MARTHE ET MARIE

Le bon usage de la lampe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le bon usage de la lampe

Message par etienne lorant le Jeu 27 Jan 2011 - 13:32

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 4,21-25.
Jésus disait encore à ses disciples cette parabole : « Est-ce que la lampe vient pour être mise sous le boisseau ou sous le lit ? N'est-ce pas pour être mise sur le lampadaire ?
Car rien n'est caché, sinon pour être manifesté ; rien n'a été gardé secret, sinon pour venir au grand jour.
Si quelqu'un a des oreilles pour entendre, qu'il entende ! »
Il leur disait encore : « Faites attention à ce que vous entendez ! La mesure dont vous vous servez servira aussi pour vous, et vous aurez encore plus.
Car celui qui a recevra encore ; mais celui qui n'a rien se fera enlever même ce qu'il a. »
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Ce n'est pas pour rien que le mot entendre, qui veut dire également comprendre, revient trois fois. Et un avertissement est donné : faites attention à ce que vous entendez !

En effet, la lumière qui nous est donnée doit servir à chasser les zones d'ombres qui demeurent en nous avant d'éclairer le reste de la maison, avant de servir à autrui. Il paraît évident qu'une lampe soit placée sur un lampadaire, mais si Jésus dit : attention donc de ne pas l'oublier sous le lit, c'est bien que nous serons tentés de ne pas faire de la lumière l'usage qu'il convient !

J'en trouve ailleurs la confirmation en Matthieu qui écrit: "L’œil est la lampe du corps. Si ton oeil est en bon état, tout ton corps sera éclairé; mais si ton œil est en mauvais état, tout ton corps sera dans les ténèbres. Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, combien seront grandes ces ténèbres !" Mais aussi Jean : "Et ce jugement c'est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises."

Le danger, c'est que nous nous prenions nous-mêmes pour des porteurs de la Lumière (comme Lucifer, rien de moins !), tandis que le premier usage de la lumière est de nous éclairer tout entier. Si la Parole n'est "la lampe pour nos pas et la lumière sur notre route" - comme le dit encore le psaume, nous serons comme l'aveugle qui prétend conduire un autre aveugle - et tous deux finissent dans le fossé. Est-ce à dire que ceux qui ont reçu des grâces ne doivent les garder que pour eux-mêmes ? Non, mais il doivent d'abord être eux-mêmes consumés par la grâce avant de pouvoir éclairer quiconque.

avatar
etienne lorant
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 805
Date d'inscription : 05/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum