californie, leur banque de données en ligne contient plus de mille donneuses d’ovocytes venues de tous les états des USA, et dont les profils complets (photos incluses) sont accessibles sur Internet aux acheteurs éventuels ainsi qu’aux médecins.
Katherine Gaylean est une donneuse d’ovocytes très demandée et l’une des principales fournisseuses d’Egg Donation Inc. Les ovocytes de Katherine ont été prélevés trois fois et à chaque fois, le client a reçu plus de vingt ovocytes sains. Elle vit dans le sud du Tennessee avec son mari et leur deux filles. Elle a décidé de donner ses ovocytes à la fois pour aider des gens à réaliser leurs rêves de parentalité et pour financer la maison de ses rêves.

Credits :
Produit & Réalisé par Zippi Brand Frank | Cinématographie par Uri Ackerman | Monté par Tal Rabiner | Musique de Karni Postel | Conception Son par Itzik Cohen, Gadi Raz | Second Réalisateur Shai Gal | Co-Producteur Zvi Frank | Cameramen Ronen Mayu, Ronen Schecner | Ingenieurs du Son Idan Shemesh, Ravid Dvir | Montage Online Yoav Raz | Post Production Edit Studios | Montage Son Jungle Sound | Producteur Superviseur Ronny Perry | Channel Manager Guy Lavie | Producteur Exécutif Yona Wiesenthal | Produit avec le soutien de Yes Docu DBS Satellite and Rabinovitch fund, Cinema project | Ventes mondiales Films transit International

Paul : Derrière le mariage homosexuel, dont tout le monde se serait foutu si il n'y avait pas eu un tel battage médiatique, il y a certainement de gros intérêts financiers en  jeu. L'objectif n'était évidemment pas le mariage lui-même, mais la possibilité d'adoption ou "d'achat" de bébés, induit par cet acte. La forte médiatisation du mariage homosexuel a eu lieu simultanément dans plusieurs pays occidentaux, y compris aux USA. Il y a à l'évidence un plan global visant à "désexualiser" les humains. Il n'y aura plus à faire d'enfant mais juste à en acheter un. Un nouveau marcher prometteur, qui nécessite la destuction de la famille traditionnelle et la promotion de l'homosexualité. l'Empire ne reculera devant rien afin de contrôler ses esclaves humains, il lui manquait le monopole de la production d'enfants.
J'imagine même que l'on puisse stériliser tous les occidentaux avant leur puberté. Des "ventres" du tiers monde produiront à bas coûts des enfants génétiquement modifiés, clonés, correspondant aux attentes de l'oligarchie.

Source : Brujitafr
http://www.brujitafr.fr/article-fabrication-de-bebes-google-baby-bebe-en-kit-117926877.html


Dernière édition par Joss le Lun 17 Juin 2013 - 12:30, édité 2 fois
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

GENIAL ! GRACE AU MARIAGEE GAY, LES PEDOPHILES PEUVENT SE

Message par Joss le Jeu 23 Mai 2013 - 13:36

U.S.A. GÉNIAL ! GRÂCE AU MARIAGE GAY, LES PÉDOPHILES PEUVENT SE COMPOSER UN HAREM DE 9 ENFANTS ADOPTÉS

Deux homosexuels accusés de viols avec tortures par leurs enfants adoptés


Cela se passe aux États-Unis, à Glastonbury dans l’État du Connecticut. George Harasz, 49 ans, et Douglas Wirth, 45 ans, deux hommes « mariés » ensemble vont avoir à répondre devant la justice des accusations de pédophilie, viols et tortures formulées à leur encontre par des garçons entre cinq et seize ans qu’ils ont adoptés.

En décembre 2010, un journal local, le Hartford Courant, publiait un article vantant les mérites de ce couple « marié » qui avait pris le parti d’adopter des enfants souffrant de « troubles de l’attachement », abandonnés par leurs parents, et de les aider à surmonter leurs difficultés émotionnelles grâce aux contacts avec les chiens. MM. Harasz et Wirth ont en effet un élevage canin qui leur permet aussi de gagner l’argent nécessaire à l’entretien de leur maison, le travail salarié du « mari » de M. Harasz, M. Wirth, ne suffisant plus à subvenir aux besoins de cette grande famille unisexe. Les neufs enfants adoptifs du couple sont trois groupes de frères adoptés successivement.

Les deux hommes ont été arrêtés en décembre 2011 après que deux de leurs fils adoptifs, âgés respectivement de 5 et 15 ans, les ont accusés de sévices sexuels avec coups et blessures. Pour le parquet du Connecticut, l’affaire était cependant compliquée car les sept autres garçons niaient qu’il y ait pu y avoir de tels actes de la part de leurs deux pères adoptifs et l’accusation manquait de preuves tangibles alors que les deux hommes clamaient leur innocence. Un ami du couple a même accusé les deux garçons de chercher à soutirer de l’argent à leurs deux pères adoptifs. Un accord avait donc été passé entre le procureur et les accusés qui allait leur éviter un procès s’ils acceptaient une peine avec sursis. Les deux « époux » ont cependant dénoncé cet accord quand ils ont appris qu’ils allaient être inscrits sur la liste des délinquants sexuels.

Seulement voilà, début avril 2013, trois autres garçons élevés par les deux hommes ont dénoncé à leur tour les sévices physiques et sexuels subis. L’un des garçons parle d’agressions sexuelles depuis qu’il avait 6 ans : « Ils me violaient à tour de rôle et recommençaient sans arrêt », a-t-il affirmé. Avec cinq garçons sur les neuf qui accusent le couple de viols à répétition, le parquet refuse lui aussi désormais tout accord avec les accusés en vue de leur éviter un procès. George Harasz et Douglas Wirth auront à faire face aux accusations devant le tribunal de Hartford le 5 juin prochain.

L’affaire dure depuis déjà un an et demi et aucun média français n’en a jamais parlé. Les médias nationaux américains évitent eux-mêmes de parler de cette affaire à contre-courant en cette époque où le « mariage » et l’adoption par les couples de même sexe viennent d’être rendus possibles dans plusieurs États américains. Les médias des deux côtés de l’Atlantique sont pourtant d’habitude avides d’affaires pédophiles. On va finir par croire que les couples homosexuels « mariés », les militants des associations LGBT (
comme James Rennie) et la gauche libertaire soixante-huitarde (comme Daniel Cohn-Bendit) bénéficient de faveurs particulières de la part des médias mainstream.

http://www.ndf.fr/article-2/22-05-2013/encore-une-affaire-de-pedophilie-censuree-par-les-medias-francais-deux-gays-maries-accuses-de-viols-avec-tortures-par-cinq-des-neuf-garcons-quils-ont-adoptes
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

ENFANT RUSSE ACHETE 8000 Dol PAR PEDOPHILES US

Message par Joss le Mar 2 Juil 2013 - 11:46

U.S.A et RUSSIE

Un enfant acheté 8 000 dollars par un couple homosexuel puis utilisé dans des films pornographiques

MOSCOU, 1er juillet - RIA Novosti

Un enfant russe récupéré par un couple homosexuel étranger a été victime de pédophilie, a fait savoir le délégué du président russe pour les droits des enfants Pavel Astakhov.

"Un citoyen américain et son partenaire nouveau-zélandais ont persuadé une Russe de leur porter un enfant contre une récompense de 8.000 dollars. Après avoir récupéré le garçon, les dits parents ont exercé des violences sexuelles contre lui en filmant ces scènes", a indiqué l'ombudsman russe sur son compte Twitter.

D'après M.Astakhov, "l'enfant a été victime d'au moins huit pédophiles en France, en Allemagne et aux Etats-Unis, où il a été emmené pour prendre part à au tournage de films pornographiques".

"Il est évident que ce n'est pas un cas isolé d'exploitation sexuelle des enfants adoptifs russes", a conclu M.Astakhov.

http://fr.rian.ru/world/20130701/198664495.html

http://au.news.yahoo.com/a/-/newshome/17800543/qld-boys-horror-raised-by-global-pedophile-ring/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

PROPOSITION DE LOI POUR AUTORISER LA « PMA POUR TOUS »

Message par Joss le Sam 27 Juil 2013 - 19:34

UNE PROPOSITION DE LOI POUR AUTORISER LA « PMA POUR TOUS »
 
24 juillet 2013



Cinq sénateurs socialistes ont déposé le 19 juillet une proposition de loi visant à modifier modifiant le code de la santé publique pour autoriser l’accès à l'assistance médicale à la procréation aux couples de même sexe.



Présentée par Jean-Pierre Godefroy, Roland Courteau, Bernard Cazeau, Daniel Raoul et Roger Madec, la proposition observe que selon la loi en vigueur, l’assistance médicale à la procréation est réservée aux couples formés d'un homme et d'une femme. La technique a pour objet de pallier leur infertilité ou pour éviter la transmission à l'enfant ou à l'un des membres du couple d'une maladie d'une particulière gravité.


Ainsi, les couples de même sexe se trouvent exclus de cette possibilité. D’où la logique de leur proposition, après le vote de la loi autorisant le mariage et l’adoption entre personnes de même sexe : « La présente proposition de loi a pour objet d'ouvrir l'assistance médicale à la procréation à tous les couples infertiles, qu'il s'agisse d'une infertilité médicale ou “sociale”. »


Le 18 juillet, devant l’Association des parents et futurs parents gays et lesbiens (AGPL), Dominique Bertinotti, ministre délégué chargé de la famille, affirmait que « la PMA ne sera pas renvoyée aux oubliettes ». On le voit…
 
En savoir plus :
La proposition de loi (PDF)


http://www.libertepolitique.com/Actualite/Le-fil/Une-proposition-de-loi-pour-autoriser-la-PMA-pour-tous
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

MARCHÉ JUTEUX DE L'EUGÉNISME ET DE LA PMA : DES AMÉRICAINS D

Message par Joss le Ven 4 Oct 2013 - 19:16

MARCHÉ JUTEUX DE L'EUGÉNISME ET DE LA PMA : DES AMÉRICAINS DÉPOSENT UN BREVET

et des chercheurs européens critiquent la méthode, mais pas la finalité naturellement :

"Il est clair que sélectionner des enfants de la manière préconisée par la méthode brevetée par la société 23andMe est hautement discutable sur le plan éthique", écrivent les quatre auteurs d'un commentaire publié jeudi par la revue Genetics in Medicine (qui fait partie du groupe Nature).

Après cinq ans d'attente, la société 23andMe a réussi à faire breveter une méthode de sélection des gamètes des donneurs basée sur des calculs génétiques réalisées par ordinateur.

La méthode décrite dans la demande de brevet prévoyait de sélectionner les donneurs d'ovules ou de spermes de manière à améliorer les chances de produire un bébé ressemblant aux caractéristiques souhaitées par le couple bénéficiaire.

Parmi celles-ci, peuvent figurer la taille, le sexe, la couleur des yeux, certains traits de personnalité ou encore les risque de développer une dégénérescence maculaire liée à l'age (DMLA) et certains types de cancer.

La société 23andMe reconnaissait toutefois que la méthode n'était pas infaillible et qu'il s'agissait seulement de faire en sorte que le bébé aient des chances "accrues" d'avoir les traits souhaités dans le cadre d'une procréation médicalement assistée (PMA).

"L'utilisation du diagnostic préimplantatoire pour éviter l'implantation d'embryons porteurs de graves anomalies génétiques est en passe de devenir une pratique courante [sic. NDL], mais l'utilisation d'un programme informatique pour sélectionner les donneurs de gamètes afin d'aboutir à un bébé ayant les traits souhaités par ses parents semble avoir des implications beaucoup plus vastes, car ce processus implique la sélection de traits qui n'ont aucun lien avec une maladie" écrivent les chercheurs, dirigés par Sigrid Sterckx, de l'Institut de bioéthique à Gand en Belgique".
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

INDE : «USINE À BÉBÉS» VA VOIR LE JOUR

Message par Joss le Lun 7 Oct 2013 - 20:51

UNE «USINE À BÉBÉS» VA VOIR LE JOUR EN INDE

Autorisée depuis 2002 en Inde, la gestation pour autrui est devenue une gigantesque industrie et attire de plus en plus de convoitises.

La gestation pour autrui et le recours aux mères porteuses sont encore beaucoup discutés en France, mais certains pays du monde sont déjà passés à la vitesse supérieure. En Inde, une immense clinique est en train de sortir de terre à Anand, dans la province du Gurajat, sous l’impulsion de Nayna Patel, une femme médecin, spécialiste de la fécondation in vitro, formée à Singapour, en Angleterre et en Corée du Sud. L’établissement abritera des centaines de mères porteuses qui aideront des couples occidentaux infertiles à concevoir un enfant.

Selon BBC news, le marché indien de la gestation pour autrui est estimé à plus d’un milliard de dollars par an, dans un pays où un tiers de la population vit avec moins de 0,6 dollar par jour. Pour porter un enfant, une femme pourra espérer toucher jusqu’à 8000 dollars.

Interrogée par la BBC, Ashok, le mari de l’une de ces mères porteuses, se réjouit de pouvoir acheter une maison avec l’argent gagné : « Mes parents seront heureux que leur fils et sa femme aient réussi à construire une maison. Notre statut social va s’améliorer, ce sera une bonne chose ».

Le médecin reçoit énormément de demandes, et a établi des critères de sélection stricts. « Les femmes doivent avoir moins de 45 ans, être en bonne santé et avoir déjà eu au moins un enfant, pour éviter qu’elles ne s’attachent au bébé » explique-t-elle dans un reportage de la National Geographic Channel.


Dernière édition par Joss le Jeu 5 Déc 2013 - 15:57, édité 2 fois
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

PREMIÈRES NAISSANCES AU MONDE DE BÉBÉS OGM

Message par Joss le Jeu 31 Oct 2013 - 19:57

PREMIÈRES NAISSANCES AU MONDE DE BÉBÉS OGM

MAIL ONLINE

TRADUCTION GOOGLE :


par Michael Hanlon, Daily Mail

Premiers humains geneticallymodified du monde ont été créés, il a été révélé hier soir.

La divulgation que 30 bébés en bonne santé sont nés après une série d'expériences aux Etats-Unis a provoqué un autre débat houleux sur l'éthique.

Jusqu'à présent, deux des bébés ont été testés et se sont révélés contenir des gènes de trois "parents".

Quinze de ces enfants sont nés au cours des trois dernières années à la suite d'un programme expérimental de l'Institut de médecine de la reproduction et des Sciences de St Barnabas dans le New Jersey.

Les bébés sont nés aux femmes qui ont des difficultés à concevoir. Gènes supplémentaires provenant d'un donneur femelle ont été insérés dans leurs œufs avant qu'ils ont été fécondés dans une tentative pour leur permettre de concevoir.

Des tests d'empreintes génétiques sur les deux un ans, les enfants confirment qu'ils ont hérité de l'ADN à partir de trois adultes - deux femmes et un homme.

Le fait que les enfants ont hérité des gènes supplémentaires et les a intégrés dans leur «lignée germinale» signifie qu'ils seront, à leur tour, être en mesure de les transmettre à leur progéniture.

La modification de la lignée germinale humaine - en effet bricoler avec la constitution même de notre espèce - est une technique boudé par la grande majorité des scientifiques du monde entier.

Les généticiens ont peur qu'un jour, cette méthode pourrait être utilisée pour créer de nouvelles races d'humains supplémentaires, avec les caractéristiques souhaitées telles que la force ou l'intelligence élevée.

Écrivant dans la revue Human Reproduction, les chercheurs, dirigés par la fertilité pionnier Professeur Jacques Cohen, disent que cette «C'est le premier cas de modification génétique germinale humaine résultant chez les enfants en bonne santé».

Certains experts ont sévèrement critiqué les expériences. Seigneur Winston, de l'Hôpital Hammersmith dans l'ouest de Londres, a déclaré à la BBC hier: «En ce qui concerne le traitement de l'infertilité, il n'existe aucune preuve que cette technique vaut la peine. . . Je suis très surpris qu'il a même été réalisée à ce stade. Il ne serait certainement pas autorisée en Grande-Bretagne ».

John Smeaton, directeur national de la Société pour la protection des enfants à naître, a déclaré: «On a un énorme sympathie pour les couples ayant des problèmes d'infertilité. Mais ce qui semble être une nouvelle illustration du fait que l'ensemble du processus de la fécondation in vitro comme un moyen de concevoir des bébés conduit à des bébés étant considérés comme des objets sur une ligne de production.

«C'est une nouvelle et très inquiétante étape sur la mauvaise voie pour l'humanité." Professeur Cohen et ses collègues ont diagnostiqué que les femmes sont infertiles parce qu'ils avaient des défauts dans les structures minuscules dans leurs ovules, appelées mitochondries.

Ils ont pris les œufs de donateurs et, à l'aide d'une fine aiguille, aspirer une partie du matériel interne - contenant «sain» mitochondries - et injectés dans les œufs des femmes qui souhaitent concevoir un enfant.

Parce que les gènes contiennent des mitochondries, les bébés résultant du traitement ont hérité de l'ADN de deux femmes. Ces gènes peuvent maintenant être transmis le long de la ligne germinale maternelle.

Un porte-parole pour la Human Fertilisation and Embryology Authority (HFEA), qui réglemente la technologie «procréation assistée» en Grande-Bretagne, a déclaré qu'il n'autoriserait pas la technique ici parce qu'elle portait modification de la lignée germinale.

Jacques Cohen est considéré comme un scientifique brillant mais controversé qui a repoussé les limites de technologies de procréation assistée.

Il a développé une technique qui permet aux hommes infertiles d'avoir leurs propres enfants, en injectant de l'ADN des spermatozoïdes directement dans l'ovule en laboratoire.

Auparavant, seules les femmes infertiles ont pu concevoir par FIV. L'année dernière, le professeur Cohen a déclaré que son expertise lui permettrait de cloner des enfants - une perspective traités avec horreur par la communauté scientifique en général.

«Ce serait l'œuvre d'un après-midi pour un de mes élèves, dit-il, ajoutant qu'il avait été approché par« au moins trois »personnes souhaitant créer un enfant cloné, mais avait refusé leurs demandes.

Read more: http://www.dailymail.co.uk/news/article-43767/Worlds-GM-babies-born.html#ixzz2jKblWCRN
Follow us: @MailOnline on Twitter | DailyMail on Facebook


Dernière édition par Joss le Jeu 5 Déc 2013 - 15:58, édité 1 fois
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

UN GROUPE DE TRAVAIL SUR LA PROCRÉATION DES TRANSSEXUELS

Message par Joss le Ven 29 Nov 2013 - 20:16

UN GROUPE DE TRAVAIL SUR LA PROCRÉATION DES TRANSSEXUELS



29 NOVEMBRE 2013 FAMILLE CHRETIENNE

"Initialement attendu en novembre, le rapport du groupe de travail de l’Académie de médecine sur la procréation médicale assistée (PMA) et la gestation pour autrui (GPA) ne rendra ses conclusions qu’au mois de janvier 2014. Par ailleurs, à la demande de Dominique Baudis, cette même académie vient de créer UN GROUPE DE TRAVAIL SUR LA PROCRÉATION DES TRANSEXUELS . Le défenseur des droits a également saisi le CCNE et l'Agence de Biomédecine sur cette question."
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

NIGERIA : 16 JEUNES FILLES LIBÉRÉES D’UNE NOUVELLE «USINE À

Message par Joss le Jeu 5 Déc 2013 - 16:09

NIGERIA : 16 JEUNES FILLES LIBÉRÉES D’UNE NOUVELLE «USINE À BÉBÉS»

4 DÉCEMBRE 2013 LE MONDE

La police nigériane a annoncé mercredi 4 décembre avoir découvert un nouvel établissement illégal à Owerri, dans le sud-est du pays, où se trouvaient 16 jeunes filles enceintes dont les bébés étaient destinés à être vendus. « Les jeunes filles ont entre 14 et 19 ans et elles sont à des stades variés de leur grossesse », a précisé Joy Elomoko, la porte-parole de la police de l'Etat d'Imo, dont Owerri est la capitale.

Le propriétaire de la maison, qui a été arrêté, avait déclaré cet établissement comme étant le siège d'une organisation non gouvernementale pour la promotion des droits de la femme et de l'enfance, selon Mme Elomoko. Une arme automatique non déclarée a aussi été retrouvée dans la maison.

466 EUROS POUR UN BÉBÉ

Selon Mme Elomoko, les jeunes filles ont dit aux policiers qu'on leur avait offert 100 000 nairas (466 euros) à chacune contre leur bébé, destiné à la vente à la naissance. Une enquête a également été lancée concernant la disparition d'un bébé dans cet établissement illégal. « Le suspect n'a pas pu expliquer où se trouve un bébé né récemment dans cette maison », a déclaré la porte-parole.

« Nous pensons que le bébé a dû être vendu afin d'être utilisé pour des rituels de magie noire », a-t-elle supposé. 
Plusieurs « usines à bébés » de ce type ont été découvertes au Nigeria par les forces de l'ordre ces derniers mois, notamment dans le sud-est. Fin octobre, six adolescentes enceintes avaient déjà été découvertes dans une clinique illégale de la ville pétrolifère de Port-Harcourt.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

ISRAËL S'APPRÊTE À AUTORISER LA GPA POUR LES COUPLES HOMOSEX

Message par Joss le Ven 6 Juin 2014 - 20:39

ISRAËL S'APPRÊTE À AUTORISER LA GPA POUR LES COUPLES HOMOSEXUELS

3 JUIN 2014 LE MONDE

Après plusieurs mois de bataille politique, les couples homosexuels et les célibataires israéliens devraient bientôt être autorisés à recourir à la gestation pour autrui (GPA). Le gouvernement israélien a donné dimanche 1er juin son accord à une modification des critères d'éligibilité à la GPA à la fois pour les couples désirant être parents et pour les femmes désireuses d'être mère porteuse. La proposition de loi doit être soumise prochainement au vote de la Knesset, le Parlement israélien.

Israël a autorisé la GPA en 1996 pour les couples hétérosexuels mariés uniquement. Selon les nouveaux critères, les couples homosexuels et les célibataires pourront recourir à la GPA jusqu'à l'âge de 54 ans et dans la limite de deux enfants. Les femmes mariées pourront désormais devenir mère porteuse. L'âge d'éligibilité pour être mère porteuse a été repoussé de 36 à 38 ans.

« L'ÉGALITÉ TANT ATTENDUE »

« La proposition de loi réalise un équilibre entre le désir et le droit de chacun à devenir parent et la protection des droits de la mère porteuse », s'est félicitée la ministre de la santé, Yael German, à l'origine de cette proposition présentée en janvier. La ministre, membre du parti Yesh Atid (« Il y a un avenir »), a salué dimanche une avancée vers l'« égalité tant attendue dans la société israélienne ». Le Likoud – et notamment son chef le premier ministre Benyamin Nétanyahou –, Yesh Atid et Hatnua (« le mouvement »), trois partis composant la coalition gouvernementale, ont voté en faveur de la proposition. Les ministres du parti Bait Yehudi (« la maison juive », un parti religieux mené par Naftali Bennett) et le ministre des affaires étrangères, Avigdor Liberman, ont voté contre.

Le comité ministériel des lois avait donné son accord en mars mais un recours avait été déposé par le ministre de la construction et du logement Uri Ariel, du parti Bait Yehudi. Ce dernier, connu pour ses positions homophobes, avait estimé que la proposition de loi soulevait des « questions éthiques et morales » quant au modèle familial israélien. Des rabbins proches du parti ont fait campagne contre la proposition de loi. Le rabbin de la colonie Kiryat Arba, rabbi Lior, avait ainsi dénoncé en mai à l'antenne de la radio sioniste Arutz Sheva cette proposition de loi comme faisant partie d'un « paquet de lois anti-religieuses » que le ministre des finances Yaïr Lapid, chef de file de Yesh Atid, tente d'imposer contre les Israéliens religieux. « Nous devons faire échouer à tout prix la loi sur la GPA, même au prix de la chute du gouvernement », avait-il appelé.

Une bataille politique entre Bait Yehudi et Yesh Atid s'en était suivie. Le vote de la proposition de loi par le cabinet ministériel dimanche constitue une victoire pour le parti de Yaïr Lapid. « C'est un pas important pour changer la société israélienne », s'est félicité le député de Yesh Atid, Ofer Shelah, dans des propos rapportés par Times of Israel. « C'est une sacrée avancée qui met fin à la discrimination dans le domaine de la fertilité », a déclaré une autre députée, Adi Kol.

La proposition de loi devrait passer le vote du Parlement grâce au soutien des députés des trois partis y étant favorables au sein de la coalition gouvernementale et ceux du Parti travailliste et du Meretz (gauche).

DES DÉMARCHES LONGUES ET COÛTEUSES À L'ÉTRANGER

Les couples homosexuels et les célibataires israéliens, jusqu'à présent obligés d'entreprendre des démarches longues et coûteuses à l'étranger, ont accueilli la décision gouvernementale comme une victoire. « Nous ne méritons pas moins que tout autre couple. Nous avons tous deux fait notre service militaire. Nous payons nos impôts. Nous ne devons pas avoir moins de droits qu'un autre couple », a déclaré au Jerusalem Post Elad, un jeune homme de 32 ans de Tel-Aviv, dont la fille de six mois, Alona, a été conçue par GPA. Avec son compagnon, ils ont pendant deux ans affronté les lourdeurs bureaucratiques pour concevoir et ramener leur fille d'Inde. Le géant asiatique constitue la destination privilégiée des Israéliens souhaitant recourir à la GPA, devant la Thaïlande.

Il n'y a pas en Israël suffisamment de mères porteuses pour répondre à toutes les demandes. Selon le site internet Walla, entre 2007 et 2012, 313 Israéliens ont recouru à des mères porteuses à l'étranger, contre 228 en Israël. Ce déséquilibre s'est accentué récemment : en 2012, 126 personnes ont effectué des démarches de GPA à l'étranger, contre 41 en Israël.

Des organisations de défense des droits de la communauté gay et lesbienne israélienne ont toutefois pointé les limites de cette proposition de loi. « La nouvelle proposition est épouvantable », a commenté Irit Rosenblum, fondatrice de l'ONG « Nouvelle famille », au Jerusalem Post. « La nouvelle proposition de loi, avec tous ses comités humiliants et un système complexe qui passe par des agences et des laboratoires à l'étranger devant donner leur accord pour la GPA, garantit qu'il n'y aura pas de GPA en Israël et que beaucoup de gens vont rester dans une situation lamentable », a-t-elle dénoncé.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

LE MARIAGE POUR TOUS PRÉSENTÉ AUX COLLÉGIENS

Message par Joss le Sam 14 Juin 2014 - 20:53

LE MARIAGE POUR TOUS PRÉSENTÉ AUX COLLÉGIENS

9 JUIN 2014 OUEST FRANCE


Dans le cadre des activités liées à l'éducation civique au collège, les élèves ont suivi la célébration d'un premier mariage pour tous à l'hôtel de ville de Saint-Pol par Hervé Jézéquel, premier adjoint. Cette cérémonie ne figurera pas cependant dans les archives de l'état civil, puisqu'il s'agissait d'un acte fictif, auquel se sont prêtés deux élèves de 6e du collège Jacques-Prévert.

Comme chaque année, les élèves sont invités à découvrir le fonctionnement de la mairie, lors d'ateliers animés par les élus et agents territoriaux. Ils apprennent ainsi les rouages de l'administration : la mairie, les élus et les services présentés par Nicolas Floch, maire ; les élections et la vie civique par Joëlle Tous-Madec ; la police municipale par Stéphane Cloarec, l'état civil et le mariage par Hervé Jézéquel. Trois autres unions ont été suivies par l'ensemble des 72 élèves en visite.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

LES USA LANCENT UN MARCHÉ DE L’OCCASION POUR L’ADOPTION

Message par Joss le Mar 8 Juil 2014 - 12:17

LES USA LANCENT UN MARCHÉ DE L’OCCASION POUR L’ADOPTION

1er JUILLET 2014 LES MOUTONS ENRAGES

Dylan, 10 ans, à vendre 6000 euros.

Un marché de l’enfant d’occasion s’est officiellement ouvert aux états-unis par l’intermédiaire de ce type de site Internet destiné à mettre en relation les vendeurs et les acheteurs. C’est tout simplement ce qui nous attend si la PMA ou la GPA sont ouvertes aux couples homosexuels. Ces mesures vont en effet dans le sens de la marchandisation de la procréation et de la création d’un marché spécifique.


Le mécanisme est toujours le même, il s’agit de la vieille technique de manipulation commerciale du « pied dans la porte » qui consiste à s’appuyer sur une première concession pour en exiger une deuxième. Appliqué à la marchandisation de la procréation, cela donnera en pratique ceci : puisque vous avez accepté le mariage homosexuel, vous devez accepter la PMA et la GPA.

Et d’ailleurs ces revendications sont bien entendues à l’ordre du jour du lobby LGBT, comme relevées à l’occasion de la Gay Pride 2014 (passée un peu inaperçue pour cause de coupe de monde de foot, comme quoi le football n’a pas que des aspects négatifs…). France 24 nous offre un échantillon prélevé à l’occasion de cette manifestation, il s’agit d’Aurélia, 35 ans, qui se tient sous une banderole « gouines en colère » :

« On est en colère parce qu’avec le mariage pour tous, on nous avait dit que ça nous permettrait d’adopter les enfants de notre partenaire. Mais en fait, on n’a rien obtenu qui sécurise notre vie de famille ».

La porte parole de la LGBT résume ainsi les revendications insatisfaites :

« Il faut que, comme les hétéros, nous puissions déclarer nos enfants en mairie, il faut ouvrir la PMA à toutes les femmes, il faut des ouvertures en matière de filiation en dehors du mariage »

Je ne saurai donc trop conseiller aux LGBT injustement discriminé(e)s dans leur « droit à l’enfant » et leur désir de procréation de se tourner vers le phare du capitalisme et de la liberté individuelle que sont les états-unis d’Amérique, et de profiter de la dernière innovation du libre-marché (qui a décidément réponse à tous les problèmes !) qu’est le marché de l’adoption de seconde main via le site Wasatch International Adoptions qui se propose justement « d’offrir une seconde chance aux familles qui ont adopté un enfant sur le marché international lorsque celui-ci ne s’est pas adapté à sa nouvelle maison. » Quel chouette programme !

Il ne vous en coûtera que 3500 $ de frais d’agence (il faut bien payer la maintenance des serveurs et la rémunération des actionnaires !), auxquels il faudra ajouter entre 1500 et 2500$ de frais d’avocats plus les frais de voyage au Minnesota. Ce qui, en gros, vous ramène l’enfant à un peu plus de 6000$, ce qui n’est sommes toutes pas cher du tout (c’est moins qu’une Sandero, par exemple, mais c’est aussi moins pratique…). Cependant, comme toute « bonne affaire » à son revers dans le monde merveilleux du libre-marché, ces tarifs hyper concurrentiels s’expliquent par le fait qu’il s’agit d’enfants de seconde main (à ce prix là il ne faut quand même pas rêver, vous n’aurez pas un petit Steve Jobs, ce sera plutôt Loana…)

Le fait qu’il s’agisse d’un enfant d’occasion peut en effet légitimement inquiéter les acheteurs du fait de la présence de vices cachés, maladie mentale, troubles psychologiques, ou traumatismes divers (dans le cas d’abus sexuels par exemple…). A cet égard, le fait que l’enfant soit mis en vente sur un circuit de l’occasion est d’ailleurs la preuve qu’il n’a pas donné entière satisfaction à ses premiers propriétaires et il est donc légitime de soupçonner une quelconque malfaçon.

Le bon fonctionnement mental de l’enfant est en effet fortement dépendant des conditions d’éducation dont il a bénéficié dés son plus jeune âge ainsi que de son environnement pyscho affectif. A cet égard, toute mauvaise manipulation peut générer des séquelles graves et entrainer un mauvais fonctionnement de l’enfant qui peut s’avérer totalement rédhibitoire.

A ce prix là et au vu des conditions du marché évoquées plus haut, il semble donc indispensable de demander que vous soit fourni un bilan psychologique complet, en plus du bilan médical,dans le cas où vous souhaiteriez vous engager dans une transaction. Vous aurez dés lors toutes les cartes en main afin d’effectuer l’investissement adéquat (car comme chacun le sait, les enfants c’est d’abord un investissement…) et, en fonction des éléments en votre possession, pour pouvoir négocier une ristourne avantageuse. Cette dernière vous permettra de préserver votre capital, par exemple en cas de revente, sait-on jamais…

Voir sur ce sujet l’excellent article de Charles Sannat
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mariage homosexuel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum