MARTHE ET MARIE

Jésus à Ippo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jésus à Ippo

Message par christinefr le Mar 8 Mar 2011 - 12:28

Une piqûre de rappel pour nous tous ... Aïe !

...
"Parce que... il est difficile de travailler ici. C'est que surtout il y a quelques années, avant que les romains ne fassent de belles routes, il était fatigant d'apporter ici les matériaux et d'ouvrir des routes... Et beaucoup se sont rendus malades ou estropiés ... et maintenant ce sont des mendiants car ils ne peuvent plus travailler."

"Mais vous jouissez du travail qu'ils ont fait ?"

"Certainement , Maître ! Vois comme cette ville est belle, pratique, avec des eaux abondantes dans des citernes profondes et de belles routes qui communiquent avec d'autres riches villes. Tu vois quelles solides constructions. Tu vois combien de travaux. Tu vois..."

"Je vois tout. Et ces choses, ceux qui vous ont aidés à les construire, ce sont ceux qui maintenant vous demandent en pleurant un pain ? Oui, dites vous ? Et alors pourquoi, jouissant de ce que eux vous ont aidé à posséder, ne leur donnez vous pas un peu de joie? Le pain sans qu'ils le demandent; un grabat, pour qu'ils ne soient pas contraints à partager les tanières avec les animaux sauvages. Un secours dans leurs maladies qui, soignées, pourraient leur donner le moyen de faire encore quelque chose au lieu de s'avilir dans une oisiveté forcée et dégradante.
Comment pouvez vous vous asseoir satisfaits à table et partager joyeusement une nourriture abondante avec vos enfants joyeux, en sachant qu'à peu de distance il y a des frères qui ont faim? Comment pouvez vous aller vous reposer dans un lit confortable alors que vous savez que dehors, dans la nuit, il y a des hommes sans couchettes et sans repos ? Ne vous brûlent elles pas la conscience, ces pièces de monnaie que vous renfermez dans les coffres-forts, sachant que beaucoup n'ont pas une piécette pour s'acheter du pain ?
Vous m'avez dit que vous croyez au Seigneur Très-Haut et que vous observez la Loi, que vous connaissez les prophètes et les livres de la Sagesse. Vous m'avez dit que vous croyez en Moi et que vous êtes avides de ma Doctrine. Mais alors vous devez vous faire un bon coeur, car Dieu est amour et prescrit l'amour, parce que la Loi est amour, parce que que les prophètes et les livres de la Sagesse conseillent l'amour et que ma Doctrine est une doctrine d'amour."
( à suivre...)

christinefr
Passant
Passant

Féminin Nombre de messages : 40
Localisation : somme- picardie
Date d'inscription : 15/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jésus à Ippo

Message par christinefr le Ven 11 Mar 2011 - 14:30

suite...
"Les sacrifices sont vains et aussi les prières, s'ils n'ont pas comme bases et comme autel l'amour du prochain, et spécialement du pauvre indigent, auquel il est possible de donner toutes les formes de l'amour avec le pain, le lit, le vêtement, le réconfort et l'enseignement, en le conduisant à Dieu. La misère, par son avilissement,amène l'esprit à perdre cette foi en la Providence qui est salutaire pour résister dans les épreuves de la vie. Comment pouvez vous prétendre que les malheureux soient toujours bons, patients, pieux, quand ils voient que ceux qui reçoivent tout le bien de la vie, et suivant les idées communes, de la Providence, ont le coeur dur, sont sans religion véritable - car à leur religion il manque la première et la plus essentielle des parties: l'amour - sont sans patience et qu'eux, qui ont tout, ne savent même pas supporter les supplications de ceux qui ont faim ? Parfois ils lancent des imprécations contre Dieu et contre vous? Mais qui les amène à ce péché ? Vous ne réfléchissez jamais, vous, riches citoyens d'une riche ville, que vous avez un grand devoir : celui d'amener à la Sagesse ceux que vous abandonnez par votre manière d'agir? ...

christinefr
Passant
Passant

Féminin Nombre de messages : 40
Localisation : somme- picardie
Date d'inscription : 15/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jésus à Ippo

Message par christinefr le Ven 11 Mar 2011 - 17:33

"J'ai entendu que l'on me disait :' Nous voudrions être tous tes disciples pour te prêcher'. C'est à tous que je dis: voilà que vous le pouvez.
Ces gens qui viennent craintifs, honteux avec leurs vêtements déchirés, leurs visages émaciés, sont ceux qui attendent la Bonne Nouvelle, celle qui est donnée surtout pour les pauvres, pour qu'ils aient un réconfort surnaturel dans l'espérance d'une vie glorieuse après la réalité de leur triste vie présente. Vous pouvez la mettre en pratique avec assez peu d'efforts matériels, mais avec davantage d'efforts spirituels - car les richesses sont dangereuses pour la sainteté et la justice - ma doctrine.
Eux peuvent la suivre avec leurs peines de toutes sortes. Le pain qui manque, le vêtement insuffisant, le toit inexistant, tout cela les amène à se demander : ' Comment puis-je croire que Dieu est pour moi un Père, si je n'ai pas ce qu'a l'oiseau de l'air ?'
Les duretés du prochain, comment peuvent elles les amener à croire qu'il faut s'aimer comme des frères? Vous avez l'obligation de les persuader que Dieu est Père et que vous êtes leurs frères par votre amour actif. Il y a une Providence, et vous en êtes les serviteurs, vous, les riches du monde. Considérez que d'être ses intermédiaires c'est le plus grand honneur que Dieu vous fait et l'unique moyen de rendre saintes les richesses dangereuses.
Et agissez comme si en chacun d'eux vous me voyiez Moi-même.
Moi, je suis en eux. J'ai voulu être pauvre et persécuté pour être comme eux et pour que le souvenir du Christ pauvre et persécuté durât au cours des siècles en jetant une lumière surnaturelle sur ceux qui sont pauvres et persécutés comme le Christ, une lumière qui vous les fasse aimer comme d'autres Moi-mêmes. Et Moi, je suis en fait dans le mendiant que l'on rassasie, dont on calme la soif, que l'on habille, que l'on loge. Je suis dans l'orphelin recueilli par amour, dans le vieillard que l'on secourt, dans la veuve que l'on aide, dans le pélerin que l'on loge, dans le malade que l'on soigne. Et je suis dans l'affligé que l'on réconforte, dans celui qui doute que l'on rassure, dans l'ignorant que l'on instruit. Je suis où l'on reçoit l'amour. Et toute chose qui est faite à un frère dépourvu de moyens matériels ou spirituels, c'est à Moi qu'elle est faite. Car je suis le Pauvre, l'Affligé, l'Homme des Douleurs, et je le suis pour donner Richesse, Joie, Vie surnaturelle à tous les hommes qui bien des fois - ils ne le savent pas mais c'est ainsi - ne sont riches qu'en apparence, et joyeux d'une joie seulement apparente, et qui sont tous pauvres de vraies richesses et de vraies joies, car ils sont sans la Grâce à cause de la Faute d'Origine qui les en prive. Vous le savez: sans la Rédemption il n'y a pas de Grâce, et sans la Grâce il n'y a pas de joie ni de Vie."...






christinefr
Passant
Passant

Féminin Nombre de messages : 40
Localisation : somme- picardie
Date d'inscription : 15/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jésus à Ippo

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:18


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum