MARTHE ET MARIE

VASSULA RYDEN

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VASSULA RYDEN

Message par Joss le Ven 21 Sep 2007 - 14:54

VASSULA RYDEN

NOTIFICATION DE LA CONGREGATION POUR LA DOCTRINE DE LA FOI
(DE LA CITE DU VATICAN, LE 6 OCTOBRE 1995)
(Documentation Catholique n°2127 du 3/12/1995)

A propos des écrits et des activités de Mme Vassula Ryden


De nombreux évêques, prêtres, religieux, religieuses et laïcs s'adressent à cette Congrégation pour avoir un jugement autorisé sur l'activité de Mme Vassula Ryden, grecque-orthodoxe, résidant en Suisse, qui répand dans les milieux catholiques du monde entier, par sa parole et ses écrits, des messages attribués à de prétendues révélations célestes.

Un examen attentif et serein de toute la question, effectué par cette Congrégation et visant à "éprouver les esprits pour voir s'ils viennent de Dieu" (cf. 1Jn 4,1), a révélé - à côté d'aspects positifs - un ensemble d'éléments fondamentaux qui doivent être considérés comme négatifs à la lumière de la doctrine catholique.

Après avoir mis en évidence le caractère suspect des modalités à l'origine de ces présumées révélations, on doit encore souligner certaines erreurs doctrinales qu'elles contiennent.

On parle entre autres choses avec un langage ambigu des Personnes de la Très Sainte Trinité, jusqu'à confondre les noms et les fonctions spécifiques des Personnes divines. On annonce, dans ces présumées révélations, une période imminente de suprématie de l'Antéchrist au sein de l'Eglise. On prophétise dans une optique millénariste, une intervention définitive et glorieuse de Dieu qui instaurerait sur la terre, avant même la venue définitive du Christ, une ère de paix et de bien-être universel. On annonce de plus la venue prochaine d'une Eglise qui serait une sorte de communauté panchrétienne, en contradiction avec la doctrine catholique.

Le fait que, dans les écrits de Mme Ryden, les erreurs énumérées ci-dessus n'apparaissent plus, est le signe que les présumés "messages célestes" ne sont que le fruit de méditations privées.

De plus, Mme Ryden, en participant habituellement aux sacrements de l'Eglise catholique tout en étant grecque-orthodoxe, suscite un grand étonnement en différents milieux de l'Eglise catholique et semble se situer au-dessus de toute juridiction ecclésiastique et de toute règle canonique; elle crée de fait un désordre oecuménique qui irrite nombre d'autorités, ministres et fidèles de son Eglise, en se mettant en dehors de la discipline ecclésiastique de celle-ci.

Attendu que, malgré certains aspects positifs, l'effet des activités exercées par Vassula Ryden est négatif, cette Congrégation sollicite l'intervention des évêques afin qu'ils informent convenablement leurs fidèles, et qu'ils n'accordent aucune place dans leurs diocèses à la diffusion de ses idées. Elle invite enfin tous les fidèles à ne pas considérer comme surnaturels les écrits et les interventions de Mme Vassula Ryden et à conserver la pureté de la foi que le Seigneur a confiée à son Eglise.

¤
¤¤¤¤
¤


LE PHENOMENE VASSULA


LETTRE OUVERTE du Père LAURENCEAU, Prieur des Dominicains
28 mars 1995


Chère Maryse,

Merci de m'avoir signalé la venue de Vassula à Dijon. Je suis allé à cette soirée, dans une grande église paroissiale, absolument comble. Et je voudrais te faire part de mes réflexions.

~ Pourquoi tant de catholiques sincères sont-ils, comme toi, attirés par Vassula et ses messages ?

Sans doute le christianisme "officiel" leur semble-t-il trop abstrait, trop intellectuel. Ils ont besoin d'un contact plus simple avec Dieu, qui s'adresse au coeur. Le Sacré-Coeur de Jésus leur parle davantage que nos discours théologiques.

Méfiants à l'égard d'un certain activisme, ils apprécient ces appels à la prière, à la rencontre personnelle avec Jésus.

Choqués par des critiques contre Jean-Paul II ou contre "Rome", ils sont heureux d'entendre rappeler l'obéissance due au Pape.

Pensant qu'on a trop facilement abandonné les pratiques traditionnelles, ils sont rassurés par la remise en valeur du jeûne, du rosaire, de l'adoration du Saint-Sacrement, de la confession régulière.

Ils pensent peut-être que nombre de prêtres ne croient plus vraiment à la divinité de Jésus, aux anges, au péché originel, au sacrifice de la Messe, à la Sainte Vierge... etc, en tous cas, qu'ils en parlent trop peu.

Cela m'intéresserait que tu me dises en quoi, selon toi, les messages de Vassula répondent aux questions de beaucoup de chrétiens d'aujourd'hui.

D'ailleurs tout cela rejoint des préoccupations dont nous avons souvent parlé au cours des récollections auxquelles tu participais.

Je comprends l'inquiétude de ces fidèles qui écoutent ou lisent avec avidité les messages de Jésus à Vassula. Ils y perçoivent un appel à la conversion, à la foi, à la prière.

~ Mais en même temps, je crains que tous ces gens sincères et fervents manquent un peu de prudence. Car, en présence de "messages" ou de "révélations privées", nous devons toujours nous rappeler les paroles de Jésus :

"Si quelqu'un vous dit : Voilà le Messie ! Il est ici ! Il est là ! ne le croyez pas. Il surgira des faux messies et des faux prophètes qui feront des signes et des prodiges, afin d'égarer les élus, si c'est possible. Quant à vous, prenez garde : je vous ai tout dit à l'avance" (Marc 13, 21-23).

Et nous lisons chez saint Jean : "Mes bien-aimés, ne croyez pas n'importe quel inspiré, mais examinez les inspirations, pour voir si elles viennent de Dieu, car beaucoup de faux prophètes se sont répandus dans le monde" (1 Jean 4,1).

Il ne s'agit pas de refuser a priori que ces messages puissent venir de Dieu-le-Père, de Jésus, de la Vierge Marie, ou d'un ange, mais un "discernement" est nécessaire, surtout aux époques troublées où messages et apparitions se multiplient.

~ Or, je dois t'avouer qu'après avoir écouté Vassula et lu une bonne partie des messages publiés, je me pose quelques questions. Je te les dis très simplement, et tu me donneras ton avis.

En leur temps, Brigitte de Suède, Catherine de Sienne ou Bernadette de Lourdes ont accepté humblement de se soumettre au discernement officiel de l'Eglise. On les a examinées, interrogées; et leurs messages ont été passés au crible de la foi de l'Eglise. Ça me gêne que Vassula échappe de fait au jugement de toute Eglise, en s'appuyant sur des messages où Jésus lui dirait : "S'ils te demandent à quelle communauté tu appartiens, dis-leur que tu appartiens à moi et que tu es sous mon autorité" (27 octobre 1987).

Autre question : je lis dans les messages de Vassula : "la majorité des âmes sacerdotales, par le doute et la crainte, ont fermé leur coeur... Un grand nombre d'âmes sacerdotales sont, par le doute et la crainte, des répliques des Pharisiens, aveuglés par la vanité et l'hypocrisie... En désavouant mes signes, ils m'ont désavoué, moi, leur Dieu" (1° et 28 septembre 1987).

Maryse, tu connais un bon nombre de prêtres. Tu connais leurs limites et leurs faiblesses, mais méritent-ils cette condamnation globale ? Ne pas accepter trop facilement ou même désavouer les messages de Vassula, est-ce d'emblée la preuve qu'on a rejeté Dieu ?

Insinuer la méfiance générale contre les prêtres et les évêques - traités d'"administrateurs" -, cela vient-il de Jésus ? Est-ce que cela ne pourrait pas venir, même inconsciemment, du Malin ?

Peu à peu, j'en suis venu à m'interroger sur l'abondance inépuisable de ces messages, dont le style est souvent confus et bizarre. La Vierge de la rue du Bec ou de Lourdes a un langage tellement plus simple !

La foi chrétienne consiste normalement à accueillir le témoignage des Apôtres de Jésus, transmis à travers toute la Tradition de l'Eglise. Il faut être très prudent dans le discernement de ces messages reçus "en direct".

J'avoue que je suis de plus en plus perplexe sur l'authenticité des messages de Vassula, tout en acceptant qu'elle soit probablement sincère quand elle dit transmettre des messages de Jésus.

Tu me trouveras sans doute trop "rationaliste". Mais tu me connais ! Je serai heureux de parler amicalement de tout cela avec toi.

En tous cas, je t'encourage à répondre personnellement aux appels du Seigneur Jésus que tu perçois à travers les messages de Vassula : prière plus personnelle, union avec Jésus, prière du rosaire, unité des chrétiens, intercession pour les évêques et les prêtres, plus grande docilité à l'Esprit-Saint... etc.

Dans ta prière, ne m'oublie pas.

Avec ma fidèle affection fraternelle.

frère Jean


¤
¤¤¤¤
¤

Journal "LA CROIX L'EVENEMENT" du samedi 11 septembre 1993
à la page 16, sous les rubriques "Religion - Ferveur"


LES "PREUVES" DU DIVIN par Yves de Gentil-Baichis

Aux Etats-Unis, un homme prétend avoir une apparition de la Vierge tous les premiers dimanches du mois (nos éditions du 10 septembre) et la foule se précipite malgré les mises en garde des autorités religieuses. Quand Vassula parle à Paris de ses rencontres avec un ange, envoyé direct de Dieu, plus de 1000 personnes vont l'écouter. Un homme se dit guéri après son passage à Lourdes et les médias se pressent pour lui faire décrire sa vision de la Vierge. Paradoxe d'un monde où l'indifférence religieuse ne cesse de gagner du terrain mais où, pourtant, on est avide de découvrir des traces bien visibles du divin.

Certes, les raisons ne manquent pas. L'homme étouffe parfois dans un monde hypertechinicisé. Il sait que le pouvoir de la science, quasi illimité dans l'ordre des prouesses techniques, n'apporte aucune réponse aux questions essentielles : pourquoi la vie ? Pourquoi le mal et la mort ?

On comprend aussi que dans des sociétés où les repères disparaissent, certains cherchent des preuves irréfutables de la présence divine.

Les sectes savent bien jouer sur ce besoin d'ancrage dans l'absolu. En Afrique, en Amérique latine et en Europe, les guérisons sont au programme de tous ceux qui veulent gagner des adeptes.

L'Eglise ne joue pas cette carte, même s'il lui arrive de reconnaître, après des vérifications aussi nombreuses que scrupuleuses, le caractère miraculeux de certaines guérisons survenues à Lourdes. Mais elle ne fait pas reposer sa crédibilité sur ces faits extraordinaires.

S'en tient-elle pour autant à la seule mémoire de la résurrection du Christ ? Pas seulement. Pour elle, Dieu manifeste sa présence actuelle en transformant le coeur de l'homme. Les valeurs évangéliques l'aident à dépasser les réflexes instinctifs de violence, qui poussent à percevoir l'autre d'abord comme un rival. Avec le Christ, l'homme, même très différent ou déconcertant, est révélé comme un frère.

Des traces du divin plus fréquentes et plus probantes que les guérisons...

¤
¤¤¤¤
¤

VASSULA ELECTRISE LES FOULES Cette Grecque orthodoxe se déclare élue de Dieu - par Magdalena Tadeusiak

Plus de 1000 personnes affluent dans la salle de conférences de la Mutualité, à Paris. Tous les âges sont représentés : adultes, jeunes, personnes âgées. Pour la plupart des femmes. Tenues correctes, attitude discrète. Le silence recueilli, le chant, le chapelet dans l'attente du prophète. La statue de la Sainte Vierge et une fresque du Christ douloureux sur le podium remplissent ce rassemblement de mysticisme. Elles impressionnent et intimident.

Il est 20 h 30 et l'impatience d'assister à un miracle grandit. Le chant à haute voix emporte et unit le public. Le regard fixé sur le podium, le souffle retenu, tous attendent la star de la soirée.

Elle arrive en compagnie de trois prêtres. Blonde, cheveux longs, grande et mince. Une taille de mannequin qui séduit, malgré son âge (51 ans). Elle incarne une sérénité, une modestie exemplaires, confinant presque à l'indifférence comme si elle ne voyait pas ce qui se passe autour d'elle. Un spectateur vigilant, cependant, remarque sa concentration et sa vivacité. Le public applaudit, Vassula est parmi eux.

"Ce sont les coeurs de Jésus et de Marie qui m'envoient chez vous." Vassula Ryden, une Grecque, orthodoxe, se déclare élue de Dieu, intermédiaire entre lui et l'humanité. Depuis huit ans, cette femme mondaine, cultivée, polyglotte, aisée, dit écrire des messages sous la dictée de Jésus. Elle déplace des foules qui veulent écouter les paroles divines.

Sa conversion miraculeuse devait survenir en 1985, au Bangladesh. "Soudainement, ma main s'est mise à dessiner un coeur. Les roses sortaient de l'intérieur. J'ai vu un homme qui s'est déclaré mon ange-gardien, Daniel. Il m'a préparée à ma mission en m'apprenant la prière et la charité."

Ainsi purifiée, Vassula devient ensuite "un petit instrument entre les mains du Christ" : chaque jour, il lui dicte sa parole aux hommes.

Cependant, il ne s'agit pas d'apparitions physiques. "Je le vois intérieurement. Il a des fossettes quand il sourit. Ses yeux sont clairs et je reconnais sa voix. Elle est distincte de celle du Père. L'un et l'autre me parlent en anglais." Au fur et à mesure, Vassula et ses interlocuteurs deviennent intimes. Le ton de leurs discussions est familier, presque complice. "Nous sommes si près l'un de l'autre, je l'appelle "papa". Je sais ce qu'il ressent, la tristesse ou la joie." Cependant, il sait imposer son autorité. "Orthodoxe, je ne voulais pas me confesser. Alors, le Seigneur a élevé la voix : "C'est moi, Dieu, qui te le demande !" J'ai tout de suite obéi."

De même avec la prière à genoux. Au début, il ne disait rien lorsque Vassula restait assise en recevant ses messages. "Tu ne peux pas te mettre à genoux ?" m'a-t-il gentiment demandé. Depuis, j'y reste six heures par jour, pendant la prière et en écrivant sous la dictée. Avec une seule exception, à cause d'un pied cassé."

Avertissements, demandes de réconciliation, de conversion et d'unité : Dieu semble déçu par notre génération. "Les deux coeurs sont très combattus aujourd'hui par le monde, par le modernisme et le rationalisme. Nous vivons en pleine apocalypse. C'est un combat entre Dieu et Satan. La récolte est presque prête à être moissonnée. Bientôt, il sera l'heure de trier et d'extirper tous ceux qui ne sont pas les miens. Tous portant sur le front le nom de la bête ou le nombre 666."

Un grand frisson traverse la salle...

¤
¤¤¤¤
¤


Dernière édition par Joss le Mar 26 Avr 2011 - 7:29, édité 2 fois
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: VASSULA RYDEN

Message par Joss le Ven 21 Sep 2007 - 14:57


UNE OPINION SUR VASSULA RYDEN...par François CAUDWELL


Les messages de Vassula Ryden exercent un certain attrait sur de nombreux catholiques. C'est la raison pour laquelle il est important de faire preuve d'une grande vigilance à leur égard, nous rappelant que "Satan lui-même se camoufle en ange de lumière" (2 Co 11,14)... Il faut effectivement prendre garde aux apparences. Les paroles de Vassula, peut-être sincères, risquent d'altérer la bonne nouvelle évangélique..

Pourtant, ses discours ressemblent souvent à une paraphrase de certains passages évangéliques. Mais ils ont tendance à en limiter la portée. Et surtout, Vassula prend rarement la peine de se référer à la Bible, source normative de notre foi chrétienne. Elle donne l'impression de placer l'autorité de sa propre parole, qu'elle prétend inspirée, au-dessus de celle des Ecritures ainsi que de la Tradition de l'Eglise. De même, elle ne fait guère allusion au Jésus de l'histoire, ni à l'événement pascal. L'incarnation du Fils de Dieu ne paraît pas avoir beaucoup d'importance. Jésus devient avec Vassula un visiteur venu d'on ne sait où. Il n'est qu'un nom donné à ses méditations spirituelles, une autorité attribuée à l'aboutissement de ses pensées...

Voilà qui est dangereux. Certes, Vassula a tout-à-fait le droit de faire partager aux foules ses méditations de l'Ecriture et le fruit de son expérience spirituelle. Cependant, elle ne peut se permettre d'en faire une nouvelle révélation, qui risque de nous faire oublier l'incarnation du Fils de Dieu dont témoignent l'Ancien et le Nouveau Testaments : "Et le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous..." (Jn 1, 14).

En réalité, Jésus n'apparaît pas à Vassula... C'est elle qui le dit : elle affirme que ses rencontres se produisent "à l'intérieur" d'elle-même. Que signifie cela ? Ne fait-elle pas allusion à la rencontre du Ressuscité à laquelle tout baptisé est invité ? Devant cette affirmation de Vassula, nous devons nous poser les questions suivantes : En tant que chrétiens, quelle est notre relation avec le Christ ? L'expérience d'une rencontre, d'une relation personnelle avec Jésus Christ doit-elle présenter un caractère si exceptionnel ? La présence du Ressuscité au coeur de nos vies deviendrait-elle ainsi un phénomène si rare qu'il ne serait réservé qu'à quelques privilégiés ?

Une grande partie de notre expérience chrétienne réside dans les réponses que nous donnons à ces questions... Pour ma part, je suis convaincu que le Christ habite dans le coeur des baptisés par la foi (Eph 3, 17). La réalité de la présence du Christ au milieu de nous (Mt 18, 20), annoncée par l'Evangile, est tout autre que ce que le témoignage de Vassula pourrait laisser croire. Tout chrétien, par l'Esprit Saint, peut affirmer : "c'est Christ qui vit en moi" (Gal 2, 20). Oui, le Christ demeure en nous (Jn 15, 4)... Or, Vassula donne l'impression de se réserver, en quelque sorte, la relation que le Seigneur voudrait établir avec tous les hommes.

Vassula donne un caractère de révélation exceptionnelle à l'expression de sa simple vie de foi alors que tout chrétien fait l'expérience de cette présence humble et discrète du Christ dans sa vie. Mais justement, cette relation au Christ reste le fait d'hommes et de femmes marqués par le péché. Le péché voile toujours notre écoute et notre compréhension de la Parole de Dieu; il la rend faillible... Le chrétien veut être docile au souffle de l'Esprit, mais seul le Christ a pu vivre jusqu'au bout l'obéissance et la fidélité à la Parole de son Père. Ne prenons donc surtout pas le message de Vassula à la lettre ! Il n'est que l'expression de sa foi - qu'il n'est pas question de mettre en doute -, et par là même l'expression de sa propre sensibilité... Par l'Esprit Saint, Dieu se révèle en des êtres de chair... Ce qui signifie que Vassula peut se tromper : elle n'est absolument pas infaillible ! Son message doit constamment être confronté à la Parole de Dieu.

C'est pour cela aussi que Vassula ne peut prétendre que Jésus se révèle de manière particulière par sa médiation. Le Christ qui "a souffert sous Ponce Pilate" est la seule Révélation totale et définitive que Dieu donne de lui-même : "tout ce que j'ai entendu auprès de mon Père, je vous l'ai fait connaître" (Jn 15, 15). Cette Révélation, nous l'accueillons grâce au don de l'Esprit répandu sur tous les chrétiens. En se posant comme intermédiaire nécessaire, Vassula contredit ce qui fait l'essence même de la révélation chrétienne : "il n'y a qu'un seul Dieu, un seul médiateur aussi entre Dieu et les hommes, un homme : Christ Jésus" (1 Ti 2,5).

Il suffit d'assister au début d'une conférence de Vassula pour s'apercevoir qu'elle commet des erreurs manifestes. En effet, il est pour le moins étonnant de prôner l'unité entre chrétiens et de commencer une conférence par une prière du chapelet ! Le moindre débutant en relations oecuméniques sait qu'il s'agit là de la meilleure solution pour faire fuir les protestants, mais aussi certains orthodoxes ! On peut faire la même remarque en ce qui concerne sa dévotion, constamment rappelée, au "Sacré Coeur de Jésus et au Coeur immaculé de Marie", dévotion qui n'a aucun fondement biblique.

Toujours en ce qui concerne l'oecuménisme, tout le monde est bien d'accord pour rechercher, entre Eglises chrétiennes, une unité dans les coeurs, une "unité de l'Esprit", comme le dit Vassula. Mais est-il pour autant judicieux, ainsi qu'elle le fait, de condamner la recherche théologique de l'unité ? Celle-ci a pourtant porté de beaux fruits au cours de notre XXe siècle ! Elle se poursuit au sein de l'Eglise catholique, dans la ligne du concile Vatican II, comme au sein des autres confessions chrétiennes. Vassula n'y voit, d'une manière péjorative, qu'une "unité de la lettre". Ceci ne serait-il pas le reflet de son sentiment d'incompréhension en face des recherches théologiques ? Or, ce n'est pas parce que Vassula n'est pas théologienne - loin s'en faut ! - qu'elle doit pour autant condamner toute théologie. "Il est, en effet, précise le concile Vatican II, très important que les futurs pasteurs et les prêtres possèdent la théologie (...), surtout pour les questions concernant les relations des frères séparés avec l'Eglise catholique" (Décret sur l'oecuménisme, 10).

Mais surtout, l'une des grandes ambiguïtés du message de Vassula consiste en ce qu'elle a tendance à présenter une idole à la place du Dieu vivant qui s'est révélé en Jésus Christ. Avec elle, la foi risque d'entrer dans l'ordre de l'affectif, du toucher, du sentir, du visible même... Ses auditeurs peuvent se laisser séduire par le fait de voir celle qui parle avec Jésus, par l'espérance d'une guérison miraculeuse à la fin de sa conférence (Jésus avait plutôt tendance à refuser des miracles à ceux qui lui en demandaient). Pourtant, "heureux ceux qui croient sans avoir vu" (Jn 20, 29) ! Vassula parle même d'une "Jésus" qu'une de ses amies retourne chercher dans sa maison !... Cette anecdote fait penser aux idoles païennes que chacun coulait posséder chez soi. Les disciples d'Emmaüs ne sont pas partis chercher le Christ à Jérusalem, lui-même les a rejoints sur la route (Lc 24, 13-35). Le Christ se donne toujours en premier, ne cherchons pas à le posséder... Ouvrons nos coeurs à sa Présence, elle illuminera toute notre vie, où que nous soyons....

Il ne faut pas se laisser abuser par le fait que quelqu'un affirme recevoir directement des révélations du Christ, d'un ange, de la Vierge... De tels exemples remplissent, non seulement l'histoire de toutes les confessions chrétiennes, mais aussi de toutes les religions et de la plupart des sectes... Si chacun de ces "prophètes" avait véritablement restitué une révélation dictée de la bouche même de Dieu, on pourrait raisonnablement penser que le Seigneur ne cesse de se contredire ! A titre d'exemple, rappelons-nous que l'Ange Gabriel aurait dicté le Coran à Mahomet et que Joseph Smith, le fondateur des Mormons, prétendait avoir aussi reçu une révélation angélique ! La venue de faux prophètes n'est pas un phénomène nouveau : "Gardez-vous des faux prophètes, qui viennent à vous vêtus en brebis" (Mt 7, 15).

En conclusion, les paroles de Vassula ont trop tendance à transformer en religion notre foi au Christ vivant. Une religion a besoin de médiateurs, de mystère, de palpable, d'affectif, pour atteindre une divinité qui n'est que le reflet de nos pensées humaines, de nos aspirations humaines, aussi hautes soient-elles. C'est bien ce que paraît proposer Vassula... Or la foi chrétienne au Christ ressuscité, au Dieu Père et à l'Esprit répandu dans le coeur de tous ceux que le baptême a régénérés, est bien autre chose ! Elle ne cherche pas à atteindre Dieu, elle accueille le vrai Dieu qui se donne à tous, en Jésus Christ, par l'Esprit Saint...

¤
¤¤¤¤
¤



ANALYSE DU PHENOMENE VASSULA

par Sr Chantal-Marie Sorlin, responsable du Service Diocésain "Pastorale, Sectes et Nouvelles Croyances"


Le phénomène Vassula ne laisse pas indifférent, suscitant soit l'enthousiasme chez certains, soit la plus grande réserve chez les autres. Vassula : mystique ou mystification ? Tel est le problème.

L'analyse qui suit ne se permet pas bien entendu de juger le fond des coeurs, à savoir celui de Vassula Ryden qui a sans doute vécu quelque chose avec le Seigneur, ni celui de ces personnes remplies de pieux sentiments et des meilleures intentions, qui ont au travers de ce phénomène, amorcé ou réamorcé un cheminement spirituel. Ce n'est pas la première fois qu'on voit Dieu tirer d'un mal ou d'un moindre mal un plus grand bien. Il n'en demeure pas moins qu'un mal reste un mal, une déviation une déviation, une erreur une erreur. Dès lors, il n'y a pas lieu de confondre un mal objectif et le bien que Dieu dans sa bienveillance et sa miséricorde peut éventuellement en tirer. Ainsi, s'agissant de ceux et celles qui, emportés par la trop rapide et imprudente caution fournie par l'Abbé Laurentin et d'autres, auraient mis leur confiance dans les messages de Vassula, ils n'ont pas à se traumatiser pour autant, mais seulement à accepter que le discernement soit fait selon les règles de l'art, c'est-à-dire en Eglise.

L'ensemble des productions de Vassula tourne autour d'un postulat : la grande Apostasie est aujourd'hui dans l'Eglise. A partir de ce principe, tout un édifice se construit qu'il convient d'analyser pierre par pierre.

¤
¤¤¤¤
¤
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: VASSULA RYDEN

Message par Joss le Ven 21 Sep 2007 - 15:05

I / UN DISCERNEMENT EN CIRCUIT FERME

On ne peut manquer d'être frappé à la lecture des messages de Vassula par l'oeuvre de disqualification qui y est effectuée à l'égard des membres de l'Eglise, tout particulièrement à l'égard des serviteurs du Peuple de Dieu, exception faite pour le Pape Jean-Paul II.


A) "LA GRANDE APOSTASIE ACTUELLE DANS L'EGLISE" (VPSC293)

Aux yeux du groupe "Vassula", le déclin de la foi est largement répandu aujourd'hui dans l'Eglise catholique et l'apostasie a englouti de nombreux fidèles "...même parmi ceux qui sont chargés d'enseigner ou de prêcher la doctrine catholique" (VPSC17).

L'"actuelle et récente apostasie générale dans l'Eglise" était d'ailleurs annoncée : "nous connaissons la substance du troisième secret de Fatima". Confirmée à Garabandal. Et même prédite, ajoute-t-on, dans 2 Thess 2.3. (VPSC51-52) !

Un des principaux signes de l'apostasie n'est-il pas que la majorité des prêtres refusent de croire aux messages de Vassula ou de Garabandal ?...

"Le 12 décembre 1987, Jésus, qui n'avait jusque-là parlé que des défauts des prêtres, donna son opinion sur l'Eglise en général : "Jamais Mon Eglise ne s'est trouvée dans une telle confusion..." (VPSC55) : à l'image de la Pietà, "Mon Corps mort dans Ses bras... tel est exactement l'état actuel de Mon Eglise... Mon Eglise est en ruine... des vipères..." (VPSC60). Bref, c'est "une église mourante, approchant de la putréfaction" (VPSC179) !

On trouve dans cette littérature une dénonciation forcenée de "la corruption ecclésiastique" qui "vit à l'ombre de Satan" (VPSC70/71). "Vous avez souillé Mon Sanctuaire en ordonnant des hommes pervertis par des passions dégradantes", "prêtres pervers aux places élevées" (VPSC69), "...des Pharisiens." (VPSC134), des "...administrateurs...; ...ceux-là même qui ont industrialisé Ma Maison" (VPSC181).

Ces "imposteurs" "ont fait de Ma Maison un désert" (VPSC86). Ils ont fait "entorse aux vérités les plus importantes" (VPSC19). On constate "parmi les prêtres un déclin dans la foi en l'Eucharistie, affectant même la foi en la Présence réelle..." (VPSC51/52)

Mais qu'à cela ne tienne ! "Ce que le théologien de l'histoire atteint par la méthode propre à sa discipline, se trouve donné directement au mystique par son expérience du divin. Dans une saine situation religieuse, chacune de ces deux expériences complète et même confirme l'autre; nous pouvons cependant nous trouver à ne pouvoir compter que sur une seule des deux" (VPSC51).

Il s'agit donc de restaurer l'Eglise Primitive : "Rebâtissez Ma première Fondation, une Fondation établie par Ma Propre Main" (VPSC132-183). En fait, ce mythe de l'Eglise Primitive parfaite est un des points forts des groupes fondamentalistes évangéliques comme les baptistes ou les pentecôtistes, qui pour mieux garantir leur monopole de légitimité, rayent deux mille ans d'histoire en accusant les Eglises de trahison. Ils oublient simplement que les Ecritures nous montrent une Eglise Primitive taillée dans le même bois que nous, à savoir une Eglise Sainte mais faites d'hommes pécheurs. Qu'on se rappelle le différent entre Paul et Barnabé à cause de Jean-Marc (Actes 15, 37-39); qu'on se rappelle aussi la fraude d'Ananie et Saphire (Actes 5) !

En fait, il est un dicton bien connu: "Quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la gale!"
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: VASSULA RYDEN

Message par Joss le Ven 21 Sep 2007 - 15:06

B) "LE CHANTAGE"

Le Père Laurentin prend la précaution purement formelle de rappeler que la foi concerne seulement le credo : "Que penser de Vassula ? Chacun est libre d'en juger, car si le Credo et l'Evangile s'imposent à tous, les révélations particulières appartiennent au libre-service de la foi. Si certains d'entre vous ne sont pas attirés par les messages de Vassula, rien ne les oblige à les lire" (QEV17).

Néanmoins, se permettre une réserve quant à l'authenticité des messages de Vassula, nous prévient-on, c'est tout simplement s'opposer à Dieu en faisant preuve d'hérésie et de désobéissance à l'Esprit (QEV33). C'est pourquoi

On accuse les pasteurs

- d'incompétence :

"Les gens parlent souvent de prudence comme étant nécessaire dans le jugement de ces cas... Ce n'est pas spécifiquement la prudence qui est nécessaire ; et il faut souligner que par prudence on entend souvent méfiance, défiance... Ce qui est spécifiquement nécessaire à l'évaluation des grâces spéciales, telles que locutions, visions, apparitions, messages célestes, c'est le discernement... L'authentique discernement exige une défiance très considérable en son propre jugement... Dans l'histoire récente de l'Eglise, très nombreux sont les cas de personnes appelées et officiellement désignées pour agir dans des commissions d'enquête sur des causes mystiques, sans la moindre évidence qu'elles possèdent du discernement ou qu'elles sachent même en quoi cela consiste..." (VPSC20/21) "Quand l'autorité établit une commission d'enquête, elle choisit généralement des théologiens, canonistes et psychologues, voire des psychanalistes. On peut se demander si ces catégories de personnes sont les mieux préparées au discernement spirituel de l'action de Dieu... On nomme rarement des spirituels" (QDFS11)

- d'incrédulité :

"la majorité de Mes âmes sacerdotales, par le doute et la crainte, ont fermé leur coeur... par la vanité et l'hypocrisie... Je leur ai donné des signes mais ils veulent des signes qui puissent être expliqués par des preuves, ils veulent des preuves..." (VPSC55) "Bien que vos ancêtres se soient rebellés, leurs doutes n'ont jamais été aussi sévères que ceux de votre génération qui doute que Je parle à Mes anges choisis pour leur porter Mes Messages..." (VPSC60). "Homme de peu de foi!" (VPSC54), "...ô ère Sans aucune-Foi!" (VPSC56)

- de rationalisme :

On a intellectualisé Dieu, analyse-t-on; "...le Rationalisme, ce fléau de votre ère" (VPSC112) "provient du Prince des Ténèbres" (VPSC66). Le Rationalisme et le Modernisme seraient les ennemis fondamentaux de l'Eglise car tous deux mènent à l'athéisme ! "Quelques-uns seront persécutés par ceux dont le coeur est encore fermé et qui raisonnent avec leur intelligence et non avec leur coeur" (VPSC84). "Leur esprit et leur coeur sont plus proches du monde rationnel que de Mon monde Spirituel... Leurs discours et leurs sermons manquent de spiritualité..." (VPSC66) et "...les experts brillaient plus par la science et l'intelligence que par le discernement" (QDFS26). "Ouvre ton coeur, non ton intellect" (QDFS113).

- de fermeture à la grâce qui éteint l'Esprit :

"J'ai des ministres dans Mon Eglise qui... rejettent toutes les Oeuvres Divines... qui viennent du Saint Esprit..." (VPSC61) "Je vous avertis de ne pas étouffer Mon Esprit de Vérité qui parle à travers ce faible instrument" (VPSC104) - "ils ont oublié les Voies de Dieu..." (VPSC59)

- d'atteinte aux droits de l'homme et du croyant :

"... des Caïns..." qui "...piétinent Mes dévôts et ceux qui restent fidèles à Mon Pierre. Oui, ils ridiculisent tous ceux qui croient encore à lui" (VPSC64). On en appelle donc à "un impératif essentiel de notre époque, le respect de la personne humaine" (VPSC38).

- d'atteinte à l'Unité :

"Comment faire l'unité des Eglises si dans l'Eglise catholique on n'est pas uni ?" nous dit-on.

- "ils" sont en butte à Dieu même :

"Tes oppresseurs... réaliseront ces scènes au Jour de la Purification... ils réaliseront combien ils rejetaient Nos Divins Coeurs, et non toi..." (VPSC156)

- et c'est le procès de Jésus qui recommence :

"...la race des inquisiteurs et accusateurs improvisés..." (QEV71), "Les autorités de l'Eglise te renieront invariablement. Moi aussi J'ai été rejeté par les Pharisiens..." (VPSC58), "ce que vous avez fait à mes envoyés, c'est à moi que vous l'avez fait". "J'aurais ressenti des remords... si sur ma route, je m'étais, d'une manière ou d'une autre opposé..." (VPSC 12)

On menace :

"S'ils refusent [le message], je laisserai son bras s'abattre sur eux. Je ne pourrai plus le retenir" fait-on dire à la Vierge (QDFS59). "S'ils ne croient toujours pas, le courroux de Dieu grandira, augmentant Sa Coupe de Justice" (VPSC134). "Vos persécutions impitoyables de Mes apparitions (et de ceux que Dieu a privilégiés du don de Ses Messages), seront une cause de votre chute" (VPSC59) comme à Sodome (VPSC118-119) : "au jour du Jugement, Je les jugerai sévèrement!" (VPSC60)

Et on conclue : "n'écoutez jamais quiconque le rejette" (VPSC258).
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: VASSULA RYDEN

Message par Joss le Ven 21 Sep 2007 - 15:15


C) AUTODISCERNEMENT


Les autorités ecclésiales ainsi discréditées, le discernement ne peut revenir bien entendu qu'à ceux et à celles qui ne mettent pas en doute ces messages, seuls "qualifiés pour juger" (premières pages de VPSC) ! Qui sont-ils ?


¤ les DIRECTIONS SPIRITUELLES

"...les prêtres qu'elle approcha furent déconcertés, sceptiques comme le sont généralement les prêtres catholiques lorsqu'ils sont confrontés à ce genre de problème" (VPSC25). En effet, les premiers conseillers spirituels, du Grand Séminaire de Dacca, restent sceptiques; le premier est d'abord enclin à classer Vassula parmi les schizophrènes, avec une propension certaine au dédoublement de la personnalité, voire à la médiumnité. Un autre refuse de continuer de la recevoir et lui demande de résister à ces messages. Mais Jésus, son seul guide finalement, prend lui-même la défense de Vassula : "Je souffre de voir Mes prédicateurs si éloignés de tout ce qui est céleste, et de l'indifférence qu'ils manifestent à l'égard de Mes Bénédictions, car tout charisme est une bénédiction" (VPSC79). Cette parole l'autorise donc à changer de conseiller pour en trouver un qui aille dans son sens. C'est ainsi qu'elle rencontre le Père James Fannan lui-même du Mouvement Sacerdotal Marial (autre groupe fondé sur des messages célestes). Vassula reçoit un avertissement le concernant : "A ce moment-là, Jésus, à travers elle, m'a demandé de prendre position face à l'expérience mystique qu'elle vivait" (p68). Le Seigneur n'avait-il pas annoncé : "Je le plierai" ! (QEV11) On ne peut manquer d'être étonné que ce prêtre ait tout bonnement accordé crédit à une requête émanant à travers la percipiente elle-même! Lorsqu'une distanciation intervient entre Vassula et le Père Fannan, ce dernier est remplacé par un prêtre âgé, le Père Michael O'Caroll.


¤ QUI DISCERNE ?

Des "professionnels" nous dit-on, c'est-à-dire des personnes habituées à fréquenter les voyants, sont seuls habilités à discerner. Bien sûr, aucune référence n'est faite à un quelconque mandat ecclésial ! (VPSC39). Il s'agit du :

* Père O'Caroll qui manifeste d'ailleurs un étrange besoin de justifier pendant des pages péniblement longues sa compétence ! "Mon expérience et le fruit de mes recherches... mon curriculum vitae... une bibliographie succincte de mes oeuvres écrites... (VPSC 9/10)

* Père Laurentin :

"...je n'ai pas qualité pour porter un jugement sur ses communications..." (minutes de son entretien le 26/5/1989) "Vous attendez en conclusion mon discernement. Ne le prenez pas comme une "caution". Je n'ai pour cela aucune autorité, aucune mission; j'entends seulement partager les faits et données qui éclairent ce cas remarquable: belle illustration de la Miséricorde de Dieu." "...Je concluerai en expert, sans autorité officielle" (QDFS16), précise-t-il. N'est-ce pas là jouer sur les mots, quand on sait précisément le rôle de caution joué par ce prêtre ?

* Docteur Loron :

Etrange neurologue qui remplit son rôle d'expert selon les indications du Seigneur : "Vassula a entendu le Seigneur dire ce que je pouvais faire comme test (l'empêcher d'écrire, je n'aurais pas osé le faire de moi-même)" ! Etrange expert à la fois juge et partie, qui se déclare désemparé et très ému à cause d'un message le concernant ! Et le docteur Loron de nous expliquer que nous avons deux cerveaux, l'hémisphère droit : intuitif, créatif, artistique, et l'hémisphère gauche : rationnel et cartésien. Le premier correspondrait à la culture orientale, le second à la culture occidentale. Or l'heure serait venue de réunifier ces deux cultures occidentale et orientale. N'est-ce pas là exactement la théorie d'un Rudolph Steiner dissident de la Théosophie et fondateur de l'Anthroposophie, théorie si prisée par le Nouvel Age?

* De toute façon, Dieu lui-même n'a-t-il pas dit : "Tout est exact. Tout ce que tu discernes est exact" ? (VPSC86) "Dis au Saint-Siège que c'est Moi qui t'envoie à eux."(VPSC173) !


MAIS QUI DONC A GRÂCE DE DISCERNEMENT ?

Il existe un Code de Droit Canonique, garant précisément de l'authenticité de ce que vivent à tous les niveaux les fidèles du Christ. Ce Code de l'Eglise Catholique Romaine, dans l'esprit du Concile Vatican II, nous rappelle au canon 375 §1 que "Les Evêques qui d'institution divine succèdent aux Apôtres par l'Esprit-Saint qui leur est donné sont constitués Pasteurs dans l'Eglise pour être, eux-mêmes, maîtres de doctrine, prêtres du culte sacré et ministres de gouvernement." Et au §2, "Par la consécration épiscopale elle-même, les Evêques reçoivent avec la charge de sanctifier, celles d'enseigner et de gouverner..." Pour ce faire, l'Evêque dispose d'une curie diocésaine. Le canon 469 la définit : "La curie diocésaine se compose des organismes et des personnes qui prêtent leur concours à l'Evêque dans le gouvernement du diocèse tout entier, surtout dans l'action pastorale, dans l'administration du diocèse, ainsi que dans l'exercice du pouvoir judiciaire". "La nomination de ceux qui occupent des offices dans la curie diocésaine incombe à l'Evêque diocésain"; ce canon 470 nous rappelle qu'on ne s'institue jamais soi-même pour parler et agir au nom de l'Eglise, mais qu'on reçoit un mandat officiel. C'est ainsi qu'en affaire de discernement, l'Evêque fait appel à un certain nombre d'experts.

Or, Vassula Ryden échappe à toute discipline ecclésiale en raison de son indétermination confessionnelle. Par ailleurs, la règle élémentaire de la pluralité et de la compétence professionnelle des experts est totalement violée. Le discernement des guérisons de Lourdes par exemple se fait d'une manière bien différente.

¤ COMMENT A-T-ON DISCERNE ?

"Je présume que les démarches élémentaires auront été prises en vue du discernement" (VPSC 12). "... se pose la question de la fiabilité de Vassula, de sa crédibilité comme témoin. Est-elle compétente dans la perception ? Est-elle véridique ? La réponse à la première question exige souvent des examens de normalité médicale et même psychiatrique. Dans le cas de Vassula, nous pouvons nous dispenser de tels examens, comme en ce qui concerne son honnêteté. Quiconque la connaît, que ce soit depuis peu ou depuis longtemps, ne peut avoir de doute sur son intégrité... En accordant à Vassula le don spécial d'une écriture caractéristique, le Seigneur l'a préservée de cette tentation (de créer quelque chose qui satisferait l'attente ou la curiosité) et nous a permis de faire l'économie d'une suspicion légitime" (VPSC20). L'exercice du discernement peut-il se contenter de présomption et d'économie ?
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: VASSULA RYDEN

Message par Joss le Ven 21 Sep 2007 - 15:16

D) LE CONSORTIUM DU MERVEILLEUX CATHOLIQUE

Toutes les références données par Vassula et ses amis relèvent du même courant religieux, à savoir du consortium du merveilleux catholique. On y trouve comme d'habitude :

¤ le Mouvement Sacerdotal Marial de Don Gobbi.

¤ Garabandal appelé faussement "les sanctuaires marials catholiques de... Garabandal" (VPSC35). ...Ma fille, écris le mot "Garabandal"... Garabandal est la suite d'autres signes. Les apparitions de Garabandal sont authentiques... mais beaucoup de Mes âmes sacerdotales ont déclaré douteuses ces apparitions et certaines les ont reniées complètement. Je Me suis manifesté à travers toi pour lever ce doute sur Garabandal..." (VPSC135-136-137-138) "...L'opposition de Mes âmes sacerdotales envers les apparitions de Garabandal et son Message, sont toutes des manoeuvres de Satan... Il manipule Mon Eglise pour qu'Elle nie ces apparitions qui sont la suite du Message de Salut de Fatima" (VPSC139-140). On passe malheureusement sous silence ce qu'en ont dit les autorités compétentes (pour le détail, se reporter au n°6 de "Pastorale & Sectes en Côte d'Or"). Rappelons simplement qu'un communiqué de l'évêque de Santander (Espagne) à ses frères dans l'Épiscopat sur les apparitions supposées de la Très Sainte Vierge à San Sebastian de Garabandal, a été envoyé par les soins de la Secrétairerie d'État elle-même à toutes les nonciatures, qui l'ont fait parvenir aux évêques de l'Église tout entière, avec pour but de mettre un point final aux discussions qui se sont élevées au sujet des apparitions supposées de Garabandal (DC 1970 n° 1564) et d'alerter les évêques sur l'interdiction des manifestations de piété dont ces apparitions sont l'origine.

¤ le Saint-Suaire de Turin : Jésus lui-même a parlé ! "Que l'on sache que Mon Saint Suaire est absolument authentique : C'est Celui-là même qui M'a recouvert". Là encore, on passe allègrement sur les décisions prises à ce sujet par l'Evêque du lieu, après ample consultation d'experts.

¤ Medjugorje : on en parle comme si les phénomènes étaient reconnus par l'Eglise. Il est d'ailleurs frappant qu'une révélation vient toujours à la rescousse d'une autre révélation, en court-circuitant tous les responsables de l'Eglise. Les phénomènes se cautionnent les uns les autres : Garabandal est complété par Vassula qui est confirmée par Medjugorje, etc... Tout est prouvé par tout : c'est le cercle du merveilleux.

¤ Myrna la stigmatisée de Soufanieh (Damas).

¤ On fait encore appel à des exorcistes : mais figurent-ils sur la liste des exorcistes officiels et mandatés par leurs évêques respectifs ?

Et cet attrait du merveilleux est intensément alimenté par toute une littérature :

- les revues Chrétiens-Magazines, Stella Maris et autres...


La prolifération des apparitions ? "Nous ne sommes pas habilités à décider si Notre-Dame doit apparaître une seule fois ou des centaines de fois" (VPSC73). "Je suis libre de vous envoyer de nouveaux prodiges et de faire de nouvelles merveilles..." (VPSC110) Pourtant, Jésus au chapitre 24 verset 24 de l'évangile selon st Matthieu nous met en garde : "Il surgira... des faux prophètes, qui produiront de grands signes et des prodiges, au point d'abuser, s'il était possible, même les élus". Alors, discernons...


II / UN DISCERNEMENT EN EGLISE

La Foi, pour demeurer saine et vigoureuse, requiert d'être reçue, nourrie, approfondie et vécue en fonction de certains critères, déjà fournies dans la Sainte Ecriture, élaborés à travers la Tradition et confirmés par le Magistère.

Or, ces critères traditionnels de discernement nous font mettre le doigt sur un certain nombre d'anomalies dans le phénomène Vassula, anomalies qu'il convient maintenant d'analyser.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: VASSULA RYDEN

Message par Joss le Ven 21 Sep 2007 - 15:21


A) LA PERSONNE DE VASSULA

1- Ses antécédents conjugaux


Sous la pression de certains adeptes, Vassula régularise sa situation matrimoniale : le 31.10.90 le couple Ryden fait le rituel du mariage religieux en l'Eglise grecque orthodoxe de Lausanne, conformément à la loi des Eglises Orthodoxes en ce qui concerne un remariage après divorce. Usage paradoxal de la discipline plus souple de l'Eglise orthodoxe, de la part de Vassula, alors que par elle, Jésus déclare : "Obéissez tous à mon pape, quoi qu'il arrive".

2- Ses antécédents religieux

Vassula n'a reçu aucune catéchèse. Elle ne pratique aucune religion jusqu'à l'irruption du phénomène de l'écriture automatique (au Bangladesh fin novembre 1985). "Un jour, Il m'a dit: "J'aimerais que tu apprennes à entendre Ma voix : la voix intérieure". Et en six semaines, j'ai appris à entendre Sa voix" (VPSC31/32).

3- Son indétermination confessionnelle

Vassula, bien qu'officiellement grecque orthodoxe, n'adhère à aucune confession religieuse spécifique. Elle en appelle à la juridiction orthodoxe en matière matrimoniale, mais elle "partage intégralement toute la foi catholique", "ce qui lui vaut des attaques de certains orthodoxes" (QEV24). Mais on nous avertit bien qu'"elle n'est pas officiellement catholique romaine. Elle ne relève donc pas de la juridiction de nos autorités ecclésiastiques... Les Catholiques, même les prélats catholiques, devraient avoir la prudence de ne pas interférer ici sur la juridiction de l'Eglise Orthodoxe Grecque à laquelle appartient Vassula... Mais elle a maintenant une audience catholique internationale..." (VPSC13). "Elle n'est pas catholique, mais transcrit une expérience qui est profondément catholique" (VPSC93). "Jésus et Marie semblent traiter Vassula comme si elle était Catholique" (VPSC139).

C'est décidément une "orthodoxe très catholique". En fait, Vassula a le sentiment d'appartenir au Christ en deçà de l'Eglise et l'Eglise peut en paraître relativisée (QDFS44). Le Seigneur lui-même ne lui a-t-il pas enseigné qu'il était au-dessus de toute confession ? "tu ne leur appartiens pas; tu M'appartiens à Moi... tu dépends de Mon Autorité... Vassula répondit : "Seigneur, oui, nous sommes sous Ton Autorité, mais nous sommes organisés en un système d'appartenance à l'une des communautés chrétiennes, à ce que l'on m'a dit." Jésus répondit : "Tous sont pareils, à Mes yeux. Moi, Je n'ai jamais voulu que Mon Corps soit divisé. C'est vous qui M'avez démembré! Vous avez décidé de Mon Corps! Vous M'avez estropié" (VPSC172-173). En conséquence, "Dis au Saint-Siège que c'est Moi qui t'envoie à eux... s'ils te demandent à quelle communauté tu appartiens, dis-leur que tu appartiens à Moi et que tu es sous Mon Autorité" (VPSC173). Derrière cette indétermination confessionnelle, en fait Vassula échappe à toute juridiction ecclésiale qui puisse vérifier son "charisme". La protagoniste, de partout et nulle part, n'a toujours pas jugé cohérent et salutaire de rejoindre elle-même la famille catholique. Serait-ce là une habile astuce visant à se tenir à l'écart de toute tutelle canonique susceptible de se prononcer sur son cas?

4- Sa présentation

La façon de présenter Vassula démontre que ses admirateurs sont sous le charme : "un charme incontestable", précise-t-on; "cette fois, elle était là, longue, digne, avec le visage d'icône mangé par des yeux de jais d'une douceur incroyable, et cette longue chevelure blonde en forme de voile". Sa longue chevelure blonde tombe naturellement comme le Jésus de l'iconographie classique.

5- Son caractère

Les réactions que Vassula nous décrit, face aux manifestations, laissent perplexes par leur sentiments de supériorité et d'extraordinaire : "je suis la plus chanceuse du monde, je suis certainement la seule personne au monde qui puisse communiquer de la sorte avec son ange gardien!" croyait-elle au début (VPSC265). Elle est l'élue, la bien-aimée : "tu es Mienne à jamais..." - "Vassula de Ma Passion" (premières pages de VPSC) - "âme de Ma Passion" - "Vassula de Mon Sacré-Coeur" (VPSC89) - "Ma choisie" (VPSC30) - "Ma Vassula" (VPSC31) - "Le Seigneur l'a... assurée que nul n'a jamais aimé un ange gardien autant qu'elle" (VPSC24) - "le don de Vassula offre un caractère entièrement singulier" (VPSC30) par l'écriture! - elle est la "communicatrice spéciale de la vérité divine" (VPSC34) - "d'une seule voix, les anges chantèrent: "Un heureux événement est près de se produire!" Je comprenais que quel que soit cet événement, il me concernait directement..." (VPSC265) Tout cela sent soit le narcissisme enfantin qui a besoin de tout ramener à soi en croyant être le seul à faire des expériences, soit une certaine paranoïa qui a besoin d'exclusivité et de pouvoirs pour exister. Vassula n'a-t-elle pas été assurée que ses relations absolument privilégiées avec Jésus, à savoir ses messages, dureraient jusqu'à sa mort!

6- Son affectivité

Les messages sont pleins de débordements affectifs qui posent question : "Même lorsque mon ange gardien m'expliquait les choses du Ciel, j'étais simplement contente d'être avec mon ange" (VPSC25) (elle le cherche comme le Bien-Aimé du Cantique des cantiques). Au sujet de Jésus: "Moi, ton Jésus" - "son coeur sera Mon repose-Tête" (VPSC28) - "Mon enfant, toi et Moi, Moi et toi" (VPSC61) - "Il parle d'offrir Son Coeur dans Sa main." (VPSC84) - "Je prendrai ta main dans la Mienne et la placerai sur Mon Sacré-Coeur. Je te ferai ressentir Mes Battements de Coeur..." (VPSC89). Sentimentalisme aigu, déplacé, pour ne pas dire sensualisme certain.

7- Son dolorisme

Le mystère pascal est pour ainsi dire tronqué du fait de l'accent massif mis sur la souffrance et la Passion. Le versant "Résurrection" est absent du décor. On lui préfère les thèmes de la substitution, de la satisfaction, de l'expiation et de la réparation, préférence qui n'est pas psychologiquement sans ambiguïté. "Si tu me sers, je révélerai en toi rien que la Passion." "Vassula, Ma Vassula, victime de Mon Ame, victime de Mon Coeur, supporte Mes Souffrances et partage-les avec Moi. Bois de Mon Calice et sens ceux qui me flagellent... Je t'ai choisie pour être la victime de Mon Coeur Sanglant par tous les chagrins dont le tien est capable" (VPSC82). "Ma fille, suis Mes empreintes maculées de Sang..." (VPSC156) "Vassula a eu depuis le 17 juin de cette année le sentiment au pied droit d'une douleur intense comme si elle était causée par un clou... vu dans une de ses mains une tache rouge, qui n'a pas duré longtemps" (VPSC240). Ne dit-on pas qu'elle revit la crucifixion ? "Depuis de nombreuses années, Vassula a dû endurer la Passion du Christ, particulièrement les vendredis. Ce fut une expérience émouvante d'être témoin de ce supplice d'amour, de l'identification au Sauveur dans Son Sacrifice Rédempteur. La générosité et la coopération furent totales de la part de la victime" (VPSC37). "A 6 heures 30 du matin, je suis allée recevoir la sainte Eucharistie, comme Jésus me l'a demandé... j'ai reçu le pain et je l'ai senti dans la bouche comme un lambeau de chair déchiquetée par la flagellation" (18 mai 1986). Ces transes extatiques se sont même déroulées en public et ont pu être enregistrées en vidéo. Cela ne sent-il pas le voyeurisme ?

* avec le problème de la souffrance de Jésus :

"Mon Jésus, en disant tout cela a pris la voix d'une victime, épuisé, implorant, comme s'Il dépendait de nous, comme un prisonnier allant à la porte de sa cellule et demandant au garde par la petite ouverture combien de temps encore durera sa sentence jusqu'au jour de sa libération (note de Vassula)" (VPSC181).
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: VASSULA RYDEN

Message par Joss le Ven 21 Sep 2007 - 15:23

B) LES MESSAGES DE VASSULA

Le titre donné au message est "La vraie vie en Dieu". Le qualificatif employé peut déjà poser question : "vraie". Jusque-là, tout était-il donc faux ?


1- LE PROCEDE

¤ DIEU EN DIRECT... SANS MEDIATION


C'est "une expérience directe du divin" (premières pages de VPSC). "Il y a maintenant un lien de communication directe entre la Vierge Marie et Vassula" (VPSC134). Et comme Vassula n'a pas le temps de lire, Dieu lui explique tout lui-même (les livres d'Ezéchiel, de l'Apocalypse, etc...). Vassula interroge, le Seigneur répond toujours. C'est même lui qui organise sa vie, ses voyages : "A partir de maintenant, c'est Moi qui organiserai et te donnerai le programme de Mes Réunions. C'est Moi qui te dicterai ce que tu diras. Le programme te sera donné d'En Haut" (VPSC33). Pour ses auditeurs, s'ils obéissent : "soudain les choses Célestes deviendront visibles dans vos coeurs, et Mon Royaume jamais vu jusqu'alors par les coeurs, deviendra visible et limpide comme le cristal, dans toute Sa Gloire." (VPSC114) Même la parole n'est plus nécessaire, même les formules de prière sont surannées : "Il préfère les prières spontanées du coeur; c'est le coeur qui compte, ce n'est pas la parole" (QDFS98). Or, comme nous le rappelle le Père Michel COLONI, Evêque de Dijon, dans un éditorial intitulé "Comment Dieu nous parle" paru dans la revue diocésaine "Eglise en Côte d'Or" du 9 mars 1995: "Pour répondre à l'appel de Dieu, pour prier - un chrétien sait que par lui-même il balbutie comme un enfant - il lui faut apprendre le langage de Dieu, et c'est encore avec les mots de la Bible, avec les Psaumes qu'il fait cet apprentissage pour devenir le partenaire familier de Celui qui l'a apostrophé... rien ne vaut les mots inspirés par Dieu aux psalmistes, aux prophètes, aux apôtres, et que l'Eglise propose de siècle en siècle..."

¤ PAR ECRITURE AUTOMATIQUE

Comme pour le fondamentalisme évangélique (pentecôtisme, baptisme, etc...), Vassula est en quelque sorte le stylo ou la secrétaire de Jésus. C'est Dieu lui-même qui écrit : "Un jour (fin novembre 1985), Vassula écrivait une liste d'achats. Elle sentit sa main trembler puis elle se vit écrire quelque chose d'entièrement différent. Elle écrivait sous l'influence de quelqu'un d'autre." (VPSC24) La dictée est reçue à la cadence de 4 à 6 heures par jour (parfois 9 heures), à la manière d'une drogue : "Y a-t-il des jours où vous n'avez pas de message du tout ? Non, quand ce ne serait que 3 mn. Je ne saurais m'en passer". Il ne s'agit pas de son écriture, mais de celle de quelqu'un d'autre. Lorsque Vassula devient un libre instrument, son écriture change. L'écriture devient haute, droite, empreinte d'un équilibre, et d'une sérénité supérieure, nous dit-on (QEV33). Lorsque Vassula recopie en vue de l'édition, sa main est de nouveau mue d'en haut et reprend l'écriture "hiératique" (et non automatique !). Enfin Jésus ajoute parfois un développement ou une précision à l'édition définitive. Il peut s'agir de la même manière de dessins : coeurs, poissons... (VPSC32) Dessins en fait analogues à ceux qui ont cours dans le contexte des phénomènes spirites.

* Analyse graphologique

On nous dit qu'il ne s'agit pas d'une écriture automatique mais d'une "écriture hiératique". Vassula est comme une secrétaire des Paroles de Jésus. Le Père O'Caroll affirme : "Ce qui rend le cas de Vassula si singulier, c'est le fait que même son écriture est directement contrôlée par le Seigneur. Nous avons le récit d'une expérience mystique avec la garantie que le Christ y est engagé jusqu'à l'action physique de mettre les mots sur le papier..."(QEV46) avec une telle force que le crayon se casse... Un graphologue a parlé de "force tellurique formidable".

Le Père O'Caroll affirme que "l'écriture automatique est sans rapport avec le credo préétabli de celui ou celle qui écrit, et n'est pas un exercice de la liberté personnelle. L'écriture automatique ne procède pas d'un ensemble d'idées entièrement surnaturel, relié directement au Sauveur de l'humanité, Notre Seigneur Jésus Christ. L'écriture automatique ignore toute relation sensible avec la Mère de Dieu, avec la société angélique, ne mène jamais à un approfondissement de la foi chrétienne, à l'espérance et à l'amour..." (VPSC41) Mais sans doute n'est-il pas au courant des "messages" écrits selon ce procédé par des mères même chrétiennes qui ont perdu un enfant, une Madame de Jouvenel par exemple ? sans doute n'a-t-il pas entendu parler du livre "Dialogue avec l'ange", et de l'abondante littérature fournie par le spiritisme appelé de façon plus moderne "channelling" dans l'univers du Nouvel Age ? Or, l'écriture automatique, y compris dans les cas où le contenu des messages serait dépourvu de toute erreur doctrinale, a déjà fait l'objet d'une condamnation formelle de la part de la Sacrée Congrégation du St Office en date du 30.3.1898, suivie en 1917 d'une condamnation tout aussi formelle de la médiumnité et du spiritisme. Par ailleurs, la science psychiatrique connaît bien ce phénomène.

¤ L'ABSENCE DE LIBERTE DE LA SECRETAIRE

* En ce qui concerne les messages : ce n'est donc plus son écriture. C'est une dictée, mot après mot. Jésus s'occupe même des corrections : "D'autres fois, Il me donne tout le paragraphe en même temps, et j'ai à me débrouiller pour l'écrire avant de l'avoir oublié. Mais si je l'oublie, Il me rappelle le mot que j'ai sauté" (VPSC31/32). C'est exactement ainsi que les groupes fondamentalistes évangéliques estiment que la Parole de Dieu a été dictée à l'écrivain sacré réduit au rôle de stylo ! Il est assez étonnant dans ces conditions de constater dans les Evangiles par exemple, non seulement des traits spécifiques aux évangélistes, mais encore des contradictions! Or, la constitution Dei Verbum n°11 nous rappelle que la parole inspirée a deux auteurs, Dieu et l'homme.

* En ce qui concerne sa vie : "Il" (Jésus) m'a demandé de ne pas faire un pas sans lui demander". L'Alliance entre Dieu et l'homme s'exprime-t-elle tout à fait ainsi ? Qui plus est "Un jour, il ("Jésus") m'a invitée à me confesser, j'étais contre. Je voulais effacer la phrase commencée, et il m'a bloquée la main. C'était comme si le crayon était tombé dans un trou. Alors, j'ai poussé avec l'autre main que je sentais plus libre. Et le crayon n'a fait qu'un tour dans ma main, il a sauté, et ma main s'est renversée en arrière" (VPSC32). Quel est donc ce Dieu qui ne respecte pas la liberté de ses fils ? On retrouve la même conception dans ce message concernant nos frères protestants : "Beaucoup de Mes disciples, qui se sont complètement isolés sous le nom de Luther, doivent retourner à Pierre... Je les mettrai à genoux pour vénérer Ma Mère... Je les inclinerai!... je les plierai..." (VPSC132/131)

¤ CONCORDISME

En fait, les messages reprennent souvent des passages des Ecritures non pas en les citant, mais en les adaptant, voire en les actualisant : "Demande à voir Mon bien-aimé Pape Jean-Paul. Lui ne fera aucune distinction. Vassula, dis-lui ceci: "Bien-aimé, Moi le Seigneur, Je Me tiens à ta porte et Je frappe; M'entendras-tu, t'appeler ? et Je partagerai ton repas côte à côte avec toi. Révèle-toi victorieux et Je te ferai partager Mon Trône; écoute-Moi, écoute ce que l'Esprit dit aux Eglises" (VPSC173). "Les Ecritures doivent s'accomplir. Tu vois qu'il est écrit (Ap 11.7) que la bête qui sort de l'Abîme s'apprête à faire la guerre contre les Deux Lampes qui se tiennent devant le Seigneur du monde, ces Deux Témoins qui représentent Mon Corps et sont Mon Corps" (VPSC163).


2- LES AUTEURS DES MESSAGES

¤ LES INTERLOCUTEURS


* Pendant les deux premiers mois, c'est l'ange gardien nommé Daniel qui lui apparaît et lui parle (intérieurement). Parfois avec une multitude d'anges des différents choeurs (VPSC265).

* Puis Dieu lui-même intervient, mais "Lorsque Dieu m'a approchée, prenant la place de mon ange, je fus en un certain sens désappointée" (VPSC26). Vassula précise même que le changement de personne s'est fait par "le travers d'une substitution incognito"...

* Vassula rencontre également des âmes du Purgatoire : "Je sentis quelques âmes m'approcher, quémandant auprès de moi des prières et des bénédictions. Je priai pour elle et les bénis. Puis elles me demandèrent de les bénir avec de l'eau bénite... je les bénis en les aspergeant d'eau bénite... " (VPSC26)

* A un moment, Vassula est laissée totalement à elle-même : "Ma Sagesse a ordonné à ton ange gardien de te quitter pour te laisser affronter seule le désert" (VPSC28), comme si la grâce du Seigneur pouvait nous laisser orphelins !

* Elle a été visitée par d'autres saints personnages : la Vierge Marie, François d'Assise, Padre Pio, l'archange Michel, etc, de même que par le démon.

* Puis Vassula entre en relation avec la Trinité. Chaque personne lui parle directement : c'est unique dans la spiritualité catholique, précise le Père O'Caroll ! "Mon enfant!" ainsi résonna pleine de joie la Voix du Père à travers le Ciel". Après cela, c'est le Fils qui parle et Il est suivi d'un message du Saint Esprit" (VPSC220).

¤ le Père :

"Le Père parle directement à Vassula." - "Puis Dieu le Père est venu, Yahvé. Il m'a demandé de prier le Notre Père...(QDFS93) "...Il m'a donné le charisme de pouvoir L'entendre... Il m'a donné la faculté de sentir si Son Coeur est triste ou joyeux, ou mécontent de moi. Il me donne cette grâce. Mais tout le temps..." "Dans les messages qu'Il donne à Vassula, nous atteignons un sommet lorsque nous étudions la révélation qu'Il fait du Père, lorsque nous tombons sur les paroles dites à Vassula par le Père... Ces prières constituent maintenant un trésor unique de la piété chrétienne, au meilleur sens du terme." (VPSC219) Sommet ? Révélation ? Excès de langage fort regrettable en terre chrétienne ! D'autant plus que la Parole de Dieu nous invite à la discrétion et à la pauvreté de coeur : "Nul n'a jamais vu Dieu" (Jn1, 18).

¤ Jésus :


Ce "Jésus", Vassula ne se limite pas à l'entendre intérieurement, mais elle en décèle aussi les traits. La curiosité de certains croyants y trouverait son compte : "Beaucoup ont, avec plus ou moins de succès, entrepris la même tâche sur les récits des Evangiles. Ils ne peuvent jamais en être entièrement satisfaits car Sa Personne reste énigmatique, mystérieuse. Il surprend à bien des égards tandis que nous Le suivons à travers les pages de Vassula. Il est si intensément humain, de façon si consolante, sensible à ses besoins, attentif à sa capacité à répondre à Ses désirs, jamais rude dans les face à face, si gentil, si prodigue en miséricorde et en compassion, ferme et lucide dans Sa vision globale des choses divines et humaines, pénétrant dans Ses inspirations sur les forces du mal..." (VPSC95) Les messages de Vassula seraient-ils donc un cinquième évangile destiné à nous expliquer les Ecritures ?

¤ l'Esprit-Saint

Lorsque Vassula parle de l'Esprit, il est frappant de constater la confusion de son vocabulaire : en fait elle attribue à l'Esprit-Saint des expressions que les Ecritures réservent au Fils de Dieu : "Mon Saint Esprit... est la Pierre Angulaire de Mon Eglise..." (VPSC243) - "Mon Saint Esprit vous épousera pour que vous deveniez Son épouse (Ap 21.2)" (VPSC114).

¤ Confusion des Personnes

On retrouve confusément, pêle-mêle, aussi bien : Dieu, Yahvé, le Père, le Fils, le Saint-Esprit, l'Esprit, le Seigneur, le Christ, Jésus, le Sacré-Coeur..., séparés, reliés, unis, fusionnés, confondus... "Je suis la Trinité" (dit Jésus)- "Le Père et Moi nous sommes Un et le même" (15 février, 29 mars et 26 juillet 1989). "Je suis le Père et le Fils, comprends-tu maintenant ? Je suis Un, Je suis tout en Un" (2/3/87). Jésus demande à Vassula : "Appelle-Moi Abba" (QDFS41) ou lui déclare : "l'Esprit Saint et Moi sommes Un et le Même!" (VPSC61 & 105). Ou bien encore, le Père donne un message à Vassula : "... révèle à chacun avec amour Ma Sainte Face!" (VPSC221). Cette confuse inclination à jouer sur toute la gamme des nominatifs et de leurs rapports, laisse sous-entendre que les distinctions hypostatiques au sein du Dieu trinitaire seraient, somme toute, relatives, accessoires, illusoires, et se ramèneraient à un fond moniste identique en lui-même, entendu : "l'Esprit" mis à toutes les sauces. Disons que nous avons là une doctrine trinitaire un peu flottante !
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: VASSULA RYDEN

Message par Joss le Ven 21 Sep 2007 - 15:37

3- LE CONTENU DES MESSAGES

¤ QUELLE EGLISE ?


Nous l'avions déjà compris : l'Apostasie règne dans l'Eglise. Et les références données pour preuve sont les ouvrages de Michel de St Pierre... Seul Jean-Paul II aurait grâce aux yeux de Jésus. D'ailleurs, dans ces messages, l'Eglise est définie comme "la religion catholique qui est dirigée par le pape"; "le Pape est l'ultime gardien de la doctrine" (VPSC18). Et les messages ne manquent pas de critiquer "ceux qui s'opposent à lui, même parmi le clergé" (VPSC17). C'est oublier un peu vite comment "quand Céphas (Pierre) vint à Antioche", Paul lui résista en face, "parce qu'il s'était donné tort" (Galates 2, 11) ! Rappelons simplement la définition de l'Eglise donnée par la constitution "Lumen Gentium" au paragraphe 22 : "...De même que saint Pierre et les autres apôtres constituent, de par l'institution du Seigneur, un seul collège apostolique, semblablement le Pontife romain, successeur de Pierre et les évêques successeurs des apôtres, forment entre eux un tout..."

Mais selon Vassula, tous, y compris nos frères protestants et orthodoxes, doivent marcher sous la bannière papale. "Ma Maison gît en ruine, réduite en décombres par le Rationalisme, la Désobéissance et la Vanité... L'Obéissance manque. J'ai donné Ma houlette de berger entièrement à Pierre... mais..." (VPSC67)... "ils méprisent Mon Pierre et l'autorité que Je lui ai Moi-Même donnée sur tous Mes agneaux" (VPSC131)... "pour suivre les suggestions de Satan" (QEV70).

A coup de dédicace et d'audience papale (pourtant on sait combien il est facile au cours d'une audience générale de se faire photographier avec le Pape !), on s'arroge tranquillement une caution papale : "ce livre est dédié au Pape Jean-Paul II afin de marquer la frappante similitude entre son enseignement et le message de Vassula et pour souligner combien celle-ci prend la défense de la primauté universelle du successeur de Pierre" (dédicace du livre O'Caroll).

Par ailleurs, on ne peut manquer de s'étonner devant le mauvais goût de certains messages

¤ QUELLE UNITE ?[/b]

"Le message de Vassula, c'est l'unité des chrétiens. Sa mission est de la promouvoir, moins par le dialogue que par le fond : par l'amour et la conversion intérieure, autour de Pierre et de son successeur Jean-Paul II, fils de prédilection (QUV16). Cette unité devrait donc être :

* une unité catholique romaine : "Je rendrai entièrement sa Chaire à Pierre (Réalisant ainsi l'Unité des Eglises)" (QEV43)... ce qui mettra fin à ce qui est qualifié d' "excès d'ouverture, là où les catholiques se font protestants avec les protestants..." !

* une unité sans vague : "Pourquoi se combattre dans Mon Eglise ? Pourquoi ces querelles en Ma Présence ?" (VPSC176). Belle méconnaissance de l'histoire de l'Eglise et du réalisme de l'incarnation. Unité ou unification comme dans les sectes ?

* une unité magique : "Laissez-Moi vous dire que dans très peu de temps, il y aura un seul troupeau et un seul berger" (VPSC175). "Un jour, Mon Royaume sur terre sera comme il est au Ciel. Mon Eglise sera unie et bénie, car tous Mes fidèles se comprendront les uns les autres... le jour viendra, et ce jour est très proche, où Mon Eglise parlera un seul langage" (VPSC171). N'est-ce pas fuir le labeur de toute communion ?

* dans la méconnaissance de tout le travail oecuménique déjà accompli, celui-ci étant d'ailleurs taxé de "faux oecuménisme" (VPSC92).

* On peut se demander enfin quelle est cette mission oecuménique revendiquée par Vassula et qui fait grincer tellement de dents : des frères grecs ne l'accusent-ils pas d'être payée par les catholiques pour raconter ce qu'elle raconte ?
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: VASSULA RYDEN

Message par Joss le Ven 21 Sep 2007 - 15:57

¤ QUELLE CONCEPTION DU MONDE ET DU TEMPS ?

Nous sommes à la fin d'une époque, nous dit-on. C'est vrai que nous arrivons à l'an 2000, et que de telles échéances ont toujours alimenté dans l'histoire l'imaginaire et les angoisses des gens! Mais explique-t-on, "A propos de notre époque...la décadence est pleinement apparente" (VPSC 11) :

* Le monde est obscurci par Satan, "sous ses ailes" (QEV70). "Jamais la Création de Dieu n'est tombée aussi bas, même pas aux jours de Sodome et Gomorrhe" (VPSC59). Or, faire un peu d'histoire relativise beaucoup ce genre de propos !

* L'âme de Vassula se réfugie dans le Coeur de Jésus, tandis que son corps est contraint de vivre dans ce monde mauvais. Jésus exprimait sa commisération à Vassula : "Mon Coeur se fend et se lacère de te voir parmi tout ce mal. Comprends, Mon enfant, que c'est un sacrifice pour Moi de te voir parmi les impies..." (VPSC52) On croirait lire la littérature des Témoins de Jéhovah : le monde est mauvais, les purs ne doivent pas s'y souiller. Nous voici très loin de la véritable spiritualité chrétienne exprimée par st Jean par exemple : Dieu a tellement aimé le monde qu'Il lui a donné son Fils Unique, Emmanuel, Dieu-avec-nous pour toujours, Dieu qui ne perd pas coeur à notre table ! Et attention aux spiritualités désincarnées qui méconnaissent si tragiquement l'unité de l'homme physique, psychique, culturel, religieux et spirituel. Attention à la recherche de la "perfection de l'âme" qui risque d'ignorer l'éthique concrète constitutive de la foi chrétienne : "ce que vous avez fait aux plus petits d'entre les miens, c'est à Moi que vous l'avez fait !"...

- Satan

"Satan vous a détournés de la vérité" (QEV71). "Satan et tout son empire(...) sont en train d'accéder au sommet de leur puissance dans Mon Eglise et dans toutes les nations. Ils sont armés jusqu'aux dents pour faire la guerre à Mon Eglise et à tous ceux qui obéissent à Mes Commandements." (VPSC107) Le Mauvais est toujours à l'extérieur, c'est toujours les autres... comme chez les Témoins de Jéhovah !

- le châtiment


Mais "maintenant les jours sont comptés" (VPSC31). "Il me reste peu de temps maintenant: ces temps de Miséricorde et de Grâce sont presque finis" (VPSC231), "les jours d'expiation ont commencé, les jours de représailles sont là" (VPSC59). "Il Me reste maintenant très peu de temps avant que la Main de Mon Père frappe cette génération..." (VPSC119), "elle entendit Jésus parler d'éclater de colère, dans Sa Justice, contre Sa création qui est devenue "dans sa décadence, une réplique de ce que fut Sodome" (VPSC134). "Les jours sont maintenant comptés; il ne reste plus beaucoup de temps et la grâce qui a enveloppé l'humanité va prendre fin abruptement et tout ce qu'il y a de plus soudainement..." Qu'est-ce donc que ce langage plein du prétendu courroux de Dieu ? On s'empresse de nous assurer que Dieu est tendresse et miséricorde; mais ces sentiments seraient-ils sélectifs ? Comment peut-on encore tenir pareil langage devant Jésus-Christ, le Fils Unique du Père, notre Frère, venu nous révéler Dieu sous les traits du père de l'enfant prodigue par exemple ?!

* la fin d'une époque ou la fin des temps ?

On nous dit que Vassula ne prédit pas la fin des temps mais la fin d'une époque. Pourtant les mots employés sont clairs : "... la fin des Temps est proche" (VPSC134). "Vas-tu reconnaître, en ces derniers jours avant le jour de Rétribution... ce seront mes derniers avertissements" (VPSC232). Ces expressions sont dignes elles-aussi de l'Harmaguédon des Témoins de Jéhovah.

¤ APOCALYPSE 21

De la même façon, le programme des événements est établi. Après la purification humaine de la Fin des Temps, le chapitre 21 de l'Apocalypse se réalise, avec le temps de l'Esprit et le Retour du Seigneur : "Je changerai la surface de cette terre en une Terre nouvelle, divine et prospère et le monde d'aujourd'hui aura disparu... Vous êtes Ma Cité Sainte... Ma Nouvelle Jérusalem" (VPSC113). "Les Nouveaux Cieux et la Nouvelle terre sont bientôt sur vous" (VPSC120)... "la Russie sera la première à faire le pas vers l'Unité. Lorsque toutes les Eglises seront unies, la seconde partie de la prière du Christ sera également accomplie. Le monde entier sera converti et ce sera le commencement du chapitre 21 de l'Apocalypse: les "Nouveaux Cieux" et la "Terre Nouvelle". "Aujourd'hui Je vous invite tous à prier avec ferveur pour le renouveau de l'Eglise, pour la seconde Venue du Seigneur : pour la seconde Pentecôte. C'est pourquoi Jésus et Moi venons aujourd'hui en différentes contrées afin de vous préparer tous à cette Venue. Priez... afin que chacun puisse être prêt pour le Retour du Seigneur" (VPSC144).

¤ LE TEMPS DE L'ESPRIT :

"C'est le temps de l'Esprit-Saint". Maintenant au seuil de la "nouvelle Pentecôte" nous nous apprêterions à inaugurer "le temps de l'Esprit Saint"; "Avant c'était le temps du Père, avec les prophètes. Ensuite, le temps de Jésus qui s'est manifesté en plénitude. Maintenant, c'est l'Esprit. Il faut compléter la Trinité avant la fin des temps. Parce qu'après la fin des temps, ce sera l'ère de l'Esprit. Sur toute l'humanité, il y aura la plénitude de l'Esprit Saint, nous dit-on. En fait, cette théorie du "temps de l'Esprit" n'est que la reprise de la vieille hérésie du "Troisième Règne" ou "Règne de l'Esprit" (IIè siècle) développée en particulier par un Joachim de Flore au XIIème siècle.

¤ la seconde Pentecôte :

"Je reviendrai (note de Vassula: Ce sera la seconde Pentecôte : l'effusion de l'Esprit -Joël 3)" (VPSC114). "L'heure est arrivée, et nul ne peut empêcher cette heure de Mon Saint Esprit. Lorsque vous verrez le monde se désintégrer sous vos pieds..., sachez que ces signes sont le commencement de l'effusion de Mon Saint Esprit" (VPSC115). Vassula fait référence au passage de Joël qui annonce l'effusion universelle de l'Esprit-Saint. Là encore une confusion est entretenue dans le coeur des fidèles. Cette effusion universelle annoncée par Joël, la Tradition en voit la réalisation au jour de la Pentecôte, où l'Esprit est répandu, libéré, parmi toutes les nations. Les temps sont déjà accomplis.

Par ailleurs, Vassula et ses compagnons font une subtile acrobatie pour ne pas trop heurter quand même un public qui serait réticent à rejeter au moins théoriquement le Concile Vatican II. Tout au long des messages, on fait donc référence à l'expression "Vatican II" tout en condamnant les fruits de ce concile. Et on nous explique que "le Pape Jean XXIII... espérait que son Concile, Vatican II, annoncerait une seconde Pentecôte. Pourquoi cet espoir ne fut pas satisfait est... une histoire compliquée dans laquelle il ne faut pas oublier, comme élément d'évaluation, le manque d'attention des pères du Concile pour l'Esprit-Saint" (VPSC144). Et dans le chapitre 2 intitulé "L'apostasie", page 43, on peut lire : "Les événements prirent soudainement et inexplicablement un tournant vers le bas (après Vatican II)... "ce qui arriva en bien des endroits fut quelque chose d'apparenté à la destruction... Pour la France, un auteur, Michel de Saint-Pierre, dont la nouvelle "Les nouveaux prêtres" avait exprimé une remarquable prescience de la situation, publia alors deux livres qui étaient des dossiers irréfutables, "Les fumées de Satan" et "Le ver est dans le fruit", registres d'altérations de la liturgie absolument inexcusables" (VPSC44). Voilà de quoi noyauter trop de réforme !

Et on n'hésite pas à s'approprier la pensée de Jean-Paul II sur la nouvelle évangélisation, avec en plus un message spécial de Jésus pour la France en date des 24/25 XI 1994 : Dieu est à la recherche de sa Fille aînée... Mais la Russie est aujourd'hui sa privilégiée : Dieu a "de grands projets sur la Russie. C'est de ce pays que repartira le grand réveil." Le secret de Fatima entretient l'imaginaire. Il est frappant de constater à cet égard combien de groupuscules sectaires se sont raccrochés aux apparitions de Fatima pour en faire une sorte de mythe capable de tenir en haleine les déçus des temps modernes. La nouvelle évangélisation a besoin bien entendu de soldats; qu'on n'oublie pas là encore les instincts guerriers développés dans certaines sectes de sensibilité chrétienne avec leurs moines-soldats. Il s'agit de convertir le monde : "les âmes que vous convertissez" (VPSC111). Je croyais que Dieu seul convertissait...
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: VASSULA RYDEN

Message par Joss le Ven 21 Sep 2007 - 16:07

¤ LES ARMES DE CETTE CONQUETE ?

* l'amour, quel amour ?


"Contente Mon Fils plus encore en Lui offrant des âmes afin qu'Il les sauve" (VPSC143). Alors que Vassula a vécu plusieurs années en Afrique Noire et au Bangladesh, il semble bien que son Amour ne concerne jamais les pauvres, les exclus, les affamés... et pourtant dans l'Evangile, Jésus s'identifie à eux. Le souci du monde qui apparaît dans cette spiritualité est totalement désincarné et individualiste. Il s'agit toujours de sauver son âme en oubliant que le Seigneur nous a placés au jardin de la création pour le faire fructifier dans la justice. Comment peut-on parler de Dieu à des ventres qui ont faim, à des dignités écrasées et humiliées ! "Prions pour la paix et l'amour dans l'Eglise. C'est plus urgent encore que de prier pour les catastrophes qui menacent le monde pécheur" (QEV75). L'Eglise serait-elle donc une arche de salut du genre "sauve-qui-peut" ?

* la dévotion aux Deux Coeurs : un complément de Révélation


Ce pieux amour est nourrit essentiellement de la dévotion aux Deux Coeurs. La symbolique du Coeur de Jésus appartient bien à la spiritualité de l'Eglise, mais pas de n'importe quelle manière. On nous fait croire par dessus le marché que Vassula est le prophète de l'alliance des coeurs de Jésus et de Marie. "(L'Alliance des deux Coeurs) est la pulsation vitale de l'humanité. Elle était partiellement révélée, et connue jusqu'ici de façon fragmentaire et salutaire. Dans sa plénitude, que nous espérons de la condescendance divine, elle fournira un soutien essentiel à tous ceux qui l'assimileront dans leurs vies." (VPSC164) C'est oublier la Médaille Miraculeuse de la rue du Bac. Il convient là encore de faire remarquer que beaucoup s'approprie le Coeur de Jésus : le Front National, l'Abbé de Nantes, par exemple...

* le merveilleux


"Je manifesterai Mon saint Esprit par des merveilles, par des miracles." (VPSC112)... "méfiez-vous de ces faux maîtres qui vous disent que Mon Saint Esprit ne peut pas descendre accomplir en vous des miracles et des merveilles" (VPSC117). Les miracles sont ainsi les signes par excellence de la présence et de l'action du Saint Esprit. "Les révélations données à Vassula nous appellent tous à plus de foi au surnaturel. Le clergé, en particulier, est invité à se montrer moins sceptique et plus ouvert au surnaturel et aux miracles." Or Dieu, qui est l'intelligence et la sagesse même, ne saurait se permettre, en manipulant les "causes secondes" de verser dans l'arbitraire, la fantaisie ou le caprice, c'est-à-dire de faire n'importe quoi, n'importe quand et n'importe comment, ce qui rendrait l'ordre de la création inintelligible, et par conséquent tout discernement et tout choix impossibles.

De plus, c'est oublier que le Malin, père du mensonge et singe de Dieu, est habile à travestir la vérité, à tirer les ficelles, à faire pression sur l'imagination, les émotions et la sensibilité, pour faire illusion; il peut ainsi donner le change en suscitant des prodiges et des prestiges susceptibles d'en duper plus d'un, "d'abuser, si possible, même les élus" (Mt 24, 24), afin de mieux faire servir sa cause: la perte et, en définitive, la négation de l'humain. Et St Jean de la Croix, Docteur de l'Eglise, nous avertit dans "la montée du Carmel" au Livre II chapitre X : "... Aussi le démon est-il très satisfait quand il rencontre une âme qui désire des révélations ou s'y porte. Il a alors une occasion facile de lui suggérer ses erreurs et de la détourner de la foi autant qu'il le pourra. Car, ainsi que je l'ai dit, cette âme qui désire les révélations se met dans une disposition très contraire à la foi et s'attire beaucoup de tentations et de dangers". Il y a de plus risque de remplacer la lecture et la méditation de la Révélation, de la Parole de Dieu, par les récits et les messages. Comparés à nos fondements scripturaires, ces textes somme toute, moins hiératiques, moins dépouillés, plus colorés, plus près de nos sensibilités, de nos aspirations et de nos préoccupations de l'heure, se révèlent plus susceptibles de satisfaire notre curiosité et de confirmer notre façon subjectiviste de concevoir et de considérer les choses. A titre de prévention, particulièrement à une époque de bouleversements sans précédents et dans un contexte friand de phénomènes comme le nôtre, il faut donc éviter d'entretenir ou de cultiver, en soi et chez les autres, l'attrait et la quête du merveilleux, le réflexe du voyeur/spectateur/consommateur toujours à l'affût de la nouveauté, du divertissement, de la distraction, y compris à saveur religieuse. Une vraie éducation humaine et spirituelle consiste à assainir les couches de l'âme où le Malin a beau jeu: l'imagination, les émotions, la sensibilité; à limiter l'engouement pour le merveilleux, en informant et en démontrant qu'il est le plus souvent piégé à bien des égards en tant qu'il constitue une source de diversion, de confusion, d'idolâtrie, un obstacle, un frein, face à un authentique cheminement de foi en Christ et en son Eglise. De ce fait, il convient de veiller à modérer et à contrôler les appétits en la matière, à se dégager d'un penchant naturel vers la curiosité et les curiosités, de l'attrait de la nouveauté, du sensationnel, de l'exceptionnel, voire du bizarre, de l'aspiration à s'en remettre à quelqu'un qui a réponse à tout, à se détacher du besoin de signes, de conseils impératifs, de recettes, de détails cachés, de prédictions parachutés d'ailleurs. Le vrai miracle est de marcher debout sur la terre.

¤ UN COURANT "CONSERVATEUR"

En fait, le phénomène "Vassula" est sociologiquement très typé. Il est alimenté par des personnes déstabilisées par le grand souffle du Concile Vatican II et heurtées par certains excès et certaines maladresses propres d'ailleurs à toute période de changement. Tout Concile passe par une phase de transition. "O Pierre, Mon Pierre! Bien-aimé de Mon Ame, ramène Mon troupeau à l'Intégrité!"... "Reviens, reviens, bien-aimé (il est question là de Mgr Lefebvre)..."(VPSC176-177). "Pierre!... demeure ferme. Ils te demanderont des lois qui semblent justes, de traiter chaque âme comme il leur plaît, ces lois-mêmes qui viennent des hommes. Ne les laisse pas te persuader..." (VPSC57).

Voici quelques aveux de trouble : "J'étais profondément troublé... dans un large secteur de l'Eglise, la dévotion au Sacré-coeur était morte..." (VPSC 11). "Depuis l'époque du Pape Léon XIII, la prière bien connue (à Saint Michel Archange) était récitée chaque jour après la Sainte Messe. Elle fut éliminée dans les réformes liturgiques qui suivirent Vatican II. C'est la prière que Jésus a demandé à Vassula de dire tous les jours, ajoutant qu'actuellement, elle est une nécessité."
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: VASSULA RYDEN

Message par Joss le Ven 21 Sep 2007 - 16:15

Les références sont rassurantes et les messages attribués à Jésus se font très précis :

* "Il préfère que Sa dictée soit prise à genoux" (VPSC32). La prière selon une autre posture a-t-elle moins de valeur ?

* La confession : "Jésus nous demande d'aller nous confesser. Toutes les trois semaines, si possible. Une fois par mois en tout cas." (QDFS101) La loi de l'Eglise dit au moins une fois par an, tout en invitant bien sûr à une plus grande fréquence.

* "Jeûner deux fois par semaine au pain et à l'eau!" (VPSC293) Est-ce là le jeûne le plus profond?

* "Jésus m'a dit : il n'y a pas de réincarnation". La foi chrétienne le sait bien, mais la pastorale peut-elle se contenter d'un tel raccourci ? sous cette forme, tout effort de réflexion est court-circuité et donc aussi toute possibilité de dialogue et de conviction !

* A la conférence de novembre 1994 à Dijon, il a été répondu à une question de la manière suivante : "Tout avortement est un cadeau fait à Satan". Des témoins ont alors vu une jeune femme quitter la salle en proie au plus grand trouble. Le sens pastoral, qui sait bien que Dieu nous appelle à défendre la vie, ne se permet cependant pas de telle réduction aux conséquences fâcheuses.

* "La haine déchire... la Yougoslavie malgré tout ce qui subsiste de foi en ce pays, religieux et chrétien, malheureusement contraint et persécuté durant 4 siècles par l'occupant musulman" (QEV75) mais "A la fin, les Croates seront délivrés... Dis au père Rupcic que les Croates seront délivrés" (VPSC246-253). Les problèmes internationaux sont-ils si simples ?

Certes il convient de reconnaître la valeur du :

- désir d'un recentrage sur Dieu, sur la présence personnelle de Jésus contre un certain activisme,

- besoin d'une religion du coeur faisant leur place à l'intuition, aux sentiments, à l'Amour contre un danger d'intellectualisme, d'abstraction,

- souci de vie intérieure et de sens du sacré, avec un désir sincère de foi, d'humilité, de conversion et d'unité.

Mais il ne convient pas de tout mélanger. "Il faut garder "les traditions qui vous ont été enseignées" (VPSC258). Les "traditions" ou la "Tradition" ?

¤ LES EXTRAVAGANCES

On nous livre ces propos comme preuve de surnaturel, sans trop s'interroger sur la part d'illusions visuelles et surtout d'hystérie :

* "Ils avaient vu, l'un et l'autre, l'image de Jésus et de Marie dans la figure de Vassula pendant qu'elle parlait... J'ai vu sa figure changer et prendre la ressemblance de Jésus barbu... un très fort parfum de roses" (VPSC236-237). Et à Versailles le dernier samedi d'octobre 1992 dans l'Eglise Sainte Jeanne d'Arc : "Vers la fin de la conférence, pendant que
tu lisais les messages du Christ, ton visage s'est transformé; tout d'abord il est devenu plus petit, il était rond, blanc comme de la porcelaine avec un petit nez fin... puis il a disparu et j'ai vu apparaître un autre visage avec des moustaches fournies, une barbe, un nez plat et long, les cheveux étant châtains et recouvrant une partie de la joue; ta silhouette s'est transformée, les épaules se sont élargies et arrondies devenant plus développées et légèrement voûtées. Le vêtement était d'une seule pièce comme une robe ou chasuble de moine... J'ai eu à ce moment précis, la conviction de voir le Christ en personne... Jésus ayant le visage identique au Saint Suaire et prêchant à ses disciples... c'était bien lui; ce nez long et comme cassé, ces moustaches, cette barbe, cette silhouette; c'était bien lui, Notre Seigneur, qui était là." - "Devant mes yeux Vassula s'est transformée en Jésus, Marie notre Mère et en d'autres êtres spirituels que je ne pouvais pas reconnaître... j'ai vu des rois et des reines, Jésus à l'âge de dix ans, Jésus à environ treize ans, à des âges différents: j'ai vu des femmes différentes, dont une était, m'a-t-il semblé (être), Sainte Marie-Madeleine..." (VPSC238) C'est méconnaître le phénomène des visions hallucinatoires nourries par des jeux de lumière et de décoration, avec le conditionnement d'une ambiance.

* certains "...à sa vue... sont tombés dans le repos de l'Esprit" (VPSC239) ?

* "... au-dessus de la salle où notre réunion devait avoir lieu... le Soleil tournait visiblement et puis on voyait un immense cercle en couleur, et finalement ce qu'on a pris pour une immense hostie - ceci a été aussi remarquable à Medjugorje" (VPSC240).

* "Il (Satan) m'éclaboussa les doigts d'huile bouillante, exactement là où je tiens mon crayon pour écrire. Immédiatement une ampoule apparut..." (VPSC274)

* Voici enfin deux exemples d'une étonnante chosification du Seigneur :

"Cette jeune fille... au moment où elle devait sortir de chez elle pour faire des achats, après être descendue et avoir traversé la rue, elle s'est dit: "Ah, j'ai oublié Jésus. J'ai oublié de dire à Jésus de venir." Elle est retournée, elle est remontée dans son appartement, a ouvert la porte et a dit: "Jésus, excuse-moi, je T'ai oublié. Viens avec moi." (QDFS102)

"...je vois l'heure, parce que j'avais rendez-vous avec ma soeur en ville. Et je Lui dis : 'Jésus, nous devons aller prendre l'autobus pour aller chez ma soeur'. Et Il me dit : 'Allons-y'. Alors, on part. Il y a l'autobus qui arrive. Je rentre, je m'assois, et le siège à côté de moi était toujours vide, parce que le Seigneur était là, assis. Il y a ensuite le conducteur qui vient et me dit : 'Pour les billets ?'et je lui dis : 'Un billet s'il vous plaît'. Je prends le billet et puis je retourne vers Jésus, je Le regarde et je Lui dis : ''Tu vois, on l'a eu; j'ai pris un billet et on est deux' (rires de l'assistance...) Et Il me dit tout étonné : 'Quoi ? qu'est-ce que tu dis ? est-ce qu'on n'est pas uni et un ?' Uni et un, donc on a besoin d'un billet..." (soirée à Dijon et QDFS80)
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: VASSULA RYDEN

Message par Joss le Ven 21 Sep 2007 - 16:18

4- LA MANIPULATION

* publication des messages :


* Les premiers messages datent de fin novembre 1985 - Or il n'y a eu publication des messages qu'à partir du 20 novembre 1986 (cahier 1) - les messages reçus au cours des 10 premiers mois étaient-ils de caractère extrêmement personnel ? Mais qui a discerné ? et comment ?

* Une partie de l'information apparaît remaniée d'une version à l'autre. Avec omission et remaniement d'un nombre important de messages, suppression de certaines phrases (expurgés et remaniés entre leur réception et leur plus récente édition). "Quand je recopie, Il ("Jésus") me corrige"... Jésus lui prescrit le 5 mars 1987 : "Rassemblez tout ce que je vous ai donné et corrigez-le selon mes instructions, en complétant mes messages. Voulez-vous faire cela pour moi ? Vassula [pour vous aider] je vous envoie quelqu'un que j'éclairerai [il s'agit du Père O'Carrol]. Quand tout sera rassemblé et mis en ordre, moi, Dieu, je le scellerai de ma propre main." (QEV69). C'était nécessaire, paraît-il, afin d'éviter toute méprise ou ambiguïté, que le Seigneur n'avait sans doute pas prévue !

* S'il y a une initiative qui ne saurait être encouragée, c'est bien celle de diffuser sans recul, à vif, pêle-mêle, tout ce qui est susceptible de surgir sur la scène du merveilleux. Mais la tentation est forte de faire mousser un marché aussi lucratif. Surtout par une collection spéciale: "Apparitions et messages mystiques aujourd'hui". Le directeur du journal canadien "L'Informateur catholique" avoue d'ailleurs : "Puis-je constater, au risque de passer pour cynique, que les difficultés de survie de notre journal ne sont pas étrangères à notre décision de souligner fortement ce genre d'événements ?" !

* Mise en scène des soirées :


Il y a une certaine mise en condition :

- par une longue attente de Vassula, avec récitation du chapelet...

- puis Vassula récite le Notre Père en araméen. Pourquoi ?

- par le décor : "que l'on sache que mon Saint-Suaire est absolument authentique: c'est celui qui m'a recouvert".

- dans une retraite de canadiens du 1er au 5 X 1991 en Suisse: "A Mirabel... nous y concélébrons la messe et nous nous engageons, sur mon invitation en tant qu'animateur spirituel du groupe, à vivre cinq points, efficaces pour la sanctification dans la mesure où on les prend au sérieux. 1. présence de Dieu et plus souvent possible; 2. absence de critique destructive intérieure ou extérieure; 3. absence de plaintes inutiles; 4. être des êtres de services; 5. être des artisans de paix. Les cinq points nous sont distribués sur des signets. Ce sera notre mot de passe. Si quelqu'un ou quelqu'une, dominé par la fatigue, dérangé par l'impatience s'échappe, on n'aura qu'à présenter le signet en souriant, et tout rentrera dans l'ordre" (L'informateur catholique, dossier spécial, vol. X, n°20 du 24 novembre 1991). Un tel procédé relève du chantage spirituel...

- enfin les guérisons.


CONCLUSION

Le phénomène Vassula illustre tout à fait ce mouvement actuel d'engouement pour le merveilleux, qui traduit au plan de la foi chrétienne un manque de formation et de maturité.

Il y a par conséquent non seulement légitimité mais devoir du sens critique face au merveilleux, afin d'éviter que "des aveugles soient guidés par des aveugles" (Mt 15,14). En matière de merveilleux, les grands mystiques reconnus de la tradition chrétienne préconisent inlassablement l'attitude suivante: la première réaction doit toujours en être une de rejet; à la rigueur, de méfiance ou alors de prudence; dans les meilleurs cas, la suspension du jugement jusqu'à la décision de l'Eglise est préconisée. Ceci vaut encore davantage à une époque comme la nôtre, caractérisée par l'effervescence de l'ésotéro-occultisme, etc... Nous sommes dans une époque marquée par une recherche du merveilleux et tenté par l'irrationnel.

Par ailleurs, cette pratique de "Dieu parle en direct" en court-circuitant tous les intermédiaires (toutes les médiations) ne risque-t-elle pas de disqualifier L'EXPERIENCE CHRETIENNE ORDINAIRE (Mouroux), une expérience de la foi, fondée sur le témoignage des apôtres, vécue en Eglise. "Heureux ceux qui n'ont pas vu et qui ont cru" ! (Jean 20,29).

Saint Paul nous conseille d'éviter ceux qui "ayant les apparences de la piété" en renient "ce qui en fait la force la force" (2Tm 3, 5), notamment ceux qui divulguent une vision défigurée de Jésus-Christ, de l'homme et du monde.

Une interprétation défigurée aussi de l'Ecriture... C'est la raison pour laquelle nous avons demandé au Père Denis MARION de nous livrer les clés authentiques du livre de l'Apocalypse, si souvent manipulé pour alimenter des courants millénaristes ou ésotériques. Livre méconnu ou trahi, alors qu'il est tellement porteur de la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ Vivant pour toujours...
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

2007 RAPPEL DE LA CONGREGATION POUR LA DOCTRINE DE LA FOI

Message par Joss le Ven 21 Sep 2007 - 16:34

VASSULA RYDEN - AVIS DE L'EGLISE :

ROME : LES CATHOLIQUES DISSUADES DE PARTICIPER AUX RENCONTRES DE PRIERES DE VASSULA RYDEN


25 JANVIER 2007 RAPPEL DE LA CONGREGATION POUR LA DOCTRINE DE LA FOI


Rome, 9 août 2007 (Apic) Il ne semble pas opportun que des catholiques participent aux groupes de prière organisés par Vassula Ryden, estime la Congrégation pour la doctrine de la foi, dans un rappel adressé à tous les présidents des Conférences épiscopales. Dans une note interne datée du 25 janvier, mais qui vient d’être publiée sur divers site internet, la Congrégation romaine rappelle que sa "Notification" de 1995 reste valable pour ce qui concerne le jugement doctrinal sur les écrits de celle qui affirme recevoir des révélations de Jésus Christ.

Vassula Ryden, fille de parents grecs établis en Egypte, est âgé de 65 ans. De confession grecque-orthodoxe, elle vit actuellement aux Etats-Unis. Sans formation théologique, autoproclamée voyante, elle affirme recevoir des "révélations privées" directement du Christ et attire un nombreux public au plan international.

Dans sa note écrite suite à des demandes d’éclaircissements sur les écrits et sur l’activité de Vassula Ryden, la Congrégation pour la doctrine de la foi souligne que sa "Notification" du 6 octobre 1995 reste valable.

Elle soulignait, "à côté d’aspects positifs, certaines erreurs doctrinales" et un ensemble d’éléments fondamentaux "qui doivent être considérés comme négatifs à la lumière de la doctrine catholique".

La "Notification" relevait que "dans ces présumées révélations est annoncée une période imminente de prédomination de l’antéchrist au sein de l’Eglise. Dans une optique millénariste, est prophétisée une intervention définitive et glorieuse de Dieu, qui devrait bientôt instaurer sur terre, avant la venue définitive du Christ, une ère de paix et de bien-être universel. En outre, est également prévue la venue prochaine d’une Eglise qui serait une sorte de communauté pan-chrétienne, en opposition avec la doctrine chrétienne".

Etant donné que, malgré certains aspects positifs, l’effet de l’activité de Vassula Ryden est "négatif", la Congrégation sollicite l’intervention des évêques "afin qu’ils informent comme il se doit leurs fidèles, et que ne soit accordée aucune place, dans le cadre de leurs diocèses, à la diffusion de ses idées. Elle invite enfin tous les fidèles à ne pas considérer comme surnaturels les écrits et les interventions de Mme Vassula Ryden et à conserver la pureté de la foi que le Seigneur a confiée à l’Eglise".

Des méditations personnelles plutôt que des révélations divines

A la suite du dialogue qui a eu lieu avec la Congrégation romaine, Vassula Ryden a cependant fourni des éclaircissements sur certains points problématiques qui apparaissaient dans ses écrits et aussi sur la nature de ses messages, "qui ne se présentent pas comme des révélations divines, mais plutôt comme des méditations personnelles", précise la Congrégation romaine.

"Du point de vue normatif donc, après les clarifications ci-dessus mentionnées il convient d’effectuer une évaluation prudentielle, au cas par cas, en tenant compte des possibilités concrètes que peuvent avoir les fidèles de lire ces écrits dans le cadre de telles clarifications".

Puis la note signée par le préfet de la Congrégation, le cardinal William Levada, rappelle "qu’il ne semble pas opportun que des catholiques participent aux groupes de prière organisés par Madame Vassula Ryden. En ce qui concerne d’éventuelles rencontres œcuméniques, les fidèles s’en tiendront aux dispositions données par le Directoire œcuménique, par le Code de droit canonique (can. 215 ; 223 §2, 383 §3) et par les ordinaires diocésains". (apic/com/be)

http://vitamivero.free.fr/spip/spip.php?article1855




Dernière édition par Joss le Mar 26 Avr 2011 - 7:04, édité 2 fois
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: VASSULA RYDEN

Message par Joss le Ven 21 Sep 2007 - 16:45

Ce dossier "VASSULA RYDEN" a été en partie traité par : "SERVICE DIOCÉSAIN "PASTORALE, SECTES ET NOUVELLES CROYANCES" - 9 bis, boulevard Voltaire - 21000 DIJON.......LA
et répondait à une question d'ARCANES
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: VASSULA RYDEN

Message par Fée Violine le Mer 21 Jan 2009 - 12:49

avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

VASSULA RYDEN

Message par père JEAN le Sam 5 Juin 2010 - 19:20

Fée Violine a écrit:sur Vassula :

http://www.netprodeo.net/aproposdevassula.html

Monique, qui a créé ce site, est une amie personnelle. Je lui ai ouvert un blog qu'elle alimente régulièrement : http://monique-info-net.over-blog.com/
avatar
père JEAN
Membre actif
Membre actif

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Rodez
Date d'inscription : 05/06/2010

http://www.puiseralasource.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: VASSULA RYDEN

Message par Joss le Mar 26 Avr 2011 - 7:13

JANVIER 2009 - LETTRE CIRCULAIRE DU CARDINAL ROBLES ORTEGA METTANT EN GARDE CONTRE LES ACTIVITES DE "LA VRAIE VIE EN DIEU" DANS SON DIOCESE

Janvier 2009

No. 6 / 2009

Lettre - Circulaire

Sujet : Prise de position concernant les activités de Mme Vassula Ryden dans notre Archidiocèse.

A TOUTE L’EGLISE PELERINE DE MONTERREY : PAIX ET BONHEUR !

Très chers frères et sœurs en Christ.

Une invitation du groupe de La Vraie Vie en Dieu et des groupes de prière Dos Sagrados Corazones est en train de circuler dans la communauté diocésaine de Monterrey. Il s’agit d’une invitation à la retraite-conférence des 30 et 31 janvier, qui aura lieu à l’hôtel Best Western Valle Real en présence de Mme Vassula Ryden (grec-orthodoxe) et de « prêtres catholiques renommés ». Je me vois donc dans le devoir pastoral de me prononcer sur la question de la manière suivante :

1) Tout d’abord, je dois préciser que je n’ai pas été informé à l’avance de cet évènement.

2) Le groupe de La Vraie Vie en Dieu et les groupes de prière Dos Sagrados Corazones ne sont pas enregistrés ni reconnus par la commission archidiocésaine des fidèles laïcs [Comisión Arquidiocesana de Laicos – CAL].

3) En accord avec les notifications réitérées de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi sur certains points essentiels des écrits de Mme Vassula Ryden, je ne puis autoriser la diffusion de ses écrits et de ses enseignements dans notre Eglise particulière de Monterrey.

4) En ce qui concerne les "prêtres catholiques renommés », qui supposément participent à cet évènement : puisque nous ne savons pas qui ils sont, d’où ils viennent, ni à quel diocèse ils appartiennent ; ils ne sont pas autorisés à exercer le ministère sacerdotal dans cet Archidiocèse.

Par conséquent, nous exhortons tous les prêtres et les fidèles laïcs, qui sont en communion avec l’Eglise, de s’abstenir de participer à ces activités et à toute autre activité liée à la diffusion des écrits et des enseignements de Mme Vassula Ryden. Signé au Siège de l’Archevêché de Monterrey le 28 janvier de l’Année du Seigneur 2009.

Prot. No. 48/2009.

+ J. Francisco Card. Robles Ortega
- Archevêque de Monterrey

Pbro. Alfonso G. Miranda Guardiola
- Secrétaire - Chancelier
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

2011 - EXCOMMUNIEE DE L'EGLISE ORTHODOXE !

Message par Joss le Mar 26 Avr 2011 - 7:22

VASSULA RYDEN «LA VRAIE VIE EN DIEU» EXCOMMUNIEE DE L'EGLISE ORTHODOXE !


Vassula Ryden est une de ces pseudos mystiques qui pullulent actuellement et qui tentent de tourner le regard des fidèles chrétiens sur eux plutôt que sur le Christ...

Lire le site du patriarcat de Constantinople : http://www.ec-patr.org/docdisplay.p...

Cette traduction partielle :

« Dans cet esprit, et pour la bénéfique protection de notre pieuse plénitude Orthodoxe du danger de la confusion spirituelle, (…) rejette de l’Eglise Mère Vasiliki Paraskevis Pentaki – Ryden, mieux connue sous le nom de »Vassula« , et son organisation appelée »Vraie Vie en Dieu« , qui propose de manière imprudente et frivole, des enseignements basés sur un supposé »dialogue direct entre elle et le Fondateur de l’Eglise Jésus Christ notre Seigneur« , et ceux qui ont été conquis par elle et les supporters de la »Vraie Vie en Dieu", qui non seulement dévient arbitrairement des enseignements de l’Eglise donnés par Dieu, mais aussi scandalisent le phronème (*) des fidèles.

Par conséquent, nous invitons ceux qui proposent ces innovations inacceptables et ceux qui les soutiennent, et qui ne sont donc pas admis dans la communion ecclésiale, a ne pas participer au travail pastoral de la Sainte Métropole locale, et ne pas prêcher ces nouveaux enseignements pour éviter que leur soient appliquées les sanctions correspondantes selon le saint droit canonique.

Enfin, nous exprimons la profonde tristesse du Patriarcat Œcuménique pour les actes de quelques – heureusement peu nombreux – membres du clergé de l’Eglise Orthodoxe qui se trouvent lors des conférences de ladite « Vassula » et lui donnent un « certificat d’Orthodoxie »."

Cette excommunication va dans le sens des mises en garde de l’Église catholique sur la méfiance à avoir envers cette personne qu’est Vassula Ryden : Congrégation pour la doctrine de la foi et notification sur les écrits et de travaux par Mme. Vassula Ryden :

1995 VATICAN : http://www.vatican.va/roman_curia/congregations/cfaith/documents/rc_con_cfaith_doc_19951006_ryden_sp.html

Pour en savoir plus sur Ryden consulter l’excellent site de Maria Laura Pio : http://www.infovassula.ch/http://www.infovassula.ch/tlighome_fr.html
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: VASSULA RYDEN

Message par Invité le Mar 26 Avr 2011 - 8:24

Excusez-moi cette boutade
J'aurais bien aimé que Dieu me dicte quelque chose
pour savoir si mon écriture serait devenue momentanément normale ou pas
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: VASSULA RYDEN

Message par Belen le Mar 26 Avr 2011 - 12:07

Je viens de lire quelques "cahiers" de Vassula Ryden sur le net.
Affligeant de mièvrerie.
On se demande vraiment comment la Parole tranchante comme le glaive de Jésus telle qu'on la découvre dans les Evangiles pourrait se transformer à travers elle en un discours aussi insipide... Sans parler des supposés messages de Marie, là on atteint des sommets...

Quand cette vaste mystification cessera-t-elle donc ?
avatar
Belen
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 608
Age : 53
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Vassula, un signe de contradiction ?

Message par Stan le Mar 26 Avr 2011 - 14:22

Belen a écrit:Je viens de lire quelques "cahiers" de Vassula Ryden sur le net.
Affligeant de mièvrerie.
On se demande vraiment comment la Parole tranchante comme le glaive de Jésus telle qu'on la découvre dans les Evangiles pourrait se transformer à travers elle en un discours aussi insipide... Sans parler des supposés messages de Marie, là on atteint des sommets...

Quand cette vaste mystification cessera-t-elle donc ?

Il est bien vrai que les faux mystiques pullulent aujourd'hui, et que la prudence restera toujours de mise en matière de discernement. Les "pro-Vassula" et les "anti-Vassula" existent...assurément! Mais permettez-moi de dire que je trouve quand même malheureux que le vocabulaire de la notification de la CDF, de 1995, à propos de Vassula, une notification dont le langage était "celui de la prudence" (c-à-d: tout en "Il semble que", "Nous invitons") et non celui d'une vraie condamnation, soit finalement durci jusqu'à se transformer en "une prétendue et injuste condamnation (pure et dure)" que ne reflète en rien le vocabulaire "très soft" (très doux) qui est utilisé dans cette notification de 1995. (Le fait que Vassula ait été excommuniée par l'Église orthodoxe est une chose, et qu'elle ait été bien reçue par le cardinal Ratzinger...est autre chose! Je pense qu'il ne faut pas tout mélanger!)

Il me semble donc que Vassula est devenue, aujourd'hui, elle aussi, "un signe de contradiction"....comme Jésus (Luc 2, 34): «Le disciple n'est pas au dessus du Maître. (...) Si l'on appelé le chef de famille Béelzébul, on donnera des noms pires encore aux membres de sa famille» (Matt 10, 24-25).

J'avoue que je suis un peu dépassé par le fait de me rendre compte que certains s'agrippent "mordicus" à la Notification de la "Congrégation pour la Doctrine de la Foi de 1995", à propos des écrits de Vassula, en "refusant" (?) de prendre en compte la Notification subséquente de 2005 par la CDF, cette Notification qui affirme, avec une franche évidence, que le "cas" de Vassula a été révisé par la CDF et que «la situation (de Vassula) a été modifiée.»

Modifications par la Congrégation pour la Doctrine de la Foi (CDF) sur la situation concernant la Vraie Vie en Dieu

Lorsqu'il a été demandé au cardinal Ratzinger, aujourd'hui le pape Benoît XVI , "Quelle sera votre réponse à savoir si la notification (de 1995) est toujours valable (au sujet de Vassula)? ", sa réponse a été ...

«La situation a été modifiée »

Janvier 2005

Pour les quelques dernières années une communication en cours a eu lieu entre la Congrégation pour la Doctrine de la Foi (CDF) et Vassula. Cette communication a modifié la situation qui a émergé après la notification publiée par la CDF en 1995. Le dialogue entre Vassula et la CDF a été publié dans les dernières éditions de la Vraie Vie en Dieu à travers le monde à la demande du préfet de la CDF à l'époque, le Cardinal Joseph Ratzinger, aujourd'hui Sa Sainteté le Pape Benoît XVI. La publication de ce dialogue a abouti à une lettre datée du 10 Juillet 2004, qui est signé par le cardinal Ratzinger lui-même à un certain nombre de Présidents des Conférences épiscopales catholiques qui avaient exprimé une préoccupation particulière sur Vassula et ses écrits. Sa Sainteté leur a expliqué dans sa lettre que la position de la CDF a été modifié à Vassula et ses écrits. Le pape Benoît souhaite que tout le monde lit les questions posées à Vassula et ses réponses. Toute la correspondance peut être consulté D'ICI .

Voir aussi, le dialogue entre Vassula Ryden et le CDF
SOMMAIRE CDF | NEXT | Télécharger le PDF




Témoignages (Voici une liste non exhaustive de Pape, Cardinaux, Évêques, Patriarches, théologiens etc...qui ont donné un témoignage favorable en faveur de Vassula) au lien (reproduit ci-bas, pour avoir accès aux témoignages):


Église position
Modifications par le CDF (2005)
Le Patriarche d'Alexandrie et de toute l'Afrique, Theodoros II
Kuharic Franjo Cardinal
Napier cardinal, archevêque de Durban, Afrique du Sud
Cardinal Sfeir
Cardinal Telesphore P. Toppo, archevêque de Ranchi
Arcbishop Concessao Vincent, Arcbishop de New Delhi
Franic Frane archevêque
Mgr David Sahagian
Archevêque Seraphim
Mgr Joseph Anil Couto Thomas
Jérémie évêque, l'Église orthodoxe ukrainienne en Amérique du Sud
Le très hon. Riah Rev Abu El-Assal, évêque anglican de Jérusalem
Mgr Karl Sigurbjornsson
Mgr Theofylaktos Allocution de bienvenue
Mgr Georges Kahhale
Le révérend Dr Ashenden Canon Gavin
Fr. Ion Bria prof. de théologie orthodoxe
Le Pape Jean-Paul II
Ressources supplémentaires CDF
Bibliographie internationale
Réunions dans le monde de Vassula
De bienfaisance «Acts of Love '
Œcuménisme & Spirituality
L'énigme Vassula
Clergé chrétien, religieux, de théologiens et de savants
Autres Religions Honorable
Témoignages du monde entier
Témoignages de prison

En espérant que ces informations objectives, sur la révision du cas de Vassula par la CDF, en 2005, vous seront utiles, je vous salue cordialement!
avatar
Stan
Intéressé
Intéressé

Masculin Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 07/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: VASSULA RYDEN

Message par Belen le Mar 26 Avr 2011 - 14:47

Je ne m'appuie sur aucun texte ecclésial Stan.
Je m'appuie sur ma foi et ma connaissance des Ecritures.
La confusion entre le Père et le Fils que fait sans arrêt Vassula Ryden et la mièvrerie de ses pseudo révélations me suffisent à être sûre qu'elles ne viennent pas de Dieu.
avatar
Belen
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 608
Age : 53
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: VASSULA RYDEN

Message par Fée Violine le Mar 26 Avr 2011 - 14:48

(Le fait que Vassula ait été excommuniée par l'Église orthodoxe est une chose, et qu'elle ait été bien reçue par le cardinal Ratzinger...est autre chose! Je pense qu'il ne faut pas tout mélanger!)
Je pense qu'il y a quand même un certain rapport entre son excommunication par l'Eglise orthodoxe et la méfiance de l'Eglise catholique, du moins d'une partie des catholiques, même si elle plaît à d'autres.
Le peu que j'ai lu d'elle m'a beaucoup déplu et ne m'a donné aucune envie d'en lire davantage.

C'est Belen, je crois, qui s'inquiétait de son influence grandissante dans les milieux du Renouveau. En fait, ce n'est pas nouveau, il y a très longtemps que j'ai entendu parler de Vassula dans ce milieu. Notamment ma tante, décédée en 1995, était fan de Vassula et l'avait rencontrée. J'aimais beaucoup ma tante, mais je ne partageais pas son opinion dans ce domaine! Ma tante croyait à des trucs assez bizarres, il faut bien le dire (l'astrologie par exemple). A côté de ça, elle fréquentait beaucoup les Béatitudes et d'autres lieux lumineux, Notre-Dame du Laus et autres.
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: VASSULA RYDEN

Message par Belen le Mar 26 Avr 2011 - 14:52

J'ai lu tout récemment que la communauté des béatitudes avait maille à partir avec la justice en plusieurs domaines...
avatar
Belen
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 608
Age : 53
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: VASSULA RYDEN

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum