MARTHE ET MARIE

En route vers la Pentecôte ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

En route vers la Pentecôte ...

Message par etienne lorant le Lun 25 Avr 2011 - 8:23

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 28,8-15.
Quand les femmes eurent entendu les paroles de l'ange, vite, elles quittèrent le tombeau, tremblantes et toutes joyeuses, et elles coururent porter la nouvelle aux disciples.
Et voici que Jésus vint à leur rencontre et leur dit : « Je vous salue. » Elles s'approchèrent et, lui saisissant les pieds, elles se prosternèrent devant lui.
Alors Jésus leur dit : « Soyez sans crainte, allez annoncer à mes frères qu'ils doivent se rendre en Galilée : c'est là qu'ils me verront. »
Tandis qu'elles étaient en chemin, quelques-uns des hommes chargés de garder le tombeau allèrent en ville annoncer aux chefs des prêtres tout ce qui s'était passé.
Ceux-ci, après s'être réunis avec les anciens et avoir tenu conseil, donnèrent aux soldats une forte somme
en leur disant : « Voilà ce que vous raconterez : 'Ses disciples sont venus voler le corps, la nuit pendant que nous dormions. '
Et si tout cela vient aux oreilles du gouverneur, nous lui expliquerons la chose, et nous vous éviterons tout ennui. »
Les soldats prirent l'argent et suivirent la leçon. Et cette explication s'est propagée chez les Juifs jusqu'à ce jour.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Le Christ est ressuscité. Pour les saintes femmes, aucun doute: il est vraiment ressuscité ! Mais pour quiconque ne veut pas croire, il n'y a pas eu de résurrection. Et aujourd'hui encore, celui qui ne veut pas croire, celui qui ne cherche pas la 'vérité vraie' sur la condition malheureuse de l'homme, ne trouvera pas le Christ.

Cependant, le Christ étant bien ressuscité, il ne cesse, en employant toute sorte de moyens - mais aussi des détours de Providence dont nous n'avons aucune idée, d'atteindre l'âme de toutes celles et de tous ceux qui peinent sur le chemin et luttent contre un sentiment d'absurdité.

Le monde dans lequel nous vivons est complètement fou, décalé, déphasé. Nous le voyons bien sur nos écrans de télévision chaque jour. L'humanité marche à l'aveuglette. Je viens de lire les propos d'un politicien français, Claude Allègre, qui nie carrément qu'un accident nucléaire grave se soit produit à Fukushima :

"Pensez-vous que le nucléaire sera remis en question à l’échelle mondiale ? Rendons aux événements leur juste valeur. Les deux événements majeurs qui se sont produits au Japon sont le tremblement de terre et le tsunami, et rien d’autre ! À Fukushima, il y a eu certes un accident mais il n’y a pas eu de catastrophe nucléaire. On dénombrera sans doute plus de 30 000 morts au Japon, mais il n’y aura vraisemblablement aucune victime du nucléaire."

http://www.valeursactuelles.com/actualit%C3%A9s/politique/claude-all%C3%A8gre-quotl039europe-est-continent-de-peurquot20110421.html

Et pendant ce temps, la fin du monde est annoncée pour 2O11, 2012 et 2116 aussi ! Mais on fait de l'argent - et beaucoup d'argent - en utilisant le 'créneau' de la peur :

http://www.20minutes.fr/article/397676/High-Tech-50-000-dollars-la-place-dans-un-bunker-pour-survivre-a-l-Apocalypse.php

En définitive, il y aura ceux qui croiront, et leur foi chassera la peur devant eux, et ceux qui ne voudront pas croire. Les croyants comme les non-croyants reçoivent tous des signes de la part du Seigneur, mais seul ceux qui cherchent, écoutent, regardent, demandent, trouvent la nourriture intérieure dont ils ont besoin. Vraiment, je l'assure, ceux qui cherchent trouvent, on ouvre à celui qui frappe à la porte et qui demande reçoit !

Une fois n'est pas coutume, en ce lundi de Pâques, je poste ici un partage que j'avais déjà rédigé en avril 2009 :

"De nouveaux livres viennent de paraître à l'occasion du centenaire de la naissance de Simone Weil. Celui que je suis occupé de lire suis le parcours de la philosophe depuis la tristesse mortelle de sa quatorzième année, lorsqu'elle se dit ne pouvoir espérer "aucun accès" au royaume de la vérité - qui lui paraît réservé aux seuls hommes "authentiquement grands" seuls capables d'y entrer (c'est-à-dire aux génies)...

Mais après avoir oscillé entre la contemplation morbide de sa propre médiocrité et celle de la vérité, merveilleuse mais inaccessible étoile, une première lueur lui parvint: "Après des mois de ténèbres intérieures, j'ai eu soudain et pour toujours la certitude que n'importe quel être humain, même si ses facultés intellectuelles sont presque nulles, pénètre dans ce royaume réservé au génie,si seulement il désire la vérité et fait perpétuellement un effort pour l'atteindre. Si elle avait pu ouvrir un Evangile, peut-être serait-elle d'emblée sur la réponse de Jésus à Pilate: "Je suis roi. Je suis né et venu dans le monde pour témoigner de la vérité. Quiconque cherche la vérité entend ma voix.

De mon point de vue (mais je ne suis pas d'origine juive athée), il m'est très facile de reconnaître le don de Dieu dans le désir de trouver la vérité. Ce désir m'a littéralement hanté et poursuivi depuis la fin de mon enfance jusqu'à la conversion à 29 ans. Tout y est passé: la vérité par le monde (pouvoir et domination - ce que Simone Weil appelle la Pesanteur); la vérité par la philosophie (jusqu'au moment où j'ai découvert que chez certains Grecs, la vérité était désignée par "applaudimètre"); la vérité par la conquête scientifique (mais la science ne pouvait rendre compte ni du bonheur de l'homme, ni de son malheur); la vérité par la morale - et là, je fus proche; et enfin la vérité par l'abandon-même de la recherche et la reconnaissance de mon impuissance à trouver par moi seul...

A cet instant-là, je fus proche de la mort, moi aussi, comme si, insensiblement, à force de chercher, j'avais franchi une frontière, un "No man's land" où l'air devenait rare et la respiration de plus en plus difficile. "Quiconque est de la vérité entend ma voix", dit Jésus, mais on ne découvre la vérité qu'à longueur de dépouillement. Pour avancer vers elle, il faut, comme un voyageur trop chargé, abandonné de plus en plus de fausses certitudes qu'on avait crues indispensables pour sa marche. Et un instant donné, un instant fabuleux, la Vérité paraît. Elle paraît non pas comme un concept, mais comme un surcroît de vie et de vie jaillissante.

Nous voici donc en route vers la Pentecôte !
avatar
etienne lorant
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 805
Date d'inscription : 05/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers la Pentecôte ...

Message par Belen le Mar 26 Avr 2011 - 9:43

"Dieu est la Vérité.
Qui cherche la vérité cherche Dieu, qu'il en soit conscient ou non."

Edith Stein
avatar
Belen
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 608
Age : 54
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum