MARTHE ET MARIE

Jésus et Nicodème

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jésus et Nicodème

Message par stefanos le Lun 2 Mai 2011 - 8:21

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean
Il y avait un pharisien nommé Nicodème ; c'était un notable parmi les Juifs.
Il vint trouver Jésus pendant la nuit. Il lui dit : « Rabbi, nous le savons bien, c'est de la part de Dieu que tu es venu nous instruire, car aucun homme ne peut accomplir les signes que tu accomplis si Dieu n'est pas avec lui. »
Jésus lui répondit : « Amen, amen, je te le dis : personne, à moins de renaître, ne peut voir le règne de Dieu. »
Nicodème lui répliqua : « Comment est-il possible de naître quand on est déjà vieux ? Est-ce qu'on peut rentrer dans le sein de sa mère pour naître une seconde fois ? »
Jésus répondit : « Amen, amen, je te le dis : personne, à moins de naître de l'eau et de l'Esprit, ne peut entrer dans le royaume de Dieu.
Ce qui est né de la chair n'est que chair ; ce qui est né de l'Esprit est esprit.
Ne sois pas étonné si je t'ai dit qu'il vous faut renaître.
Le vent souffle où il veut : tu entends le bruit qu'il fait, mais tu ne sais pas d'où il vient ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né du souffle de l'Esprit. »

Cy, Aelf, Paris


Comment se peut-il qu'un homme érudit comme Nicodème n'ai pas compris d'emblée le langage de Jésus lorsque ce dernier lui déclare : "« Amen, amen, je te le dis : personne, à moins de renaître, ne peut voir le règne de Dieu. » Il y a bien sûr un sens imagé à cette déclaration et il est nécessaire, pour comprendre, de sortir de l'interprétation littérale des textes. Et sans laisser à Nicodème le temps de réagir, il ajoute aussi cette superbe image du vent "qui souffle où il veut".

Parmi nous, nombreux ceux et celles qui, sans même s'en douter, sont nés de nouveau et vont ainsi, passent et laissent derrière eux, par leurs paroles ou leurs gestes (ou leur silence et leur impassibilité), comme un parfum de fraîcheur et de liberté, mais aussi de force généreuse.

Il faut se souvenir car ces personnes sont très discrète, en définitive. J'ai ainsi vu une dame se baisser et ramasser une tartine enveloppée dans un papier alu, qu'un étudiant venait de jeter de son sac dans le couloir où j'ai ma boutique. C'était l'heure du midi. Elle est passée et a filé droit vers le paquet abandonné: 'Tu n'en as pas besoin ?', a-t-elle demandé. Et l'autre, un peu surpris et gêné, a répondu : 'Non, non, ce n'est pas à moi !' 'Alors, a répondu la dame, je le prends, je connais quelqu'un nui n'a rien mangé hier' et en repartant, elle a encore dit avec un sourire: 'Mon bonjour à ta maman !"...

Il y avait au moins trois jours qu'en revenant de mon repas de midi, je me plaignais d'avoir à ramasser ces tartines abandonnées et les jeter. Mais après le passage de cette dame, l'incident ne s'est plus reproduit ... J'ai appris beaucoup par cet incident. Il m'est arrivé un jour de prendre un sac, d'enfiler des gants chirurgicaux et d'aller ramasser les canettes et les restes de paquets de frites jusqu'entre les jambes des étudiants. Réaction de l'un d'entre eux: "Mais qu'est-ce tu fais, M'sieur ?" et j'ai répondu : "Moi je vis ici, et donc c'est mon boulot de nettoyer". J'ai dit cela simplement, mais le lendemain, lorsque je me suis de nouveau avancer avec mon sac, c'est chacun des membres de leur groupe qui s'est mis à ramasser leurs propres déchêts

... A qui me dira que cette histoire d'éboueurs improvisés, n'a rien de spirituelle, et rien à faire dans un commentaire de l'Evangile, je réponds que les déchets et les ordures peuvent, eux aussi, être considérés dans un autre sens !

stefanos
Passant
Passant

Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 26/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jésus et Nicodème

Message par Clarence le Lun 2 Mai 2011 - 8:24

Merci pour votre témoignage, je l'ai trouvé intéressant et une expérience bien réfléchi.
avatar
Clarence
Installé
Installé

Féminin Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 01/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jésus et Nicodème

Message par Nazir le Lun 2 Mai 2011 - 15:53

Bonjour à tous.
Comment se peut-il qu'un homme érudit comme Nicodème n'ai pas compris d'emblée le langage de Jésus lorsque ce dernier lui déclare : "« Amen, amen, je te le dis : personne, à moins de renaître, ne peut voir le règne de Dieu. » Il y a bien sûr un sens imagé à cette déclaration et il est nécessaire, pour comprendre, de sortir de l'interprétation littérale des textes.
Ne nous hâtons pas à classer Nicodème parmi les atardés spirituels. Il est pharisien, membre du grand Sanhedrin, donc un pharisien de renom et probablement docteur.
Jésus le classe parmi les maîtres d'Israël.
Au verset 10 :"Jésus lui répondit: "Tu es Maître en Israël, et ces choses-là, tu ne les saisis pas?"
Il ne pouvait ignorer ce que lui disait Jésus, surtout en matière de tradition orale aggadique. Pour préciser cela, je vous invite à visiter cette page du site de Feu et Lumière.
http://www.feuetlumiere.org/mieux-le-connaitre/dossiers/special-careme/textes-careme/naitre-den-haut.html

Pour moi, l'interrogation de Nicodème peut avoir deux raisons.
  • La première il relance le débat par "la technique bien connue de reformulation" et renvoi Jésus à une question de fond selon les modes classique de la controverse rabbinique.
  • La seconde, Jésus l'a pris à contre pied et la déstabilisé en zappant de sujet de manière inattendue.

Compte tenu du commentaire que l'on peut lire dans la revue Feu et Lumière, qui nous présente les traditions juives sur le sujet, ainsi que du texte surligné issue d'un verset qui suit dans l'évangile, personnellement j'ai tendance à opter pour la première.
Nicodème lui répliqua : « Comment est-il possible de naître quand on est déjà vieux ? Est-ce qu'on peut rentrer dans le sein de sa mère pour naître une seconde fois ? »
Dans la deuxième partie de ce verset Nicodème nous renvoie bien à la tradition selon laquelle : Dieu aurait commandé à Zérah de rentrer dans le sein de sa mère pour céder le pas à Péreç, l´aïeul du Messie.(Cf. lien ci-dessus)
Dans ce débat qui est malheureusement tronqué, Jésus répond à Nicodème, qui le prend pour un homme de Dieu, qu'il est plus. Il est le Messie, celui qui doit souffrir (Le Messie Fils de Joseph), être élevé comme le serpent de bronze de Moïse. La notion de renaissance introduit parfaitement l'annonce de sa mort sur la croix, avant de ressusciter, pour le salut des hommes.

Nazir
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 244
Localisation : PACA
Date d'inscription : 30/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jésus et Nicodème

Message par stefanos le Lun 2 Mai 2011 - 16:04

Très intéressant ! J'aime particulièrement ce que vous dites ici : "Jésus l'a pris à contre pied et la déstabilisé en zappant de sujet de manière inattendue.", car c'est bien de Jésus de renverser les situations en n'utilisant que quelques mots :

- "De qui est l'effigie ? De César ? Rendez donc à César ce qui est à César ... et ici on oublie souvent que la seconde partie de la réponse nous implique à fond... et rendez à Dieu ce qui est à Dieu. (En effet, l'homme a été créé à l'image de Dieu et selon sa ressemblance - et donc tout homme doit manifesté de qui il est l'effigie !)
- "Que celui parmi vous qui n'a pas péché lui jette la première pierre" C'est tout simple et tout le monde est désarmé. Cependant, le seul qui n'a pas péché, c'est lui, Jésus. Jésus est donc le seul habilité à exécuter une sentence.

D'autres recherches montreraient d'autres 'dimensions' à découvrir dans les paroles de Jésus. Ce dont je n'ai jamais douté !!!

stefanos
Passant
Passant

Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 26/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jésus et Nicodème

Message par Clarence le Lun 2 Mai 2011 - 16:10

J'ai besoin d'un peu d'aide...

Rendez donc à César ce qui est à César

J'ai toujours eu beaucoup de mal avec cette phrase. J'ai bien compris votre explication ci-dessus mais ça ne suffit pas.

César n'était pas un Dieu, mais un homme. Vu le mal qu'il a fait, on peut en conclure qu'il servait le mal ? Donc on est de Dieu ou du mal ?

J'ai du mal... vraiment à percuter. gene D'ailleurs je ne comprends pas pourquoi je bloque avec cette phrase.
avatar
Clarence
Installé
Installé

Féminin Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 01/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jésus et Nicodème

Message par Marc le Lun 2 Mai 2011 - 16:22

Lis le contexte :

Alors les Pharisiens s'en allèrent et tinrent conseil sur le moyen de le prendre en défaut dans ses paroles. Et ils lui envoient leurs disciples, avec des Hérodiens, lui dire: " Maître, nous savons que vous êtes sincère et que vous enseignez la voie de Dieu et (toute) vérité, sans souci de personne, car vous ne regardez pas au visage des hommes. Dites-nous donc ce qu'il vous semble: Est-il permis, ou non, de payer le tribut à César? " Mais Jésus, connaissant leur malice, dit: " Hypocrites, pourquoi me tendez-vous un piège? Montrez-moi la monnaie du tribut. " Et ils lui présentèrent un denier. Et il leur dit: " De qui cette image et l'inscription? — De césar, " lui dirent-ils. Alors il leur dit: " Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. " En entendant, ils furent dans l'admiration et, le quittant, ils s'en allèrent. (Matthieu 22, 15-22)

_________________
Qu’Il daigne, selon la richesse de sa gloire, vous armer de puissance par son Esprit pour que se fortifie en vous l’homme intérieur, que le Christ habite en vos cœurs par la foi, et que vous soyez enracinés, fondés dans l’amour. (Eph 3, 16-17)
avatar
Marc
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1322
Age : 49
Localisation : Nice
Date d'inscription : 30/05/2010

http://www.solaverbum.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jésus et Nicodème

Message par stefanos le Lun 2 Mai 2011 - 16:45

Clarence a écrit:J'ai besoin d'un peu d'aide...

Rendez donc à César ce qui est à César

J'ai toujours eu beaucoup de mal avec cette phrase. J'ai bien compris votre explication ci-dessus mais ça ne suffit pas.

César n'était pas un Dieu, mais un homme. Vu le mal qu'il a fait, on peut en conclure qu'il servait le mal ? Donc on est de Dieu ou du mal ?

J'ai du mal... vraiment à percuter. gene D'ailleurs je ne comprends pas pourquoi je bloque avec cette phrase.

Il suffit de replacer les choses dans leur contexte : on avait essayé de piéger Jésus, en lui demandant s'il fallait payer l'impôt. S'il disait Oui, il se déclarait l'allié des Romains, donc l'ennemi des Juifs; s'il répondait Non, il ralliait ainsi le parti des Zélotes, et le pouvoir en place l'aurait fait arrêter pour trahison. Donc, dans les deux cas, il était pris. Mais il s'en est sorti de façon extraordinaire, car en répondant comme il l'a fait, il rappelle d'autres de ses enseignements : "Nul ne peut avoir deux maîtres, Dieu et l'argent" (pour ne citer que celui-là)...


stefanos
Passant
Passant

Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 26/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jésus et Nicodème

Message par Clarence le Lun 2 Mai 2011 - 16:48

Voilà pourquoi je ne comprenais pas...grosses lacunes historiques.

Pour le reste, j'ai compris. C'est bien ce qu'il me semblait très intérieurement : je butais sur le piège...

Merci bien à vous deux.
avatar
Clarence
Installé
Installé

Féminin Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 01/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jésus et Nicodème

Message par stefanos le Lun 2 Mai 2011 - 16:50

Marc a été plus prompt que moi ! (Ah, le temps de ma jeunesse...) VRAIMENT TRISTE

stefanos
Passant
Passant

Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 26/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jésus et Nicodème

Message par Clarence le Lun 2 Mai 2011 - 16:58

Oui mais Marc n'avait pas expliqué le piège...En même temps, fallait savoir que je manquais de connaissances historiques. Je sais vraiment le minimum. Les évangiles, je les connais mais l'aspect historique, j'ai zappé...

avatar
Clarence
Installé
Installé

Féminin Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 01/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jésus et Nicodème

Message par stefanos le Lun 2 Mai 2011 - 17:10

Ah, me voilà repêché, ouf ! GENIAL

stefanos
Passant
Passant

Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 26/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jésus et Nicodème

Message par Marc le Lun 2 Mai 2011 - 17:42

En fait ce n'est pas compliqué du tout. Comme le dit Stef plus haut, on voulait tendre un piège à Jésus. Mais Jésus n'interdit pas de payer l'impôt ici ! Il leur dit que la monnaie qui est à l'effigie de César doit être rendu à son propriétaire qui est César. Ainsi nous ne payons pas d'impôts mais nous lui rendons ce qui lui appartient.

Deuxième sens plus implicite. Rendre à Jésus ce qui est à Dieu ! Les pharisiens ne sont pas venu pour rendre quoi que ce soit à Dieu ! Mais à César et c'est là qu'est leur égarement ils ont Dieu devant eux et tout ce qui les intéresse c'est l'impôt de César.. On ne peut que penser à ceux qui une fois traversé la mer rouge "pleuraient les oignons d'Égypte" alors que Dieu les précédaient.

_________________
Qu’Il daigne, selon la richesse de sa gloire, vous armer de puissance par son Esprit pour que se fortifie en vous l’homme intérieur, que le Christ habite en vos cœurs par la foi, et que vous soyez enracinés, fondés dans l’amour. (Eph 3, 16-17)
avatar
Marc
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1322
Age : 49
Localisation : Nice
Date d'inscription : 30/05/2010

http://www.solaverbum.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jésus et Nicodème

Message par Marc le Lun 2 Mai 2011 - 17:55

Ensuite la bible n'est pas un livre d'histoire, c'est un livre spirituel et c'est ainsi qu'elle doit être lu. Tout ce qui concerne Jésus n'est pas dans la bible :

Jn 22, 25 Jésus a fait encore beaucoup d’autres choses ; si on les écrivait en détail, je ne pense pas que le monde même pût contenir les livres qu’on écrirait.

L'idée pour lire la bible c'est de se pencher sur les noms des personnes, les noms de lieux, qui parle à qui et de quoi ? D'où viennent ils et où vont ils ? etc.. ?

Mais bon une bonne bible OSTY ou un Jérusalem annotée (lire les annotations) nous guide bien dans la lecture.

_________________
Qu’Il daigne, selon la richesse de sa gloire, vous armer de puissance par son Esprit pour que se fortifie en vous l’homme intérieur, que le Christ habite en vos cœurs par la foi, et que vous soyez enracinés, fondés dans l’amour. (Eph 3, 16-17)
avatar
Marc
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1322
Age : 49
Localisation : Nice
Date d'inscription : 30/05/2010

http://www.solaverbum.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jésus et Nicodème

Message par Clarence le Lun 2 Mai 2011 - 17:57

Il leur dit que la monnaie qui est à l'effigie de César doit être rendu à son propriétaire qui est César. Ainsi nous ne payons pas d'impôts mais nous lui rendons ce qui lui appartient.

On paye quand même l'impôt oui. Les choses de ce monde n'appartiennent pas à Dieu mais nous sommes obligés de nous y soumettre. Vaut mieux être le payeur que le receveur ...

Ce que je retiens de ce témoignage, c'est que les Hommes ne servent que les hommes, alors qu'il faut servir Dieu avant toute chose et en chaque chose.

César recherchait sa propre gloire avant le royaume des Cieux. Jésus ne nous interdit pas effectivement de payer l'impôt puisqu'Il sait qu'on ne peut faire autrement, mais condamne celui qui agit mal en prétextant une excuse.

C'est l'hypocrisie et la ruse qui viennent du mal qui sont particulièrement condamnés, ici. On a demandé au Fils de Dieu de choisir son camp. Dieu ne choisit pas un camp, il EST.

Cette histoire fait comprendre énormément. 1001 sens pour une seule phrase.

Et pour finir, si la Bible n'est pas un livre d'histoire, des connaissances historiques sont un minimum importantes pour bien comprendre. Moi ça m'a bloqué.

Mais les évangiles, la venue de Jésus, cela fait partie de l'histoire mondiale, malgré tout. C'est pourquoi même les athées, les agnostiques et tous les autres devraient s'y intéressé...

PS : je n'ai pas de bible. J'ai été élevé aux évangiles et à la pratique de la vie avec les évangiles. Wink
avatar
Clarence
Installé
Installé

Féminin Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 01/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jésus et Nicodème

Message par Marc le Lun 2 Mai 2011 - 18:01

Oui tu as tout à fait raison. Pour info St Paul précise justement quelques années plus tard :

Rm 13, 7-10 Rendez à tous ce qui leur est dû: l’impôt à qui vous devez l’impôt, le tribut à qui vous devez le tribut, la crainte à qui vous devez la crainte, l’honneur à qui vous devez l’honneur. Ne devez rien à personne, si ce n’est de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime les autres a accompli la loi. En effet, les commandements : Tu ne commettras point d’adultère, tu ne tueras point, tu ne déroberas point, tu ne convoiteras point, et ceux qu’il peut encore y avoir, se résument dans cette parole : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. L’amour ne fait point de mal au prochain : l’amour est donc l’accomplissement de la loi.

Évidement il y a un (voire plusieurs) sens spirituel même ici. What a Face

_________________
Qu’Il daigne, selon la richesse de sa gloire, vous armer de puissance par son Esprit pour que se fortifie en vous l’homme intérieur, que le Christ habite en vos cœurs par la foi, et que vous soyez enracinés, fondés dans l’amour. (Eph 3, 16-17)
avatar
Marc
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1322
Age : 49
Localisation : Nice
Date d'inscription : 30/05/2010

http://www.solaverbum.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jésus et Nicodème

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum