MARTHE ET MARIE

3ème dimanche de Pâques

Aller en bas

3ème dimanche de Pâques

Message par père JEAN le Lun 2 Mai 2011 - 7:39

 

Les disciples d'Emmaüs


Textes bibliques : Lire


Nous comprenons tous la tristesse et la déception de ces deux disciples de Jésus dont nous parle l'évangile de ce dimanche. Ils l'ont vu arrêté, condamné et mis à mort sur une croix. Ils repartent complètement désemparés par les événements tragiques qu'ils viennent de vivre. Ils avaient tout quitté pour suivre Jésus. Ils comptaient sur lui pour libérer le peuple d'Israël de l'occupation des soldats romains. Mais en quelques heures, tout a basculé ; tout espoir humain est perdu. Ils repartent chez eux pour oublier ce cauchemar.


Quand nous lisons cet évangile, il ne faut pas seulement y voir la belle histoire qui se termine bien. Le plus important c'est d'accueillir le message que saint Luc annonce aux communautés chrétiennes de son temps et à celles d'aujourd'hui. Il faut le dire et le redire : ce récit évangélique nous parle de nous et de notre vie. Chacun d'entre nous est ce deuxième disciple, celui qui n'est pas nommé. Comme lui, nous marchons souvent sur la route en tournant le dos à Jérusalem et à nos espérances. Le doute, la tristesse et le découragement nous accablent ; nous gardons les yeux rivés sur nos problèmes et nos ennuis.


Mais il y a quelqu'un qui cherche à nous rejoindre pour marcher à nos côtés. Comme les deux disciples, nous pouvons lui parler de ce qui nous accable et nous fait souffrir. Déjà le premier Testament affirmait que Dieu est proche de ceux qui l'invoquent. C'est repris d'une manière encore plus forte dans l'évangile. En Jésus Christ, il est "Emmanuel", Dieu avec nous jusqu'à la fin des temps. Son amour nous est acquis une fois pour toutes et, en ce qui le concerne, rien ne peut nous en séparer. Il attend de nous que nous lui ouvrions la porte de notre cœur et de notre vie.


Le problème, c'est que nous ne savons pas le reconnaître. Il est là, bien présent, mais nous sommes ailleurs. C'est ce qui est arrivé aux disciples d'Emmaüs. Nous pensons aussi à Marie Madeleine. Quand Jésus lui est apparu, elle croyait voir le jardinier. Quant aux apôtres, ils pensaient voir un fantôme. Ces précisions sont très importantes pour nous. Elles nous disent que les yeux du corps ne suffisent pas pour reconnaître le Christ ressuscité. Nous avons besoin d'être conduits au-delà de l'immédiatement visible. Jésus veut nous faire franchir un seuil, nous mener à un acte de foi qui dépasse l'expérience humaine de la vie et de la mort. Pour cela, deux étapes sont nécessaires.


La première, c'est ce qui se passe sur la route : le Christ ouvre nos yeux à "l'intelligence des Ecritures". C'est en regardant vers Dieu et en écoutant sa parole que la lumière revient et que l'espoir renaît. La Bible ne parle que si on la fait parler. C'est Jésus qui ouvre le Livre pour nous chrétiens d'aujourd'hui. Comme autrefois à Nazareth, il nous redit : "Aujourd'hui, cette Ecriture est accomplie pour vous qui l'entendez" (Luc 4. 21). Cette bonne nouvelle fait renaître l'espérance dans le cœur des disciples. Leur cœur devient "brulant" tandis qu'il leur explique les Ecritures. Ils découvrent que même la mort de Jésus a du sens ; un avenir nouveau s'ouvre pour eux. Nous aussi, nous avons à demander au Seigneur d'ouvrir nos cœurs à l'intelligence des Écritures. Nous n'aurons jamais fini de comprendre ce que Dieu nous dit dans le Livre de sa Parole.


La deuxième étape se passe à la maison. Elle commence par cette prière : "Reste avec nous !" Une rencontre aussi bouleversante, on ne va pas l'interrompre parce qu'on est arrivé à un carrefour. L'inconnu qui est devenu le Maître va devenir le compagnon avec qui on partage le pain. Alors, leurs yeux vont s'ouvrir et ils pourront le reconnaître. Ils savent définitivement que Jésus crucifié est vivant. Cette bonne nouvelle, ils ne peuvent la garder pour eux. Ils se mettent en route pour partager leur foi toute neuve.


Si saint Luc nous raconte longuement cette rencontre des disciples d'Emmaüs avec le Ressuscité, c'est pour nous parler de nous. Comme les disciples, nous sommes souvent englués dans les ténèbres. L'actualité vertigineuse de ces derniers mois nous laisse bien désemparés. Tous les jours, on nous parle de guerres, de violences et de crises. Alors, nous avons du mal à donner du sens à ce que nous avons à vivre. Pour parvenir à la lumière de la foi, nous avons besoin d'être éclairés et réchauffés par la Parole de Dieu et de l'Eglise. Nous avons également besoin d'être fortifiés par la Pain eucharistique. Cette rencontre avec le Christ vivant nous pousse à nous lever pour annoncer cette bonne nouvelle à tous nos frères.


L'Eucharistie, c'est toi, Seigneur, qui continues à rester avec nous. Lorsque l'avenir nous semble bouché, tu viens nous ouvrir un chemin d'espérance. Donne-nous ton Esprit Saint pour continuer notre route et porter aux autres le joyeux message de ta présence fidèle. Amen
D'après diverses sources


http://preparonsdimanche.puiseralasource.org/
http://dimancheprochain.org (où vous pouvez vous enregistrer pour recevoir les homélies par mail chaque semaine. Vous pouvez aussi ajouter un commentaire, une réflexion personnelle, une prière universelle...)


Imprimer l'homélie







avatar
père JEAN
Membre actif
Membre actif

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Rodez
Date d'inscription : 05/06/2010

http://www.puiseralasource.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 3ème dimanche de Pâques

Message par Clarence le Lun 2 Mai 2011 - 7:50

Merci Mon Père.
avatar
Clarence
Installé
Installé

Féminin Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 01/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum