MARTHE ET MARIE

L'adultère, première séparation d'avec Dieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'adultère, première séparation d'avec Dieu

Message par etienne lorant le Ven 25 Fév 2011 - 10:02

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 10,1-12.
Jésus arrive en Judée et en Transjordanie. De nouveau, la foule s'assemble près de lui, et de nouveau, il les instruisait comme d'habitude.
Des pharisiens l'abordèrent et pour le mettre à l'épreuve, ils lui demandaient : « Est-il permis à un mari de renvoyer sa femme ? »
Jésus dit : « Que vous a prescrit Moïse ? »
Ils lui répondirent : « Moïse a permis de renvoyer sa femme à condition d'établir un acte de répudiation. »
Jésus répliqua : « C'est en raison de votre endurcissement qu'il a formulé cette loi.
Mais, au commencement de la création, il les fit homme et femme.
A cause de cela, l'homme quittera son père et sa mère,
il s'attachera à sa femme, et tous deux ne feront plus qu'un. Ainsi, ils ne sont plus deux, mais ils ne font qu'un.
Donc, ce que Dieu a uni, que l'homme ne le sépare pas ! »
De retour à la maison, les disciples l'interrogeaient de nouveau sur cette question.
Il leur répond : « Celui qui renvoie sa femme pour en épouser une autre est coupable d'adultère envers elle.
Si une femme a renvoyé son mari et en épouse un autre, elle est coupable d'adultère. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Encore de nos jours, comme il est difficile aux hommes (et aux femmes) d'accepter cette parole: "« Celui qui renvoie sa femme pour en épouser une autre est coupable d'adultère envers elle. Si une femme a renvoyé son mari et en épouse un autre, elle est coupable d'adultère. » C'est d'autant plus difficile à admettre que l'adultère aux yeux de Dieu est placé sur le même plan que tout le reste. Dans l'Épitre aux Romains, saint Paul est tout à fait clair: "Ne savez-vous pas que ceux qui commettent l'injustice ne recevront pas le royaume de Dieu en héritage ? Ne vous y trompez pas : les débauchés, les idolâtres, les adultères, les dépravés et les pédérastes, les voleurs et les profiteurs, les ivrognes, les diffamateurs et les escrocs, ne recevront pas le royaume de Dieu en héritage.

Et donc un voleur n'est pas meilleur aux yeux de Dieu qu'un adultère, et un escroc recevra le même salaire qu'un idolâtre - contre une telle rigueur, beaucoup se révoltent et disent que c'est mettre "tout le monde dans le même sac" ! Eh bien oui: le Christ a donné sa vie pour tous, et nous sommes tous objets de miséricorde. Cependant, si nous refusons de nous convertir pour obtenir miséricorde, alors il n'y a aucune autre issue que le châtiment éternel.

Aussi bien, je m'étonne que les partisans de la modernité aient fait du préservatif leur cheval de bataille contre l'Église, puisqu'ils ont déjà obtenu la seconde mort pour le plus grand nombre en adoptant des lois qui permettent le divorce, l'avortement, l'union et l'adoption homosexuelles ainsi que l'euthanasie et le suicide assisté.... tout cela dans la logique de l'Évangile, bien entendu.

Mais comment changer ce que dit le Christ ? On ne sait pas. On l'a bien crucifié une fois, mais il parle toujours. Les Romains ont fait des martyres pendant les trois premiers siècles, mais peine perdue. Aujourd'hui, la nouvelle tactique semble de détourner de la foi les enfants dès leur plus jeune âge. Mais là encore, Dieu touche les cœurs quand et où il le veut, et d'un ennemi acharné, il fait un disciple du jour au lendemain. D'ailleurs, j'en suis témoin, moi qui, après avoir renié ma foi, fus un jeune universitaire parti à la conquête du pouvoir via l'économie, la politique... et certains couloirs de la diplomatie ? Comme j'étais avide ! Mais je savais très bien que j'étais en train d'asphyxier mon cœur, j'en étais conscient, bien sûr - car je comprenais très bien que, dans toutes ces conspirations, il n'y aurait jamais de place pour un amour vrai.

La barre semble donc placée très haut pour ceux qui se perdent, mais ceux qui se sauvent la franchissent aisément.
avatar
etienne lorant
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 805
Date d'inscription : 05/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'adultère, première séparation d'avec Dieu

Message par Fée Violine le Ven 25 Fév 2011 - 15:37

Commentaire du jour

Saint Jean Chrysostome (v. 345-407), prêtre à Antioche puis évêque de Constantinople, docteur de l'Église
Homélie 20 sur la lettre aux Éphésiens, 4, 8, 9 : PG 62, 140s (trad. Orval)

« L'homme...s'attachera à sa femme et tous deux ne feront plus qu'un »

Que faut-il que tu dises à ta femme ? Dis-lui avec beaucoup de
douceur : « ...Je t'ai choisie, je t'aime et te préfère à ma propre vie.
L'existence présente n'est rien ; c'est pourquoi mes prières, mes
recommandations et toutes mes actions, je les fais pour qu'il nous soit
donné de passer cette vie de manière à pouvoir être réunis dans la vie
future sans plus aucune crainte de séparation. Le temps que nous vivons est
court et fragile. S'il nous est donné de plaire à Dieu durant cette vie,
nous serons éternellement avec le Christ et l'un avec l'autre dans un
bonheur sans limites. Ton amour me ravit plus que tout et je ne connaîtrais
pas de malheur plus insupportable que d'être séparé de toi. Quand je
devrais tout perdre et devenir plus pauvre qu'un mendiant, encourir les
derniers périls, et endurer n'importe quoi, tout me sera supportable tant
que ton affection pour moi demeure. Ce n'est qu'en comptant sur cet amour
que je souhaiterai des enfants. » Il faudra aussi conformer ta
conduite à ces paroles... Montre à ta femme que tu apprécies beaucoup de
vivre avec elle et que tu aimes mieux, à cause d'elle, être à la maison que
sur la place. Préfère-la à tous les amis et même aux enfants qu'elle t'a
donnés ; et que ceux-ci soient aimés de toi à cause d'elle... Vos
prières, faites-les en commun. Que chacun de vous aille à l'église et qu'à
la maison le mari demande compte à sa femme, et la femme à son mari, de ce
qui a été dit ou lu... Apprenez la crainte de Dieu ; tout le reste coulera
comme de source et votre maison s'emplira de biens innombrables. Aspirons
aux biens incorruptibles, et les autres ne nous feront pas défaut.
« Cherchez d'abord le Royaume de Dieu, nous dit l'Évangile, et tout le
reste vous sera donné par surcroît » (Mt 6, 33).

avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum