MARTHE ET MARIE

Le thomisme, forme ultime de l'idolâtrie

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le thomisme, forme ultime de l'idolâtrie

Message par saint Zibou le Mar 3 Juil 2007 - 11:11

Ubu a écrit:Idolâtrie: se fabriquer un dieu à notre image et lui rendre un culte.

C'est exactement ce que font les thomistes avec leur «premier moteur immobile» (sic).

Soyons sérieux: Dieu, immuable? Le veau d'or aussi était immobile! Si Dieu est immuable, il ne sert à rien de tenter d'interagir avec lui: la relation est unidirectionnelle. Dieu n'est alors qu'un marionnettiste, et toute notre autonomie est supprimée. Le drame de l'existence humaine devient une blague cosmique où on a stupidement l'impression que nos choix font une différence. Le thomisme débouche logiquement sur l'affreuse doctrine de la prédestination, qui fait de Dieu un monstre.

Heureusement que le thomisme perd du terrain!

L'immutabilité divine n'est pas l'immobilisme:c'est la conséquence de la pure simplicité de l'Acte pur. Dieu est Amour:c'est le dogme de la Trinité qui l'a révélé. Donc, la prédestination est mystérieuse mais sûrement pas monstrueuse. Je pense que vous ne saisissez pas bien la notion de l'être et c'est pour cela que vous ne pouvez comprendre la discrétion de la grâce divine: vous évoluez dans un monde transitif, régit par la coaction. Révisez vos classiques...

saint Zibou
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 500
Date d'inscription : 01/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le thomisme, forme ultime de l'idolâtrie

Message par Lazare le Mar 3 Juil 2007 - 13:53

Dominique a écrit:
Lazare a écrit:
Ce que je pense d'Aristote se base sur des livres que j'ai lu. Je ne vais pas vous citer des références car je n'ai pas de temps à perdre avec ça. Mais j'ai assez étudié le cas pour m'en faire une idée assez claire.
eh bien si, justement, j'aimerais bien savoir quelles sont tes références.
Les classiques d'Aristote traduit directement du grec, sans passer par l'arabe et le latin. Et aussi des commentateurs et philosophes chrétiens.

Mais dans ma jeunesse, j'ai surtout lu Platon que je trouvais bien plus passionnant.
avatar
Lazare
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 298
Localisation : Provence
Date d'inscription : 27/05/2007

http://www.docteurangelique.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le thomisme, forme ultime de l'idolâtrie

Message par lucie le Mar 3 Juil 2007 - 13:54

Lazare a écrit:
Mais dans ma jeunesse, j'ai surtout lu Platon que je trouvais bien plus passionnant.

Ben on est deux alors... Very Happy

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le thomisme, forme ultime de l'idolâtrie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum