MARTHE ET MARIE

Rencontre d'un Quintette en Judée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rencontre d'un Quintette en Judée

Message par etienne lorant le Mar 21 Déc 2010 - 10:05

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 1,39-45.
En ces jours-là, Marie se mit en route rapidement vers une ville de la montagne de Judée.
Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth.
Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l'enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie de l'Esprit Saint,
et s'écria d'une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni.
Comment ai-je ce bonheur que la mère de mon Seigneur vienne jusqu'à moi ?
Car, lorsque j'ai entendu tes paroles de salutation, l'enfant a tressailli d'allégresse au-dedans de moi.
Heureuse celle qui a cru à l'accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Je me souviens toujours de ce mot de mon ancien conseiller spirituel, qui disait: "Soyez toujours sur vos gardes : ne jugez pas selon les apparences, car l'apparent n'est pas le réel !"

Dans la scène exposée au regard de notre foi aujourd'hui, nous avons Élisabeth et sa cousine se congratulant l'une l'autre de leurs grossesses... et cela, c'est l'apparent. Mais en réalité, voici qu'en saluant Élisabeth, l'enfant Jésus, dans le sein de Marie, fait tressaillir Jean dans le sein d'Élisabeth. Il y a donc ici quatre personnes de très grande qualité - mais les mots ne suffisent guère pour le dire.

Élisabeth, remplie de l'Esprit Saint, s'écrie d'une voix forte: le fruit de tes entrailles est béni ! C'est ce 'fruit des entrailles' que certains prêtres ont retiré de la récitation de l'Ave Maria, en réduisant la salutation à : 'Jésus, ton enfant, est béni'. Du point de vue la connaissance de Dieu, cette énoncé est une terrible perte du point de vue la connaissance de Dieu, car déjà, dans le Deutéronome, il est écrit : "Le fruit de tes entrailles, le fruit de ton sol, le fruit de tes troupeaux, les portées de ton gros et de ton menu bétail, toutes ces choses seront bénies." Il y aurait toute une analyse sémantique à opérer - d'urgence, sur ce sujet.

L'évangile ajoute: "lorsque j'ai entendu tes paroles de salutation, l'enfant a tressailli d'allégresse au-dedans de moi'. Si je lis bien le texte, Marie a donc salué Élisabeth mais à l'intérieur même de cette salutation est venue s'inscrire la salutation de Jésus à son cousin Jean, et Jean a tressailli de telle sorte qu'il a ouvert la bouche de sa mère dont on imagine à peine, dans sa puissance, l'irruption de la Joie: "Heureuse celle qui a cru à l'accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. » !

Et enfin, il y a bien un "Quintette", car l'Esprit-Saint a présidé à cette merveilleuse entrevue. Nous devons tous réapprendre à lire !
avatar
etienne lorant
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 805
Date d'inscription : 05/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum