MARTHE ET MARIE

Marie dans les écritures

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Marie dans les écritures

Message par veronica le Mar 8 Mar 2011 - 13:57


Cher Sourire, je souhaite du fond du coeur qu'un jour vous receviez Marie dans le vôtre, Elle est la Nouvelle Eve, le plus sûr guide pour nous amener à Jésus : cette maman vole à notre secours !
Quelle mère n'est pas heureuse de présenter son enfant ?
Même si une maman n'a pas la foi, remarquez avec quel enthousiasme, elle présente sa progéniture !!!
Ne nous quittez-pas, au-delà des divergences de point de vue nous sommes des chrétiens qui doivent s'unir, maintenant plus que jamais !

Amicalement, fraternellement, une nouvelle venue sur le forum, veronica

veronica
Passant
Passant

Féminin Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 04/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie dans les écritures

Message par sourire le Jeu 10 Mar 2011 - 11:14

Je ne recherche pas une mère, mais un DIEU. Mais DIEU.

Je ne recherche pas une mère, mais la vérité.

Marie n'est en rien annoncée dans la bible, sauf pour être la mère de Jésus.

La nouvelle Eve ?
Mais Eve n'a aucun pouvoir.
Pourquoi je me confierais en Eve ou en Marie, alors qu'elles ne sont qu'humaines et de plus totalement absentes ?

Eve a été le premier humain en même temps qu'Adam.
Même ce texte a été dénaturé, car Adam avant d'être séparé en deux, n'était pas un homme, mais un humain et son nom ne s'écrivait pas ainsi. La latin d'ailleurs appelle bien la sexualité par "séparation".


Je cherche, je crois et j'ai trouvé Dieu qui est mon Père ET ma Mère.
Dieu qui me console sur ces genoux et m'allaite ...

sourire
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 642
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie dans les écritures

Message par sourire le Jeu 10 Mar 2011 - 11:17

Esaïe 66:10-13
66:10 Réjouissez-vous avec Jérusalem, Faites d'elle le sujet de votre allégresse, Vous tous
qui l'aimez ; Tressaillez avec elle de joie, Vous tous qui menez deuil sur elle ; 66:11 Afin que vous soyez nourris et rassasiés Du lait de ses consolations, Afin
que vous savouriez avec bonheur La plénitude de sa gloire. 66:12 Car ainsi parle l'Éternel : Voici, je dirigerai vers elle la paix comme un
fleuve, Et la gloire des nations comme un torrent débordé, Et vous serez allaités ; Vous serez portés sur les bras, Et caressés sur les genoux. 66:13 Comme un homme que sa mère console, Ainsi je (Dieu) vous consolerai ; Vous serez consolés dans Jérusalem.


Ou encore sur Dieu "la Mère" :
Actes 13:18 Et il (Dieu) prit soin d'eux dans le désert, comme une mère, environ quarante ans

Et plus imagé :
Matthieu 23:37 Jérusalem,
Jérusalem, qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont
envoyés, combien de fois ai-je (Dieu, Jésus) voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l'avez pas voulu !




Ce Dieu protecteur, bienfaiteur, aimant, réconfortant est !
Il me semble que cela n'a pas suffisamment été enseigné au début de "l'église", alors qu'en "contrepartie", les
premiers chrétiens ont parfois trop appuyé sur le coté "viril" de Dieu.
Et que l'homme ne pouvant s'approcher d'un Dieu dur, sévère, colérique,
l'identifiant à leur propre père terrestre se soie créer un dieu plus
accessible en Marie,
des dieux plus accessibles, en des saints plus "humains".



Or, si Dieu avait été "prêché" "dans son entier" et connu en temps que MERE, rassurant, consolant, encourageant, pardonnant, en un mot AIMANT, je pense que jamais on aurait donné la place qui a été donnée à Marie et aux saints lorsque l'évangile s'est propagé dans des régions où la mère était idolâtrée.
Des peuples païens qui idolâtraient la mère ET la femme vierge ont transposer leurs coutumes paiennes à DIEU, à l'église de Jésus-Christ.



Pensons que nous sommes tous des saints, nous qui sommes sauvés !
Sanctifier par la mort de Jésus à la croix.
Et si nous lisons les textes qui contiennent ce mot "saint", nous le voyons avec évidence.
Rien à voir avec l'utilisation actuelle de ce mot saint par l'église catholique.

sourire
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 642
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie dans les écritures

Message par Joss le Jeu 10 Mar 2011 - 13:11

sourire a écrit:
Pensons que nous sommes tous des saints, nous qui sommes sauvés !
Sanctifier par la mort de Jésus à la croix.
Et si nous lisons les textes qui contiennent ce mot "saint", nous le voyons avec évidence.
Rien à voir avec l'utilisation actuelle de ce mot saint par l'église catholique.

Tout doux, p'tiit' suissesse !

Sauvés.... SI :
13 Car Adam a été formé le premier, Eve ensuite;

14 et ce n'est pas Adam qui a été séduit, mais
c'est la femme qui, séduite, est tombée dans

la transgression.

15 Néanmoins elle sera sauvé par la maternité,
pourvu qu'elle persévère dans la foi, la

charité et la sainteté, unies à la modestie
.
TIM2

et saint,, par voie de conséquence... SI elle est sauvée en ayant persévéré
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie dans les écritures

Message par Invité le Jeu 10 Mar 2011 - 13:25

Bonjour Sourire Very Happy mon père était protestant,ma mère catholique,....
A propos de ma foi personnelle,j'ai navigué entre les deux.Adolescente,j'aurais bien aimé pouvoir apprendre la Bible par coeur !!!..Etudiante,j'ai été amenée à faire certaines activités avec les catholiques et cela m'a ouvert l'esprit.....
Je suis certaine d'être aimée par Jésus,mais je suis loin d'être une sainte,vraiment loin,loin,loin...Et pourtant,si je meurs ds les minutes qui suivent,je crois que j'irai tout droit au paradis..
Pendant longtemps,je n'ai pas aimé Marie,Mère des Douleurs,et Vierge.J'ai eu des problèmes avec ma mère et aussi quelques problèmes au niveau de la sexualité à la puberté.Et puis j'ai eu des neveux et j'ai découvert Marie tout simplement par l'intermédiaire de nourrissons qui braillent..!!!..L'Eglise catholique n'est pas parfaite,mais justement Jésus est venu pour sauver les pécheurs.Dieu,personne ne L'a jamais vu,du moins ceux qui sont ici-bas.Je crois en Dieu,Père Fils et Saint-Esprit,ou plutôt j'essaie d'y croire.Dieu a créé toute chose,alors chacun de nous a une toute mini parcelle de Dieu en lui puisqu'il a été créé par Dieu..La Bible a été écrite il y a des siècles,en différentes langues en plus,donc traduite 36000 fois.On ne peut pas enfermer Dieu dans des versets bibliques,Dieu étant Dieu,Il est libre et plus grand que nous,Il écrit droit avec des lignes courbes..on peut croire en Dieu,mais on ne Le connaît pas,chacun est minuscule par rapport à Lui,tout le monde a une parcelle de la Vérité,mais personne n'a complètement la Vérité sur cette terre
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie dans les écritures

Message par Marc le Jeu 10 Mar 2011 - 19:12

@ Sourire.

Ga 4, 4-5 Mais quand vint la plénitude du temps, Dieu envoya son Fils, né d’une femme, né sujet de la Loi, afin de racheter les sujets de la Loi, afin de nous conférer l’adoption filiale.

Bref si nous voulons avoir Dieu pour Père il est difficile de n'avoir Marie pour mère :

Jésus, voyant sa mère, et auprès d’elle le disciple qu’il aimait, dit à sa mère : Femme, voilà ton fils. Puis il dit au disciple : Voilà ta mère. Et, dès ce moment, le disciple la prit chez lui. (Jn 19, 26-27)

Le "disciple qu'Il aimait" était Jean à travers Jean tout les disciple que Jésus aime ! A savoir nous.. L'une des sept Paroles de Jésus sur la croix..

Rm 8, 29 Car ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères.

Bref la maternité spirituelle de Marie est déjà clair comme l'est celle d'Ève..



_________________
Qu’Il daigne, selon la richesse de sa gloire, vous armer de puissance par son Esprit pour que se fortifie en vous l’homme intérieur, que le Christ habite en vos cœurs par la foi, et que vous soyez enracinés, fondés dans l’amour. (Eph 3, 16-17)
avatar
Marc
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1322
Age : 49
Localisation : Nice
Date d'inscription : 30/05/2010

http://www.solaverbum.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie dans les écritures

Message par sourire le Ven 11 Mar 2011 - 18:35

Joss a écrit:
sourire a écrit:
Pensons que nous sommes tous des saints, nous qui sommes sauvés !
Sanctifier par la mort de Jésus à la croix.
Et si nous lisons les textes qui contiennent ce mot "saint", nous le voyons avec évidence.
Rien à voir avec l'utilisation actuelle de ce mot saint par l'église catholique.

Tout doux, p'tiit' suissesse !

Sauvés.... SI (...) elle est sauvée en ayant persévéré

Oui, bien sur, Joss, celui qui continue de croire qu'il est sauvé est sauvé.
Nous devons persévérer à croire que Jésus a payé le prix de notre salut.

C'est d'ailleurs ce qu'enseigne Irénée de Lyon, dans son Exposé de la Prédication des Apôtres


  • Jésus, le Fils de Dieu, unique salut
    Les êtres humains n'ont pas reçu d'autre nom que celui du Seigneur pour être sauvés. Lui seul, Jésus Christ, Fils de Dieu, nous sauve (...) Grâce à l'invocation du nom de Jésus Christ (...)
  • « Qui a fait descendre le salut du ciel ? »
    Nous avons reçu le salut du Christ, c'est pourquoi sans cesse nous remercions Dieu. Dieu, par
    sa sagesse immense et sans mesure, non seulement nous a sauvés, mais il nous a même annoncé
    d'avance le salut qui viendrait des cieux. Ce salut est la venue visible de notre Seigneur, c'est-à-dire
    sa vie d'homme. Jamais nous n'aurions pu nous donner ce salut par nous-mêmes.

    Mais ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu (Luc 18, 27). C'est pourquoi Jérémie dit au sujet de ce salut : Qui est monté au ciel pour prendre le salut et le ramener de là-haut ? Qui a franchi les mers pour le trouver là-bas et l'emporter contre de l'or de grande qualité ? Personne ne connaît le chemin vers le salut ni ne peut deviner le moyen de l'atteindre. Mais Dieu qui connaît tout (...)

sourire
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 642
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie dans les écritures

Message par Marc le Ven 11 Mar 2011 - 18:59

@Sourire, on ne peut pas être justifié contre notre volonté. Rm 5 nous parle de "justification" 1Tm 2, 15 de sanctification. Nous ne sommes pas dans le même aspect sur salut.

_________________
Qu’Il daigne, selon la richesse de sa gloire, vous armer de puissance par son Esprit pour que se fortifie en vous l’homme intérieur, que le Christ habite en vos cœurs par la foi, et que vous soyez enracinés, fondés dans l’amour. (Eph 3, 16-17)
avatar
Marc
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1322
Age : 49
Localisation : Nice
Date d'inscription : 30/05/2010

http://www.solaverbum.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie dans les écritures

Message par sourire le Ven 11 Mar 2011 - 19:02

Marc a écrit:@ Sourire.
Ga 4, 4-5 Mais quand vint la plénitude du temps, Dieu envoya son Fils, né d’une femme, né sujet de la Loi, afin de racheter les sujets de la Loi, afin de nous conférer l’adoption filiale.
Bref si nous voulons avoir Dieu pour Père il est difficile de n'avoir Marie pour mère
???
Mais bien sur Marc, nous sommes les frères et soeurs de Jésus, qui le premier, et co-héritié avec Christ de Dieu le père.
Nous sommes adoptés par Dieu le Père, et non pas par Marie.

C'est comme si tu disais que nous sommes les frères et soeurs des frères et soeurs de Jésus.
Oui, oui, ce n'est pas prouvé que ces frères étaient vraiment ses frères, car les cousins étaient parfois appelés "frères" (et soeurs)
Jésus, voyant sa mère, et auprès d’elle le disciple qu’il aimait, dit à sa mère : Femme, voilà ton fils. Puis il dit au disciple : Voilà ta mère. Et, dès ce moment, le disciple la prit chez lui. (Jn 19, 26-27)
Le "disciple qu'Il aimait" était Jean à travers Jean tout les disciple que Jésus aime ! A savoir nous.. L'une des sept Paroles de Jésus sur la croix..
Oui, et ???

Aux noces de cana, lorsque qu'on dit à Jésus : ta mère t'appelle, il répond : qui est ma mère, etc
Celui qui fait la volonté de Dieu est ma mère, mes frères etc.

La filiation est uniquement envers Dieu.
Après les chrétiens entre eux, deviennent une "famille" et donc frère, soeur, mère entre eux.
Rm 8, 29 Car ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères.
Bref la maternité spirituelle de Marie est déjà clair comme l'est celle d'Ève..
heuuuuuuu, la maternité spirituelle de Marie ?
Mais tu as trouvé cela où Marc ?
Et celle d'Eve ????

Jamais lu un seul verset qui va dans ce sens.
Tu ne vas pas à Jésus, Marc.
Tu ne le vois pas, tu n'en parles pas et donc CELUI qui est hyper-méga-important est pour toi comme voilé, bien plutot recouvert par 3 épaisses couvertures et quand il est parlé de Jésus pendant 50 versets, toi tu ne vois que le 51ème qui parle de Marie.
Je l'ai vu pour Irénée de Lyon, où sur 38 pages qui parlent principalement de JESUS, tu as relevé toi, les 1 ou 2 entrefilet qui parlent de Marie et tu les as amplifié au point de ne plus voir le reste des 38 pages !
Comme si ces 2 entrefilets avaient recouvert d'encre l'ensemble et l'essentiel du texte d'Irénée.
Le pire c'est que d'autres font comme toi, et pire encore, tu ne t'en rend absolument pas compte.
D'ailleurs tu m'as soutenu des tas de choses contraire à ce qu'Irénée dit ... comme par exemple que nous venons en jugement, etc, etc ! Sans parler que tu ne VOIS pas que Paul était sur le même pieds que Pierre, et qu'ils ont ENSEMBLE fondé l'église de Rome. Que l'un était apôtre parmi les païens et l'autre parmi le peuple juif (les circoncis)


Dernière édition par sourire le Ven 11 Mar 2011 - 19:09, édité 1 fois

sourire
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 642
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie dans les écritures

Message par Marc le Ven 11 Mar 2011 - 19:04

Il ne suffit pas de lire, il faut aussi comprendre ce que nous lisons. Parle de ceci à un enfant et il comprendra tout de suite.

_________________
Qu’Il daigne, selon la richesse de sa gloire, vous armer de puissance par son Esprit pour que se fortifie en vous l’homme intérieur, que le Christ habite en vos cœurs par la foi, et que vous soyez enracinés, fondés dans l’amour. (Eph 3, 16-17)
avatar
Marc
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1322
Age : 49
Localisation : Nice
Date d'inscription : 30/05/2010

http://www.solaverbum.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie dans les écritures

Message par Fée Violine le Ven 11 Mar 2011 - 20:36

sourire a écrit:Aux noces de cana, lorsque qu'on dit à Jésus : ta mère t'appelle, il répond : qui est ma mère, etc
Celui qui fait la volonté de Dieu est ma mère, mes frères etc.
Non, ce n'était pas aux noces de Cana.

Tu ne vas pas à Jésus, Marc. (...)Le pire c'est que d'autres font comme toi, et pire encore, tu ne t'en rend absolument pas compte.
Sourire, les jugements sur les autres personnes du forum ne sont pas autorisés par la charte. Tu n'es pas le guide spirituel de Marc.
Et puis la propagande anticatholique, ça commence à bien faire ! ATTENTION
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie dans les écritures

Message par sourire le Ven 11 Mar 2011 - 23:48

Fée Violine a écrit:
sourire a écrit:Aux noces de cana, lorsque qu'on dit à Jésus : ta mère t'appelle, il répond : qui est ma mère, etc
Celui qui fait la volonté de Dieu est ma mère, mes frères etc.
Non, ce n'était pas aux noces de Cana.

Oui, tu as raison. Je me suis trompée.
Il semble que c'était dans une synagogue ???

Matthieu 12

46. Comme Jésus s'adressait encore à la foule, voici, sa mère et ses frères, qui étaient dehors, cherchèrent à lui parler.
47. Quelqu'un lui dit: Voici, ta mère et tes frères sont dehors, et ils cherchent à te parler.
48. Mais Jésus répondit à celui qui le lui disait: Qui est ma mère, et qui sont mes frères?
49. Puis, étendant la main sur ses disciples, il dit: Voici ma mère et mes frères.
50. Car, quiconque fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux, celui-là est mon frère, et ma soeur, et ma mère.

sourire
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 642
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie dans les écritures

Message par sourire le Ven 11 Mar 2011 - 23:55

Adèle a écrit:Je suis certaine d'être aimée par Jésus,mais je suis loin d'être une sainte,vraiment loin,loin,loin...Et pourtant,si je meurs ds les minutes qui suivent,je crois que j'irai tout droit au paradis..

Bonjour Adèle,
Merci pour ton témoignage.

Un seul était saint de lui-même : Jésus.
Mais grâce à son sacrifice nous le sommes tous.
(voir colossiens 1)
Maintenant, nous justes, justifiés par la mort expiatoire de Jésus, sommes appelés à marcher dans la justice.
Nous saints, sanctifiés par Jésus, sommes appelé à nous sanctifier encore et à être des modèles, des témoins.

sourire
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 642
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie dans les écritures

Message par sourire le Sam 12 Mar 2011 - 0:40

Adèle a écrit:j'ai découvert Marie tout simplement par l'intermédiaire de (...)Je crois en Dieu,Père Fils et Saint-Esprit,ou plutôt j'essaie d'y croire.
Donc tu ne crois pas en Dieu : Marie, Père, Fils et Saint-Esprit.
Tu ne crois pas que Marie pourrait avoir une quelconque divinité.
Ou ... ???

Adèle a écrit:La Bible a été écrite il y a des siècles,en différentes langues en plus,donc traduite 36000 fois.
Oui.
Les langues évolues et on a à chaque fois traduit la bible, dans la langue parlée.
Mais on constate à chaque découverte de manuscrit, qu'on est très, très, très près de l'origine(al).

Adèle a écrit:On ne peut pas enfermer Dieu dans des versets bibliques,Dieu étant Dieu,Il est libre et plus grand que Onous,
Oui, tout à fait.
Dieu est infiniment grand et il est totalement impossible de le réduire à la bible.
Mais elle est un étalon, c'est à dire la référence de ce qui est essentiel à connaitre au sujet de Dieu.
Elle est un guide précieux.
Et elle contient les Paroles de Dieu, du Seigneur.
Oui, un David par exemple, n'avait pas devant lui, le nouveau testament, ni même les petits prophètes, ni même les prophètes.
Et pourtant, il connaissait Dieu "mieux que personne".
Car il était rempli du Saint-Esprit et était appelé par Dieu lui-même.

Adèle a écrit:Il écrit droit avec des lignes courbes..on peut croire en Dieu,mais on ne Le connaît pas,chacun est minuscule par rapport à Lui,tout le monde a une parcelle de la Vérité,mais personne n'a complètement la Vérité sur cette terre

Connaitre Dieu, est le but du chrétien.
Ce but va avec la recherche de la vérité.
Plus on connait Dieu, plus on est proche de la vérité.
Il me semble qu'un des verbes hébreux( araminéens) que nous traduisons par connaitre, se rapproche d'aimer. Nazir pourrait certainement nous en dire plus ???
On ne peut aimer sans connaitre.
Et plus on connait, plus on aime.
Et vis-versa, plus on aime Dieu, plus on append à le connaitre.
Connaitre quelqu'un, c'est passer beaucoup de temps avec lui.
C'est savoir comment il réagit (intervient) dans les situations délicates, dans notre quotidien.
David a apprit à connaitre Dieu en luttant contre des animaux sauvages qui voulaient dévorer ses moutons.
Il était tout, tout jeune et surtout, tout, tout seul au milieu de nul part, avec une unique protection : Dieu tout puissant.
En fait avec la meilleure des protections.

Dieu choisi de se révéler à nous.
Et oui, malgré tout ce qu'on peut trouver à lire aujourd'hui, au sujet de Dieu, Dieu seul peut se faire connaitre de nous.
Mais lorsqu'il se fait connaitre de nous, nous lisons avec délectation la bible.
Et nous y puisons force, sagesse, etc,
Elle est une nourriture de l'âme.

et alors notre soif de le connaitre toujours plus ne tari jamais.

Connaitre Dieu est d'ailleurs le but de l'Eglise.
Plus on connait Dieu, plus on est uni dans la foi.
Le Saint-Esprit est l'Esprit de Vérité.
Si Dieu se révèle à nous, il nous révèle forcement la vérité qui va avec.

sourire
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 642
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie dans les écritures

Message par sourire le Sam 12 Mar 2011 - 0:54

Toutes
choses m'ont été données par mon Père, et personne ne connaît le Fils, si ce n'est le Père; personne non plus ne connaît le Père, si ce n'est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler

Jésus
leur répondit: Parce qu'il vous a été donné de connaître les mystères du royaume
des cieux

car ce
qu'on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait
connaître


Or nous,
nous (...)avons reçu
(...) l'Esprit
qui vient de Dieu, afin que nous connaissions les choses que Dieu
nous a données par sa grâce





Lorsqu'il a fait sortir toutes ses propres brebis, il marche devant elles; et les brebis le suivent, parce qu'elles connaissent sa voix. Je suis
le bon berger. Je connais mes brebis, et elles me connaissent
comme le
Père me connaît et comme je connais le Père; et je donne ma vie pour mes brebis
Mes
brebis entendent ma voix; je les connais, et elles me suivent



Si vous
me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant vous le
connaissez, et vous l'avez vu.
l'Esprit
de vérité
, que le
monde ne peut recevoir, parce qu'il ne le voit point et ne le connaît point; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous (donc, Jésus parlait peu avant sa crucifixion, et donc peu avant la pentecôte)




etc. etc

vous
connaîtrez la vérité
, et la
vérité vous affranchira
la vie
éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi
, le seul vrai Dieu, et celui que tu as
envoyé, Jésus-Christ

il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes,
les autres comme pasteurs et docteurs
, pour le
perfectionnement des saints
en
vue
de l'oeuvre du ministère et de l'édification du corps de
Christ
jusqu'à
ce que nous soyons tous parvenus à l'unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu....

sourire
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 642
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie dans les écritures

Message par Marc le Sam 12 Mar 2011 - 8:23

sourire a écrit:
Fée Violine a écrit:
sourire a écrit:Aux noces de cana, lorsque qu'on dit à Jésus : ta mère t'appelle, il répond : qui est ma mère, etc
Celui qui fait la volonté de Dieu est ma mère, mes frères etc.
Non, ce n'était pas aux noces de Cana.

Oui, tu as raison. Je me suis trompée.
Il semble que c'était dans une synagogue ???

Matthieu 12

46. Comme Jésus s'adressait encore à la foule, voici, sa mère et ses frères, qui étaient dehors, cherchèrent à lui parler.
47. Quelqu'un lui dit: Voici, ta mère et tes frères sont dehors, et ils cherchent à te parler.
48. Mais Jésus répondit à celui qui le lui disait: Qui est ma mère, et qui sont mes frères?
49. Puis, étendant la main sur ses disciples, il dit: Voici ma mère et mes frères.
50. Car, quiconque fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux, celui-là est mon frère, et ma soeur, et ma mère.


Sourire Sourire.. Marie à bien évidement fait la volonté du Père car l'œuvre du Père c'est que nous croyons (Jn 6, 26) or le Saint Esprit par la bouche d'Élisabeth nous dit ceci en Luc 1, 39-45 :

En ces jours-là, Marie partit et se rendit en hâte vers la région montagneuse, dans une ville de Juda. Elle entra chez Zacharie et salua Élisabeth. Et il advint, dès qu’Élisabeth eut entendu la salutation de Marie, que l’enfant tressaillit dans son sein et Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint. Alors elle poussa un grand cri et dit : « Bénie es-tu entre les femmes, et béni le fruit de ton sein ! Et comment m’est-il donné que vienne à moi la mère de mon Seigneur ? Car, vois-tu, dès l’instant où ta salutation a frappé mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en mon sein. Oui, bienheureuse celle qui a cru en l’accomplissement de ce qui lui a été dit de la part du Seigneur ! ».

Jésus dit aussi par ailleurs :
Tandis que Jésus parlait ainsi, une femme, élevant la voix du milieu de la foule, lui dit: Heureux le sein qui t’a porté ! heureuses les mamelles qui t’ont allaité ! Et il répondit : Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la gardent ! (Lc 11, 27-28)

Ce qu'il nous faut comprendre dans ce qui semble être ici "des contradictions", c'est que Jésus nous exhorte à croire selon ce que l'Esprit du Père nous fait croire et non selon notre propre cœur ou les dires d'un autre. Il n'est certainement pas en train de dire qu'Il ne considère pas Marie comme Sa mère ! Lui qui est "né d’une femme, né sujet de la Loi, afin de racheter les sujets de la Loi, afin de nous conférer l’adoption filiale." (Ga 4, 4b-5) Ne peut en aucun cas transgresser le commandement de la Loi qui nous dit : "Honore ton père et ta mère" (Ex 20, 12) ! Pas plus qu'il ne dit que Marie n'a pas écouté la Parole de Dieu et ne l'a pas gardé ! Car Marie a écouté la Parole de Dieu et l'a accomplit (Lc 1, 38. 45).

Attention ! Dire que Marie n'est pas la mère du Christ c'est nier l'incarnation ... Le Christ n'est séparé de personne et une fois de plus c'est en vertu de sont union avec les hommes à travers Marie dont Il a prit chair que peut s'accomplir l'œuvre rédemptrice. Si Marie n'avait pas dit Oui (Lc 1, 38) à Dieu nous n'aurions pas eut Jésus. Réfléchis bien à cela.


Dernière édition par Marc le Sam 12 Mar 2011 - 11:38, édité 2 fois

_________________
Qu’Il daigne, selon la richesse de sa gloire, vous armer de puissance par son Esprit pour que se fortifie en vous l’homme intérieur, que le Christ habite en vos cœurs par la foi, et que vous soyez enracinés, fondés dans l’amour. (Eph 3, 16-17)
avatar
Marc
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1322
Age : 49
Localisation : Nice
Date d'inscription : 30/05/2010

http://www.solaverbum.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie dans les écritures

Message par Cécile le Sam 12 Mar 2011 - 15:21

"Donc tu ne crois pas en Dieu : Marie, Père, Fils et Saint-Esprit.
Tu ne crois pas que Marie pourrait avoir une quelconque divinité."

Sourire, d'où tiens-tu que Marie est Dieu ???? Rien, nulle part dans les Ecritures, n'autorise cette affirmation !
Marie est une créature. Dieu l'a choisie pour être la Mère de son Fils, mais, si grande soit-elle, elle est HUMAINE. Je dirais même qu'elle est plus humaine que nous puisque sans péché...
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3184
Age : 76
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie dans les écritures

Message par Marc le Sam 12 Mar 2011 - 15:41

sourire a écrit:
Marc a écrit:@ Sourire.
Ga 4, 4-5 Mais quand vint la plénitude du temps, Dieu envoya son Fils, né d’une femme, né sujet de la Loi, afin de racheter les sujets de la Loi, afin de nous conférer l’adoption filiale.
Bref si nous voulons avoir Dieu pour Père il est difficile de n'avoir Marie pour mère
???
Mais bien sur Marc, nous sommes les frères et soeurs de Jésus, qui le premier, et co-héritié avec Christ de Dieu le père.
Nous sommes adoptés par Dieu le Père, et non pas par Marie.

Seulement il est justement précisé dans ce verset : " né d’une femme,(..)afin de nous conférer l’adoption filiale." Nous sommes les membre du corps du Christ et ce corps à prit chair en Marie, de plus Jésus nous dit bien que le Pain qu'il nous donne c'est Sa chair qu'Il donne pour la vie du monde (Jn 6, 51) Bref, sans trop vouloir aller plus loin ici, si nous sommes frères adoptifs de Jésus, nous sommes donc aussi fils par adoption du Père et de Marie qui est Sa mère... et donc la notre. C'est limpide..

sourire a écrit:
Jésus, voyant sa mère, et auprès d’elle le disciple qu’il aimait, dit à sa mère : Femme, voilà ton fils. Puis il dit au disciple : Voilà ta mère. Et, dès ce moment, le disciple la prit chez lui. (Jn 19, 26-27)
Le "disciple qu'Il aimait" était Jean à travers Jean tout les disciple que Jésus aime ! A savoir nous.. L'une des sept Paroles de Jésus sur la croix..

Oui, et ???

Et les parole de Jésus à la croix tout comme l'œuvre de la croix dépassent le temps. Il te suffit "de penser" Sourire.


La filiation est uniquement envers Dieu.Après les chrétiens entre eux, deviennent une "famille" et donc frère, soeur, mère entre eux.

Bah non pas seulement c'est pourtant clair


Rm 8, 29 Car ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères.
Bref la maternité spirituelle de Marie est déjà clair comme l'est celle d'Ève..


heuuuuuuu, la maternité spirituelle de Marie ?
Mais tu as trouvé cela où Marc ?
Et celle d'Eve ????

Eve n'est elle pas "mère des vivants" ?

Ge 3, 20 Adam donna à sa femme le nom d’Eve : car elle a été la mère de tous les vivants.


Jamais lu un seul verset qui va dans ce sens.

à présent tu en as un


Pour le reste bah ce n'est pas à toi de juger...

_________________
Qu’Il daigne, selon la richesse de sa gloire, vous armer de puissance par son Esprit pour que se fortifie en vous l’homme intérieur, que le Christ habite en vos cœurs par la foi, et que vous soyez enracinés, fondés dans l’amour. (Eph 3, 16-17)
avatar
Marc
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1322
Age : 49
Localisation : Nice
Date d'inscription : 30/05/2010

http://www.solaverbum.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie dans les écritures

Message par sourire le Dim 13 Mar 2011 - 0:38

Marc a écrit:
Sourire a écrit:heuuuuuuu, la maternité spirituelle de Marie ?
Mais tu as trouvé cela où Marc ?
Et celle d'Eve ????
Eve n'est elle pas "mère des vivants" ?
Ge 3, 20 Adam donna à sa femme le nom d’Eve : car elle a été la mère de tous les vivants.
Sourire a écrit:Jamais lu un seul verset qui va dans ce sens.
à présent tu en as un
Non, non, ce verset ne parle pas du tout de maternité spirituelle.
Mais de maternité "tout court".

Tout comme Marie est l'ancêtre "en chair et en os" (= est l'ancêtre humain) de tous ses descendants.
Et donc, si nous n'avons aucun ancêtre qui descend de Marie, nous sommes certains de ne pas faire partie de sa descendance.
Par contre, nous avons justement pour Père spirituel, Dieu.


  • Jésus est venu "en chair et en os" de par Marie.
    C'est le coté totalement humain de Jésus.
  • Jésus est venu en esprit par Dieu son père.
    C'est le coté totalement divin (spirituel) de Jésus.
Et si nous chrétiens devenons tous les enfants spirituels de Dieu, nous ne devenons pas les enfants "humain" de Marie.


Dernière édition par sourire le Dim 13 Mar 2011 - 3:11, édité 1 fois

sourire
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 642
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie dans les écritures

Message par sourire le Dim 13 Mar 2011 - 1:08

Marc a écrit:
Marc a écrit:
Jésus, voyant sa mère, et auprès d’elle le disciple qu’il aimait, dit à sa mère : Femme, voilà ton fils. Puis il dit au disciple : Voilà ta mère. Et, dès ce moment, le disciple la prit chez lui. (Jn 19, 26-27)
Le "disciple qu'Il aimait" était Jean à travers Jean tout les disciple que Jésus aime ! A savoir nous.. L'une des sept Paroles de Jésus sur la croix..

sourire a écrit:Oui, et ???
Et les parole de Jésus à la croix tout comme l'œuvre de la croix dépassent le temps. Il te suffit "de penser" Sourire.

Oui. Les paroles de Jésus tout comme toute son œuvre dépassent le temps.
Mais est-ce que toutes les paroles de Jésus s'adressent à chacun de nous ?

Pense que Jésus est venu dans un certain contexte, dans une certaine culture.
Et parfois ce que dit Jésus est pour une et une seule situation.


Exemple: en Luc 22 ... à moins que tu ne trouves à transposer ce qui suit pour aujourd'hui ...


  • 35 [Jésus] leur dit encore : Quand je vous ai envoyés sans bourse, sans sac, et
    sans souliers, avez-vous manqué de quelque chose ? Ils répondirent : De
    rien.
    36
    Et
    il leur dit : Maintenant, au contraire, que celui qui a une bourse la
    prenne et que celui qui a un sac le prenne également, que celui qui n'a
    point d'épée vende son vêtement et achète une épée.
    37
    Car,
    je vous le dis, il faut que cette parole qui est écrite s'accomplisse
    en moi : Il a été mis au nombre des malfaiteurs. Et ce qui me concerne
    est sur le point d'arriver.


Aussi, dans les années 30, une femme ne pouvait subsister sans être nourrie par d'autres.
Sans que d'autres pourvoient à ses besoins.

Une femme était "condamnée à crever de faim", sans que d'autres la nourrissent (à moins de glaner (comme Ruth) de mendier, ou encore de se prostituer ou ...
Nazir peut certainement confirmer ou ajouter ou même infirmer ! )
Or, tu remarqueras que la bible parle pour la dernière fois de Joseph, lorsque Jésus a 12 ans (lorsqu'Il enseigne dans le temple) .... puis il y a un "saut" jusqu'aux 30 ans et des poussière de Jésus ... et à partir de là, la bible parle de Marie sans parler de Joseph ...
Jean prend chez lui Marie.
Pourquoi donc ?

(Joseph d'Arimathée qui a souhaité enterrer Jésus, n'est pas le même)










Dernière édition par sourire le Dim 13 Mar 2011 - 3:13, édité 1 fois

sourire
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 642
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie dans les écritures

Message par sourire le Dim 13 Mar 2011 - 1:29

Cécile a écrit:"Donc tu ne crois pas en Dieu : Marie, Père, Fils et Saint-Esprit.
Tu ne crois pas que Marie pourrait avoir une quelconque divinité."

Sourire, d'où tiens-tu que Marie est Dieu ???? Rien, nulle part dans les Ecritures, n'autorise cette affirmation !
Marie est une créature. Dieu l'a choisie pour être la Mère de son Fils, mais, si grande soit-elle, elle est HUMAINE. Je dirais même qu'elle est plus humaine que nous puisque sans péché...

Oui, elle est humaine.

Par contre, elle était pécheresse comme tous les autres humains, sans aucune exception.
D'ailleurs elle a besoin d'un sauveur : Dieu.
(avant la crucifixion de Jésus, partout dans la bible il est écrit que DIEU sauve) (et d'ailleurs même par Jésus, c'est encore Dieu qui sauve)

La Bible de Jérusalem; Luc 1:47 et mon esprit tressaille de joie en Dieu mon Sauveur,


La Bible de Jérusalem; Romains 5 Voilà pourquoi, de même que par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu'ainsi la mort a passé en tous les hommes, du fait que tous ont péché (...) cependant la mort a régné d'Adam à Moïse même sur ceux qui n'avaient point péché d'une transgression semblable à celle d'Adam, figure de celui qui devait venir Mais il n'en va pas du don comme de la faute. Si, par la faute d'un seul, la multitude est morte, combien plus la grâce de Dieu et le don conféré par la grâce d'un seul homme, Jésus Christ, se sont-ils répandus à profusion sur la multitude.Et il n'en va pas du don comme des conséquences du péché d'un seul : le jugement venant après un seul péché aboutit à une condamnation, l'œuvre de grâce à la suite d'un grand nombre de fautes aboutit à une justification.Si, en effet, par la faute d'un seul, la mort a régné du fait de ce seul homme, combien plus ceux qui reçoivent avec profusion la grâce et le don de la justice régneront-ils dans la vie par le seul Jésus Christ.Ainsi donc, comme la faute d'un seul a entraîné sur tous les hommes une condamnation, de même l'œuvre de justice d'un seul procure à tous une justification qui donne la vie.Comme en effet par la désobéissance d'un seul homme la multitude a été constituée pécheresse, ainsi par l'obéissance d'un seul la multitude sera-t-elle constituée juste.


Dernière édition par sourire le Dim 13 Mar 2011 - 3:14, édité 1 fois

sourire
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 642
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie dans les écritures

Message par sourire le Dim 13 Mar 2011 - 2:29

Adèle a écrit:Bonjour Sourire,je passe ici rapidement et je vois que tu me cites Very Happy
Tu habites en Suisse si j'ai bien compris,où la majorité des gens sont protestants.

La Suisse était répartie par canton : les catholiques et les protestants.
Et il y a eu plusieurs guerres de religions entre cantons, la dernière aux 19ème.
Depuis, on essaye de "tourner la page et de ne pas trop nous y attarder" et par exemple, je n'ai quasiment rien trouvé sur Internet concernant la répartition de ces cantons (comme une carte démontrant en l'année x, lesquels étaient protestants et lesquels étaient catholiques)
Par contre, il suffit de voir quels sont les jours fériés des différents cantons.
Dans la plupart des cantons romans (=francophones), le 15 aout n'est pas férié, ni les autres fêtes dites "catholiques".
Sont jours fériés uniquement : Noël, Pâques, l'ascension, la pentecôte (donc les fêtes qui concernent JESUS (et le jeune fédéral) (et bien sur les fêtes nationales, cantonales ou encore d'autres fêtes "politiques")

Les frontières ne correspondent pas aux langues. (nous avons donc 4 langues officielles et 5 langues "parlées")
Dans les cantons protestants francophones (suisse romande), il y avait majorité protestante, jusque dans les années 60.
Un seul a encore la majorité protestante, et celui qui connait le moins de mouvement de population vient de passer à majorité catholique.
Dans les autres, la vapeur s'est inversée à cause des "brassage de population". Genève par exemple a accueilli un très grand nombre "de population" venu de suisse catholique mais aussi et surtout des "pays catholiques".
Principalement italienne, portugaise, espagnole et un peu d'Amérique du sud et bien sur .. de France.


Et donc, nous avons des églises "protestantes" qui découlent des protestants mais aussi directement des catholiques.
Nous avons des hameaux (voir des villages) entiers qui étaient constitués de "réfugiés religieux" (donc français à la base !) et qui étaient parfois protestants avant le protestantisme.
Nous avons donc plus de 5 siècles de protestantisme derrière nous.
Protestant voulant dire : témoin de la foi.

Nous avons été une terre d'asile pour de nombreux "fuyards", parfois
persécuté par les catholiques ET les protestants, comme les
anabaptistes, par exemple.
Ils sont protestants en tout, sauf qu'ils ne baptisent pas les bébés mais uniquement les personnes en age de comprendre et de choisir (contrairement aux pédo-baptistes : une majorité catholique et une partie des protestants actuels, les évangéliques sont pour la plupart anabaptistes. Bien que dans plusieurs, comme les libristes par exemple, c'est "au choix")
Les cathares et autres vaudois y ont aussi trouvé refuge.
Dans ces régions reculées où les transports étaient peu aisé et donc
"l'information" aussi, il est resté des "groupes" qui vivaient jusqu'à
récemment dans une certaine autarcie et se transmettaient leur foi de
génération en génération.
Et c'est en connaissant les "croyances" de ses différents groupes, que je peux dire que les cathares n'étaient pas manichéens.
Car aucun de ses groupes ne l'est et tous ont gardés "la tradition de leurs ancêtres".
Bien que la discrétion, et disons presque le secret qui entouraient les
origines des familles de certains hameaux (et villages), depuis peu, nous avons quelques informations. Des historiens
et surtout des chrétiens font des recherches et trouvent .... peu de
choses jusqu'à présent en fait ... ou disons elles ne sont pas encore
toutes "exploitables" et donc public.

Adèle a écrit:Si je regarde mon parcours spirituel(j'ai 1/2 siècle derrière moi),il est assez hétéroclite,c'est le moins qu'on puisse dire...
Dieu me parle quand Il veut,et pas obligatoirement à travers la Bible,cela,je peux te l'assurer.C'est du vécu.Il suffit que je Le prie.
Idem pour moi.
Il m'a fallu d'ailleurs des années pour "croire à la bible" bien qu'au fond de moi, j'ai toujours su ce livre "sacré".
Et malgré mes enseignements protestants : solo scriptura (scriptura formée de 66 livres), je me suis toujours demandée pourquoi, tout s'était arrêté il y a 2000 ans.
Et aucun pasteur n'a su me convaincre que.
Mais bon, je suis devenue une "petite brebis bien sage" et j'ai cessé de remettre en question et disons j'ai fait confiance, je me suis laissée convaincre ... et tout comme notre soeur l'a écrit ici, pendant des années, j'ai été persuadée que le Seigneur conduisait toutes choses et que le message entendu le dimanche matin, correspondait à nos besoins et plus particulièrement aux miens ...

Ce n'est que depuis quelques années, lorsqu'on a souhaité me faire payé pour "un service chrétien" que je me suis dis que "cela ne jouait pas". Moi, qui croyais en la dime, j'ai commencé de rechercher dans la bible, à quoi servait la dime etc
Et hooooooooo, surprise, la dime sert pour ... soi-même et notre famille, pour se réjouir devant Dieu.
Premièrement pour manger le 10% de nos récoles SOI MEME devant Dieu.
Tout les 3 ans, le tier va pour les pauvres, un autre tier pour les étrangers et un autre tier pour les lévis.
Et donc, pour les levis, cela fait le 10% divisé par 3, divisé par 3.
Ceci dans l'ancien testament. Quand au nouveau testament, c'est tout ce que nous mangeons, tous ce que nous faisons qui se fait devant Dieu (pour sa Gloire et avec reconnaissance)
Et j'ai été conduite par le Seigneur lui-même à différente réflexion et action ... et suis revenue, si je puis dire à mes premières amours avec Dieu.
Lorsque je ne savais presque rien du tout, mais l'essentiel.
Et je me suis rendue compte que cet essentiel avait été comme "mis en second plan" car des choses souvent "très chrétiennes" avaient prit la première place au détriment de cet essentiel.
(ou encore la "pys" ... la "pys-chrétienne" ... )



Adèle a écrit:Quelquefois Sa réponse est directe.Quelquefois Il me répond 10ans plus tard.A la limite,je peux me passer de la Bible.
Oui,
Bien que la bible est vraiment une nourriture de l'âme.
Et si on a pas la bible pour nous donner les Paroles de Dieu, alors notre foi peut s'entretenir par des chants ou d'autres choses entendues .,.... mais les autres choses entendues partent-elles bien de la bible ? Dans le sens, sont-elles justes ?
Pourquoi certains chrétiens disent une choses et d'autres le contraire ?
Qui a raison ?
Dieu est grand et moi je suis toute petite et plus je découvre Dieu,plus je découvre que je suis vraiment petite.
Oui, oui, oui, oui, oui !
Adèle a écrit:C'est impensable de penser à Jésus sans penser à Marie.Cela ne tient pas la route.Marie est la 1ere chrétienne parce qu'elle a porté le Fils de Dieu en elle.
Oui, elle a porté Jésus.
Elle a eu cette bénédiction là.

Jésus était dès les commencement
Tout a été créé par lui et pour lui
Il domine toutes choses
Jésus est le Fils de Dieu
Jésus est la Parole de Dieu
Jésus guérissait les malades
Jésus faisait des miracles
Jésus a été crucifié pour nos péchés ( Jésus est victime propitiatoire)
Il a vaincu le mal
Jésus est ressuscité
Il a vaincu la mort (mais pas que la sienne)
En lui et par lui nous avons la résurrection
Il intercède pour nous
Il est présent en nous à chaque instant
etc, etc

Que dire de plus au sujet de Marie ?

sourire
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 642
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie dans les écritures

Message par Marc le Dim 13 Mar 2011 - 7:31

sourire a écrit:Oui. Les paroles de Jésus tout comme toute son œuvre dépassent le temps. Mais est-ce que toutes les paroles de Jésus s'adressent à chacun de nous ?

Celle-ci oui.

Pense que Jésus est venu dans un certain contexte, dans une certaine culture.
Et parfois ce que dit Jésus est pour une et une seule situation.

Pas sur la croix. Jésus dit 7 paroles (signe de perfection) sur la croix et l'une d'elles est justement celle-ci. Je répondrais plus amplement plus bas.

Aussi, dans les années 30, une femme ne pouvait subsister sans être nourrie par d'autres.
Sans que d'autres pourvoient à ses besoins.

Une femme était "condamnée à crever de faim", sans que d'autres la nourrissent (à moins de glaner (comme Ruth) de mendier, ou encore de se prostituer ou ...
Nazir peut certainement confirmer ou ajouter ou même infirmer ! )
Or, tu remarqueras que la bible parle pour la dernière fois de Joseph, lorsque Jésus a 12 ans (lorsqu'Il enseigne dans le temple) .... puis il y a un "saut" jusqu'aux 30 ans et des poussière de Jésus ... et à partir de là, la bible parle de Marie sans parler de Joseph ...
Jean prend chez lui Marie.
Pourquoi donc ?

(Joseph d'Arimathée qui a souhaité enterrer Jésus, n'est pas le même)

Marie avait une famille, une "sœur" : Marie femme de Cléopas (Jn 19, 25) présente à la croix qui est la mère des "frères de Jésus" (Mt 25, 55-53; Mc 15, 40) et qui l'avaient certainement déjà recueillit pendant le ministère de Jésus puisqu'elle est présente avec ses neveux en Mt 13, 55; Mc 6, 3. Elle le sera également en Ac 1, 13-14.

Jésus n'est pas en train de régler un problème domestique ! D'autant plus que la sœur (cousine où tante) était présente à la croix (surement venue avec Marie). Donc oui ! Pourquoi le "disciple que Jésus aimait" doit prendre Marie chez lui ? Pourquoi Jésus demande cela alors que la famille de Marie est présente ? Et pourquoi cette parole est l'une des sept parole de Jésus en croix ?

_________________
Qu’Il daigne, selon la richesse de sa gloire, vous armer de puissance par son Esprit pour que se fortifie en vous l’homme intérieur, que le Christ habite en vos cœurs par la foi, et que vous soyez enracinés, fondés dans l’amour. (Eph 3, 16-17)
avatar
Marc
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1322
Age : 49
Localisation : Nice
Date d'inscription : 30/05/2010

http://www.solaverbum.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie dans les écritures

Message par Marc le Dim 13 Mar 2011 - 7:34

sourire a écrit:Que dire de plus au sujet de Marie ?

Beaucoup de choses (Jn 16, 12)

_________________
Qu’Il daigne, selon la richesse de sa gloire, vous armer de puissance par son Esprit pour que se fortifie en vous l’homme intérieur, que le Christ habite en vos cœurs par la foi, et que vous soyez enracinés, fondés dans l’amour. (Eph 3, 16-17)
avatar
Marc
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1322
Age : 49
Localisation : Nice
Date d'inscription : 30/05/2010

http://www.solaverbum.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie dans les écritures

Message par sourire le Dim 13 Mar 2011 - 14:44

En parlant de la parole de Jésus sur la croix à Marie : voici ton fils et à Jean : voici ta mère, Marc a écrit:
sourire a écrit:Oui. Les paroles de Jésus tout comme toute son œuvre dépassent le temps. Mais est-ce que toutes les paroles de Jésus s'adressent à chacun de nous ?
Celle-ci oui.
Tu m'as affirmé qu'il fallait regarder à qui s'adressait Jésus :
et que cette phrase-ci était uniquement pour les disciples et donc uniquement pour les prêtres.

  • je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde.

voir 3 pages avant ici http://marthetmarie.lifediscussion.net/t3044p23-le-saint-esprit-nous-enseigne-toutes-choses Marc a écrit:A qui parle Jésus ? Il parle aux apôtres ! Et nous dit très clairement qu'il est avec eux jusqu'à la fin du monde et une fois de plus à travers eux à tout ceux qui les ont succédés jusqu'à nous.
Et maintenant tu me dit à propos de

  • voici ta mère
Quelques messages auparavant ici : http://marthetmarie.lifediscussion.net/t3044p80-le-saint-esprit-nous-enseigne-toutes-choses, Marc a écrit:Le "disciple qu'Il aimait" était Jean à travers Jean tout les disciple que Jésus aime ! A savoir nous..
Tu te bases sur quel(s) critère(s)pour m'affirmer que la parole que Jésus adresse en particulier à Jean est pour chacun de nous. Sous-entendu tout chrétien étant disciple.

Alors que tu m'a auparavant affirmé que la parole dite à tous ses disciples était uniquement pour les disciples et tu m'as expliqué : ce qui est "valable" pour les disciples est uniquement "valable" pour les prêtres ?

D'après quels critères tu peux affirmer pour une parole de Jésus une certaine chose, et pour une autre parole de Jésus, une autre ?


Car là ce que je comprends de tes écrits c'est : tous ce que Jésus dit à Jean est pour chacun de nous car il nous aime nous ...
Tous ce que Jésus a dit à tous ses disciples est uniquement pour les prêtres car .... ????

Mais tu as certainement souhaité dire autre chose, que je n'ai pour l'instant pas compris.

sourire
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 642
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie dans les écritures

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum