MARTHE ET MARIE

Arrêt sur images

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Arrêt sur images

Message par lucie le Jeu 21 Juin 2007 - 18:33

Arrêt sur images disparait snif

J'aimais bien cette émission qui permettait de regarder comment l'actualité avait été traitée.
Bien sur, elle étiat partisane. Et alors ? Les autres émissions le sont aussi.
Moi, j'aimais bien ce qu'elle montrait, elle décortiquait les images qui nous sont montrées sans qu'on sache toujours quelles elles sont, comment elles ont été faites...

Pourquoi supprimée ? Pourquoi supprimée quelques semaines après l'élection de Sarkozy ?
Je ne sais pas... Mais c'est clair que ce n'est pas vers le pluralisme que ça va....
en tous cas, j'ai signé la pétition pour son maintien.

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur images

Message par Lazare le Jeu 21 Juin 2007 - 19:08

lucie a écrit:Arrêt sur images disparait snif
Quoi??? C'est la seule émission que je regardais! affraid

La seule émission française qui analyse les manipulations par l'image des infos et des reportages. Une excellente émission! non, pas si partisanne. Il y a toujours les invités pour et contre.

Je ne peux y croire. Shocked
avatar
Lazare
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 298
Localisation : Provence
Date d'inscription : 27/05/2007

http://www.docteurangelique.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur images

Message par Arcanes le Jeu 21 Juin 2007 - 19:11

Depuis quelques jours les présentateurs tv disent aurevoir les émissions prennent fin. Parceque c'est les vacances et les programmes ferment.

Y a t'il un quiproqo?
avatar
Arcanes
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur images

Message par Joss le Jeu 21 Juin 2007 - 19:13

Arcanes a écrit:Depuis quelques jours les présentateurs tv disent aurevoir les émissions prennent fin. Parceque c'est les vacances et les programmes ferment.

Y a t'il un quiproqo?

Ben pt'être que c'est à cause des grandes vacances.....

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10466
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur images

Message par lucie le Jeu 21 Juin 2007 - 19:32

Lazare a écrit: Quoi??? C'est la seule émission que je regardais! affraid

La seule émission française qui analyse les manipulations par l'image des infos et des reportages. Une excellente émission! non, pas si partisanne. Il y a toujours les invités pour et contre.

Je ne peux y croire. Shocked


moi aussi, c'et la seule que je regardais sad

j'ai entendu Schneiderman, il a eu son émission supprimé, elle n'est pas dans la grille d ela rentrée.

Signe la pétition...

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur images

Message par Lazare le Jeu 21 Juin 2007 - 19:41

lucie a écrit:
Signe la pétition...
C'est où?
avatar
Lazare
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 298
Localisation : Provence
Date d'inscription : 27/05/2007

http://www.docteurangelique.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur images

Message par lucie le Jeu 21 Juin 2007 - 19:53

http://arret-sur-images.heraut.eu/

C'est là

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur images

Message par Lazare le Jeu 21 Juin 2007 - 20:23

lucie a écrit:http://arret-sur-images.heraut.eu/

C'est là
Je me demande si c'est vrai ou si c'est un hoax! L'adresse me parait louche.

J'ai voulu poster un sujet sur le forum de l'émission, mais tous les sujets sont verrouillés. Bizarre! Shocked
avatar
Lazare
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 298
Localisation : Provence
Date d'inscription : 27/05/2007

http://www.docteurangelique.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur images

Message par lucie le Jeu 21 Juin 2007 - 20:30

Le forum ferme cette nuit, et ce pour la durée des vacances, si l'émission est reconduite, ce que nous sommes nombreux à espérer.

Pour ceux qui souhaiteraient avoir des nouvelles d'ASI d'ici-là, le mieux est d'aller ici :
http://www.bigbangblog.net/


Je vous souhaite à tous un très joli été, et vous remercie pour votre active participation cette année. Bonnes vacances :)


voilà ce qu'il y a sur le forum de l'émission. tout le reste est vérouillé, j'ai entendu Schneiderman à la radio qiu confirmati l'arrêt de l'émission. Je n'en sais pas plus.

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur images

Message par Joss le Jeu 21 Juin 2007 - 20:38

Zut.....Vous croyez que c'est lié à SARKOSY ?

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10466
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur images

Message par lucie le Jeu 21 Juin 2007 - 20:42

Je sais pas...
Mais la coïncidence est troublante...

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur images

Message par lucie le Dim 1 Juil 2007 - 17:05

Un article tiré de Marianne.

Schneidermann licencié pour faute grave, la provocation de trop ?



Durcissement chez France Télévisions : non seulement Arrêt sur images, la seule émission de critique et de réflexion sur la télévision, disparaît des écrans de France 5, mais en outre, son animateur Daniel Schneidermann est licencié pour faute grave, contrairement à tous les usages.









Le monde de la télévision est réputé impitoyable, mais tout de même ! Une certaine tradition voulait que les patrons de chaînes arrêtant une émission, surtout ancienne, manifestent un respect plus scrupuleux du droit du travail. Employé en contrat à durée indéterminé depuis douze ans par France 5, son licenciement présageait que Daniel Schneidermann aurait quelque temps pour se retourner et trouver un nouveau job ou bien simplement élaborer une nouvelle émission. La lettre de licenciement qu'il a reçue hier, malgré les 143 000 signatures d'une pétition exigeant le maintien d'Arrêt sur images, ne lui laisse aucune marge de manœuvre. La faute grave, chacun le sait, permet à l'Etat, via sa chaîne publique France 5, « d'économiser » des dizaines de milliers d'euros. Tout ça parce que l'animateur d'Arrêt sur images a « tenu des propos inadmissibles », alors que « la chaîne ne s'était pas encore prononcée » sur le devenir de l'émission. Il a en effet laissé entendre que l'arrêt de l'émission était lié à des « pressions politiques ». Ces « graves accusations » mettent non seulement en cause « l'indépendance de la direction du groupe France Télévisions et de la chaîne, mais aussi l'indépendance et la qualité du travail de certains journalistes d'autres chaînes du groupe ».

Selon la lettre de France 5, Schneidermann aurait organisé « de façon délibérée une campagne de dénigrement à l'encontre des dirigeants de la chaîne et du groupe allant jusqu'à des attaques personnelles envers son président Monsieur Patrick de Carolis dans le but de faire pression ». Il a « insinué que la décision de l'arrêt de l'émission résultait d'une volonté de vengeance ». Il a écrit « quel effet ça fait, Carolis, de porter si longtemps votre vengeance ? ». Enfin, Daniel Schneidermann a osé écrire sur son blog que sa « direction était nulle ».

Il ne faut pas s'y tromper. La décision de licencier Daniel Schneidermann est un message précis et menaçant à l'endroit d'une profession – les journalistes – en délicatesse avec le pouvoir et souvent en rébellion contre ses actionnaires, grands groupes cotés au CAC 40. Ce licenciement survient au moment où Bernard Arnault, PDG de LVMH, premier annonceur français, ami et témoin de mariage de Nicolas Sarkozy, s'apprête à mettre la main sur la premier quotidien économique français, Les Echos ; au moment où Vincent Bolloré, qui a eu la délicatesse exquise de prête son yatch au nouveau président, se propose d'acheter La Tribune à Arnault pour faciliter celui des Echos ; au moment enfin où Alain Minc, autre convive du fameux dîner de la victoire de Nicolas Sarkozy du 6 mai, s'accroche à la présidence du Conseil de surveillance du Monde alors qu'il ne dispose pas du quorum prévu par les statuts à cet effet et qu'une majorité de journalistes a adopté une motion de défiance contre lui tandis que les lecteurs protestent par lettres et courriels menaçant souvent de se désabonner du journal.

Quel est le rapport entre la décision de France Télévision et tous ces évènements qui concernent des sociétés privées ? Il est très facile à comprendre : l'information sur les médias, la critique des émissions et des actes de censure (on vient d'apprendre que même Le Parisien a censuré un dossier sur Sarkozy et les médias le 21 mai) est l'une des garanties qui protègent le travail des journalistes, dans la mesure où les directions des journaux et des chaînes savent que leurs abus de pouvoir risquent de bénéficier d'une « mauvaise publicité » dans ces émissions (ou ces rubriques). Il faut donc faire taire définitivement cette publicité-là, afin de laisser à la place à l'autre, la vraie , celle qui comme l'a dit joliment Patrick le Lay exige un « temps de cerveau disponible ». Daniel Schneidermann n'est pas un journaliste conciliant. Ses critiques à l'égard de ses confrères ont certainement dû en agacer plus d'un. Mais s'ils réfléchissent un tout petit peu, ils comprendront vite qu'il défendait aussi la liberté d'exercer leur métier. Voilà pourquoi il ne faut pas laisser passer cette décision.





Dimanche 01 Juillet 2007

Philippe Cohen

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur images

Message par Joss le Dim 1 Juil 2007 - 17:11

Quelle "faute grave" ? Quels "propos inadmissibles » ?

Le blog de Daniel Schneidermann

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10466
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur images

Message par lucie le Dim 1 Juil 2007 - 17:18

Joss a écrit:Quelle "faute grave" ? Quels "propos inadmissibles » ?


Tout ça parce que l'animateur d'Arrêt sur images a « tenu des propos inadmissibles », alors que « la chaîne ne s'était pas encore prononcée » sur le devenir de l'émission. Il a en effet laissé entendre que l'arrêt de l'émission était lié à des « pressions politiques ». Ces « graves accusations » mettent non seulement en cause « l'indépendance de la direction du groupe France Télévisions et de la chaîne, mais aussi l'indépendance et la qualité du travail de certains journalistes d'autres chaînes du groupe ».


Je n'en sais pas plus...

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur images

Message par Souricet le Dim 1 Juil 2007 - 19:35

J'ai lu dans le Journal qu'un nombre record d'intenautes ont signé la pétition pour cette émission.
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

LIBERTE DE LA PRESSE

Message par Souricet le Mar 4 Sep 2007 - 9:53

Bonjour à toutes et à tous,

En ces jours de rentrée, je souhaite vous donner de bonnes nouvelles de l'avenir d'Arrêt sur images.

Nous avons été silencieux cet été. Pourtant, du Tour de France à la libération spectaculaire des infirmières bulgares, en passant par les nouveaux empiètements de la presse people, nous aurions eu beaucoup de sujets à traiter, dans un univers médiatique plus monocolore, et plus violent que jamais.

Mais nous préparions la rentrée.
En un mot comme en cent, nous avons décidé de construire un site.

Puisqu'aucune chaine de télé ne veut produire ni diffuser Arrêt sur images, et puisque au fond seuls ses télespectateurs veulent que cette émission continue, nous allons nous passer de la télévision.

Nous allons faire l'émission sur Internet.

Evidemment, ce ne sera pas la même émission. D'ailleurs, ce ne sera pas vraiment une émission.

Ce sera...un site.

Avec des textes, comme dans les blogs. Avec des images diffusées par les télés, évidemment. Avec des reportages, filmés ou écrits, sur les personnages de la tragi-comédie médiatique. Et avec des débats en plateau, comme dans l'émission supprimée par France 5. Les débats seront évidemment plus courts. On ne regarde pas des images sur Internet de la même manière qu'à la télévision.

Donc, la grand messe du dimanche sera éclatée en une pluie de rendez-vous et d'enquêtes. Il y aura des rendez-vous quotidiens ou hebdomadaires. Il y aura aussi des surgissements inopinés. Il y aura des visages que vous connaissez déjà. Il y aura aussi de nouveaux visages. Le site sera très réactif à l'actualité, mais nous construirons aussi un solide fonds d'archives, pour restituer sa mémoire à l'univers audiovisuel, univers de la fugacité et de l'amnésie.

Le site sera essentiellement financé par ses abonnés.

Nous avons beaucoup hésité à choisir ce mode de financement. Ne fallait-il pas tout miser sur la pub ? Ne fallait-il pas faire appel à de généreux investisseurs?

C'est votre nombre, qui a emporté notre décision. Votre nombre, et la motivation de tous ceux d'entre vous que nous avons croisés cet été, au hasard de nos déplacements.

Nous n'avons donc pas fait appel à des investisseurs. Et nous souhaiterions que le recours à la pub soit modéré.

En choisissant ce mode de financement, nous savons que nous allons à contre-courant d'un certain air du temps. L'air du temps répète que l'évolution vers la gratuité de tous les services produits sur Internet est inéluctable. L'air du temps répète qu'on n'y peut rien.

Nous n'aimons pas trop écouter l'air du temps.

Nous faisons donc le pari inverse. Nous parions qu'assez de citoyens estimeront qu'une information indépendante sur l'univers médiatique est un service qui a un coût.

Pour autant, nous ne souhaitons pas nous limiter aux convaincus. Certaines parties du futur site seront accessibles à tous. Nous voulons qu'il contribue fortement au débat public. Nous voulons que ses analyses, ses informations, irriguent Internet, et viennent contrarier le ronron de la grosse machine.

La campagne d'abonnements sera lancée courant septembre, le temps d'achever les derniers préparatifs. Tous les détails de la résurrection d'Arrêt sur images vous seront alors dévoilés en priorité, à vous tous qui avez signé pour que votre émission continue.

Simultanément à cette campagne, nous entreprendrons la construction du site définitif.

Ce devrait être l'affaire de quelques mois. Le temps de trouver les mains qui le construiront (ce qui n'est pas le plus facile) et...de le construire, accueillant, durable, vaste, confortable, équipé pour traverser le déluge.

Vivement 2008 !

Daniel Schneidermann


Dernière édition par le Ven 14 Sep 2007 - 7:01, édité 2 fois
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur images

Message par Souricet le Ven 14 Sep 2007 - 6:59

Bonjour à toutes et à tous,

Comme je vous l’annonçais au début du mois, c’est à présent à vous de nous aider à reconstruire Arrêt sur images. A l’écart des médias traditionnels. Sur le Net.

Dès aujourd’hui, 13 septembre, vous pouvez vous abonner au futur site d’@rrêt sur images, qui sera en ligne en janvier 2008.

Ce sera un site d’une nature inédite, qui mêlera des enquêtes écrites et des émissions de télévision. Il comportera un « coin des profs » dédié à la pédagogie des médias et de l’audiovisuel, ainsi qu’un espace communautaire d’un nouveau genre pour confronter nos pratiques des médias.

Le formulaire d’abonnement est disponible sur le site provisoire qui va nous accompagner tout au long de cette étape, et où vous retrouverez l’équipe d’Arrêt sur images. Vous y trouverez aussi les détails de notre offre d’abonnement.

Pour accéder à notre site provisoire, cliquez ici.

Pourquoi faut-il vous abonner dès aujourd’hui ?

Parce que nous n’avons pas voulu faire appel à des investisseurs extérieurs. C’est avec le produit de vos abonnements, et lui seul, que nous allons dès demain construire ce site, et constituer l’équipe qui le fera vivre.

Internet nous offre ce dont on n’osait rêver voici encore dix ans. La possibilité, sans investissements excessifs, d’une totale indépendance à l’égard des groupes financiers et des groupes de médias, et une incroyable souplesse d’utilisation, propice à toutes les expérimentations, à toutes les audaces.

C’est à nous de nous en saisir. Dès aujourd’hui.

Pourquoi avons-nous choisi de faire appel à vos abonnements, alors que nous aurions pu jouer la « gratuité », et tenter de vivre de la publicité ?

Nous pensons que la gratuité totale de l’information est une illusion. Ceux qui prétendent vous informer gratuitement le font toujours au nom de convictions (pas toujours affichées), d’intérêts (parfois bien cachés), ou pour vendre aux annonceurs des parts disponibles de votre cerveau. Informer est un métier, qui requiert des compétences et mérite un salaire.

Pour autant, nous ne souhaitons pas que l’argent soit un barrage pour tous ceux qui voudront nous lire et nous regarder. Pour que @rrêt sur images soit accessible à tous, y compris aux très bas revenus, nous avons fait preuve d’imagination. Rendez-vous sur la page d’abonnement.

Dans le paysage médiatique verrouillé d’aujourd’hui, la première liberté à conquérir est peut-être…celle de critiquer des médias omniprésents et omnipotents.

Je suis pleinement conscient de la confiance que vous allez nous témoigner en vous abonnant. Nous ferons tout pour être dignes de cette confiance.

Donnez-nous les moyens de l’indépendance. Abonnez-vous dès aujourd’hui à @rrêt sur images.

Daniel Schneidermann
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur images

Message par Joss le Ven 14 Sep 2007 - 7:41

Oserai-je m'inscrire dans la catégorie "amis radins" ? scratch

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10466
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur images

Message par Joss le Lun 17 Sep 2007 - 7:12




"Arrêt sur images", l'émission de Daniel Schneidermann, renaît sur Internet

Daniel Schneidermann, le présentateur d'"Arrêt sur images", émission supprimée en juin par France 5, a annoncé jeudi 13 septembre qu'il la relançait sur un site provisoire dans l'attente d'abonnements pour le financer

Daniel Schneidermann a annoncé jeudi 13 septembre qu'il relançait sur le Net Arrêt sur images, émission supprimée en juin par France 5, sur un site provisoire http://arretsurimages.net. Ce site propose des enquêtes écrites et vidéos réalisées par l'équipe de l'émission. Une campagne d'abonnement a été lancée dans le but de "financer la construction du site définitif, qui sera plus complet et plus ergonomique", a expliqué l'animateur qui s'est félicité de la "richesse d'expression" offerte par Internet.

Le site est hébergé par Gandi.net, un "vendeur de noms de domaines alternatif dont l'objet social est de faciliter l'accès à Internet à des gens qui n'en ont pas les moyens seuls", a précisé le journaliste.

Fermeture prochaine du "Big Bang Blog"
"Si Arrêt sur images a finalement été chassé de la télé, c'est parce que l'émission énervait depuis des années les stars et les patrons de l'audiovisuel (et peut-être quelques autres)", est-il inscrit en haut de la page d'accueil du site.

La direction de la chaîne publique a annoncé le 18 juin la non-reconduction à la rentrée d'Arrêt sur images, lancée il y a douze ans. Cette annonce avait déclenché un tollé, notamment à gauche, et une pétition de soutien en ligne - aujourd'hui fermée - a recueilli plus de 180.000 signatures.

Daniel Schneidermann a par ailleurs annoncé la fermeture prochaine du blog de son équipe d'Arrêt sur images, "[ur=http://www.bigbangblog.net/article.php3?id_article=698l]Big Bang Blog[/url]". "Je vais fermer doucement la porte de ce chalet, ouvert depuis deux ans et demie, écrit-il. Je ne vais pas la fermer à clé. Y reviendra qui voudra, les premiers temps. Ensuite, on verra."
La-croix.com (avec AFP)

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10466
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur images

Message par Souricet le Mer 19 Sep 2007 - 9:17

Le saviez-vous ? Deux anciens dirigeants de TF1, Patrick Le Lay et Etienne Mougeotte, comparaîtront bientôt devant le tribunal correctionnel d'Alès (Gard), pour violation et recel du secret de l'instruction.

Le Droit de savoir (TF1) avait filmé, et diffusé, les aveux d'assassins présumés, devant les gendarmes.

Même TF1 ne peut pas tout se permettre !

Le saviez-vous ? La direction de l'AFP a dû modifier un titre de dépêche sur pression du cabinet de Xavier Darcos, ministre de l'Education. Il s'était un peu trop avancé sur une éventuelle réforme du bac ? Qu'à cela ne tienne, l'AFP change son titre.

Le saviez-vous ? Non.

Vous ne le saviez pas, parce que les medias détestent parler des dérapages des medias.

Voilà pourquoi nous avons décidé de recréer Arrêt sur images sur le Net : pour que vous sachiez comment les medias vous informent... ou ne vous informent pas.

D'ores et déjà, notre site provisoire vous attend ( http://arretsurimages.net ).

Et pour que nous puissions enquêter en toute indépendance, notre première source de financement, ce sera... vous.

En cinq jours, vous avez déjà été plus de 10 000 à vous abonner. Si ce n'est pas encore fait, abonnez-vous dès aujourd'hui ( sur http://arretsurimages.net/abonnement ). Plus vous serez nombreux, plus vous nous permettrez de construire un site définitif, indépendant et complet.

Egalement au sommaire de cette première semaine de notre site provisoire :

Pourquoi dit-on « on a gagné », mais « ils ont perdu » ? Sebastien Bohler vous l'explique.

Les 20 Heures de TF1 et France 2 ont prêté (sans complexe) leur antenne au déménagement médiatique (sans complexe) de la ministre Christine Boutin à Lyon. Si vous les avez ratés, ne manquez pas le montage - rattrapage d'Aurélie Windels.

Enfin, Elisabeth Lévy fâche (déjà) quelques uns de nos premiers abonnés en écornant l'icône Jacques Martin.
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur images

Message par Souricet le Mer 26 Sep 2007 - 20:51

Vous avez peut-être suivi en frissonnant les reportages de TF1 ou de M6 sur la « bande de la gare du Nord », qui s'est livrée à des affrontements armés en plein Paris.

Vous serez soulagés d'apprendre qu'il ne s'agit, pour France 2, que d'un innocent groupe de rap. Et vous en tirerez sans doute la conclusion que les journalistes ne trouvent... que ce qu'ils viennent chercher.

Quand Pujadas nous annonce au 20 Heures de France 2 « l'interview pour la première fois à visage découvert » du policier du RAID qui a tué l'auteur de la prise d'otages de la maternelle de Neuilly, que veut-il dire exactement ? Maja Neskovic a replongé dans les archives d'Arrêt sur images, pour traduire du Pujadas dans le texte.

Vous avez peut-être vu au 20 Heures de TF1 des « images inédites » sur le 11 Septembre ? Elles étaient disponibles sur Internet depuis un an. TF1 s'est excusée... mais pas à l'antenne.

Vous avez l'impression que Sarkozy parle beaucoup ? Judith Bernard va vous montrer comment il ne dit rien. Tout en parlant tout de même.
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur images

Message par Souricet le Sam 6 Oct 2007 - 9:31

Des cris, une banderole : tous les télespectateurs français ont assisté à la rebellion inattendue contre David Martinon (porte-parole parachuté par l'Elysée) des militants UMP de Neuilly. Tous... sauf ceux de TF1, qui avait pourtant dépêché une équipe sur place, mais qui a proprement évacué les anti-Martinon de son montage. Si vous voulez voyager à Neuilly-en-Russie, cliquez ici.

Vous avez peut-être regardé « Notable donc coupable », la « fiction du réel » diffusée par France 2 cette semaine. A l'époque, Arrêt sur images avait consacré deux émissions à l'emballement médiatique autour de l'affaire Baudis-Alègre. Pour revoir l'ancien directeur de l'information de France 2, Olivier Mazerolle, expliquer qu'il ne savait pas qu'une journaliste de sa rédaction avait réglé la note d'hôtel et de restaurant d'un témoin douteux, c'est là.

Aucun JT n'y consacrera d'enquête (et pour cause), mais le gouvernement est impuissant à réglementer les pubs télévisées pour les corn-flakes, et autres sucreries, qui font grossir les enfants. Si vous voulez savoir pourquoi, cliquez ici. Et si vous voulez voir l'ancien ministre de la Santé Xavier Bertrand se faire sermonner, avec le sourire, par le représentant du lobby agro-alimentaire (image retrouvée sur la Toile par nos internautes), c'est là.

Daniel Schneidermann
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur images

Message par Souricet le Ven 12 Oct 2007 - 8:54

La lettre d'@rrêt sur images, n° 3

Vous avez certainement vu à la télévision le visage du petit Ivan, gravement blessé cet été à Amiens en sautant d'une fenêtre, alors qu'il tentait avec son père, en situation irrégulière, d'échapper à la police.

Mais trois autres sans-papiers se sont aussi défenestrés ces dernières semaines, à Paris, à Lyon et dans l'Isère, dans l'indifférence générale.

Si vous voulez savoir comment le système médiatique peut rester aveugle à ces drames, et pourquoi certaines défenestrations sont plus télégéniques que d'autres, cliquez ici.

De même, les JT vous ont tenu en haleine avec le feuilleton des « tests ADN » pour les candidats au regroupement familial.

Mais le même projet de loi Hortefeux comporte bien d'autres dispositions très importantes, comme l'autorisation, pour la première fois en France, de statistiques sur les origines ethniques, ou l'interdiction des centres d'hébergement d'urgence aux sans-papiers, sur lesquels les JT ont aussi fait silence. Pour tout savoir sur le projet Hortefeux, et surtout ce que les JT ne vous disent pas, cliquez ici.

De manière plus anecdotique, il est une autre image dont les JT ont préféré détourner les yeux : l'en-avant de Traille à Michalak. Dans les longs et abondants compte-rendus de l'extraordinaire-quart-de-finale victorieux du XV de France contre les All Black, pas un mot sur l'irrégularité de l'essai français. Pour voir les présentateurs de JT transformés en supporters, cliquez ici.

Au menu également : si vous voulez savoir qui sont les irresponsables du Net, qui ont répandu la semaine dernière la rumeur d'une rupture du couple présidentiel, cliquez là.

Si nous sommes indépendants de tous les pouvoirs économiques, politiques et médiatiques, c'est grâce à vous. Et nous avons besoin de vous. Abonnez-vous, dès aujourd'hui. ( sur http://arretsurimages.net/abonnement )

Daniel Schneidermann
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur images

Message par Joss le Ven 12 Oct 2007 - 10:50

autorisation, pour la première fois en France, de statistiques sur les origines ethniques, ou l'interdiction des centres d'hébergement d'urgence aux sans-papiers, sur lesquels les JT ont aussi fait silence.

What a Face Ca sent 40 tout ça bah

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10466
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur images

Message par Cécile le Sam 13 Oct 2007 - 11:49

Joss a écrit:
autorisation, pour la première fois en France, de statistiques sur les origines ethniques, ou l'interdiction des centres d'hébergement d'urgence aux sans-papiers, sur lesquels les JT ont aussi fait silence.

What a Face Ca sent 40 tout ça bah

ça sent la bêtise meurtrière, qui date...de la nuit des temps !
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3175
Age : 75
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur images

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum