MARTHE ET MARIE

Le mal est-il nécessaire ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le mal est-il nécessaire ?

Message par Souricet le Mer 20 Juin 2007 - 7:34

Le mal est-il un être ou un non-être ? Contribue-t-il à l'ordre du monde ou est-il issu du chaos ?
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mal est-il nécessaire ?

Message par Ubu le Mer 20 Juin 2007 - 12:48

Toute philosophie qui dit que la douleur est une privation, et non quelque chose de réel, est absurde... C'est nier les faits les plus élémentaires. Une philosophie ne peut nier les faits: elle doit les expliquer.
avatar
Ubu
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mal est-il nécessaire ?

Message par Souricet le Jeu 21 Juin 2007 - 11:45

Tu confonds douleur et mal. Je parle du mal en général, et pas de sa conséquence, la souffrance. Je parle du mal en tant que notion morale.
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mal est-il nécessaire ?

Message par Ubu le Jeu 21 Juin 2007 - 12:16

Ah bon? Il fallait préciser «mal moral». Wink
avatar
Ubu
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mal est-il nécessaire ?

Message par Joss le Jeu 21 Juin 2007 - 12:24

Personnellement, le mal me "gonfle" :realmad: ......Le problème c'est que je vois avec horreur ses dégats dans l'humanité :mur: et ne vois pas aussi clairement celui qui m'habite :angrywom: et qui rejaillit forcément sur la société bah
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mal est-il nécessaire ?

Message par Souricet le Jeu 21 Juin 2007 - 12:30

Ubu a écrit:Ah bon? Il fallait préciser «mal moral». Wink

Ben non, pour moi, le mal est le mal, c'est tout. tongue


Dernière édition par le Jeu 21 Juin 2007 - 16:04, édité 1 fois
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mal est-il nécessaire ?

Message par Ubu le Jeu 21 Juin 2007 - 12:56

Les philosophes distinguent le mal moral et le mal physique.
avatar
Ubu
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mal est-il nécessaire ?

Message par Souricet le Jeu 21 Juin 2007 - 13:00

Normal, un philosophe, ça coupe les cheveux en 4. Selon moi, le mal a introduit le désordre, qu'il soit moral ou physique.
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mal est-il nécessaire ?

Message par Arcanes le Jeu 21 Juin 2007 - 13:05

Exemple : Lorsque nous parlons de la mort physique nous y associons le plus souvent le mot mal.

Cependant la mort est une chose naturelle, je pourrais donc déduire que cette chose naturelle de la vie est mal.

Lorsque quelqu'un creer un problème grave à un tiers, nous y associons également le mot mal.

Ce mal est un acte qui enferme une connotation non obligatoire. Précisément qu'il aurait la possibilité de ne pas exister.


Que ce soit l'un où l'autre exemple nous constatons que la souffrance est déterminante pour attribuer une connotation de mal. J'ajouterais l'amour l'est également bien que pas évidente.


Alors imaginons, ceci :

Dans mon premier exemple, je sais que la mort, n'est qu'un passage et certaine de ma conviction en Dieu ; Je reste convaincu que cette mort porte la personne vivante auprès de Dieu. Mais aussi cette conviction repose sur une promesse de se revoir. Il me restera alors, la souffrance de l'absence à supporter. A bien y réfléchir cette souffrance peut ne pas être. Parceque je souffre finalement que pour moi ; et non pour l'autre disparu. C'est à dire je m'aime bien davantage parceque je pleure, car me retrouve sans lui. Mais, si j'aime la personne disparue plus que moi, en vérité, je ne pleurerais pas ; heureuse qu'il soit en les bras de Dieu, et convaincue de le revoir. Si la souffrance n'a plus sa raison d'être alors la notion de "mal" disparait avec.

Lorsque quelqu'un creer un problème grave à un tiers, nous y associons également le mot mal.

Nous faisons alors souffrir la personne envers qui est destiné l'acte dans le but de faire mal. Mais si nous agissons ainsi, devons nous en conclure que nous n'aimons pas cette personne ? Je ne pense pas ; parcequ'il faut bien admettre qu'ils nous arrivent de faire du mal à des personnes que nous aimons. Pourquoi agissons nous ainsi ? Le point commun serait le désir de... blesser ou de faire réagir.

La motivation serait la source de la "nécessité" au mal. Là où il n'y aurait pas désir le mal serait'il exant ?
avatar
Arcanes
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mal est-il nécessaire ?

Message par Lazare le Jeu 21 Juin 2007 - 14:41

Souricette a écrit:
Ubu a écrit:Ah bon? Il fallait préciser «mal moral». Wink

Ben non, pour moi, le mal est le mal, c'est tout. tongue
Le mal ça veut rien dire. ou alors, il faut le recadrer dans un contexte précis.

Quand on dit "j'ai mal aux dents", il n'y a pas de jugement de valeur, et la cause peut être physique (mais pas seulement).

Je pense que Krystyna nous pose la question du mal contraire au bien, condamnée par la morale.
avatar
Lazare
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 298
Localisation : Provence
Date d'inscription : 27/05/2007

http://www.docteurangelique.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mal est-il nécessaire ?

Message par Lazare le Jeu 21 Juin 2007 - 14:52

En allant chercher le mot "mal" dans le dictionnaire, mon beau dragon chinois est tombé et sa patte s'est cassée. gene

Est-ce un signe? Rolling Eyes

avatar
Lazare
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 298
Localisation : Provence
Date d'inscription : 27/05/2007

http://www.docteurangelique.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mal est-il nécessaire ?

Message par Souricet le Jeu 21 Juin 2007 - 16:07

Lazare a écrit:
Souricette a écrit:
Ubu a écrit:Ah bon? Il fallait préciser «mal moral». Wink

Ben non, pour moi, le mal est le mal, c'est tout. tongue
Le mal ça veut rien dire. ou alors, il faut le recadrer dans un contexte précis.

Quand on dit "j'ai mal aux dents", il n'y a pas de jugement de valeur, et la cause peut être physique (mais pas seulement).

Je pense que Krystyna nous pose la question du mal contraire au bien, condamnée par la morale.

Avoir mal est lié à la douleur et à la souffrance. La souffrance est une notion relative (degré de tolérance à la douleur physique, degré de sensibilité morale, affectivité, passé, etc.).

Le mal, c'est ce qui est mal. Et c'est dommae d'employer le même mot dans le cas ci-dessus, car le mal et la souffrance, ce sont deux notions différentes.
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mal est-il nécessaire ?

Message par Joss le Jeu 21 Juin 2007 - 16:22

Oui le mal et la souffrance sont deux mots différents. Mais le mal engendre toujours la souffrance qu'elle soit psychologique, spirituelle ou physique.

Par contre, toute souffrance physique n'a pas pour origine le mal.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mal est-il nécessaire ?

Message par Souricet le Jeu 21 Juin 2007 - 16:25

Non, mais c'est un désordre. La douleur physique existerait-elle si l'harmonie de l'univers n'avait pas été rompue ?
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mal est-il nécessaire ?

Message par Joss le Jeu 21 Juin 2007 - 16:50

Souricette a écrit:Non, mais c'est un désordre. La douleur physique existerait-elle si l'harmonie de l'univers n'avait pas été rompue ?

Bah non : ni la souffrance physique, psychologique, spirituelle, ni la mort......Bravo, merci EVE d'avoir touché à l'arbre de la connaissance du bien et du mal ! :realmad:

D'un autre côté, on peut dire "merci EVE d'avoir touché à l'arbre de la connaissance du bien et du mal !" car ce mal, ce péché originel nous a fait gagner un plus grand bien.

En effet ADAM et EVE jouissaient sans l"avoir mérité, comme de bons serviteurs, de l'intimité avec Dieu.

- Depuis, nous sommes devenus amis parce qu'il nous est demandé de coopérer avec la grace

- de plus, si Dieu était à l'extérieur d'Adam et Eve dans le jardin d'EDEN, grace à Jésus, mort sur la Croix pour nous, sa demeure est à présent à l'intérieur de chacun de nous......


On peut donc dire que le mal a été source du bien.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mal est-il nécessaire ?

Message par Arcanes le Sam 7 Juil 2007 - 13:21

Paradoxale de penser le mal issue de "l'arbre de la connaissance du bien et du mal". Parcequ'à la réflexion on peut aussi supposer : le mal est issu de la non connaissance.
avatar
Arcanes
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mal est-il nécessaire ?

Message par saint Zibou le Sam 7 Juil 2007 - 14:30

Souricette a écrit:Le mal est-il un être ou un non-être ? Contribue-t-il à l'ordre du monde ou est-il issu du chaos ?

Le mal est co-extensif à la finitude. Il n'est pas la finitude, même pas sa possibilité mais une virtualité impossible.Une absurdité de la finitude. C'est le principe de différence perverti en négation. Seule la liberté peut opérer ce passage, cette déchéance qui ne lui avait pourtant pas été ouverte, puisqu'elle l'a créé. Belle gloire que le mal:la seule réalisation propre de la créature et son tourment!

saint Zibou
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 500
Date d'inscription : 01/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mal est-il nécessaire ?

Message par Fée Violine le Lun 9 Juil 2007 - 18:25

Arcanes a écrit:Paradoxale de penser le mal issue de "l'arbre de la connaissance du bien et du mal". Parcequ'à la réflexion on peut aussi supposer : le mal est issu de la non connaissance.

il me semble que l'origine du paradoxe, c'est que le mot "connaissance" est pris dans deux sens différents.
Tu entends "non-connaissance" comme synonyme d'"ignorance", et en effet c'est un mal.
Mais la Bible n'incite pas à l'ignorance, elle incite à ne pas décider soi-même de ce qui est bien ou mal.
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mal est-il nécessaire ?

Message par Arcanes le Lun 9 Juil 2007 - 19:57

Quelque part c'est logique Dominique, nous serions alors des Dieux. En effet comment pourrions nous décider du bien et du mal dans l'absolu, il nous faudrait prétendre, détenir tous les tenants et aboutissants.


Dernière édition par le Sam 21 Juil 2007 - 16:26, édité 1 fois
avatar
Arcanes
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mal est-il nécessaire ?

Message par saturnales le Lun 9 Juil 2007 - 22:42

Ubu a écrit:Toute philosophie qui dit que la douleur est une privation, et non quelque chose de réel, est absurde... C'est nier les faits les plus élémentaires. Une philosophie ne peut nier les faits: elle doit les expliquer.


Entierement d'accord, et c'est valable tant pour le mal moral, que pour le mal physique.
avatar
saturnales
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 236
Age : 35
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mal est-il nécessaire ?

Message par Ubu le Lun 9 Juil 2007 - 23:45

à Saturnales,

Le mal moral, c'est un peu moins évident, mais le mal physique, la douleur, nous explose en pleine face. Comment après cela tenter de la réduire à une forme de non-être?

D'après moi le motif profond de cette réduction est l'adage disant qu'on reconnaît l'arbre à ses fruits... si Dieu crée le mal, il doit lui-même être mauvais.
avatar
Ubu
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mal est-il nécessaire ?

Message par saturnales le Mar 10 Juil 2007 - 0:00

Ce qu'on appelle d'ordinaire "mal moral" c'est un mal physique, psychique auquel on donne une valeur politique ( au sens grec ). S'il n'existe de de mal moral possible qu'en société, qu'en vue de l'existance d'une altérité , c'est qu'il n'existe nulle société de Dieu. C'est pourquoi je considere le mal moral, comme physique comme inextriquablement liés a nos conditions d'existance. Etre c'est souffrir, faire souffrir. Chaque fleur qui pousse fait de l'ombre a celles d'a coté.Le mal moral est tout aussi existentiel que le mal physique.

Fort heureusement, nous sommes mortels ( mais pas pressés semoque ), et le christ ne nous propose de rédemption que désincarnés.

la question même de savoir si le mal est un être ou un non-être sépare le vivant de l'"agissant"....Encore un phantasme philosophique né de la frustration d'être né seul, désincarné, mais "un" pour se voir ensuite libre, vivant mais scindé.
avatar
saturnales
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 236
Age : 35
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mal est-il nécessaire ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum